Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 03:02

Syrie/armes chimiques : l’Iran défend Damas

vendredi 23 août 2013 - 01h40
Logo MédiArabe.Info

L’Iran, principal allié régional du régime syrien, a rejeté les allégations d’utilisation d’armes chimiques par Damas. Cela a été annoncé par l’agence de nouvelles officielle IRNA. « Si les nouvelles sur l’utilisation d’armes chimiques étaient exactes, ils auraient certainement été utilisées par des groupes terroristes, takfir (extrémistes sunnites) », a déclaré le ministre Iranien des Affaires étrangères, faisant allusion aux rebelles anti-Assad. (ANSA).

 

Syrie : Fabius menace la Syrie d’"une réaction de force"

vendredi 23 août 2013 - 01h21
Logo MédiArabe.Info

S’il est prouvé que la Syrie a utilisé des armes chimiques contre la population, il faudra répliquer. Mais pas question d’envoyer des troupes au sol, dit le ministre Français des Affaires étrangères.

« Une réaction de force ». C’est la formule choisie par le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, pour menacer la Syrie, s’il est prouvé que le régime de Bachar Al-Assad a bien fait usage d’armes chimiques contre la population, mercredi 21 août. L’opposition syrienne a affirmé que le régime avait tué 1 300 personnes dans une attaque chimique près de Damas. La Syrie a démenti, tandis que son allié russe évoquait une « provocation ».

Répondant aux questions de BFMTV, Laurent Fabius s’est refusé jeudi à formuler plus précisément ses menaces si l’utilisation d’armes chimiques est prouvée. Mais il a exclu tout envoi de troupes au sol, une réaction « impossible », dit-il. Il estime qu’il reste tout de même « des possibilités de répliquer ». Le 4 juin, le ministre des Affaires étrangères avait déjà évoqué, après la confirmation d’un recours par Damas à des armes chimiques, la possibilité d’agir de « façon armée » là où sont produites ces armes.

« Si le Conseil de sécurité de l’ONU ne peut pas prendre de décision, à ce moment-là elles doivent être prises d’une autre façon ». Souhaite-t-il des frappes américaines ou une zone d’exclusion aérienne ? « Je n’irai pas plus loin », a-t-il déclaré.

Mercredi soir, le Conseil de sécurité des Nations unies, réuni en urgence, s’est borné à demander à ce que soit faite « la lumière » sur l’attaque. Mais sans adopter de déclaration formelle en raison, selon des diplomates, de l’opposition de la Russie et la Chine, alliées de Bachar Al-Assad. Pour Laurent Fabius, « il faut que très rapidement, les enquêteurs [de l’ONU] puissent aller sur place » pour en savoir plus sur les bombardements. Et « si les Syriens ne veulent pas, ça veut dire qu’ils sont pris la main dans le sac ». (France info).

Syrie : USA, aucune certitude sur l’usage d’armes chimiques

vendredi 23 août 2013 - 00h03
Logo MédiArabe.Info

Les Etats-Unis ne sont pas en mesure pour l’instant de dire avec certitude s’il y a eu recours à des armes chimiques en Syrie mercredi, a déclaré jeudi le département d’Etat.

A ce moment précis, nous sommes incapables de déterminer de manière définitive que des armes chimiques ont été utilisées, a déclaré la porte-parole de la diplomatie américaine Jennifer Psaki, ajoutant que le président (Barack Obama) avait ordonné aux services de renseignement de rassembler au plus vite des informations supplémentaires sur ces allégations.

Nous sommes concentrés à chaque minute de chaque jour depuis ces évènements d’hier (mercredi) pour faire tout ce qui est en notre pouvoir afin d’établir les faits, a ajouté la responsable.

Si les Etats-Unis concluaient que le régime syrien avait eu effectivement recours à ces armes chimiques, ce serait alors une escalade flagrante et scandaleuse, a encore dit Mme Psaki.

La Maison Blanche était sous la pression jeudi de la presse et de parlementaires pour qu’elle réplique avec force après l’usage présumé d’armes chimiques par le régime syrien contre la rébellion et des civils.

Le président français François Hollande a évoqué jeudi l’usage probable d’armes chimiques dans un entretien téléphonique avec le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, selon l’Elysée. Et son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a plaidé pour une réaction de force en Syrie.

Le secrétaire d’Etat John Kerry s’est entretenu jeudi avec M. Fabius, a rapporté la porte-parole du département d’Etat. (AFP).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée