Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 10:24

Obama et sa Trahison d’Israël,

 

Par

 

Thérèse Zrihen-Dvir

 


 

Le 8 décembre 2011, l’Iran affichait devant le monde entier un drone de surveillance secrète américain Sentinel RQ-170, vraisemblablement capturé par les forces iraniennes. Le récit de sa capture, fredonné par l'Iran, semblait imaginaire. Néanmoins, la version des autorités américaines, n'était guère plus convaincante.  Trop de questions concernant cet échec se posaient. Comment une telle maladresse s’était-elle produite ? Était-ce dû à un équipement défectueux ? À une erreur d’opération ? À l’inaptitude d’un système désuet ? Était-ce une bévue grotesque d’Obama, ou bien une livraison complotée de technologie perfectionnée américaine de renseignements ?

 

L'Iran prétend avoir réussi à détourner le drone en interceptant ses coordonnées GPS, les modifiant en directives pour un atterrissage en douceur en plein territoire iranien. Des drones comme sentinel RQ-170 claustrent des éléments secrets enchâssés dans une pellicule moderne dissimulée. Le Bombardier B-2 a un allongement d’ailes de 172-pieds et une vue de radar de la taille d’une libellule ou d’un colibri. La taille du sentinel est estimée à la moitié du B-2. Sa détection et contrôle de ses systèmes GPS cryptés— est considéré  être une tâche bien ambitieuse pour toute nation Hi-Tech, encore plus pour l’Iran.

 

Pourtant l'Iran l’a détourné - avec tous les secrets qu'il détient : très probablement, des données de reconnaissance ciblant le nucléaire militaire iranien, essentiel pour Israël - information que les Iraniens possèdent dorénavant.

Le président Obama avait trois alternatives pour garantir que le drone Sentinel ne tombe pas entre les mains des iraniens… De façon bien bizarre, il les a toutes rejetées.

L’ancien secrétaire de la Défense et Vice Président, Dick Cheney nous rapporte qu’Obama aurait pu ordonner une attaque aérienne contre le drone, le descendre, le récupérer ou le détruire par l’armée de terre. Ce que Cheney ne révèle pas c’est que les drones américains, comme beaucoup de systèmes militaires secrets, renferment un mécanisme d’autodestruction, opérables de loin. Pourtant, la décision d’Obama était de ne rien faire.

Il n’est guère secret que Barack Obama est, au mieux, un allié réticent d’Israël. Son animosité intime contre le premier ministre Benjamin Netanyahu est notoire et prouvée à deux reprises, lors de sa séance de photographie et tout récemment, à travers son échange enregistré accidentellement avec le président Nicholas Sarkozy.

La politique d’Obama et son comportement envers Israël ont soulevé une inquiétude sérieuse parmi la communauté juive, contraignant Obama d’étayer son support continuel d’Israël pour encourager des votes en sa faveur. D’après Obama, « Aucun gouvernement américain n’a autant soutenu Israël comme le sien. N’écoutez personne vous raconter le contraire. C’est un fait ! »

Mais les rapports sont clairs. Le monde a observé comment « le printemps arabe » a embrasé l’Afrique du Nord et le Moyen Orient. La Tunisie, l’Égypte, la Lybie, la Syrie, le Yémen et la Turquie notent l’ascension et l’influence des insurrections islamiques, supportées ouvertement par l’administration d’Obama. En vérité, nous sommes témoins de la montée de la tyrannie épaulée par des votes populaires - la Sharia - les régimes théocratiques entre les mains d’impardonnables fondamentalistes musulmans.

Pendant que l’Islam politique progresse, Israël devient rapidement isolé et dangereusement vulnérable.

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a promis d’effacer Israël de la mappemonde, et dénie l’Holocauste à chaque reprise. C’est un fervent croyant de la prophétie islamique prédisant la venue du 12ième Imam, Messie musulman qui instaurera dans le monde entier le régime /loi islamique. Ahmadinejad estime que le chaos global accélérera l’arrivée de l’Imam, ainsi, l’Iran n’encourage ni la paix, ni ne tend à reconnaître Israël. Au contraire, l’Iran admet que c’est une sainte mission de détruire le grand Satan = les USA et le petit Satan, Israël - soit par un missile balistique visant Tel-Aviv, une arme à pulsation électromagnétique qui détruirait l’infrastructure des USA, des terroristes armés de bombes sales, ou de détonateurs de bombes de 25 mégatonnes sur New York, Los Angeles ou Chicago. Nul doute qu’une fois les armes nucléaires en main, les iraniens en feront usage.

Le monde ne peut pas permettre à l’Iran de s’équiper d’armes nucléaires. Il est impératif qu’Israël anéantisse la capacité nucléaire de l’Iran qui menace perpétuellement son existence. Pour cela, Israël a besoin de support en logistique et en information des USA ainsi que la permission d’user l’espace aérien iraquien.

Barack Obama qui se confronte à une baisse nette dans ses sondages et à une réélection malaisée en 2012, ne peut se permettre de perdre les voix des juifs américains. Les américains eux-mêmes supportent décisivement Israël. Obama cherche à démontrer, du moins en surface, qu’il demeure un allié fiable de l’état juif.

Des murmures venant des membres du gouvernement Anglais nous informent qu’Israël projette une attaque contre le nucléaire iranien au plus tôt à Noel. Les USA pourraient les supporter logistiquement. Le 7 décembre, le groupe aéronaval américain USS John C. Tennis a rejoint la cinquième flotte avec l’embarcation de débarquement Bataan. En Iraq, les troupes américaines ont quitté le pays, laissant l’espace aérien libre aux jets israéliens. Il semble que les USA soutiennent Israël. Mais la perte du drone Sentinel  soulève des questions bien inquiétantes. « Pourquoi Obama n’a rien fait pour détruire le drone américain ? La perte d’information par elle-même est déjà considérable, sans mentionner que la technologie qu’il englobe est aussi utilisée par les chasseurs les plus modernes : The Raptor F-22 et le F-35 Lightning II Joint Strike Fighter.  Aucun doute que la Russie et la Chine viendront jeter un coup d’œil sur le Sentinel, avec la gracieuse permission de l’Iran.

Pourquoi Obama n’a rien fait pour protéger cette technologie ? Les présidents Reagan, Bush père, Clinton, ou Bush fils, auraient-ils agi pareillement ? Les rapports disent qu’Obama craignait qu’une destruction ou reprise du drone ne soit considérée comme un acte de guerre. L’Iran considère déjà l’usage de drone comme un acte de guerre. Obama, serait-il si incompétent ? Ou bien est-ce quelque chose de beaucoup plus sérieux ? Une question impensable se pose : est-ce que Barack Obama, commandant en chef, a permis intentionnellement la prise du drone Sentinel par l’Iran ? Si oui, à quels desseins ?

Si les rapports sont corrects, les iraniens possèdent maintenant l’information cruciale qu’Israël aurait pu utiliser pour attaquer. Cela risque évidemment de créer d’énormes problèmes à Israël, amplifiant le danger de pertes inacceptables ou pire encore, une attaque avortée. Israël a tous les droits d’être concerné par l’Iran, mais, il reste aussi très perplexe par Obama et son administration qui s’opposent à une attaque aérienne de l’infrastructure nucléaire iranienne. Obama, sacrifiera-t-il les technologies secrètes américaines pour trahir la nation juive et déjouer une attaque israélienne ?

Il existe aujourd’hui quelque 125,000,000 de chrétiens évangéliques vivant aux USA – croyants à la Bible et défenseurs loyaux d’Israël. Ils connaissent bien le contenu de leurs Bibles et la terre promise par D.ieu à Abram, devenu plus tard Abraham, père d’Israël. « Et le Seigneur dit à Abram, quitte ton pays avec tes tiens et ceux de la maison de ton père, et va à la terre que je t’indiquerai, et vous deviendrez une nation puissante, et je vous bénirai et rendrai votre nom célèbre. Je bénirai ceux qui vous bénissent et maudirai ceux qui vous maudissent. Et par vous toutes les familles de la terre seront bénies. (Genèse 12 : 1-3 NASB)

Nombreux sont les chrétiens qui croient en ces mots et croient qu’ils proviennent directement de D.ieu. Si Obama a trahi Israël, cela pourrait signifier quelque chose de beaucoup plus provoquant qu’un simple problème d’élection politique. Et si la Bible est vraie, Obama pourrait se mesurer à quelqu’un de beaucoup plus puissant que Netanyahu, et beaucoup moins tolérant.

Inspiré du texte de Jay Clarke American Thinker.

http://therese-dvir.com

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Partager cet article

Published by La Libellule - dans La Libellule
commenter cet article

commentaires

yan 23/12/2011

Shalom, les questions posées par le contenu de cet article sont d'une particulière gravité. Cordial shabbat shalom et merci pour votre travail.

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée