Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 13:32

POUTINE ET OBAMA : UN POKER TROP DANGEREUX,

Par

Thérèse Zrihen-Dvir

Le président russe Vladimir Poutine se montre toujours aussi inflexible et n’entend pas laisser tomber son allié, Bachar al-Assad.

Le président russe Vladimir Poutine se montre toujours aussi inflexible et n’entend pas laisser tomber son allié, Bachar al-Assad. © REUTERS

 

Avec un Obama désespéré qui tire dans toutes les directions et Poutine qui visiblement se fout de sa gueule, ce n’est plus le futur de la Syrie dont il est réellement question, mais plutôt celui de l’avenir du monde entier.

Le visage crispé, les nerfs tendus et la harangue presque inaudible, c’est un autre Obama qui faisait une piètre apparition sur l’écran de la télévision, dans une ébauche amorphe de répondre au flot de questions des reporters venus pour l’interviewer.

L’Obama qui, il y a à peine quelques mois, tenait sous son envoûtement une audience prête à ne jurer que par lui, n’est plus. C’est un Obama vaincu, vieilli, battu sur tous les fronts, mort politiquement, qui traine derrière lui l’insondable fiasco de la Lybie, celui encore tout frais de l’Egypte, et l’autre tenace et virulent de l’Afghanistan, avec ses zones sombres inexplicables…

Pourtant, pour la première peut-être de toute sa carrière politique en tant que président des USA, Obama a raison et son objectif, il faut l’admettre, n’est guère la chute d’Assad ou la destruction de l’infrastructure d’armes chimiques/biologiques de la Syrie… mais bien de porter atteinte à l’Iran et à son avance inexorable dans le bassin Moyen-Oriental où se jouent les intérêts du monde entier.

Il y a des trésors de pétrole, de gaz, de minéraux chez les pays arabes, mais aussi et tout récemment en Israël… ce qui fait de ce petit pays déjà en lutte âpre pour défendre son territoire, une proie très enviée par ceux qui le haïssaient bien avant ces découvertes.

Israël n’est pas seulement un pays avec un potentiel de gaz et de pétrole, c’est aussi, un des pays les plus industrialisés et les plus stables qui existent dans cette région.

Poutine le sait, la Chine aussi, et puisque les forces ont tendance à changer de camp, ces deux antagonistes à la démocratie, jouent leurs cartes sur l’échiquier politique et réussissent de façon étourdissante à rafler des succès. Poutine n’est ni amoureux d’Assad, comme ne l’est d’ailleurs l’Iran, mais par contre, il représente un moyen d’extorquer aux USA des petites victoires, dans l’espoir de les voir accroître.

La faiblesse visible d’Obama ne joue pas en sa faveur et encore moins l’opinion publique qui à cessé d’absorber ses promesses et lui demande aujourd’hui des comptes pour ses fiascos. Fiascos qui s’amoncellent et empêchent le président de rassembler ses forces pour lutter contre un ennemi de longue date, la Russie.

Les américains sont plus ou moins conscients des enjeux derrière cette initiative contre la Syrie, mais puisque leur administration a préféré les dissimuler sous le paravent de l’usage d’armes chimiques d’Assad, ils refusent de le suivre. Si Obama n’avait pas fait l’erreur magistrale de se calfeutrer derrière le récent usage d’armes chimique en Syrie et avait exposé au peuple américain, un objectif beaucoup plus grandiose, celui de l’Iran notamment, avec son sérieux potentiel de devenir un danger existentiel aux USA et à l’Occident, il aurait gagné la confiance de son peuple et aurait réussi à coordonner une coalition avec les pays de l’occident et certains pays arabes.

Chercher les coupables qui auraient fait usage des armes chimiques en Syrie, est ridicule et stupide, puisque seul le gouvernement syrien en est l’unique responsable, l’unique garant. Poutine doit bien rire de l’ânerie d’Obama et des occidentaux qui dansent sur les cordes qu’il leur a savamment tendues.

Une bagatelle de quelques 1400 civils syriens morts n’excuse pas l’usage d’une frappe et le danger d’entrainer le monde vers un conflit global. Conflit qui ne tardera pas à éclabousser le monde entier, justement grâce aux erreurs récurrentes d’Obama et à la bombe à retardement qu’est devenu l’Iran.

Les zigzags obtus et erronés d’Obama et de son administration l’ont placé dans une impasse d’où il ne sait comment s’extraire sans endommager sa renommé individuelle et le prestige des USA qui n’ont jusque là, connu de pire… Obama manquait d’échine et en manque aujourd’hui, rien n’a changé, sinon que les USA ne peuvent plus prétendre être ce qu’ils ne sont plus.

http://theresedvir.com/
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans La Libellule
commenter cet article

commentaires

Guila Iman 09/09/2013 18:10

Bravo Mme Zrihen ! j'ai toujours pense qu'il fallait tourner "la tete" vers Las Ruissie et la Chine, eux au moins connaissent notre vraie valeur ! Helas je sais que nous avons des "freres" tres peu
sinceres qui ne pensent qu'a leurs interets ! Bon Kippour !

Serge Belley 08/09/2013 17:58

J'ajouterai ceci les hommes et les femmes d'aujourd'hui a qui on a remis les pouvoirs de gouverner n'en ont pas L'ÉTOFFE, si je les compare a ceux de l'après guerre et durant la guerre froide, des
Kennedy et des Reagan, des hommes qui savaient se tenir debout et qui ne faisaient ni ne disaient n'importe quoi. Il en reste un de cette nature et il est en face et c'est Poutine qui appartient a
une autre tradition, lui a été a la bonne école et présentement il est le KING, lui il a ses plans, il a tout analysé et surtout il sait ou les occidentaux vont se casser les dents. Poutine attend,
son heure viendra et il le sait ou il aura atteint sa pleine force et là; Goodbye Charlie. OBAMA aura été le président qui aura détruit les USA. Il n'est plus possible aujourd'hui d'avoir un
CONSENSUS a travers les USA, ce peuple si on peut appeler cela un peuple y ont accepté tellement d'émigrants venus de tous les horizons que ce pays est miné de l'intérieur a cause de leur
MULTICULTURALISME DÉBRIDÉ. Ils sont infesté d’arabes musulmans prêts a faire sauter l'Amérique.
BRAVO OBAMA et les autres d'avant qui n'ont rien vu venir.

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée