Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 10:36

QUI EST LE VERUS ISRAËL?

 

 

Par

 

Ruth et Yossef Baratoux

 

 

 

Nous venons de prendre connaissance de l'article de monsieur Arnold Lagémi, « Qui est le vrai Israël? ». Il est bien évident que malgré toutes les déclarations et les bonnes intentions du Vatican, l'église catholique ne peut pas supprimer d'un coup de baguette magique, cette idée enracinée depuis des siècles dans la foi des catholiques : l'église est le Vérus Israël.

 

Pourquoi ? Parce tout simplement, elle scierait la branche sur laquelle elle est assise et bien assise.

 

Les textes néotestamentaires sont formels, « allez par tout l'univers, clamez l'annonce à toute la création, l'adhérent étant immergé sera sauvé, mais qui n'adhérera pas sera condamné » Marc 16, 15 et 16 - traduction André Chouraqui) Pour la foi catholique, le projet de D.ieu, c'est que tout le monde reconnaisse en Jésus le Messie. Le peuple d'Israël n'est que « l'avant histoire du salut », la préhistoire. Le christianisme est l'accomplissement de cette préhistoire. Comme le faisait remarquer Monseigneur Lustiger, disant qu'il était resté juif et avait accompli son Judaïsme.

 

Il est évident que le dialogue est totalement impossible avec une religion qui s'est approprié une appellation qui ne lui appartient pas. La foi chrétienne est une pure imposture, sans doute la plus grande de l'humanité et nous devons, nous juifs, tout faire pour remplir notre rôle, être la lumière des nations et ne pas nous laisser voler notre identité.

 

Le peuple d'Israël, c'est nous, le dépositaire de l'Alliance et des promesses, c'est nous, le peuple du Messie, c'est nous. La terre d'Israël nous a été donnée, Jérusalem n'est pas la ville des trois monothéismes, c'est la capitale d'Israël, là où sera reconstruit le troisième Temple.

 

Le dialogue judéo- chrétien véhicule tout un tas de concepts trompeurs, le premier étant de nous faire croire à une possible amitié entre nos deux traditions. Ce dialogue inocule doucement mais sûrement un poison qui à long terme semble faire son effet, nous faire croire que nous avons des points communs, des choses qui nous unissent, que nous sommes les frères aînés. Il n'en est rien.

 

Le christianisme nous a certes fait quelques emprunts au Judaïsme mais il y a ajouté pas mal de paganisme, comme par exemple, le culte marial et l'eucharistie. Nous faire croire que l'eucharistie s'est inspirée du Seder de Pessa'h, c'est vraiment mal connaître la Torah. Comment les disciples de Jésus qui étaient juifs, auraient-ils pu accepter de boire le sang de leur maître, alors que le sang est interdit à la consommation.

 

Ceux qui participent à ce dialogue judéo-chrétien, se font tout simplement avoir par de belles déclarations d'amour et de reconnaissance, mais ils restent pour la théologie catholique des croyants inaccomplis, ils n'ont pas reçu l'illumination qui leur permettrait de rejoindre le Vérus Israël que pense être l'église catholique apostolique et romaine.

 

Ruth et Yossef BARATOUX

 

Catherine Ruth BARATOUX est l'auteur du livre :"Du désert des camisards au désert du Sinaï ".

 

Cet ouvrage,  paru en 2007 aux Editions Benevent raconte le temoignage de leur conversion au Judaisme.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Libellule - dans divers
commenter cet article

commentaires

Abbé ARBEZ 07/09/2010 16:51


Je partage la réaction de Madame Ruth Baratoux concernant la distinction à faire entre christianisme et islam.
Ce qu'elle dénonce par ailleurs des dérives catholiques contre le judaïsme est vrai, mais depuis Nostra Aetate, 1965, heureusement ce n'est plus la doctrine enseignée au catéchisme ou dans les
prédications.


therese 25/08/2010 11:26


Bonjour Ruth,
Personne ne pourra oublier les mefaits et mensonges de l'eglise qui ont engendre une haine nefaste contre les juifs depuis des millinaires.
Moi aussi, je reste sceptique... mais les temps ont change Ruth, l'information a des ailes qu'elle manquait dans le passe...la democratie a ouvert les esprits et les bouches et meme l'eglise qui il
fut un temps etait le regisseur de tous les catholique a perdu enormement de son pouvoir et de ses facultes... hier c'etait le catholicisme qui etait le fleau, aujourd'hui c'est l'Islam... l'homme
apparemment reste la bete vilaine et assoifee de sang qu'il a toujours ete, malgre les soi-disant progres.
Bonne journee chere amie.


Ruth Baratoux 25/08/2010 11:14


pour le commentaire n°3
je ne risque pas d'oublier toute cette période d'avant le concile Vatican 2, j'ai moi même reçu un enseignement antisémite avec cette notion de peuple déïcide
et maintenant tous ces revirements, toutes ces déclarations d'amour envers le peuple juif sont un véritable piège, nous résistons mal à ces sentiments nouveaux de la part de la chrétienté et
souvent nous ne voyons pas la perversité de cette nouvelle situation
les cadeaux faits à Israël par tous ces évangéliques sont de véritables poisons et pourtant on leur déroule souvent le tapis rouge !


Arnold lagemi 24/08/2010 08:48


Merci Ruth pour votre témoignage qui ne s'encombre pas de circonvolutions onctueuses pour dire vrai. Il y a quelque temps, le père Arbez responsable suisse aux relations avec le Judaïsme prétendait
que le verus Israël ainsi que la doctrine de la substitution "avaient été définitivement abolies" ce qui est inexact. Comme vous le dîtes justement, ce serait scier la branche sur laquelle l'Eglise
est assise.
Merci encore et bien cordial Chalom pour vous et votre époux.
Arnold Lagémi


popi soudure 24/08/2010 08:12


...... @ Ruth ..... Ces relations assagis que vous soulignez si justement avec l ' église sont nouvelles et ne date que depuis vatican 2 ! n ' oubliez pas les 2000 ans d ' antisémitisme plus ou
moins larvé du christianisme , je me rappelle certains cours d ' histoire ou le peuple juif etait décrit comme un peuple déicide ! ! n ' oubliez pas que le catéchisme avant vatican 2 et ses
réformes n 'était pas tres " tendre ' avec son frère aîné comme vous le dites si bien .............


Ruth Baratoux 24/08/2010 08:00


Je ne suis pas d'accord, notre relation avec l'islam et avec le christianisme est tout à fait différente;
les chrétiens nous considèrent comme leurs frères ainés, ils se sont inspirés du culte synagogual pour leur liturgie, leur messie est issu de notre peuple, ce qui n'est pas le cas pour l'islam, qui
lui a islamisé Avraham et tous les patriarches.
Le christianisme reconnait l'identité juive de tous nos prophètes mais avec l'arivée de leur messie, s'est substitué à nous et est devenu le nouveau peuple de D.ieu.
Rien à voir avec l'islam


popi soudure 23/08/2010 14:16


ce qui est écrit sur le christianisme dans ce texte peut etre appliqué a la lettre a l ' islam ! on enleve catholisisme et on remplace par islam et le copié colé est parfais a la différence que l '
islam enterrine les 2 autres religions !


Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée