Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 04:49

Sortir du Gouffre pour Sombrer dans l’Abime,

Par

Thérèse Zrihen-Dvir

 

 

J’ignore si toute cette situation s’incorpore dans les hypothèses les plus alambiquées ou dans le cadre des aspirations les plus audacieuses d’Obama, mais le Moyen-Orient n’a jamais connu de période aussi mouvementée, dramatique et dangereuse que celle qui s’est effondrée sur lui, depuis l'accès d'Obama à la Maison Blanche. On croirait, cynisme mis à part, que la montée islamique dans la région aurait rouvert des plaies existantes qui dormaient, ensevelies par de longues années d’apathie et que seul un génie maladif et satanique pouvait ressusciter de ses cendres pour ses fins discrets.

Vivement encouragé par Obama, l’Islam sous la Confrérie Musulmane, s’insinue, progresse et accède au pouvoir par les voies, comment non, démocratiques. Qu’il se perpétue en Europe, aux USA, ou au Moyen-Orient, il revêt la même forme et suit imperceptiblement un agenda identique sous tous les cieux. Mais est-ce qu’Obama et ses manigances furtives a-t-il soupçonné la déviation du parcours initial et anticipé que ce projet risque de prendre à son insu, ou bien l’aurait-il conspiré intentionnellement pour des raisons que nous tous insistons à percer ?

L’ostensible vision d’Obama d’un empire islamique envahissant risque bien de lui éclater au visage.

Et les signes du désastre émergent lentement… comme le dit si bien le dicton, « l’homme complote mais c’est toujours le sort qui décide ». Le petit grain de sable oublié et dédaigné dans l’engrenage aura  apparemment le dernier mot.

Nous allons placer sur l’échiquier les pions dans leur position récente et essayer à travers l’étude du terrain, de suivre les méandres du jeu  politique et stratégique :

-          L’Égypte : dont une fraction insignifiante peut être, (comme le soulignait une égyptienne hier à la télévision à l’égard de la nouvelle constitution « avec au moins 70% de la population illettrée, que pourront faire contre les 30% éduqués restants ?) , demeure en partie réfractaire à la dictature dans n’importe quelle forme et encore moins à un régime théologique, d’où les récentes émeutes, les clashs de tempérament, une objection armée ou passive, mais qui n’aura d’ailleurs que très peu l’occasion de prévaloir dans tous ces pays qui sous le miroitement de la démocratie, se sont en plein jour, vus confisquer la raison principale de leur révolution. Propulsés encore une fois vers le gouffre d’où ils venaient à peine de s’extraire, le choix qui leur reste est soit d’accepter le joug de cette dictature, soit de fuir le pays ou alors de combattre même si cela ne représente en fait, qu’un suicide symbolique classique. Il faut anticiper ici, une relance de l’insurrection à tous les niveaux. Si les égyptiens ne veulent pas plonger dans l’abime, ils doivent battre le fer tant qu’il est chaud et ne pas permettre à Morsi de planter ses griffes dans la chair de l’état… ce qui ne serait en réalité, qu’une reprise intégrale du scénario iranien.

 

-          La Syrie : c’est l’effritement total. Assad, servant de tremplin à l’Iran vers l’occident en passant par le Moyen-Orient, est devenu le cordon ombilical de la République Islamique iranienne. Coupé, il entrainerait avec lui tous les rêves dantesques d’Ahmadinejad et de sa clique de Mollahs. Nous allons donc assister à la destruction systématique de la Syrie, à sa dislocation et sa conquête par les hordes d’Al-Qaeda, de la Confrérie musulmane et tant d’autres groupuscules de terroristes connus ou non, qui rempliront le vide créé…et se déchireront mutuellement pour la prise de pouvoir.

 

-          Le Liban : Cette nouvelle situation est pour ce pays une opportunité unique de se destituer du joug du Hezbollah. L’implication du Hezbollah dans le conflit syrien, risque bien de le mener à sa perte. Nous verrons alors, un réveil  libanais qui prendrait avantage de cette situation et chercherait à se débarrasser définitivement de ce mouvement terroriste qui s’est immiscé en son sein. Le processus dépendra bien entendu du dynamisme de la guerre civile syrienne. Le Hezbollah sous la direction de l’Iran, va devoir déverser ses forces en Syrie où il risque de s’embourber pour de bon. Nul d’entre nous ne le regrettera.

 

-          La montée de l’islam ou de la Confrérie Musulmane vise aussi la Jordanie qui craint de basculer d’un jour à l’autre.  Nous assistons déjà aux premières morsures opérées dans la chair de la dictature monarchique par la Confrérie. Le destin de la Jordanie dépendra inévitablement de la situation syrienne. Une conquête de la Confrérie en Syrie, sonnera le clairon pour le roi Abdallah qui verra les hordes islamistes se déverser dans son royaume.

 

-          La Libye : devenue un chaos de ruines fumantes, est morcelée et son arsenal militaire reparti entre les tribus qui se la disputent. La Libye  subira le même sort que la Syrie ou l’Afghanistan en devenant un champ de bataille perpétuel. Ici encore, les forces qui la gouverneront seront celles définies par les conquérants. Projet qui risque de prendre bien des années avant qu’une solution à ce nouveau conflit ne pointe.

 

-          Au sein de ce pot bouillonnant, où les tentations, les passions et les appétits changent comme l’air du temps, se trouve Israël qui nonobstant ce qui se trame autour de lui, se prépare au pire sans déstabiliser ni son économie et ni son agenda habituel. Israël qui n’a cessé depuis sa création, de voir la croissance des courants prévalent et la formation d’autres dans leurs aspects divers, sait aussi que l’éphémère les frappe à la racine. Le Moyen-Orient est une sorte de caméléon, qui épouse la couleur prédominante. Celle, à la mode aujourd’hui est l’Islam dans sa phase la plus obscure et la plus absurde.  Israël ne doute pas de sa précarité, car en fin de compte, qui pourrait vivre sous la Charia avec ses lois moyenâgeuses. Qui accepterait une rechute vers la barbarie, vers la lapidation, l’ablation d’organes, l’incinération de sorcières…  Ce sera seulement une époque transitoire avant d’être à nouveau avalée par les guerres civiles, les conflits, les ambitions, en attendant la naissance d’un nouveau tyran qui portera l’étendard de quelque autre caprice …

 

L’occident reste silencieux intelligemment ou délibérément, car, comment ne pas entrevoir  dans le déchirement actuel des forces omniprésentes au Moyen-Orient, la faille prémonitoire de leur anéantissement…

http://theresedvir.com/
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans La Libellule
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée