Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 04:41

Lieberman ne permettra pas au Hezbollah de lancer une attaque depuis la Syrie

 
Avigdor Lieberman

 

« Israël ne permettra pas au Hezbollah de lancer une attaque depuis la Syrie », c’est ce qu’a dit lundi le ministre israélien de la guerre, Avigdor Lieberman.

Selon lui, « Israël ne tolérerait pas un débordement des tirs de projectiles en provenance de la Syrie ».

« Nous n’avons pas l’intention d’engager des manœuvres militaires dans le Nord ou le Sud. Mais nous n’avons pas non plus l’intention d’être inactif. Débordement ou non, une riposte aura lieu après chaque incident », a déclaré Lieberman, cité par la télévision israélienne i24.

« Je veux aussi avertir les personnes à Damas, celles qui pensent que le territoire syrien peut être transformé en une autre base iranienne pour le Hezbollah contre Israël, qu’ils devraient recalculer (leurs objectifs) », a-t-il lancé en ajoutant que les Israéliens « n’accepteront pas cela ».

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Almanar-hezbollah
commenter cet article
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 04:38

Constat terrible - Chef de la CIA : l’Iran est partout dans le Moyen Orient

 
Chef de la CIA : l’Iran est partout dans le Moyen Orient

 

Le directeur de l’Agence centrale de renseignement des États-Unis a prétendu que l’Iran est « le plus grand partisan mondial du terrorisme » et il y a de quoi s’inquiéter car «son influence s’est considérablement développée ces dernières années».

Le directeur de la CIA Mike Pompeo a déclaré sur MSNBC samedi soir : « Aujourd’hui, nous trouvons l’Iran avec une influence énorme, une influence qui dépasse de loin il y a six ou sept ans ».

« Que ce soit l’influence qu’ils ont sur le gouvernement à Bagdad, que ce soit la force croissante du Hezbollah et du Liban, leur travail aux côtés de Houthis au Yémen, les chiites irakiens qui se battent maintenant sur la frontière en Syrie ainsi  que les forces chiites qui sont engagés dans les combats en Syrie. L’Iran est partout dans tout le Moyen-Orient », a-t-il ajouté, rapporte le site Tunisie numérique.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Almanar-hezbollah
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 00:23

Ayatollah Ali Khamenei: le Jihad contre Israel, l’entité sioniste est un devoir pour le monde islamique

Depuis 5 heures 26 juin 2017
im_khamenei

Le guide suprême de la révolution islamique l’Ayatollah  Ali Khamenei, a déclaré que « le jihad contre Israel, l’entité sioniste est un devoir nécessaire à l’ensemble du monde musulman, car la question de la Palestine est une question essentielle pour les musulmans », soulignant « l’importance de l’unité entre les pays musulmans et d’éviter la division » a rapporté l’agence d’informations iranienne Farsnews. (Il omet seulement qu'il les massacre a tout va en Syrie)

S’exprimant au cours d’une réunion, ce lundi, à l’occasion du Eïd Al-Fitr , avec des responsables du pays et des ambassadeurs des pays islamiques, Ali Khamenei a affirmé que « la division et la discorde sont le problème le plus important et la plus grande blessure dans le corps du monde islamique, car le rôle des ennemis est de diviser le monde islamique. L’unité et combattre la division servent les intérêts de tous les pays islamiques et il faut s’unir autour de la question palestinienne et faire en sorte qu’elle ne soit pas enterrée ».

Il a évoqué « le recours des ennemis à des arguments nationalistes, sectaires et régionales pour attiser les différences » : « le soutien d’un sénateur américain pour les sunnites contre les chiites- alors que des responsables américains sont opposés aux principes de l’Islam et à des pays islamiques- est une question qui impose une extrême prudence et qui est préoccupante. Malheureusement les  responsables des gouvernements islamiques en sont inconscients ».

Il a indiqué que « les manifestations massives à travers plusieurs villes du monde islamique lors  de la journée d’alQods et la participation du peuple iranien est source de fierté , car l’unité islamique apparait dans toute sa splendeur quand des  musulmans chiites descendent  dans les rues et expriment leur sympathie et leur cohésion avec les Palestiniens qui sont sunnites ».

Ali Khamenei a été estimé que « les tentatives de faire oublier la grande cause palestinienne est le plus grand danger », ajoutant que « la question palestinienne reste une question fondamentale pour le monde islamique, mais certains pays musulmans veulent ignorer cette réalité et abandonnent la question palestinienne ».

Il a ajouté que » l’occupation de la terre de la Palestine et le déplacement d’un peuple, est une violation dans la jurisprudence islamique, et donc face à l’occupation de l’ennemi d’un territoire musulman, tous les musulmans doivent lutter contre Israel, l’ entité sioniste : c’est leur djihad ».

Il a conclu en critiquant « certains pays musulmans qui ne veulent pas répondre à cette lutte » estimant que »le peuple iranien est conscient et alerte quant à sa responsabilité à l’égard de cette question », ajoutant que « le monde islamique a besoin d’unité et d’alliance et les peuples islamiques doivent exprimer leur soutien envers cette question et les gouvernements doivent assumer leur responsabilité ».

Source: Médias

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Almanar-hezbollah
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 00:22

L’armée syrienne s’approche de Deir Ezzor. Des soldats US déployés à la frontière avec la Syrie et la Jordanie.

 
Un pilote syrien adresse depuis son avion un message de félicitation pour l'Aid al-Fitr
Un pilote syrien adresse depuis son avion un message de félicitation pour l'Aid al-Fitr

Le Hachd al-Chaabi a révélé que l’armée américaine a déployé des troupes à proximité des frontières irakiennes avec la Syrie et la Jordanie. Alors que l’armée syrienne approche de la province de Deir Ezzor. A cet égard, un changement de ton a été perçu de la part de la coalition internationale.

Selon Hamed al-Chandoukh un commandant de cette coalition paramilitaire formée de volontaires irakiens, les forces américaines se sont déployées ver le sud de la région Al-Rawdat dans la province d’Al-Anbar. Ils se trouvent non loin des positions de la milice  terroriste Daesh dans cette zone, a rapporté l’agence iranienne Fars New.

Les soldats américains étaient escortés par un grand nombre de véhicules, constate ce chef militaire selon lequel ils étaient venus de la base Ain Assad dans la région al-Baghdadi et avançaient avec l’aide d’une couverture aérienne d’hélicoptères américains et de drones de reconnaissance.

Coalition internationale : changement de ton

En outre, l’agence AP a rendu compte  d’une nouvelle position émanant de la coalition internationale menée par les USA à l’égard de la progression de l’armée syrienne et de ses alliés dans le désert syrien en direction de Deir Ezzor, à l’est de la Syrie.

« Notre objectif consiste à vaincre Daesh là où il se trouve. Nous n’avons aucun problème à ce que d’autres acteurs à l’instar de l’armée syrienne et ses alliés russes et iraniens veuillent combattre les extrémistes aussi », a dit le jeudi 23 juin  le général Rayan Delon, le porte-parole de la Coalition lors d’un point de presse dans la capitale irakienne.

« S’ils veulent combattre Daesh à Boukamal et ont la capacité de le faire, ceci sera bien accueilli », a-t-il ajouté.

Selon des sources syrienne militaires, ces déclarations devraient être accueillies avec une grande suspicion d’autant qu’elles contrastent avec les agissements des Américains qui ont à plusieurs reprises tiré sur les forces gouvernementales syriennes et leurs alliés.

Certains observateurs ont jugé pour leur part qu’elles illustrent l’incapacité des milices soutenues par les Américains et retranchées dans la base al-Tanf d’avancer en direction de Deir Ezzor, en raison de l’encerclement qui leur a été imposé par l’armée syrienne qui s’est emparée de la zone située au nord-est d’al-Tanf jusqu’à la frontières avec l’Irak.

La première à Deir Ezzor

D’autant que les troupes gouvernementales avancent vite vers la province de Deir Ezzor.

Ces derniers jours, elles sont entrés dans Wadi al-Waer en passant par Wadi Louwyzat et se trouvent à quelques kilomètres de la station « T2 » et du village Hmeimat qui avait été convoité en vain par la milice soutenue par les Américains Maghawir alSawra. Ce village se situe à 70 km de Boukamal

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Almanar-hezbollah
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 18:34

Abdollahiane depuis Gaza cherche a entrainer le monde arabe dans une guerre totale : la Palestine appartient à tous les Musulmans, la normalisation est « une haute trahison »

 
conference_gaza1

 

conference_gaza00Pour la première fois depuis l’éclatement de la crise syrienne en 2011, Hamas se remet à fêter la journée d’al-Quds dans la bande de Gaza.

Et pour la première fois aussi, un responsable iranien y est invité à prononcer un discours dans la bande de Gaza et dans lequel il a critiqué avec virulence les efforts de normalisation de l’Arabie saoudite et des pays du Golfe avec l’entité sioniste.

Ceci a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d’une cérémonie d’iftar, de rupture de jeune, organisée à Gaza.

« La normalisation est une haute trahison pour la cause palestinienne et une mesure destinée à consolider la présence de l’entité sioniste sur les territoires palestiniens occupés », a lancé Hussein Amir-Abdollahiane , le président de la Conférence internationale de soutien à l’intifada palestinienne et ancien porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

S’exprimant via vidéoconférence, il a assuré que « les peuples de la nation islamique sauront asséner une gifle à ces leaders arabes et islamiques ».

« Les expériences historiques ont montré que les compromis arabes grêles et les négociations avec les Israéliens n’apportent rien de bon au peuple palestinien », a-t-il aussi signifié.

Et de conclure : « Al-Quds et la Palestine appartiennent à tous les Musulmans et les efforts déployés pour normaliser les relations entre l’Arabie saoudite et Israël constituent une trahison pour les principes humanitaires et islamiques ». Un message manifestement adressé à l’Arabie saoudite et aux pays du Golfe qui avancent à grands pas vers la normalisation de leurs relations avec Israël.

Sur le même ton, le dirigeant du Hamas a rendu hommage à l’Imam Khomeiny pour avoir proclamé la journée d’al-Quds le dernier vendredi du mois de Ramadan.

« Son but est de garder Al-Quds dans la mémoire des générations palestiniennes, arabes et islamiques, et de tous ceux qui pourraient oublier Al-Quds et la Palestine car préoccupés de la cause centrale de la nation par des soucis et des problèmes politiques », a dit Ismaïl Radwane.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Almanar-hezbollah
commenter cet article
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 06:30

Le diable sorti de la bouteille - En pleine crise, le Qatar accuse ses voisins du Golfe d’avoir financé les attentats du 11 septembre

courrier

L’ambassadeur du Qatar aux Etats-Unis a publié le dimanche 18 Juin 2017 un édito dans le Wall Street Journal accusant ses voisins du Golfe dont l’Arabie Saoudite d’être impliqués dans les attentats du 11 Septembre 2001 aux Etats-Unis

« Le Qatar pointe du doigt le rôle de ses voisins dans les attentats du 11 septembre », a écrit l’ambassadeur qatari aux Etats-Unis, Sheikh Meshal Ben Hamad Al-Thani, dans l’édito publié dans le Wall Street Journal et repris par Newsweek.

Selon le site francais Le courrier du soir, on pouvait lire dans son article : « les Emiratis, pas les Qataris, ont été parmi les pirates à bord des avions qui ont fait tomber les deux tours jumelles. Les Emirats Arabes Unis ont été pointés du doigt par le rapport de la commission sur le 11 septembre pour leur rôle dans le blanchiment d’argent destiné aux terroristes ».

Les accusations de l’ambassadeur du Qatar aux Etats-Unis interviennent moins d’un mois après la rupture des relations entre Doha et ses voisins. Rappelons que l’Arabie Saoudite, l’Egypte et le Bahreïn avaient annoncé ce 5 juin avoir rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar qu’ils accusent de financer des organisations terroristes dans la région et dans le monde et de chercher à se rapprocher de l’Iran. Le Qatar est en effet le seul pays du Golfe qui estime qu’un dialogue avec Téhéran est nécessaire pour trouver une solution à des conflits qui se déroulent dans la région notamment en Syrie et au Yémen, deux conflits dans lesquels les deux puissances régionales sont pleinement impliquées, selon Le courrier du soir.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Almanar-hezbollah
commenter cet article
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 06:25

Prévisible - Chef d’état major israélien: la Russie ne fait rien pour empêcher le transfert d’armes russes au Hezbollah

 
Chef d’état major israélien: la Russie ne fait rien pour empêcher le transfert d’armes russes au Hezbollah
Chef d’état major israélien: la Russie ne fait rien pour empêcher le transfert d’armes russes au Hezbollah

Le chef d’état major israélien a appelé à la nécessité de contrer les capacités du Hezbollah. Selon Gadi Eizenkot, « cette organisation libanaise constitue la première menace pour Israël », a-t-il dit mardi lors de la conférence d’Herziliya.

Selon lui, « le Hezbollah viole la résolution 1701 du conseil de sécurité, en renforçant ses capacités militaires dans plus de 200 villages et localités au sud du Liban ».

Et d’ajouter : « Israël est au courant que le Hezbollah possède des dizaines de milliers de missiles ainsi que d’autres armements sophistiqués fournis par l’Iran et l’armée syrienne.  Le Hezbollah a même obtenu des armements russes sophistiqués, et la Russie ne fait rien pour empêcher le transfert d’armes de fabrication russe au Hezbollah ».

Eizenkot a reconnu qu’ « Israël » a œuvré ces dernières années à interdire le transfert d’armes sophistiquées au Hezbollah. « Nous avons mené plusieurs opérations pour interdire le transfert d’armes au Hezbollah, et nous sommes déterminés à poursuivre cette voie », en allusion à de nouvelles frappes militaires en Syrie.

Il a en revanche estimé qu’ « il est dans l’intérêt d’Israël que le calme persiste sur le front avec le Liban. Le Hezbollah a acquis des expériences militaires qu’on ne peut pas ignorer ».

Sur un autre plan, le chef d’état major israélien a mis en garde le Liban contre l’accueil des dirigeants du Hamas sur son sol. « L’expulsion des dirigeants du Hamas du Qatar vers Liban est un mauvais signe pour ce pays, dont le gouvernement est appelé à traiter à la hâte ce sujet », a-t-il dit.

Traduit par la rédaction à partir d’AlAkhbar

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Almanar-hezbollah
commenter cet article
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 13:45

Les elucubrations du Hezbollah - Un porte-avion US accoste à Haïfa, après les (tres effrayants) tirs de missile iraniens

 
uss-georgebush

Pour la première fois depuis 17 ans, un porte-avion américain accostera à Haïfa, en Israel.

Le USS George H.W. Bush, du nom de l’ancien président George Bush (père), se dirige vers la côte syrienne pour participer à la campagne aérienne menée par la coalition internationale dirigée par les États-Unis, a déclaré la marine américaine.

Le Pentagone a déclaré que le porte-avion qui transporte un équipage composé de 5 700 personnes et 80 avions de chasse, s’est déplacé le mois dernier du golfe Persique vers la Méditerranée orientale.

Haïfa a servi de base à la sixième flotte des États-Unis pendant les années 1980 et 90, mais le Pentagone a cessé d’utiliser la ville côtière en 2000 lorsque la deuxième intifada a éclaté.

Après le tir de six missiles iraniens de type Zolfaqar d’une portée de 650 kilomètres contre le QG des terroristes de Daesh dans la province de Deir ez-Zor en Syrie, voisin d4Israel, les responsables israéliens se sentent menacés par les performances balistiques de l’Iran. Ils ont donc demandé à leur parrain américain de venir à leur secours.

Les forces aérospatiales du Corps des Gardiens de la Révolution islamique ont tiré dans la nuit de dimanche à lundi six missiles depuis les provinces iraniennes de Kurdistan et Kermanchah contre les positions des terroristes à Deir ez-Zor en Syrie.

Les missiles iraniens ont pris pour cible la ville d’al-Mayadin, qui pourrait devenir la prochaine capitale autoproclamée de Daesh après sa défaite quasi totale à Raqqa.

Source: Avec PressTV

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Almanar-hezbollah
commenter cet article
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 18:14

Washington déclare la guerre aux Gardiens de la révolution iranienne

 
gardiens1
 

The Countering Iran’s Destabilizing Activities (Loi pour la lutte contre les activités déstabilisatrices de l’Iran en 2017) ou S.722 est le nom du plan élargi que le sénat US vient de voter contre l’Iran. Il s’agit d’un arsenal législatif sans précédent que les sénateurs US ont voté à la majorité des voix (98 voix pour et seulement 2 contre) en violation flagrante de l’accord nucléaire signé le 14 juillet 2015 entre l’Iran et les 5+1.

Contenu du plan

Le paquet de nouvelles sanctions voté contre l’Iran s’ajoute aux mesures déjà existantes, mais il se distingue d’elles dans la mesure où il vise l’une des composantes des forces armées iraniennes à savoir le Corps des Gardiens de la Révolution islamique, au moment où ce dernier est impliqué à fond dans la lutte contre Daech à l’intérieur et hors des frontières nationales.
Mais que dit le plan?

Composé de douze parties, le texte ressuscite en effet les sanctions déjà levées dans le cadre de l’accord nucléaire tout en incitant le président américain à « identifier toute action iranienne susceptible d’être sanctionnée » aussi bien dans le domaine des armements qu’au niveau de la politique régionale ou même en matière de soi-disant droits de l’homme. À regarder de plus près, le sénat déclare la guerre au CGRI et ses capacités balistiques et ses activités de lutte contre le terrorisme takfiriste.

Le plan cible surtout la présence iranienne en Syrie et en Irak où l’Iran combat contre Daech et ses tentacules. Le texte demande à ce que les avions et les bateaux iraniens soient systématiquement inspectés pour empêcher toute assistance armée de l’Iran aux pays en proie à la guerre contre le terrorisme. Mais ce n’est pas tout : pour la première fois depuis la victoire de la Révolution islamique, le CGRI est placé sur la liste des  » organisations terroristes », alors même qu’il combat le terrorisme à l’intérieur et hors des frontières iraniennes.

Une quatrième partie du plan s’en prend aux missiles iraniens et déterre sous une autre forme les sanctions que l’accord nucléaire de 2015 avait partiellement levées. La banque centrale iranienne pourrait ainsi figurer de nouveau sur la liste des sanctions sous prétexte d’aide et d’assistance au programme balistique iranien.

L’accord nucléaire va-t-il survivre au tir de S-722?

Mais est-ce la fin de l’accord nucléaire signé le 14 juillet 2015 entre l’Iran et les 5+1?
De nombreux analystes voient à travers ce plan l’expression de la colère et du désespoir de l’administration américaine de voir l’Iran refuser de négocier  » autre chose que le nucléaire avec les Américains”.
Certaines sources américaines laissent entendre que le président US, un homme d’affaires avant tout, veut par ce plan, pousser Téhéran à négocier.

Mais quelle sera la réaction iranienne?
Les officiels Iraniens se sont refusés pour le moment de réagir. Mais le succès de ce nouveau paquet des sanctions dépend en grande partie de l’Europe. Fortement réticente vis-à-vis de la nouvelle administration américaine, les Européens seront-ils à même de renoncer à des milliards de dollars de contrats signés depuis 2015 avec l’Iran? Et puis la présence iranienne en Syrie, puisqu’elle est au cœur du plan américain, n’a jamais fait l’objet d’une quelconque résolution à l’ONU pour que Trump puisse en faire un levier de pression contre la Chine et la Russie.

Les Américains ont-ils à nouveau choisi un chemin de détour pour faire pression sur l’Iran?

Source: Press TV

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Almanar-hezbollah
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 21:27

Mission accomplie - La voie d’approvisionnement depuis l’Iran jusqu’à la Syrie ouverte

 
livraison

Un général syrien à la retraite a assuré que la voie terrestre qui relie l’Iran à la Syrie  est désormais ouverte.

« L’ouverture de la voie terrestre depuis l’Iran jusqu’à la Syrie en passant par l’Irak permet de contourner les difficultés pour le transport des marchandises et des armements, des médicaments et de toutes sortes d’aides en provenance de la République islamique », a affirmé le général Yahia Souleimane dans un entretien avec le journal russe Iszvestia , rapporte l’agence Sputnik dans sa version arabe.

Selon cette dernière, les approvisionnements en armements pour l’armée syrienne lui parvenaient auparavant par voie aérienne ou maritime, en passant par le Liban.
Selon l’expert russe Oleg Glazonov, la nouvelle voie terrestre facilitera grandement l’acheminement des approvisionnements nécessaires à la Syrie.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Almanar-hezbollah
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée