Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 05:42

TRANSFERTS DE POPULATIONS

---------------

 

Nous sommes témoins depuis 1970, à des transferts de populations dans le monde. L'ouverture du monde et des frontières a permis à de nombreuses personnes de chercher une vie meilleure dans un pays autre que celui qui l’a vu naitre. D'autres personnes ont décidé d'émigrer de leur pays en groupes formés par des dizaines au début qui devinrent par le temps des milliers. Au fil des ans, ils comptaient des millions. Cette émigration étonnante s'est abattue sur des pays bien définis et sa direction vise les pays riches de l’Occident : Nous parlons ici de l’émigration volontaire de Musulmans et de Noirs, musulmans en majorité, qui se dirigent vers l'Europe, le Canada, l'Australie, les Etats Unis,…

 

Comment imaginer une famille, quittant son pays natal de sa propre initiative, son village, sa tribu, vers l'inconnu et par quels moyens ?

 

Signalons que la France a ouvert cette possibilité d'immigration aux Algériens quand en 1962, elle signait à Évian un accord avec le FLN qui stipulait que les français pourraient rester en Algérie avec tous les droits et que les Musulmans Algériens pourraient émigrer en France. La réalisation de cet accord a montré comment les Musulmans exploitent la démocratie, inconnue dans leur pays. Les français algériens, menacés par des « individuels » (dont la devise était : « la valise ou le cercueil »), ont pratiquement tous fuit l’Algérie et la France les accueillait !...

 

Mais cela ne suffisait pas à la France ! Selon l'historienne, Bat-Yéor, dans les années 70 du siècle précédent, face à la pénurie de pétrole manigancée par les producteurs arabes, la France entraînait l'Europe dans un accord secret avec la Ligue Arabe, appelé Eurabia, qui garantissait l’approvisionnement du pétrole contre, notamment, deux conditions :

- La possibilité aux Musulmans d'immigrer librement dans les pays européens qui s'engagent à accorder la nationalité aux nouveaux venus avec toutes les conditions sociales légales des pays.

- L'assurance que désormais tous les signataires adopteraient une politique pro-palestinienne, c'est-à-dire anti-israélienne, culminant en la création de la Palestine en lieu et place d'Israël.

 

Les détails des accords, revus et 'améliorés' à plusieurs reprises, ont été examinés par Bat-Yéor dans plusieurs écrits. Le flux des pétrodollars qui coulait interminablement après la guerre 1939/1945 vers les pays de la Ligue Arabe a été employé, non pas pour améliorer l'économie des pays musulmans ou des noirs, mais pour l’application d’un transfert de population - véritable invasion tacite ! Ce qui avait été avorté à Poitiers en 732 grâce à l’intervention de Charles Martel, après l'invasion d'Israël en 638 et de tout le bassin méditerranéen, a été repris en grand depuis une quarantaine d’années et le prétexte officiel est : Ces populations vivent dans la misère et cherchent à intégrer les pays riches pour profiter de leur développement.

 

Signalons que le même processus existait en Israël, sans aucun besoin d’accord, par l'exploitation d'une frontière fictive entre Israël et l'Égypte. Là, des hordes s’écoulaient de la manière suivante : Ils prenaient l'avion depuis le Soudan, l'Érythrée, et atterrissaient en Égypte où des cars égyptiens les conduisaient à un kilomètre de la frontière d’Israël. Le reste du chemin, ils le faisaient à pied aisément.  Les attendaient des cars commandés par les gauchistes qui les conduisaient au sud de Tel-Aviv (quartier pauvre). La construction d'une clôture électronique, a mis fin à cette invasion.

 

Revenons à ce transfert de populations qui porte sur des dizaines de millions d'individus vers les pays développés, évolués et démocratiques.

 

Comment expliquer ce consensus d'individus qui « atterrissent » et se répartissent dans les pays européens d'une façon, semble-t-il planifiée ? L'idée de cette transhumance est née dans les années 1970, et coïncide avec l'enrichissement des pays musulmans fournisseurs de pétrole. Le monde devait se reconstruire après la guerre 1939/1945 et le besoin d'énergie explosait. D'autre part, il faut évoquer les théories fondamentalistes du Wahhabisme, religion officielle de l'Arabie Saoudite.  Depuis quelques 250 ans, l’Arabie Saoudite finance le terrorisme dans le monde. Elle fut suivie par de nombreux pays arabes, en particulier le Qatar, l'Iran et l’Irak,… L'extrémisme islamiste sommeillait tant que les moyens financiers restaient limités. Depuis la fin de la guerre 1939/1945 il s'est manifesté sous forme de terrorisme, exprimant la volonté des peuples arabes de se libérer de la colonisation et leur volonté permanente d'imposer l'Islam(isme) au monde. Les théoriciens islamistes s'appuient sur quelques versets du Coran pour diviser le monde en Dar El Salam (terre de paix, quand elle est islamisée) Dar el Harb (terre de guerre, si elle n'a pas été encore islamisée). Et le but de ces pays islamistes est d'islamiser le monde.

 

Comment donc ne pas faire le rapprochement entre ces deux phénomènes : Enrichissement des pays islamistes d'une part et d'autre part, invasion tacite des pays du Dar el Harb ? N'est-ce pas le deuxième aspect du combat que mène l'islamisme contre les pays non musulmans ? Pourquoi employer le terrorisme dont les méfaits n'ont qu'une portée très limitée ? Il rappelle au monde que le combat continue, un combat d'isolés ou de groupes, suscitant la peur et ceci tant que l'Islamisme ne dispose pas de la force militaire voulue pour le grand combat décisif.

 

Alors comment ne pas imaginer la procédure probable suivante de la Ligue Arabe (elle réunit 22 pays arabes depuis 1945 et comprend notamment l'Arabie Saoudite, l'Egypte, l'Irak, les Émirats arabes unis, le Qatar, l'Autorité Palestinienne,…), et de l'Organisation de Coopération Islamique (groupant 57 états dont ceux de La Ligue Arabe) ? Voici la procédure vraisemblable d'invasion mise au point par les dirigeants arabes/musulmans :

 

- Former et envoyer dans les pays des gens susceptibles de créer un noyau avec d'anciens résidents, destiné à recevoir et à intégrer les nouveaux arrivants,

- Dans les pays arabes/musulmans, persuader des résidents masculins de s'expatrier seuls au début pour créer la confiance qu'ils seront reçus et 'intégrés' c'est-à-dire qu'ils recevront un logement et les moyens de faire vivre leurs familles, (il ne s'agit pas d'une fusion dans la population autochtone).

- Les nouvelles circulant, les familles acceptent de quitter leur village et sont orientées vers les différents pays, dans les environs des capitales et aussi vers certaines villes suivant le développement du transfert,

- Du point de vue religieux, des mosquées sont construites par centaines,

- Sur le plan social, les familles reçoivent immédiatement toutes les aides légales et peuvent même transférer une portion aux proches restés au pays.

 

Bien sûr les pétrodollars couvrent toutes les dépenses.

 

La migration récente dans des rafiots qui sombrent en grande partie avant d’atteindre le Lampedusa en Italie est apparemment à l’origine de la folie qui s'empare des familles informées que leurs proches vivent dans un Eldorado,… relatif. Alors, financés par les mêmes sources, ils tentent par des moyens de fortune d'atteindre la rive libyenne désignée. Là, ils trouvent les passeurs chèrement payés qui les débarqueront au Lampedusa.  Et la suite est connue.

 

L'erreur des pays d’Occident consiste au fait que puisque la tactique de l'Islamisme était claire, de n’avoir pas colonisé ou recolonisé les pays pauvres pour, non pas les exploiter, mais les guider localement vers le progrès, créant des jobs et des moyens sur place de financement des populations. Mais est-ce que l'organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAP) permettraient-ils cette initiative ? Certainement pas ! Alors il fallait commencer par les déposséder de l'or noir dont ils se servent pour mener une guerre sournoise au début… et totale ensuite.

 

Les nations libres ont refusé les petites guerres locales, qui auraient permis d'accumuler les pétrodollars nécessaires au financement du progrès des pays pauvres ou non industrialisés, elles obtiendront des guerres civiles et la Troisième Guerre mondiale.

David Bentata

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Bentata David
commenter cet article
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 02:22
« Comment Jésus fut créé »  De Thérèse Zrihen-Dvir  Revue de David Bentata

« Comment Jésus fut créé »

De Thérèse Zrihen-Dvir

Revue de David Bentata

 

Déjà, Dr Simon Lévy avait présenté ce livre étonnant le 2-1-2015. Qu'ai-je à ajouter sinon circonscrire à ses commentaires et compliments ?

J’aimerai aussi rappeler que Jules Isaac (1877-1967 historien et auteur de livres scolaires, un des co-fondateurs de l’Amitié judéo-chrétienne. Durant la Shoah, il perd sa femme et sa fille, ce qui l’amène à écrire Jésus et Israël, un ouvrage sur l’antisémitisme et ses racines chrétiennes. Il y énonce une charte qui inspire les Dix points de Seelisberg.) « révélait » déjà en 1948 aux chrétiens que Jésus était avant tout un bon Juif. Il faut croire que cette dénonciation faite aux peuples qui avaient adopté la religion catholique depuis près de 2000 ans, a fait fuir un bon nombre de catholiques de leur religion : Comment proférer régulièrement les malédictions régulières dans les prières quotidiennes envers les Juifs si Jésus, leur prétendue divinité, est juif ?

Et ainsi, le nouveau livre de Thérèse vient apporter des détails et des précisions qui sont le « dernier clou au cercueil » de la religion catholique. Son agenda a été repris aujourd'hui sous forme d'islamisme : Un autre nom, le même soin de cacher la vérité et la même cruauté.

Ces deux religions ont trahi le but même qu'une religion se doit de proposer. Est-ce dû en partie au caractère d'Essav, (fils d’Isaac et frère jumeau de Jacob - pour plus de détails http://www.torah-box.com/paracha/berechit-genese/toledot/paracha-toledot-qui-est-essav_151.html) excellent chasseur de gibier et d'Ismaël (présumé père des musulmans selon le Coran, fils d’Abraham et demi-frère d’Isaac), et en partie à leur jalousie face à Jacob/Israël, qui était un homme pieu ?

Ces deux « religions » ont deux points communs :

- Il existe dans le Nouveau testament 4 Évangiles qui nous décrivent chacun la vie de Jésus : Si les Evangiles de Marc, Mathieu et Luc (les synoptiques) se ressemblent et présentent des variations déjà inacceptables, l'Évangile de Jean les contredit : Par exemple l'activité de Jésus qui s'étale sur une année dans les synoptiques passe à trois ans chez Jean. D'autre part les Commandements du Nouveau Testament contredisent ceux de l'Ancien Testament, inclus dans les livres saints des Chrétiens : La Bible.

- Dans le Coran, Muhammad répète plusieurs fois les mêmes histoires... Et se contredit : Muhammad admet la naissance miraculeuse de Jésus mais il faut comparer les versets des Sourates : 3-42-:-47 et 19-16-:-21 qui présentent des circonstances différentes de cette naissance. Il ne lui reconnait cependant, qu'une position de prophète et accuse d’hérésie, ceux qui en ont fait le Fils de Dieu. D'autre part, il identifie le Dieu d'Israël avec Allah par le verset de la Sourate 29-46. Comment alors expliquer les contradictions des Commandements énoncés dans la Tora et dans le Coran ? Ainsi le troisième Commandement à propos des serments (Exode XX-16) devient dans le Coran : « … Il [Allah] vous considèrera responsables de tout engagement pris par serment. »

Les juifs sont dans une position difficile entre ces deux religions-filles nées de livres dont la sainteté et fiabilité sont douteuses. L'Auteur Thérèse Zrihen-Dvir, met en relief les origines païennes de la religion chrétienne. L'Islamisme réutilise les pratiques courantes d'avant l'Islam à l'époque de la Djahilyiah (païenne également) : Allah était avant l'Islam le nom du dieu créateur et dominateur du monde et il avait trois filles. L'Islam les a simplement supprimées ! Allah était considéré comme le Seigneur de la Ka'abah, contenant la Pierre Noire sacrée. L'Islam a perpétué sa sainteté et chaque année, des pèlerinages ont lieu et le pèlerin devient Hadj…

Thérèse Zrihen-Dvir souligne fort bien la crise que vivent ces deux religions (notamment la religion catholique) face à leurs problèmes et crédibilité, et nous devons l'en remercier.

Mais ne critiquons pas pour autant tous les Chrétiens et tous les Musulmans :

- Les Chrétiens qui rejettent les théories de substitution (du peuple Juif par les nouveaux chrétiens/catholiques en particulier) et qui acceptent la position du judaïsme en respectant les sept Commandements de Noah, appartiennent à une religion que les Juifs respectent.

 - De même pour les Musulmans qui rejettent une partie du Coran désignée comme Coran de Médine.

Le mépris et la haine doivent faire place à la tolérance et à la reconnaissance des droits des Juifs.

Les Juifs se basent sur le Principe édicté par le Prophète Michée IV-5 : « Que les autres peuples marchent chacun au nom de leur dieu ; nous, nous marcherons au nom de l'Eternel, toujours et toujours ».

C'est cette même tolérance et compréhension que les juifs souhaitent des autres à leur égard. Aux temps actuels, il est devenu nécessaire que de nombreux athées, anciens chrétiens ou musulmans, aient le courage de se pencher sur la religion juive (en époussetant la haine qui leur fut injectée à leur naissance envers le judaïsme) car l'homme a besoin de croire en Dieu : Voltaire, athée, disait (à peu près) : « Je ne peux concevoir l'existence d'une montre sans horloger ».

L'ex nihilo n'existe pas à l'échelle de l'homme ! Seul Dieu a créé.

Merci à Thérèse Zrihen-Dvir pour son ouvrage qui a apporté une lumière complémentaire sur Jésus et la chrétienté, ouvrage auquel je souhaite un grand succès.

 

David Bentata

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Bentata David
commenter cet article
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 13:05

LES GUERRES DE RELIGIONS

----------

Nous sommes en pleine guerre de religions et nos dirigeants disent et répètent : "NON ! Il n'y a pas de guerre de religion en Israël", et encore moins des guerres de religions en Israël et dans le monde. Les journalistes avertissent que les tentatives de changer le statu quo sur le Mont du Temple risque de faire dégénérer la guerre avec les Palestiniens en une guerre de religion !

 Non seulement nous vivons dans une guerre de religion, mais nous vivons dans des guerres de religions avec l'islamisme et le christianisme (principalement catholiques).

1 - L’islamisme : depuis la proclamation de l'Etat d'Israël, nous vivons dans une guerre de religion avec l'islamisme, pour deux raisons :

A – les dirigeants arabes divisent le monde entre "Dar al-Salam ", c'est à dire les pays sous domination musulmane vivant en paix, et "Dar al-Harav", les pays qui ne sont pas sous la domination musulmane, destinés à connaître la guerre jusqu'à leur conversion à l'islam. Liant politique et religion, l'Arabie Saoudite avait déjà établi au 18ème siècle, comme religion officielle de la royauté, le wahhabisme qui est l'islamisme d'aujourd'hui et elle finance le terrorisme islamiste… avec d'autres. La Ligue arabe a été fondée 1945, et, grâce aux pétrodollars, a aidé les populations arabes à se libérer du colonialisme, et la guerre s'est poursuivi dans le monde avec une invasion de dizaines de millions d'Arabes en Europe en particulier. Elle gère la guerre contre Israël, après l'invention du peuple palestinien. Aujourd'hui apparemment, elle se heurte à des difficultés depuis que des membres de la Ligue se combattent.

 B - La plupart des musulmans, restés primitifs, agissent comme un troupeau de mouton : ils entendent leurs dirigeants, religieux ou non-religieux, mais solidaires avec leurs imams, et obéissent. Plus l'imam est radical plus il attire les foules.

2 - Le Christianisme : depuis la guerre des Six Jours, s'est ajoutée une guerre secrète avec les chrétiens en particulier les catholiques qui ne souffrent pas les Juifs contrôlent Jérusalem.

La guerre que les pays occidentaux en particulier mènent contre Israël s'exprime comme suit :

A- Ils soutiennent les Palestiniens qui, après l'échec des pays arabes dans leurs guerres contre Israël, restent leur espoir d'arracher Jérusalem à Israël. Et maintenant, ils reconnaissent officiellement un Etat palestinien inexistant avec comme capitale Jérusalem ! Ils veulent oublier que le drapeau de la Palestine, sous mandat britannique, comportait en son centre l'Etoile de David et que le drapeau de l'Autorité palestinienne est très similaire au drapeau de la Jordanie qui est peuplée d'une majorité de Palestiniens aujourd'hui.

B - Leur soutien se traduit par d'énormes quantités d'argent qui sont déversés par l'Europe, les Etats-Unis, l'ONU, qui agit ou directement ou par ses filiales, l'UNRWA, l'UNESCO, ... l'ONU est un partenaire dans la guerre contre Israël par son aide, par exemple, au Hamas dans les installations lui appartenant dans la bande de Gaza (plus de 240).

C - Le silence du Vatican contre la persécution des Chrétiens dans tous les pays arabes empêche l'étonnement des peuples chrétiens face de l'appui aux Palestiniens qui sont présentés comme des victimes des Juifs. Israël devient responsable de toutes les catastrophes qui se produisent dans le monde : François Fillon, un ancien ministre en France, a déclaré qu' "Israël menace la paix du monde” !

 

3 - Guerres de religions : les guerres sur la base religieuse sont multiples :

A – Les Islamistes luttent contre le monde non-islamiste (et même contre les pays arabes modérés ... surtout si elles ne participent pas à entretenir le terrorisme).

B – Les musulmans, sunnites, chiites, laïques, ... mènent des guerres sanglantes entre eux,

C – Les catholiques en particulier luttent contre les Juifs par Palestiniens interposés.

D – Les israéliens, Juifs pour la plupart, ont combattu contre les pays arabes. Ces pays ont refusé d'accepter le retour de terres "Dar el-Salam" en terres “Dar el-Harav". Les Israéliens se défendent ainsi contre les islamistes, le Hamas, le Hezbollah, ... et mènent la lutte contre les catholiques en résistant aux attaques de leurs alliés, les Palestiniens maintenant.
Sur cette base, nous comprenons pourquoi le prétexte de l'action des Yehuda Glick, Moshe Feiglin, ... (en 2000 par Ariel Sharon) sur le Mont du Temple excite la haine des Islamistes, certains du soutien du monde. Ils n'apprécient pas qu'en d'autres temps, dès le premier jour de la reprise du Mont du Temple, la mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher construits sur les vestiges de deux Temples juifs, auraient été effacés.

4 – La patience d'Israël : pourquoi Netanyahou s'arme de tant de patience ? Pourquoi ne punit-on pas tous ceux qui haïssent Israël comme le proposent tant de personnalités ?

 Israël ne peut combattre contre tous les peuples musulmans et chrétiens ! Quel est l’espoir ?

Comment peut-on prévoir l'avenir, quand le présent est tellement sombre ?

A – Les Islamistes mènent une lutte silencieuse contre les Catholiques européens par le transfert de dizaines de millions d'Arabes qui, loin de s'assimiler, tendent à imposer leur loi (la sharia) et changent le caractère de l'Europe et sa civilisation. La même révolution se produit ailleurs dans le monde libre. L'antisémitisme, sans aucune base sinon que la situation actuelle en Israël branle certaines croyances chrétiennes et musulmanes, passera au deuxième plan en particulier chez les Catholiques devenus souvent athées (peut-être depuis qu'ils ont appris que Jésus était juif) : ils n'entendent plus les prêches haineux des prêtres. Si les gouvernements obéissent aux ordres du Vatican, les peuples ne l'entendent pas et souffrent journellement physiquement et moralement. Il est permis de s'attendre, face au progrès de l'islamisme, à des révolutions sanglantes permettant aux peuples de se libérer de l'islamisme. La troisième guerre mondiale contre le totalitarisme vert ne se déclenchera-t-elle pas ? C'est l'espoir du monde pour ne pas retourner 1400 ans en arrière !

B – Israël, isolée jusqu'à aujourd'hui, trouvera alors des alliés nombreux et pourra se libérer de sa retenue actuelle. La plupart des Palestiniens à l'ouest du Jourdain, devront partir et retourner dans le pays de leurs ancêtres l'Arabie, la Syrie, l'Egypte,… Les Arabes, les Druses,… qui ont accepté Israël honnêtement, jouiront d'une pleine égalité (sauf pour la loi du retour du Pays Juif), ce qui était impossible quand planait un doute sur la plupart des non juifs.

5 – Conclusions : en attendant il faut que les conditions de vie en Israël soient acceptables face à la terreur criminelle. Il faut prendre conscience que la guerre menée par les islamistes se situe sur le plan mondial : pas seulement Israël en souffre, peut-être souffre-t-elle plus que de nombreux pays autres, mais tout le monde libre subit la pression des islamistes. Ils n'ont pas le frein du coût de leurs guerres : l'argent coule à flot. Les pétrodollars sont déversés par les pays islamistes et aussi par les "modérés" et les autres. Quand le virus entre dans un musulman (les nouveaux musulmans, jeunes chrétiens souvent, n'y échappent pas) il se transforme en "chien enragé” : y a-t-il une différence entre un fidèle au Daeche qui coupe les têtes et un homme du Fatah palestinien qui, avec une hache, fend la tête d'un rabbin qui prie? Et les gens du Hamas qui ont creusé des tunnels pour arriver dans des villages juifs et massacrer leurs habitants diffèrent-ils des gens du Daeche ? Tous pareils ! La même mentalité, les mêmes buts qu'ils se nomment Daeche, Hamas,  Hizballah, le Djihad islamique, el Qaeda, le Mouvement islamique en Israël de Salah Raad,…

Israël, qui se trouve en première ligne du combat contre les Islamistes, réussit à les vaincre… à quel prix ! Son combat n'est que ponctuel (il faut attendre!…). La chance d'Israël consiste dans le fait que la haine entre Sunnites, Chiites, laïques,… a surmonté la haine envers Israël et les Juifs, et Israël doit se garder d'écraser un Hamas par exemple car une victoire totale sur un des leurs risque de réveiller l'union qui régnait entre tous ses ennemis avant "le Printemps Arabe".

Cependant, Israël doit prendre des mesures plus sévères à l'égard de ses ennemis :

  • Peine de mort discrète contre les terroristes qui tombent dans ses filets,
  • Destruction de leur habitation (en enlevant à la Cour Suprême tout droit d'intervention) et expulsion des familles qui savaient sans aucun doute,
  • Proposer à Zoabi Hanine de choisir entre l'expulsion et la prison. Le fait que les partis arabes sont tous anti-israéliens prouve que la plus grande partie des Arabes israéliens le sont également : ils se considèrent comme des Palestiniens, ce peuple inexistant inventé par le KGB dans les années 70 du siècle précédent, pour donner une raison aux Arabes de mener le combat contre les Juifs.
  • Il faudra un jour donner une définition de traitres à ceux des israéliens Arabes et juifs qui mènent un combat en faveur des ennemis de l'Etat.

Peut-être viendra bientôt le jour où nous pourront démentir les mensonges des Arabes palestiniens qui sont venus de l'Arabie, aujourd'hui Arabie Saoudite, et ont envahi la terre d'Israël en 638. Il faudra rappeler au monde qu'ils ont envahi à l'ouest d'Israël l'Egypte, l'Afrique du Nord, l'Espagne, une partie de la France jusqu'à Poitiers en 732 et alors ont été vaincus, mais l'Espagne ne s'est débarrassée des Arabes qu'en 1492, après huit siècles. A l'est et au nord d'Israël, les Arabes ont poursuivi leurs invasions, convertissant de force les populations à l'Islam.

Rappelons que les Arabes ont pris Jérusalem en 640 et construisaient sur le Mont du Temple, l'endroit le plus saint pour le peuple juif, la mosquée d'El Aqsa et le Dôme du Rocher !        

 

David Bentata

26-11-2014

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Bentata David
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 15:06

UNE POLITIQUE A LONG TERME !

--------

L'opération «Rocher inébranlable » a pris fin (peut-être temporairement, comme les deux opérations précédentes qui ont pris également fin temporairement !), mais a duré cinquante jours jusqu'au 26-8-2014.

Nous avons déjà mentionné que le 07/08/2014 les cris de joie et de victoire ont été entendus et filmés dans la bande de Gaza, et avec la fin des combats, les dirigeants ont quitté leurs cachettes, l'abri situé sous l'hôpital Shifa de Gaza : Mahmoud A-Zahar et Ismaïl Haniyeh ont proclamé la victoire absolue sur Israël et le peuple de Gaza est descendu dans les rues pour célébrer la victoire.

Dans le même temps, en Israël, le cri de victoire des Gazaouis était confirmé ; la Guerre des Juifs commençait: « C'est une défaite », « Nous n'avons pas atteint nos objectifs », « Nous n'avons pas achevé le travail », « Nous devions effacer le Hamas de la bande de Gaza », ... la critique envers le trio, Netanyahu, Yaalon, Gantz, a éclaté partout : des ministres du gouvernement "qui n'ont pas consenti à un cessez-le-feu», jusqu'à la gauche de Herzog et Zahava Galone (qui « exigent un accord politique » !!! ... il n'y a pas de limite ... à l'ignorance ou… à la malhonnêteté).

Quelle est la réalité ?  

Le Hamas a raison : il a gagné ! Il a décidé quand se battre et quand arrêter les combats (pas de drapeau blanc). Face aux soixante-douze Israéliens qui ont été tués, le nombre de ceux qui auraient dû être tués devrait s'élever à 72 X 1,027 = 73,944, selon le rapport qu'ils ont déterminé lors de l'échange de Guilhad Shalit : un soldat juif contre 1,027 terroristes. N’ont été tués « seulement » environ 2.000 Gazaouis ! Le Hamas a réussi à faire fuir des milliers d'habitants Juifs qui vivaient dans la zone « autour de Gaza », alors que « seulement » 300,000 Gazaouis ont fui leurs maisons, sans aucun espoir de les retrouver (environ 11,000 maisons ont été détruites !). Mais ce n'est pas important, ils ont remporté la victoire !

 

  • On comprend la frustration des habitants « autour de Gaza » : ils espéraient que l'opération Rocher inébranlable mettrait fin au Hamas et à ses fusées et tunnels.
  • On comprend la frustration des ministres qui auraient souhaité participer à la décision de l'arrêt des hostilités (ou les empêcher !).
  • On comprend que l'arrêt des hostilités aurait dû être le résultat du brandissement du drapeau blanc par les terroristes et non le résultat d'un accord proposé par les Egyptiens.
  • On entend l'expression de la souffrance causée par la mort de 72 jeunes Juifs et par contre 2000 morts chez les Gazaouis shahidim provoquent des manifestations de joie !
  • On comprend que cette guerre a couté 15 milliards de shéquels à Israël et on entend seulement qu'il est urgent de réparer les dégâts causés par Israël à Gaza pour 4 milliards de dollars. Donc à peu près la même somme, mais Israël a fait ses dépenses en prévention des dégâts et les dirigeants de Gaza mendient pour effacer les traces des dégâts causés par Tsahal.

 

Cependant, Netanyahu et son équipe ont eu raison dans toutes leurs décisions :

  • Etant donné que le Hamas a constitué une armée de terroristes et que les méthodes de guerre ne sont que des méthodes terroristes (voir notre article du 18-8-2014 : « Le complot international contre Israël » la mort ne leur fait pas peur et ils sont prêts à mourir jusqu'au dernier… shahid, donc il n'y a aucun espoir de les voir lever le drapeau blanc. Et donc on sait que l'arrêt des combats est provisoire, pour la troisième fois !
  • Tsahal était capable d'exterminer tous les terroristes de la bande de Gaza (à quel prix…?)  mais Netanyahou a refusé. Je ne l'ai pas entendu mais voilà mon explication :
  • Au lieu du Hamas nous aurions obtenu le Fatah avec Abou Mazen. Celui-ci est-il moins extrémiste qu'Hanyieh ? Non ! Leur différence réside dans les méthodes. Ne se rapproche-t-il pas du Conseil de Sécurité de l'ONU pour mettre la main sur les territoires jusqu'à la ligne verte (dans une première étape), et aussi ne menace-t-il pas de déposer plainte auprès de la Cours de Justice internationale ? De plus, au lieu de deux entités rivales, nous aurions obtenu une entité unie et forte avec l'obligation d'un « passage sûr » entre Gaza et la Judée-Samarie.
  • Rappelons-nous que jusqu'en décembre 2010, date du suicide du jeune tunisien, existait une union parfaite entre tous les pays musulmans, tribus et sectes arabes/musulmans : la haine envers Israël et les Juifs dominait la haine existante entre eux. Et, semble-t-il, l'acte de ce jeune tunisien a fait éclaté les haines internes entre sunnites, chiites, laïques… extrémistes et moins extrémistes. Jusqu'à ce jour des dizaines de milliers d'Arabes ont été tués depuis la Tunisie jusqu'à l'Irak. Si nous avions continué à liquider les terroristes du Hamas, le seul groupe islamiste à combattre Israël directement, la haine contre Israël n'aurait-elle pas pris le dessus et toutes les forces islamistes retrouvé leur union ? Toutes leurs forces n'auraient-elles tourné leurs efforts contre Israël pour sauver le Hamas ? La Turquie d'Erdouane n'aurait-elle pas participé à la guerre ? L'union secrète entre l'Arabie Saoudite, la Jordanie et Israël n'aurait-elle pas explosée ? Israël aurait-elle pu vaincre une telle union djihadiste ?  Quand Haled Mashal « a laissé exploser sa colère » en apprenant l'arrêt des combats décidé par Ismaïl Hanyieh sans son accord, n'avait-il pas l'intention d'aller jusqu'au bout pour provoquer cette union arabe ? Le combat contre tous les islamistes sera possible quand le monde libre se réveillera et rejettera l'islamisation ; les peuples bouillent contre leurs gouvernements qui semblent aveugles. Le temps travaille pour Israël et il faut de la patience ! La Troisième guerre mondiale liquidera l'Islamisme. Israël y participera et seulement alors, elle liquidera le Hamas et ses ennemis de l'intérieur. L'allié du Hamas, l'UNRWA, disparaitra ! Et peut-être l'ONU elle-même qui a perdu le droit d'exister depuis des décennies.

Netanyahou a eu raison !

Il a sauvé Israël par ses décisions basées sur une politique à long terme!

 

Bentata david

3-9-2014

תשע"ד ח באלול

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Bentata David
commenter cet article
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 21:01

LE COMPLOT INTERNATIONAL CONTRE ISRAËL

----------

Après une guerre d'usure de plusieurs années menées par le Hamas et le Fatah, Israël décida de l'opération militaire "Mur de défense" en Judée-Samarie en 2002, puis en novembre 2012 elle entreprit l'opération "La colonne de nuages" et maintenant, après l'enlèvement de trois jeunes et leur assassinat, l'opération "Frères, revenez" qui a détruit les bases du Hamas en Judée-Samarie. Alors au titre de soutien, le Hamas de Gaza tirait sur Israël 80 fusées.  L'opération militaire "Le rocher inébranlable" était alors déclenchée le 8-7-2014.

Déjà le 7-8-2014, les Gazaouis défilaient dans les rues de Gaza en criant leur victoire sur Israël.

Ainsi l'entité régnant à Gaza a vaincu Israël et il serait normal que la communauté internationale se préoccupe de l'Etat d'Israël, le seul pays démocratique de la région, qui a été entraîné dans une guerre contre une entité terroriste.

Entité terroriste à Gaza ?

Israël n'a pas eu à faire face à une arme organisée en rase campagne (bien que les espaces déserts existent). Non ! Mais elle a eu à combattre un ennemi dont les moyens sont exclusivement ceux de terroristes :

  • Des milliers de fusées de toute puissance, certaines pouvant couvrir presque tout Israël : leur imprécision n'a pu leur permettre d'atteindre aucun but précis mais elles créent la peur, la terreur partout.
  • Des dizaines de tunnels d'une longueur de 2.5 à 3 km traversant la frontière israélienne et débouchant dans les villages juifs: ils sont destinés à permettre à des assassins de décimer la population locale. De plus des motos étaient prévues pour enlever des personnes mortes ou vivantes et les transférer rapidement à Gaza.
  • Des dizaines, des centaines de puits dans les habitations destinés à cacher des terroristes pouvant bondir et tuer, certains équipés en bombe vivantes. En effet ils prévoyaient que l'armée israélienne rentrerait dans Gaza pour neutraliser l'armement accumulé et se mesurer avec les terroristes lanceurs de fusées se dissimulant derrière femmes et enfants.
  • Ils ont tenté aussi des attaques de commandos de marine et aérien.

L'armement est entreposé dans les mosquées (environ 50 ont été détruites !) et dans des places possédant l'immunité d'ambassades: ainsi l'organisation UNRWA fille de l'ONU dirige 245 écoles sans compter les cliniques,… dans lesquels les employés ne sont ni des Suédois, ni des Français,… mais des Palestiniens islamistes! 

Le choix du combat de rues quand la population sert de bouclier humain permet de photographier des scènes déchirantes d'enfants morts et de femmes se lamentant sur les malheurs causés par "l'assassin israélien". Le monde reçoit cette propagande criminelle des Palestiniens avec satisfaction puisque les médias peuvent ainsi développer l'antisémitisme et lui donner une justification.

Le monde au lieu de se tourner vers le "vainqueur" terroriste provocateur, il se retourne vers le "vaincu", Israël, pour le condamner !

Ban Ki Moun, secrétaire général des Nations Unies, proclame : « Il faut enquêter… sur les attaques de Tsahal sur les installations de l'ONU ». Et Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères de France, parle "de la tuerie et du massacre de Palestiniens ; la sécurité d'Israël ne justifie pas que des enfants soient assassinés et que des civils soient massacrés…". Donc il faut enquêter sur les crimes de guerre d'Israël et la traîner devant le tribunal international. Et L'ONU a nommé une commission d'enquête dirigée par le Professeur Shabas, connu pour ses positions antisémites.

Pourquoi le monde ne veut comprendre la situation et inverse victime et bourreau ? Extérieurement, il est vrai, grâce à le défense efficace contre les fusées constituée par "le dôme fer", l'efficacité des fusées s'est révélée pratiquement nulle, l'utilisation des tunnels a été minimalisée et leur but ne fut pas atteint, d'autres moyens employés ont échoué, mais ceci au prix de la vie de 64 soldats (que D. ait leur âme !).

L'investissement pour la protection des civils, "le Dôme de fer", l'efficacité de Tsahal très équipé, les pertes de journées de travail, la chute dans le tourisme, … ont couté des milliards de dollars à Israël. En contrepartie, les destructions dans la bande de Gaza coutent aussi des milliards de dollars et la méthode de combat, imposée par les Palestiniens a causé des malheurs dans leur population.    

Oui! Israël est la victime puisqu'elle réclame la Paix, une vraie paix ! Et ne l'obtient pas ! Mais le monde refuse l'installation de la Paix ici, pas seulement les Islamistes. Il a assisté, peut-être dans l'indifférence et peut-être en parfaite connaissance de cause, à la constitution de la force terroriste du Hamas qui dépasse l'imagination :

  • Le monde, c'est-à-dire l'ONU, par l'entremise de l'UNRWA déverse des milliards de dollars sur Gaza : il entretient 245 écoles qui possèdent l'immunité diplomatique, servent à enseigner l'islamisme c'est-à-dire la haine par des professeurs palestiniens et à l'occasion à entreposer l'armement.
  • Des pays, comme ceux d'Europe, le Qatar, la Turquie,…des associations aux EU et ailleurs, contribuent par de larges dons à l'achat des produits de consommation courante de la population, nourriture, instruments ménagers, matières premières de la construction (des tunnels…!), … Ils peuvent acheter l'armement. Par le passage israélien de Kérém Shalom passent journellement presque 200 camions!… qui ressortent vides… la production locale est nulle !

Ainsi Gaza a pu se transformer en magasins d'armements avec ses usines souterraines de fabrication de fusées, et constituer une armée terroriste énorme.

Et maintenant on comprend :

  • La position de Ban Ki Moun,
  • La position des 'Laurent Fabius',
  • Leur colère qui les amène à la décision de nommer une commission d'enquête sur les crimes de guerre … du Hamas… non ! Pardon ! D'Israël !

Tous les donateurs du Hamas, l'ONU inclus, donc le monde, défendent leur investissement considérable qui est parti en fumée. Donc c'est sans intérêt de vouloir tenter de convaincre des institutions qui défendent leurs intérêts : Hamas a échoué complètement dans l'opération militaire "le Rocher inébranlable" qu'il a organisé. Alors pour le moins il faut lui garantir une victoire diplomatique et juridique : Israël ne devait pas toucher la population "innocente"! C'est à Israël de signaler que les lois de la guerre classique ne peuvent être valables dans ce cas, et exiger que l'ONU définisse des lois dans une guerre contre une entité terroriste quand ils utilisent leur population en tant que bouclier humain. Signalons que les terroristes sont les pères, les fils, les maris des familles, toutes les familles sont infestées par l'islamisme et il n'y a pas d'innocents ! Tous ont été éduqués dans la haine et sont potentiellement des Shahides.

Que l'on me permette quelques questions :

  • Pourquoi l'ONU et autres n'accordent-ils pas la même attention à ce qui se passe en Lybie, en Syrie, en Irak,… entre Arabes ? Et n'apportent-ils pas aux réfugiés les mêmes soins qu'aux Palestiniens ? Et ne s'intéressent-ils pas à ce que les Américains, les Français, les Anglais,… ont fait dans ces pays ?
  • Pourquoi les pays chrétiens font une politique pro-islamiste/palestinienne, leur font des dons, se joignent aux pays musulmans à l'ONU, alors que les Chrétiens sont persécutés, expulsés de leurs habitations, assassinés,… dans de nombreux pays arabes ? Pourquoi se taisent-ils ? … Ne peuvent-ils pas supportés, par hasard, que les Juifs dominent à Jérusalem ?

 

Nous devons rappeler l'erreur fondamentale que font les services de contre propagande israéliens (qui en fait sont inexistant). Donnons deux exemples :

  • Le Ministre des Affaires étrangères saoudien déclare, suivant le journal "Israël aïom"   du 13-8-2014 : " Le tir des fusées du Hamas sur Israël sont justifiés puisqu'Israël est un pays envahisseur…  Israël en tant que pays envahisseur n'a aucun droit à l'autodéfense"
  • Il n'y a pas une personnalité arabe interviewée sur le conflit israélo-palestinien qui n'utilise pas dans chaque phrase les expressions : "l'invasion israélite" ou "l'envahisseur israélien".

C'est l'argument qui justifie tous les crimes de guerre des Palestiniens aux yeux du monde et pas une personnalité ou journaliste ne répond !

Quoi répondre ?

  • "les Envahisseurs dans Eretz Israël sont les Arabes qui sont venus de l'Arabie (aujourd'hui l'Arabie Saoudite) en 638 et ils poursuivirent leur invasion au Nord, au Sud et à l'Ouest. A l'Ouest ils arrivèrent jusqu'en France et furent arrêtés à Poitiers en 732. Ils restèrent en Espagne de 711 à 1492 jusqu'à ce que les Espagnols puissent les chasser et effacer l'invasion arabe. Et aujourd'hui ils envahissent le monde par le transfert de dizaines de millions d'arabes/islamistes grâce aux pétrodollars. Pour la plupart ils ne s'intègrent pas, leur politique est d'intégrer la population autochtone dans l'islam(isme). Dans leurs quartiers, la terreur et la violence existent et elle est transportée parfois à l'extérieur. N'exigent-ils pas parfois l'indépendance (à Oslo)?"

Il est possible d'ajouter deux arguments supplémentaires : les Accords de San Rémo de 1922 et les versets du Coran Sourates 5-21; 7-137; 10-93;… qui proclament qu'Allah a  fait hériter la terre sainte  (Israël) au Peuple Juif.

Le monde entre temps, se cache la vérité à savoir que les Islamistes sont des 'chiens enragés' qui haïssent et oppressent aussi les Chrétiens et tous les Musulmans modérés, et exploite l'aveuglement d'Israël pour permettre à la haine à l'égard des Juifs d'exploser dans le monde libre.

 

BENTATA DAVID

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Bentata David
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée