Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 03:46

Paris et Washington condamnent les bombardements au Liban

 

Syrie

La France a condamné lundi des bombardements de l'aviation syrienne sur la frontière libanaise, dénonçant une «escalade» et une «nouvelle et grave violation de la souveraineté du Liban».

Mis à jour le 18.03.2013   Imprimer

La porte-parole du département d'Etat américain, Victoria Nuland a aussi condamné les bombardements syriens.

La porte-parole du département d'Etat américain, Victoria Nuland a aussi condamné les bombardements syriens.
Image: AFP

Des avions et des hélicoptères du régime syrien ont tiré des roquettes sur le nord du Liban, près de la ville frontalière d'Arsal.

«Le bombardement aérien effectué aujourd'hui par les forces armées du régime syrien en territoire libanais, dans la région d'Ersal, constitue une nouvelle et grave violation de la souveraineté du Liban», a déclaré le porte-parole du quai d'Orsay Philippe Lalliot.

«La France condamne fermement cette escalade et rappelle son attachement à la souveraineté du Liban ainsi qu'à l'inviolabilité de ses frontières», a-t-il ajouté.

L'aviation syrienne a bombardé lundi, pour la première fois, la frontière libanaise, dans l'est du pays, a affirmé une source militaire libanaise.

Ces bombardements ont été confirmés par le département d'Etat américain.

Violation

«Des avions et des hélicoptères du régime syrien ont tiré des roquettes sur le nord du Liban, touchant Wadi Khail, près de la ville frontalière d'Arsal. Cela représente une escalade significative dans les violations de la souveraineté territoriale libanaise dont la Syrie se rend coupable», a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

«Ce type de violation de la souveraineté est absolument inacceptable», a-t-elle ajouté. Le Liban a exprimé publiquement sa volonté de rester neutre vis-à-vis de la guerre en Syrie, mais le conflit dans ce pays voisin a exacerbé les tensions dans la région.

Une source militaire libanaise avait indiqué plus tôt dans la journée à l'AFP que quatre missiles avaient été tirés depuis des avions de combat syriens dans une région montagneuse et désertique. Celle-ci constitue un chemin idéal pour la contrebande d'armes ou le passage de combattants à travers la frontière.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 09:44

La touriste suisse violée en Inde serait lausannoise

 

VIOL COLLECTIF

La touriste suisse victime d'un viol collectif vendredi en présence de son mari vendredi dans le centre de l'Inde, serait originaire de Lausanne. Cinq hommes ont avoué avoir participé au viol a indiqué la police dimanche.

Mis à jour le 17.03.2013

La victime a été transportée à l'hôpital pour y être soumise à un examen médical, le 16 mars 2013.

La victime et son époux, qui circulaient en vélo à travers l'Inde, avaient installé leur tente pour une étape dans l'Etat du Madhya Pradesh, quand sept à huit hommes ont attaqué le couple, attaché l'homme et violé sa femme en sa présence, avant de leur voler 10'000 roupies (185 dollars) et un téléphone portable, a indiqué l'officier de police S.M. Afzal.

La femme, âgée d'environ 39 ans, a été hospitalisée à Gwalior, à quelque 340 km de Bhopal, la capitale de l'Etat, a ajouté M.S. Dhodee, un autre officier de police.

Elle a quitté l'hôpital samedi et a pu témoigner de son épreuve, a précisé la police, sans toutefois pouvoir fournir de détails sur son état.

Les victimes ont déclaré être de nationalité suisse, selon la police. Selon les informations obtenues sur place par le correspondant de La Tribune de Genève et de 24heures, les deux touristes sont originaires de Lausanne. Ils ont atterri à Mumbai le 13 février dernier. Ils avaient pris un vol depuis la Suisse via Dubai. Ils ont ensuite traversé l'Inde vers l'est en vélo. Le mari de la victime, âgé de 29 ans, serait plombier.

Pris en charge par l'ambassade suisse

Le correspondant précisant encore que le couple a pu alerter la police grâce à un motard qui les a pris en charge sur l'autoroute près de laquelle ils campaient. Les deux Suisses serait désormais à Delhi où il a été pris en charge par l'ambassade suisse depuis dimanche matin.

Peu avant le drame, les deux touristes se rendaient au célèbre palais de Taj Mahal, à Agra, dans le nord, l'un des lieux touristiques les plus prisés d'Inde, et comptaient se rendre à Delhi ensuite.

Ils avaient fait une étape dans un petit village du Madhya Pradesh pour coucher une nuit sous la tente, selon la police. «Une plainte pour viol a été déposée contre sept individus non identifiés», a déclaré l'officier Dhodee.

Une vingtaine de personnes ont été arrêtées «en raison de soupçons qui pèsent sur elles et sont en cours d'interrogatoire», a indiqué un autre officier. Cinq hommes ont avoué avoir participé au viol collectif a indiqué la police dimanche.

L'ambassadeur suisse en Inde, Linus von Castelmur, a pu s'entretenir avec la victime et lui a promis «toute l'aide possible», a indiqué.

A Berne, le ministère suisse des Affaires étrangères s'est déclaré dans un communiqué «profondément choqué par ce tragique incident dont ont été victimes un citoyen suisse et sa compagne en Inde». Le ministère a souhaité que les agresseurs seront «rapidement identifiés et qu'ils devront répondre de leurs actes devant un tribunal».

Un précédent en 2003

En 2003, une autre Suissesse, une diplomate de 36 ans, avait été enlevée dans un parking de New Delhi puis violée par deux hommes. Les responsables de cette agression n'ont jamais été jugés.Le drame de samedi survient alors que les Indiennes --mais aussi un nombre croissant d'Indiens-- manifestent de plus en plus nombreux contre les viols et agressions sexuelles dont les femmes sont victimes dans tout le pays, souvent en toute impunité. Ce mouvement de protestation a été déclenché par le viol collectif le 16 décembre d'une étudiante indienne de 23 ans à New Delhi, qui a succombé à ses blessures.

Ce viol, en présence du petit ami de la jeune femme, qui avait été tabassé, avait provoqué un tollé en Inde mais aussi dans le monde. Les six auteurs présumés du viol collectif ont été arrêtés depuis, mais le principal instigateur, Ram Singh, a été retrouvé pendu dans sa cellule le 11 mars.

Prison ou peine de mort

Au terme d'un projet de loi approuvé par le parlement indien en début de semaine, les violeurs encourent désormais en Inde une peine minimale de 20 ans de prison et même la peine de mort si leur victime meurt ou se retrouve dans un état végétatif irréversible.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 17:14

Chine: 330 millions d'avortements depuis 1970

 

Natalité

Près de 330 millions d'avortements ont été pratiqués en Chine entre 1971 et 2010. Ces statistiques ont été publiées alors que la politique de limitation des naissances est de plus en plus remise en question.

Mis à jour à 15h14

Image d'illustration.

Image d'illustration.
Image: AFP

La limitation des naissances pour tous et la politique de l'enfant unique pour les citadins depuis le début des années 1980 ont permis selon Pékin d'éviter quelque 400 millions de naissances supplémentaires dans le pays le plus peuplé du monde, qui comptait 1,354 milliard d'habitants à la fin de l'année dernière.

Mais les avortements ont aussi contribué à l'élimination sélective des embryons et foetus féminins, creusant un déficit de plusieurs dizaines de millions de femmes dans la population chinoise.

Le nombre d'avortements a culminé entre 1982 et 1992 à plus de 10 millions par an, avec des pics à plus de 14 millions en 1983 et 1991, précise le ministère de la Santé.

La limitation des naissances a aussi eu pour corollaire un nombre très élevé d'avortements forcés, qui sont en principe bannis aujourd'hui. Cette pratique se poursuit toutefois encore dans certaines régions.

Fusion de services

Le ministère a fourni en janvier des statistiques détaillées sur les stérilisations et les avortements, avant l'annonce de sa fusion avec la Commission nationale de la population et du planning familial la semaine dernière.

Certains observateurs ont vu dans cette réorganisation le prélude à un assouplissement de la limitation des naissances pour les couples chinois, mais de hauts responsables ont affirmé le contraire cette semaine. «Le planning familial va être renforcé, et non affaibli», a ainsi déclaré Wang Feng, chef adjoint du bureau de la réforme du secteur public cité par l'agence officielle Chine nouvelle.

«Après la réforme, la Chine va poursuivre sa politique de planning familial», a assuré pour sa part le secrétaire général du gouvernement, Ma Kai.

A moyen terme, la Chine devra cependant assouplir le contrôle des naissances à cause du vieillissement rapide de sa population et de la diminution de sa population active, soulignent démographes et analystes.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 12:10

Goering, un vrai héros

 

Allemagne

Albert, le petit frère d’Hermann Goering le fondateur de la Gestapo, a sauvé des dizaines de juifs de la Shoah.

Par Laszlo Molnar. Mis à jour à 10h30

Albert Goering. «Je crache sur Hitler, je crache sur mon frère et sur tout le régime nazi». Propos d’Albert Goering rapportés par l’écrivain William Hastings Burke.
Image: DR

Le frère du fondateur de la Gestapo pourrait être bientôt honoré en Israël pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre de 1939-1945. C’est le Times of Israël qui a rapporté hier cette surprenante nouvelle. Albert Goering, un homme d’affaires allemand né en 1895, ne partageait en effet pas l’antisémitisme haineux de son aîné Hermann, un des proches d’Hitler.

Il défie des SS

C’est le mémorial israélien de l’Holocauste, Yad Vashem, qui a déterré l’histoire très particulière d’Albert. En 1938 il défend à Vienne une grand-mère juive que des nazis ont exposée dans la vitrine de sa propre boutique avec une inscription autour du cou disant: «Je suis une sale juive». Le jeune frère du ministre du IIIe Reich a aussi été vu nettoyer les rues de la capitale autrichienne, à quatre pattes avec une brosse à dents, pour montrer sa solidarité avec des juifs forcés d’accomplir cette tâche dégradante imposée par des SS.

Les officiers allemands ont bien tenté d’arrêter le rebelle, mais en découvrant qui est son frère, il le relâche, avec des excuses. La haine du régime hitlérien ne fait ensuite que s’accroître chez Albert. Pendant la guerre il devient le directeur des usines Skoda en Tchécoslovaquie. Il profite de ce poste important – l’entreprise fabrique des armes pour l’armée allemande – pour réquisitionner des détenus israélites dans des camps d’extermination, soi-disant pour les faire travailler dans ses ateliers, comme dans La liste de Schindler. En fait, il les libère. Le jeune Goering a utilisé pour ce faire des faux papiers qu’il signait seulement de son nom qu’il partageait avec son frère.

Le chef SS considérait certes son cadet comme le mouton noir de la famille, mais il l’a défendu jusqu’au bout. Ainsi, quand il a été arrêté pour ses activités projuives, il l’a fait libérer. Ce soutien fraternel lui causera toutefois des difficultés après la guerre. Les militaires américains l’ont emprisonné et ne voulaient pas croire qu’il a été un opposant à Hitler. Et c’est de nouveau Hermann qui vole à son secours. Le grand frère qui se trouvait également en 1945 dans une cellule à Nuremberg, a garanti aux alliés que son frérot est «un homme bon».

Blanchi grâce à une coïncidence

La méfiance est cependant telle que l’antinazi va rester enfermer un an. Jusqu’à ce qu’une coïncidence spectaculaire lui permette de laver son nom (ou plutôt son prénom): il avait remis aux vainqueurs la liste des juifs qu’il a sauvés et on y trouve le nom de l’oncle du principal enquêteur américain, rapporte Le Figaro. Ce dernier ordonne donc la libération d’Albert.

Un ordre qui ne sera pas exécuté. Les forces US se sont contentées de le livrer aux Tchécoslovaques qui l’enferment à leur tour pour une année. Finalement il pourra quitter sa prison grâce aux témoignages d’ouvriers de l’Usine Skoda. Ils ont expliqué ses efforts de faire sortir des juifs du camp de Dachau.

Descente en enfer

Son passé d’opposant ne lui a toutefois pas permis de se réinsérer. Il rentre à Munich et y a vécu le reste de ses jours en paria. Sa femme le quitte, il ne trouve pas d’emploi malgré ses diplômes et son expérience de gestion d’entreprises. Il devient alcoolique et quand il meurt en 1966 il n’est plus qu’un vieux clochard.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 23:06

L'église copte de Benghazi est incendiée par des inconnus

 

Libye

Des hommes armés ont pénétré jeudi dans l'église copte de Benghazi et y ont mis le feu, a rapporté un témoin dans cette ville de l'est de la Libye.

Mis à jour à 20h55   Imprimer

Des inconnus ont mis le feu à l'église copte de Benghazi.

Des inconnus ont mis le feu à l'église copte de Benghazi.
Image: AFP

L'église de Benghazi, avait été déjà attaquée fin février, et son prêtre et son adjoint avaient été agressés.

«Plusieurs hommes armés sont arrivés en tirant en l'air, ont mis le feu dans l'église et sont repartis», a indiqué sous couvert de l'anonymat un habitant du quartier, dans le centre-ville. Les fenêtres de l'église étaient calcinées mais aucune trace d'incendie n'était visible sur la façade.

Après l'incident de février, les autorités libyennes avaient annoncé l'ouverture d'une enquête, assurant avoir «pris les dispositions nécessaires pour sécuriser l'église et ses occupants».

Attaques multiples

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la minorité chrétienne en Libye exprime des craintes quant à la montée de la mouvance islamiste extrémiste, notamment dans l'est du pays, et à la multiplication d'attaques et d'actes d'intimidation à son encontre, ainsi que d'arrestations.

L'Egypte a annoncé mardi la libération de 55 Coptes arrêtés en février en Libye pour prosélytisme, mais déploré le maintien en détention de quatre autres.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 23:04

«Pauvre homme», a réagi la soeur du pape François

 

Le Vatican

La soeur de François, Maria Elena Bergoglio, a éclaté en sanglots en apprenant l'élection de son frère au Saint-Siège avant de penser : «pauvre homme», imaginant la tâche qui l'attend à Rome.

Mis à jour à 21h45 

Maria Elena Bergoglio.

Maria Elena Bergoglio.
Image: Reuters

Galerie Photos

Les premières images du pape François

Les premières images du pape François
Le cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio, 76 ans, a été élu pape le 13 mars 2013 sous le nom de François.

Les cardinaux ont choisi le nouveau pape

Les cardinaux ont choisi le nouveau pape
Les 115 cardinaux enfermés depuis mardi en conclave ont choisi le successeur de BenoÎt XVI. Une fumée blanche s'est échappée de la Chapelle Sixtine.

«Quel choc, quelle émotion. Ecouter cette foule crier: +Vive le pape+:... Pauvre homme», a déclaré Maria Elena Bergoglio à des journalistes devant son domicile à Ituzaingo, une banlieue résidentielle de Buenos Aires.

«Quand j'ai entendu la nouvelle, j'ai pleuré. J'étais incapable de prononcer un mot. J'ai seulement envie de le serrer dans mes bras», a-t-elle dit.

Maria Elena Bergoglio, 65 ans, a par ailleurs raconté que la différence d'âge avec son frère - 11 ans - a fait qu'ils n'étaient pas des compagnons de jeu, mais qu'il avait toujours été là pour elle.

«Travailler pour les plus marginaux»

«Je n'ai jamais pensé qu'il deviendrait pape, a-t-elle confié. Mon frère assumait ses fonctions, avec chaque fois davantage de responsabilités, mais je ne l'imaginais pas».

Interrogée sur le type de pape que sera François, la sexagénaire s'est montrée gênée par la question. «Je sais quel est son voeu : travailler pour les pauvres, pour les plus marginaux (...) J'espère qu'il en aura la force».

Jorge et Maria Elena Bergoglio sont les seuls survivants de la fratrie de cinq enfants - trois garçons et deux filles - car Alberto, Oscar et Marta Regina sont décédés.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 23:01

Israël accouche, dans la douleur, d'un gouvernement

 

Proche-Orient

Benjamin Netanyahu, affaibli, et ses partenaires du centre droit et de la droite nationaliste religieuse s'efforçaient laborieusement jeudi de finaliser leur accord de gouvernement avant la visite de Barack Obama.

Mis à jour le 14.03.2013

Benjamin Netanyahu s'occupera des Affaires étrangères en attendant la fin du procès pour abus de confiance du titulaire sortant Avigdor Lieberman.

Benjamin Netanyahu s'occupera des Affaires étrangères en attendant la fin du procès pour abus de confiance du titulaire sortant Avigdor Lieberman.
Image: AFP

 

Après 40 jours de difficiles tractations, les représentants du nouveau gouvernement ont ratifié un accord de gouvernement.

«Nous sommes occupés par les derniers détails de l'agrément», a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu aux cadres de son parti Likoud (droite) coalisé avec le parti nationaliste Israël Beiteinou.

Selon les représentants de la nouvelle coalition gouvernementale, le pacte devait être ratifié jeudi, après 40 jours d'âpres tractations, par Benjamin Netanyahu, Yaïr Lapid, le leader du parti centriste Yesh Atid, et Naftali Bennett, le chef de file du Foyer juif, mouvement nationaliste religieux proche des colons.

Défis sécuritaires et diplomatiques

Mais un désaccord de dernière minute est survenu entre le Likoud, d'une part, et Yesh Atid et le Foyer juif de l'autre sur la nomination des vice-Premiers ministres, selon les médias, ce qui semble mal augurer déjà de l'avenir de cette coalition.

«Nous sommes confrontés à d'énormes défis sécuritaires et diplomatiques», avait auparavant expliqué le Premier ministre en se félicitant que son parti garde la haute main sur les Affaires étrangères et la Défense.

Benjamin Netanyahu a confirmé que Yaïr Lapid serait ministre des Finances, et à ce titre responsable du prochain budget dans une conjoncture économique difficile. Les chefs de la coalition ont jusqu'à samedi soir, après le repos hebdomadaire du shabbat, pour présenter leur accord de gouvernement au président Shimon Peres.

Le nouveau cabinet devrait prêter serment devant le Parlement lundi, 48 heures seulement avant l'arrivée du président américain Barack Obama en Israël.

Selon les médias, aux termes du pacte gouvernemental, les ministères clés des Finances et de l'Education ont été attribués au parti de Yaïr Lapid.

Yesh Atid, d'inspiration laïque et libérale, récolte ainsi les fruits de sa spectaculaire percée lors des législatives du 22 janvier avec 19 élus sur 120. En contrepartie, le ministère de l'Intérieur reviendra au Likoud.

«Fumée blanche à Jérusalem»

Benjamin Netanyahu s'occupera des Affaires étrangères en attendant la fin du procès pour abus de confiance du titulaire sortant Avigdor Lieberman, son allié électoral et leader d'Israël Beiteinou.

Selon la presse, qui fait son miel de «la fumée blanche à Jérusalem», comparaison ironique avec l'élection du nouveau pape à Rome, Yaïr Lapid a remporté une «victoire absolue» sur un Premier ministre fragilisé par la piètre performance électorale de son parti le 22 janvier.

Mais les analystes prédisent déjà des temps difficiles pour la nouvelle coalition.

«Bennett et Lapid vont occuper des postes élevés dans un gouvernement à la tête duquel se trouve un Premier ministre qu'ils méprisent ouvertement», écrit Nahum Barnéa à la Une du quotidien populaire Yediot Aharonot.

Un analyste de la chaîne 10 de télévision a noté que le prochain gouvernement serait «orienté à droite sur les plans politique et économique».

Moins de ministres

C'est un fervent partisan des colonies, Uri Ariel, numéro 2 du Foyer juif, qui devrait obtenir le Logement, le ministère supervisant notamment la construction dans les implantations juives. Le Foyer juif va également contrôler la commission des Finances du Parlement, qui joue un rôle important dans le financement des colonies.

Pour se concilier MM. Lapid et Bennett, Benjamin Netanyahu a dû renoncer à son alliance avec deux partis ultra-orthodoxes, le Shass sépharade (11 élus) et le Judaïsme Unifié de la Torah (ashkénaze, sept députés).

La prochaine majorité gouvernementale, de 68 députés sur 120, doit comprendre, outre l'alliance Likoud-Israël Beiteinou (31 élus), Yesh Atid (19), le Foyer Juif (12) et le parti centriste HaTnouha (6), de l'ancien chef de la diplomatie Tzipi Livni, qui a obtenu le ministère de la Justice.

Le nombre des ministres sera limité, comme l'exigeait Yaïr Lapid, à 21 ou 22 en comptant le Premier ministre, contre une trentaine dans le gouvernement sortant

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 08:11

Les ruches deviennent les cibles des voleurs

 

Abeilles

Les vols de ruches par des apiculteurs indélicats se multiplient. En cause notamment: la forte mortalité enregistrée chez ces insectes.

Par Laurent Grabet. Mis à jour à 07h24 Daniel est un apiculteur méfiant. Ses abeilles ont récemment été visitées par des inconnus et il craint un vol imminent. Pour l’empêcher, il a cadenassé ses ruches.

Daniel est un apiculteur méfiant. Ses abeilles ont récemment été visitées par des inconnus et il craint un vol imminent. Pour l’empêcher, il a cadenassé ses ruches.
Image: Yvain Genevay

(Image: Stocklib)

Les abeilles romandes se sont trouvé un nouveau prédateur. Après le varroa, parasite qui les décime année après année, les produits chimiques et les ondes électromagnétiques également pointés du doigt, les colonies sont désormais victimes de la convoitise des apiculteurs indélicats. «Les vols de ruches ou de cadres (ndlr: morceaux de ruches sur lequel vivent des abeilles et leur couvain) se multiplient ces dernières années», dénonce Daniel. L’apiculteur vaudois craint tant les voleurs qu’il préfère garder l’anonymat et a carrément cadenassé ses ruches. Lesquelles, insiste-t-il, doivent être situées dans notre article «quelque part à l’ouest de Moudon».

Les essaims sont rares

Récemment lors d’une de ses inspections, le quinquagénaire a remarqué que ses cadres avaient été bougés. Il est certain que des voleurs sont passés chez lui en repérage. Des précédents lui donnent raison. Dans la Revue suisse d’apiculture, le courrier des lecteurs aborde régulièrement les vols d’abeilles. Le Valaisan Jean-Marie Formaz en a lui-même été victimes en 2010. Un apiculteur débutant lui avait alors volé une ruche, l’avait repeinte en noir avant de lui revendre un pot de miel «confectionné» dedans. Erreur fatale! Plainte avait été déposée et le voleur avait dû payer 2000 francs d’amende.

Puces ou caméras?

«La motivation de ces personnes, qui frappent au printemps, puise souvent sa source dans la difficulté de trouver des abeilles», relève Jean-Marie Formaz, qui fut inspecteur cantonal des ruchers. Le fait qu’une colonie coûte 250 francs aussi. Surtout à l’heure où les abeilles meurent en masse à cause du varroa. C’est précisément par souci d’économie et car les essaims sont rares qu’entre mars et juin dernier, un apiculteur jurassien avait volé pour 20'000 euros d’abeilles chez un homologue de France voisine. L’homme avait été trahi par un piège photographique.

Le système semble d’une redoutable efficacité. Jean-Marie Formaz plaide plutôt pour équiper les ruches d’une puce «même si ce serait triste de devoir en arriver là». Quant à Daniel, non seulement il est déterminé à poser des caméras sur ses ruchers, mais il projette en plus de «tatouer» chacun de ses cadres d’un numéro témoin. Pour Michel Roth, président du rucher école de la Société d’apiculture de Lausanne et environ, les vols d’abeilles ne datent malheureusement pas d’hier. Lui-même en a été victime voici vingt ans et il insiste: «Même si leurs agissements sont tristes et décevants, ces apiculteurs peu scrupuleux restent marginaux.»

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 16:58

Sept Saoudiens exécutés pour un vol commis avant leur majorité

 

Peine de mort

Condamnés à mort en 2009 pour un vol avec violence commis trois ans plus tôt dans une bijouterie alors qu'ils étaient encore mineurs, sept hommes ont été exécutés mercredi.

Mis à jour le 13.03.2013

Les exécutions capitales sont fréquentes en Arabie Saoudite.
Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/AFP

L'Arabie saoudite a exécuté mercredi sept hommes reconnus coupables d'un vol à main armée perpétré avant leur majorité, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Les autorités n'ont pas tenu compte de l'appel à la clémence d'enquêteurs des droits de l'homme des Nations Unies.

Condamnés à mort en 2009 pour un vol avec violence commis trois ans plus tôt dans une bijouterie, les sept hommes auraient dû être exécutés la semaine dernière, mais se sont vu accorder un sursis pour un réexamen de leur dossier.

Selon des militants des droits de l'homme, ils avaient avoué les faits avant de se rétracter, expliquant avoir été contraint d'avouer sous la torture. L'Arabie saoudite dément quant à elle tout acte de torture.

«Les accusations retenues contre l'ensemble des sept personnes auraient été fabriquées de toutes pièces et elles ont été condamnées toutes les sept après des procès inéquitables», ont déclaré mardi les experts de l'ONU dans un communiqué.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 03:44

L'armée prête à se battre «des années» selon Damas

 

Syrie

Damas a affirmé mardi sa détermination à combattre les rebelles «pendant des années» si nécessaire après bientôt deux ans de conflit.

Mis à jour le 12.03.2013 Habitations en fumée après les bombardements de l'armée syrienne.

Habitations en fumée après les bombardements de l'armée syrienne.
Image: Reuters

Pendant ce temps, de grandes puissances travaillent à une liste de responsables syriens «acceptables» pour une négociation avec l'opposition.

«L'armée syrienne a à sa disposition des hommes et des armes qui suffiraient à faire la guerre pendant des années pour défendre la Syrie» contre les insurgés, a affirmé le journal Al-Watan, proche du pouvoir.

Le quotidien a cependant appelé «les citoyens, chacun selon ses capacités, à défendre leurs quartiers et leurs régions comme cela s'est passé à Alep, à Hama et à Homs où les citoyens, hommes et femmes, ont pris les armes et formé des Comités de défense».

Le conflit qui déchire la Syrie depuis bientôt deux ans a fait 70'000 morts, un million de réfugiés et des millions de déplacés selon l'ONU, et aucune issue ne semble en vue pour arrêter le bain de sang en raison des divisions de la communauté internationale.

Selon l'accord de Genève

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a indiqué que les Français et les Américains, qui réclament un départ du président Bachar al-Assad, travaillaient avec les Russes, alliés de Damas, à établir «une liste de responsables syriens qui serait acceptable» pour une négociation avec la Coalition de l'opposition.

Le chef de la Coalition, Ahmed Moaz al-Khatib, s'est dit prêt récemment à discuter avec des représentants du régime n'ayant «pas de sang sur les mains».

«Nous avons discuté de cela avec les Russes, les Américains... il y a des échanges qui ont lieu en ce moment pour trouver une solution politique dans la ligne de l'accord de Genève» sur la transition politique, conclu en juin 2012 principalement entre les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU.

Interprétations différentes

Après la réunion de Genève, les participants avaient toutefois divergé sur l'interprétation de l'accord, les Etats-Unis et la France estimant qu'il ouvrait la voie à l'ère «post-Bachar al-Assad», tandis que la Russie et la Chine réaffirmaient qu'il revenait aux Syriens de déterminer leur avenir.

Laurent Fabius a aussi rappelé que Paris et Londres plaidaient pour un «embargo allégé» sur les armes à l'opposition, mais qu'ils n'avaient pas été suivis par leurs partenaires européens.

Aux Etats-Unis, le directeur du renseignement national américain a estimé que Damas pourrait recourir aux armes chimiques, y compris contre son peuple, si les armes conventionnelles ne suffisaient pas à le maintenir au pouvoir.

Le président israélien Shimon Peres a de son côté souhaité qu'une force de la Ligue arabe intervienne en Syrie pour «mettre fin au massacre» et éviter que ce pays s'effondre.

Cameron envisage la fourniture d'armes

Le Premier ministre britannique David Cameron a confirmé mardi que son pays pourrait se désolidariser de l'embargo de l'UE en cours, en fournissant des armes à l'opposition syrienne afin de contribuer au départ du président Bachar al-Assad.

A l'occasion d'une audition devant une commission parlementaire à Londres, le chef du gouvernement britannique a déclaré qu'il préférerait agir solidairement dans le cadre d'une «approche européenne», en matière de levée de l'embargo sur les armes à l'opposition.

Bombardements à Homs

Sur le terrain, la ville de Homs (centre), contrôlée en majorité par l'armée, était le théâtre de bombardements et de violents combats, après un assaut dimanche des rebelles sur le quartier de Baba Amr, un an après sa reprise par l'armée.

Des combats ont par ailleurs eu lieu sur la route de l'aéroport international de Damas, proche d'une zone bordant la capitale où les rebelles sont implantés, selon cette ONG qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales.

Alors que les violences ont fait mardi 77 morts, selon un bilan provisoire de l'OSDH, l'Unicef a lancé un cri d'alarme avertissant que, faute de soutien financier de la communauté internationale pour leur venir en aide, plus de deux millions d'enfants syriens étaient en passe de devenir une «génération perdue».

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée