Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 17:56

La NSA a été hackée, selon plusieurs médias

L'agence américaine, dont l'ampleur de la collecte de renseignements a été révélée par Edward Snowden, semble avoir été elle-même victime de pirates.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/AFP

Un groupe mystérieux de hackers, qui se présente comme les «Shadow Brokers», a mis en ligne des codes informatiques présentés comme des programmes destinés à franchir les pare-feu mis en place par des puissances rivales comme la Chine ou la Russie, ou de pays ennemis comme l'Iran, selon des experts interrogés par le New York Times et le Washington Post mercredi.

La NSA elle-même n'a pas commenté ces informations malgré plusieurs relances de l'AFP. Les hackers ont publié deux fichiers en ligne, l'un librement accessible, le second chiffré. Ils ont indiqué qu'ils mettront en ligne plus d'éléments en échange d'une levée de fonds de 1 million de bitcoins, une monnaie électronique difficile à tracer. Un bitcoin valait mercredi environ 575 dollars.

Implication russe?

Selon le «New York Times», ces programmes n'ont pu être collectés qu'en pénétrant les serveurs de la NSA. Un ancien employé de la NSA, qui travaillait pour l'unité chargée du piratage connue sous le nom de Tailored Access Operations (ou opérations d'accès sur mesure) a estimé que les données publiées étaient authentiques. «Ce sont les clés du royaume, sans l'ombre d'un doute», a-t-il affirmé au «Washington Post», soulignant que cela mettait en péril «la sécurité de réseaux gouvernementaux et privés ici et dans le reste du monde».

Edward Snowden, l'homme qui a révélé au monde en 2013 l'ampleur de ce que la NSA espionne et s'est ensuite réfugié en Russie, a commenté ce piratage sur Twitter, estimant qu'il portait la marque d'une implication russe. Il avance l'hypothèse d'un avertissement qui relèverait plus de la diplomatie que du renseignement. Moscou réagit selon lui après avoir été accusé d'être à l'origine d'un piratage des courriels de plusieurs instances dirigeantes du parti démocrate, qui s'est déjà révélé embarrassant pour Hillary Clinton, et dont le site Wikileaks - qui les a publiés - affirme que les plus intéressants sont encore à venir.

(afp/nxp)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 01:38

Syrie : Des avions russes ont frappé depuis l'Iran

Selon le ministère de la Défense russe, des bombardiers ont décollé depuis un aérodrome iranien.

Des bombardiers russes qui ont décollé pour la première fois d'une base aérienne en Iran ont mené des frappes en Syrie, a annoncé mardi le ministère de la Défense à Moscou. Les avions ont frappé des positions djihadistes dans les régions d'Alep, Deir Ezzor et Idleb.

La chaîne de télévision publique Rossiya-24 a indiqué que des bombardiers Tupolev-22 avaient été envoyés sur une base située à Hamedan en Iran afin de mener des opérations contre les rebelles syriens.

Citant des médias iraniens et arabes, la chaîne ne précise pas combien d'appareils sont concernés par cette initiative. Rossiya-24 a diffusé des images montrant trois bombardiers et un avion de transport militaire sans préciser où, ni quand, elles avaient été tournées.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 01:32

Autriche : Neuf migrants irakiens arrêtés après un viol collectif

Les mises en cause de demandeurs d'asile dans des affaires d'agressions sexuelles et de viols se sont multipliées.

Les arrestations ont eu lieu dans différents foyers du centre et de l'est de l'Autriche.

 

Un tribunal autrichien a placé mardi en détention provisoire neuf demandeurs d'asile irakiens, accusés d'avoir violé une jeune Allemande à Vienne lors de la nuit de la Saint-Sylvestre.

Les agresseurs présumés, âgés de 21 à 47 ans, ont été arrêtés dans différents foyers du centre et de l'est de l'Autriche, lors d'un coup de filet ce week-end.

Ils doivent répondre du viol collectif de la jeune femme, âgée de 28 ans, qui était fortement alcoolisée lors des faits survenus dans la nuit du 31 décembre.

Les mises en cause de réfugiés dans des affaires d'agressions sexuelles et de viols se sont multipliées en Autriche depuis l'arrivée massive de migrants il y a un an, alimentant une poussée de l'extrême droite.

En Allemagne voisine, la nuit de Nouvel An avait été marquée par des centaines d'agressions sexuelles à Cologne (ouest). Le Parlement allemand a depuis renforcé sa législation dans le domaine.

 

 

(afp/nxp)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 07:08

Terrorisme Le Canada s'attaque à la radicalisation des jeunes

Le Canada va s'attaquer à la radicalisation des jeunes aux idées djihadistes , après la mort d'un d'entre eux qui avait prêté allégeance à l'EI.

 

 

Un centre «pour la sensibilisation et la lutte contre la radicalisation» va être créé au niveau fédéral, a indiqué Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique canadien, afin de lutter contre la radicalisation des jeunes.

A la suite de «l'attaque terroriste avortée la semaine dernière» à Strathroy, une petite localité du sud de l'Ontario (centre), le Canada est «préoccupé par les loups solitaires attirés par des idéologies perverses et extrêmes qui font la promotion de la violence».

Mercredi dernier, un Canadien de 24 ans a été tué à Strathroy après avoir déclenché un engin explosif à l'arrière d'un taxi cerné par les forces de sécurité.

C'est une vidéo du jeune homme prêtant allégeance au groupe EI et avertissant d'une attaque meurtrière, qui a permis aux policiers d'intervenir avant son passage à l'acte.

Militaires tués

A l'automne 2014, deux jeunes radicalisés ont perpétré des attaques au Québec et dans la capitale fédérale Ottawa au cours desquelles deux militaires ont été tués.

Plus d'une centaine de Canadiens ont rejoint les rangs des combattants de l'EI en Syrie et en Irak ces dernières années et beaucoup d'autres ont été bloqués avant de s'envoler pour la Turquie.

M. Goodale a visité lundi à Montréal le centre de prévention de la radicalisation ouvert par la municipalité après le départ pour la Turquie de sept adolescents en janvier 2015, et l'arrestation à l'aéroport de dix autres âgés de 15 à 18 ans quelques semaines plus tard. Un centre similaire existe également à Calgary, en Alberta (ouest).

Le centre de Montréal effectue un travail qui «entre dans la catégorie des pratiques exemplaires», a dit M. Goodale lors d'une conférence de presse.

Le gouvernement compte s'en inspirer pour l'élaboration d'une «véritable stratégie nationale» pour contrer la radicalisation.

«Quel est l'antidote à ce poison? Nous nous targuons de former une société généreuse et diversifiée. Si nous voulons qu'il en soit toujours ainsi, nous devons être parmi les meilleurs au monde dans le traitement de la radicalisation et dans les tentatives de désamorcer les tragédies avant qu'elles ne se produisent».

Avec ces précédents et les attaques en France, en Belgique ou en Allemagne, «aucun endroit n'est à l'abri de la menace terroriste», a estimé le ministre. (afp/nxp)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 07:05

Présidentielle Obama met en garde contre un excès de confiance

Le président américain invite le parti démocrate à conserver un sens de l'urgence en vue de l'élection du 8 novembre.

Barack Obama s'est dit las de parler du candidat Donald Trump.

Barack Obama s'est dit las de parler du candidat Donald Trump. Image: Archives/Reuters

 

 

Barack Obama a appelé lundi les démocrates à ne pas pécher par excès de confiance à l'approche de l'élection présidentielle de novembre, en dépit de l'avance d'Hillary Clinton dans la course à la Maison blanche. Il s'est dit las de parler de Donald Trump.

Interrompant momentanément deux semaines de vacances sur l'île de Martha's Vineyard, à l'est du Massachusetts, Barack Obama a participé à une levée de fonds pour la candidate démocrate, dont il espère la victoire.

Hillary Clinton devance Donald Trump dans les sondages. Le candidat républicain subit un retour de bâton après des remarques sur la famille d'un militaire musulman mort au combat, ainsi que des accusations attribuant à Barack Obama l'émergence de l'organisation Etat islamique.

Sens de l'urgence

Le président a toutefois mis en garde son parti, l'invitant à garder un sens de l'urgence de l'élection du 8 novembre. «Si nous ne faisons pas campagne dans la peur jusqu'au lendemain de l'élection, nous allons commettre une grave erreur», a-t-il dit à 60 donateurs réunis dans une résidence privée de l'île.

«Si nous faisons notre travail, alors Hillary sera élue présidente des Etats-Unis. Mais si nous ne faisons pas notre travail, il est encore possible qu'elle perde», a-t-il dit.

Ces remarques sont susceptibles d'indiquer le rôle que pourrait endosser le président en octobre pour encourager les électeurs à aller voter pour l'ex-secrétaire d'Etat.

«Indigne»

Barack Obama, qui ne fait pas mystère de son mépris pour le candidat républicain Donald Trump, qu'il juge «indigne» de devenir président, s'est dit fatigué de parler de lui. «Je n'ai pas besoin de plaider contre son adversaire, à chaque fois qu'il prend la parole il ajoute des arguments contre sa propre candidature», a dit Barack Obama. (ats/nxp)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 14:58

Guerre en Syrie La Jordanie a atteint «ses limites»

La Jordanie, qui accueille des centaines de milliers de réfugiés syriens, «a atteint ses limites», a déclaré le roi Abdallah II.

La situation humanitaire est particulièrement préoccupante à la frontière jordanienne.

La situation humanitaire est particulièrement préoccupante à la frontière jordanienne. Image: Keystone

 

«La Jordanie a une grande responsabilité (quant aux réfugiés syriens) dans la région. Cependant, nous avons atteint nos limites», a souligné le roi dans un entretien publié lundi dans le quotidien semi-officiel «al-Destour».

«La Jordanie fait tout son possible pour aider les réfugiés, mais cela ne se fera aucunement aux dépens des Jordaniens et de leur sécurité», a-t-il ajouté.

Le royaume hachémite fait face à une arrivée massive de réfugiés depuis le déclenchement du conflit syrien en 2011. Selon l'ONU, le pays accueille quelque 630'000 Syriens enregistrés auprès du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), mais Amman les évalue à plus de 1,3 million.

S'alarmant des «conséquences grandissantes de l'afflux de réfugiés syriens», le souverain a appelé «la communauté internationale à être (...) un partenaire à part entière pour partager cette responsabilité car il s'agit (bien) d'une crise internationale».

«Malheureusement, (l'aide) que nous avons reçue de la communauté internationale n'a pour l'instant pas excédé 35% du coût de l'accueil des réfugiés. Le reste a été couvert par la Jordanie», a-t-il regretté.

Situation préoccupante

La situation humanitaire est particulièrement préoccupante à la frontière jordanienne, où des dizaines de milliers de Syriens sont bloqués depuis le 21 juin, date d'un attentat suicide qui a tué sept militaires. A la suite de cette attaque, Amman y a établi une »zone militaire fermée« et bloqué l'aide humanitaire.

Le roi a affirmé dans l'interview que cette décision avait été prise après des informations sur la présence d'éléments extrémistes parmi les réfugiés qui se pressaient dans cette zone désertique.

«Notre sécurité nationale demeure notre priorité», a déclaré Abdallah II, ajoutant que son pays serait prêt à aider au transfert de ces réfugiés bloqués à la frontière vers «tout pays désireux de les accueillir».

Depuis l'établissement de cette «zone militaire fermée», seule une «aide urgente» a pu être livrée le 4 août par des organismes de l'ONU.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 00:02

Israël condamné à payer plus d'un milliard à l'Iran

Les juges du TF ont mis fin à un litige pétrolier vieux de plusieurs années entre les deux pays.

Dans les années 70, l'Iran effectuait des livraisons de pétroles à Israël.

Dans les années 70, l'Iran effectuait des livraisons de pétroles à Israël. Image: Archives/Reuters

Vieux de plusieurs dizaines d'années, un contentieux pétrolier entre Israël et l'Iran a trouvé son épilogue judiciaire devant le Tribunal fédéral (TF). Les juges fédéraux ont confirmé une sentence arbitrale selon laquelle l'Etat hébreu doit verser plus d'un milliard de dollars à l'Iran.

En 1968, l'Etat d'Israël et la société iranienne NIOC avaient conclu un accord pour la construction et l'exploitation, sur territoire israëlien, d'un oléoduc pour acheminer du pétrole du port d'Eilat à Ashkelon sur la côte est de la Méditerranée.

Dans la foulée, un groupe de sociétés avait été constitué et d'importantes livraisons de pétrole brut iranien avaient été effectuées jusqu'en 1978, avant le départ du shah. Cette année-là, un contrat portant sur 14,74 millions de tonnes de pétrole avait été conclu entre des sociétés représentant les deux pays.

For arbitral zurichois

En raison de factures en souffrance, l'Iran s'était prévalu de la clause arbitrale convenue avec Israël prévoyant un for à Zurich. L'an dernier, au terme d'une procédure qui s'est étalée sur plus de vingt-cinq ans, le Tribunal arbitral avait condamné une entreprise de droit israélien à payer la somme de 1,1 milliard de dollars à la société NIOC.

Dans un arrêt diffusé le mois dernier, le TF a confirmé la décision arbitrale et rejeté le recours de la société de droit israélien. Il a également mis les frais judiciaires de 200'000 francs à la charge de cette société.

Vu les relations entre l'Etat hébreu et l'Iran, Téhéran risque cependant d'attendre de longues années encore avant de recevoir ne serait-ce qu'une partie des montants qui lui sont dus. (arrêt 4A_322/2015 du 27 juin 2016) (ats/nxp)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 23:58

Un arrêté municipal interdit la baignade à toute personne n'ayant pas une tenue respectueuse de la laïcité.

 

David Lisnard, maire LR de Cannes (Alpes-Maritimes), a pris le 28 juillet un arrêté municipal interdisant le port du burkini, un maillot qui couvre intégralement le corps, sur les plages de la ville, a indiqué jeudi la municipalité.

Cet arrêté dispose que «l'accès aux plages et à la baignade sont interdits à compter de la signature du présent arrêté jusqu'au 31 août 2016, à toute personne n'ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes moeurs et de la laïcité, respectant les règles d'hygiène et de sécurité des baignades adaptées au domaine public maritime». L'arrêté ajoute que «le port de vêtements pendant la baignade ayant une connotation contraire à ces principes est également interdit». «Toute infraction fera l'objet d'un procès verbal et sera punie de l'amende», de 1ère catégorie, soit 38 euros, est-il écrit. Selon l'arrêté du maire, «une tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse, alors que la France et les lieux de culte religieux sont actuellement la cible d'attaques terroristes, est de nature à créer des risques de troubles à l'ordre public (attroupements, échauffourées, etc.) qu'il est nécessaire de prévenir».

«Il ne s'agit pas d'interdire le port de signes religieux à la plage» a indiqué à l'AFP Thierry Migoule, directeur général des services de la ville de Cannes, «mais les tenues ostentatoires qui font référence à une allégeance à des mouvements terroristes qui nous font la guerre», des tenues que l'on commence à observer à Cannes depuis l'an dernier, selon lui.

M. Migoule a précisé qu'aucun burkini n'a été observé sur les plages de Cannes depuis la prise de cet arrêté et que lorsque ce sera le cas, les personnes seront d'abord invitées à changer de tenue ou à quitter la plage sans être immédiatement verbalisées.

La loi française interdit le port du voile intégral dans l'espace public. En revanche rien n'interdit le port de signes religieux dans l'espace public. Au début du mois d'août, une polémique était née dans les Bouches-du-Rhône quand un parc aquatique des Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône) avait annoncé vouloir organiser une journée burkini, qu'il a finalement annulée.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 13:18
 

Terrorisme La déchéance de nationalité proposée en Allemagne

Thomas de Maizière, le ministre de l'Intérieur, souhaite introduire cette mesure pour les djihadistes binationaux.

Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière a annoncé un catalogue de mesure afin de renforcer la lutte antiterroriste.

Le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière a annoncé un catalogue de mesure afin de renforcer la lutte antiterroriste. Image: Archives/Reuters

 

Un total de 820 djihadistes a quitté l'Allemagne pour la Syrie et l'Irak, selon un décompte au mois de mai des services secrets allemands. Près d'un tiers d'entre eux est déjà rentré en Allemagne et environ 140 autres ont été tués. Quelque 420 seraient ainsi encore en territoire syrien ou irakien.

Mais de son propre aveu, le ministre conservateur va devoir travailler dur pour imposer cette mesure aux sociaux-démocrates, partenaires incontournables au sein du gouvernement de coalition de la conservatrice Angela Merkel.

«Ce sera un point difficile avec le SPD mais je pense que ça deviendra acceptable» à terme pour ce parti, a-t-il dit, se fixant comme objectif de faire adopter cette mesure et d'autres avant les législatives de l'automne 2017.

Un responsable du parti des Verts, Volker Beck a lui qualifié cette proposition de «gesticulation».

Déjà possible

M. de Maizière a souligné qu'il était déjà possible de priver de leur nationalité allemande les binationaux combattant dans les forces régulières d'un pays étranger.

«Je ne comprends pas pourquoi on dit pas question de faire ça lorsqu'un (binational) combat pour une milice terroriste similaire à des forces armées et qui se considèrent comme une armée», a-t-il souligné.

La déchéance de nationalité avait été proposée aussi en France après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris avant d'échouer sur fond de tiraillements politiques.

Parmi les autres mesures proposées jeudi par M. de Maizière à la suite de deux attaques fin juillet revendiquées par le groupe Etat islamique et qui auraient été commises par des migrants, la création du motif d'arrestation de «mise en danger de la sécurité publique» pour pouvoir placer en détention rapidement des étrangers suspectés de préparer des attaques. Il s'agira aussi selon le ministre d'accélérer les procédures d'expulsions.

Une seule direction

Il compte placer aussi sous une seule direction les différentes forces spéciales allemandes pour qu'une seule «main puisse mettre à disposition» les forces nécessaires en cas d'attaque.

Enfin le ministre s'est opposé à une interdiction du port du voile intégral réclamé par certains responsables conservateurs : «on ne peut pas interdire tout ce qu'on rejette, et je rejette le port de la burqa».

L'Allemagne, qui a accueilli plus d'un million de migrants en 2015, a été profondément choquée par l'attaque à la hache commise dans un train par un adolescent de 17 ans, probablement originaire d'Afghanistan, a fait cinq blessés, et un attentat a tué son auteur syrien et blessé 15 personnes à l'entrée d'un festival de musique.

Dans la foulée de ces attaques, la chancelière, qui avait ouvert grand les frontières aux réfugiés, a vu sa popularité plonger de 12 points à 47% d'opinion favorable, selon un sondage début août.

Son parti la CDU se voit désormais concurrencée sur sa droite, à un an des législatives, par les populistes au discours anti-migrants de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD).

Scrutins régionaux

Par ailleurs, des scrutins régionaux sont prévus en septembre d'abord en Mecklembourg-Poméranie-Antérieure, fief électoral d'Angela Merkel mais aussi bastion de l'extrême-droite, puis l'élection du maire de Berlin.

M. de Maizière a aussi proposé jeudi de gonfler les effectifs de la police «dans les prochaines années de plusieurs milliers de personnes», d'investir dans les technologies de reconnaissance faciale, de fonder un office central chargé de lutter «contre la criminalité et le terrorisme sur internet', notamment »les communications entre terroristes« et »le commerce illégal d'armes« sur le Darknet.

Toujours en juillet, un déséquilibré inspiré par le tueur norvégien d'extrême-droite Anders Behring Breivik, a abattu neuf personnes avant de se donner la mort à Munich. Celui-ci avait acheté son arme sur le Darknet, cet internet parallèle prisé des trafiquants en tous genres. (ats/nxp)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 07:26
 

Humanitaire La crise migratoire s'accroît en Europe

Malgré les apparences, davantage de personnes entrent illégalement en Europe, souvent au péril de leur vie.

 
 
 

Un an après l'entrée de centaines de milliers de réfugiés dans le sud-est de l'Europe, la route des Balkans est désormais déserte. Sa fermeture donne l'impression que la tragédie humanitaire a pris fin en disparaissant des écrans de télévision du monde entier, mais tel n'est pas le cas.

La crise migratoire en Europe s'est en effet aggravée par rapport à l'année dernière. Plus de personnes entrent désormais illégalement en Europe et le nombre de ceux qui meurent en chemin est plus élevé. Mais, contrairement à ce qui s'est passé en 2015, l'essentiel de ce qui se passe n'est pas visible.

Ainsi, à Idomeni, à la frontière entre la Grèce et la Macédoine, les cultures estivales ont remplacé les tentes des réfugiés. L'an dernier, des milliers de migrants avaient été bloqués dans ce village minuscule, attendant l'ouverture de la frontière pour rejoindre l'Allemagne ou d'autres riches pays européens.

Ailleurs dans les Balkans, un photographe de Reuters, retournant sur les lieux, où il avait photographié et filmé des milliers de réfugiés l'an dernier, a trouvé des routes désertes, des voies ferrées vides et une campagne bucolique. Le contraste est flagrant.

Bloqués dans des centres

En 2015, plus d'un million de personnes ont fui les conflits en Syrie, en Irak et en Afghanistan pour l'Europe. La majorité d'entre eux a emprunté le corridor maritime séparant la Grèce de la Turquie.

Avec la fermeture des frontières et la tentative de l'Union européenne d'arrêter l'arrivée des migrants, des milliers d'entre eux sont désormais bloqués dans des centres en Grèce et en Italie. Là-bas, ils sont désormais moins visibles, tout comme les nouveaux réfugiés qui gagnent encore l'Europe.

Selon les données de l'organisation internationale pour les migrations (OIM), les entrées sur le sol européen ont augmenté de 17% par rapport à l'année dernière, avec un pic des arrivées en Grèce au début 2016. Le nombre de morts, causées pour la plupart par des noyades, a augmenté de 15%.

Pour David Miliband, ancien ministre britannique des affaires étrangères qui dirige désormais le comité international de secours (IRC), une association fondée par Albert Einstein, la crise migratoire n'est pas «un mauvais moment à passer».

«Les forces qui poussent de plus en plus de personnes à quitter leurs domiciles - des Etats faibles, des soubresauts importants dans le monde musulman, un système international divisé (...) Aucune de ces choses n'est près de se calmer», a déclaré l'ancien ministre.

Sept fois plus qu'en 2013

Plus de 140'000 demandeurs d'asile sont hébergés dans des refuges en Italie, soit sept fois plus qu'en 2013, après un nouvel afflux de migrants venus d'Afrique du Nord.

En Grèce, où les arrivées ont chuté après l'accord conclu entre l'UE et la Turquie en mars, 57'000 migrants étaient toujours bloqués dans le pays, selon les chiffres arrêtés au 8 août.

«En déplaçant la responsabilité vers la Turquie et la Grèce, les gouvernements européens sont fondamentalement en train de dire: 'Nous avons résolu la crise, car nous ne la voyons pas et nous ne la sentons pas et nous ne l'entendons pas'», a estimé la directrice adjointe d'Amnesty International pour l'Europe, Gauri van Gulik, ajoutant que la crise migratoire était aussi importante qu'avant.

Des données de l'OIM montrent en effet que 258'186 personnes étaient entrées en Europe à la fin juillet, comparé à 219'854 personnes sur la même période de 2015. Cette année, au 7 août, 3176 décès avaient été comptabilisés, surpassant les 2754 morts des huit premiers mois de l'année 2015. (ats/nxp)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée