Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 03:37

Turquie : pas d’accord pour l’utilisation des bases contre l’EI

lundi 13 octobre 2014 - 15h09
Logo MédiArabe.Info

Selon des sources gouvernementales Turques citées par l’agence ANSA, Ankara a nié avoir autorisé l’accès de ses bases aux avions de la coalition qui mènent des frappes contre les jihadistes, comme cela avait été annoncé par Washington.

Notons qu’un responsable Américain de la Défense, avait affirmé dimanche que le gouvernement Turc, qui refuse d’intervenir contre les islamistes de Daech, avait autorisé l’armée américaine à utiliser ses bases.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MAI
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 08:40

Terrorisme/otages : un nouveau message du britannique John Cantlie, " les raids sont inutiles"

dimanche 12 octobre 2014 - 22h10
Logo MédiArabe.Info

Nouveau message envoyé par l’Etat islamique à travers la vidéo de l’otage britannique John Cantlie, retenu en otage pendant près de deux ans.

Selon TGCOM24, l’otage indique dans son message que les jihadistes de l’EI (Daech), « ont une grande expérience dans la guerre ». « Ceux qui espèrent être en mesure de les vaincre avec une opération chirurgicale, rapide et propre sans se salir les mains, auront une mauvaise surprise », a-t-il dit.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MAI
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 18:07

Les jihadistes ont pris le siège des forces kurdes à Kobané

 

L'EI progresse à Kobané, où il a maintenant... (PHOTO UMIT BEKTAS, REUTERS)

Agrandir

L'EI progresse à Kobané, où il a maintenant le contrôle du carré de sécurité kurde

PHOTO UMIT BEKTAS, REUTERS

vendredi 10 octobre 2014 - 12h57
Logo MédiArabe.Info

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme cité par TMNews, les djihadistes de l’Etat islamique (Daech) ont pris le QG des forces kurdes dans la ville de Kobané, située à la frontière avec la Turquie et considérée comme un point crucial pour le contrôle du nord de la Syrie.

 

 

Agence France-Presse

Beyrouth

Les djihadistes de l'État islamique (EI) se sont emparés vendredi du quartier général des forces kurdes à Kobané, dans le nord de la ville syrienne kurde frontalière de la Turquie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

«Les djihadistes ont pris le contrôle du 'carré de sécurité' à Kobané» qui comprend le complexe militaire des Unités de protection du peuple (YPG, principale milice kurde syrienne), la base des Assayech (forces de sécurité kurde) et le siège du conseil local de la ville, d'après l'ONG.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MAI
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 14:05

Terrorisme : la France et l’Allemagne, "adaptation" des règles de l’espace Schengen contre les jihadistes européens

jeudi 9 octobre 2014 - 23h36
Logo MédiArabe.Info

La France et l’Allemagne ont plaidé jeudi à Luxembourg pour une adaptation des règles de l’espace Schengen afin de répondre à l’urgence posée par l’augmentation des départs d’Européens voulant rejoindre les mouvements djihadistes en Syrie et en Irak.

Le coordinateur de l’UE pour la lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerchove, a insisté sur l’urgence à agir. « Nous avons connaissance de beaucoup de retours de Syrie et d’Irak prochainement, et il faut être prêts à les détecter », a-t-il dit à l’issue d’une réunion des ministres de l’Intérieur.

L’ampleur du risque impose « d’ajuster le curseur entre libertés et sécurité », a souligné un responsable européen.

Le code des frontières de « Schengen, s’il est capable de s’adapter, est la solution aux problèmes auxquels nous sommes confrontés à travers l’augmentation du nombre de combattants étrangers, et non le problème », a soutenu le ministre français Bernard Cazeneuve.

« Nous souhaitons également un PNR (Passenger name record : Données des dossiers passagers) européen, un système d’enregistrement des passagers qui doit permettre d’avoir des contrôles plus efficaces des passagers dans les aéroports », a-t-il ajouté.

Une proposition en ce sens est bloquée depuis des mois au Parlement européen, très susceptible lorsqu’il sent des menaces sur les libertés civiles et la protection des données personnelles des citoyens européens.

« Il y a un travail de pédagogie à faire », a estimé M. Cazeneuve, qui a annoncé son intention de venir plaider cette cause au Parlement européen avant la fin de l’année. « Il y a urgence » pour les deux demandes, a-t-il insisté.

Son homologue allemand, Thomas de Maiziere, lui a fait écho. « 3000 combattants ont quitté l’Europe pour le Djihad et nous ne voulons pas que l’Europe devienne un exportateur du terrorisme », a-t-il dit. « Nous ne voulons surtout pas que des combattants formés reviennent en Europe pour planifier des attentats. Nous avons besoin des mesures au niveau national et à l’échelle européenne », a-t-il ajouté.

« Nous devons faire en sorte que dans le Système d’Information de Schengen (SIS), chaque policier aux frontières extérieures de l’UE puisse savoir si la personne qui part va rejoindre les djihadistes. Pour cela, nous avons besoin d’apporter des changements » au SIS, a poursuivi le ministre allemand.

« La France demande que le signalement "combattant étranger" soit introduit dans le SIS afin de faciliter la coopération entre les services de police », a pour sa part expliqué Bernard Cazeneuve. Le SIS a déjà plusieurs signalements : « délinquant, criminel, recherché ».

Le problème est que le code des frontières de Schengen interdit les contrôles systématiques. L’idée d’un amendement pour le modifier est jugée trop contraignante, car un accord entre les institutions prendrait plus d’une année.

« Nous ne pouvons pas nous engager dans un processus de modification long », a soutenu M. Cazeneuve. « Cette solution ne répond pas à l’urgence de la lutte contre le terrorisme. (...) Il faut que l’interprétation des textes soit suffisamment intelligente pour permettre d’être efficace », a-t-il soutenu.

Selon M. de Kerchove, « la définition d’indicateurs communs comme le mode opératoire, les routes empruntées et le profil des djihadistes peuvent permettre de mener des contrôles sur certains vols sans qu’il s’agisse de contrôles systématiques ».

« L’adaptation du code Schengen sera une excellente occasion de montrer à toutes les démagogies et à tous les populismes qui prospèrent aujourd’hui que l’Europe est capable, face à des urgences, de mettre en œuvre des dispositifs qui marchent », a-t-il conclu.

L’espace Schengen comprend les territoires de 26 pays européens (22 pays de l’UE plus la Norvège, la Suisse, le Liechtenstein et l’Islande), qui ont supprimé les contrôles à leurs frontières intérieures. (Le Matin).

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MAI
commenter cet article
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 17:18

Turquie : au moins 12 morts lors des manifestations pro-kurdes

mercredi 8 octobre 2014 - 01h43
Logo MédiArabe.Info

La bataille qui oppose jihadistes et combattants kurdes pour le contrôle de la ville syrienne de Kobané met la Turquie voisine dans le chaos, où de violentes manifestations contre le gouvernement ont eu lieu, mardi 7 octobre.

Mobilisées à l’appel du principal parti politique kurde de Turquie (qui avait appelé lundi soir tous les Kurdes du pays à descendre dans la rue alors que Kobané était toujours le théâtre de combats acharnés entre forces kurdes et jihadistes du groupe Daech), des milliers de personnes sont descendues dans les rues d’Istanbul, d’Ankara et des villes du sud-est pour dénoncer le refus d’Ankara de voler militairement au secours de Kobané, en passe de tomber entre les mains des forces du groupe État islamique (Daech).

Selon des sources hospitalières deux personnes ont été tuées à Diyarbakir (sud-est), lors de heurts entre des partisans du parti islamiste Huda-Par et des militants kurdes. Les autorités locales ont par ailleurs décrété un couvre-feu. Mais pour certains médias locaux, cinq personnes sont mortes à Diyarbakir, deux autres ont perdu la vie à Siirt, une à Batman et une autre à Mus, toutes situées dans le sud-est du pays (à majorité kurde), pour la plupart lors de heurts entre militants kurdes et des adversaires politiques. (Médias).

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MAI
commenter cet article
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 17:17

Une dangereuse fuite en avant

Le Hezbollah revendique un attentat contre l’armée israélienne

Une première depuis août 2006 visant à détourner l’attention sur son implication en Syrie

mardi 7 octobre 2014 - 17h49, par Mediarabe.info

Logo MédiArabe.Info

Le Hezbollah vient de revendiquer l’attaque menée ce mardi contre une patrouille israélienne dans les Fermes de Chebaa faisant deux blessés dans les rangs de Tsahal. Il s’agit d’une première provocation, directe et revendiquée, qui inquiète les observateurs.

 

Le Hezbollah et la « résistance islamique » viennent de revendiquer l’attentat qui a fait deux blessés parmi l’armée israélienne, dans les fermes de Chebaa. Il s’agit en fait de deux attaques à l’explosif survenues à quelques minutes d’intervalle dans l’objectif de faire un maximum de dégâts. Tsahal a immédiatement répliqué et son artillerie lourde a tiré plusieurs obus sur des positions du Sud-Liban.

Selon le correspondant de la télévision « Al-Arabiya » au Liban, Adnan Ghamlouche, c’est la première attaque du Hezbollah contre Israël depuis la guerre des 33 jours de l’été 2006. A cet égard, il s’agit d’un événement majeur : le Hezbollah s’engage dans une fuite en avant pour détourner l’attention sur son implication en Syrie, de plus en plus coûteuse et dénoncée par la majorité des Libanais. Il veut également occulter ses pertes des derniers jours, dans les attaques menées par les révolutionnaires syriens contre ses positions à Britèl (Békaa, 11 morts et 12 blessés, selon le dernier bilan).

D’autres sources n’écartent pas une riposte iranienne à travers le Hezbollah, au lendemain de l’explosion survenue dans le complexe militaro-nucléaire de Parchin, en Iran. Téhéran semble selon cette hypothèse attribuer le sabotage de Parchin aux services israéliens. Les observateurs redoutent l’ouverture du front sud avec Israël après que le Hamas ait accepté un cessez le feu à Gaza contrairement aux directives iraniennes. Depuis, la République islamique a accéléré sa conquête du Yémen pour compenser la perte de l’Irak et de Gaza et pour tenter de sauver sa mise en Syrie.

Mediarabe.info - Roma

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MAI
commenter cet article
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 14:47

Syrie : les rebelles ont pris le centre d’espionnage électronique géré conjointement par le gouvernement syrien et les services russes à la frontière avec Israël

lundi 6 octobre 2014 - 19h12
Logo MédiArabe.Info

Selon la Rainews, les rebelles de l’Armée Syrienne Libre (ASL), ont conquis le centre d’espionnage électronique à la frontière avec Israël, géré conjointement par le gouvernement syrien et les services de renseignement de l’état-major russe. Ce centre est situé dans le sud de la Syrie sur le mont Tal Al-Hara. Les rebelles ont diffusé des images vidéo du centre conquis, avec ses gigantesques antennes paraboliques, radars et autres équipements.

Des experts locaux affirment que la chute de cette colline stratégique et la ville voisine, constitue un coup fatal aux forces du régime dans ce domaine et un saut qui permettra d’améliorer encore les capacités de combat des bataillons rebelles.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MAI
commenter cet article
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 14:45

Federica Mogherini : "la Russie peut ne pas être un partenaire, mais reste un pays stratégique et un voisin"

lundi 6 octobre 2014 - 22h07
Logo MédiArabe.Info

« La Russie peut ne pas être un partenaire à l’heure actuelle, mais reste un pays stratégique et un voisin », a déclaré lors de son audition devant le Parlement Federica Mogherini, qui a été désignée, fin août par les dirigeants européens, chef de la diplomatie européenne.

Interrogée sur la tactique à adopter à l’égard de l’ours russe, la ministre italienne des Affaires étrangères a répondu avec humour qu’elle n’avait pas beaucoup d’expérience concernant les ours. Mais nous avons besoin d’un mélange de fermeté et de diplomatie, l’équilibre dépendant aussi de la réaction de l’ours.

Début septembre, Mme Mogherini, accusée par plusieurs pays de l’Est d’être trop proche de Moscou, avait assuré que la Russie n’était plus un partenaire stratégique en raison de son rôle dans la crise ukrainienne, mais que ce pays restait un acteur stratégique dans les défis régionaux et mondiaux.

Citée par des médias russes, Madame Mogherini a déclaré qu’il faut « revoir les relations de l’UE avec la Russie ». Sur le risque de voir Moscou tenter de créer un couloir entre la Russie et la Crimée via le sud de l’Ukraine, elle a défendu la nécessité de réfléchir à la façon de l’éviter plutôt que de réagir après.

Elle a estimé que les sanctions imposées par l’UE à la Russie étaient efficaces sur l’économie russe, qui souffre, mais le sont-elles sur la décision politique russe, je pense que c’est un point d’interrogation, a-t-elle ajouté.

La future Haute représentante a aussi jugé que les conditions politiques n’étaient actuellement pas réunies pour la poursuite du projet controversé de gazoduc South Stream, mené par le géant russe Gazprom avec des groupes européens comme l’italien Eni et le français EDF.

South Stream doit transporter à partir de fin 2015 du gaz russe vers l’Europe en contournant l’Ukraine. Mais le projet est devenu l’objet d’un bras de fer entre Moscou et Bruxelles, sur fond de crise ukrainienne. La Commission européenne estime que les contrats signés par Gazprom ont enfreint les règles européennes en matière de concurrence.

Défendant la nécessité de porter une plus grande attention au flanc sud de l’Europe, Mme Mogherini a assuré qu’il fallait stopper l’Etat islamique, qui n’est pas un Etat, pas l’islam mais une menace globale majeure. Une coalition internationale a été lancée par les Etats-Unis pour lutter contre le groupe jihadiste en Irak et en Syrie.

Elle a aussi estimé que l’UE devait au Proche-Orient passer de payeur efficace à joueur efficace.

Elle a appelé l’Iran, plutôt que d’être un élément perturbateur dans des conflits, à participer à la solution. Sur les négociations nucléaires entre les grandes puissances 5+1 et Téhéran, ou nous arrivons à un accord avant la date-butoir du 24 novembre, ou il sera extrêmement compliqué d’en obtenir un après, a-t-elle estimé. Elle a assuré qu’elle soulèverait toujours la question des droits de l’Homme avec les autorités iraniennes.

Interrogée sur la torture en Chine, Mme Mogherini a promis que la lutte contre la torture serait au cœur de sa politique. La question des droits de l’Homme fera partie des sujets de discussion avec les autorités chinoises.

Au sujet de la mobilisation pro-démocratie à Hong Kong, elle a affirmé qu’il était dans l’intérêt non seulement de la population et des autorités de Hong Kong, mais aussi des autorités chinoises, de résoudre la question des prochaines élections de 2017 de manière satisfaisante pour tous. (Agences/Médias).

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MAI
commenter cet article
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 14:42

Turquie/Syrie : Daech a pris trois quartiers dans l’est de Kobané

lundi 6 octobre 2014 - 22h33
Logo MédiArabe.Info

Selon plusieurs chaines de télévisions occidentales citant l’Observatoire des droits de l’Homme, les jihadistes de Daech ont pris le contrôle ce lundi soir de trois quartiers dans l’est de Kobané, la ville syrienne kurde stratégique à la frontière turque.

« Ils ont pris la cité industrielle, Maqtala al-Jadida et Kani Arabane, dans l’est de Kobané après de violents combats contre les Unités de protection du peuple kurde (YPG) », bien moins armés et équipés, a indiqué l’OSDH.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MAI
commenter cet article
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 12:02
 

Liban : nouveau bilan, 5 membres du Hezbollah tués dans les combats avec les jihadistes

dimanche 5 octobre 2014 - 22h00
Logo MédiArabe.Info

Selon des sources au sein du parti de Dieu, cinq combattants du Hezbollah et plusieurs hommes armés ont péri dimanche lors des affrontements à la frontière libano-syrienne, après que des hommes lourdement armés venus de Syrie se sont attaqués à des positions du Hezbollah à l’est de la ville de Baalbek.

L’agence nationale d’information libanaise (ANI), a également fait état de ces heurts, ajoutant que les assaillants venaient de la localité d’Assal Al-Ward, dans la province syrienne de Qalamoun et se sont attaqués aux positions du Hezbollah dans la ville de « Nabi Sbat ».

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MAI
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée