Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 04:32
THE MIDDLE EAST MEDIA RESEARCH INSTITUTE
Dépêches spéciales - No. 5227
Mars 8, 2013 No. 5227
L'Union internationale des savants musulmans (UISM) s'en prend aux Nations unies pour avoir défendu l'égalité des sexes et des résolutions interdisant la polygamie, le mariage des mineures et le viol conjugal

La 57e session de la Commission des Nations Unies sur la condition de la femme (du 4 au 15 mars 2013), au siège de l'ONU à New York, avec la participation de représentants d'Etats membres des Nations Unies, d’entités onusiennes et d’ONG de toutes les régions du monde, porte sur la prévention et l'élimination de toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des jeunes filles, le partage égal des responsabilités entre sexes et d'autres sujets sensibles relatifs l'égalité des sexes. [1]
<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->
<!--[endif]-->
Avant la session, l'Union internationale des savants musulmans (UISM) publiait une déclaration signée par son dirigeant, le cheikh Youssouf Al-Qaradhawi, exigeant que l'ONU « respecte la diversité religieuse et les valeurs islamiques dans les accords internationaux [ainsi que dans tout] autre document concernant les femmes et les enfants. »

La déclaration affirme que l'islam défend les droits des femmes et s'oppose à toute violence à leur encontre, tandis que l'ONU présenterait souvent des documents « qui contredisent les principes [religieux] des nations [islamiques], leurs valeurs et leurs honorables lois islamiques », puis exercerait des pressions sur les gouvernements musulmans afin qu’ils signent ces documents.

La déclaration indique en outre que les résolutions onusiennes sur les femmes entendent « éliminer toute différence naturelle entre les hommes et les femmes dans leurs rôles et leurs lois. » L'ONU, de son côté, considère tout ce qui suit comme une forme de violence envers les femmes, qu'il faudrait éradiquer: diverses lois islamiques sur le mariage, le divorce, l'avortement, l'héritage et la garde [des enfants] ; le droit donné à l’époux d'avoir des relations sexuelles avec sa femme, y compris sans son consentement ; la responsabilité exclusivement réservée à l’homme de subvenir aux besoins de la famille ; l’interdiction aux femmes et aux jeunes filles d'avoir accès à des contraceptifs ou d’entretenir des relations homosexuelles, etc.

Dans ce contexte, l’UISM exige que « l'ONU [comprenne] la nécessité de protéger les valeurs, l'éthique et les lois des religions révélées, scellées par l'islam, comme un moyen de préserver la paix et la sécurité internationales ». Elle exhorte également les pays musulmans à adopter une position unifiée « et à rejeter toute [résolution ou document] qui irait à l’encontre de la charia islamique et des religions révélées. »


Nombre de demandes formulées dans la déclaration sont reprises par Muhammad Al-Dib, membre de l’UISM, dans un article publié sur le site officiel des Frères musulmans. Il écrit que le document des Nations Unies sur la suppression des violences à l'encontre les femmes constitue une violente offensive contre l'islam et les peuples arabes, et il appelle le monde musulman à s'unir pour le contester.

Ci-dessous des extraits de la déclaration de l’UISM, publiée sur son site, [2] suivis d’extraits de l'article d'Al-Dib. [3]
<!--[endif]-->

<!--[if !vml]--><!--[endif]-->

Le dirigeant de l’UISM, cheikh Youssouf Al-Qaradhawi [4]

UISM: Les conférences des Nations Unies prennent souvent des mesures qui « provoquent la fragmentation de la cellule familiale et lui nuisent »

« L'Union internationale des savants musulmans exige que l'ONU respecte les diversités religieuses et les valeurs islamiques dans les accords internationaux concernant les femmes et les enfants [ainsi que dans tout] autre document. L’Union confirme également son rejet de toute violence contre les femmes et la nécessité de ‘libérer’ ces termes [sic], et exige que les pays musulmans formulent une position unie à l'égard de ces documents...

« L'Union internationale des savants musulmans, qui représente les érudits dominants de la nation musulmane, respecte la condition des femmes dans le monde en général, et dans le monde musulman en particulier, et considère la recherche de la justice et le soutien aux femmes dans la reconnaissance de leurs droits naturels comme une réelle [contribution] à la société, composée de deux éléments principaux: les hommes et les femmes.

« Dans cette veine, l'islam - depuis [son] origine - consacre une attention particulière aux droits des femmes dans un cadre de complémentarité, d'équilibre et de [division] des rôles [destiné] à garantir le bien-être, le bonheur et l'harmonie au sein de la famille, considérée comme le noyau d'une société heureuse.

« Toutefois, l'Union [constate] depuis un certain temps que les conférences de l'ONU penchent dans certains cas pour des mesures qui provoquent la fragmentation de la famille et lui nuisent. Les résolutions de ces conférences sont entérinées comme des documents internationaux (comme la Convention du CEDAW, la Déclaration de Beijing et autres), tandis qu’une pression économique et politique est exercée sur certains gouvernements musulmans pour qu’ils signent les documents, en dépit du fait que ceux-ci contredisent les principes de leurs nations, leurs valeurs et leurs honorables lois islamiques.

« [Dans] sa prochaine édition, la 57e session de la Commission des Nations Unies sur la condition de la femme, qui aura lieu du 4 au 15 mars 2013, un document intitulé ‘L'élimination et la prévention de toutes les formes de violence contre les femmes et les filles’ » sera débattu. [5]

« [L'ONU] considère les tâches maternelles de la femme comme une forme de travail non rémunéré, et la qawama (préoccupation ou responsabilité) d'un homme envers sa famille comme une forme de violence contre les femmes »

« Et bien que l'islam [s'oppose à] la violence contre les femmes ou n'importe quel autre humain, le terme ['élimination de la violence contre les femmes’], conformément aux accords internationaux émis par l'ONU, se réfère à l'élimination de toute différence naturelle entre les hommes et les femmes en ce qui concerne les rôles et les lois. Ainsi, l'ONU considère tout ce qui suit comme une forme de violence contre les femmes devant être éradiquée:

1. Voir les tâches maternelles comme une spécialité féminine. Le document considère [ces tâches] comme des fonctions non rémunérées qui mènent à l'appauvrissement des femmes dans la famille, en opposition à l'accumulation de richesses de l’homme [qui travaille] en dehors du foyer et gagne de l'argent.

2. [L'ONU] considère la qawama (préoccupation ou responsabilité) d’un homme envers sa famille comme une forme de violence envers les femmes.

3. Les différences indiquées dans la charia islamique entre les hommes et les femmes, d'où découlent leurs rôles complémentaires, [y compris] les différences de lois sur le mariage, le divorce, la polygamie, l'idda (période où une femme reste célibataire après un divorce ou le décès de son mari), l'héritage et autres [sujets].

« L'ONU estime que les relations [sexuelles] licites entre [le mari et la femme]... en [l’absence] de volonté absolue de la femme... sont une forme de ‘viol conjugal’ »

 

4. Le droit du mari d'avoir des relations sexuelles avec sa femme. L'ONU considère que les relations légales entre un homme et une femme initiées par le désir de l'homme, en [l’absence] de volonté absolue de la femme, ou à un moment peu favorable pour elle, comme une forme de « viol conjugal », et [affirme] que, s’il la touche, sans son consentement, cela est considéré comme une forme de harcèlement sexuel. Tous [ces] cas entrent dans la catégorie de « violence sexuelle » selon l'ONU.

5. Limitations imposées sur la liberté sexuelle des femmes et des filles ; rejet de l'idée d'un contrôle total de la femme sur son corps ; et interdiction aux filles de changer de sexe... (lois [interdisant] l'adultère et l'homosexualité).

6. Tutelle sur la jeune fille dans le processus du mariage.
7. [Ne pas] fournir de contraceptifs aux filles et interdire l'avortement comme moyen de se débarrasser d'une grossesse indésirable.
8. Le mariage des filles de moins de 18 ans.
9. S'abstenir de prouver le parentage juridique d’enfants nés hors mariage (parentage d’un père ayant commis un adultère). »
<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->
<!--[endif]-->

L'ONU vise à « retirer le pouvoir [de l'homme] de répudier [sa femme] » et accorde « une liberté sexuelle totale aux filles »

« Sur cette base, le nouveau document exigerait l'application des concepts suivants, en contradiction avec la loi islamique:
1. Substituer la qawama (préoccupation ou responsabilité de l’homme) par un partenariat et un partage égal des rôles à l'intérieur de la famille entre l'homme et la femme ([subsistance], garde des enfants, tâches ménagères).

2. L'égalité totale dans les lois sur le mariage (annulation de toutes les formes de polygamie, idda, tutelle, dot et [obligation] pour l’homme [de subvenir aux besoins de] sa famille ; l'autorisation aux femmes musulmanes d'épouser des non-musulmans, et ainsi de suite).

3. L'égalité en matière d'héritage.

4. Retirer à [l'homme] le pouvoir de divorcer [de sa femme], conférant ce pouvoir à la magistrature, et partage de tous les biens en cas de divorce.

5. Donner à la femme le pouvoir de porter plainte contre leur époux, et de l’accuser de viol ou de harcèlement. Les départements concernés sont tenus d'exiger pour le concerné une peine égale à celle prévue pour une personne qui commet un viol ou un harcèlement contre une femme n'ayant aucun lien avec lui.

6. Accorder aux filles une liberté sexuelle totale, [y compris] la liberté de choisir leur sexe et le sexe de leur partenaire (choisir d’avoir des relations naturelles ou homosexuelles), et élever l'âge du mariage à 18 ans.

7. Donner aux adolescentes l'accès aux contraceptifs, leur apprendre à les utiliser et autoriser l'avortement [comme moyen] de se débarrasser d'une grossesse non désirée (sous prétexte de droits sexuels et de reproduction).

8. Assimiler une relation adultère à une épouse, donnant les mêmes droits aux enfants issus d'une relation adultère qu'aux enfants légaux.
<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->
<!--[endif]-->

« La prochaine session [à l'ONU se réunit également pour] vérifier l'application du document émis dans la 53e session, [intitulé] « Le partage égalitaire des responsabilités entre les femmes et les hommes », sur la répartition de tous les rôles et responsabilités à l'intérieur du [foyer] entre l'homme et la femme (prise en charge et soutien [financier]). Le concept de qawama, qui repose sur l'entière responsabilité de l’époux pour tout ce qui touche à [la subsistance] de la famille, était donc quelque peu remis en question.

« Un certain nombre de résolutions devraient être émises sur la base des propositions formulées par plusieurs pays, gravitant habituellement autour des mêmes revendications - [avec en tête] l'égalité des sexes et l'affranchissement des femmes - notamment des demandes provenant des États-Unis, des pays européens, du Japon et d'autres [pays]. Ces résolutions requièrent également une étude attentive afin d’éviter que les gouvernements ne soient piégés et incités à les signer.

« Plus gravement, ne manquons pas de mentionner la pression constante de l'ONU sur les gouvernements pour qu’ils se départissent de leur réserves sur la signature de l'accord, [qui constitue] une violation de la souveraineté de pays et [témoigne d’] un mépris [de la] volonté de nations.

« En outre, notons une insistance persistante sur la signature du protocole facultatif annexé à la Convention du CEDAW, qui donne à l'ONU le droit direct d'intervenir dans [les affaires] internes d'un pays et de référer [son] gouvernement devant la Cour pénale internationale en cas de plainte sur une loi discriminatoire qui différencierait les hommes des femmes (comme les lois sur l'héritage, la polygamie et la tutelle... toutes considérées comme des lois discriminatoires selon l'ONU). Ainsi, l'ONU - dans le cadre de ces résolutions - est en nette opposition avec les lois islamiques de la charia. »

L’UISM souligne « la nécessité de protéger les valeurs, l'éthique et les lois des religions révélées »

« Compte tenu de cette situation actuelle, l’UISM décrète et confirme ce qui suit:

« Tout d'abord, l’UISM exige que l'ONU [comprenne] la nécessité de protéger les valeurs, l'éthique et les lois des religions révélées, scellées par l'islam, comme un moyen de préserver la paix et la sécurité internationales.

« Deuxièmement, l’UISM exige que les pays musulmans formulent une position commune rejetant [tout] ce qui va à l’encontre de charia islamique et des religions révélées, que ce soit dans des documents anciens tels que les déclarations du CEDAW et de Beijing, ou dans des documents ultérieurs soumis à discussion et signature.

« Troisièmement, l’UISM exhorte toutes les délégations gouvernementales participantes à tenir compte de la volonté de leurs peuples et à respecter leur charia islamique, à exprimer des réserves sur ces documents [onusiens] et à s'abstenir d’en signer aucun autre. L'Union demande également que ces délégations rejettent tous les aspects du document qui sera débattu dans la 57e session de la Commission des Nations Unies sur la condition de la femme en contradiction avec la charia islamique, de ne pas se départir des réserves [faites] à la signature des accords internationaux concernant les femmes et les enfants, et de s'abstenir de signer tout protocole joint à ces accords internationaux sans consulter les savants des pays musulmans, leur union et les conseils d’illustres savants, afin de préserver l'identité des nations [musulmanes] et la souveraineté de leurs gouvernements... »

Le membre de l’UISM Muhammad Al-Dib: Le document de l'ONU est une attaque contre les Arabes, l'islam et les religions monothéistes de la part des « ennemis de l'humanité »

Dans un article publié sur le site officiel des Frères musulmans, le membre de l’UISM, Dr Muhammad Al-Dib, affirme que le document des Nations Unies sur l'éradication de la violence contre les femmes constitue une attaque brutale des « ennemis de l'humanité » au sein de l'ONU à l’encontre des peuples arabes, de l'islam et des autres religions monothéistes. Il exhorte les musulmans, aussi bien sunnites que chiites, et les adeptes des autres religions monothéistes à faire front contre ce document:

À l'heure où de nombreux pays arabes sont attelés à se reconstruire de l’intérieur, à bifurquer vers la démocratie et à créer un environnement propice au développement et au progrès, les troupeaux de corruption et de perdition au sein de l'ONU, qui sont les ennemis de l'humanité, oeuvrent pour miner les peuples arabes et les priver des éléments les plus précieux qu’ils possèdent: leur honneur et valeurs, leur identité arabe et islamique, et leur divine charia. Ce sont leurs principales sources de force et de fermeté et leur raison de vivre. La soi-disant ONU n’est [rien] qu’une petite porte pour prendre le contrôle des sociétés et des peuples et un outil dans les mains des puissances impérialistes et du sionisme mondial, qui veulent vaincre nos pays arabes et islamiques...
<!--[if !vml]--><!--[endif]-->


Article d’Al-Dib

[Le document de l'ONU sur la violence contre les femmes est] une attaque cruelle et brutale, non seulement envers les peuples arabes et musulmans, mais envers l’islam lui-même et toutes les religions monothéistes. Il requiert une action sur tous les canaux diplomatiques officiels, ainsi que des efforts populaires menés par les organisations de la société civile. C'est un vrai test pour l'institut Al-Azhar, la Ligue arabe, l'Organisation de la Conférence islamique et toutes les organisations de la société civile dévouées aux questions familiales, féminines et de services sociaux.

[C’est aussi un test] pour les partis politiques de différentes orientations idéologiques, qui doivent rallier les masses contre le présent document et dire fermement à l'ONU: le monde a changé, et aujourd’hui c’est la diplomatie du peuple qui décide de ce qui est juste et de ce qui ne l'est pas. Les sunnites et les chiites doivent s'unir contre ce document au niveau régional, et les coptes et les musulmans doivent y faire front au niveau local [en Egypte]. Toutes les parties doivent organiser des manifestations de masse dans les capitales et sur les places à travers le monde arabe afin d'empêcher [l'approbation] du document...

C'est une intifada, non seulement au nom de l’islam, mais au nom du judaïsme et du christianisme. [Le document] est une attaque et une insulte non seulement à Mahomet, mais aussi à Jésus et à Moïse.

[1] Un.org, vu le 6 mars 2013.
[2] Iumsonline.net, le 27 février 2013. L'original a été modifié par souci de clarté.
[3] Ikhwanonline.com, le 3 mars 2013.
[4] Iumsonline.net, vu le 6 mars 2013.
[5] Le document en question est apparemment le rapport du Secrétaire général de l’ONU intitulé « Prévention de la violence à l'égard des femmes et des filles », du 20 décembre 2012. Le document peut être consulté ici.


Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 08:10

Le prédicateur saoudien Muhammad Musa Al-Sharif : le "martyre", apogée du djihad pour Allah

 

Pour voir la vidéo sous-titrée en anglais, cliquez ici

Ci-dessous des extraits d'une interview du prédicateur saoudien Muhammad Musa Al-Sharif, diffusée sur Iqra TV le 17 janvier 2013.

Muhammad Musa Al-Sharif: De mon point de vue, les opérations martyres auxquelles nous assistons sont l’apogée du djihad pour Allah. Elles ont causé d'énormes dégâts à l'ennemi.

J'encourage les Palestiniens à... Si seulement je pouvais, avec mes frères, mes amis, et tous les prédicateurs, me rendre sur cette terre sacrée et y mourir en martyr... Hélas, cela ne s’est pas fait. Néanmoins, j'encourage mes frères de Palestine à poursuivre ces merveilleuses opérations, djihadistes, de martyrs.

Elles sont l’apogée du djihad pour Allah. Elles causent le plus de dégâts à l'ennemi. Cela peut vous sembler de vaines paroles, mais c’est fondé sur des analyses. L'impact des opérations martyres sur le monstrueux pays des frères des singes et des porcs est plus important que celui de toutes les armées arabes réunies depuis le début de [la lutte pour] la cause palestinienne.

Ce qui agace le plus les juifs, c'est le mouvement de retour de la jeunesse vers Allah. C’est l'outil le plus efficace contre eux. Les juifs ont tenté dans les dernières décennies... Lisez les Protocoles des Sages de Sion. Ils ont fait tout leur possible pour vous égarer.

[...]

J'admire les mères palestiniennes. Elles sont vraiment magnifiques. Quand une mère reçoit les nouvelles de [la mort de] son ??fils, elle se rend à son enterrement en louant Allah, et en demandant à ses amis musulmans de suivre son exemple. Ce sont de grandes mères.

Elles nous rappellent Al-Khansaa, qui restera dans l'histoire comme la mère dont les quatre fils sont morts en martyrs dans la bataille de Qadisiyya, et qui a pourtant déclaré: « Qu’Allah soit loué de m'avoir honorée de leur mort. Qu’Il m’unisse à eux au Paradis. »

Cela me rappelle les mères palestiniennes d'aujourd'hui, qui distribuent des bonbons et des boissons pour exprimer la joie que leurs leur procure le martyre de leurs fils. Par Allah, ces mères sont nobles et merveilleuses.

J'invite les mères du monde islamique à les imiter.

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 08:08

Le conférencier libanais Hassan Jouni : Les juifs riches ont envoyé les juifs pauvres au « prétendu Holocauste »

 

Pour voir la vidéo sous-titrée en anglais, cliquez ici

Ci-dessous quelques extraits de déclarations de Hassan Jouni, professeur de droit international à l'Université libanaise, émises dans une émission diffusée sur Al-Manar le 17 février 2013.

Hassan Jouni: Les sionistes ont conclu un accord avec Hitler. Pour sûr, ils l’ont aidé à accéder au pouvoir, et suivant l'accord, les juifs riches, instruits, se sont rassemblés [pour quitter l'Allemagne] et, en contrepartie, les juifs pauvres, les gens de gauche, les communistes, et ainsi de suite, ont été exécutés.

C'étaient les pauvres parmi les Juifs, qui sont entrés dans ce prétendu « Holocauste », en particulier les gauchistes et les communistes, qui rejetaient l'idéologie nazie.

[...]

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 11:53
THE MIDDLE EAST MEDIA RESEARCH INSTITUTE
Dépêches spéciales - No. 5207
Mars 1, 2013 No. 5207
Le magazine djihadiste Inspire appelle à assassiner

Le 28 février 2013, Al-Qaïda dans la péninsule Arabique (AQPA) affichait le 10ème N° de son magazine en ligne Inspire, publié en anglais. La section "Open Source Jihad" du magazine propose une nouvelle rubrique intitulée "Vous demandez, nous répondons" dans laquelle un conseiller d'Al-Qaïda répond aux questions relatives aux attaques de loups solitaires. Ci-dessous des extraits:

<!--[if !vml]--><!--[endif]-->

Question: Je veux assassiner le président américain, le président français, le Premier ministre britannique, ou leurs ministres

Réponse:... C'est facile [à faire], si vous demandez [conseil] à Allah et Lui êtes fidèle. Ces gens ont beaucoup de points faibles, en particulier lors des cérémonies, des soirées et des campagnes électorales. Gardez à l'esprit qu'ils doivent se rendre sur place et quitter ces soirées. Par conséquent, il doit y avoir un moyen de transport, ce qui représente une occasion de les surveiller ou même de passer à l'action.

 

Si vous pensez que vous ne pouvez pas, vous avez des cibles faciles comme [G.W.] Bush, Bill Clinton, Colin Powell ou Condoleezza Rice. Bien sûr, vous pouvez aussi tuer Sarkozy et Tony Blair. Il est facile aujourd'hui d'atteindre ces gars, car ils ne sont plus au gouvernement.

<!--[if !vml]--><!--[endif]-->

Inspire continue en fournissant des "trucs" à ceux qui voudraient abattre des personnalités. Par exemple, il recommande de recourir aux arts martiaux de combat de type ninjutsu [art martial japonais servant aussi à désigner l'ensemble des techniques de guerre des ninjas] "pour l'assassinat de personnalités de moindre importance". Il appelle en outre les musulmans à mieux utiliser leur temps en suivant l'entraînement physique nécessaire pour devenir les soldats dont la Oummah islamique a besoin.

 

<!--[if !vml]--><!--[endif]-->

Question:Je veux effectuer une grande opération de djihad pour soutenir la religion. Guidez-moi.

Dans sa réponse, Inspire félicite l'auteur de la question pour sa grande détermination, et rappelle que le djihad est une forme de 'ibadah (culte) comme n'importe quelle autre forme de culte. Il souligne qu'il est important d'inquiéter l'ennemi en effectuant des opérations dans son "arrière-cour", afin de le "rendre fou". Ainsi, il écrit: "Ces petites opérations d'aujourd'hui sont le tremplin vers la victoire de demain... Fiez-vous à Allah, et répondre à son appel: djihad !"

Inspire appelle les médecins expérimentés à "créer un poison mortel... [et] à fabriquer de l'anthrax" ; il demande aux journalistes d'être l'œil d'AQPA en espionnant l'ennemi

A la question d'un "médecin expérimenté" demandant des conseils sur la façon dont il pourrait mener le djihad, Inspire répond: "Créez un poison mortel (gazeux), fabriquez de l'anthrax, et donnez des conseils médicaux aux moudjahidine sur leurs blogs ; vous pouvez aussi nous contacter directement."

Répondant à une question similaire d'"un journaliste actif," Inspire affirme que le journalisme est une "profession utile aux moudjahidine", vu que les connaissances étendues des journalistes sur les questions d'actualité, ainsi que leur "accès à de nombreux domaines en tant que personnel médiatique" peuvent fournir à AQPA de précieux renseignements sur l'ennemi ; il précise que les journalistes eux-mêmes peuvent exploiter leur situation avantageuse pour exécuter des attaques.


Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 11:51
THE MIDDLE EAST MEDIA RESEARCH INSTITUTE
Dépêches Françaises - No. 408
Mars 4, 2013 No. 408
Le N° 10 du Magazine INSPIRE d'Al-Qaïda dans la péninsule Arabique : "Malheur à vous avec des dizaines de Muhammad Merah"

Le 28 février 2013, Al-Qaïda dans la péninsule Arabique (AQPA) affichait le 10ème n° de son magazine en ligne Inspire, publié en anglais. Ce numéro accorde une attention particulière à la France: "Malheur à vous avec des dizaines de Muhammad Merah", menace-t-il.

Ce numéro (Printemps 2013) comprend des extraits d'une interview exclusive d'Adam Gadhan évoquant le printemps arabe, ainsi qu'une lettre du djihadiste américain Samir Khan, tué au Yémen en septembre 2011 dans un raid américain. Le numéro reprend en outre d'anciens messages du leader d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri et du commandant d'Al-Qaïda abattu Abou Yahya Al-Libi.

Le numéro 10 comporte une nouvelle rubrique intitulée "Open Source Jihad", dans laquelle un "consultant" d'Al-Qaïda répond à des questions relatives aux attaques de "loups solitaires".

La France est mentionnée dans plusieurs de ces articles, en particulier en rapport avec la guerre au Mali. Ci-dessous des extraits: <!--[endif]-->

Un article intitulé "De l'intervention militaire française croisée au Mali" affirme que l'intervention française était une mauvaise décision stratégique pour les Français et les intérêts de la France. Suivent des menaces: "O peuple français, ces agressions, cette violation, cette oppression contre des nations ne vous apporteront que malheurs et pleurs. Et vous avez des exemples de cela dans vos agressions antérieures: combien de temps ont-elles duré ? Comment se sont-elles terminées ? Ne tirez-vous jamais la leçon des événements ?" L ' "agression" est présentée comme une "guerre de croisade contre un pays et un peuple musulman".

Le texte reprend aussi la polémique du hijab: "Il n'y a pas longtemps, vous avez attaqué le hijab des femmes musulmanes, et aujourd'hui, vous attaquez la charia". Il ajoute: "Nous, Al-Qaïda dans la péninsule Arabique, conseillons au gouvernement français et à ses gens à faire marche arrière... N'allez pas chercher plus de problèmes et, en vérité, dans ce que les Américains ont subi, il y a une leçon pour vous."

Dans la section RÉPONSES du magazine INSPIRE, une question de Ramzan Ali est publiée: "La notion de djihad individuel est-elle à ce point efficace ? Comment une petite opération peut-elle affecter de puissants Etats ? La réponse suivante est apportée: "... Les objectifs sont multiples: hôtels, centres commerciaux, résidences en bois, forêts et plantations des Kuffars [non-musulmans]... Un même individu peut effectuer plusieurs opérations en une seule journée... Répandre l'insécurité, afin de toucher un plus grand nombre de secteurs gouvernementaux... Nous appelons tous les musulmans en Occident en général et aux USA, au Royaume-Uni, en France, au Danemark, en Norvège et en Italie en particulier à embrasser cette nouvelle tactique. Et biidnillah, quelques opérations révéleront l'impact."

Dans un autre article intitulé "La France, l'envahisseur imbécile", on peut lire: "...A l'aube de 2013, la France a sous-estimé les conséquences catastrophiques qu'il lui faudra essuyer... La France aurait dû prendre en considération les incidents bénis du djihad contre l'Italie au début du siècle dernier, quand elle a occupé la Libye... Que devient la "liberté de conscience" quand on interdit le niqab aux femmes musulmanes... Quant aux moudjahidine, leur sentiment stratégique est que l'Occident perd de son prestige et de sa supériorité militaire et technique à chaque fois qu'il déploie ses bottes sur le sol d'un pays musulman... Je me demande comment vos enfants gâtés parviendront à faire durer une bataille sur les terres arides de la communauté musulmane au Mali... La [France] laisse-t-elle Paris sans défense une fois de plus pour se livrer à une guerre loin de chez elle ? Malheur à vous avec quelques dizaines de Muhammad Merah !"À la page 38, un article intitulé "Aux moudjahidine dans le monde" se rapporte également à la France: "Que ce soit notre priorité... de nous concentrer sur notre engagement direct chez nous comme à l'étranger avec l'Amérique et ses partenaires de l'OTAN, notamment la France et la Grande-Bretagne... Continuons de saigner la tête de l'incrédulité jusqu'à l'assécher et prenons garde à toutes les tentatives visant à nous détourner de notre objectif stratégique, à la lumière des nouvelles réalités de la région... "


Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 06:55
THE MIDDLE EAST MEDIA RESEARCH INSTITUTE
Dépêches Françaises - No. 407
Février 27, 2013 No. 407
Le prédicateur égyptien Abou Islam : Le christianisme a émergé de l'adoration du pénis ; les chrétiennes élèvent des chiens pour remplacer leurs maris

Ci-dessous des extraits d'un discours du prédicateur égyptien Abou Islam, diffusé sur Al-Omma TV (via Internet) le 13 février 2013.

Abou Islam: Je le jure devant Dieu Tout-Puissant - et croyez-moi, je ne mens pas - que le culte de l'Eglise trouve ses origines dans le culte du pénis. Je le jure devant Dieu. Ceci est documenté dans des dizaines de photos.

Permettez-moi de vous dire quelque chose - c'est indécent, mais c'est vrai. Jetez un oeil à l'image de Jésus, et vous verrez un pénis, juste ici. Ou est-ce de ce côté ? Oh, c'est sur ​​le côté droit. Un pénis, juste ici. Il y a beaucoup de photos de ce genre. Ils le vénèrent.

[...]

[Les chrétiennes] élèvent des chats et des chiens comme substituts aux maris. Elles forment leurs chiens à jouer au mari. Je le jure devant Dieu, je ne mens pas. Elles achètent des chiens à cet effet. Elles forment les chiens à faire les maris. Les chrétiennes font cela.


Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 17:31
THE MIDDLE EAST MEDIA RESEARCH INSTITUTE
Dépêches Françaises - No. 406
Février 22, 2013 No. 406
Le hacker algérien DZ27 aurait piraté des dizaines de sites gérés par le Ministère français des Cultes

Le 19 février 2013, Hackread.com signalait que plus de 50 sites français, dont certains sites religieux gérés par le ministère français des Affaires religieuses, a été piraté par un hacker algérien utilisant le pseudo "DZ27" [1]. DZ27 aurait attaqué des sites Web appartenant à des églises, des hôpitaux, des stations de radio religieuses, ainsi que des sites de rencontres chrétiennes, en remplaçant leurs pages d'accueil par une page affichant un message fournissant son adresse e-mail et des liens vers deux sites de piratage. [2] DZ27 a également salué un certain nombre d'autres hackers algériens, dont OverDz, H4cker-Dz, HTC 28 DZ, Sa-Dz, et Evil-DZ. Le tag "DZ" se réfère au premier domaine Internet algérien. DZ27 a également salué "Soly", qui fait partie d'un groupe de hackers égyptiens comprenant également Virus Rouge et I-hmx, entre autres.

Notons que l'adresse e-mail affichée par DZ27 sur ses pages vandalisées (sofiane-mosta@live.fr) apparaît sur la page de contact d'une chaîne YouTube [3] appartenant à "Sofiane Moumene", qui semble donc posséder la même identité que DZ27. Cette même page YouTube propose plusieurs vidéos mettant en scène Moumene piratant divers sites Web. Fait intéressant: dans un certain nombre de ces vidéos, on le voit communiquer l'adresse du site pris pour cible à au moins deux personnes via Facebook [4], par chat, ce qui révèle que cette fonction peut être utilisée pour coordonner des cyberattaques.

 

 

 


[1] hackread.com, 19 février, 2013.

[2] Pour la liste des attaques en ligne de DZ27m voir: http://www.zone-h.org/archive/special=1/notifier=DZ27/page=1.

[3] https://www.youtube.com/user/sofiane17lp

[4] http://www.facebook.com/tweetsofiane


Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 06:07
THE MIDDLE EAST MEDIA RESEARCH INSTITUTE
Dépêches spéciales - No. 5172
Février 19, 2013 No. 5172
Le président de MEMRI Yigal Carmon : Le Printemps arabe est "un noble périple qui suscite la plus haute estime"

Dans un entretien paru le 13 février 2013 dans Times of Israel, Yigal Carmon, président fondateur du MEMRI, a considéré que la poussée islamiste consécutive au Printemps arabe n'est que le début d'un long processus de changement, rappelant qu'il aura fallu "plusieurs siècles à l'Europe" pour asseoir ses valeurs progressistes. Considérant que la révolution égyptienne a été prise en otage par les islamistes et que ses réels auteurs sont les libéraux, M. Carmon a considéré qu'il était "moralement honteux et politiquement injustifié que l'Amérique soutienne des personnes maintenant l'humanité à la traîne."[1] Lire l’article intégral en anglais .

Ci-dessous un résumé:

« C’est véritablement un printemps arabe », a-t-il estimé, précisant que « ces gens se battent pour la liberté, engageant leurs vies chaque jour contre la dictature. »

Certains considèrent que les pays arabes ne peuvent ériger de réelles sociétés démocratiques, constate-t-il ; « c’est simplement raciste ». Yigal Carmon rappelle que des déclarations similaires avaient été faites au sujet des Japonais et des Russes lors de la Deuxième guerre mondiale. L’histoire a prouvé la fausseté de tels préjugés.

Le président de MEMRI a osé une comparaison avec la Révolution française, dont les fruits furent longs à récolter: si les sceptiques actuels avaient vécu du temps de la Révolution française, « ils auraient dit: mais qu’est-ce que cette révolution ? C’est terrible. Nous aurions préféré que le roi reste en place. » « Le progrès prend du temps », a estimé Carmon ; « il n’y a pas de raccourcis dans l’histoire ».

Yigal Carmon écarte également la notion d’un islam monolithique qui se serait enraciné dans le monde arabe: il considère qu’en Tunisie, les islamistes doivent leur victoire uniquement au fait qu’ils étaient unis autour du parti Ennahda, non en raison d’une véritable majorité. A Gaza même, où les observateurs croient constater que le Hamas s’est enraciné, des dizaines de milliers de supporters du Fatah sont descendus récemment dans la rue, brandissant des photos de Mohammad Dahlan, icône controversée des services de sécurité de l’Autorité palestinienne.

Il n’y a donc pas de prise de pouvoir du monde arabe par un islam monolithique, affirme Carmon ; au contraire, il semble que les États se morcellent en structures représentatives de régions, tribus, religions ou groupes ethniques. Les conflits entre ces différents groupes vont se poursuivre, estime Carmon, et seront doublés de combats pour le changement.

Interrogé sur la politique américaine, le président du MEMRI s’est montré critique à l’égard de l’ouverture du gouvernement Obama aux Frères musulmans et à Mohamed Morsi: « L’Amérique aurait dû se tenir du côté des forces progressistes, non des islamistes. » Il y a problème éthique à appuyer ces forces qui empêchent l’humanité d’avancer, a-t-il commenté.

Et Israël dans tout cela ? Le Printemps arabe ne menace pas Israël, a estimé cet ancien conseiller d’Itzhak Shamir et d’Itzhak Rabin en contre-terrorisme, car l’Égypte et la Syrie n’ont pas les moyens d’entretenir des armées de haut niveau.

Et donc, pour la première fois en plusieurs décennies, Israël a enfin la possibilité de consacrer plus de moyens à la santé et à l’éducation.

 


[1] Article intégral en anglais sur le site du Times of Israel .


Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 06:06
THE MIDDLE EAST MEDIA RESEARCH INSTITUTE
Dépêches Françaises - No. 403
Février 20, 2013 No. 403
L'ancien ministre du Logement égyptien Hassaballah El Kafrawi : Les juifs sont derrière le 11 septembre, le Printemps arabe et l'assassinat de Sadate

Pour voir la vidéo sous-titrée en anglais sur MEMRI TV, cliquez ici

Ci-dessous des extraits d'une interview de l'ancien ministre du Logement égyptien Hassaballah El Kafrawi, diffusée sur Al-Mihwar TV le 15 février 2013.

Hassaballah El Kafrawi: Faisons marcher nos cerveaux. Nous nous souvenons tous ce qui s'est passé au World Trade Center à New York. Était-ce l’œuvre de Ben Laden ? Les Juifs ont déserté le bâtiment avant l'explosion. Les avions étaient équipés de tous les dispositifs de contrôle possibles, mais l'attaque a été imputée à l'islam.

[...]

Cela a commencé avec la Tunisie, puis s’est poursuivi avec l'Egypte, puis la Libye, Bahreïn, la Syrie et l'Irak et les autres. Etait-ce une coïncidence, ou était-ce prémédité ? Je dis à ceux qui prétendent que c'était une coïncidence: pas du tout. Sauf votre respect, cela était prémédité. Tout était prémédité, dans l'intérêt de... J'ai un livre intitulé Les Protocoles des Sages de Sion. Vous saisissez ?

[...]

Lorsque les valeurs sont ébranlées jusqu’à la moelle, l’un arrive et se vante d'avoir tué Anouar el-Sadate. Je le jure devant Dieu, Sadate a été tué par les juifs, par Israël, parce qu'il a entraîné Begin dans une dépression...


Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 06:05
THE MIDDLE EAST MEDIA RESEARCH INSTITUTE
Dépêches Françaises - No. 404
Février 20, 2013 No. 404
Le prédicateur franco-irakien Bin Khalil Al-Kalbi aux juifs: "Vous avez été élus comme étant les plus aptes à devenir des singes et des porcs"

Pour voir la vidéo sous-titrée en anglais sur MEMRI TV, cliquez ici

Ci-dessous des extraits d'une interview de Qays Bin Khalil Al-Kalbi, religieux franco-irakien basé aux États-Unis, diffusée sur Al-Aqsa TV le 1er février 2013.

Qays Bin Khalil Al-Kalbi: Ils veulent donner l'impression que les Israéliens sont le peuple élu, les favoris de Dieu. Mais être choisi ne signifie pas être le préféré. Après tout, Allah a choisi le Pharaon pour vous massacrer, alors qui était le meilleur: vous ou lui ? Allah a choisi les Babyloniens pour vous tuer, alors qui étaient les meilleurs: vous ou eux ? Allah a choisi Hitler pour vous tuer, alors qui était le meilleur: vous ou lui ?

Etre choisi ne signifie pas être le meilleur. Allah vous a choisis pour être le plus malheureux de tous les peuples. Allah vous a transformés en singes et en porcs. Vous avez été élus comme étant les plus aptes à devenir des singes et des porcs. En outre, vous êtes des assassins de prophètes. Aucune autre nation sur la face de la terre n’a tué ses propres prophètes comme vous. Troisièmement, vous répandez perpétuellement votre corruption à travers le pays.

[...]


Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée