Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 17:18

Un cheikh d’Al-Azhar sur « l’animosité » entre juifs et musulmans : les juifs ont commencé

 

Le cheikh d’Al-Azhar Ahmad Al-Tayyeb a déclaré que ce sont les juifs qui ont initié l’animosité envers les musulmans, en rejetant le message du prophète Mahomet. Dans un entretien du 5 mai 2017 sur la Première chaîne télévisée égyptienne, cheikh Al-Tayyeb a déclaré que les juifs « ont pris des mesures réelles pour contrecarrer, tuer et enterrer l’appel islamique dans ses balbutiements ». Alors que 1 400 ans se sont écoulés depuis l’avènement de l’islam, le cheikh d’Al-Azhar estime que « vous sommes toujours victimes d’une ingérence judéo-sioniste dans les affaires des musulmans. » Extraits :

Ahmad Al-Tayyeb : Le Coran qualifie la relation entre musulmans et chrétiens de bonne. Entre eux, il y a de l’amitié, de la clémence, etc., etc. Ceci entre en opposition avec la manière dont la relation entre les musulmans et les juifs est dépeinte. (…) Les juifs sont ceux qui ont initié cette animosité. Même si certains d’entre eux ont prédit – avant l’avènement du prophète Mohammed – qu’un prophète viendrait à la fin des temps, et qu’ensemble, ils combattraient les païens, les infidèles et les polythéistes, ils ont exprimé de l’hostilité envers le prophète Mohammed après son arrivée. Telle est parfois la nature des êtres humains. Ils ne se sont pas contentés de déclarer leur animosité. Ils ont pris des mesures réelles pour contrecarrer, tuer et enterrer l’appel islamique dans ses balbutiements. […]

Le Coran dit : « Tu trouveras certainement que les juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »

Journaliste : Oui.

Ahmad Al-Tayyeb : Par conséquent, cette partie du verset saint affirme que la relation entre les musulmans d’un côté, et les juifs et les polythéistes de l’autre, est une relation d’animosité.

Journaliste : Mais c’est l’autre côté qui a commencé, les juifs et les polythéistes.

Ahmad Al-Tayyeb : Oui, nous comprenons aussi à partir de ce verset que ceux qui ont initié cet état d’animosité ou l’ont exprimé n’étaient pas les musulmans. Ils n’ont pas déclaré leur animosité envers les juifs et les polythéistes. C’est l’inverse qui s’est produit. […]

C’est un fait historique qui ne changera jamais. Même aujourd’hui… Voyez comme nous souffrons du sionisme mondial et du judaïsme. Nous musulmans avons connu une existence pacifique avec les chrétiens tout au long de l’histoire. L’avènement de l’islam date d’il y a 1 400 ans, et pourtant nous subissons toujours une ingérence judéo-sioniste dans les affaires des musulmans. C’est une source de grande difficulté pour les musulmans. […]

Même dans leur législation, il y a des choses très bizarres. Par exemple, on est autorisé à prélever des intérêts dsur des non-juifs. Des choses interdites entre juifs sont permises entre juifs et non-juifs. Ils obéissent à une hiérarchie terrible, fondamentale et attestée, et ils n’en ont pas honte car elle est inscrite dans la Torah. Elle se réfère au meurtre, à l’esclavage, etc. Par conséquent, ils ont créé un problème qui déteint sur les relations, pas seulement avec les musulmans, mais avec toutes les autres nations.

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 16:52

Une chaîne Telegram pro-EI s’en prend au président Emmanuel Macron, désigne la France comme une terre de conquête et interpelle les « lions solitaires »

Le 7 mai 2017,  une chaîne Telegram pro-EI diffusait un post appelant  les « lions solitaires » de France à mener des attaques en se servant [ici les tactiques propsées]. Le post accuse Emmanuel Macron, le président nouvellement élu de France, d’avoir déclaré que la France combattrait le terrorisme à l’intérieur et à l’extérieur de ses frontières si nécessaire, et le qualifie de « croisé », de « nouveau clown » et de « président des petits-enfants des singes et des porcs ».

S’adressant à Macron, le message dit : « Nous avons la joie de vous dire, fils de l’adultère, que la France sera parmi les premiers pays européens que nous avons l’intention de conquérir. De fait, nous avons déjà commencé en attaquant Charlie Hebdo et la conquête sera proche avec la permission d’Allah. »

Après avoir accusé la France du meurtre de musulmans en Irak, en Syrie, au Mali, au Niger, au Burkina Faso, en Somalie et en République centrafricaine, la chaîne menace la population française : « Nous tuerons vos femmes avant vos hommes et nous tuerons vos jeunes avant vos aînés. Nous ferons exploser [ici les lieux]. »

La chaîne appelle ensuite les « lions solitaires » de France à « réduire [Macron] au silence  [ici les tactiques propsées] pour en tuer des millions, et pas seulement des milliers ».

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 16:43

Un agent francophone d’Al-Qaïda s’adresse aux combattants vaincus de l’EI

 

Le 8 mai 2017, un responsable des médias francophones d’Al-Qaïda publiait sur sa chaîne Telegram un message appelant les combattants de l’État islamique (EI) à rejoindre son groupe. Le message a été diffusé par des chaînes pro-EI. Si les posts liés à Al-Qaïda sont généralement dénoncés par les combattants et sympathisants de l’EI, celui-ci l’a été moins fortement.

Le message s’inscrit dans le contexte de la perte de territoires par l’EI en Irak et en Syrie. Les individus et petits groupes pourraient être tentés de quitter l’EI pour rejoindre des combattants djihadistes ayant une idéologie commune.

Transcription du message :

« A tous nos frères et sœurs chez le groupe de l’Etat [islamique] : la situation chez vous ira en empirant. Nous vous invitons à quitter ce groupe dont la folle stratégie et les erreurs ont détruit le djihad. L’Irak est tombé et la situation en Syrie évoluera de la même manière. Le fait de décrire la situation telle qu’elle ne signifie pas que nous nous réjouissons de ce qui se déroule. Qu’Allah nous en préserve. Nous espérons que ce groupe, malgré son kharijisme [extrémisme], résistera le plus possible face aux ennemis de l’islam. »

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 16:38

Vives critiques de la nouvelle feuille de route du Hamas au sein de l’Autorité palestinienne et dans la presse jordanienne égyptienne et saoudienne

 

Le 1er mai 2017, à Doha, une semaine avant de quitter ses fonctions de chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mashaal a annoncé la publication de la nouvelle feuille de route du Hamas.[1] Ce document a fait l’objet de vives critiques de la part de l’Autorité palestinienne et du Fatah, qui l’ont rejeté et ont exprimé leurs doutes concernant sa crédibilité et la date de sa publication. Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, l’a fustigé, affirmant qu’il comportait de nombreuses contradictions et qu’il ne méritait pas qu’on y porte une sérieuse attention. Des officiels de l’AP et du Fatah et des articles de presse de l’AP ont également critiqué le document et ses contradictions, accusant le Hamas de tenter de tromper le public en se faisant passer pour un mouvement démocratique, épris de paix – alors qu’il n’en est rien – et de chercher à éradiquer l’OLP pour la remplacer. Ils ont également soutenu que la publication du document – juste avant la visite d’Abbas à la Maison Blanche – visait à saboter l’événement.

Le document du Hamas a également été critiqué par la presse jordanienne, égyptienne et saoudienne, réputées pour leur soutien à l’initiative de paix arabe, dont la partie concernant la reconnaissance d’Israël s’il se retire des territoires de 1967 a été jusqu’à présent rejetée par le Hamas.[2] Des auteurs et éditorialistes importants des médias gouvernementaux en Jordanie, en Egypte et en Arabie saoudite ont, tout comme l’AP, soutenu que le document était rempli de contradictions difficiles à résoudre. Ils ont exprimé leurs doutes sur la crédibilité des intentions du Hamas, et affirmé que le document n’était destiné qu’à améliorer la situation de l’organisation, suite aux changements dans la région et dans le monde, qui ne lui bénéficient pas. Selon eux, le Hamas doit également prendre des mesures effectives et des décisions audacieuses.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 16:35

Un journaliste koweïtien : Aucune « essence de liberté » en islam ; les peuples islamiques endoctrinés sont des bombes à retardement

Lors de l’émission télévisée « Direction opposée » sur Al-Jazeera, le 25 avril 2017, le journaliste koweïtien Abd Al-Aziz Alqenaei a déclaré que si la démocratie, les droits de l’homme et la laïcité étaient bien des principes universels, il n’y avait pas « d’essence de liberté » en islam. L’absence de démocratie est préférable à une « démocratie démagogue », qui finirait par se transformer en corruption, a-t-il soutenu, précisant qu’il faisait allusion à l’ensemble du monde arabe et islamique. Selon lui, les pays occidentaux ont peur des peuples islamiques « à juste titre » : « Ces peuples sont en train de subir un lavage de cerveau islamique. Ce sont des bombes à retardement », a-t-il affirmé, montant le ton face à l’autre invité de l’émission, le professeur tunisien à la Sorbonne Mohammed Hneid, qui soutenait pour sa part que les agences de renseignements étaient responsables des attentats en Europe et que l’islam était une religion de tolérance qui n’encourageait aucunement la mort. Extraits :

Abd Al-Aziz Alqenaei : L’Occident nous enseigne la démocratie et la diffuse, et nous nous instruisons à son sujet dans nos programmes scolaires et sur les réseaux sociaux, ainsi que dans nos livres de philosophie et autres. [L’Occident] nous enseigne les droits de l’homme, la démocratie et la laïcité, mais force-t-il chacun de nous à nous instruire sur ces notions et valeurs ? Non. Il laisse chacun décider. Les principes et les valeurs de émocratie, de droits de l’homme et de laïcité sont des principes universels…

Mohammed Hneid : Et pas seulement occidentaux.

Abd Al-Aziz Alqenaei : C’est exact. Le monde a connu la mondialisation, et [les idées] ne se limitent pas à un groupe donné… Je ne dis pas que la démocratie et la laïcité sont des notions strictement américaines, alors que les Arabes – ou d’autres – ne seraient pas autorisés à en profiter. Non, ces idées sont ouvertes à tous. Saisissez-les, et utilisez-les à bon escient. Vous me dites que les peuples [arabes] demandent la liberté. Mon frère, les Arabes ne sont même pas capables de faire la queue. Ils ne savent pas comment prendre le bus ou faire la queue pour du pain. De quelle liberté parlez-vous ? Ils demandent la « liberté » de la charia islamique, qui promeut des « droits » criminels et répugnants, comme la lapidation des criminels et l’amputation des mains. Sont-ce là les droits de l’homme ? Quelle « essence de liberté » y a-t-il dans l’islam ? Je n’en vois aucune. […]

Journaliste : 98 ou 99 % de la population de la région arabe et islamique sont des musulmans. Sommes-nous censés les rassembler et les chasser de la région, pour les remplacer par des laïcs comme vous les aimez ? Mon frère, la culture de ces gens est islamique et arabe. La Turquie est un pays musulman. 99 % de sa population est musulmane. Reprochez-vous à Erdogan et aux Turcs de prier et de pratiquer l’islam ? Quand ces attaques cesseront-elles ? Ces attaques occidentales sont anti-islam, non pro-démocratie. Vous dites qu’en Turquie, ils veulent changer [la constitution], mais qui est derrière cela ? Cela a été voté par la société turque.

Abd Al-Aziz Alqenaei : Ceux qui ont voté pour cela n’ont pas la culture démocratique. S’il existait une culture démocratique établie… Exact, le vote était authentique, mais quand c’est une démocratie démagogue qui apporte le changement…

Animateur : Parlez-vous de l’ensemble du monde arabe et islamique ?

Abd Al-Aziz Alqenaei : Oui. Il y a des milliers d’années, Platon et Aristote nous ont prévenus qu’une culture démocratique démagogue évoluerait en démocratie corrompue. Dans un tel cas, il serait préférable de ne pas avoir de démocratie du tout. […]

Animateur : L’Occident ne veut pas que nous ayons de démocratie. Regardez comment l’Occident a soutenu les nouvelles démocraties d’Europe de l’Est lorsqu’elles se sont révoltées contre le système communiste. Ils les ont embrassées, leur ont donné de l’argent et les ont soutenues. Mais qu’a fait l’Occident dans nos propres pays ? Ce sont des peuples qui ont laissé le terroorisme se développer.

Abd Al-Aziz Alqenaei : De quel terrorisme parlez-vous ? Les pays occidentaux ont peur des peuples islamiques, et à juste titre. La plupart de ces nations [musulmanes] sont criminelles. Ces gens subissent un lavage de cerveau islamique. Ce sont des bombes à retardement.

Mohammed Hneid : Le mufti [de Syrie] Hassoun et Bachar n’ont-ils pas dit qu’ils enverraient des gens perpétrer des attaques en Europe ? Qui commet ces attentats terroristes en Europe ? Qui mène des attentats en Europe ? Les agences [de renseignements].

Abd Al-Aziz Alqenaei : Aucun n’est commis par des agences, mon frère. C’est l’œuvre des musulmans.

Mohammed Hneid : L’islam ne préconise pas la mort. « Celui qui tue une personne – à moins que ce ne soit pour homicide ou corruption sur terre – c’est comme s’il avait tué toute l’humanité. » « Celui qui ne gouverne pas selon ce qu’Allah a révélé est un infidèle. »

Abd Al-Aziz Alqenaei : De même qu’il y a des versets dans le Coran qui appellent à la tolérance.

Repost 1
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 19:01

Un reportage sur la famille Rothschild à la télévision russe utilise des images de progagande nazie

 

Un bulletin d’informations du week-end, diffusé sur la Première chaîne de télévision russe le 2 avril 2017, retrace l’histoire de la famille Rothschild, en utilisant des images de propagande nazie et des caricatures antisémites. Le reportage, diffusé après le décès du banquier américain David Rockefeller, entendait présenter une autre dynastie de banquiers internationaux nantis, les Rothschild. L’utilisation d’images tirées de la propagande nazie – et de plus, sans mentionner explicitement le régime nazi – est inhabituelle dans des émissions diffusées dans les médias russes. Le reportage décrit les grandes théories du complot concernant la famille Rothschild, qu’il présente comme faisant partie d’un complot juif international visant à contrôler le monde. Extraits :

« L’argent, qui dirige le monde »

Voix-off : A l’ère d’Internet, cette vieille photo d’une carriole avec quatre zèbres porte généralement la légende : ‘Que savez-vous du luxe ?’ Nous sommes en 1895. Lord Walter Rothschild conduit [une carriole] avec des zèbres sur Piccadilly à Londres, enfreignant l’une des lois de son propre clan, probablement introduites par le fondateur du clan, Mayer Amschel : « N’oubliez jamais que l’humilité mène à la richesse » [Il s’agit en fait d’une citation des Proverbes, 22-4]. On ignore si le premier des Rothschild a vraiment écrit cela, mais une galerie spéciale au British Museum est consacrée aux richesses d’un autre membre de la famille, Ferdinand Rothschild, de l’or et des pierres précieuses. Les Rothschild ont bâti leur fortune sur l’or, dans un premier temps en prélevant des intérêts sur les pièces d’or des ducs d’Allemagne, puis grâce à de grosses spéculations bancaires dans le monde entier. En réalité, ils ont commencé à acheter les banques centrales des pays européens. On racontait une blague au 19e siècle : Il y a un empire britannique, un empire prussien, un empire russe, et les Rothschild. En conséquence, les Rothschild détiennent actuellement des parts de la Réserve fédérale américaine, de la Banque d’Angleterre – vous pouvez voir ici une récente visite de la Reine Elizabeth – et de dizaines de grandes banques à travers le monde. C’est la famille la plus riche, et aussi la plus mystérieuse, du monde.

Une autre règle des Rothschild est : Ne jamais révéler les biens de la famille, ni devant un tribunal, ni dans un testament. Cette règle n’a jamais été enfreinte. L’estimation de la fortune des Rothschild ne repose que sur des rumeurs : environ 3,5 billions de dollars, ce qui dépasse le PIB britannique.

L’expert politique allemand Christoph Hörstel : Vous avez sans conteste une influence colossale, si vous êtes la plus riche famille du monde. Les Rothschild comprennent parfaitement la politique, et savent avec certitude ce qui va se passer. Il y a deux siècles, Gutle Schnapper, la femme de Rothschild, a dit : « Si mon époux ne veut pas de guerre, il n’y aura pas de guerre. »

Voix-off : Ceci est une caricature moderne typique : les Rothschild allaitent la CIA, le MI6 et l’Etat islamique, qui est banni dans de nombreux pays. Depuis la guerre de Napoléon contre l’Autriche, ils prêtent de l’argent aux parties opposées – à l’empereur et à l’armée autrichienne. Evidemment, ils prélèvent un taux d’intérêt. Les Rothschild ont également des intérêts en Russie.

L’historien et écrivain russe Yuri Vorobievsky : Lorsque notre Tsar, Nicolas II, a visité la France, on lui a présenté l’un des Rothschild. Rothschild a fait une proposition au tsar : Nous prendrons le contrôle de votre banque centrale et en échange, nous essuierons vos dettes. Le Tsar a dit : « Non. » Puis il a marqué un pas en arrière et a dit à son entourage : « Je crois que je viens de signer mon propre arrêt de mort ».

Voix-off : Cela a finalement abouti à la révolution de 1917. Les Rothschild contrôlent de nombreuses sociétés de médias influentes : le [journal] Libérationfrançais, l’Economist et le Daily Telegraph anglais, et le radiodiffuseur national – la BBC. Le directeur de la BBC est Marcus Agius, le gendre de l’un des Rothschild.

Les adeptes de la théorie du complot croient que les Rothschild sont la force motrice principale d’un gouvernement de l’ombre mondial, qui contrôle le monde depuis des siècles. Les réunions annuelles, très fermées, de ce gouvernement, au cours desquelles ils déterminent probablement le sort du monde, sont appelées le club Bilderberg. Des dizaines de documentaires et plusieurs longs métrages ont été réalisés sur cette famille. L’un des premiers films a été tourné en 1940, en Allemagne, aux studios de cinéma UFA. Le principal centre de production de l’industrie cinématographique du Troisième Reich, dirigé en personne par le ministre de la Propagande du Reich, [Joseph] Goebbels, a tourné un film sur un Juif, Nathan Rothschild, et ses activités en Angleterre au début du 19e siècle.

Critique du film : « Ce film, basé sur des faits historiques, montre comment la famille internationale Rothschild a pavé la voie pour une OPA hostile sur l’Angleterre par les Juifs. »

Dialogue du film :
– Pourrais-je dire que, de votre point de vue, le monde est un tout unifié ?
– Oui. Tout ce dont vous avez besoin est d’une vision claire. Permettez-moi de vous montrer quelque chose : Nous sommes à Londres, mon frère Solomon est à Vienne, mon frère Carl est à Naples, et ici, c’est l’Angleterre.
– Et qu’est-ce ?
– Jérusalem.

Voix-off : Ce film est manifestement de la propagande. C’est clair. A ce moment, l’Allemagne avait bombardé Londres sans relâche, et tous les Juifs avaient été envoyés dans des ghettos ou des prisons. Louis Rothschild, arrêté à Vienne, a également séjourné en prison, mais la famille a récolté une rançon de 200 000 dollars, et a cédé ses possessions dans des usines de métaux tchèques. Il a été libéré, contrairement aux centaines de milliers d’autres Juifs. La famille préfère ne pas s’attarder sur cette partie de leur histoire – les médias aux ordres dépeignent les Rothschild comme des travailleurs et des philanthropes. En effet, la principale devise du clan est ce que Nathan Rothschild a dit en 1815, lorsqu’il a acheté toutes les actions britanniques puis a fait chuter la Bourse de Londres, et qu’il a été le premier à apprendre par ses agents la défaite de Napoléon à Waterloo. La devise est : « Celui qui contrôle l’information contrôle le monde ».

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 18:59

Sermon du vendredi à Copenhague : Le prédicateur cite un hadith antisémite et affirme : bientôt un Califat déracinera l’entité juive colonialiste et croisée

 

Lors d’un sermon du vendredi prononcé à la mosquée d’Al-Faruq de Copenhague, au Danemark, le prédicateur Mundhir Abdallah a cité le hadith antisémite qui prédit que les musulmans tueront les juifs au Jour du jugement, et a déclaré que bientôt, un Califat « mènera le djihad contre ses ennemis […], libérera la mosquée Al-Aqsa de la saleté des sionistes » et « déracinera l’entité juive, cette base colonialiste croisée ». Le sermon, prononcé le 31 mars, a été mis en ligne sur la page YouTube de la mosquée Al-Faruq le 7 mai 2017. Extraits :

Mundhir Abdallah : [Bientôt il y aura] un Califat, qui instaurera la charia d’Allah et ravivera la Sunna de Son Prophète, qui mènera le djihad pour Allah, qui unira la nation islamique après sa désintégration, et qui libérera la mosquée Al-Aqsa de la saleté des sionistes, afin que les paroles du prophète Mohammed soient réalisées : « Le jour du Jugement ne viendra pas avant que les musulmans aient combattu les juifs et les aient tués. Les juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres, mais les rochers et les arbres diront : ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un juif derrière moi, viens le tuer. » L’Etat bien guidé, qui instaurera la charia d’Allah, unira les serviteurs d’Allah, ravivera la nation islamique, mènera le djihad contre ses ennemis, libérera Jérusalem, et déracinera l’entité juive – cette base colonialiste et croisée – de sorte que cet Etat bien guidé verra bientôt le jour, si Allah veut.

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 18:58

Un prédicateur de la mosquée Al-Aqsa appelle à anéantir les juifs, à détruire l’Autorité palestinienne et les dirigeants arabes

 

Lors d’un rassemblement à la mosquée Al-Aqsa, le prédicateur palestinien Ali Abou Ahmed a déclaré que l’occupation de la Palestine par les Juifs, les plus « viles » et « les plus méprisables et lâches des créatures », était due à la chute du califat. Il a appelé les armées islamiques à mobiliser leurs forces « pour achever la monstrueuse entité des juifs ». Ses prières pour « anéantir tous les juifs », « détruire l’Autorité [palestinienne] de la honte et de la disgrâce », et « détruire les dirigeants des malfaisants mini-Etats [musulmans] » ont été accueillies par des « Amen ». Une vidéo du sermon a été mise en ligne le 6 mai 2017. Extraits :

Ali Abou Ahmed : La cause des prisonniers dans les prisons de l’occupation n’est pas à distinguer de la cause du peuple de Palestine et de la cause de la nation islamique, la mère de toutes les causes – qui est le fait qu’il n’y a pas de Califat. En effet, les serviteurs d’Allah, avec la chute du Califat Palestine, ont été occupés par les juifs, les plus viles des créatures, et le lieu du voyage nocturne du Prophète a était souillé, du sang a été versé, l’honneur des femmes a été bafoué, les personnes âgées ont été humiliées et les enfants ont été tués – par les juifs, les créatures les plus méprisables et les plus lâches qui soient. […]

Ô, armées de la nation islamique, si vous prenez les armes pour plaire à vos maîtres et à vos gouvernants, sachez que les dirigeants des mauvais mini-Etats [musulmans] vous ont laissé tomber, après s’être tournés vers l’Amérique et l’Occident. En revanche, si vous prenez les armes pour plaire à Allah – et nous sommes convaincus que telle est votre motivation – votre temps est venu. Le temps est venu pour vous de mobiliser vos armées, pour venir en aide aux prisonniers et au lieu du voyage nocturne du Prophète en Palestine, et pour soutenir les musulmans en tout lieu. Il est temps que vous vous mobilisiez afin d’achever la monstrueuse entité des Juifs. […]

Ô Allah, détruis les gouvernants des mauvais mini-Etats [musulmans] !

Tous : Amen.

Ali Abou Ahmed : Ô Allah, détruis l’Autorité [palestinienne] de la honte et de la disgrâce !

Tous : Amen.

Ali Abou Ahmed : Ô Allah, anéantis tous les juifs !

Tous : Amen.

Ali Abou Ahmed : Ô Allah, permets-nous de les tuer !

Tous : Amen.

Ali Abou Ahmed : Ô Allah, accorde-nous bientôt l’honneur du Califat !

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 18:56

Le quotidien palestinien Al-Ayyam retrace la visite d’Abbas à la Maison Blanche

 

Le 7 mai 2017, le quotidien palestinien Al-Ayyam contenait un article détaillé sur la visite du président Mahmoud Abbas le 3 mai à Washington, intitulé « Les secrets et les détails de la visite et des pourparlers du président [Abbas] dans la capitale américaine ». L’article, écrit par le correspondant du quotidien aux Etats-Unis, Abd Al-Rauf Arnaut, qualifie les rencontres d’Abbas avec les responsables américains de détendues, et l’accueil d’Abbas et de sa délégation par leurs hôtes de chaleureux et respectueux.

L’article cite longuement Abbas évoquant sa rencontre avec Trump. Abbas a déclaré avoir assuré au président des Etats-Unis que les Arabes s’opposaient au terrorisme, quelles que soient sa nature et ses origines, et que les Palestiniens soutenaient la solution à deux États plutôt qu’à un seul État.

Il a présenté l’initiative de paix arabe comme une base pour la paix entre Israël et l’ensemble du monde arabe, consécutivement au retrait israélien des territoires palestiniens. Il a insisté sur la nécessité de trouver une solution créative au problème des réfugiés, inspirée de la Résolution 194 de l’ONU [1], soulignant que sans solution, le conflit ne pourrait prendre fin. Abbas a également présenté à Trump des cartes illustrant l’histoire de la Palestine depuis 1937, pour lui montrer le rétrécissement régulier des territoires destinés aux Palestiniens et la nécessité vitale de mettre un terme à la construction dans les colonies.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 18:53

L’officiel du Fatah Abbas Zaki à des officiers palestiniens : « Nous libérererons Jérusalem et vous dominerez le monde » ; « Les Israéliens sont des ânes » ; « L’EI aurait dû attaquer Israël »

 

Le membre du Comité central du Fatah, Abbas Zaki, a déclaré lors d’une allocution le 21 mars 2017 à l’Université d’Al-Istiqlal, à Jéricho, que les jeunes Palestiniens devraient être formés au judo et au karaté pour humilier les Israéliens qui « ressemblent à des ânes ».

« Vous libérerez Jérusalem, et vous dominerez le monde », a-t-il déclaré. Qualifiant le chef de l’Etat islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi, d’« idiot » et de « menteur », Zaki a déclaré que « s’il avait mené ne serait-ce que deux attaques en Israël, une à Tel Aviv et l’autre à Dimona, il aurait pris le contrôle de l’ensemble de la région arabe et islamique » ». L’université où il a tenu ces propos a été fondée en 1998 sous le nom d’ « Académie palestinienne des sciences de la sécurité » et a été inaugurée par le président Mahmoud Abbas en 2007. En 2011, elle est devenue une université qui forme le personnel des forces de sécurité palestiniennes. Extraits :

Abbas Zaki : Israël pensait que 2015 serait l’année décisive, car cette année-là, une éclipse solaire s’est produite, peignant le ciel en rouge, et dans leur religion, le sang signifie la victoire pour Israël, ou une victoire pour le mouvement sioniste et son rêve. A quoi ressemblerait cette victoire ? Jérusalem subirait une judaïsation totale, conformément à ce que Ben-Gourion avait l’habitude de dire. Ben-Gourion disait : Il ne peut y avoir d’Etat sans Jérusalem, il ne peut y avoir de Jérusalem sans Temple, et il ne peut y avoir de Temple sans la destruction d’Al-Aqsa. […]

Sur les 141 martyrs [de « l’Intifada de Jérusalem »], moins de 80 avaient l’intention de tuer, de poignarder ou d’écraser quelqu’un. Les [Israéliens] tuent quelqu’un et lancent un couteau près de lui. […]

Vu cet état de fait, nous devrions entraîner nos jeunes au judo et au karaté. Chaque fille peut projeter le meilleur officier [israélien] deux ou trois fois, puis s’en aller. Au moins, [le sens des] valeurs prévaut au sein du peuple palestinien. Les Palestiniens savent comment monter la garde et sont capables d’humilier [les Israéliens]. […]

Savez-vous ce que Ben-Gourion disait ? Celui qui gouverne Jérusalem gouverne le monde. Cela s’est avéré vrai. Maintenant ils contrôlent Jérusalem et contrôlent le monde. Par conséquent, avec l’aide d’Allah, nous libérerons Jérusalem, et vous dominerez le monde. Avec l’aide d’Allah, c’est très proche, car notre ennemi qui ressemble à un âne est notre meilleur atout. Ce sont des ânes(applaudissements). Cet animal de l’Etat islamique… Quel est son nom ?

Des membres de l’assistance : Abou Bakr Al-Baghdadi.

Abbas Zaki : Exact, Abou-Cinq-Femmes…

Abou Bakr Al-Baghdadi a dit : « Nous arrivons ». (Rires) Qu’il aille au diable. Ne s’est-il pas entraîné avec [les Américains] pendant trois ans ? Souffrons-nous d’une pénurie de slogans que personne n’applique ? Si cet Abou Bakr Al-Baghdadi avait mené ne serait-ce que deux attaques en Israël – une à Tel-Aviv et l’autre à Dimona – il aurait pris le contrôle de tout la région arabe et islamique. Mais c’est un idiot et un menteur. Ces [djihadistes] se battaient en Afghanistan. Je ne veux pas révéler de secrets, mais laissez-moi vous dire, si j’avais eu connaissance d’une organisation dont les hommes et les femmes sont plus capables que le Fatah, je ne serais pas resté au Fatah, pas même deux jours.

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée