Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 03:23

Hitler, antifas allemands, Corbière : même combat contre la liberté d’expression

Publié le 16 octobre 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/Livrespeur.jpg 

Pendant que les Autrichiens élisaient comme chancelier un jeune homme de 31 ans, Sebastien Kurz, qui, sans complexe, affirmait sa volonté de gouverner avec le FPO, affirmant des points d’accord très importants sur l’immigration et l’islam, en Allemagne, les antifas, eux, entendaient interdire à un leader de l’AfD d’être présent à la Foire du livre de Francfort.

On titre d’abord que les incidents seraient liés à la présence d’un leader de l’AfD, et pas aux petits fascistes antifas qui sont venus perturber les signatures. Ensuite, on justifie la présence des gauchistes en signalant que l’éditeur du livre avait déjà publié un livre jugé antisémite et révisionniste. Donc, on fait l’amalgame « éditeur, auteur et AfD ».

« Il est d’abord intéressant de noter le traitement médiatique des faits. Björn Höcke, l’un des principaux dirigeants de l’AfD (Alternative pour l’Allemagne) était venu assister à la présentation d’un livre de la maison d’édition Antaios, classée dans la droite dure. L’éditeur a notamment publié le best-seller Finis Germania (« La fin de l’Allemagne »), un livre de Rolf Peter Sieferle décrit par l’hebdomadaire Der Spiegel comme un ouvrage « d’extrême droite, antisémite et historiquement révisionniste ».

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/allemagne-incidents-autour-de-lextr%C3%AAme-droite-%C3%A0-la-foire-du-livre-de-francfort/ar-AAttfNK?li=AA4REc&ocid=spartandhp

Puisque ces journaleux en sont, comme d’habitude, à évoquer le nazisme pour discréditer l’AfD, faut-il leur rappeler que ce sont justement les méthodes du Parti nazi qui sont utilisées, en voulant interdire au peuple la lecture de livres qui ne plaisent pas. Les nazis brûlaient les livres, leurs successeurs prétendument antifas veulent en interdire l’accès et la vente. Quelles différence ?

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/11/Nazislivres.jpg 

Remarquons que les parallèles avec le nazisme peuvent revenir très vite en pleine tête. Ainsi, Mélenchon, qui avait osé affirmer que le nazisme avait été vaincu par la rue (énorme contre-vérité historique, et amalgame douteux Macron-Hitler, qui revient à banaliser le nazisme), s’est-il fait reprendre spectaculairement de volée par la ministre des Armées, Florence Parly, qui, à son tour, s’est livrée à un parallèle entre l’appel à la rue des militants d’Hitler et celui de Mélenchon et de ses Insoumis. Sachant que Méluche avait qualifié Valls de « nazi », d’ordure et de pourri, suite à ses propos sur l’islamo-gauchisme, on attend avec impatience sa prochaine sortie à l’Assemblée nationale contre la ministre…

Nous n’oublierons jamais que Mélenchon a demandé l’interdiction du Front national il y a 20 ans. Ses militants, qu’ils se prétendent aujourd’hui « Insoumis » ou de la Gauche socialiste hier, participaient à toutes les initiatives visant à empêcher des élus de louer une salle, pour un parti démocratique qui se présentait à chaque élection. Ils n’hésitaient pas à interdire, physiquement, la tenue d’un meeting ou d’un banquet républicain.

Dans le même esprit, nous n’oublierons jamais non plus les basses œuvres de Corbière qui, dans le même esprit que les nazis dans les années 1930 et de ses copains antifas ce dimanche, à Francfort, avait fait interdire le livre Les Assises internationales contre l’islamisation de nos pays d’un salon littéraire du Bnai Brith, à Paris, en 2011… après avoir multiplié des tentatives de faire interdire ces mêmes Assises.

https://ripostelaique.com/staline-corbiere-va-t-il-a-present-exiger-quon-brule-les-livres-de-riposte-laique.html

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2015/05/Ri7Corbi%C3%A8re-et-M%C3%A9luche-autodafeurs.jpg

Nous n’oublierons jamais que Mélenchon-Corbière n’ont jamais eu cette attitude quand il s’agissait de dénoncer un livre critique sur le catholicisme, et que, en demandant l’interdiction de nos initiatives, puis du livre de Pierre et Christine, ils ont réintroduit le délit de blasphème et montré qu’ils étaient des instruments du combat de l’islam contre nos valeurs.

Nous n’oublierons jamais que Hitler et Mélenchon partagent la même fascination de l’islam, ce qui se confirme par la similitude de leurs paroles.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/Meluche-et-Hitler.jpg

Et nous n’oublierons jamais les arguments de crapule stalinienne qu’il avait utilisés pour justifier ses intimidations contre le pleutre Goasguen et la direction du Bnai Brith.

http://www.alexis-corbiere.com/index.php/post/2011/10/12/L%E2%80%99imposture-la%C3%AFque-du-FN-et-de-ses-%C3%A9pigones-doit-%C3%AAtre-d%C3%A9masqu%C3%A9e

Dans toutes ces circonstances, les liberticides totalitaires, qu’ils se nomment les nazis en 1930, les Insoumis ou les Antifas en 2017, démontrent une similitude des pratiques qui devraient interroger ceux qui croient encore en Mélenchon-Corbière. Comme Hitler, les Insoumis préfèrent la censure à la liberté d’expression et ne tolèrent qu’une parole qui ressemble à la leur. Comme Hitler, ils préfèrent les bûchers où on brûle les livres que l’esprit de Voltaire.

Finalement, ils n’ont pas rompu avec la culture du goulag, qui fait fondamentalement partie de leur ADN.

Joël Locin

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 03:21

Interview présidentielle : comme si l’islam n’existait pas…

Publié le 16 octobre 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/Pr%C3%A9sentation1-1-300x169.jpg 

Bilan de l’entretien accordé, dimanche 15 octobre 2017, par son omnipotente splendeur présidentielle : il n’a pas convaincu grand-monde le père Macron ! « Plus de six Français sur dix (61 %) “exposés à la prise de parole du président” de la République, disent ne pas avoir été convaincus, à l’issue de son interview télévisée dimanche soir sur TF1 et LCI, selon un sondage Harris Interactive pour RMC publié lundi. »

(http://www.20minutes.fr/politique/2151527-20171016-interview-macron-61-francais-convaincus-prestation-president)

Certes, il a parlé, le président, choisissant ses mots comme une jeune fille choisit sa robe pour aller au bal, mais il a précautionneusement évité les sujets qui, à défaut de fâcher, tuent !

Les journalistes, eux aussi, ont préféré se focaliser, par exemple, sur des questions de sémantique : « Est-ce qu’un chef d’État peut de temps à autre s’exprimer comme Michel Audiard ? » lui a-t-on demandé, en réduisant un dialoguiste  prodigieux à quelques saillies familières.

En l’espèce, et tout en fustigeant son mépris tenace pour les indigents, Emmanuel Macron avait raison : il y a effectivement des fouteurs de bordel qui se complaisent dans un certain chaos, ces « activistes violents » dont il a parlé. Regrettons toutefois qu’il n’ait pas proposé de dissoudre ces groupuscules d’extrême gauche auxquels il faisait référence sans les nommer précisément.

Au passage, les gros plans sur les livres savamment disposés sur un bureau – dont un Malraux –, pour souligner combien le président nage dans l’érudition, étaient très lourds. Un adage dit ceci : la culture c’est comme la confiture, moins on en a plus on l’étale !

Notons qu’à un moment, au sujet de la mobilité si chère à Emmanuel Macron, David Pujadas s’est lâché, oubliant les fondamentaux mondialistes et multiculturels de son ancien employeur – France Télévisions – en évoquant les « Français enracinés »… !

Pour revenir à notre Alexandre de la Ve République, il s’est défendu de faire des« cadeaux aux riches », pourtant effectifs, en fustigeant à nouveau la jalousie des Français – ce en quoi il n’a pas tout à fait tort, l’envie étant un péché assez prisé chez nous, mais nuançons cependant.

Après un exposé sur l’enseignement supérieur et la formation, où tout n’était pas à jeter, il en est venu aux « quartiers », dénomination polie pour définir des zones de non-droit exotiques sur le sol national ! Là, on a eu droit au couplet sur le social à développer, omettant les questions d’ordre et, plus généralement, de simple respect de la loi française.

Ensuite, affaire Harvey Weinstein oblige, le harcèlement des femmes a été mis sur la table, le président regrettant le « silence » et le « tabou » autour de cette question évidemment cruciale. Toutefois, pas un mot sur la tyrannie islamique infligée aux femmes, et dont nombre de vidéos circulant sur Internet attestent la virulence. Je ne suis pas certain que la création d’une « police de sécurité du quotidien » ainsi qu’une loi spécifique dissuaderont la misogynie islamique de s’exprimer. Cela dit sans ignorer les autres misogynies !

Concernant la PMA : « Je reconnais ce droit aux femmes seules et aux couples de femmes » ; mais contre la GPA : « Et je souhaite qu’on ne puisse pas passer de la PMA à la GPA subrepticement. » Sauf que, lorsque la porte d’entrée est ouverte, toutes les autres s’ouvrent. Donc, la GPA adviendra tôt ou tard en France. De toute façon, le lobby LGBT y veillera !

Sont venues enfin les questions de sécurité, et là, le président a réussi ce tour de force de ne jamais prononcer les mots de radicalisme islamique. Autour de l’assassinat de deux jeunes filles à Marseille, il a parlé d’« individus fous, malades », de reconduites à la frontière plus strictes, mais rien sur l’idéologie qui préside à ces crimes.

Rassurons-nous, « je suis là pour transformer », a dit le président. Sachant que faire d’un pays un champ de ruines c’est en soi une transformation !

Charles Demassieux

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 03:14

Nos soldats combattent les djihadistes, nos politiques les installent

Publié le 16 octobre 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/01/Traitresdessin.jpghttp://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/01/Traitresdessin.jpg

La France vit une incroyable époque où les prises de position des uns sont curieusement bousculées.

Prenons la position de Florence Parly, ministre des Armées qui me semble plus courageuse que la plupart des anciens ministres de la Défense d’autrefois. Elle annonce clairement (sans vraiment le dire) qu’un bon djihadiste est un djihadiste mort.

Malgré, et outre, le fait que la bien-pensance hurle déjà au scandale et dénonce la condamnation à mort sans jugement. Nous avons aussi ceux qui s’apitoient encore sur ces « pauvres égarés », victimes de la radicalisation à l’insu de leur plein gré. De ces pauvres victimes de fait parce que musulmans issus des cités forcément défavorisées et difficiles ! Sans doute parce qu’ils ont des réserves de bougies et de peluches. 

Madame la ministre poursuit que si il y a des « Français » parmi les djihadistes, c’est à la justice du pays (Syrie ou Irak) qu’ils devront répondre. Autrement dit, rien à faire, dit-elle, de ces ordures. Qu’ils finissent fusillés, décapités voire torturés ou jetés comme des poubelles en haut d’une falaise. Il est curieux de les écouter hurler de terreur, au moment où ils prennent conscience qu’Allah n’est pas si grand que ça et qu’ils vont finir comme une déjection.

Inutile de vous dire que je partage absolument ces exécutions sommaires. Ces ordures, qu’elles soient  jeunes ou non, me laissent indifférent. Comme je me moque du sort de ces femmes policières de l’EI, avec ou sans enfants, qui semaient la terreur dans les rues de Mossoul et de Raqqa. 

Je partage l’avis qu’avait émis Aymeric Chauprade à ce sujet ! La première chose à faire, face à ces terroristes, c’est de les descendre sans jugement. Pas de quartier pour ces ordures.

Pas de quartier avec ces femmes qui ont fait fouetter d’autres femmes pour avoir manqué à la charia. Pour ces femmes qui ont laissé leurs enfants apprendre à égorger dès leur plus jeune âge, à commencer par leurs nounours.

Pas de pitié pour ces cinglés d’un dieu fou qui ont décapité, brûlé vif, lapidé et vendu des esclaves yézidies et chrétiennes après les avoir violées et torturées. Pas de pitié pour ceux qui ont battu des femmes et des enfants sous leur domination et qui en ont fait des traumatisés à vie.

Ces graines de nazis n’ont leur place nulle part, sûrement pas en France. Leur place est dans une peau de cochon au fond d’un trou dans le désert. Surtout, n’y voyez pas de haine vis-à-vis du cochon, mais je suis dans la symbolique.

Avec ces gens-là, avec leurs croyances, leur haine de nous et de la modernité, celle des femmes libres et égales, il faut répondre à la peur qu’ils engendrent par une peur encore plus grande ! Il faut que cette peur soit effrayante et touche au fond même de leurs croyance débile. Je commencerai par leur faire partager les délices d’une porcherie pour qu’ils sachent que jamais, ô grand jamais, leurs délires religieux ne s’accompliront.

Alors, Madame la ministre a raison : elle a rappelé l’engagement de la France pour obtenir la destruction de Daech et sa volonté d’aller« au bout de ce combat ». Elle ne peut sûrement pas le dire clairement, mais j’imagine que sur le terrain des combats, ces traîtres à la France sont d’une manière définitive « déséquilibrés » pour de bon, c’est-à -dire tués sans état d’âme. 

Par ailleurs, on notera, avec la complicité des Républicains, des Socialistes et autres islamo-gauchistes, la poursuite d’une volonté d’installer l’islam mortifère en France comme le fait François Baroin. En effet,  « la semaine dernière, la Ville de Troyes [dirigée par François Baroin] a signé l’arrêté municipal qui répond favorablement au projet de l’Association des Jeunes Musulmans pour la coexistence (AJMC), dont le référent religieux est Moussa Sanogo. Ce dernier nous avait d’ailleurs fait visiter il y a quelques semaines les locaux qui pourront accueillir jusqu’à 400 personnes. » (Source)

Moussa Sanogo est un réfugié politique né au Soudan en 1972. Maîtrisant mal le français, il se targue d’être diplômé en « sciences islamiques ». Imam et ami de François Baroin.

Il faut savoir que cette mosquée est sous l’emprise de l’UOIF, une antenne française des Frères musulmans. C’est une confrérie qui ne gêne pas nos édiles politiciens, même si elle est poursuivie en Égypte et dans d’autres pays musulmans pour ses tentatives de renversement du pouvoir politique en place.

Gérard Brazon

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 06:29

Toute l’Europe se couche devant ceux qui veulent la détruire

Publié le 15 octobre 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/IslamdehorsRLRR.jpg

Le terrorisme et la haine de l’Europe, nos élus les encouragent avec nos impôts.

L’Europe a décidé de disparaître, tout simplement.

C’est le plus consternant suicide collectif de tous les temps.

Alors que les Français croulent sous les impôts, que le niveau de vie n’a toujours pas rattrapé celui d’avant la crise de 2008, que la dette est devenue incontrôlable et va mettre la France en faillite dès que les taux d’intérêts vont remonter, le gouvernement français  continue d’engraisser les djihadistes et islamistes qui sont venus dans le seul but de détruire la civilisation occidentale.

On savait déjà que les socialistes avaient refusé de supprimer les prestations sociales pour  les familles de nombreux djihadistes partis en Syrie.

“ Un  dispositif, mis en place début 2015, fait remonter auprès de la Caisse d’allocations familiales (CAF) les signalements de personnes présumées parties en zone de guerre en Syrie et en Irak, afin qu’elles cessent de percevoir les prestations familiales. Au total 674 signalements ont été transmis par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et font l’objet d’un suivi particulier par la CAF, a expliqué le ministère.”

“Sur les 674 djihadistes identifiés par les services de renseignement français, seuls 376 ont été effectivement radiés.” ( source Midi Libre )

Mais Emmanuel Macron qui prétend combattre le terrorisme avec  sa  loi sur la sécurité, fait pire.

Alors que l’opposition souhaitait suspendre les versement des allocations familiales aux familles d’enfants condamnés pour apologie du terrorisme et pour tout acte de terrorisme, ainsi que pour tous les djihadistes partis en Syrie et en Irak, le gouvernement s’y est opposé ! Preuve que Macron n’a pas les tripes nécessaires.

Mais c’est toute l’Europe qui se couche devant ceux qui veulent la détruire !

Comment peut-on accepter une telle soumission, une telle lâcheté ?

Des exemples aussi multiples qu’ahurissants !! Accrochez vous.

Nos paysans qui crèvent de faim avec 350 euros par mois vont se révolter :

http://www.pourlesnotres.fr/2017/09/europe-ces-djihadistes-qui-vivent-des-prestations-sociales/

Suisse

Abu Ramadan, salafiste ayant obtenu le droit d’asile en 2004, prêche la haine de l’Occident depuis 20 ans. Il  a  perçu 527000 euros de prestations sociales.

Âgé de 64 ans il va pouvoir prendre sa retraite sans jamais avoir travaillé !

A Berne, il avait déclaré :

“O Dieu, je te supplie de détruire les Juifs, les chrétiens, les Hindous, les Russes, les chiites. O Dieu, je te supplie de les détruire tous et de redonner à l’islam son ancienne gloire”.

Suède

Un projet pilote vise à fournir aux djihadistes suédois de retour de Syrie, un logement, un emploi, une formation professionnelle et divers autres soutiens financiers, tout cela aux frais du contribuable suédois.

Au niveau national, les employés musulmans de l’Agence pour l’emploi donnaient la priorité aux djihadistes suédois ! Ils percevaient des pots de vin ou bien étaient menacés par des agents de l’EI !!

Autriche

Un prédicateur musulman extrémiste a perçu plusieurs centaines de milliers d’euros pour la guerre en Syrie. Père de 6 enfants, il vit exclusivement des aides sociales, y compris les aides au titre du congé pour paternité !

Belgique

Les djihadistes partis en Syrie et en Irak, continuent de percevoir 1000 euros par mois d’aides sociales. De retour, ils perçoivent le chômage !

Grande-Bretagne

Tous les terroristes qui ont fait l’actualité ces derniers  mois émargeaient au budget social britannique. Aides au logement, bourses d’étudiants, prêts bonifiés etc.

La plupart des djihadistes ont financé leur départ en Irak avec les prestations sociales.

Un islamiste qui purge 5 ans de prison, a perçu 151000 euros d’aide judiciaire afin d’éviter la prison !! Et ce père de 5 enfants réclame une aide sociale de 500000 euros !

Motif ? Tout non musulman doit payer une taxe aux musulmans en signe d’infériorité.

Danemark

Une multitude de djihadistes, trop malades pour travailler mais très en forme pour aller combattre aux côtés de l’EI, percevaient des prestations d’invalidité, de maladie et de retraite anticipée !!

Allemagne

Anis Amri, le sinistre auteur de l’attentat du marché de Noël à Berlin, a utilisé plusieurs identités pour percevoir de multiples prestations sociales.

De nombreux djihadistes partis en Irak, ont continué à percevoir leurs aides sociales. Et à leur retour, ils continuent de les percevoir.

Pays-Bas

Abdurahman vivait des aides sociales depuis 10 ans et était traité pour claustrophobie et schizophrénie. Il était déclaré inapte au travail mais il est parti en Syrie.

Il s’est affiché sur YouTube avec 5 têtes coupées, ce qui lui a enfin valu la suppression des aides sociales !

Espagne

Un djihadiste, bien que mort en Syrie, était encore bénéficiaire de 836 euros de prestations sociales par mois. 5 musulmans interceptaient les paiements pour les envoyer au Maroc !

Ces exemples, mais il y en a des milliers d’autres,  en disent long sur l’effondrement moral de l’Europe.

Face à ces fraudes manifestes, les gouvernement ne savent que dire que c’est “inacceptable” mais ne changent rien !

Il n’y a AUCUNE volonté de combattre l’islam radical et le terrorisme, puisque nos conceptions humanistes prévalent sur la sécurité.

L’EI est en passe d’être vaincu sur le terrain, mais en Europe, il a déjà gagné par la lâcheté de nos dirigeants.

De plus en plus d’immigrés ont compris qu’en Europe le social rapportait 10 fois plus en 1 seul mois, qu’un travail pendant 1 an  dans leur pays.

Pourquoi s’intégrer dans ces conditions ?

En France, il faut s’attendre à un effondrement du niveau de vie et à une spoliation sans précédent de la classe moyenne pour supporter le coût écrasant de l’immigration.

Elle nous coûte 3 points de PIB depuis 30  ans. Ce sera bientôt 5 points si on persiste à partager notre social avec toute la misère du monde.

Jacques Guillemain

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 06:17

L’écriture inclusive pour mieux assassiner la langue française

Publié le 15 octobre 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/05/MarleneSchiappa.jpg 

Oui bien sûr il est urgent d’en finir avec les inégalités hommes-femmes et pour faire bonne mesure, il faut tout féminiser. Comment se fait-il qu’on n’y ait pas pensé plus tôt ?…

Quand j’étais petite, je voulais devenir charpentière ou élagueuse, ou encore coureuse automobile, ou chauffeuse routière. Comme à toutes les petites filles, nécessairement brimées nous dit-on, le métier de pompière apparaissait le must.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/Captureecritureinclusive-300x81.png 

Les noms de métiers deviendront interchangeables : homme de ménage, chrirurgienne, c’est très distingué. Dockeuse, pour une femme, ce n’est pas mal non plus, ça rappelle le « vététeurs, vététeuses » d’Arlette, qui avait fait rire toute la France.

Il faut reconnaître que féminiser ces noms de métiers, c’était une urgence. Une préfète ne peut sûrement pas se faire virer comme une malpropre, comme dernièrement le préfet de Lyon. Raquel Garrido, étant avocate, arrive à nous raconter des salades sur ses revenus non déclarés et à se maintenir dans son HLM malgré un salaire qui donne le vertige. Un avocat ordinaire, fut-il maître Dupont-Moretti, n’y arriverait pas.

Mais là où la réflexion atteint des sommets, c’est dans la nouvelle manière de l’écrire. Il fallait songer à inventer le point médian, qui change tout. L’idée géniale d’ écrire artisan.e.es ça vous a de la gueule. Et Agriculteur.rice.s, il fallait y penser. Non ? On se demande si le jeu de scrabble va y survivre. Combien de points pour emberlificoté.e.s ? Et les mots croisés, si agréables pour faire passer le temps ?

Pour ceux à qui ce nouveau système donne mal à la tête, rassurez-vous, c’est fait exprès pour vous donner mal à la tête à vous, futurs soumis. Mais vous trouverez toutes les explications dans ce lien :

https://www.franceinter.fr/societe/une-nouvelle-facon-d-ecrire-pour-en-finir-avec-les-inegalites-femmes-hommes

Il faudra donc obéir à ce schéma : racine du nom (invariable) + point médian + suffixe masculin + point médian + suffixe féminin + point médian + s.

Vous avez compris ? C’est clair, non ? « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément », comme disait le regretté Boileau (Art Poétique, Chants 1).

Ce qui est bien avec cette nouvelle novlangue, c’est que le langage écrit va de plus en plus ressembler à des SMS. Après tout, toute notre vie n’est plus qu’un immense SMS. Slt, tvb ? M jvb, OQP, G la N de boC, al1di. (1)

La langue écrite n’aura plus aucune élégance. A force de points médians, les discours sur l’égalité seront trop longs. Et comment écrire en alexandrins ? La rime riche sera de plus en plus délicate. Ne parlons pas de l’hémistiche. Les écrivain.vaine.s professionnel.le.s ou amateur.teuse.s n’auront plus qu’à pointer à pôle emploi si ça existe toujours.

Littéralement assommé.e.s par ces règles, on aura également beaucoup de mal à lire, surtout à haute voix, mais comme on ne lit plus, ce n’est pas grave du tout. Ce sera donc très facile pour les bonnets d’ânes… qui absolument dégoûtés n’apprendront plus rien du tout.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/Capturebonnet-dane-300x217.png 

Autre question, comment se fera l’accord ? Il se fera par la proximité. Il n’y aura plus prédominance du masculin. Par exemple on écrira : « les maires et les mairesses sont occupées ». Bernard Pivot et ses dictées seront abandonnées (sic). (A la personne chargée à RL de la correction des textes : ceci n’est plus une faute d’orthographe).

En recourant au E pour féminiser les mots, Act Up, officine LGBTQIA etc, a pu écrire cet effarant barbarisme : « sans-papiErEs expulséEs » : pour le croire, il faut lire ceci :
https://blogs.mediapart.fr/merome-jardin/blog/011017/enthoven-ecriture-inclusive-et-faconnage-des-consciences

Parce que pour Act Up, il faut en plus mettre un e majuscule pour tout ce qui est féminin. Même au milieu d’un mot. On leur doit le glorieux mot « sanspapière » pour indiquer les femmes qui séjournent illégalement sur notre territoire.

En arriver à déformer la langue pour encourager prise de conscience et débat, cela prouve bien que quand l’idéologie prend le dessus pour laver les cerveaux, Big Brother est là. On risque de perdre et le combat, et la langue, et la liberté. On dira de ceux qui ont inventé l’écriture inclusive ce que Chrysale dit de Trissotin :
« Tous les propos qu’il tient sont des billevesées
on cherche ce qu’il a dit après qu’il a parlé
Et je lui crois, pour moi, le timbre un peu fêlé. »
(Molière, Les femmes savantes, acte II scène 7)

On passera beaucoup de temps à mettre les points médians et on n’aura plus le temps de descendre dans la rue manifester pour la grammaire pour tous.

Comme cela on sera davantage soumis et la liberté d’expression davantage encadrée, si ce n’est supprimée. D’ailleurs on sera trop occupé.e.s à placer les points médians pour penser encore à utiliser la liberté d’expression. Toute pensée subversive sera interdite. Ce sera tout bénéfice pour nos censeurs et censeuses.

La langue c’est l’identité. Au moment où on va nous coller de la langue arabe à tous les étages comme le gaz de ville, crions bien fort : touche pas à ma langue ! Le français est menacé.

Le point médian en overdose va donner des points de côté à beaucoup. Il faudra donc lui mettre un définitif point à la ligne. Un point c’est tout.

Sophie Durand

(1) salut tu vas bien ? Moi je vais bien, je suis occupé, je déteste travailler, à lundi.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 05:24

Téhéran Tabou : un dessin animé qui montre toute la pourriture de l’Iran

Publié le 14 octobre 2017 - par 


http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/TeheranTabou.jpg 

J’ai vu le remarquable dessin animé Téhéran Tabou qui montre l’hypocrisie et la tristesse de la société iranienne.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19571717&cfilm=255698.html

http://www.lemonde.fr/cinema/article/2017/10/04/teheran-tabou-de-la-misere-sexuelle-en-republique-islamique_5195812_3476.html

C’est l’histoire croisée d’une femme – dont le mari drogué est en prison, et qui a un fils de cinq ans muet -, qui se prostitue pour survivre.

Elle va voir le juge religieux qui ne veut pas la faire divorcer car elle n’a pas l’autorisation de son mari. Ce même juge religieux, ne veut pas lui accorder le divorce pour mieux la tenir… il lui dit qu’il ne veut pas d’une servante, mais qu’il veut bien d’une femme. Il lui trouve donc un appartement pour qu’elle y loge et qu’il puisse passer la voir quand ça le démangera….

Dans l’immeuble, elle sympathise avec une autre femme, qui attend un enfant, après deux fausses couches. Elle vit dans un appartement avec sa belle-mère, une affreuse marâtre, son beau-père et son futur mari. On apprendra plus tard, qu’elle a en fait avorté pour ne pas avoir d’enfant du mari qu’on lui a assigné, un rigoriste honteux, qui refuse de la laisser travailler. Eh oui, les femmes ont besoin de l’accord de leur mari pour travailler… ce qui permet de les tenir… ce même mari, dit très timide, et qui travaille dans une banque va voir la prostituée…

Il y a également cet étudiant musicien qui saute dans une soirée, une jeune fille, qui doit absolument retrouver sa virginité avant son mariage dans une semaine, sous peine d’être lapidée. Sauf, que l’opération est dangereuse, et très chère et que la police des mœurs veille en permanence. C’est donc l’enfer pour se sortir de cette situation…

On apprendra là aussi plus tard, que en fait, ce n’est pas pour son mari, mais pour un homme qui veut la vendre vierge à Dubaï où les émirs payent, parait-il, des fortunes pour les Iraniennes vierges…

Dans ce film, on voit la société coranique en pratique. C’est une société corrompue, hypocrite au possible, jalouse, perverse, sale, où tout le monde est malheureux, où tout le monde a peur, où tout le monde est triste, où tous les jours ressemblent à un jour de plus en enfer et que tous veulent quitter. Ils se réfugient dans la drogue pour oublier leur vie et leur misère.

Dans cette société régie par la charia, tout est pourri jusqu’à la moelle. C’est un enfer quotidien. Ce sont des Iraniens, qui sont loin d’être bêtes qui le disent. Evidemment…

On se demande comment ça tient. Par la force et uniquement par la force.

Alexandre de Marenche, l’ancien responsable des services secrets français, avait vivement déconseillé à Valery Giscard d’Estaing d’aider l’Ayatollah Khomeini, qui rappelons-le a séjourné durant plusieurs semaines à Neuf le Château, protégé par l’Etat français… il avait dit, si ils réussissent, on en a pour 100 ans !

http://www.ina.fr/video/CAA7900134501

Pour les Occidentaux, ce sont encore les histoires des mille et une nuits… et pour l’islamo-collabo Mélenchon, c’est même un des régime qu’il admire….

Des abrutis gauchos comme Sartre et Simone de Beauvoir avaient accouru à Téhéran, ivres d’eux même, « pour vivre » le succès de la révolution iranienne…

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/daniel-salvatore-schiffer/quand-sartre-etait-tente-par-le-diable-khomeiny-14-07-2013-1704240_1446.php

Et pourtant, tout était tellement prévisible… même moi qui avais moins de dix ans, je savais  que c’étaient les méchants qui prenaient le pouvoir en Iran…

Je ne peux que vous encourager à aller voir ce film/dessin animé au cinéma et à en faire la promotion, surtout pour les naïfs qui auraient encore des idées erronées sur ce que sont l’Iran et la charia.

Albert Nollet

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 17:24

Mélenchon : le retour de l’antisémitisme de gauche

Publié le 13 octobre 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2013/05/melenchongrimace.jpg

Mélenchon dit aimer la France ( pourtant La France insoumise continue, lors de certains meetings importants, de chanter l’Internationale…), mais l’homme rêve d’une France dans laquelle les us et coutumes des pays d’ Afrique du Nord et d’Afrique subsaharienne submergeraient les traditions d’une France ancestrale que Mélenchon a en horreur.

On peut dire que depuis les prémices de la chute du communisme, la gauche de type marxiste s’est retrouvée orpheline de sa cause principale : la défense des prolétaires, figures tutélaires des « exploités» du système capitaliste. Le rêve déçu d’une révolution prolétarienne a alors propulsé l’étranger (comprenez, non occidental) comme symbole de la nouvelle lutte contre un Occident « égoïste » et «dominateur» . Rappelons tout de même que la représentation de l’étranger comme (pseudo) victime du « colonialisme » occidental était déjà ancrée depuis des décennies dans la tête de nombreux socialistes de tendance marxiste.

Le capitalisme restait évidemment l’ennemi à abattre et c’est ainsi  que les stéréotypes antisémites liés au capitalisme et à la «  finance internationale » continuèrent de faire florès chez les gauchistes de tous bords (mais aussi dans des sphères socialistes moins radicales et dans une partie de l’extrême droite) .

Mélenchon, surtout depuis le milieu des années 2010, est devenu l’héritier de cette pensée nauséabonde que l’on trouvait, par exemple, dans le pamphlet du socialiste français Alphonse Toussenel (1803-1885) auteur du best-seller Les Juifs, rois de l’époque que l’historien du CNRS Michel Dreyfus considère comme ayant joué « un rôle essentiel dans l’élaboration du stéréotype associant les Juifs à la grande banque et au capitalisme».

Il n’est donc pas étonnant de retrouver en 2013 dans la bouche de Mélenchon des propos accusant l’ancien ministre (Juif) Pierre Moscovici « de ne plus penser en français » mais « de penser dans la langue de la finance internationale  ».

Mélenchon est donc aussi, comme tout bon antisémite qui se respecte, anti-israélien. Ses prises de position en faveur des squatteurs djihadistes « palestiniens  » et du boycott de la seule démocratie du Moyen-Orient n’étonneront donc personne.

Lorsque les terroristes islamiques tueurs d’enfants du Hamas déclenchèrent en 2014 une nouvelle guerre contre l’État hébreu, en lançant des milliers de roquettes sur tout le territoire israélien, le chef du Front de Gauche prit sans surprise position pour les djihadistes «palestiniens» (comme quoi l’islamo-gauchisme est une réalité incarnée).

Par la suite, des manifestations pro-« palestiniennes » d’une rare violence éclatèrent à Paris et à Sarcelles dans lesquelles retentirent les cris «Mort aux Juifs  » ; des synagogues et des commerces appartenant à des Juifs furent attaqués par les dignes héritiers de laSturmabteilung (SA), principalement venus du Maghreb. Quelle fut alors la réaction de Mélenchon face à cette flambée de violence antisémite ? Eh bien, le tribun de gauche n’hésita pas le 24 août 2014 (lors de l’université d’été du Parti de Gauche) à décrire ces hordes antisémites comme ayant «  incarné mieux que personne les valeurs fondatrices de la République française ». Si attaquer des synagogues , des Juifs et des policiers français c’ est «  incarner les valeurs de la République  », alors Mélenchon est soit totalement perturbé mentalement, soit tout bonnement un fasciste de gauche (ce qui est presque un pléonasme puisque Mussolini lui-même se réclama du marxiste antisémite français Georges Sorel (1847-1922) que le Duce considéra comme sa principale influence selon Edward Shils et Raymond Aron) !

Lors de ce discours, Mélenchon se lâcha encore plus en déclarant : «  Nous ne croyons pas à un peuple supérieur aux autres.  ». Cela nous rappelle les propos du gauchiste antisémite et antifrançais Robert Louzon dans le numéro 263 de La Révolution prolétarienne(25/01/1938).

Ces propos fielleux sortant de la bouche grimaçante du tribun d’extrême gauche nous rappellent aussi d’autres mauvais souvenirs sur lesquels je n’ai pas besoin de m’étendre. Puis, le «  bon client  » des médias n’hésita pas à décrire la communauté juive de France comme… « agressive» (un comble !).

Tiens ? La LICRA et SOS Racisme ne dénoncèrent pas ces propos  antisémites et discriminatoires. Mais après tout, l’antisémitisme, tout comme le racisme antifrançais et anti-blanc sont eux permis par la doxa politiquement correcte car ils seraient la «  juste  » revanche des prétendus «  damnés de la terre  » (pour reprendre le titre du fameux livre de Frantz Fanon).

Depuis quelques temps, Mélenchon s’excite de façon quasi-pathologique contre l’ancien Premier ministre Manuel Valls. Le chef des «  Insoumis  » n’a rien trouvé de mieux à déclarer, pour stigmatiser son ennemi du moment, que de dire que Manuel Valls «  était proche de l’extrême droite israélienne  »(terme repris par la rédaction du torchon Libération pour désigner le parti de la ministre  israélienne de la Justice). Il est d’abord clair que Mélenchon ne connaît rien à la politique israélienne puisque le terme d’extrême droite n’a pas sa place dans le lexique de l’histoire des partis politiques en Israël. D’ ailleurs est-il plus digne d’être d’extrême gauche comme Mélenchon  et son gang (Autain, Obono, Corbière, etc.)  ? Bonnet blanc et blanc bonnet  !

Mélenchon, avant d’ouvrir sa grande bouche, devrait se souvenir que l’expérience boulangiste (1886-1891) a bien démontré que l’extrême droite et le socialisme révolutionnaire (de type blanquiste, notamment) pouvaient tout à fait se retrouver unis dans leur haine de la République, des institutions et des Juifs.

Pour résumer , Mélenchon n’est qu’un agitateur , un extrémiste et un antisémite qui a en horreur la France de tradition judéo-chrétienne.

Frédéric Sroussi

Voir les commentaires

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 17:21

Face à l’islamisme, cessons de nier l’Histoire

Publié le 13 octobre 2017 - par 

 

Pour ne pas voir l’énormité de la poussée mondiale de l’islam, l’islamosphère la réduit à des dizaines de petits conflits dispersés de l’Afrique de l’Ouest à l’Asie.

Pour ne pas analyser qui sont les djihadistes, l’islamosphère prétend français des types nés de parents algériens qui ont rejoint le califat en brûlant leur passeport français.

L’islamosphère refuse de classer comme fasciste l’idéologie islamique alors que la gauche classe comme tel ce qu’elle nomme avec dégoût “l’extrême droite populiste” dont le programme ne comporte pourtant ni la fin de la démocratie, ni l’extermination de ceux qui n’adhèrent pas à ses idées, ni la réduction en esclavage des femmes et des enfants des vaincus, ni la polygamie, ni l’inégalité des sexes – tout ce que les djihadistes proclament ouvertement.

Comment en est-on arrivé là ?

Le tiers-mondisme est depuis plus d’un demi-siècle un des totems de la gauche. Aujourd’hui, particulièrement pour Mélenchon et la myriade de partis trotskistes, les musulmans ont pris la place des peuples colonisés dans leur fétichisation du tiers-monde.

Les adorateurs de Mahomet sont devenus les nouvelles idoles de la lutte anti-impérialiste, les nouvelles victimes d’un Occident prédateur, là-bas, lorsque les avions français bombardent Racca, ici, quand une loi interdit le port de la burqa.

En faisant des musulmans les nouveaux damnés de la terre, l’islamosphère légitime les massacres que fait l’islam. Une de ses membres parle de “martyr” pour désigner le tueur de deux jeunes filles à Marseille, d’autres de ”bon boulot” des djihadistes en Syrie, de combat contre une islamophobie sécuritaire, de bataille contre la discrimination d’un Merah victime d’un ordre social, d’action contre le “besoin pathologique des couches moyennes et supérieures de détester” les musulmans…

Mais, contrairement à ce que veut nous faire croire la propagande de l’islamosphère, le djihadisme n’est pas un tiers-mondisme, mais une idéologie de conquête politico-religieuse, une volonté d’imposer al-umma al-islâmiya – la nation de l’islam – à nos États défraîchis et timorés.

Le djihad est une obligation religieuse – la première de qui se prétend vrai musulman –, il est inséparable de l’islam. C’est une guerre contre les kouffar, les infidèles, une guerre d’Un (les salafistes et plus globalement les sunnites) contre tous (l’Occident, les Chinois, les Russes, les Japonais, les Indiens, les Chiites – rappelons que, pour les sunnites, les chiites ne sont pas considérés comme musulmans) ; contre ceux qui croient que pour la liberté des hommes, il est nécessaire de dissocier religion et État, croyance et politique, temporel et spirituel ; contre ceux qui pensent que l’établissement d’une société démocratique passe par la liberté d’expression des minorités, l’égalité homme/femme, le refus de la persécution des homosexuels.

Le djihadisme nous vaincra si nous ne l’appréhendons pas pour ce qu’il est : la volonté d’instaurer, de la part des admirateurs de l’œuvre conquérante du Prophète et de ses proches, un empire islamique aux dimensions de la planète. “Dans la communauté musulmane, la guerre sainte est un devoir religieux parce que l’islam a une mission universelle et que tous les hommes doivent s’y convertir de gré ou de force.” (Ibn Khaldoun)

Les djihadistes ont la foi et la volonté pour cette conquête.

Le califat éphémère d’al-Baghdadi aura été la préfiguration du califat mondial si nous persistons à croire que la religion musulmane ressemble à nos religions amorphes baignant dans le cotonneux délétère de la paix, de la tolérance, de l’amour, à penser que la dévirilisation de l’État face à la menace islamique est un progrès, à rejeter que “l’islam est le seul monothéisme qui implique les devoirs de la guerre dans ceux de la religion” (Gabriel Martinez-Gros), si nous continuons à dédaigner l’ennemi islamique et à nier l’histoire.

Marcus Graven

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 03:51

Londres : première manifestation d’une telle ampleur contre le terrorisme

Publié le 9 octobre 2017 - par 

 

 http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/Londresupportersantiislam.jpg

Le vent tourne-t-il enfin en Angleterre ? Le lion endormi est-il en train de se réveiller ?

On aurait tendance à le croire, au vu de la manifestation qui a eu lieu à Londres samedi dernier, 7 octobre. En effet, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté à l’appel de la Football Lads Association, association de fans de foot, auxquels se sont joints de nombreux vétérans de l’armée.

La manifestation était officiellement contre l’extrémisme, même si chacun sait de quel extrémisme en particulier il était question, au vu des récents attentats qui ont frappé l’Angleterre, tant à Londres qu’à Manchester.

http://www.dailymail.co.uk/news/article-4958848/Thousands-football-fans-march-against-terror-London.html

D’ailleurs, la gauche a bien saisi de quoi il était question, incitant à une contre-manifestation « contre le racisme ».

Quand on voit des photos et vidéos de l’événement, on se demande vraiment comment il pouvait y avoir du racisme du côté de cette foule de gens simples, qui scandaient « Rendez-nous notre pays ! ».

Il est amusant de remarquer que les médias ont boudé la manifestation et mettaient le public britannique au courant d’une manifestation à Barcelone contre l’indépendance, plutôt que de ce qui se passait dans la capitale britannique.

https://www.theguardian.com/world/2017/oct/07/catalonia-independence-spain-protest

Les quelques journaux qui ont parlé de la manifestation ont pris plaisir à mettre en évidence la présence de Tommy Robinson, bien connu pour sa lutte contre l’islamisation de son pays, et démonisé par les médias pour avoir averti le public avant tout le monde ; bref, pour avoir eu raison avant tous. Tommy, certes, était très favorable à une telle manifestation, mais n’en était aucunement l’organisateur. Et il y assistait pour en rendre compte en tant que journaliste pour la chaîne d’infos alternative sur Internet, The Rebel Media.

 

 http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/Tommymaniflondres.jpg

Tommy a toujours été traité de raciste par ces médias qui ne sont pas à un mensonge près. Je vous invite à voir les photos de lui prises hier pour vous représenter combien Tommy peut être raciste (s’il y a bien un homme qui n’est pas raciste, c’est lui) !

La foule, impressionnante, a défilé en silence, ce qui était d’autant plus impressionnant, et enrage les médias officiels, qui ne peuvent pas défendre l’image des hooligans qu’ils espéraient présenter.

Un des orateurs, un vétéran de l’armée médiatique, connu du public, a déclaré qu’il n’était plus question qu’il se taise devant la menace que fait planer le terrorisme sur nos enfants, et que Therera May (l’actuel Premier ministre) ferait bien d’en prendre bonne note, et rapidement. Elle sait qu’elle est actuellement sur un siège éjectable en raison d’une grogne montante au sein de son propre parti, qui peut l’inciter à démissionner.

C’est la première manifestation contre le terrorisme d’une telle ampleur en Grande-Bretagne.

Il semble que le lion endormi est – enfin – en train de se réveiller.

Merci à vous, patriotes britanniques. Respect et totale solidarité.

Richard Friand

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 02:53

 

L’Union Française Juive pour la Paix (UFJP) défend Sonia Nour…

Publié le 8 octobre 2017 - par  

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/ujpf.png

Lors d’un précédent article (paru le 21 Juillet 2014), j’avais parlé de cette organisation islamogauchiste qui se fait appeler pompeusement « Union Juive Française pour la Paix (UJFP) ».

http://ripostelaique.com/quelques-reflexions-sur-une-organisation-juive-collabo-lujfp.html

J’avais alors disserté sur les activités de cette organisation, qui appelle ouvertement à la destruction de l’Etat d’Israël, qui si par malheur se produisait, entraînerait aussitôt une seconde shoah. Curieux tout de même pour des gens qui se prétendent juifs. Mais j’avais également parlé de ses autres activités et prises de positions, lesquelles ne sont rien d’autre qu’un copié-collé de celles du Parti des Indigènes de la République.

Depuis cet article, je suis avec plus ou moins de régularité les publications de cette officine. Bon, d’accord, c’est totalement indigeste pour le patriote que je suis, mais il faut parfois se faire violence… Et puis on ne combat pas efficacement un adversaire si on ne le connaît pas bien.

Je pensais donc avoir lu le bréviaire complet de ce qu’il est possible d’écrire pour justifier la haine d’Israël et de la France, le racisme anti-blanc, la culture de l’excuse et la soumission à l’islam. Mais je n’avais encore rien vu. Un nouveau pas en effet vient d’être franchi avec l’article ci dessous, dont je vous invite vivement à prendre connaissance.

http://www.ujfp.org/spip.php?article5898http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/UJFPNour.jpg http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/UJFPNour.jpg

Donc si j’ai bien tout compris, nous sommes tous des imbéciles qui ne savons pas qu’il y a deux sens au mot martyr : celui relevant du djihad et l’autre relevant de la psychanalyse ! Bon, ne voulant rester idiot, je me suis plongé dans mon Larousse et j’ai trouvé cette définition du mot martyr : « celui ou celle qui a souffert la mort pour sa foi religieuse ». Mais en aucun cas on n’y trouve « celui ou celle qui a assassiné des innocents pour sa foi religieuse ». Quant à la définition psychanalytique, je laisse le soin aux adeptes de cette théorie fumeuse de l’exposer dans les colonnes de Riposte Laïque.

Et pour faire bonne mesure, l’article ne s’arrête pas là et justifie toutes les actions racistes comme le camp d’été « décolonial » et le séminaire « afroféministe » interdit aux femmes blanches. Tant qu’on y est, pourquoi se gêner ? Quant à un mot de condoléances ou d’empathie pour les victimes du tueur de Marseille et leurs familles, n’en cherchez sur le site de l’UJFP, vous n’en trouverez pas.

Bien sûr, on ne peut que s’étrangler d’indignation en lisant de pareils propos. Mais l’affaire Sonia Nour aura eu au moins un mérite, c’est celui de commencer à dessiller les yeux de certaines personnes. On peut ainsi mentionner la réaction parfaite et courageuse du maire de La Courneuve, qui a immédiatement sanctionné son employée. On peut aussi noter la réaction saine de François Ruffin, qui a désavoué sa suppléante (Zoé Desbureaux), qui avait bruyamment soutenu Sonia Nour.

Certes une hirondelle ne fait pas le printemps, mais ce sont tout de même deux petits signes encourageants. Allons messieurs de la gauche dite insoumise, rappelez vous des paroles de vos anciens, André Gérin et Georges Marchais, et vous y verrez encore plus clair !

Ah au fait, s’agissant de Mme Desbureaux, elle vient de se faire épingler pour un tweet ouvertement antisémite, où elle se plaignait d’avoir trop de juifs sur son lieu de vacances. Mais je n’ai pas lu de condamnation de l’UJFP pour ces propos. Un oubli sans doute !

Michel Kalidas

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée