Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 18:10

Hidalgo célèbre le ramadan dans sa mairie : Tous à Paris, le 4 juillet, 19 h !

Publié le 1 juillet 2016 - par

 

HidalgoramadanpatrimoineCommuniqué de presse de Riposte Laïque

Rassemblement Esplanade du Trocadéro, lundi 4 juillet, à 19 heures

Commémorer le ramadan à la Mairie, c’est trahir la laïcité, Anne Hidalgo !

Nous apprenons que ce lundi 4 juillet, le maire de Paris, Anne Hidalgo, et son adjoint Bruno Julliard, commémoreront le ramadan, qui est le quatrième pilier de l’islam, dans les salons de l’Hôtel-de-Ville. C’est un viol fragrant des principes laïques et de la loi de 1905 qui rappelle, dans son article 2, que « L’Etat ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte ». Tous les ans, cette petite fête, avec orchestres et buffet, coûte aux contribuables parisiens la somme de 100.000 euros.

Hidalgoramadan4juillet2016

En commémorant le ramadan à la mairie de Paris, quand, au Maroc, en Algérie ou en Tunisie, des militants des Droits de l’Homme, appelés les « Déjeûneurs », subissent la répression de leur gouvernement et les agressions des islamistes, Anne Hidalgo trahit également la solidarité internationale due à celles et ceux qui veulent s’émanciper de la tyrannie d’une religion d’Etat.

En commémorant le ramadan à la mairie de Paris, elle se rapproche du modèle anglo-saxon, et tourne le dos aux principes de séparation du religieux et du politique. Elle contribue à faire de l’islam la nouvelle religion d’Etat de la France.

En commémorant le ramadan à la mairie de Paris, elle se fait l’alliée des plus fondamentalistes des musulmans, qui utilisent cette pratique obscurantiste pour surveiller et intimider les mauvais musulmans qui souhaitent s’éloigner de l’islam.

Anne Hidalgo est, à notre connaissance, le seul maire de France à oser commémorer le ramadan dans sa mairie. Mais tous les ans, le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur, sans vergogne, multiplient les ruptures du jeûne dans les mosquées.

Il est à noter le silence complice assourdissant des organisations dites laïques, qui seraient sans doute beaucoup plus réactives si un maire commémorait le Carème dans sa mairie.

Pour protester contre les pratiques anti-laïques d’Anne Hidalgo et de sa majorité, prêts à tous les reniements pour acheter un vote communautariste, Riposte Laïque appelle les Parisiens à se rassembler, esplanade du Trocadéro, le lundi 4 juillet, à partir de 19 heures.

Une dizaine d’intervenants prendront la parole, dont plusieurs élus de la République.

Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque

PS. La manifestation est autorisée par la Préfecture, puisqu’elle n’a pas été interdite. 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 22:25

Islamisation : duplicité des gouvernements occidentaux

Publié le 30 juin 2016 - par

 

DessinErdoganMerkelC’est exact et très clair. C’est mondial et inquiétant. C’est bien aussi la toute première fois que tous les gouvernements occidentaux vont dans la même direction ! Ce qui est explicite et plus inquiétant encore.

De Washington à Moscou, de Londres à Paris, de Sydney à Rome, la situation est la même et les réactions gouvernementales aussi : les musulmans s’emparent de la rue et la moindre critique est interdite. Les plus extrêmes d’entre eux se muent en assassin…

Pourquoi ?

Parce qu’il s’agit de livrer nos peuples au carcan de l’islam.

Personne ne me fera croire que nos gouvernants ignorent la dangerosité de ce système totalitaire, nauséabond et malfaisant. C’est donc un choix délibéré et monstrueux.

S’agirait-il alors d’écraser nos populations sous la tyrannie islamique par l’application de la charia, alors que de grandes pénuries s’annoncent ?

Est-ce une manière d’étouffer préventivement les révoltes et d’empêcher les guerres civiles résultantes de ces pénuries à venir ?

Est-ce le seul moyen pour maîtriser les populations afin d’affronter la faillite du monde et des civilisations occidentales ?

Je pense qu’il s’agit simplement de préparer les citoyens de souche, victimes d’une démographie déclinante et épuisée, à leur fin.

Tel un enfant apeuré et désemparé, l‘homme blanc occidental est condamné à disparaître avec la duplicité de ses dirigeants…

Souvenons-nous que le Coran est le texte fondateur de l’islam. Antérieur à notre Moyen-âge, il y est définitivement figé, comme vitrifié dans les sables d’où il se propage. Étant parole d’Allah selon la tradition, pas le moindre terme ne peut en être modifié, ses textes ne peuvent être amendés.  Le Coran ne peut pas évoluer…

La révélation de la parole d’Allah par l’ange Gabriel à Mohamed s’est terminée vers 632 de notre ère. Depuis, le Coran est intangible. Sa teneur est achevée et définitive. Un peu comme si le Code Napoléon, promulgué le 21 mars 1804, constituerait le seul Code civil pour tous les habitants de la terre et serait figé depuis cette date pour l’éternité

Alors, un code élaboré en 632 dans le désert du Maghreb par un chamelier analphabète vous semble-t-il plus sûr, plus considérable, plus crédible que le Code Napoléon, au demeurant largement muri en devenant le Code civil moderne, lui-même en constante évolution ?

Bien que les textes du Coran imposent une morale sévère et la fin de la dépravation des mœurs, courante à une époque où les tribus pillardes se disputaient le désert, les versets qui traitent du paradis promettent aux (seuls) hommes musulmans ce qui leur est interdit de leur vivant : le vin, de très jeunes femmes éternellement vierges en grand nombre, ainsi que des éphèbes semblables à des perles… Notez que dans ce paradis pervers, rien n’est prévu pour les bonnes épouses des musulmans, voilées et prolixes à la reproduction…

Hitler regrettait que les Allemands ne fussent pas des musulmans dociles, guerriers et fatalistes, mais bien des chrétiens mous et généreux…

Une seule chose est pour moi, certaine : nos gouvernements savent tout cela. Si c’était faux, cela signifierait simplement qu’ils sont formés d’ignorants stupides et naïfs.

Ne trouvez-vous pas cela tout à fait impensable ?

Pensez-vous un seul instant que ces qualifications pourraient s’appliquer à des gens comme Poutine, Obama, Merkel, même si cette dernière se prénomme « Angela ».

Et François Hollande, précisément élu grâce aux musulmans « français » peut-être ? Ne soyons pas naïfs…

Une certitude se dégage ainsi clairement : le génocide de la race blanche a d’ores et déjà commencé avec la complète duplicité de nos gouvernements et notre civilisation va, comme toutes celles qui l’ont précédée, disparaître…

Pierre Malak

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 22:22

Pour le Frenchexit : Le catholicisme est mort, vive le communisme ! (2)

Publié le 30 juin 2016 - par

 

stalineLe travail de « déculturation » des peuples nécessaire à la naissance de la nouvelle Europe voulue à Yalta ne pouvait pas se faire du jour au lendemain tant les différentes entités culturelles européennes étaient enracinée dans plus de 2000 ans d’histoire que le christianisme cimentait.

En France, au début du XX° siècle, pour mettre fin définitivement à la monarchie, la chose avait déjà été entreprise, mais sans succès en métropole. Moins d’un siècle après que le roi de France, Charles X, mit fin en Méditerranée aux razzias sanguinaires des musulmans qui venaient faire leurs courses d’esclaves et rajeunir leurs harems en Corse et dans le midi de la France, la gauche franc-maçonne (en histoire française on amalgame cela sous le vocable « Républicains ») continue de livrer une bataille féroce au catholicisme, toujours majoritairement monarchique et seul véritable ennemi du nouvel ordre mondial qui doit naître pour le bien de l’humanité sous l’égide de l’internationale franc-maçonne et socialiste.

Déjà à l’époque, pour imposer l’islam à la France en remplacement du catholicisme, ces « républicains » francs-maçons, socialistes et radicaux socialistes, tentent de faire naître un mythe, celui de la France « Grande nation musulmane ». Pour cela, ils vont scandaleusement falsifier l’histoire en crachant sur la mémoire des millions de morts de Français de filiation centenaires qui sont enterrés dans tous nos cimetières communaux.
Citons, exemple parmi d’autres, la déclaration du 8 octobre 1922 de Raymond Poincaré, président du Conseil : « La France est une grande nation musulmane ; elle a été loyalement défendue, pendant la guerre, par des centaines de mille de soldats mahométans ; beaucoup d’entre eux se sont fait tuer pour elle. C’est un fait que nous n’avons pas le droit d’ignorer. ».

Il n’est pas question ici de nier la participation de soldats issus des départements de l’Algérie française lors de la Première guerre mondiale. Mais on peut s’étonner de ce choix et de cette ferveur musulmane car l’immense majorité des « morts pour la France » étaient catholiques (comme ils l’étaient également au cours de la Seconde guerre mondiale), alors pourquoi ne pas avoir déclaré « La France est une grande nation catholique », sinon pour s’allier aux pires rebuts que l’humanité ait produite, à ces sanguinaires et tortionnaires musulmans afin de détruire la grandeur du passé de la France et d’instaurer ce nouvel ordre mondial également voulu par Hitler à l’époque ?

Car, en réalité, sur les 1 400 000 morts pour la France en 1914-1918, entre 38 000 et 80 000 auraient été musulmans selon les diverses estimations des historiens qui se sont penchés sur la question (entre 100 000 et 150 000 aux cours des deux conflits mondiaux) et on est loin de ce que veulent nous faire croire les falsificateurs de l’histoire qui tentent de transformer les presque 2 millions de morts catholiques pour la France en « sauveurs musulmans ».

Aujourd’hui, la « pourriture étatique française », nos dirigeants politiques actuels, tentent à l’unisson de nous convaincre qu’il faut changer le sens des mots et que l’actuelle laïcité doit être désormais comprise comme le devoir que nous aurions de payer des impôts pour construire des mosquées, former gratuitement des imans dans nos universités et ensuite les payer avec nos impôts, eux et leurs multiples épouses et enfants, toute leur vie.

Pour piller le peuple de France, pour vivre à ses crochets, la pourriture aime s’allier à la pourriture, cela semble devenir un credo français. Déjà en 1922 l’abbé Desgranges notait : « La République Française a toujours tenu compte des croyances de ses sujets musulmans ; elle s’est efforcée d’entourer le chevet de ses malades, de ses blessés, des consolations mahométanes ; elle a construit pour eux, en Algérie, des Médersas, où des professeurs rétribués par l’État, enseignent la théologie et le droit musulmans ; elle vient d’édifier, à Paris, sur un rapport chaudement favorable de M. Herriot, un Institut musulman, pourvu d’une mosquée ; […] lorsque s’organisent les grands pèlerinages traditionnels à La Mecque, elle donne au gouverneur général de l’Algérie l’ordre de saluer, en son nom, la foule des pèlerins. […] Lorsque, l’an dernier, je parcourais l’Algérie et que je surprenais, à chaque instant, ces témoignages de déférence prodigués à la foi musulmane, lorsque je visitais la Médersas d’Alger, sorte de séminaire bâti et entretenu aux frais de la République, malgré tout, mon cœur éprouvait une douloureuse mélancolie. Si j’étais Algérien, pensais-je, si j’étais le descendant de ces pirates qui écumèrent, le long de l’histoire et jusqu’au début du 19e siècle, les rives de la Méditerranée, qui emportaient sur leurs galères rapides, à la suite d’audacieuses razzias, les jeunes gens, les enfants, les femmes de nos ports du Midi, qui réduisaient à un abominable esclavage Cervantès et Vincent de Paul, les politiques laïques de la troisième République témoigneraient à ma foi religieuse toutes sortes d’égards. Mais je ne suis qu’un Français de France, fils de père et de grands-pères qui ont supporté toutes les charges publiques, enrichi, par leur labeur, notre domaine national, donné leur sang dans de rudes guerres défensives, comme j’ai versé le mien : je n’ai pas droit à ce respect !» (Vingt ans de conférences contradictoires, t. II, p. 192-193, Paris 1922, Librairie des Deux frère, éditions Aurèches).

*
Au sortir de la première guerre mondiale, nous en étions aux prémices de ce nouveau credo repris en chœur aujourd’hui par ces négationnistes de la confrontation armée et sanglante au cours des siècles des peuples d’Europe contre l’envahisseur musulman et ottoman.
Ces Juppé, Mélenchon, Merkel, Hollande, Junker and Co, qui n’ont jamais créé la moindre richesse de leur vie et qui, afin de continuer à vivre en parasite de notre labeur, veulent nous faire croire que l’islam a toujours été chez lui en Europe alors que ce n’est vraiment pas le cas.

*
Dès la fin de la Seconde guerre mondiale, les Etats-Unis et le Royaume-Uni firent face à un redoutable ennemi, puissamment armé, y compris de la bombe atomique : le communisme et sa patrie l’URSS qui plaisaient tant aux intellectuels français de tout bord, excepté Raymond Aron.

*
La deuxième guerre mondiale a achevé le catholicisme en France comme force politique et sociale dominante et en 1945, il n’était plus nécessaire à nos dirigeants de tenter d’imposer l’islam pour asseoir leur pouvoir et le nouvel ordre européen, si proche en tous points à celui voulu par Hitler et Mussolini. La peur de l’effroyable communisme allait suffire.

Ainsi, jusqu’à la fin des années 1980, en Europe, la guerre froide et la nécessité de faire front commun face aux risques d’invasion, réels ou supposés (il semblerait que l’URSS n’ait jamais eu comme projet d’envahir l’Europe), des chars soviétiques ou, pire encore, face à la peur de l’apocalypse nucléaire, servira de doctrine « déculturatrice » et elle aura pour nom l’anticommunisme.

On pensait que le communisme tiendrait la Russie pendant des siècles. J’ai pour mémoire un cours de Relations internationales où notre brillant professeur nous assurait que le rideau de fer était-là pour mille ans tellement le système communiste écrasait toute idée de pouvoir vivre autre chose… C’était 15 ans à peine avant la chute du mur de Berlin…

Et c’est pour cela que les jeunes de ma génération n’ont jamais croisé de femmes voilées dans la rue, qu’il n’y avait pas de mosquées en France, ou si peu, et que l’on se battait pour que les femmes aient autant de droits que les hommes dans la vie quotidienne et qu’elles puissent, à leur gré, disposer comme elles le souhaitaient de leur corps et de l’argent qu’elles gagnaient de leur travail.

Nous qui aimions les mini-jupes, nous n’aurions jamais imaginé qu’un jour, chez nous, en France, dans la patrie des droits de l’Homme (ce qui signifie « droits humains » et n’a aucune connotation de genre sexuel), en 2020, des jeunes femmes se feraient traiter de salopes dans les bus parce que vêtues de shorts ou quelles se feraient violemment frapper par des barbares de musulmans au motif qu’elles critiqueraient le Coran ou qu’elles serviraient à boire de l’alcool dans des bars pendant le ramadan comme cela s’est passé en juin 2016 en France.

John-Alister Greenever

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 22:19

Selon Bencheikh et Khosrokhavar : tuer pour aller au paradis n’est pas dans le coran…

Publié le 30 juin 2016 - par

 

Sur l’hebdomadaire LePoint (http://www.lepoint.fr/monde/l-illusion-du-paradis-le-moteur-des-kamikazes-29-06-2016-2050571_24.php ), le sociologue Farhad Khosrokhavar qui se présente comme directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, prétend décrypter la logique des terroristes :
« En plus des délices de l’au-delà, les kamikazes sont certains que leur geste leur permettra d’ouvrir la porte des cieux à des dizaines de leurs proches, pour le salut desquels ils ont la certitude de se sacrifier.
Des dizaines d’imams, de spécialistes, d’exégètes du Coran et de la sunna (recueil des paroles et enseignements du Prophète) ont eu beau démentir cette notion du paradis promis aux djihadistes et, par procuration, à leurs proches, rien n’y fait.
« Tuer des gens pour aller au paradis, ce n’est bien entendu nulle part dans les textes », indique à l’Agence France-Presse l’islamologue Ghaleb Bencheikh. »

Ainsi, Ghaleb Bencheikh, comme les dizaines d’imams, de spécialistes et d’exégètes, n’ont jamais lu le Coran et la Sunna de Mahomet. Il en est ainsi dans l’islam. Plus on est instruit, plus on ignore le contenu de ses textes sacrés. Essayons de rappeler à ces puits de la science musulmane, ces quelques citations du Coran.

Commençons par des exemples où Allah ordonne de combattre et de tuer les mécréants :
(S8, V39) : « Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah. »
(S9, V123) : « Ô vous (musulmans) qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous ; et qu’ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu’Allah est avec les pieux. »
(S9, V14-15) : « Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d’un peuple croyant. Et il fera partir la colère de leurs cœurs. »

On pourrait citer d’autres versets où l’ordre de tuer est explicitement précisé par le Coran. Et ceux qui exécutent les ordres d’Allah, reçoivent naturellement leur récompense : le paradis rempli de vierges :
(S4, V74) : « Qu’ils combattent donc dans le sentier d’Allah, ceux qui échangent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d’Allah, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientôt une énorme récompense. »
(S3, V169-171) : « Ne pensez pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, en train de recevoir leur récompense. Ils sont joyeux de la faveur qu’Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. Ils sont ravis d’un bienfait d’Allah et d’une faveur, et du fait qu’Allah ne laisse pas perdre la récompense des croyants.»
Allah précise aux musulmans, qu’il met les combattants au-dessus des autres croyants qui se contentent du seul rituel :
(S4, V95) : « Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d’Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d’excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense ; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense. »

Allah garantit aux martyres le paradis :
On citera le seul verset du Coran, qui garantit le paradis aux fidèles d’Allah :
(S9, V111) : « Certes, Allah a acheté des croyants, leurs âmes et leurs biens, en contrepartie Il leurs donne le Paradis. Ils doivent combattre dans le sentier d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son Pacte ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait : Et c’est là un très grand succès pour vous. »
Dans ce verset, Allah achète son âme et ses biens. En contrepartie, le croyant reçoit le Paradis. Allah précise ce qu’il attend de ses fidèles : le croyant devra combattre dans le chemin d’Allah : il doit tuer et se faire tuer.
Pour être sûr de recevoir le paradis, Allah précise qu’il s’agit de « la promesse qu’Il a prise sur lui-même en vérité » ! C’est une promesse qui engage Allah lui-même, d’une manière solennelle.
Il s’agit d’un pacte éternel entre Allah et ses fidèles. Le verset souligne ce fait « qui est plus fidèle qu’Allah à son pacte ou engagement ? » Ce pacte constitue la réussite suprême.

Tous les musulmans connaissent ce verset qui garantit le paradis d’Allah à ceux qui combattent, tuent et sont tués dans le chemin d’Allah. Il n’y a qu’en France, que les imams, les spécialistes, les exégètes et les islamologues ignorent ces versets du Coran ! La taqiya pousse ces puits de la science islamique à nier l’évidence. Et nos médias, avec une complaisance de dhimmis consentants, relayent ces mensonges avec délectation.
Dans la suite, on voit que Ghaleb Bencheikh relayé par Farhad Khosrokhavar, n’hésite pas à contredire son propre Coran, qui affirme qu’il faut tuer et se faire tuer pour rester fidèle au pacte d’Allah et mériter sa promesse du paradis :

Sous prétexte de « Fragilité et psychiatrie », Ghaleb Bencheikh poursuit son déni de vérité :
« Des idéologues, manipulateurs, fanatiques, radicalisés, tout ce qu’on veut, manipulent cette idée de Jihad, qui veut dire effort et non pas combat, ajoutant moult détails de description de ce paradis : c’est une construction humaine. » Selon lui, les fameuses 72 vierges promises aux kamikazes, les passe-droits pour le paradis qu’ils peuvent réserver à leurs proches, les délices sans fin, les chevaux ailés d’or et de rubis ne sont que des leurres destinés à tromper les faibles, les crédules ou les malades mentaux. « Les houris [vierges soumises], les rivières de vin, de miel et de lait : ce sont des descriptions allégoriques. Mais malheureusement, quand on est fragile d’esprit, on peut y croire mordicus ».

Ghaleb Bencheikh traite les fidèles qui croient en la Parole d’Allah, de fragiles d’esprit ! Ainsi, notre islamologue considère son propre Dieu, le Dieu du Coran comme quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il dit. Ce pauvre Allah parle pour dire des énormités que seuls les fragiles d’esprit écoutent !
Rappelons ces quelques versets du Coran que l’ensemble des musulmans considèrent comme la « Parole incréée, éternelle, explicite et inaltérable d’Allah » :
« Pour ceux qui craignent [Dieu], ce sera un succès : des vergers et des vignes, des belles aux seins arrondis, [toutes] du même âge, et une coupe débordante. » (S78, V31-34).
« [Ils y auront] des houris aux grands yeux, semblables à des perles préservées […]. C’est nous qui les avons générées avec soin. Nous les avons faites vierges, plaisantes, [toutes] du même âge. » (S56, V22-24 et 35-37).
« Mangez et buvez agréablement, pour ce que vous avez fait. Ils seront accoudés sur des divans rangés. Nous leur donnerons comme épouses des houris aux grands yeux. » (S52, V19-20).
« Des houris cloîtrées dans les tentes. […] Ni un humain ni un djinn ne les déflora avant eux. » (S55, V72 et 74).

L’imam Ahmad et At-Tarmidhi rapportent un hadith où Mahomet a dit :

« Le martyr a certes auprès d’Allah six récompenses :
Il lui sera pardonné dès que coulent les premières gouttes de son sang ; il verra sa place au Paradis ; il portera la parure de la foi ; les souffrances et l’épreuve du tombeau lui seront épargnées ; il sera à l’abri de la grande épouvante le jour de la Résurrection ; on posera sur sa tête le diadème de la dignité où chaque rubis est préférable à la vie ici-bas et tout ce qu’elle contient. On le mariera à 72 houris aux grands yeux et il intercédera pour 70 personne de sa Famille » (Musnad Ahmad 4-131 ; Recueil d’At Tirmidhi Hadith 1663 – Livre : les mérites du Jihad)

En plus de ces Houris, le Coran mentionne la présence de jeunes garçons et d’éphèbes au paradis :
« Parmi eux tournent des garçons à leur service, comme des perles préservées. » (S52, V24).
« Parmi eux tournent des enfants éternellement jeunes, avec des calices, des aiguières et une coupe [remplis] d’une liqueur de source qui ne provoque ni maux de tête, ni étourdissement. » (S56, V17-19).
« Parmi eux, tournent des enfants éternellement jeunes. Lorsque tu les verras, tu penseras qu’ils sont des perles éparpillées. » (S76, V19).

Face à tous ces versets coraniques et ces Hadiths de Mahomet, on constate que le sociologue Farhad Khosrokhavar et l’islamologue Khaled Bencheikh, font preuve soit d’une ignorance sans fond, soit d’une taqiya admirable.

Zohra Nedaa-Amal

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 22:15

Depuis 14 siècles les musulmans crient « Allah akbar »

Publié le 30 juin 2016 - par

 

TCHOAllahAkBarEn Occident, les orientalistes en quête de notoriété et l’oligarchie politico-médiatique, main dans la main avec les intellectuels musulmans, scandent de jour comme que nuit que l’islam est une religion de tolérance et de paix et que l’islamisme est une vue de l’esprit des islamophobes. Cette approche est une arnaque sans fondement intellectuel qu’ils commercialisent pour en tirer d’appréciables bénéfices. Mais dans quel but ?

Or, il n’y a qu’un seul et unique islam, point à la ligne.
Les grands exégètes occidentaux (orientalistes, hommes politiques, éditorialistes politiques) interprètent les versets coraniques et les hadiths selon leurs désirs ou ceux de leurs mentors islamiques. Et pourtant, il leur suffit de se rendre dans une mosquée de Dar El Islam ( maison de l’islam), un vendredi à l’heure de la grande prière hebdomadaire où ils pourront écouter le prêche de l’imam qui ne se gêne nullement d’envoyer en Enfer avant l’heure les Juifs, les Chrétiens, les femmes, les apostats et les infidèles.

Devant un tel prêche, même Adolph Hitler resterait sans voix malgré ses accointances avérées avec l’islam. La proximité du grand Mufti de Jérusalem le cheikh Husseini avec le nazisme n’est plus à démontrer.

Prétendre que l’islam n’est pas l’islamisme est une faute morale grave, un encouragement à l’islamisation de l’Occident et à l’application de la charia, là ou un musulman s’installe.

Qu’on le veuille ou non, il n’y a qu’un seul et unique islam, celui que Mahomet a instauré en 622 de l’ère chrétienne à Médine (début de l’Hégire), dans le désert d’Arabie. Cet islam veut dominer le monde, hier, aujourd’hui et encore davantage demain.

Le monde fait face à un volcan depuis le 7ème siècles qui est capable de l’anéantir, si rien n’est fait pour le contrer. Alors, le moment est venu pour que l’humanité prenne conscience du danger auquel, elle fait face.

Qu’on se le dise sans passion que l’islam est pire que le nazisme et le fascisme réunis.
Quel est le programme de l’islam ?

Un musulman doit témoigner qu’il n’y a qu’un seul dieu, Allah et que Mahomet est son prophète.
Il doit faire la prière cinq fois par jour.
Il doit pratiquer l’aumône.
Il doit jeûner durant un mois en fonction du calendrier lunaire ( hégirien).
Il doit effectuer le pèlerinage à la Mecque au moins une fois dans sa vie s’il a les moyens.
En dehors de ces cinq dogmes, l’islam est un vaste et unique système législatif qui englobe, l’individu, la société et les nations, basé sur des règles de comportement préalablement établies qu’on trouve dans le coran et les hadiths.

Le djihad ( la guerre sainte) dans le sentier d’Allah est sans aucun doute la plus importante de ces règles, car c’est un devoir religieux pour les musulmans que de conquérir la terre tout entière.
Tout musulman est tenu d’agir en conformité avec les lois de sa religion, sinon, il sera considéré comme un apostat, un probable décapité dans la longue liste des suppliciés à cause de cette belle religion de paix et d’amour.

L’islam est né avec une idée simple : il doit dominer le monde. Pour les musulmans, Mahomet est le dernier sceau des prophètes et l’islam est la première et la dernière des religions.
Par conséquent, ce n’est pas que le monde dans sa globalité, devienne musulman mais par contre qu’il soit soumis à la charia ( loi islamique).

N’oublions pas que l’islam signifie avant tout la soumission du monde à Allah et son Apôtre.
A partir de 634 après J.C, lorsque l’empire islamique fut établi au Moyen-Orient, Juifs et Chrétiens pouvaient vivre en terre d’islam, à condition qu’ils payent l’impôt de l’humiliation ( jizyah) conformément au verset 29 de la sourate 9 et aux règle de la omoria ( oukase du deuxième calife Omar Ibn Khatteb régissant les gens du livre ( Juifs, Chrétiens et sabéens) dans Dar islam).

Pour Mahomet, tous les prophètes bibliques étaient musulmans. Même Abraham était musulman. En fait, Adam fut le premier musulman sur terre, selon le coran. Ainsi, les fondements de l’humanité reposent sur l’histoire musulmane uniquement, selon les adeptes de Mahomet.
Par ailleurs, l’islam prétend que les Juifs et les Chrétiens ont falsifié leurs livres. Et s’ils ne l’avaient pas fait, ils auraient été identiques au Coran ?
Le judaïsme et le christianisme sont à jeter dans les poubelles de l’histoire, selon le roman islamique, évidemment.
C’est un mensonge qui dure depuis plus de 14 siècles et qui continue à produire la haine envers les Juifs et les Chrétiens.

Le Coran, ne divise-t-il pas le monde en deux parties : Dar El Islam ( maison de l’islam) où il règne sans partage et Dar El harb ( maison de la guerre) qui doit lui revenir, aujourd’hui ou bien à la fin des temps ?
Et, c’est ce qui est en train de se passer en Occident avec l’émigration musulmane qui islamise au fur et à mesure des territoires entiers avec la bénédiction de la caste politico-médiatique. Et demain, ces territoires seront à jamais conquis par l’islam. On le voit actuellement, pendant le mois du ramadan, dans certains quartiers de France et de Navarre, la religion de paix et d’amour y prend ses quartiers sans gêne. Elle se considère déjà qu’elle est chez elle, en terrain conquis.

Tous les territoires, qui au cours de l’histoire, se sont islamisés, ne peuvent en aucun cas être dé-islamisés et même s’ils passent sous l’autorité des non musulmans, ils seront considérés jusqu’à la fin des temps comme faisant partie de la oumma ( à l’exemple de l’Espagne-El Andalous, de la Palestine, de la Sicile, de Malte, de la Crète, de la Crimée, des Balkans, et du sous continent indien) dans l’imaginaire musulman. Et c’est une des raisons qui fait que le conflit indo-pakistanais dure depuis 1947.
Lorsqu’un homme ou une femme adopte la religion musulmane ou qu’un territoire passe sous son autorité, ils seront à jamais acquis à l’islam. Et s’ils la quittent, la guerre sainte ( le djihad) leur est déclarée pour les anéantir ou les récupérer.

Tout musulman qui combat et meurt pour la cause d’Allah sera considéré comme un martyr ( un shahid) et sa demeure éternelle sera le paradis où l’attendent les houris ( les vierges du paradis).
En islam, il n’existe pas de paix avec les non musulmans. La paix, c’est entre les mahométans uniquement. Quand il y a la paix avec les non musulmans, elle n’est que momentanée, le temps que les musulmans reprennent leurs forces. Et pour que cette paix dure, il faut que l’islam remporte la victoire sur les infidèles. Point barre.

Les Occidentaux doivent savoir que la paix permanente avec l’islam est irréalisable ( impossible).
Toute tentative qui va dans le sens de l’apaisement n’est pas inscrit dans le corpus de l’islam surtout s’il est en position de force. Qu’ils sachent qu’il les combattra jusqu’à la victoire finale.
Mahomet, n’avait-il pas dit qu’il a été missionné par Allah pour combattre jusqu’au jour du triomphe de l’islam sur les mécréants ? Au moins, c’est clair.
Depuis plus de 14 siècles, les musulmans scandent Allah Akbar, et pourtant, la oumma reste arrierée, incapable de produire ce qu’elle bouffe et inapte à inventer le moindre objet pour améliorer son quotidien.

Comme l’islam régente la vie d’ici bas et de l’au-delà, le sacré et le temporel sont imbriqués l’un dans l’autre, alors il est quasiment impossible qu’un jour, il soit réformable d’autant plus que le coran est incréé valable dans le temps l’espace, selon la doctrine mahométane.
Avis aux apprentis sorciers occidentaux qui pensent qu’un jour viendra où l’islam fera sa mise à jour qui l’humanisera. Hélas pour eux, cet aggiornamento n’est pas à l’ordre du jour, car le programme de l’islam reste la domination du monde par le mensonge, la ruse et la terreur.

Hamdane Ammar

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 21:54

Le super-Calife Erdogan frappé à son tour par ceux qu’il a financés !

Publié le 29 juin 2016 - par

 

ErdoganmosquéeesQuarante et un morts, des centaines de blessés à l’aéroport d’Istanbul. Longtemps en équilibre sur la corde raide, Erdogan chute à son tour dans la fosse aux fauves où sa politique d’hégémonie par les tsunamis de clandestins nous a (pour partie) placés. Bienvenue au club, Sultan de Topkapi, sublime portier de la nuit européenne ! Pour de la belle ouvrage, c’est de la belle ouvrage.

Le super-Calife ottoman est aujourd’hui frappé par ceux-là mêmes qu’il a financés, protégés, armés et laissé passer par ses frontières à l’époque où il s’agissait de faire tomber le principal allié des Russes dans la région, le nommé Bachar el Assad. Ce Frankenstein pour moustachus sans humour voit sa créature devenue monstre assoiffé de sang se retourner contre lui, dans une conjoncture loco-régionale dont un certain Vladimir Poutine fait à peu près ce qu’il veut.

Petits arrangements lourds de conséquences. L’ours russe parmi les dromadaires levantins, voilà qui fait quelque peu désordre, avec, pour corser l’addition présentée à Erdogan, un Kurdistan en voie de formation comme État souverain, un siècle après les promesses non tenues des traités internationaux. Là est la principale menace pour la Turquie.

Sait-on qu’à la différence des Afghans, mosaïque de cinq ethnies différentes (Pachtouns, Hazaras, Turkmènes, Ouzbeks et Tadjiks) sur un territoire commun, les Kurdes (20 millions de gens, tout de même) sont un seul et unique peuple réparti sur cinq pays différents (Turquie, Iran Irak, Syrie, Azerbaïdjan) ? La nuance est de taille !

http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/kurdistan-histoire

Rappelons également qu’en 1923, à Lausanne, lors du dépeçage de l’Empire Ottoman, il fut question d’une région kurde autonome sur une bonne partie de l’Anatolie actuelle. Une fois les documents signés, Ata Turk se fit un devoir de renvoyer le projet aux calendes. Près de vingt cinq ans plus tard, l’Iran écrasa immédiatement les velléités d’une « République kurde de Mahabad » née des partages de la seconde guerre mondiale.

Il est donc aisé de comprendre le zèle que mettent aujourd’hui les Kurdes appuyés par la Russie en Syrie et par la Coalition en Irak, à se délimiter un pays enfin libre sur les décombres de quelques schémas obsolètes pour stratèges de Londres, de Paris ou de Washington. L’occasion est trop belle pour eux et leurs peshmergas, combattants acceptant les unités féminines (non voilées), d’exister au bout d’un long siècle d’espérances et de désillusions le plus souvent sanglantes. L’État Islamique asphyxié, la Turquie frontalière d’un nouveau voisin : l’Histoire s’est singulièrement accélérée ces dernières semaines, en Asie Mineure.

Le Kurdistan n’est plus une fiction humaine sous contrôle. Il est désormais une réalité géographique, au Levant.

Quant à Erdogan, il a ouvert la boite de Pandore dont le contenu bouillant de mille colères entremêlées déferle maintenant, menaçant carrément l’unité de son pays. La pragmatique laïcité d’Ata Turk servit l’homme d’État. L’islamiste borné de son successeur lointain montre ses limites vieilles de quatorze siècles.

Ainsi va le cours des choses dans un « Moyen-Orient compliqué où j’allai avec des idées simples » (C.De Gaulle).

Jean Sobieski

En hommage à Abduhl Rahman Ghassemlou, Président du PDKI (Parti Démocratique du Kurdistan Iranien), homme remarquable,  lâchement assassiné en 1989 dans un hôtel de Vienne, par les spadassins de Khomeiny.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 06:08

L’Allemagne avertit : on ne laissera personne nous prendre notre Europe…

Publié le 28 juin 2016 - par

 

Merkel-hollandeHollande n’a pas été reçu lundi à Berlin par la chancelière allemande Angela Merkel, mais il était là pour suivre le post-Brexit dominé par Matteo Renzi et le président du Conseil européen Donald Tusk. C’est pourquoi Frédéric Lemaître (Blog Le Monde) peut titrer : « Merkel acte la fin du couple franco-allemand« .

« Hollande avait annoncé (tout seul) qu’il se rendrait à Berlin… Mais il n’y sera (plus jamais reçu) seulAngela Merkel, après avoir reçu les dirigeants de tous les partis politiques présents au Bundestag, appelle à agir avec « calme et détermination ». Elle ne veut pas de « solutions rapides et simples qui diviseraient encore davantage lUE« . (Exit, donc, les bavardages de Hollande !) Craignant par-dessus tout dautres sorties de (l’Empire allemand) lUnion européenne, Merkel martèle un mot : « Gemeinsam« . (Tous) ensemble ! »

« Gemeinsam« . (Tous) ensemble ! » : Voilà pourquoi Hollande ne sera plus jamais reçu seul à Berlin.

C’est aujourd’hui le « Hollandexit« , conséquence collatérale de l’incompétence, de l’impuissance et de l’amateurisme de la république socialo-populiste de Hollande, le prédateur socialiste « con-fiscaliste« .

Juncker se présente aux peuples de l’UE comme le pire politicien professionnel arrogant, insignifiant, menaçant, incompétent et médiocre, un bureaucrate nanti et dépassé, incapable de comprendre quoi que ce soit à la dérive anti-démocratique de l’UE. Juncker se contente de manipuler l’opinion sur l’Union Européenne et il ignore tout du devoir de réserve de sa fonction « au-dessus des partis » et les règles de la démocratie qui garantissent la liberté d’expression des peuples. Juncker confond sa fonction institutionnelle au sein de l’UE avec le rôle du publicitaire propagandiste digne des républiques soviétiques sous la dictature de Staline.

L’Empire allemand avertit l’UE et les 27 nains par le chef de la diplomatie allemande : « On ne laissera personne nous prendre notre Europe« . On sait que le choc de l’Euro, lequel a été plus que très profitable aux commerçants avec la valse des étiquettes, l’Euro est le nouveau Deutsch Mark germano-européiste, a été très destructeur pour le niveau de la vie quotidienne de la population qui travaille. Quand les discussions des larbins insignifiants néerlandais, italien, belge, français et luxembourgeois, les soi-disant représentants de la diplomatie inconsistante des six pays fondateurs oubliés de l’Union Européenne, se déroulent à Berlin, c’est pour se soumettre au Diktat du ministre allemand des Affaires étrangères, Franck-Walter Steinmeier :

Je suis sûr que ces États vont envoyer comme message que « lon ne laissera personne nous prendre notre Europe« , (c’est-à-dire ce projet européen de soumission à l’Empire allemand). Donald Tusk, le président anti-russe de la Commission européenne, n’est pas en reste. Il a affirmé vouloir engager immédiatement des négociations de sortie du Royaume-Uni de l’Empire allemand ! L’Empire britannique, revivifié par le Brexit, est redevenu l’ennemi naturel et héréditaire de l’Empire allemand ! Bien sûr, la domination de l’Empire allemand sur l’Union Européenne est une « fausse rumeur« . Ben voyons ! Les euro-mythes de l’Euro, soumis aux Diktat de l’Empire allemand, empoisonnent la vie des Français. On les appelle en conséquence les « europhobes« , car ils sont les « ennemis réac » du progrès et des « sur-profits des multinationales« . Bien sûr, c’est la théorie du complot d’une poignée d’europhobes qui explique le vote des Britanniques lors du référendum sur le Brexit !

La domination de l’Empire allemand sur l’Union Européenne, c’est « l’Empire immigrationniste sans frontière » pour la domination des forts sur les faibles petits pays soumis. Le nouveau maire immigrationniste musulman de Londres, Sadiq Khan, a apporté la preuve du Grand Remplacement du peuple britannique.

Bernard Antony a écrit : « Ce doucereux musulman « patte blanche », soi-disant modéré, a dévoilé par des gestes symboliques explicites… son désir de conformer la vie (des londoniens) aux exigences de l’islam (pour) une société islamo-conforme telle que la vise pour lEurope le dictateur turc Erdogan (qui) pousse des millions de musulmans (à envahir l’Union Européenne) selon les axes des anciennes conquêtes ottomanesavec la complicité objective de Merkel dans la continuité des pactes germano-turcs… »

Raudot Claude-Marie (1801-1879) a écrit : « L’Empire allemand, la Turquie et l’Europe » : « La France et le monde ont été étonnés de la force militaire de la Prusse, victorieuse de l’Autriche et de ses alliés, et bien plus étonnés encore en 1870 de la force militaire de l’Allemagne qui a écrasé les armées françaises.

« On croit généralement que la France est bien supérieure à l’Allemagne pour le commerce, l’industrie, l’agriculture, les finances, la richesse et que cette supériorité lui facilitera la revanche.

« Cette supériorité est-elle bien réelle ? Les Français, qui avaient tant d’illusions avant la guerre de 1870 sur l’invincibilité de leur armée, n’ont-ils pas maintenant des illusions d’un autre genre ?

« La Turquie a une population de treize millions d’âmes à peu près : les musulmans sont au nombre de dix millions, on estime la population chrétienne à trois millions. Dans cette partie de l’empire le maintien de la puissance turque est certain pour longtemps… La Turquie veut imiter les gouvernements de l’Europe et jouer le rôle d’une grande puissance européenne. Cela coûte cher pour gouverner et administrer de façon moderne, ces dépenses ne peuvent être supportées que par les nations dont la richesse et les revenus (sont assurés)…

« La Turquie n’a réussi qu’à faire de très-grandes dépenses en disproportion de ses ressources…

« La Turquie a pu emprunter depuis 1853 aux capitalistes de l’Europe (avec la garantie de l’Empire allemand) des sommes énormes… » (Bibliothèque nationale de France)

Bainville Jacques (1879-1936) a écrit : « Histoire de deux peuples : la France et l’Empire allemand » :

« Quand on étudie les rapports de la France avec le reste de l’Europe, on s’aperçoit que la plus grande tâche du peuple français lui a été imposée par le voisinage… germanique… Il le faut bien (parce que), à certains moments, nous avons eu, et assez longtemps, l’Allemagne elle-même dans notre alliance et dans notre amitié. Il est vrai que c’était après l’avoir vaincue… » (Bibliothèque nationale de France)

Dimier Louis (1865-1943) a écrit : « Idée d’une dislocation de l’Empire allemand et d’une reconstitution des Allemagnes » (Une série d’articles parus dans le journal d’Action Française). « Les différentes parties de l’Allemagne tiennent ensemble grâce au royaume de Prusse. De ce royaume émane directement la « force matérielle et morale«  capable d’attirer et de retenir les provinces variées contenues dans la ceinture mal déterminée de l’empire. « L’Allemagne n’a de frontières d’aucune sorte«  : ni naturelles, ni linguistiques, ni religieuses. Elle ne les a pas reçues de la nature, et le génie de son unité ne la pousse pas à les rechercher.

« Quand elle les rencontre, elle les franchit. Elle a passé au delà du Rhin en Alsace, et du Niémen en Lithuanie. Par delà les confins prussiens et protestants de l’est, elle a jeté son annexion sur les Polonais catholiques de Posen… Ces inégalités sont dues à certaines raisons politiques. Il est remarquable que ce qu’elles ont d’arbitraire ne fait l’objet d’aucune réclamation forte de la part des peuples allemands tenus hors d’Allemagne… Seule entre les nations qui fondent leur raison d’être sur la langue et la nationalité, l’Allemagne n’inspire pas d’agitation… Elle affiche l’annexionnisme (de l’Empire allemand) d’État, certaines prétentions théoriques de réunir les peuples de langue allemande à l’empire… » (Bibliothèque nationale de France)

La domination de l’Empire allemand sur les 27 nains de l’Union Européenne continentale implique le Brexit, pour éliminer le seul « contre-poids trop démocratique » et politico-économique de l’Empire britannique.

Thierry Michaud-Nérard

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 06:04

François, premier pape pro islam

Publié le 28 juin 2016 - par

 

Jusqu’au 20 novembre, l’année de la Miséricorde* a bon dos. Il faut vendre partout l’idée d’indulgence et de pardon. Sans discernement. Et le pape François en profite pour accréditer un islam acceptable, nonobstant tous ses crimes, rejoignant ainsi le chorus des pasdamalgame©, gouvernement en tête. Le camelot Francois zéro a du bagout et dispose d’une com efficace, à commencer par celle de son fief, le Vatican. Mais pas seulement. Du plus connu regroupement  Radios Chrétiennes Francophones https://rcf.fr à Radio Espérance (siège à Saint-Etienne) http://radio-esperance.fr , le message du Saint-Père est certain d’être relayé. A longueur d’antennes, le matraquage est omniprésent et Francois est devenu le plus sûr vecteur pour vider les paroisses et transformer les églises en mosquées. Qu’on en juge, à l’actualité récente :

Arménie, breixit, l’enfumeur pontifical déclare : «Les ponts sont meilleurs que les murs». 

En Arménie, François a « osé » évoquer un tantinet et  – oralement  – le génocide des Arméniens  http://www.lemonde.fr/international/article/2016/06/24/en-armenie-le-pape-denonce-le-genocide-des-armeniens_4957726_3210.html, sans toutefois en tirer les enseignements eu égard à la résurgence du califat souhaité par Erdogan  http://ripostelaique.com/saint-etienne-101e-commemoration-genocide-armenien.html

Et de tempérer, tout en s’enferrant : «Je n’ai pas utilisé le mot “génocide” dans un esprit offensant»

«Mais je voudrais aussi souligner une chose: dans ce génocide, comme dans les deux suivants, les grandes puissances internationales regardaient toujours ailleurs. Certaines grandes puissances avaient les photos des voies de chemin de fer qui conduisaient à Auschwitz. Elles avaient la possibilité de bombarder et elles ne l’ont pas fait. Comme pour le génocide arménien on doit poser la question historique: pourquoi vous n’avez pas agi? ». Que n’applique-t-il donc pas sa conclusion au prochain génocide, celui du massacre annoncé de tous les mécréants? 

Un nouveau ballet des ambassadeurs turcs contrariés était-il annoncé, qu’une autre actualité primait dans la bouche du Saint-Père : celle du choix des Britanniques de quitter le rafiot européen en cours de naufrage. Il s’est donc fendu d’un obscur  et superflu commentaire : « … Et avant de faire un pas vers une nouvelle division, il faut parler à fond entre nous et trouver des solutions viables. Je n’ai pas étudié les raisons pour lesquelles le Royaume-Uni a pris cette décision… Les ponts sont meilleurs que les murs. Tout ceci doit faire réfléchir. Par ailleurs, je suis dans l’Union européenne mais je veux avoir des choses qui soient miennes, qui appartiennent à ma culture… ».

Ben ça alors! François doit ignorer que l’UE n’a pas précisément pour objectif de conserver les identités! Et de plus il perd la mémoire :

« Le pape a prononcé un grand discours en faveur de l’Europe le 6 mai dernier au Vatican, où il recevait le prix Charlemagne… Son ‘ministre des affaires étrangères’, le Britannique Mgr Paul Richard Gallagher, était personnellement contre le Brexit, comme il l’avait laissé entendre durant la campagne. L’Église catholique outre-Manche, comme l’Église anglicane, avaient pris parti pour que le Royaume-Uni reste dans l’UE… »   http://www.la-croix.com/Religion/France/Pour-le-pape-le-Brexit-requiert-une-grande-responsabilite-de-nous-tous-2016-06-24-1200771225

Le message de François au 6ème congrès mondial contre la peine de mort a été abondamment repris

Les survivants et les familles victimes des attentats islamistes, et les prochains visés, apprécieront : « … Le commandement « tu ne tueras point » a une valeur absolue et inclut aussi bien l’innocent que le coupable.

Le jubilé extraordinaire de la miséricorde est une occasion propice pour promouvoir dans le monde des formes toujours plus évoluées de respect pour la vie et pour la dignité de chaque personne. Il ne faut pas oublier que le droit inviolable à la vie, don de Dieu, appartient également au criminel. Aujourd’hui, je désire encourager chacun à œuvrer non seulement pour l’abolition de la peine de mort, mais également pour l’amélioration des conditions de détention, afin qu’elles respectent pleinement la dignité humaine des personnes privées de la liberté… ». La suite sur  http://w2.vatican.va/content/vatican/fr.html

La lettre encyclique Laudato si’ qui pue le Hulot

C’est la dernière bafouille en date. Il s’agit d’un long et ennuyeux mix écolo-apostolique pour caresser les  islamos-bobos-gauchos. Islamos avant tout, car souvenons-nous des Assises Chrétiennes de l’écologie 2015 – trois jours durant – à Saint-Etienne https://youtu.be/yZ-EGveXYl0 cautionnées par l’Eglise de Mgr Dominique Lebrun. Le tout avec tromperie sur la marchandise, car ces Assises n’étaient pas seulement trois jours de joie et d’amour de la Terre, mais un sournois amalgame politico-religieux de vivre ensemble sous couvert de business écologique.

Dans l’ombre de la conférence de presse de lancement, les ombres autorisées de Nicolas Hulot (prudemment absent ce jour-là), laissaient entendre que les chrétiens, via ces Assises, « sont des renforts à la cause de l’humanité au pied du mur écologique ». Un attrape – nigaud (s) tendu entre Assises chrétiennes de l’écologie et COP 21.

 

https://youtu.be/pUOIU1LASD0

Rappelons quand même que le « presque » candidat 2017, pollueur explorateur-reporter essoufflé, ex-envoyé spécial du président Hollande pour la protection de la planète, n’a pas démenti l’invitation d’un certain conférencier Tareq Oubrou! : http://ripostelaique.com/hulot-invite-oubrou-aux-assises-chretiennes-de-lecologie.html   https://youtu.be/vLmCiq_jAXk

 

Or le moins que l’on puisse dire c’est que les usages proclamés par Tareq Oubrou sur divers sujets propres à l’islam, s’accommodent mal de la souffrance animale, de la santé publique des consommateurs et des rejets dans la nature, notamment lors des abattoirs rituels temporaires!  http://ripostelaique.com/abattoir-halal-perdriau-a-saint-etienne-les-dr-thillier-et-de-peretti-sont-intervenus-a-luniversite-jean-monnet.html

Or le moins que l’on puisse dire encore c’est que « … ce monsieur, arrivé du Maroc à l’âge de 19 ans pour faire des études de médecine, s’est tourné vers la foi et fut imam de Nantes, Limoges et Pau avant de devenir recteur de la grande mosquée de Bordeaux où il devint l’ami du maire de la ville, Alain Juppé, qui le décora de la Légion d’Honneur… »  http://ripostelaique.com/limamenteur-tareq-oubrou-dans-ses-oeuvres.html

Du nauséabond ragoût de ces assises, j’avais relevé les détails d’un programme sans équivoque : http://rencontres-ecologie-2015.assises-chretiennes.fr/assisces_chretiennes/Accueil_files/Programme%20ACE%20page%2002-06-15.pdf

Pour preuve, la conférence-forum n° 12 « L’islam face au défi écologique », la conférence « Jeûner pour le climat, une approche inter religieuse » avec Tareq Oubrou et autres intervenants. Pour preuve, une série de nébuleuses conférences sur l’éthique envers les animaux (n° 29 et 30) « Peut-on encore manger de la viande? » (n°5, avec Claude Aubert). Le mode d’abattage ne figurant curieusement pas au programme, peut-être parce que le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau  – présent à l’inauguration des Assises – venait tout juste d’autoriser un abattoir rituel dans une friche industrielle  http://ripostelaique.com/le-scandale-de-labattoir-halal-perdriau-a-saint-etienne.html + http:// ripostelaique.com/saint-etienne-perdriau-artigues-se-prosternent-devant-lislam-a-la-mosquee.htmlhttp://ripostelaique.com/mosquee-de-plus-a-saint-etienne-merci-perdriau.htmlhttp://ripostelaique.com/deux-plus-grands-espaces-evenementiels-de-saint-etienne-reserves-a-promotion-de-lislam-week-end.html

Cet enchaînement de faits n’étant qu’un exemple supplémentaire qui montre à l’évidence la volonté politico-papale de laisser la France s’islamiser.

Le coup du Père François : préférer les migrants musulmans

C’était à la mi avril et le journal La Croix s’extasiait, ou plus exactement publiait in extenso la dépêche pré-digérée de l’AFP. Un artifice journalistique permettant peut-être au quotidien catholique ne pas avaler une couleuvre de plus :

« Nous sommes tous des migrants »: le pape donne l’exemple et ramène 12 Syriensle pape a appelé samedi le monde à répondre de manière « digne » à l’exode enclenché en 2015, et montré l’exemple en emmenant au Vatican 12 réfugiés… Il s’agit de trois familles musulmanes dont les « maisons ont été bombardées »… le pape a de nouveau cherché samedi à secouer ce qu’il avait appelé alors « la mondialisation de l’indifférence ». (NDLR JC sic).  http://www.la-croix.com/Monde/Nous-sommes-tous-migrants-pape-donne-exemple-ramene-12-Syriens-2016-04-16-1300753861

Heureusement tous les cathos ne sont pas sur les mêmes longueurs d’ondes

Radio Espérance a été créée à Saint-Étienne, en 1982, à l’initiative de laïcs catholiques. L’antenne principale est à Saint-Etienne et une autre à Paray-le-Monial. http://radio-esperance.fr/antenne-principale/programme/

Du lundi au samedi, pendant 7 minutes, la station a sa correspondante au Vatican pour relater l’essentiel de l’actualité pontificale.

Il est possible de réécouter les émissions (NDLR JC : très commode pour vérifier les affirmations de cet article) http://radio-esperance.fr/antenne-principale/saint-siege-actualite/?date=201606031903

On peut aussi s’agacer en direct sur  http://w2.vatican.va/content/vatican/fr.html

Fort heureusement, tous les intervenants et chroniqueurs de Radio Espérance ne sont pas sur la ligne de François. Mais comme ils sont englués dans le carcan de la hiérarchie canonique, certains s’expriment avec distanciation ou avec subtilité. Un art deux fois millénaire en l’espèce et qui a fait ses preuves. Ainsi la grille des programmes a des trous dans la raquette.

Par exemple dans l’émission La catéchèse de l’évêque http://radio-esperance.fr/antenne-principale/tout/, David Macaire, le facétieux archevêque  de Saint-Pierre et Fort – de – France en Martinique, n’a pas son pareil pour opérer de fins distinguos. Avec son agréable franc-parler hors métropole, une chose est sûre on ne s’ennuie jamais avec Monseigneur Macaire  http://martinique.catholique.fr/actualite-de-mgr-david-macaire

Des conférences essentielles pour confondre et contrer le pape François

Au premier rang du gratin de la connaissance des religions, citons le Cercle de l’Aréopage et ses intervenants. Chaque conférence-débat est présentée par un des puits de sciences, le Frère Thierry. L’ambiance désuète et chaleureuse de l’appartement d’enregistrement ajoute au charme des portes qui grincent ou de la vaisselle qui s’entrechoque. Parce que, vu la profondeur et la durée des sujets au programme, mieux vaut grignoter un peu.

http://www.cercleareopage.org/christianisme-théologie-religion/

http://www.cercleareopage.org/enregistrements-et-vidéos-des-conférences/

L’éclairage de Jean-François Cerisier sur les origines des Frères musulmans

« … L’ organisation « Frères musulmans » a été fondée en 1928 par Hassan el Banna, dans l’esprit de la renaissance islamique, après l’effondrement de l’Empire ottoman et l’éradication du système de califat, qui prévalait dans le monde musulman et qui l’unissait depuis des siècles.

Hassan el Banna prétendait que l’islam n’était pas seulement un système de croyance, mais plutôt un système censé diriger tous les aspects de la vie, du berceau à la tombe : le système islamique (cf Guerre à l’Occident – Guerre en Occident, chapitre 1).

Depuis sa fondation, les Frères Musulmans ont cherché à propager leur vision de l’Islam dans le monde entier, provoquant des affrontements avec d’autres musulmans « ne tenant pas à leur foi pure ». Dès le début, Al-Banna a formé les membres de la confrérie, non seulement dans le cadre d’une une éducation musulmane traditionnelle, mais aussi dans l’optique de la guerre sainte (djihad).

Officiellement, c’est une organisation pacifique, opposée à toute influence occidentale. Elle a une vocation panislamique, et possède des ramifications lui ayant permis de diffuser rapidement ses idées… »  http://ripostelaique.com/bonheur-projet-freres-musulmans.html

Les démonstrations de Sami Aldeeb

Professeur d’universités, juriste, spécialiste du droit arabe et musulman, conférencier d’origine palestinienne, Sami Aldeeb a écrit plusieurs livres dont le Coran traduits en de nombreuses langues  http://www.blog.sami-aldeeb.com

Et l’époustouflante autant qu’humoristique conférence du Père Boulad qui préconise : « un dialogue islamo-musulman parce que c’est le seul qui puisse réussir! » 

Islam et monde contemporain : conférence du Père Henri Boulad au Centre Charlier

 

https://youtu.be/kiOEMS4CNAo

Le Père Henri Boulad nous répète à la 27’ minute de cette conférence :

« Alors est née la confrérie des frères musulmans en 1928 qui est le problème d’aujourd’hui; pas de l’Egypte, pas du Proche-Orient, mais celui du monde entier…la taqqya c’est le droit à la dissimulation pour les intérêts de l’islam et l’Occident se laisse piéger par le discours islamo-chrétien depuis 1965 (Vatican II). L’Eglise n’a encore pas réalisé ce piège de réunions autour de thé et de petits fours qui camouflent les vraies questions. C’est un échec , la preuve en est faite et depuis 5 ans ce dialogue piétine : RIEN, on est à la case départ. Alors moi ce que je préconise c’est un dialogue islamo-musulman! C’est le seul qui puisse réussir en ce moment car…  » 

Le discours inter – religieux, façon sultan turc

Erdoğan menace l’UE d’un référendum sur l’entrée de la Turquie dans l’Europe !

C’est l’info développée par Hildegard von Hessen am Rhein

« … Ce qu’il ne dira pas, c’est qu’avec tous les millions de Turcs déjà atomisés dans l’Union européenne, lui, qui arrive avec une population approchant les 80 millions, deviendra le dominant en Europe. Et, comme il veut être le calife, le référendum dans son pays fera qu’il le deviendra. Il faut rappeler d’urgence son discours de Cologne de 2010 devant sa communauté qu’il exhortait à ne pas s’assimiler. L’assimilation étant, à ses yeux, un crime contre l’humanité. Il avait imposé le port du voile en Allemagne, alors qu’il était encore interdit en Turquie.

Les cerveaux malades aux manettes de l’Union européenne, dont le leitmotiv est le multikulti, le vivre ensemble et autres bisounourseries, seront servis. C’est ainsi que pourrait se terminer la conquête de l’Europe par l’islam… »  http://www.bvoltaire.fr/hildegardvonhessenamrhein/erdogan-menace-lue-dun-referendum-sur-lentree-de-la-turquie-dans-leurope,264605?mc_cid=d03f064868&mc_eid=c195b33cc5

Ce dont le souverain pontife devrait se préoccuper

Régulièrement l’Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l’ Identité Française et chrétienne http://www.lagrif.fr dénonce les violentes attaques dont est victime toute représentation chrétienne et  en assigne leurs auteurs au tribunal. Cet inlassable combat n’inspire pourtant pas le soutien de François.

Pareillement le site Observatoire de l’islamisation, la plus grande base de données francophone sur l’islamisme http://islamisation.fr de Joachim Véliocas laisse le pape de marbre http://islamisation.fr

En connaît-il seulement les ouvrages?

Que dire aussi du silence papal quant à l’inventaire permanent de l’Observatoire de la Christianophobie qui depuis 6 ans répertorie les actes de christianophobie, en France et dans le monde? Il appartient pourtant au réseau Riposte Catholique. Son directeur de publication est Guillaume de Thieulloy http://www.christianophobie.fr

L’autre vraie question c’est la remigration, n’en déplaise au pape François

Dans une récente interview, Pierre Cassen (qu’on ne présente plus) explique pourquoi il faut dire encore et encore que l’islam n’est pas une religion, et pourquoi il faut l’interdire en France  http://ripostelaique.com/pierre-cassen-invite-parti-de-france-40-minutes-de-parole-libre.html

« Pierre explique que l’arrêt de l’immigration ne suffit pas, et démontre pourquoi il sera nécessaire de renvoyer chez eux des personnes qui n’adhèrent absolument pas à nos valeurs. Il refuse la perspective que les Gaulois se retrouvent minoritaires dans leur propre pays. Il développe la nécessité d’un combat spécifique contre l’islam et sa volonté de conquête, et la nécessaire expulsion des musulmans qui veulent nous imposer la charia, qu’ils soient français ou pas ».

Rappelons que l’industriel et intellectuel écologiste, Laurent Ozon, a pour sa part, lancé le Mouvement pour la remigration https://youtu.be/hiGCYQsDBc0

Le bouillon de 11 heures, avant l’extrême onction, c’est maintenant

Attentats après attentats, menaces après menaces, ce ne sont pas des marches blanches, des cierges et des prières dont les futures victimes ont besoin, mais des armes. Des armes pour les citoyens, aux armes citoyens! Celles qui protégeront les Français, aux côtés des forces de l’ordre, quand celles-ci auront enfin reçu les instructions nécessaires à l’éradication du danger islamique.

Une urgence d’autant plus urgente que les professions de foi ecclésiastiques et politiques actuelles convergent vers la soumission coranique et sa loi, la charia.

Un message très temporel à l’adresse de François le renégat et à François le traître à son pays.

Jacques Chassaing

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 06:01

Brexit : la confusion et la peur organisées​ par les médias européistes

Publié le 28 juin 2016 - par

 

europe-dechiree-24d2dLes Britanniques ont voté. Ils ont décidé de quitter l’Union Européenne. Depuis, c’est la stupéfaction, l’effarement, la colère et la peur d’un effet domino dans le reste de l’Union Européenne. Refus, incompréhension, colère, culpabilité, vengeance ! Serions-nous face aux réactions habituelles devant la mort d’un membre proche de la famille? Que nenni !

La Grande Bretagne n’est pas une mère, une sœur, une femme. La Grande Bretagne est un pays, un peuple parmi des peuples, une Nation dans le monde avec laquelle nous avons eu pas mal d’histoire. Une voisine, une amie (selon le moment, dans un temps historique) et une connaissance certaine. La Grande Bretagne quitte l’Union Européenne, mais pas l’Europe et pour cause, elle est de facto européenne de part sa géographie et bien plus que la Turquie.

  • Aujourd’hui, une pétition circule pour recommencer le référendum. Négation de la démocratie encore. Le peuple a tranché mais pour les perdants, il aurait mal tranché. Il aurait ignoré les « vrais » causes et nié les « effets ». En clair, le peuple est idiot.
  • Aujourd’hui, des médias comme France Télévision en particulier et d’autres, nous démontrent que ce sont les ruraux, les ouvriers, les banlieusards, les chômeurs, les peureux de l’immigration et les plus de 50 ans qui ont voté pour le Brexit avec le sous-entendu évident que ce ne sont pas des intellectuels ayant pesé savamment le pour et le contre. Quel mépris du peuple, des « sans dent » dirait François Hollande.
  • Écoutons cette journaliste qui fait cet aveu d’impuissance !

https://www.youtube.com/watch?v=00olVuFtISA

A contrario, ce serait la jeunesse qui, à 70% aurait voté contre le Brexit. Une jeunesse forcément intelligente, forcément instruite, cultivée, bien informée, qui voyage, consomme, etc. La crème en fait, et donc, par définition la jeunesse aurait raison et les vieux cons auraient torts.

Quel mépris du peuple de la part de ces médias européistes. Quelle indignité de ces journalistes. Quelle arrogance de la part de ces pseudos intellectuels qui se pensent chargés de science et d’informations  et raisonnées. Hors l’Union Européenne, point de salut nous disent-il en cœur. Ils condamnent la Grande Bretagne à l’explosion, se délectent par avance, la rage aux ventres, de la séparation de l’Ecosse et de l’Irlande qui ne manqueront pas, disent-ils, la bave aux lèvres, de demander leur indépendance. Ils s’ingèrent dans les affaires intérieures des Britanniques et annoncent l’apocalypse.

Je ne sais pas ce que l’on enseigne dans les écoles de journalisme mais ce n’est sûrement pas l’histoire des peuples, et leur caractère.  Ils ne réalisent pas que, plus ils enfoncent la Grande-Bretagne, plus ils vont braquer les Britanniques et les souder. L’Ecosse, comme l’Irlande est bien plus proche des Anglais que de la France et de l’Allemagne. L’Ecosse a déjà voté par référendum pour rester dans le Royaume-Uni. L’Irlande du Nord a fait le choix lors de la guerre contre les séparatistes, de rester dans le Royaume Uni. C’est très récent sur l’échelle de l’Histoire, mais il semble que les journalistes l’ont déjà oublié. Effarant.

Non, les plus de 50 ans ne sont pas des imbéciles. Non, les ruraux, les ouvriers, les banlieusards ne sont pas des demeurés mal informés et oui, tous ont peur, et c’est bien normal, de cette Europe qui déciderait pour eux, à leur place et particulièrement au sujet de l’immigration. Tous disent que la Grande Bretagne vivait libre avant et obéissait uniquement à ses lois. Le vote est une réponse à l’Union Européenne invasive qui souhaite fédéraliser les peuples et en finir avec les Nations. Pas besoin d’être un grand intellectuel pour le comprendre.

Les plus de 50 ans ont assez d’expérience et de connaissance pour comprendre avec leurs tripes que l’Europe souhaite la mort de leur Nation.

La jeunesse est consumériste, voyage le plus souvent grâce aux plus de 50 ans, se déplacent et fait la fête d’un pays à l’autre et s’imagine que c’est cela la liberté. Ils n’ont pas eu besoin de la conquérir. La jeunesse rêve et c’est bien normal. Elle se projette dans un avenir qu’elle imagine plein de promesses et croit que c’est l’Union Européenne qui est le cadre et l’initiateur. La jeunesse est par définition insouciante et refuse comme les plus de 50 ans d’ailleurs que l’on change quoi que ce soit à leur cadre de vie.

Pour autant, cette jeunesse pourra toujours voyager, comme autrefois voyageaient des jeunes gens au 18ème, 19ème et 20ème siècles entre la France et l’Angleterre et même, bien au-delà. Les voyages ont toujours formé la jeunesse et cela ne date pas de l’Union Européenne. À la différence  que  les racines de ces jeunes gens d’autrefois, devenus vieux par la suite, étaient bien plantées dans le terreau de leur Nation, et ils en tiraient une force que jamais l’Europe fédérale consumériste, tatillonne, éprise de règlement en tous genres ne pourra leur donner. L’Europe n’est pas et ne sera jamais une Nation en elle-même. En conséquence, cette jeunesse ignorante des classiques et de son histoire des peuples, n’est pas à même de juger ces anciens et de les considérer comme des attardés, des passéistes. Les tripes ont souvent plus d’intelligence que des cerveaux hors sol. Les sentiments et les sensations ont souvent bien plus de bon sens que les cervelles enthousiastes, mais vides d’expériences et manquant de recul.

Que nos journalistes utilisent cette ficelle des jeunes contre les vieux, des peuples écossais, et irlandais contre les anglais, me convainquent plus encore, que nous sommes gouvernés par des « jean-foutre » mais surtout par des manipulateurs vivant dans l’ombre, comme ce Peter Sutherland qui affirme que:

« La jeune génération au Royaume-Uni a été sacrifiée à cause de la déformation des faits et des conséquences. D’une certaine manière ce résultat doit être renversé.« 

01-Brexit Peter Sutherland

Qu’est-ce qu’il veut dire par « certaine manière » et par « doit-être renversé« . Fais-je un délire de complotisme ?  Pour moi, au minimum, c’est un déni total de la démocratie .

D’ailleurs, ces propos ressemblent comme deux gouttes d’eau à ceux de Cohn Bendit, celui qui aimait bien, dans sa vie d’éducateur gauchiste, que les petites filles fassent glisser sa braguette. Ils nous permettent de mieux réaliser qui tient en fait les manettes, et à quel point cette jeunesse a été, et est encore, manipulée. Heureusement les anciens veillent.

Gérard Brazon

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 05:56

Contre le Brexit, la bureaucratie européenne mobilisée derrière Merkel

Publié le 28 juin 2016 - par

 

XVM5d9c70f0-3d16-11e6-bdd5-d06d0c89cf03Goldman Sachs, la banque, pas le fondateur, a fixé la ligne, nous le disions avant-hier : « d’une façon ou d’une autre, ce résultat (le vote britannique) doit être annulé ».

Angela Merkel s’est immédiatement mise au travail, exécutant l’ordre (enfin s’employant à l’exécuter, parce que ce ne sera pas si facile que le croit ce « chef » du capital financier).

Angela s’exécute

Angela, qui a grandi et fait ses premières classes politiques en DDR, annexe allemande du Moscou du stalinisme totalitaire, déjà réduite à un rôle de Walter Ulbricht par le nouveau calife ottoman Erdogan-Premier, voit ce rôle peu reluisant être renforcé par l’ordre du chef de la Banque d’affaires.

Le nouvel Ulbricht, -pas moins servile et arrogant(e) que son devancier, dans la fonction de bureaucrate en chef- s’est positionné(e) pour transformer en un avatar du défunt pacte de Varsovie de ce qu’il reste de l’union dite européenne.

Venez aux ordres et exécutez !

Nouveaux Gomulka-sur-sa fin, François Hollande, Matteo Renzi, Jean Claude Juncker et Donald Tusk, sont accourus. Ils ont endossé, sans protester, des vêtements un peu grands dont la fonction antidémocratique semble leur convenir parfaitement.

Face au peuple britannique, qui, en anglais, a redit ce que disait en 1989 le peuple allemand opprimé par la bureaucratie et sa Stasi : « nous sommes le Peuple ! », les nomenklaturistes europoïdes aux ordres des oligarques ont dit : « non, le peuple n’est rien ! Nous, nous sommes tout ! »

Face et contre le Peuple britannique exprimant les convictions majoritaires des peuples d’Europe, les nouveaux Gomulka (Gomulka façon 1968-70, répétons-le) faisant les beaux, comme des toutous bien dressés, au doigt et à l’œil d’Angela-Walter Merbricht, ont décidé que le référendum anglais n’existait pas, quant à ses effets contenus dans les deux questions posées aux électeurs.

Ils ont décidé  comme au bon vieux temps du pacte de Varsovie, que : coûte que coûte, se ferait « l’unification européenne » détruisant, effaçant, les vieilles nations, leur passé, leurs traditions, leurs cultures, et principalement leur vieille lune : la souveraineté populaire.

Ils ont décidé, que s’imposera le « processus clair » exigé par Walter-Angela Merbricht.

Le « processus clair » ulbrichto-merkelien, c’est déclarer blanc ce qui est noir et noir ce qui est blanc, c’est bafouer la volonté populaire

Pour y parvenir, phosphorent et vont phosphorer bien plus encore, pour fignoler les arguments pseudo-légaux, les cohortes bien payées de juristes de la bureaucratie europoïde flanquée de ses propagandistes « journalistes » et aussi de « philosophes » qualifiant de racisme et de xénophobie la légitime et simplement démocratique volonté que la parole et la décision soit rendues au peuple anglais ainsi qu’aux autres Peuples de ce qui n’est plus qu’un cadavre puant -qui veut vivre- : la désunion-européenne appelée, « Union », par antiphrase.

Alon Gilad

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée