Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 08:31

Tristesse, rage et dégoût d’un vieux soldat

Publié le 14 novembre 2015 - par

 

Mes chers amies et amis patriotes

Le 9 juillet dernier, j’avais rédigé l’article « Préparation au combat pour la rentrée : extraits de Guerre à l’Occident… »

http://ripostelaique.com/preparation-combat-extraits-de-guerre-a-loccident-guerre-occident.html

Hélas, quatre mois après la publication de cet article, les événements se sont produits, tels que présentés, argumentés et analysés dans mon livre Guerre à l’Occident – guerre en Occident, si ce n’est dans les « détails » d’exécution. Il faut rappeler que l’ouvrage a été disponible au début de l’année 2014, mais qu’il n’a pu être publié que grâce à Riposte Laïque, en mars 2015.

Le contexte avait quelque peu évolué puisque l’État islamique n’est apparu qu’en juin 2014.

La vanité voudrait que j’éprouve quelque satisfaction alors que ma perception de l’avenir se trouvait validée.

Il n’en est évidemment rien, et c’est une immense tristesse qui m’a envahi quand, hier au soir, minute après minute, des journalistes ne sachant quoi raconter, répétaient en permanence le nombre de nos compatriotes et aussi, probablement d’amis de la France, qui venaient d’être assassinés par des islamistes.

Les caméras donnaient une vision d’un immense chaos dans lequel les différents acteurs n’avaient que leur courage à offrir alors qu’aucun Commandement, aucune organisation n’étaient visibles ou seulement perceptibles.

Les allées et venues des personnels du SAMU, des Pompiers qui tentaient tout pour sauver ne serait-ce qu’une vie, au péril de la leur, alors que les salopards se revendiquant de la religion d’amour de paix et de tolérance pouvaient les prendre pour cibles.

Elles nous montraient aussi les Policiers, la plupart sans protection particulière, qui courageusement faisaient tout pour ce qui était en leur pouvoir, avec la volonté bien apparente de « neutraliser » les fils de putes enragés qui, à chaque instant, pouvaient les prendre pour cibles privilégiées, comme d’habitude !

Quand on a passé quarante ans de sa vie au service de la France, iI est terrible d’assister impuissant au carnage d’hier au soir.

La faiblesse physique due à l’âge, l’interdiction de porter une arme, puisque celles-ci sont seulement « autorisées » aux membres du grand banditisme ou à ceux des cellules terroristes, et l’éloignement géographique, rendent les choses encore plus difficiles.

Rendez-vous compte : que se passerait-il si l’on autorisait les Vieux Soldats de France à porter une arme ?

Au moins, il me reste encore un droit que jamais aucun des spadassins de l’État coupable ne pourra m’enlever : celui de dire à tous ceux qui viennent de perdre l’un des leurs, à tous ceux qui souffrent dans leur corps ou leur esprit : alors que vous êtes dans une immense souffrance, je pense à vous très fort.

Et, le Vieux Soldat pleure.

Dans les toutes premières pages de Guerre à l’Occident – Guerre en Occident, j’ai écrit :

« Si certains entendaient diaboliser mon travail et, selon les habitudes des maîtres à penser, donneurs de leçons, terroristes intellectuels foisonnant en ce siècle, ou faire de moi un raciste, islamophobe1, qu’ils sachent que je n’ai que faire de leurs anathèmes. Et je récuse par avance toutes les accusations aux relents stalino-hystériques !

Je leur conseille de balayer devant leur porte… et de bien lire ce que j’écris. Car, après, ils ne pourront plus dire « Je ne savais pas… », après, ils ne pourront plus fuir leur responsabilité, et ils devront rendre des comptes à leurs Nations ! »

Ils n’ont pas balayé devant leur porte, ils n’ont tenu aucun compte et ils savaient pertinemment ce qui se passait, quand ils n’en n’étaient pas directement la cause.

Le terme est arrivé !

Ce ne sont pas les simagrées ou la manipulation tentant de rassembler les Français autour du chef de l’État, comme cela avait été le cas lors de l’attentat contre Charlie Hebdo, qui vont permettre de tout effacer.

C’est maintenant que les responsables politiques vont devoir nous rendre des comptes, nous n’aurons aucune indulgence.

C’est le Peuple souverain qui jugera.

Depuis des mois, des politiques, sans avoir la moindre compétence, nous disent que la France est en guerre, mais qu’ils mettent tout en œuvre pour assurer la sécurité des Français : mensonges, affabulations, enfumage électoraliste.

Et,  sans rire, simultanément, ils vendent la France par petits morceaux aux pays qui soutiennent ou ont soutenu les organisations islamistes.

Alors, à la tristesse s’ajoute la rage

Celle de constater que nos dirigeants nous enfument un peu plus chaque jour en réalisant des opérations d’influence, d’intoxication, d’intimidation tentant de nous faire accepter la volonté des islamistes (quelle que soit leur obédience) : la mise en place du système islamique, totalitaire, fasciste, théocratique et colonialiste, et masquer ce qui constitue des opérations de guerre contre notre pays.

Ils n’ont qu’une connaissance extrêmement restreinte de ce qu’est l’islam

Ceci les rend totalement incapables de percevoir, encore moins de comprendre que l’islam est un système, le Système islamique, que ses tenants entendent imposer au monde. Quant à imaginer que les politiciens, englués dans leurs combines partisanes et l’électoralisme, soient à même de bâtir une riposte adaptée, il ne faut pas rêver.

Globalement, tout se passe comme si les dirigeants français percevaient l’islam et les arabo-islamiques au travers des contes des « Mille et Une Nuits ».

Ils nient ou cachent les réalités

Ils sont incapables de résister à l’immigration massive qu’ils ont eux-mêmes organisée et entretiennent, parce qu’ils ont renié les valeurs de la France et accepté qu’elles soient effacées, remplacées par ou au profit de « valeurs culturelles » de l’islam2. Après cela, il est donc « dans la logique » que les dirigeants français coopèrent, plus ou moins ouvertement, avec les tenants du Système islamique !

Ils ne nomment ni les individus, ni les actes conformément à la réalité pour ne pas « froisser » les tenants du Système islamique : pas d’amalgame

Aujourd’hui, la volonté des tenants du Système islamique est parfaitement décodée, et leur « projet » consistant à imposer la charia constitue la plus grande des menaces, à laquelle la France n’a jamais été confrontée, tant dans sa nature que dans son intensité.

Nos dirigeants, la presse à la botte, les organisations politiques, culturelles, cultuelles, soit par ignorance, soit par idéologie, ou carrément dans un esprit de collaboration avec l’ennemi, « suivent à la lettre » les injonctions de l’OCI :

  • la volonté d’imposer la charia au monde entier n’est qu’une affabulation ;
  • l’islam, religion amour, de tolérance et de paix n’a rien à voir avec le terrorisme ;
  • les actes et actions entrepris par des islamo-terroristes n’ont rien à voir avec le jihad.

L’islam se développe en société parallèle via un communautarisme effréné

De nombreux nationaux de religion musulmane issus de l’immigration, plus particulièrement des jeunes, « expriment, parfois violemment, leur haine de la France. L’enseignement français, facteur d’intégration, est assimilé à de la collaboration.

Ils mettent en cause de nombreuses manifestations du communautarisme, ayant toutes un fondement religieux, et de nombreux politiques, à tous les niveaux de l’État les prennent en compte combien même elles sont contraires à la Constitution.

Par idéologie, intérêt, incompétence, bêtise, … les dirigeants français ne veulent pas voir, que c’est dans l’histoire de l’islam que se trouvent les justifications de la guerre entreprise contre la France, par les islamistes, à quelque obédience qu’ils appartiennent : État islamique, Al-Qaida, Frères musulmans, soit pour en faire un état islamique, soit pour en faire un sous-ensemble du grand-califat …

Puis, vient le dégoût

Mesdames, Messieurs les socialistes et affidés

Alors qu’hier au soir plus de 120 Français ou amis de la France étaient assassinés dans des conditions horribles, et alors qu’ils ne peuvent pas encore reposer en paix et que leurs familles ne peuvent pas entreprendre leur deuil, dans une nouvelle tentative de manipulation, allez-vous encore essayer de nous faire croire que les islamo-terroristes n’étaient que de pauvres malades mentaux, ou des jeunes appartenant à des familles déshéritées ?

guerreoccident1

Mais, il semblerait qu’une autre voie ait déjà été trouvée : le rassemblement de tous les Français autour du président de la République, le rassemblement des partis politiques autour du parti socialiste dont les idées, le dogme, les combines et les affaires nous ont menés où nous en sommes aujourd’hui !

Allez-vous, encore, tenter d’agir sur l’esprit, la pensée des citoyens français pour obtenir une attitude de l’opinion publique conforme à vos souhaits et à la doxa, afin de permettre la réélection du Président et les vôtres ? Elles restent toujours très hypothétiques !

Allez-vous aussi tenter de nous convaincre de la supériorité de votre approche pour combattre l’État islamique ? il est vrai que cette expression soit peu usitée dans vos rangs et qu’à l’image du Ministre des Affaires étrangères on lui préfère l’acronyme de « daech », bien commode pour ne pas avoir à nommer une organisation islamiste trouvant sa justification dans les préceptes du Coran et dans la « tradition du Prophète ». C’est d’ailleurs ce même haut personnage de l’État qui a déclaré à propos de « l’État islamique » que cette organisation n’était pas un État, mais un groupe terroriste …

S’il ne fait aucun doute que l’État islamique pratique le terrorisme, il n’en a pas le monopole tant dans un passé récent, qu’aujourd’hui. Pour s’en convaincre il n’y a qu’à consulter la « liste noire des organisations terroristes » des Nations « dites » Unies.

Il faudrait quand même bien avoir à l’esprit que la France ne se bat pas contre le terrorisme, qui n’est pas un ennemi mais une « technique ». Elle se bat contre des organisations islamistes pratiquant le terrorisme, et soutenues par des pays islamiques.

Nuance !

Dans ces conditions, ne vouloir mener qu’une guerre purement contre-terroriste n’est pas une erreur mais une faute, surtout quand pendant le même temps certains pays se sont appuyés sur les forces de l’État islamique, les ont soutenues pour lutter contre les troupes de Bachar al Assad, et tenté de le renverser.

A propos de ces terribles événements du 13 novembre 2015, ce ne sont pas de nouvelles manipulations qui vont développer ou renforcer l’adhésion volontaire des Français à la destruction de la Nation, de son Histoire, de ses Valeurs.

Elles ne permettraient pas non plus de soustraire les Français aux organisations, de plus en plus nombreuses, qui chaque jour, un peu plus, un peu mieux, malgré les intimidations, la censure d’État disent tout haut qu’ils ne partagent pas ou ne partagent plus les « idéaux socialistes » et les objectifs du parti de godillots.

Non, ne nous prenez pas pour des brebis égarées qu’il faut rallier à la cause.

Nous sommes des Français patriotes, fiers de l’Histoire de notre pays, de ses Valeurs, et de ceux qui l’ont fait au cours des siècles.

Soyez en certain, ces manipulations, que nous démontons de mieux en mieux, de plus en plus rapidement, loin de diminuer notre combativité, elles la stimulent, et elles ne vous permettront pas de recruter des auxiliaires chez nous, pour qui le seul parti est celui de la France !

Si vous aviez dans l’idée que vos manipulations vont vous permettre d’altérer nos comportements par l’intermédiaire de nos connaissances, de nos croyances ou de nos émotions, alors changez vite de fusil, autrement il se pourrait bien qu’il vous pète dans la figure !

J’espère que vous ne croyez plus au Père Noël, car vous ne parviendrez pas non plus à changer nos perceptions ou modifier nos attitudes.

Enfin, ce n’est pas parce que vous soutiendrez ceux, nombreux, qui servent vos intérêts politiques ou cirent vos pompes que vous nous empêcherez de parler et de nous faire entendre, ce d’autant plus que ceux qui vous servent raisonnent comme des tambours.

Bien sûr, vous disposez de  tous  les moyens de communication disponibles : presse, radio, télévision, cinéma, affiches tracts, pétitions, graffitis, café du commerce, discours partisans, et Internet. Mais vous devrez reconnaître que nous nous débrouillons pas mal non plus, et que malgré les Lois scélérates, vous ne parviendrez pas à nous bâillonner.

Dans le domaine de l’action, vous pourrez aussi utiliser, via vos courroies de transmission habituelles que sont les syndicats et associations, les grèves, le boycottage, le sabotage de conférences et de manifestations et aussi le terrorisme intellectuel envers ceux qui ne pensent pas comme vous. Mais ne rêvez pas de trop, votre dictature du « bien penser » aura un terme beaucoup plus proche que vous ne l’imaginez.

Pour terminer d’exprimer tout ce qui me dégoûte et qui a contribué à la situation actuelle , plus particulièrement dans la protection des Français et dans leur sécurité quotidienne, je vous présente quatre méthodes de tromperie qui ne prendront plus avec les Patriotes français :

  • n’imaginez plus le futur à notre place, ce d’autant que jusqu’à ce jour votre réussite est très loin de vos espoirs. Ne nous présentez pas non plus une possibilité du futur comme un fait, afin de créer chez nous de l’angoisse ou un faux espoir ;
  • n’enveloppez pas les faits dans une ou des gangues pseudo-scientifiques pour augmenter la la crédibilité de vos propos ;
  • ne sortez pas de vos chapeaux hauts de forme des évaluations fumeuses à propos de vos performances ou de vos capacités (quel que soit le domaine de l’État) afin de nous démoraliser ;
  • n ‘assénez pas de principes idéologiques comme étant des faits qui donneraient raison à vos actes.

Et, pour camoufler vos intentions réelles, changez vos techniques, elles ne tiennent plus la route :

  • ne jamais en parler à la Nation dont vous êtes les représentants ne fera pas que nous ne serons pas au courant de vos manigances ;
  • abandonnez l’utilisation de termes vagues qui, vous le pensez, vous permettraient de perdre le citoyen dans plusieurs analyses contradictoires ;
  • ne faites pas semblant de respecter les valeurs des patriotes que nous sommes, cela ne marche pas, et vous faites pitié ;
  • ne faites pas de faux plans pour nous les  faire découvrir, nous avons les capacités et les connaissances pour les démonter.

J’allais oublier un point essentiel, plus vrai que jamais 24 heures après la série d’attentats organisée par un ennemi – à l’heure actuelle non formellement identifié – pour lequel vous avez ou avez eu quelques faiblesses : ne vous attendez pas à être réélus, nous ferons tout ce qui est légalement possible pour qu’il en soit ainsi.

Jean-François Cerisier

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 08:06

La démocratie totalitaire de Hollande

Publié le 14 novembre 2015 - par

 

hollande 2La démocratie est, non seulement la principale « ennemie de la propriété privée« , mais aussi de la loi. Les squatters qui occupent illégalement le bien d’autrui ont tous les droits et ils sont indélogeables.

Quand la majorité des citoyens, c’est-à-dire plus de la moitié de la population, ne paient pas d’impôts, il est très facile de profiter du vote démocratique pour augmenter les impôts des autres. Quand, par le fait très politique de l’immigration massive, et des naturalisations démocratiques quasi-automatiques, il est clair la majorité des citoyens, donc plus de la moitié de la population, approuvent la multiplication des mosquées et le port ostentatoire du voile dans les espaces publics, comme affirmation identitaire et revendication politique.

Quand la majorité des citoyens, c’est-à-dire plus de la moitié de la population, vivent sous la menace d’un appauvrissement constant, du fait de l’incompétence et de l’amateurisme de Hollande, l’audacieux inutile, comme de l’impuissance la république socialiste, il est très facile de profiter du vote démocratique pour spolier et condamner les riches, c’est-à-dire ceux qui ont travaillé et qui ont économisé longtemps pour avoir un bien.

Quand la majorité des citoyens, c’est-à-dire plus de la moitié de la population, occupent un logement en tant que locataire, il est très facile de profiter de la tolérance démocratique pour refuser de payer son loyer.

Quand la majorité des citoyens, c’est-à-dire plus de la moitié de la population, vivent en délicatesse avec la loi et les règlements, il est très facile de profiter de la tolérance démocratique pour s’en prendre aux forces de l’ordre et défier la justice démocratique déliquescente, naturellement soumise aux délinquants.

La république socialiste de l’incompétence politique, et de l’amateurisme de Hollande, est parmi les sociétés les plus bienveillantes, face à la puissance montante du djihad qui travaille activement à la détruire.

L’acharnement de Hollande, l’audacieux inutile, à effacer toute forme de démocratie véritable, aussi bien que toute liberté d’expression, contre la France profonde, est la marque distinctive de la haine de la nation et de la patrie. Hollande, l’audacieux inutile, aura tout fait pour humilier la France qui travaille et pour détruire les classes moyennes et les familles qui se sentent anéanties par la tyrannie idéologique de l’État-PS.

Dans le fond, l’acharnement de Hollande, l’audacieux inutile, vise à effacer la civilisation occidentale chrétienne, au profit des laïcards séniles du GOF et de la Libre Pensée insensée ! Il est clair que les succès du moment, qu’il remporte en poursuivant cette tâche de déconstruction des valeurs du pays réel, se limitent à l’espace médiatique des copains, les idéologues profiteurs corrompus de la mystification socialo-populiste, et les donneurs de leçons que sont les intellos-bobos-collabos friqués, qui nuisent dans tous les médias.

Avec Hollande, l’audacieux inutile, la civilisation occidentale chrétienne doit disparaître. C’est pourquoi il doit absolument légitimer la victoire de son plus funeste ennemi. Que la république socialiste de Hollande veuille détruire la vraie démocratie, c’est naturel pour un nostalgique du totalitarisme soviétique. Le problème est le même que celui des émeutes de la faim. Le premier mouvement des émeutiers est de mettre le feu aux boulangeries, et aux stocks de nourriture, après avoir voulu piller les magasins. En voulant humilier les chefs d’entreprise et surtaxer les moyens de production, Hollande a mis le feu à l’augmentation du chômage.

Hollande, l’audacieux inutile, a cru que l’intérêt des salariés et des chefs d’entreprise devait être tous deux absolument incompatibles et que la survie des salariés dépendait de l’humiliation de l’esprit d’entreprise.

Que Hollande, l’audacieux inutile, ait été, dans son offensive contre les chefs d’entreprise, le plus stupide parmi les présidents déplorables de la république, cela ne fait que confirmer son incompétence.

Malgré cela, le Barbier de Serville veut nous faire croire que Hollande, l’audacieux inutile, serait un fin politicien, d’une puissance cérébrale inouïe, sachant se montrer parmi les meilleurs manœuvriers qui soient.

Pauvre Barbier de Serville, qui se croit plus malin qu’un autre dans ses bavardages à la télé. Dans la réorganisation et les licenciements au sein de L’express, il devrait pouvoir bénéficier de la priorité absolue.

En suivant la pente de la destinée de Hollande, l’audacieux inutile, il est naturel et plus que probable que sa réélection imaginaire sera frappée, non seulement d’une honte infinie, mais aussi de l’humiliation de sa défaite justifiée en 2017. Face à ses partisans comme à ses adversaires, le pauvre Valls déploie un misérable luxe de raisons pour dépeindre toute forme de défense de l’UMPS contre la Ligne Bleu-Marine, la seule vraie protection des citoyens contre la gabegie fiscaliste et la tyrannie idéologique de l’État-PS. La Ligne Bleu-Marine, c’est mieux, moins coûteux et plus efficace, que la Ligne Maginot, contre l’invasion immigrationniste et l’ennemi de l’étranger. Cette ligne de défense Bleu-Marine, contre l’invasion immigrationniste, est jugée par les socialistes en général comme immorale, bien sûr superflue et inutile, souvent même comme dangereuse.

C’est le problème de la résistance contre la destruction de la civilisation occidentale chrétienne, celle qui perd confiance en elle-même sous les coups de boutoir des activistes et idéologues du lobby GOF-LGBT.

Quand la civilisation occidentale chrétienne cesse de se croire capables de survivre, du fait d’une crise interne aggravée par la menace d’un ennemi intérieur socialo-populiste tellement fort, Hollande croit qu’il faut choisir la soumission, à la façon des adeptes de la tyrannie du Wellbeckistan. Ce qui distingue la tyrannie du Wellbeckistan, c’est son ardeur à étaler au grand jour sa croyance en sa future domination politico-religieuse, qui doit rester cachée, et en l’issue fatale qui en résultera pour l’Occident chrétien de toujours.

La stratégie de la tyrannie du Wellbeckistan fait qu’il n’y a pas de secret honteux à vouloir cacher ce zèle, cette croyance et cette détermination ordinaire à parvenir à la domination politique et religieuse. Surtout quand la tyrannie du Wellbeckistan sait parfaitement que la civilisation occidentale chrétienne est condamnée par la décadence morale et spirituelle. C’est avec un zèle destructeur que le lobby GOF-LGBTQ met à forger, avec ses activistes forcenés, une tendance médiatique prolifique destinée à mystifier la jeunesse occidentale.

Les faux arguments des activistes du lobby GOF-LGBTQ, soutenus par Hollande et l’idéologie des « ABCD de l’égalité« , se présentent comme aptes à établir le « bon droit usurpé » des adversaires névropathes et pervers de la vie sexuelle normale. C’est-à-dire, contre le droit naturel de la famille hétérosexuelle normale.

C’est pourquoi Hollande, l’audacieux inutile, est le plus prédisposé à nourrir le dossier accablant de ses propres insuffisances, alors que la stratégie de la Ligne Bleu-Marine prône le référendum et le retour à la vraie la démocratie. C’est pour cela que la Ligne Bleu-Marine nous encourage à entrer en résistance.

Thierry Michaud-Nérard

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 08:02

Fermeture des frontières : il est bien tard Monsieur Hollande

Publié le 14 novembre 2015 - par

 

HollandePellouxLa notion de frontière était devenue désuète. Dépassée, archaïque, anachronique.

Pire encore, un concept fauteur de guerres. N’était-ce pas au nom des frontières que l’Europe avait été mise à feu et à sang?

Après 45, finie la ligne Maginot, finie la ligne Siegfried.  La frontière? Ce n’est plus un élément protecteur, c’est  un concept nauséabond, l’apanage des patriotes ringards, des nationalistes belliqueux, et des régimes totalitaires. L’Utopia du XX° siècle naissait et avec elle ses corollaires:  gommer le passé, effacer ses enseignements, créer l’homme nouveau dans un monde idéal. Si vis pacem, para bellum?  Inaudible. Renversant l’ordre logique de la cause et des effets, nos gouvernements successifs pensaient qu’en supprimant les frontières, on allait supprimer les guerres.

Dans la mouvance soixante-huitarde et son  Il est interdit d’interdire, la frontière est perçue un carcan qui gêne notre volonté de jouir sans entraves. On rejette les frontières comme on brûle ses soutifs. Il devient d’une urgence vitale de pouvoir se déplacer au gré des besoins s’agissant du Tiers-Monde,  au gré de nos désirs, s’agissant des Occidentaux.

On voit fleurir nombres d’ONG, MSF, RESF,  dont le nom même rejette cette notion honnie.

Nouvelles frontières, repoussant les barrières financières aussi bien que géographiques, propose au plus grand nombre les horizons lointains, à la mesure de nos rêves de pacifistes à chemises à fleurs.   La frontière n’est plus qu’un mirage. Le monde est à nous. La route est à tous.  Bonjour à l’Autre. Avec l’Union européenne, bienvenue à l’Autre chez nous. La chute de mur de Berlin soulève l’enthousiasme  et conforte dans leur vision du monde les sans-frontiéristes.

De nombreuses mesures de l’Union européenne,  qui ont conduit à la situation actuelle dans laquelle se trouve notre pays, découlent de cette philosophie qui fait de la frontière l’emblême des dictatures,  à commencer par la loi du regroupement des familles qui jette un pont immatériel entre les deux rives de la Méditerranée, le traité de Schengen, le traité de Lisbonne.

Les peuples ont apprécié le résultat de cette politique folle. Nos dirigeants respectifs, non.

Hélas, le déni amène invariablement à prendre des mesures de plus en plus folles. C’est ce que nous connaissons depuis ces dernières décennies, jusqu’à la situation ubuesque actuelle qui voit les pays européens accueillir, parfois sous les applaudissement des autochtones, de pseudo réfugiés, mais vrais hommes dans la force de l’âge dont certains,  contrairement à nous, sont rompus  peut-être à la guérilla.

Mesure folle encore de la part de  la France, qui, au mépris de son Histoire,  accepte, dans un accord dont rien n’avait transpiré,  de délocaliser sur son propre sol à Calais,  la frontière pourtant naturelle de la Grande-Bretagne, avec le résultat désastreux que l’on sait. Avant-hier, Sir Peter Ricketts, ambassadeur en France de ce pays qui lui, s’est bien gardé de signer les accords de Schengen, déclarait qu’il était hors de question que la Grande-Bretagne admette chez elle des immigrés clandestins et nous conseillait, avec le paternalisme dont on ne fait preuve qu’avec les enfants ou les débiles, de les répartir sur notre sol.

Comme toujours, l’utopie se trouve tôt ou tard confrontée au retour du réel. Depuis peu, on  voit les anciens pays de l’Est matérialiser à nouveau les limites de leurs territoires à l’aide  de protections qu’on aurait cru d’un autre âge: le fil de fer barbelé et le mur de béton. Et surprise, ces moyens archaïques ne marchent pas si mal. La Hongrie voit baisser radicalement le nombreux d’illégaux pénétrer sur son sol. Qui oserait aujourd’hui vilipender le si décrié hier, Viktor Orban?

Même la très accueillante Suède s’avise de rétablir des contrôles à ses frontières. Tout récemment, afin de protéger le bon déroulement de COP21, la France  elle aussi, recourt à ce moyen.

Tout à coup, la notion de frontière que nos dirigeants croyaient avoir définitivement éradiquée, ressurgit.  Les frontières abolies se matérialisent à nouveau et de la façon la plus rudimentaire qui soit. La frontière redevient un moyen de protection.

Quelques attentats et une centaine de morts plus tard, la France reconnaît aujourd’hui l’état de guerre et parmi les mesures d’urgence qu’il met en place,  Hollande ne parle plus de simples contrôles mais de fermeture des frontières. Expression  exagérée, qui sera plus simplement le contrôle aux frontières.

En ce moment-même, Thibaut de Montbrial sur BFM TV, dans un discours impensable il y a encore quelques heures, exhorte les Français à changer de logiciel, à intégrer le fait que nous sommes en guerre,  et va même jusqu’à recommander d’armer les fonctionnaires. Avec des mots qui rappellent ceux de l’acteur Charlton Heston, membre honoraire de la National Rifle Association, il affirme devant une Ruth Elkrieff qui ne pipe mot: s’il y avait eu des gens armés à l’intérieur du Bataclan, ils auraient pu défendre le public et sauver des vies.

Etat de guerre. Contrôles rétablies aux frontières. Port d’armes des fonctionnaires: voilà d’un coup les piliers mêmes de l’utopie européennes renversés. Quel désaveu de la politique européenne, plus encore de ses principes fondateurs. Quel constat de tragique échec pour ceux qui avaient oublié les leçons de l’Histoire au profit de rêves pseudo humanistes. Et dire que M. Cazeneuve, il n’y a pas si longtemps voulait empêcher les aspirants djihadistes de partir en Syrie.

Les frontières sont fermées,  nous a annoncé François Hollande, qui tel le roi Priam n’a pas écouté Cassandre.

L’ennui, Monsieur le Président, c’est que l’ennemi est déjà à l’intérieur

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 07:58

Hollande + islam = mort de la France !

Publié le 14 novembre 2015 - par

 

hollandeguillotineLes contorsions grotesques des journaleux prébendiers, valetaille soumise aux ordres du pouvoir qui les nourrit fiscalement et intellectuellement, n’y changeront rien :  le massacre de Paris, en cette nuit du 13 novembre 2015, a été perpétré par la pourriture islamique radicalisée venue, aussi bien, des banlieues de notre pays que de l’espace européen où les métastases cancéreuses de l’islam  inoculent leur poison mortel.

Et les postures compassionnelles de la caste politicienne officielle – celle qui depuis 40 ans organise la submersion de notre pays par les barbares islamisés d’Afrique et d’Orient – n’effaceront pas, aux yeux de qui a encore une once de jugement, leur responsabilité totale dans ce qui vient d’intervenir… comme elle l’était pour les attentats précédents qui n’ont pas servi de leçons à ceux qui ont décidé de vendre notre pays à la tyrannie islamique.(1)

Ici, à Riposte Laïque, nous avons montré, tout au long de nos publications hebdomadaires, la nocivité et la dangerosité de la politique mondialiste, européiste, immigrationniste, islamophile suivie depuis des décennies par, aussi bien, la « socialocratie » en place que par ceux qu’elle a remplacés, ex-UMP et centristes réunis. Et si les événements actuels nous donnent raison, cela ne nous réjouit en rien car nous savons que ce n’est que le début d’un processus guerrier que les dirigeants de notre pays sont incapables de combattre.

Car pour abattre le mal, il faut le nommer, faire le bon diagnostic, dégager les bons remèdes… Et quand on est, comme le Hollande et ses porte flingues ministériels, soumis à l’Arabie Saoudite, au Qatar  (dont on suce avidement les prébendes de toutes natures)…

quand on joue les petits chiens des USA et de l’OTAN,  qui ont imaginé » l’Etat Islamique du Levant pour contenir le Russie, la Chine et l’Iran et pour régner sur les ressources énergétiques du Moyen Orient,

quand on prône l’accueil inconsidéré de ceux qui viennent nous détruire,

on n’est nullement crédible en combattant « impitoyable » de l’islamisme, du fascisme islamique, qui ne sont que les  images authentiques de l’islam des textes, de l’Histoire, de la réalité politique et idéologique des 57 pays islamiques de notre planète.

Si notre pays est la cible d’une guerre sanglante, à la fois sourde et éclatante, que lui mènent des hordes de musulmans décérébrés, criminels et destructeurs, qui trouvent leur aisance dans le fumier des banlieues et de l’immigration légale et illégale (et, aujourd’hui, dans celui des supposés « migrants » largement infiltrés par les « soldats d’allah » en quête de djihad), il le doit à la politique immigrationniste suivie depuis 40 ans par les gouvernements de « droite » et de « gauche » qui se sont succédé et qui a permis à l’islam de s’implanter là où il n’a aucune place.

Ce terreau a ensuite pu être cultivé par la horde des 5000 imams envoyés dans notre pays par l’Arabie Saoudite, l’Algérie et le Maroc (avec des subsides importants pour s’y implanter)  et se tasser autour de la multitude de mosquées que les pouvoirs en place ont laissé se construire, quand ils n’en ont pas favorisé l’érection…tout en donnant à ces représentants d’une pseudo religion mortifère et aliénante les moyens administratifs, légaux, politiques, sociologiques d’imposer leur communautarisme religieux et leur loi religieuse qui agit contre les lois laïques et démocratiques de notre République…

Là est le vrai danger pour notre pays, son identité, son histoire, ses valeurs…Là, et non dans la chimère du FN que l’inepte hystérique de Matignon désigne à chacune de ses sorties, incapable par ailleurs d’agir efficacement pour régler les problème d’emplois, d’insécurité, de fiscalité abusive, d’injustice permanente, qui accablent les Français.

D’ailleurs, si le scootériste libidineux de l’Elysée et sa clique « mafiosa »- ministérielle, voulaient combattre et éradiquer le « terrorisme islamique » (comme ils n’osent même pas le dire), il leur suffirait de conduire une politique:

qui passe par la fermeture des frontières et le refus des migrants actuels: combien d’assassins en puissance dans ces foules indifférenciées?

qui passe aussi par les arrestations massives et préventives de tous ceux qui sont « fichés » et la surveillance étroite de leurs familles et de leurs clans, et du milieu islamique dans son ensemble,

qui passe également par le bouclage des cités de non-droit et la saisie des milliers d’armes qu’elles recèlent,

qui passe encore par l’expulsion des illégaux et des étrangers qui ne travaillent pas, et la suppression de l’assistanat social qui les nourrit,

qui passe toujours par l’arrêt des constructions  de mosquées ( et le fonctionnement actuel de chacune doit être contrôlé) et par l’interdiction de toute forme de prosélytisme islamique, notamment par le biais d’établissements scolaires ou autres « centres de rassemblement »,

qui passe surtout par l’obligation qu’aura tout musulman de faire de sa « religion » une affaire privée, de renoncer à toute forme d’exposition publique et autres revendications communautaristes, et de se soumettre à la loi laïque et démocratique,

qui passe encore par l’assimilation complète des populations issues de l’immigration et de nationalité française ( et par la suppression du droit du sol!) et leur acceptation de notre langue, de la primauté de la loi démocratique sur toute autre loi, du respect de l’identité et de l’histoire françaises,

qui passe (enfin?) par une politique extérieure indépendante, loin des diktats des USA et de l’OTAN, de rupture avec les pays salafistes et soutiens de l’Etat Islamique du Levant, et de rapprochement avec la Syrie de Bachar El Assad et la Russie afin de détruire cet état islamique qui se nourrit de la manne pétrolière et financière que lui consentent les Etats Occidentaux.

Sans omettre, bien sûr, d’envoyer « ad patres », et sans hésitation, tous ceux qui se rebelleraient les armes à la main ou qui se livreraient à des actes délictueux quels qu’ils soient.

Mais, ça, ni Hollande et sa caste prébendière de « socialauds » pestilentiels, ni la clique umpéiste (Sarko, Juppé, Fillon, réunis…), ni les centristes salivants, ni les écolos ectoplasmiques, ni le « Front de (pseudo) gauche » (ou les cocos dinausoriens) ne le feront.

Alors, comme la solution, ici comme ailleurs, est politique, il faut pousser jusqu’aux rênes du pouvoir celle qui peut, seule, agir pour régler cette question.

Est-il besoin de préciser?

Empédoclatès

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 16:51

Les nouveaux totalitaires et leurs idiots utiles se focalisent sur Israël

Publié le 13 novembre 2015 - par

 

israel-645x250

Tout d’abord, lorsque l’on possède encore la patience de lire leur prose, les bras hélas en tombent toujours tant leur justification aurait pu être être signée par M. Jourdain dans une pétition écrite à sa gloire. Ainsi, clament dans Libération (29.10.2015) Sandra Laugier, « Professeure de philosophie à l’université Paris-I Panthéon Sorbonne et Albert Ogien, Sociologue, directeur de recherche au CNRS » :
C’est bien parce qu’ils se sont opposés à l’exploitation, à la subordination et à l’aliénation des dominés que les intellectuels se sont rangés «à gauche».

Mais qui donc pourrait être pour l’exploitation, la subordination, et l’aliénation des dominés » ? Qui ? À part quelques adeptes du sang bleu ou de la supériorité en soi de la race, de la religion ? Où l’on voit bien que ces doctes universitaires et scientifiques du haut de leur chaire et laboratoire voguent dans des généralités qu’ils pensent encore être sous-tendues par des analyses solides telles que « le capitalisme repose sur l’exploitation », la « société de classe » sur la « subordination » et « l’ordre social » sur « l’aliénation des dominés » ; sauf que ces analyses sont fausses dans leur globalité, mais peuvent localement toujours trouver des exemples qui semblent les corroborer puisqu’il se trouve que depuis que le monde est monde il a existé, il existe, il existera, des tricheurs des menteurs des voleurs, les dix commandements viennent de cet état de fait d’ailleurs.

Mais revenons à leur incipit. C’est la seule substance en réalité de leurs propos étayés il est vrai par une vague analyse sur un « capitalisme exténué » à force de « financiarisation » (ce que dénoncent par ailleurs certains au sein de  cette « pensée réactionnaire » qu’ils font vœu de pourfendre au début de leur « tribune »…) alors que cet aspect n’en est pas la quintessence ou le substrat mais toujours l’excès vieux encore une fois comme Mathusalem, même si la numérisation de la spéculation peut nuire et mérite certes une solution à hauteur de jeu ; mais elle ne mérite pas de jeter le bébé avec l’eau du bain, ce qui ne veut pas dire qu’il faille se satisfaire de changer son eau pour apprendre à ce bébé que la seule conservation de puissance ne suffit pas pour atteindre la réelle magnificence… Sauf que nos pourfendeurs n’iront pas jusqu’à ces hauteurs. Aussi leur faut-il plutôt un bouc émissaire, une « victime sacrificielle », devinez qui…

Ainsi, la fureur de ces nouveaux totalitaires ira jusqu’à émettre l’idée que par exemple l’avion russe aurait été abattu par un drone…israélien, ce n’est pas dit tel que, mais comme ceci :

« Pour la BBC et les médias contrôlés par les sionistes, omettre la possibilité que l’avion ait été détourné à distance grâce à la technologie du drone, révèle le rôle-clé joué par les médias dans la tromperie sioniste-bankster imposée aux Étasuniens et au monde. L’omission par les médias contrôlés de la théorie du détournement à distance est destinée à cacher cette possibilité au public. Et cela suggère qu’ils peuvent très bien savoir comment l’avion a été abattu » (1)

Ensuite, mais à un niveau plus décent, seyant, surtout lorsque l’on est « académicien », ou éminent professeur au Collège de France, leurs franges les plus « modérées » en viendront à stipuler que le conflit israélo-arabe serait le coeur même du brasier moyen-oriental, ce qui justifierait ce boycott encore partiel d’Israël (mais guère de la Chine à cause de sa politique au Tibet ou de l’Arabie Saoudite du fait de ses massacres opérés au Yémen) telle est l’idée, défendue par l’académicien Alain Duhamel (sur RTL le 11 novembre au soir) sans pour autant spécifier d’une part, que la principale cause de ce supposé « cœur » vient plutôt et pour une grande part de la partie arabe refusant de faire les compromis nécessaires s’agissant des réfugiés de 48 et de Jérusalem ; d’autre part, que le cœur supposé de ce brasier préexistait bien avant l’émergence d’Israël, car l’impossibilité arabe et musulmane depuis la fin du Califat turc en 1923 ne vient pas de causes extérieures, mais de causes profondément internes issues du refus de penser l’insoumission, celle d’Eve, de Prométhée, Spartacus, Jésus… ou la liberté humaine.

Aujourd’hui, les nouveaux totalitaires et leurs idiots utiles mettent à l’Index tous ceux qui refusent de croire que les problèmes internes à la nation française viendraient d’Israël, du capitalisme, des USA, du réchauffement climatique, et non de ces causes externes bien connues depuis des lustres qui ont pour nom le clientélisme, l’affairisme (le colbertisme ou comment faire affaire avec les puissants du moment) le jacobinisme, le robespierrisme, le communisme, le national socialisme, le sans-frontièrisme, toutes ces doctrines totalisantes qui ont le mot « réactionnaire » à la bouche pour mieux faire peur si l’on ne pense pas comme eux… alors qu’elles sont les plus nihilistes et les plus dangereuses pour la démocratie et les libertés.

Lucien Samir Oulahbib

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 16:48

Régionales : Valls et Estrosi rêvent du modèle suédois

Publié le 13 novembre 2015 - par

 

valls-qui-fait-peur

 

Les manœuvres politicardes s’accélèrent à l’approche des régionales.

Valls demande un accord avec l’UMP[1]-UDI-Modem au soir du premier tour pour la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Estrosi envisage la même chose pour la PACA.

On devine à quel genre d’accord songent les stratèges des partis mainstream qui se partagent le pouvoir depuis si longtemps : celui du modèle suédois.

Il a été signé il y a un peu moins d’un an dans le pays le plus politiquement correct d’Europe, dans le pays où le bêlement bien pensant est peut-être encore plus strident qu’en France, dans le pays où le comble de l’horreur pour un policier de roman est d’avoir « vu un skinhead tripoter les seins d’une femme musulmane devant l’école de Västerbron » (L’Hypnotiseur de Lars Kepler – Actes Sud) et pas les viols commis sur les jeunes Suédoises par les migrants.

Un coup d’Etat institutionnel

C’est le samedi 27 décembre 2014 qu’a eu lieu le coup d’Etat institutionnel suédois.

Ce jour-là, le premier ministre social-démocrate, Stefan Löfven, a annoncé que devant le risque de voir la droite nationale (Les Démocrates de Suède, SD) gêner le pouvoir, la coalition de gauche et la coalition de droite avaient signé un accord pour « gérer le pays de façon stable». Aucune des deux coalitions (l’équivalent du PS et ses satellites d’un côté et de l’UMP et ses centristes de l’autre) n’a caché qu’il s’agissait de neutraliser l’extrême-droite.

Baptisé « accord de décembre », cet arrangement s’étend sur deux législatures, c’est-à-dire jusqu’en 2022.

Il comporte trois points : la coalition qui obtient le plus de voix obtient le poste de premier ministre (la plus haute fonction politique en Suède). Deuxième point : la coalition perdante s’engage à ce que le gouvernement soit en mesure d’appliquer son budget et, pour cela, promet de ne jamais le mettre en minorité.

Enfin, des domaines de coopération seront dirigés conjointement par les deux coalitions : la défense, l’énergie, les retraites…

Un  super Front républicain

Vu de France, l’accord de décembre est un super Front républicain, appellation scélérate pour nommer la magouille qui permet aux mêmes familles politiques de continuer à gouverner en se foutant des électeurs.

La création de ce super Front interdit de fait à un autre parti que ceux des coalitions classiques de droite et de gauche de gouverner.

Après ce coup d’Etat institutionnel, le parti de la droite nationale (SD) n’a plus pu peser sur la politique migratoire suédoise.

L’accord a reçu le soutien des médias. Comme il le recevrait en France.

En Suède, depuis longtemps, ceux-ci ne surveillent pas le pouvoir, mais le peuple, n’hésitant pas à dénoncer les blogueurs qui affichent des opinions dissidentes sur l’immigration ou la théorie du genre, publiant leurs véritables noms, leurs adresses, leurs portraits.

Le concept est arrivé en chez nous:

http://www.fdesouche.com/668215-propos-anti-migrants-sur-nord-littoral-chaque-semaine-publiera-les-noms

Valls va applaudir.

Le concept de « bonne haine »

Le pouvoir  et les médias suédois légitiment ses pratiques par le concept de « god had », de « bonne haine » qui donne le droit aux associations prétendues antiracistes et antifascistes d’intimider les opposants par la violence.

En France, les associations de la gauche olfactive envoient les divergents devant les tribunaux pour le moindre mot qu’elles jugent nauséabonds et les antifas, véritable milice de la pensée certifiée conforme, se chargent du boulot plus sanglant.

Le tout avec un sentiment de bonne conscience, et celui de posséder une haute valeur morale.

Valls est dans le ton. Il est le Bien, il combat le Mal.

Au mieux, nous serons traités de nazillons à qui il faut couper les ailes, au pire, de fanatiques qu’il faut, par tous les moyens, empêcher de nuire.

Pendant ce temps, avec la bénédiction du gouvernement, en Suède comme ici, l’occupation du pays s’intensifie.

 

Marcus Graven

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 16:38

Christine Lagarde : encore plus des clandestins au service de l’ordre mondial

Publié le 13 novembre 2015 - par

 

RI7LagardeChariafinance ch'adore2Nous avions eu, en la personne de l’ex directeur du FMI, le « meilleur économiste du monde ». Il était l’inspirateur de la loi sur le temps de travail établissant la durée légale de celui-ci à 35 heures dans notre pays. C’était précisément son plus haut fait d’arme, celui qui permettait à certains d’en faire l’exemple et la quintessence de la pensée moderne, en remplacement de leur ancien dieu vivant c’est-à-dire Jean Maynard Keynes.

Par bonheur, le destin chaotique de DSK nous épargna une cure plus avancée de ses élucubrations dangereuses mortifères.

Mais voilà que, provenant du même organisme prétendument gestionnaire des intérêts du monde, le FMI, nous arrive une nouvelle salve de recommandations « éclairées » qui pourraient trouver une oreille bienveillante dans la gouvernance de nos vieux pays pourtant jadis si prudents. Ces conseils sentencieux nous sont assenés par Christine Lagarde, elle aussi directrice du fameux fonds, elle aussi considérée par certains comme une experte de haut vol.

Que dit-elle ?

« Les pays avancés doivent voir comment ils peuvent élargir leur approche pour accueillir plus de réfugiés… Cet afflux peut être d’abord bénéfique aux pays d’accueil, il pourrait aussi permettre de s’attaquer au vieillissement de la population dans les pays riches ».

A ce stade, on peut se demander si ces chevronnés connaisseurs du développement prennent véritablement en compte l’intérêt des peuples auxquels ils s’adressent. Nous serions en droit de nous demander si au contraire ils ne cherchent pas à favoriser un intérêt qui n’est pas le nôtre.

Car enfin, comment expliquer qu’un afflux massif de gens, qui, pour la plus grande part, ne disposent d’aucune qualification, qui ne parlent pas la langue de notre pays, pourrait entraîner notre économie vers le haut ?

Comment croire que ces populations, à la culture si opposée à la nôtre, aux croyances dont nous savons bien ce qu’elles peuvent produire de dangereux, pourraient s’assimiler et s’inscrire dans notre cohésion sociale ?

Comment oublier que notre pays compte déjà 5 millions de personnes sans attache avec le monde du travail ? Comment ne pas prendre en considération que l’Europe compte elle-même, déjà, 25 millions de chômeurs ?

Il ne me semble pas utile d’être un champion de la pensée économique pour estimer que quand il n’y en pas assez pour ceux qui sont là, il ne saurait y en avoir pour d’autres cohortes. Il me paraît aussi qu’il serait plus sage d’aider ceux qui ont besoin d’être aidés d’une autre manière qu’en les accueillant sans discernement ni projet cohérent et sérieux.

Quant à l’idée du repeuplement par l’immigration nous devons lui préférer une véritable politique de la natalité qui aurait l’avantage d’éviter le grand remplacement et de préserver l’identité à laquelle nous tenons quoi qu’il en soit.

Jean-Jacques Fifre

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 16:34

Corruption et mensonge de la prime au mérite des médiocres

Publié le 13 novembre 2015 - par

 

Corruption-bribe-5-x-7.-123rf

Le nouveau scandale de la prime au mérite syndical : L’État-PS est un cadavre qui marche vers son « destin de fin de vie ». Maurice Druon a écrit un pamphlet : La France aux ordres d’un cadavre, © éditions de Fallois / éditions du Rocher, Monaco, 2000. Il est écrit, dans Épictète, Manuel et Entretiens, Ce qui dépend de nous, © Arléa, 1991 : Le cadavre est « l’image de l’inaction« . Comment ne pas penser à Hollande ?

Et avant lui, à Chirac un politicien de champ de foire, et à « l’image de l’inaction » des rois fainéants.

L’État-PS est aujourd’hui dans la situation du « canard sans tête« , qui marche en se dandinant vers son inéluctable destin funeste. La politique irresponsable et médiocre de la république socialiste nous ramène au temps de la nostalgie de la révolution libertaire des post-soixante-huitards. Ils sont animés de la nostalgie de la jeunesse dorée rêvant à la révolution de 1968 : tout ce qui s’est passé en France depuis 2012 n’est qu’une conséquence misérable de l’idéologie des bobos profiteurs friqués de 1968. C’est pourquoi, les idéologues de la république socialiste croient pouvoir se vautrer dans une idéologie libertaire qui date du siècle dernier.

L’amateurisme de la politique irresponsable de Hollande place le pays en face de la simple « exécution testamentaire » de la révolution libertaire de 1968. C’est pourquoi, dans la France du XXIe siècle, l’idéologie de la « déconstruction« , destructrice des valeurs de la famille, prépare l’effondrement de la politique anarcho-libertaire des bobos profiteurs friqués post-soixante-huitards. Et c’est pourquoi les Français qui travaillent sont entrés en lutte ouverte contre l’inconscience de Hollande et des idéologues de l’État-PS. Et ils veulent mettre fin à la tyrannie idéologique anarcho-libertaire et antisociale de la république socialiste : « Ni Dieu, ni maîtres » !

Comme la célèbre Madame Michu  du non moins célèbre Thierry Le Luron, notre Lebranchu,  qui a bien du mal à suivre, veut nous faire croire qu’elle aurait inventé l’eau tiède. C’est vouloir nous prendre pour des cons. Lu dans la presse : « Elle voudrait prendre en compte le mérite (lequel ?) dans le déroulement de la vie professionnelle. Selon un conseiller de la ministre : « Nous proposerons une accélération de carrière aux agents les plus investis« . Comment réagiront les fonctionnaires (à) cette forme de revalorisation salariale ?… Pour la ministre, pas question d’avancer sur ce dossier sans dialogue avec les organisations syndicales. »

Au début des années 1980, avec les mensonges et mystifications de la propagande socialo-populiste scandaleuse des années Mitterrand, il a été question de la prime au mérite dans les hôpitaux psychiatriques. Les syndicats de psychiatres, qui sont absolument et politiquement correctement à gauche, avaient versé des fonds pour la campagne de Mitterrand élu en 1981. On a assisté alors à une reclassification bienveillante de certains services de psychiatrie, avec augmentation immédiate des rémunérations des psychiatres concernés.

La prime au mérite devait être attribuée aux psychiatres exerçant dans des secteurs en très grande difficulté, avec des populations très précarisées et surtout, avec un manque évident de moyens pour mener à bien les missions du service public. Et que croyez-vous qu’il advint ? Ce sont les syndicats de gauche qui ont décidé d’attribuer la prime au mérite en priorité aux copains, aux syndicalistes méritants, puis aux activistes et militants politiques de gauche qui avaient mené des luttes contre « l’institution » des hôpitaux psychiatriques !

Grâce au dialogue de Labranchu, avec ses copains des organisations syndicales, la prime suivant celle dite « de fonctions et de résultats » sera attribuée comme complément de rémunération aux fonctionnaires planqués. « Les socialistes l’ont remplacée par un nouveau système composé de primes fixes et d’une prime au mérite… Ce système sera généralisé fin 2016 (pour l’élection de 2017) à l’ensemble des ministères« .

C’est « prévu dans les textes souligne le ministère de la Fonction publique. Quasiment toutes les primes peuvent être modulées en fonction de l’engagement professionnel (lire : syndical) des agents« .

La nouveauté, c’est que la ministre Lebranchu « en fait clairement un cap à suivre » (pour l’élection de 2017)… Comme la prime et la rémunération au mérite ne signifie pas autre chose que « l’esprit libéral et économiquement rationnel », les syndicats feront en sorte que la sur-rémunération des fonctionnaires, dans la mesure où elle serait nécessaire, doive se conformer à la « raison anti-discriminatoire socialiste« .

Comme on le sait, la discrimination socialiste fait la part belle à la prétendue parité homme/femme. C’est un déni de l’égalitarisme LGBTQ puisque les transgenres et autres transsexuels ne bénéficient pas de la parité, au même titre que les socialo-hétéros… Quelle honte, cette organisation socialiste inégalitaire !

Lu dans Les Échos : « Les 1 300 agents de la ville de Suresnes (Hauts-de-Seine) vont être notés. Leur travail sera évalué chaque mois et donnera lieu à une prime au mérite… Pour les fonctionnaires de la catégorie A, au lieu de toucher 670 euros de prime, un agent jugé exceptionnel pourra gagner 904 euros. En revanche, celui noté très insuffisant descendra à 436 euros« . TAKA-Y-CROIRE. Comme le gouvernement de la république socialiste est composé d’un personnel « noté très insuffisant », comment-est-ce possible ? Qu’en pense Belkacine, ma cousine, qui veut supprimer les notes à l’école et promouvoir les « ABCD de l’égalité » ?

Selon Reuters : « Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron s’est dit favorable à l’augmentation de la part du mérite dans la rémunération des fonctionnaires et sa collègue de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a approuvé, mais sous conditions (« de l’augmentation du mérite pour tous les fonctionnaires, sans distinction » !) « On peut le faire dans la fonction publique, on peut le faire partout« , a déclaré (la ministre de la surenchère) Marylise Lebranchu… « J’y suis favorable à une condition : c’est qu’il y ait des discussions avec les organisations syndicales et que, y compris pour les travaux en équipe, on puisse avoir aussi cette prime ou cette forme d’avancementIl faut mettre tout sur la table, mais dans le dialogue social« . Exemple : Aucun progrès dans l’organisation de l’école, aucun moyen supplémentaire exigé, ni aucune dotation de toujours plus d’enseignants-militants, ne pourra réformer l’école soumise à la « tyrannie des fonctionnaires médiocres ».

Vous vous souvenez des abus et du scandale politico-syndical du « paiement des jours de grève des fonctionnaires » au profit des militants CGT et autres FO, au même titre que ceux qui avaient travaillé et assuré leur « mission de service public auprès des usagers ». Pas de honte chez les fonctionnaires de gauche ! Tirée du même tonneau de la mystification socialo-populiste, les prime et rémunération au mérite des fonctionnaires de gauche  seront détournées illico au profit des copains syndicalistes et des planqués les plus médiocres qui sont les derniers soutiens de Hollande, l’audacieux inutile, pour sa ré-élection imaginaire en 2017.

Thierry Michaud-Nérard

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 16:19

Plus de 100 morts dans des attentats à Paris : surtout pas d’amalgames !

Publié le 14 novembre 2015 - par

 

Attentat-Bataclan

Vont-ils oser cette fois encore nous faire le coup du « padamalgam » ? Vont-ils oser cette fois encore jouer la comédie aux Français en organisant à grands renforts de « l’islam ce n’est pas ça, on est tous Charlie » et la priorité c’est la lutte contre l’extrême droite et le FN ?

Alors qu’on apprenait dans l’après-midi qu’un agent municipal fournissait des Kalachnikov aux jeunes Marseillais et que Cazeneuve entendait mettre sur pied un plan « ferme et résolu » visant à lutter contre les détenteurs d’armes en France, voilà qu’une nouvelle fois une série d’attentats mortels viennent de viser Paris et le stade de France tout proche.

Aux environs de 22 h ce vendredi 13, les réseaux sociaux s’enflammaient soudainement : une explosion venait de retentir au stade de France. Quelques instants plus tard, I-Télé indiquait qu’Hollande avait été exfiltré, dans l’espoir vain sans doute de nous rassurer.

Quid des autres spectateurs du match de foot ? On apprendra un peu plus tard que l’engin explosif contenait des clous, une vieille méthode déjà éprouvée lors d’une précédente vague d’attentats à Paris en 95. http://ripostelaique.com/il-y-a-tout-juste-20-ans-a-saint-michel-lislam-frappait-paris.html

Attentat-stade-de-france-clous

Selon BFMTV, des grenades auraient été lancées sur les spectateurs. Un corps déchiqueté aurait été retrouvé.

Simultanément, c’est dans le restaurant « le petit Cambodge », situé vers la rue Bichat dans le 10e, un quartier très « enrichi », qu’a eu lieu une fusillade faisant plusieurs morts et blessés.

Puis c’est le Bataclan, un lieu de concert très prisé des bobos parisiens, fort nombreux dans ce quartier du 11e, d’autant qu’avec les températures clémentes en ce moment les terrasses sont pleines en veille de week-end.

Attentat-Bataclan-2

A 22h20, on apprenait qu’une autre fusillade avait cours rue de Charonne dans le 20e, un quartier très populaire et très kebabisé…

Attentat-Charonne

D’après un témoin du Bataclan, des personnes portaient d’autres personnes pour les secourir. Puis sur Twitter, l’info a fusé : les tireurs ont crié « Allah ouakhbar ! ». Il semble qu’ils avaient pour motivation d’agir pour la Syrie. Que ne sont-ils allés chez BHL pour cela au lieu de s’en prendre à des Français qui ne leur ont rien fait !

Dans ce chaos, une soixantaine de morts étaient annoncés et une réunion ministérielle était organisée en urgence, tandis que de chez moi, n’habitant pas à proximité de ces lieux, je pouvais entendre régulièrement des sirènes. La préfecture de police donnait ses consignes : ne sortir de chez soi sous aucun prétexte !

Attentats-Paris-consignes-police

La France est en guerre !

A 23 h 35, CNN annonçait trois autres attaques dans le quartier des Halles, au Louvre et à Beaubourg, des quartiers très fréquentés le vendredi soir par les Parisiens et les touristes.

A minuit, Hollande décrétait l’état d’urgence, la fermeture demain de tous les établissements scolaires et universités, et surtout la fermeture de nos frontières, mettant à bas Schengen. Mais si cette mesure attendue est un soulagement, cela ne résout absolument pas la question de la dangerosité de milliers d’islamistes déjà présents sur notre sol, naturalisés ou nés ici ou même des étrangers à qui récemment encore il était envisagé d’accorder le droit de vote ! On le voit, c’est un cataplasme sur une jambe de bois.

 

Attentat-Hollande-ferme-frontieres

Ces gens doivent être expulsés manu militari, les employés des aéroports, de la police, de l’Armée, des personnels navigants, tous ces postes névralgiques où le risque est écarlate. Nous sommes en guerre, enfin maintenant c’est clair. Et l’ennemi est intérieur, il attaque aveuglément au cri de « Allah Ouakhbar ! » et nos élus leur facilitent la tâche en leur accordant des baux pour leurs mosquées.

Les cent morts du Bataclan, que la police vient d’annoncer, à 1 h 12, n’en sont que la confirmation.

Ca ne peut plus durer. Le peuple ne peut pas accepter qu’on tue les siens. Ce sont nos familles que, par son laxisme irresponsable, ce régime écoeurant a encouragé à tuer ce soir dans un carnage sans nom.

Caroline Alamachère

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 06:53

En voulant sanctionner Israël, l’UE lui fait la plus belle pub !

Publié le 12 novembre 2015 - par

 

Schulz-Juncker

 

Je suis sympathisant des Israéliens et je soutiens tout à fait la cause de ce pays, petit par la taille, mais immense par ses qualités, si fort et si efficace.

Situé dans la pire des adversités au sein même du nid de l’islam, ces valeureux Israéliens, résistent à toutes les pressions et ne cessent de progresser.

Israël est bâti sur ce qui était avant le RETOUR des Juifs à Sion, un tas de cailloux inculte et situé au bord de la mer. C’est ce qui leur a permis de s’y ancrer, car les Arabes pensaient et disaient « Si jamais les Juifs arrivaient à faire quelque chose de ce tas de cailloux, nous n’aurions plus qu’à les pousser à la mer »…

Israël s’est construit envers et contre tous. Israël s’est défendu envers et contre tous.

Agressé, provoqué sans cesse par ses voisins arabes, en 6 jours, Israël a flanqué à ces barbares la plus vaste tripotée qu’ils n’ont jamais reçue… Et de ce fait, Israël s’est mis en droit de revendiquer des territoires que l’ennemi leur a abandonnés. C’est la juste conséquence de la punition que doivent assumer ces Arabes…

Cette guerre, déclenchée par Israël au titre d’attaque préventive contre ses voisins arabes, résultait d’une grave décision prise à la suite du blocus du détroit de Tiran aux navires israéliens par l’Égypte le 23 mai 1967, alors que les Israéliens avaient préalablement annoncé qu’ils considéreraient cet acte comme un casus belli. Quoi de plus juste alors que cette guerre ?

Le soir de la première journée de guerre, la moitié de l’aviation arabe était détruite ; le soir du sixième jour, les armées égyptiennes, syriennes et jordaniennes étaient défaites. Les chars de l’armée israélienne bousculèrent leurs adversaires sur tous les fronts. En moins d’une semaine, l’État hébreu tripla son emprise territoriale : l’Égypte perdit la bande de Gaza et la péninsule du Sinaï, la Syrie fut amputée du plateau du Golan et la Jordanie de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est (source : Wikipedia).

Mais, loin d’écraser ces peuples, là où Israël étend ses territoires il y apporte richesses et prospérité. Israël apporte du travail à tous et cette prospérité totalement nouvelle, apportée par les colons juifs est telle qu’ils arrivent à EXPORTER DES PRODUITS APPRÉCIÉS DANS LE MONDE ENTIER !

Ainsi, merci à l’UE de favoriser ces produits en les mettant en valeur sur l’avant-scène de toute l’Europe ; ce qui constitue indiscutablement une manière de saluer et de reconnaître l’efficacité d’Israël. De surcroît, cette mise en évidence va nous permettre, à nous Européens, de faire un choix juste pour des produits de qualité et d’éviter ainsi acheter en toute ignorance les produits frelatés halal en provenance d’États ou de ces communautés mahométanes aussi agressives qu’arriérées.

Incidemment et pour en terminer, une petite question : « Pourquoi Israël ne met-il pas maintenant à nouveau bon ordre dans cette partie du monde, si infectée par l’Islam et ses fanatiques coreligionnaires » ? 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée