Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 00:02

La France de Hollande : meurtres en série, bébé dans un lave-linge…

Publié le 16 mars 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/Voiture-de-police-incendiee.jpg

Nous vivons une époque formidable. Il suffit, pour s’en convaincre, de consulter la chronique judiciaire quotidienne et de la comparer, en toute innocence, à son homologue d’il y a trente ans. Le constat s’impose : comment faisait-on pour s’ennuyer autant ?

 Une seule brève des faits divers actuels aurait mérité une Une dans les années soixante-dix. Mais ne regardons pas vers le passé, c’est dangereux, diraient nos socialistes, qui ont bien retenu les malheurs d’Orphée.

 Je lis donc, entre autres mets appétissants, qu’Ali avait violé une jeune Parisienne lors des Fêtes de Bayonne 2014. J’imagine son raisonnement : privé de jambon, l’islam l’autorisait à se reporter sur une dinde. Huit ans de prison, dont trois ou quatre derrière les barreaux et un stage à Chamonix.

 http://www.fdesouche.com/832869-ali-condamne-huit-ans-de-prison-pour-viol-aux-fetes-de-bayonne

 Zackari, lui, aura plus de mal à plaider le coup de sang : voilà deux semaines qu’il terrorise les retraités de Montluçon.

 http://la1ere.francetvinfo.fr/montlucon-mahorais-19-ans-garde-vue-viol-est-soupconne-etre-implique-double-homicide-personnes-agees-453413.html

 Apparemment, il n’était pas seul. Il est vrai que pour violer, mutiler et tuer des personnes âgées, il avait besoin d’un peu de renforts. Et c’est d’autant plus drôle quand on partage.

 Justement, dans les chroniques judiciaires, on trouve aussi beaucoup d’amour. Tenez, ce couple de Perpignanais a trouvé un usage tout à fait original de sa machine à laver (déjà essayé par le passé en Seine-et-Marne, avec succès) : landau couche pour bébé.

 http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/bebe-berce-machine-laver-perpignan-couple-interpelle-1214995.html

 « Dans un premier temps, la maman, 19 ans, a expliqué que la petite fille était tombée, selon nos confrères de RTL. » Entre deux pantalons, on ne peut pas toujours voir si un gamin part avec, comprenez.

 « Le beau-père aurait lui expliqué aux enquêteurs qu’il voulait simplement « bercer » la fillette. » Je vous l’avais dit, tout cela part d’une bonne intention.

 Toujours dans le registre « amour et eau fraîche », on apprend que les pompiers marseillais avaient eu affaire à un sacré client, en mai 2016. Pris en charge pour une crise d’épilepsie, Yasim remercie à sa manière : « sales bâtards », exigence de boire alors que cela fausserait les analyses, coups de pied dans les valseuses. Les sauveteurs n’en peuvent plus et l’abandonnent sur le trottoir, chose assez rare pour être signalée en bons termes par la presse.

 http://www.laprovence.com/actu/en-direct/4363622/a-marseille-les-marins-pompiers-injuries-abandonnent-le-patient.html

 Comme Paris n’aime pas se laisser distancer par ses rivaux du Sud, il contre-attaque immédiatement et laisse le champ libre aux légitimes revendications lycéennes.

 http://www.leparisien.fr/chevilly-larue-94550/chevilly-larue-cinq-interpellations-lors-des-affrontements-entre-policiers-et-lyceens-15-03-2017-6764631.php

 Tout en engloutissant dans ses boulevards des réfugiés marocains toxicomanes, qui refusent toute prise en charge et errent dans le quartier Barbès.

 http://www.fdesouche.com/832767-paris-arrivee-du-maroc-de-mineurs-isoles-et-toxicomanes

 On poursuit vers le Nord, où, à Grande-Synthe, on accueille avec bienveillance le flot intarissable de clandestins.

http://www.dailymotion.com/video/x5ew0ov_migrants-incidents-dans-le-camp-de-grande-synthe_news

 En attendant de les régulariser comme il se doit (notre pays a bien besoin de marginaux), le justicier en chef Urvoas prévoit ni plus ni moins que les délinquants incarcérés puissent voter en se passant de procuration ou de permission de sortie.

 http://www.lunion.fr/20379/article/2017-03-13/le-vote-des-detenus-en-prison-sera-experimente-pour-les-legislatives

 Ces amoureux de la France n’avaient pas assez de distractions avec la Playstation et les cours de danse acrobatique.

 Pour finir sur une bonne note, sachez que le ministre de la Justice Urvoas, encore lui, estime la situation suffisamment apaisée pour lever l’état d’urgence.

http://www.dailymotion.com/video/x5ewqrt_terrorisme-l-etat-d-urgence-bientot-leve_news

 Je ne sais pas vous, mais moi, je m’amuse beaucoup à lire le journal, ces derniers temps. Seul hic : on a du mal à choisir vers où porter son regard. En attendant la suite des événements, je vais voir par là s’il n’y a pas un peu d’aspirine.

Lou Mantely

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 23:59

Le désastre, c’est l’euro… En sortir, c’est sauver le pays !

Publié le 16 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/Sortieeuro.jpg

Un petit retour en arrière est ici fort utile…

En 1992, au moment du vote du traité de Maastricht, pour emporter l’adhésion de notre Peuple, les socialistes, les « écolos, » l’UDR ( « Les Républicains » de l’époque), l’UDF ( « le « Centre » d’alors)… tous ensemble, oui, tous ensemble se mirent à nous vanter leur « Europe » sur tous les airs possibles et imaginables, nous promettant le fin du chômage, la croissance économique permanente, la justice sociale, la paix sociétale, le respect de nos valeurs historiques… bref, une sorte de « jardin d’Eden » pour le plus grand bien des Françaises et des Français…

Un seul exemple à donner : le discours au Sénat, le 9 juin 1992, de Mélenchon, alors dirigeant socialiste …Il est édifiant de démagogie « participative » et d’encensement européen (1).

On sait ce qu’il en est advenu vraiment.

En 2002, au moment du lancement de la monnaie unique, l’euro, bis repetita !

Les socialistes (au pouvoir avec Jospin), les « écolos » (leurs alliés), l’UDR-UMP (de Chirac président), l’UDF (encore existante)… tous ensemble, oui, tous ensemble… nous vantent allègrement les vertus de la monnaie unique grâce à laquelle la croissance explosera, nos exportations monteront en flèche, l’endettement sera maîtrisé, la richesse de notre Peuple s’accroîtra… sa sécurisation sociale, financière, salariale, sera totale, et sa fiscalité allégée… et la libre circulation de la main d’oeuvre sera vécue comme une panacée.

Aurais-je la cruauté de renvoyer tous ces prophètes volontairement trompeurs et manipulateurs à leurs prévisions et promesses…?

Oui…

Car aujourd’hui, les mêmes, sous leurs nouveaux oripeaux ou sous leurs anciens noms, avec leurs représentants de la vieille époque ( Fillon, Bayrou, Mélenchon, Hollande, Madelin…) ou leurs nouveaux avatars ( Macron, Hamon, Valls… ) viennent nous bassiner les oreilles de leur nouveau refrain trompeur et manipulateur :

« Sortir de l’euro serait un désastre…  »

Tout comme ils nous avaient rebattu nos mêmes oreilles des vertus et valeurs quasiment mystiques de l’euro et de l’Europe de Maastricht !

Et ils voudraient qu’on les croit !

Et ils voudraient que leur nouveau mensonge, leur nouveau recours « à la peur » et à la manipulation fonctionne encore !

Et ils voudraient nous détourner de l’engagement de Marine Le Pen de sortir de l’Europe et de l’euro pour retrouver notre souveraineté nationale et financière, notre liberté économique et politique, notre libre arbitre décisionnel dans tous les domaines dont fait partie comme élément essentiel le pouvoir régalien de « battre monnaie ».

Parce que, quand même, il est bon de savoir tout ce que nous cache la propagande largement véhiculée par la valetaille médiatique au service des financiers mondialistes, des puissances économiques européistes et d’un gouvernement socialo-écolo dont on connaît la vocation à tuer notre Nation au profit de la technocratie bruxelloise.

Cet euro n’est, pour notre pays, qu’une monnaie trop forte maîtrisée par la puissance allemande pour qui elle est un « mark » légèrement dévalué, ce qui lui permet d’occuper quasiment à elle seule le créneau des produits exportés…

Ainsi, en 2016, l’excédent commercial allemande était de 230 milliards d’euros alors que pour la France, c’était un déficit de 50 milliards d’euros, soit un différentiel de 280 milliards d’euros ! (2)

Face à cette puissance allemande, à l’avantage que lui donne ce « faux mark » qu’est l’euro, à sa position sur les produits exportés qu’elle renforce en permanence, l’Allemagne gagne une guerre commerciale qui la fait dominer en Europe au point que les candidats Fillon et Macron sont allés prêter allégeance à la Merkel en lui assurant leur soutien à l’Europe de Maastricht et à l’euro…

tout en se préparant au maintien de cette monnaie parasite qui leur fait choisir « la dévaluation interne », c’est à dire la baisse des salaires et la fin du modèle social français… suite logique de la politique menée et par Sarkozy et par Hollande.

Sans oublier ici le coût financier du « sauvetage permanent de l’euro » dont l’affaire « grecque « est l’exemple le plus parlant.

Qui sait aujourd’hui qu’entre 2009 et 2012, les pays européens (dont la France) ont englouti 1 100 milliards d’euros pour maintenir cette monnaie (3) ?

Qui sait, aujourd’hui, qu’en 2013 le budget français a dépensé 62 milliards d’euros pour soutenir la Grèce ? et 69 milliards en 2014 ? Et 67 milliards en 2016 ? et ainsi de suite jusqu’en 2020 au moins !…(4)

Qui sait, aujourd’hui, que la France a volé au secours de la banque Dexia, en 2008-2011, pour la sortir de la faillite en mobilisant 95 milliards d’euros? (5)

Et tout ça par le biais de différents textes européens adoptés par nos gouvernements respectifs depuis 2002, dont le plus célèbre est le Mécanisme Européen de Stabilité, signé en 2012 par Merkel, Sarkozy, et approuvé par Hollande !

Et tous ces gens, aujourd’hui, voudraient nous faire croire que la sortie de l’euro ruinerait la France et les Français, alors que c’est ce qu’ils font depuis 1992 et 2002, et dans des proportions gigantesques !

Il est temps de chasser du pouvoir ceux qui dirigent, par alternance organisée, depuis 40 ans, et d’éviter d’y mettre celui qui en est leur clone (et on le voit à la liste de ses soutiens !), le candidat de l’extrême banque, Macron !

Empédoclatès

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 23:55

Est-ce un délit d’écrire qu’il faut expulser tous les musulmans de France ?

Publié le 16 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2015/06/Europe-expulsant-musulmans.jpg

A l’heure où je commence cet article, je viens d’apprendre qu’un lycéen de 17 ans, lourdement armé, a tiré sur le proviseur et blessé 8 personnes, dans un lycée de Grasse. Même si le journal « Le Monde », spécialisé dans la lutte contre la « désintox », m’apprend que le tireur s’appelle Vladimir, j’aurais du mal, dans un premier temps, à ne pas penser qu’il se prénomme en réalité Souleymane, ou d’un autre nom qui évoque un disciple d’Allah. Et même quand on me fait le coup que le tireur serait le fils d’un ancien militant du FN devenu supporter de Fillon, j’ai du mal à ne pas m’interroger sur un coup tordu monté par le régime Hollande-Cazeneuve… Mais ce n’est pas le but de cet article.

Ce mercredi 22 mars, Pierre Cassen, notre fondateur, est convoqué par la 17e Chambre. Pourquoi ? Il est accusé d’avoir autorisé, comme directeur de publication, deux articles de Maxime Lepante, écrits au lendemain des attentats de Nice, et, 24 heures plus tard, de ceux qui ont frappé l’Allemagne.

http://ripostelaique.com/eviter-genocide-faut-expulser-musulmans.html

http://ripostelaique.com/attentat-a-hache-train-allemand-musulmans.html

Sans rentrer dans cette convocation ahurissante (Pierre n’a jamais été encore jugé pour savoir s’il est le véritable directeur de publication, on a donc du mal à comprendre pourquoi les juges le convoquent, malgré tout, alors qu’à cette date, c’était David Martin Ferguson qui président Riposte Laïque Suisse), et de savoir si notre fondateur se rendra ou pas au tribunal, il est intéressant de se pencher sur le fond de ces deux articles.

Est-ce véritablement un délit d’écrire, en France, après la série d’attentats islamistes, qu’il faut expulser de notre pays tous les musulmans ?

Les maître-censeurs y verront, inévitablement, une incitation à la haine, voire à la discrimination, contre un groupe de personnes en raison de leur appartenance religieuse. Ils invoqueront l’article 24-8 sur la liberté de la presse.

Mais écrire qu’il faut expulser des musulmans est-il une incitation à la haine ?Ce serait une interprétation fort discutable. On peut expulser sans haïr. Dans les années 1930, en période de chômage de masse, les organisations ouvrières demandaient l’expulsion des travailleurs étrangers, pour qu’ils ne soient pas utilisés contre les Français et leurs acquis sociaux.

Dans un pays normal, on expulse toutes les personnes étrangères qui ne sont pas en règle. Et cela se fait sans haine.

Les Algériens ont expulsé massivement les Pieds-Noirs, en 1962, dans des termes autrement plus menaçants : « La valise ou le cercueil », ce qui, manifestement, n’a jamais ému les autorités socialistes, qui, il est vrai, soutenaient le FLN, armaient les terroristes et portaient leurs valises.

Les Allemands des Sudètes ont été massivement expulsés de plusieurs pays, en 1947, sans haine, mais sans ménagement. Et il y en avait 14 millions, dont des familles présentes depuis plusieurs siècles.

Appeler à l’expulsion des musulmans est-il un appel à la discrimination ? La réponse serait oui, si les assassinats qui se répétaient en France et en Europe venaient de plusieurs religions, et que l’auteur n’en signale qu’une seule. Or, tous les assassinats de masse, commis au nom d’une religion, en France et en Europe, l’ont été au nom de l’islam. Breivik n’a pas tué des jeunes socialistes au nom du catholicisme, n’en déplaise à Mélenchon, mais au nom de la défense de sa civilisation.

Reste d’autres questions, bien évidemment. Qu’est-ce qu’un musulman ? C’est un disciple de l’islam, qui veut donc appliquer la charia. C’est ce qui explique la différence entre Tarecq Oubrou, Mehdi Meklat, Dalil Boubakeur, les racailles qui crient Allah akbar, les assassins du Bataclan, de Charlie, de Nice, et des personnes comme Pascal Hilout, né Mohamed, Zohra Nedaa Amal, Lucien Samir Oulahbib, Salem Ben Ammar, Hamdane Ammar, Hamid Zanaz ou Malika Sorel, qui, bien évidemment, ont toute leur place dans une France dont ils défendent la civilisation bec et ongles.

Poser la question de l’expulsion de tous les musulmans, c’est introduire un débat incontournable, quand on sait qu’un musulman sur deux âgé de moins de 25 ans, selon l’institut Montaigne, priorise les règles de la Charia à celles de la République. Et, au total, le chiffre est de 30 %. Cela signifie donc que plusieurs millions de musulmans sont prêts à la guerre civile, en France, quand les imams leur en donneront l’ordre.

Ce débat oppose ceux qui, comme Valls, Cazeneuve, la clique antiracistes et tous les islamo-collabos, estiment que le meurtre des Français (Maxime parle de génocide) est une fatalité contre laquelle on ne peut rien, ou ceux qui, comme Onfray expliquent que notre civilisation va mourir, et que 2000 ans, c’est un bel âge pour mourir…

… Et ceux qui, comme nous, refusent cette fatalité. En posant aussi brutalement cette question, et en expliquant que tout problème a ses solutions, Maxime refuse la résignation et le fatalisme de nos dirigeants.

Il explique donc qu’il y a une solution. Si nous étions dans un pays normal, on se poserait légitimement un ensemble de questions : cette solution est-elle possible, et souhaitable ? Est-ce une idiotie sans nom que de renvoyer dos-à-dos de prétendus musulmans modérés et des islamistes ? Faut-il garder les premiers, et virer seulement les deuxièmes ?

Peut-on expulser deux ou trois millions de musulmans, quatre ou cinq millions ? Est-ce possible techniquement ? Est-ce compatible avec nos valeurs démocratiques ? Est-ce souhaitable ?Apparemment, en Arabie saoudite, cela ne pose aucun problème de virer 5 millions de travailleurs-esclaves qui n’ont plus leur utilité. Après, on peut poser la question autrement : la présence de plusieurs millions de musulmans est-elle nécessaire, incontestable, et vaut-elle que le prix à payer représente des milliers de morts par an, une société de plus en plus policière, à cause des risques d’attentats qu’elle inclut ? Et on a le droit de penser que oui, comme les socialistes, et de défendre ce point de vue. Mais si on pense le contraire, on se retrouve au tribunal !

Dans un pays où on demanderait l’avis aux Français (comme le promet Marine Le Pen, qui évoque des recours possibles aux référendums), cette question se terminerait même devant les urnes, et le peuple déciderait.

Rappelons tout de même quelques exemples cités par Maxime Lepante…

Nous ne sommes nulle part en sécurité dans notre pays, puisque des musulmans peuvent nous assassiner n’importe quand et n’importe où, comme le prouvent les attentats commis depuis 2001 : dans des stades (Paris 2015), dans des salles de concert (Paris 2015), dans des restaurants (Paris 2015), dans des trains (Thalys 2015), dans des églises (Villejuif 2015), sur des sites industriels (Isère 2015), dans des sièges de journaux (Paris 2015), dans des épiceries (Vincennes 2015), dans des expositions artistiques (Dallas 2015), dans des centres culturels (Copenhague 2015), dans les rues (Israël 2015), dans des hôtels (Bamako 2015), dans des universités (Garissa 2015), sur des plages (Sousse 2015), dans des synagogues (Copenhague 2015), dans des temples bouddhistes (Bangkok 2015), dans des hôpitaux (Nigeria 2015), dans des avions (Sinaï 2015), dans des musées (Bruxelles 2014), dans des parlements (Ottawa 2014), dans des cafés (Sydney 2014), dans des manifestations sportives (Boston 2013), sur des trottoirs (Woolwich 2013), dans des centres commerciaux (Nairobi 2013), dans des maternelles (Toulouse 2012), dans des casernes (Fort Hood 2009), dans des bus et des métros (Londres 2005), dans des gares (Madrid 2004), dans des écoles (Beslan 2004), dans des ministères (Washington 2001), dans des gratte-ciels (New York 2001), dans des mairies, dans des villages, dans des salles de théâtre, dans des ambassades, dans des parcs d’attraction, dans des bâtiments officiels, dans des crèches, dans des navires, dans des marchés, dans des commissariats, dans des salles de conférence, dans des aéroports, dans des voitures, dans des jardins publics, dans des usines, etc.

Notre directeur de publication de l’époque, David Martin Ferguson, a-t-il eu raison d’autoriser la publication de ce texte ? Rappelons qu’il est américain, et fier de l’article 1 de la constitution de son pays. Il était, d’autre part, président d’un site suisse, et aucune plainte n’a été déposée, chez nos amis helvètes, contre lui.

Il a permis, en autorisant Maxime, au lendemain de deux crimes de masse musulmans, de publier ces deux articles, de lancer un véritable débat, en lanceur d’alerte qu’il est : pourra-t-il y avoir la paix, dans nos pays, avec des millions de musulmans sur notre sol ? Pourrons-nous sauver notre pays, et notre civilisation, avec une cinquième colonne aussi nombreuse ?

Le principe de précaution, si chèrement défendu dans les affaire d’OGM, entre autres, n’implique-t-il pas d’expulser de France tous ceux qui militent pour l’instauration de la charia, ce qui s’appelle un musulman ? Ecoutons ce que disait Schopenhauer :

Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence.

Encore merci Martin Ferguson, merci Maxime Lepante, d’avoir permis que ce débat s’approfondisse dans ce journal, et devant la 17e chambre.

Martin Moisan

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 00:48

L’im-Monde rêvé pour la propagande du Transgenre

Publié le 15 mars 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/02/media-manipulation.jpg

Sandrine Morel milite et écrit pour le magazine du Monde de gauche et dénonce « Une campagne anti-transsexuels « interdite pour incitation à la haine ». C’est la nouvelle accusation à la mode socialo-LGBT. Elle regrette : « son organisateur, l’influente association ultra-catholique Hazte Oír, est parvenu à la contourner ».
C’est l’histoire en forme de conte LGBT pour enfants : « Haro sur le bus trans-phobe en Espagne ! »
Inscrit sur les flancs et l’arrière d’un autobus affrété par l’association ultra-catholique espagnole Hazte Oír (« fais-toi entendre »), on peut lire ce message « Les garçons ont un pénis, les filles ont une vulve. Qu’on ne te trompe pas. Si tu es né homme, tu es homme. Si tu es une femme, tu continueras de l’être. »
Pour les parano-déglingos, ce message « Les garçons ont un pénis, les filles ont une vulve » viserait la propagande LGBT pro-transsexuels et aurait provoqué une vive polémique chez les LGBT en Espagne.
« Le bus a commencé à parcourir les rues de Madrid le 27 février. Un tour du royaume était prévu, mais un juge (de la gauche ultra) n’a pas tardé à se saisir de l’affaire pour en interdire la circulation, estimant que le message, qui s’adresse « aux personnes avec une orientation sexuelle différente, la niant et blessant leur dignité », pourrait constituer un délit d’incitation à la haine ». Leur dignité, quelle dignité ?
La dignité de la propagande LGBT pro-transsexuels dans les écoles du royaume ?
Heureusement, le président (courageux) d’Hazte Oír, Ignacio Arsuaga a aussitôt réagi : « L’inquisition gay a imposé sa dictature », contournant l’interdiction en affrétant une caravane dont le slogan a été raccourci à deux questions (concernant la réalité) : « Les garçons ont-ils un pénis ? Les filles ont-elles une vulve ? »
Sandrine Morel continue sur le Monde de gauche et dénonce : « Anti-IVG, anti-mariage pour tous ».
« Hazte Oír fut l’une des principales organisations à (agir) durant les grandes réformes sociétales du mandat de l’ex-président du gouvernement (socialiste) José Luis Rodriguez Zapatero. Lors des manifestations qu’elle menait contre le mariage gay, la libéralisation de l’IVG ou les cours d’éducation (LGBT) qui promouvait la tolérance envers toutes les orientations sexuelles pour la citoyenneté (LGBT), on voyait défiler des évêques et des cadres du Parti populaire (PP, droite). Qualifiée d’utilité publique en 2013 par l’ex-ministre de l’intérieur conservateur Jorge Fernández Díaz, membre de « l’Opus Dei », Hazte Oír ne paie pas d’impôt foncier et ses donateurs peuvent déduire leurs contributions des impôts. Et si elle compte à peine 7 000 membres, l’association aux 2,6 millions d’euros de revenus (comptes de 2015) n’en demeure pas moins puissante ».
Sandrine Morel (correspondante militante pour le Monde de gauche) oublie que la propagande des LGBT gay-mondialistes bénéficie de subventions des milliers de fois supérieures, depuis le règne pro-LGBT de Hussein Obama. La mystification LGBT aurait dû être prolongée honteusement par Hillary Clinton, la corrompue des Banksters, déjà élue dans les médias de gauche, si Donald Trump n’y avait pas mis le HOLA !
La mystification du Gender LGBT, c’est le déni de réalité déglingo-névrotique, c’est « la désincarnation du monde », selon Mathieu Bock-Côté à propos du livre de Bérénice Levet « La théorie du genre ou le monde rêvé des anges » où « les garçons n’ont pas un pénis » et où « les filles n’ont pas une vulve ». TAKAYCROIRE !
Eugénie Bastié sur le Figaro : « La « théorie du genre » : fantasme de réacs ou songe totalitaire ? » Selon Drieu Godefridi : « La loi du genre et de l’idéologie du genre » s’impose à la société par voie technocratique et supranationale. Pour les esprits forts, la théorie du genre n’existe pas et ceux qui prétendent la dénoncer ne savent pas de quoi ils parlent. Ils n’ont rien à craindre : le genre est un simple outil au service de l’égalité ».
Dans « La loi du genre », l’argumentation rigoureuse et implacable de Drieu Godefridi démontre le contraire. « Oui la « théorie du genre » existe. Oui, il y a bien, derrière les discours progressistes consensuels, « une volonté idéologique de déconstruire la société ». « La relativité des catégories du masculin et du féminin » dessine un courant qui ne vise plus tant à connaître son objet, le genre, à le décrire et à le comprendre, qu’à le transformer… Foucault, le maître de la papesse (déglingo-)américaine du genre Judith Butler, soulignait « les liens indissociables entre la théorie et l’ingénierie sociale ». Dans sa branche « homosexualiste », théorisée par Butler dans Trouble dans le genre, l’objectif affiché est de « destituer l’hétéro-normativité ». Il s’agit d’en finir avec la « polarisation universelle du genre humain en deux sexes, jugée artificielle, arbitraire et stigmatisante », au profit d’une « trans-identité » floue ou d’étiquettes quant à l’orientation sexuelle (gay-lesbienne-bi, etc.) ».
« Do you have a vagina ? » Monique Wittig, (négationniste) inspiratrice de Butler, répondit simplement « non » à cette question. Cet idéalisme forcené, qui rompt avec le réalisme biologique, est un relativisme. En effet, « si tout est culture, tout est langage, il n’existe aucune norme » (comme la réalité biologique) extérieure à la subjectivité (déglingo-névrotique). Là où « Butler veut détruire la division universelle de l’humanité en deux sexes » (soit la matrice hétérosexuelle), les féministes ont l’ambition de détruire la domination (des mâles).
Pour « les fémino-genristes, les idiotes utiles de Butler », le genre sert d’outil pour établir un continuum entre stéréotypes et violences faites aux femmes (contre la) « violence du patriarcat qui s’exerce sous des formes physiques ou symboliques » parce que maman fait la vaisselle (quand papa picole devant la télé). C’est parce que les petites filles (qui) rêvent d’être des Princesses (et sont transformées en grenouilles de bénitier) « qu’il n’y a pas de femme présidente de la République. » Ben voyons ! Avant la victoire de Marine 2017 !
« Sylviane Agacinski a critiqué cette « subversion du féminisme » que constitue l’adoption des thèses butleriennes par les féministes. « En s’engouffrant, à la suite de Butler, dans la négation de la biologie, les féministes du genre servent des étrangers à leur cause, qui est la complète égalité matérielle des hommes et des femmes » écrit Godefridi. L’échec est flagrant dans la revendication LGBT de la (PMA-GPA) qui est la « mise en esclavage du corps féminin », nié par un (délire) « qui refuse toute pertinence au biologique ». En plus d’être déresponsabilisant (c’est pas ma faute, c’est la société), cette continuité entre préjugés et passage (à l’acte LGBT) « n’a aucune validité scientifique ». (Malgré cela), la théorie du genre (est) imposée par le haut, à coup de rapports et de résolutions par les institutions de l’Union européenne (dans le suivisme de l’ONU).
« De la non-scientificité de la théorie du genre » suit la confrontation de la « théorie du genre » au critère de scientificité de Karl Popper, pour (qui) ce qui distingue une théorie scientifique d’une théorie métaphysique (ou d’une idéologie) c’est sa possibilité d’être réfutée, (disqualifiée) ou falsifiée.
« Une théorie infalsifiable, c’est à dire non-scientifique, est une théorie qui résiste à la démonstration du contraire, et qui inclut cette réfutation comme faisant partie de la théorie. Exemple : si vous critiquez le marxisme, c’est que vous êtes un bourgeois. Si vous critiquez la psychanalyse, c’est que vous êtes névrosé. Si vous critiquez la théorie du genre, c’est (que vous êtes homophobe et c’est) la preuve que le monde est dirigé par la « caste hétérosexuelle » cherchant à maintenir son pouvoir (de domination) par tous les moyens.
« Logique implacable et orwelienne, qui nie toute possibilité d’une critique » du déni de réalité déglingo-névrotique des activistes du Gender qui ont infiltré les institutions de l’Union européenne et de l’ONU. Ainsi, la convention du Conseil de l’Europe de 2011 stipule que les pays « prennent les mesures nécessaires (contre les peuples) en vue d’éradiquer les préjugés, les coutumes, les traditions et toute autre pratique fondés sur un rôle stéréotypé des femmes et des hommes ». Un programme totalitaire échappant à tout débat démocratique.
« Voilà ce qu’est l’implacable loi du genre. La loi du genre, Drieu Godefridi, Les Belles Lettres, 2015 ».
En conséquence, la belle morale de cette histoire du déni de réalité déglingo-névrotique nous vient de l’implacable réaction citoyenne de l’association très catholique espagnole Hazte Oír (« fais-toi entendre ») !
Quand « Le bus a commencé à parcourir les rues de Madrid le 27 février… un juge (de la gauche ultra) n’a pas tardé à se saisir de l’affaire pour en interdire la circulation, estimant que le message, qui s’adresse « aux personnes avec une orientation sexuelle différente, la niant et blessant leur dignité », pourrait constituer un délit d’incitation à la haine ». Heureusement, le président d’Hazte Oír, Ignacio Arsuaga a aussitôt réagi :
« L’inquisition gay a imposé sa dictature », contournant l’interdiction avec le slogan raccourci posant deux questions (concernant la réalité) : « Les garçons ont-ils un pénis ? Les filles ont-elles une vulve ? »
On attend encore la réponse des activistes de la mystification du Gender, si ce n’est le déni de réalité déglingo-névrotique des impasses logiques et des délires psychopathiques de nature orwelienne !
Une autre morale est que « l’Opus Dei » est une organisation capable de contrer les délires de la Libre Pensée-GOF-LGBT et qui montre la voie de « la lutte contre la volonté idéologique de déconstruire la société ».

Thierry Michaud-Nérard

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 00:37

L’islamisation des commerces s’accélère

Publié le 15 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/09/agneau-halal-carrefour-evry.jpg

Nos médias s’acharnent avec une certaine volupté à la manière de BFMTV et autres RMC, sur « les affaires judiciaires ». Toutes diligentées par le calendrier du hasard bien sûr, et grâce à la magnifique indépendance judiciaire que nous envie le monde entier. A seulement quelques semaines de l’élection mère, celle de toutes les élections : la Présidentielle ! Normal dit cette presse à l’échine souple !

À mon humble avis, certains juges ont décidé de pourrir le climat politique sans le faire exprès, à leur insu de plein gré ! À moins d’imaginer, qu’ils agiraient au nom du principe de classe, que les élections sont des pièges à cons ? Un principe qui était entendu autrefois, dans les manifs,  lors de leurs folles années d’étudiants gauchistes ? Je n’irai pas jusque-là… 

Il est naturel d’être socialiste ou communiste quand on a vingt ans, qu’on n’a pas une thune, qu’on vit aux crochets des parents, et qu’on les trouve ringards, débiles et autres ! Au-delà, clairement, cela relève de la psychiatrie ! Nos juges sont adultes n’est-ce pas ! Toutefois, l’islamisation se poursuit tranquillement dans nos villes et nos campagnes et ceux-ci s’en tamponnent le coquillard comme d’ailleurs les politiciens !

Des attitudes et des changements s’opèrent dans nos magasins alimentaires et pas seulement dans les rayons des hypers et supermarchés de France et de Navarre. C’est aussi le cas, et très tranquillement, dans des magasins de vêtements avec des vendeuses voilées, les boucheries halal qui se multiplient dans nos rues, et dans  les boulangeries pâtisseries de Savoyards bon teint et Français de souche, comme nous le fait remarquer un Conseiller Municipal qui est choqué par l’attitude de la boulangerie pâtisserie Chanvillard du Viviers du Lac.

Le propriétaire André Chanvillard n’a guère apprécié cette divulgation et s’est fendu d’une lettre d’explication qui n’a fait que confirmer les propos du Conseiller municipal de Voglans en Savoie. Monsieur Marcel Girardin n’est pas le dernier à poursuivre une bataille contre l’islamisation de notre société française, et la soumission à la charia par la plupart des responsables politiques locaux.http://www.ledauphine.com/savoie/2015/09/28/repas-sans-porc-a-la-cantine-scolaire-l-affaire-est-entre-les-mains-de-la-justice.

Il fait partie de ces Conseillers Municipaux qui ne manquent pas de courage, contrairement à l’immense majorité d’élus qui se taisent pour ne pas faire d’histoire. J’ai été viré pour avoir fait part de mon opposition à une mosquée à Puteaux, au frais de la Municipalité et en faveur de l’Association islamique de Puteaux !  On devra se souvenir toujours, que les premiers collabos furent  des parlementaires du Front Populaire qui votèrent les pleins pouvoirs à Pétain, et que seul un juge, refusa de faire allégeance à celui-ci ! Tout change en France, rien ne bouge !

Le prétexte de l’USB  ( Encéphalopathie spongiforme bovine ) dans la gélatine par André Chanvillard est une excuse bidon puisque, comme chacun le sait, il est difficile de prendre une vache, même folle, pour un cochon ! Il confirme aussi que dans un autre de ses magasins, il a fermé une porte qui ouvrait sur un magasin de produits savoyards à cause des odeurs.  Je note au passage, que Monsieur André Chanvillard commet une injure aux Viennois qui, pour se moquer de la défaite des Turcs devant Vienne en 1683, ont inventé le croissant qu’ils pouvaient dévorer chaque jour.

Mais rendons à César-Girardin, la justesse de son combat et laissons-lui la parole. Il a mon soutien dans tous les cas. 

 Gérard Brazon (Liberté d’expression)

*************

 

Qu’en est-il au quotidien de cette islamisation rampante et acceptée ?

Ils ont en effet 3 établissements, un au Viviers, un à Aix et un à Chambéry !! L’affiche trônait au-dessus du comptoir :  » nous garantissons à notre aimable clientèle que toutes nos pâtisseries sont réalisées avec de la gélatine de poisson. » Surpris par cette affiche que je n’avais jamais vue, j’interrogeais la fille du pâtissier sur la raison de cette surprenante et récente annonce. Un peu gênée, elle m’expliqua qu’il avait été décidé de remplacer la gélatine de porc par de la gélatine de poisson pour une question d’hygiène. Devant cette explication embarrassée et peu convaincante, je lui demandais alors si cela n’avait pas été décidé pour se soumettre aux exigences de clients musulmans.

L’air presque soulagé, elle m’indiqua qu’effectivement il s’agissait de se conformer à leur demande de pâtisseries halal.

Voilà le fin mot de l’histoire. Pour satisfaire quelques clients minoritaires et qui n’ont aucun droit à exiger que la loi musulmane s’applique dans les commerces, ce pâtissier bien connu des environs d’Aix les Bains a donc accepté de se soumettre et de soumettre la grande majorité de ses autres clients, à une loi religieuse.

Mais les confidences n’étaient pas terminées. La fille du pâtissier, qui semblait en avoir gros sur le cœur, poursuivit en m’expliquant que cette aberration était allée plus loin.

Leurs clients musulmans avaient ensuite exigé que dans leur magasin de Chambéry, ils fermassent la porte commune que ce pâtissier avait avec un commerce vendant des spécialités savoyardes, fromage et charcuterie.

En effet, ces clients « exotiques » craignaient que les parfums et senteurs émanant de ces charcuteries, qui enchantent les papilles de tout bon savoyard ou simple gourmet, rendent impures les pâtisseries voisines.. !

Voilà comment une simple question de vie quotidienne rend mieux compte que tous les grands discours de l’affrontement de deux civilisations où la plus minoritaire essaye et réussit, grâce à la complicité et au renoncement du plus grand nombre, à imposer ses propres lois et codes culturels. Il est donc nécessaire de rappeler à ce pâtissier qu’islam en arabe veut dire soumission et que rien ne l’oblige en France à se soumettre à la loi de cette religion!

Marcel GIRARDIN

Conseiller municipal de Voglans.

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 15:43

Les bienfaits du retour au franc, n’en déplaise aux adorateurs de l’euro

Publié le 14 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/Sortieeuro.jpg

Il faut détruire les mensonges quotidiens proférés par les adorateurs du dieu Euro.

La ruine de la France suite à une sortie de l’euro, c’est de la pure fiction.

C’est une campagne de désinformation sans précédent que nous subissons dans toute la presse, de Libération au Figaro, tous soumis à la dictature des ayatollahs de Bruxelles, de Berlin et de la BCE. Cela devient insupportable.

Patriotes, on vous ment du matin au soir, à longueur de pages dans une presse aux ordres et subventionnée. L’euro est bien la pire des calamités pour la France.

Marine dit vrai. L’euro détruit l’économie française. Mais les élites européistes refusent de reconnaître qu’elles se sont trompées. Leur obstination et leur orgueil nous conduiront au désastre. Elles défendent l’indéfendable par pure idéologie.

Ceux qui nous rabâchent que la sortie de l’euro nous ruinerait, sont exactement les mêmes qui nous ont promis le paradis sur terre avec l’Europe, les mêmes qui nous ont dit que l’immigration était une chance pour la France, les mêmes qui nous ont dit que l’islam était une religion de paix et d’amour.

Résultat, la France a perdu 1 million d’emplois industriels en 10 ans, sa dette atteint 100% du PIB, nous avons 6,5 millions de chômeurs toutes catégories confondues et 9 millions de pauvres. L’intégration a totalement échoué puisque 30% des musulmans lorgnent vers la charia et nous vivons sous la menace permanente du terrorisme islamiste. Ca, c’est la vérité ! Incontestable.

Et nous empruntons à tour de bras pour conserver artificiellement notre niveau de vie. Nous vivons à crédit sur le dos de nos enfants qui devront rembourser.

Voilà où nous ont menés les politiques de l’UMPS et les délires du politiquement correct. Tous leurs arguments sont faux, alors ils usent de leur arme favorite : faire peur aux Français modestes, peu au fait des subtilités monétaires.

Le FN a eu raison sur l’immigration et l’islam, il a aussi raison sur l’euro et l’UE.

Voici quelques déclarations de prix Nobel d’économie renommés et de professeurs d’Université.

175 économistes estiment qu’une dissolution de l’euro est la meilleure solution pour une sortie de crise de l’Europe.

“La fin de l’euro n’est qu’une question de temps. Ce ne sera pas la fin du monde” (Joseph Stiglitz).

“Si je devais conseiller la Grèce, le Portugal ou l’Espagne, je leur dirais de préparer des plans d’urgence pour quitter l’euro” (Christopher Sims).

“L’Europe se porterait sans doute mieux si l’euro s’écroulait aujourd’hui plutôt que demain” (Paul Krugman).

“Que la France, très sourcilleuse de sa souveraineté, accepte de façon permanente de sacrifier son autonomie monétaire, me parait peu crédible” (Milton Friedman).

“L’euro devrait être démonté de manière ordonnée” (Christopher Pissarides).

“Les pays les plus faibles peuvent sortir de l’euro.” (Thomas Sargent).

“L’Espagne a besoin de quitter l’euro” (James Mirlees).

“Le mieux pour la zone euro, serait que son éclatement soit le plus possible anticipé et préparé” (Dani Rodrik).

“Retarder l’inévitable rendrait la disparition de l’euro encore plus destructrice” (Nouriel Roubini).

“L’euro a échoué… il serait préférable pour l’UE de réfléchir à la meilleure façon de revenir aux systèmes de monnaies individuelles” (Robert Barro).

Voilà ce que pensent la plupart des économistes. Tout le monde sait que l’euro a échoué et nous mène au désastre. Une fois de plus Marine a raison.

Soit on en sort en menant une concertation avec nos partenaires, soit la zone euro éclatera d’elle même par la faillite de la Grèce ou d’un pays du sud.

Jacques Sapir, auquel Marine fait souvent référence, a parfaitement expliqué les bienfait du retour au franc. Sa démonstration prouve que toutes les prophéties de cataclysme économique, ne sont que des délires de gourous européistes.

http://www.medias-presse.info/jacques-sapir-si-la-france-revenait-au-franc-une-baisse-du-chomage-des-23-constitue-une-prevision-robuste-et-credible/41450/

Il n’y aura aucun défaut de paiement de la France. La dette sera remboursée en francs, ce qui est la règle internationale. Prétendre le contraire est un mensonge.

Idem pour les dettes privées des multinationales. Dettes et profits vont s’équilibrer.

Tous les calculs faits par Jacques Sapir et ses collègues, démontrent que les bienfaits du retour au franc seront nombreux.

Croissance, emploi, comptes publics, seront les grands gagnants.

Il insiste sur l’intérêt d’une sortie anticipée et concertée, sans attendre un éclatement de la zone euro suite à des crises successives comme en Grèce.

Associée à une politique d’investissements, la sortie de l’euro produirait des effets impressionnants.

2 millions d’emplois créés en catégorie A à court terme.

3,5 millions d’emplois en 5 ans.

Retour à l’équilibre des régimes de retraite et de santé.

On comprend pourquoi Marine ne veut pas de politique de rigueur et souhaite la retraite à 60 ans.

Le plein emploi à lui seul résorbe les déficits et rééquilibre les comptes sociaux sans recourir à l’emprunt comme c’est le cas aujourd’hui.

Mais au delà des bienfaits économiques, c’est le retour à notre souveraineté nationale qui serait largement bénéfique.

Le peuple français doit recouvrer sa souveraineté monétaire, budgétaire, territoriale, judiciaire, diplomatique, sans se plier aux diktats de Bruxelles ou de Berlin.

Actuellement, tout se décide dans le dos de la France, entre Angela Merkel et Bruxelles, qui se soumet systématiquement aux décisions de Berlin. Elle décide, elle exige et elle ordonne. Et quand elle parle, toute l’Europe rase les murs.

La chancelière ne consulte même plus ses partenaires pour ouvrir l’Europe à toute la misère du monde ou pour négocier avec la Turquie. L’Europe c’est l’Allemagne, l’Europe c’est Merkel !

Elle traitait d’égal à égal avec Obama, c’est tout dire.

Par conséquent, seule Marine est imprégnée de la grandeur de la France et pourra nous débarrasser de la mère fouettarde de l’Europe.

Jacques Guillemain

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 15:41

Dès qu’Erdogan vocifère, l’Europe se couche!

Publié le 14 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/unnamed-14.jpg

A l’approche du 23 avril, le système politico-médiatique vient de déclarer la guerre à ceux qui refusent son diktat. Il s’emballe et tire à boulets rouges sur tout ce qui bouge, sans sommation, parce qu’il se sent acculé telle une bête blessée.
Et pourtant, ce même système reste muet face aux accusations et aux insultes proférées par le sultan d’Ankara Erdogan à l’encontre des Européens et notamment des Allemands et des Hollandais qu’ils qualifient de nazis et de fascistes.
La classe politique européenne dans son ensemble, en particulier Hollande et Merkel se couchent devant l’arrogance et l’opportunisme du président turc qui se prend pour le nouveau califat qui veut que les états européens deviennent ses vassaux.
Une fois de plus l’oligarchie occidentale est frappée d’inertie et de pleutrerie devant l’intransigeance d’Erdogan qui ne se gêne nullement de lui cracher à la figure et de lui dire à haute voix tout le mal qu’il pense d’elle.
Devant le silence assourdissant et le manque de solidarité des Européens, Erdogan les menace de représailles comme au bon vieux temps de l’empire ottoman.
Elle est tombée bien bas et même très bas cette Europe qui se couche sans dignité devant la dictature islamiste.
M. Erdogan a au moins le mérite de parler fort sans prendre de pincettes face à Maman Merkel qui a perdu son latin pour ne pas dire son honneur.
Désormais, l’Europe a montré ses limites et la solidarité dont elle se vantait jusque là, est partie en fumée devant le mercantilisme, la lâcheté et la compromission.
Comment expliquer le silence des organisations dites des droits de l’homme devant les insultes et les menaces d’Erdogan mais qui s’agitent uniquement dès que l’islam est critiqué ?
Mais on ne touche pas au grisbi, car il y a danger de mort à cause de la lâcheté et de la compromission qui sont devenues reines des temps en Occident.
Et ces organisations sont-elles encore crédibles ?
Et pourquoi ces mêmes organisations se taisent-elles sur le début de l’expulsion de près de cinq millions d’étrangers installés en Arabie Saoudite ?
En effet, une proposition de loi a été proposée au début de mars au Majlis Al-Achoura ( parlement saoudien non représentatif dont les membres sont généralement désignés par le roi) pour expulser cinq millions d’immigrés.
Pour l’initiateur de cette proposition de loi, M. Sadaqua Al-Fadhel : « ces étrangers, venus en grand nombre, ne sont pas en Arabie Saoudite pour des raisons touristique, religieuse ou professionnelle mais pour nous coloniser… Ils forment comme un peuple intrus qui cherche à s’imposer dans notre pays à travers une occupation sournoise. A long terme, notre pays risque de se retrouver contraint d’accepter leur présence, à cause de pressions internationales. »
Loin d’être condamnée, cette proposition a été bien accueillie par les membres du conseil consultatif et la presse saoudienne qui obéit aux injonctions du palais royal, l’a fortement appuyée. Dans un éditorial publié le 8 mars 2017, un journaliste du quotidien OKAZ ( 2ème journal le plus diffusé en Arabie Saoudite), veut que cette proposition devienne une loi qui entre en vigueur rapidement, en écrivant : « Nous souhaitons vivement que cette idée devienne une mesure et qu’elle soit appliquée le plus vite possible avant que ça ne soit trop tard. Nous disons à tous ceux qui s’opposent ou protestent qu’ils soient de l’intérieur ou de l’extérieur, individus ou organisation : « il n’existe aucun peuple au monde qui court à sa déchéance sous aucun prétexte ». Peut-être que certaines circonstances exceptionnelles nécessitent un traitement humaniste pour une période limitée, mais pas pour produire des générations d’inconnus qui changeront la démographie et représenteront un grand danger un dérangement social et sécuritaire. »
Au moins, c’est clair et sans détour mais il y a tout de même des points positifs dans cet éditorial parce que les wahhabites ont enterré leur rêve de la oumma et donnent raison aux Européens qui refusent le projet funeste du grand remplacement. Venant d’eux, c’est inédit.
On comprend mieux pourquoi, ils n’ont pas accueilli les réfugiés syriens et irakiens qui sont en majorité sunnites comme eux.
Imagions un instant qu’un député européen dépose une proposition de loi pour expulser les immigrés illégaux qui se trouvent en Europe, quel tollé va-t-elle susciter ? Il vaut mieux ne pas y penser pour ne pas perdre la raison.
Où sont-elles passées les organisations qui s’acharnent à démolir le 45ème président des Etats Unis M. Trump qui veut mettre un frein à l’émigration illégale dans son pays ?
Il est vrai que quand il s’agit de l’islam, ces organisations qui prétendent défendre la dignité humaine et leurs comparses journalistes surtout ceux estampillés de gauche deviennent subitement silencieuses.
Les wahhabites saoudiens peuvent dire et faire ce qu’ils veulent, à l’exemple du massacre à grande échelle qu’ils sont en train de commettre en toute impunité au Yémen, avec la complicité de l’Occident moralisateur qui se fait traiter de fasciste et de nazi par leur ami Erdogan, le sultan d’Ankara et bientôt par tous les musulmans à travers le monde par la volonté d’Allah et de son Apôtre.
Il faut être vraiment stupide et indigne pour accepter de telles insultes. Apparemment, la dhimmitude est entrée sans effraction dans les cerveaux des uns et des autres pour tracer ses sillons de soumission.
Et pourquoi la LICRA et la LDH n’ont-elles pas déposé des plaintes auprès des tribunaux européens contre Erdogan ? Il est vrai que quand il s’agit de l’islam, ces organisations dites anti-racistes adoptent un profil bas mais dès qu’il est critiqué, elles deviennent par enchantement sans peur et sans reproche en traînant devant les tribunaux ceux qu’elles qualifient d’islamophobes pour haine raciale si comme l’islam était une race.
L’islam, n’est-il pas au-dessus des lois humaines par la volonté d’Allah et de son Envoyé ?
Alors les islamophobes n’ont qu’à bien se tenir… Sinon, ça pourrait leur coûter cher et même très cher !
Pendant que le sultan Erdogan nargue et plume l’Europe, les islamo-gauchistes dénigrent les apostats car pour eux, ces derniers ont trahi leur religion d’origine en lui faussant compagnie.
Ce même Erdogan qui a profité des largesses de l’Europe pour développer son pays, la traite désormais de nazie et de fasciste. Le vieux roublard islamiste a bien calculé son coup. Qui l’aurait cru, il y a de cela 10 ou 15 ans ?
Moralité, il ne faut jamais faire confiance à un islamiste même à celui qui donne l’impression d’avoir changé, car la taquyah est toujours omniprésente….
Ainsi va la vie, en Occident, où la liberté est devenue une denrée rare et où la lâcheté a remplacé la bravoure.
Hamdane Ammar

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 15:38

Wilders aux Turcs : vous ne serez jamais des

citoyens européens !

Publié le 14 mars 2017 - par  - 7 commentaires - 1 076 vues

Exclusif : Geert Wilders aux Turcs, « vous ne serez jamais des citoyens européens, ne vous approchez pas de nous »

 

J’ai un message à l’attention des Turcs :

Votre gouvernement vous trompe quand il prétend qu’un jour la Turquie intégrera l’UE.

N’y comptez pas.

Vous n’êtes pas et ne serez jamais des Européens.

Un état islamique tel que la Turquie ne fait pas partie de l’Europe.

Toutes les valeurs (auxquelles vous aspirez, dont vous vous réclamez ?), la liberté, la démocratie, les droits de l’homme sont incompatibles avec l’islam.

Nous ne voulons pas non plus de la libre circulation des ressortissants turcs en Europe.

Les peuples européens ne renouvelleront pas les gouvernements qui seraient d’accord avec cette libre circulation.

Les Turcs ont voté pour Erdogan.

C’est un islamiste dangereux qui brandit le drapeau de l’islam.

On ne veut pas plus d’islam. On en veut moins.

Donc, ne vous approchez pas de nous.

Vous n’êtes pas les bienvenus ici.

Traduction exclusive de l’anglais pour Résistance républicaine par Denis.

Excellentissime Geert Wilders, qui, malgré son horrible vie d’homme sous le coup d’une fatwa, ne désarme pas et se bat chaque jour contre l’islam et l’immigration musulmane. On notera avec plaisir dans sa déclaration la mention des peuples, de leur volonté et des sanctions qu’ils donneront aux gouvernements islamo-collabos qui veulent ouvrir les portes de l’UE à la Turquie.

Coup de chapeau plus que mérité à Geert Wilders.

Christine Tasin

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 04:00

Munich 1938, Metz 2017 : l’éternelle soumission de la gauche collabo

Publié le 13 mars 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/Unknown-1-4.jpeg

Pendant que Fillon se fait tailler des costards (pour 48 000 €, payés par un ami), la France se couche devant Erdogan et son ministre, Mevlut Çavusoglu.

Même si je ne suis pas un fervent utilisateur du point Godwin et de la reductio ad hitlerum, l’image d’un meeting turc avec ses drapeaux, avec ses portraits tenus à bout de bras du führer ottoman, évoque quelques réunions poisseuses des amis d’Adolf. Et les propos de l’insultant sultan sur les Pays-Bas n’arrangent pas l’affaire.

Pour le Président turc à l’ego aussi démesuré que son palais de 600 pièces, les Néerlandais, “paieront le prix », pour avoir refusé l’atterrissage d’un de ses émissaires.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/544fa53f3570fe7cfbf90f0b-300x150.jpg

De la part du successeur de ceux qui signèrent un pacte d’amitié avec l’Allemagne nazie le 18 juin 1941, ce n’est plus du cynisme, mais du foutage de gueule. De la provocation.

M comme Munich.

M comme Metz.

Ayrault et Daladier. Unis dans le même déshonneur. Le même léchage de bottes d’un dictateur. L’un comme l’autre parlant d’apaisement. L’un comme l’autre n’ayant pas voulu comprendre qu’on ne cède pas à des types comme Herr Hitler et Herr Dogan.

Il est indispensable de faire preuve de responsabilité et d’éviter les polémiques inutiles” a somnolé notre fantomatique ministre des Affaires étrangères. Surtout étrangères à lui-même.

Et quelle belle preuve de la solidarité du gouvernement de Cazeneuve avec les Pays-Bas et l’Allemagne (qui a aussi interdit la venue de ministres islamiques turcs sur son territoire) ! Quelle cinglante affirmation de l’union de l’Europe !

Les socialauds ont toujours été forts avec les faibles et faibles avec les forts. Depuis des années, ils sont incapables de parler de terrorisme islamique. Alors face à un Président musulman qui a collaboré avec l’Etat islamique contre l’Europe, qui interdit la presse d’opposition, qui emprisonne les contestataires, qui ordonne à son armée de massacrer la population kurde, pas question d’élever la voix.

Après l’invasion allemande de 1940, les socialauds pactisèrent aussitôt avec l’occupant.

Aujourd’hui, ils pactisent avec le maître d’Ankara.

Tant de lâcheté dégoûte.

Marine Le Pen et Fillon ont condamné cette soumission.

Mais Hamon, le vainqueur de la primaire socialaud, qui trouve maintenant qu’“il y a des éléments positifs dans ce quinquennat” (ces copains frondeurs apprécieront) s’est rangé derrière la ligne Hollande-Ayrault-Cazeneuve: “Le rôle de la France ça n’est pas d’interdire a priori un débat en dépit de nos désaccords avec Erdogan”.

Bravo ! (Hamon confond débat et meeting, réflexe d’un ancien du MJS !).

Quant à Macron, l’homme pour qui la colonisation des rivages barbaresques de la future Algérie est “un crime contre l’humanité”, l’homme pour qui il n’y a pas de “culture française”, il a souhaité que “l’Union européenne réagisse de manière unie”. Pas très violent dans la réprobation, Emmanuel Le Marcheur.

Il est temps que les socialauds quittent le pouvoir.

Vendredi 10 mars, lors du sommet des leaders européens à Bruxelles, Beata Szydlo Premier ministre polonais, a lancé en parlant de Hollande: “Je suis supposée prendre au sérieux le chantage d’un président dont le taux de popularité est à 4% et qui ne sera bientôt plus président?”

On ne saurait mieux dire.

Mais ce sale type est encore capable de faire moult dégâts.

Marcus Graven

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 03:57

Tout savoir sur les hallucinantes dépenses du ministre Macron à Las Vegas

Publié le 13 mars 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/MacronPlantu.jpg

Comme vous tous, j’ai appris qu’Emmanuel Macron a dépensé 381 759 euros au Consumer Electronic Show à Las Vegas, dans le cadre d’une French Tech Night qui aurait réuni « 500 personnalités dans un hôtel très chic ».

  • LE PRIX HALLUCINANT DES FRAIS D’HOTEL

Sur cette somme, 100 000 euros auraient été affectés en frais d’hôtel.

MAIS QUI ET COMBIEN DE MONDE MACRON A-T-IL PU EMMENER AVEC LUI A LAS VEGAS BORDEL DE MERDE !

Même si une chambre a pu être facturée 300 euros la nuit (ce qui est un tarif que 99% des Français ne peuvent pas se permettre… pour une nuit à l’hôtel, alors plusieurs…), cela signifie que Emmanuel Macron a réservé 333 nuits. Si on suppose qu’il a passé trois nuits à Las Vegas, cela signifie qu’il aurait réservé 111 chambres !

Est-ce qu’il avait 110 gardes du corps ? 110 conseillers ? 110 maîtresses ? 110 chefs d’entreprise qui l’accompagnaient (alors lesquels ? n’ont-ils pas les moyens de se payer le voyage eux même ? et dans ce cas, qu’espère-t-il en retour, et dans quelle mesure, n’est-il pas déjà totalement corrompu ?).

  • SUR LES 289 000 EUROS RESTANT

L’énorme deuxième question, c’est la « méthode Macron ».

Macron aurait INVITE 500 personnes prestigieuses, à nos frais. Cela fait donc 578 euros par invité…

Si l’on arrondit à 500 euros par invité, on peut garder 39 000 euros de frais d’avion…

Pour un simple calcul de comparaison, combien avez-vous dépensé par invité lors du mariage de vos enfants ?

Emmanuel Macron, c’est le prix d’un mariage de superstar à chaque virée à l’étranger, mais à nos frais…

Comme disait François Hollande, Macron, c’est moi, et donc on sait que « c’est pas cher, c’est l’Etat qui paye ».

C’est absolument hallucinant, quand on sait qu’aux Etats-Unis, ce sont les invités qui payent leurs places, soit dans le cadre d’un mécénat largement institutionnalisé aux USA, soit car ils ont très envie d’entendre une personnalité (Steve Jobs, Elon Musk, Bill Gates, etc.) – les gens importants, sont prêts à se battre et à acheter à prix d’or, les soirées auxquelles ils veulent assister et où ils veulent être vus.

Emmanuel Macron, au niveau de de Steve Jobs, ou Elon Musk ? On le saurait depuis longtemps !

Par contre, toutes ces saloperies rappellent les méthodes du couple de gangsters Clinton, quand Bill arrivait se faire payer 500 000 dollars pour un discours d’une heure, on pouvait être sûr que Hillary, assurait le service après-vente…

Pour ceux qui ne l’ont pas vu, ci-dessous, l’hallucinant film « Clinton Cash ».

https://www.youtube.com/watch?v=kp2akjuUULI

Si ces 500 personnes très importantes, et donc très fortunées (des millionnaires, des milliardaires), ont été invitées aux frais du contribuable français… j’en déduis, que si elles n’avaient pas été invitées, par Emmanuel Macron, aux frais des contribuables français, elles n’auraient eu aucune envie d’aller l’écouter ! CQFD

En méthode de clientélisme, c’est sûr, Macron n’a rien d’un novice.

Et après ça, Emmanuel Macron, va-t-il encore oser affirmer que ce déplacement se faisait dans le cadre de ses fonctions ministérielles, et pas pour préparer sa campagne ?

Oui, il va oser, en prenant un air de jeune premier outragé… et avec un aplomb qui laisse pantois.

Pourtant, il n’en est pas à sa première puisqu’on sait qu’il a dépensée 120 000 € de frais de bouche en un an, à la charge du Ministère toujours.

Ici aussi, si l’on compte qu’il y a 245 jours ouvrés par an (365 – 104 samedis dimanches- 15 jours fériés et de vacances au minimum), cela signifie qu’il a été capable de dépenser 489 euros par jours en frais de bouche !

Autrement, dit, c’est un trois étoiles Michelin, pour deux tous les jours !

  • LA DIVERSION

Face à cette gabegie, face à ces énormités, il a bien fallu que le système, les politiques, trouvent une diversion pour faire oublier ces réalités chiffrées très concrètes.

C’est pourquoi, ce qu’ils reprochent, ce n’est pas le montant de ces dépenses, et leur caractère totalement exorbitant et anormal, (ce qui signifie que la droite fait pareil…) : c’est simplement le fait qu’il n’y aurait pas eu d’appel d’offre avec mise en concurrence… et un potentiel délit de favoritisme… (en gros, Macron aurait pu avoir la même chose pour 370 000 €… la belle affaire…)

Moi, j’aurai plutôt pensé à du détournement de fonds publics…

Michel Sapin, le mauvais en tout qui nous sert pour quelques semaines encore, de ministre des Finances, a naturellement immédiatement dédouané, son ancien Collègue Macron de tout reproche…

Je vous le dis, à ce niveau d’abus et de mépris des Français, à ce niveau de gabegie et de dilapidation de leurs impôts, ce n’est plus du favoritisme, c’est de la prédation.

Albert Nollet

Ah oui, j’oubliai, en rentrant de week end, je me suis fait flasher à 75 km sur le périphérique parisien au lieu de 70 km/h…j’ai dû accélérer pour doubler une voiture et ne pas rater la sortie qui m’intéressait – Mal m’en a pris, ce week-end, va me coûter quelques dizaines d’euros durement gagnés et mal dépensés… Il faut bien ça pour payer les déplacements de Madame Hidalgo, et autres socialauds… c’est cher, c’est moi qui paye…

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée