Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 18:30

Après les élections, l’invasion migratoire continue…

Publié le 12 mai 2017 - par 

http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/11/europeinvasion.jpg

Les élections passées et à venir ne doivent pas occulter le danger qui nous menace : l’invasion migratoire qui se poursuit, toujours plus grande, en silence.

Occultée par les media qui se sont emparés des élections présidentielles américaine et française, l’invasion de l’Europe par les migrants, Africains en grande majorité, est plus que jamais d’actualité.

L’Organisation internationale pour les migrations nous informe que :
« Près d’un million de personnes, principalement originaires du Bangladesh, de l’Égypte, du Mali, de Guinée, du Niger, du Nigéria, du Soudan et de la Syrie sont en Libye en attente d’un moyen de traverser la Méditerranée, en partance pour l’Italie ».

Sans oublier ceux, déjà arrivés en Italie depuis janvier 2017 et dont le nombre dépasse, pour la même période, ceux qui sont arrivés en 2015, année de la pire migration-invasion que nous avons connue.

En une seule semaine de ce mois d’avril, l’Italie a reçu 9 661 migrants ! Et, toujours selon l’OIM, ces migrants sont arrivés de Guinée, du Nigeria, du Bangladesh, de Côte d’Ivoire, de Gambie, du Sénégal, du Maroc, du Mali, de Somalie et d’Erythrée.

Aucun de ces pays n’est en guerre. Il ne s’agit donc nullement de réfugiés politiques ou fuyant les combats, ce sont des réfugiés « alimentaires ».

Autrement dit, pendant que le continent africain se déverse sur nos côtes, les « hommes » politiques qui nous gouvernent tentent de nous faire croire que nous allons vivre mieux dans une Europe plus forte, plus unie que jamais.

Mais de quelle Europe parlent-ils ? De celle de leurs rêves, oui. De l’Europe comme ils veulent nous la faire croire, l’imaginer. Certainement pas de celle qui nous est destinée puisqu’ils veulent ignorer et nous faire ignorer que les années qui viennent la verront envahie par les Africains en recherche d’un bien-être qu’ils n’ont jamais connu chez eux, ces pays, plus haut cités, qui vivent dans la misère.

Mais nous ne sommes pas au bout de nos peines car le danger migratoire le plus inquiétant et imminent, nous vient de cette Turquie qui nous impose ses diktats. La faute, bien sûr, à cette Europe incapable de nous protéger et soucieuse uniquement de faire du business.

Nous avons, déjà, évoqué dans ces pages les menaces de l’Erdogan-dictateur de nous envoyer quelque 15 000 migrants par mois (sic) si nous ne nous plions pas à son bon vouloir. [Nous ne voyons pas très bien pourquoi il s’arrête à ce chiffre (quand nous en recevons près de 10 000 en une semaine) et que bien fou serait celui qui ferait confiance au Turc.]

En échange de quoi, Merkel lui a promis quelques milliards d’euros et, surtout, une exemption de visas pour les Turcs dès le mois de juin 2017.

Que se passera-t-il si, comme l’exige l’Europe, nous revenons dès le mois de septembre prochain à l’espace Schengen d’avant 2015 et de ses frontières non contrôlées ?

Une libre circulation avec la Turquie, sans contrôle aux frontières ne fera pas que nous apporter un risque plus grand d’entrées de djihadistes sur notre territoire.

Elle nous apportera un flux migratoire de Turcs dont 11 millions vivent sous le seuil de pauvreté qui chercheront à s’établir en Europe.
Elle nous apportera, aussi, ceux qui ne supportent plus de vivre sous ce régime dictatorial dans lequel les a plongés Erdogan.
Elle nous apportera les ressortissants Kurdes qui sont pourchassés par le même tyran et qui, certainement, prendront pour base arrière de leur rébellion, cette Europe où il fait bon vivre, transportant leur guerre, chez nous.
Elle nous apportera, aussi, tous ceux qui se trouveront ou transiteront par la Turquie même s’ils ne sont pas Turcs.

Comme le promet Erdogan, nous avons le choix entre deux solutions :

Autoriser les Turcs à envoyer qui ils veulent chez nous par des moyens de transports légaux, sans visa ou nous laisser inonder de migrants arrivant de chez eux qu’ils laisseront passer, par la Grèce et la Bulgarie, avec la plus grande joie.

Et il ne s’en est pas caché, le bougre : « Il n’y a pas marqué ‘’idiot’’ sur notre front. Nous serons patients mais nous agirons comme il convient. Ne croyez pas que les avions et les bus ont été fabriqués pour rien. »

Choisir entre une invasion légalisée par exemption de visa et une invasion non légalisée mais programmée et annoncée. Elle est pas belle notre vie en Europe ?

Voilà quelle est la situation de notre pays aujourd’hui. Dans cette Europe de malheur et pour notre malheur, nous sommes condamnés à recevoir, bon gré mal gré, tous les migrants des terres du Sud de la Méditerranée.

Ils reconnaissent eux-mêmes, ces gens de rien qui gouvernent l’Europe, qu’il leur est impossible d’endiguer le flux migratoire à sa source, l’Afrique.
Ils reconnaissent, également, que des dizaines de millions d’Africains émigreront en Europe dans les toutes prochaines années.
Ils sont incapables, enfin, de refuser avec netteté les diktats de l’Erdogan.

Que nous reste-t-il ? Sinon choisir, tant que faire se peut, les hommes et les femmes politiques « europhobes » qui se présenteront à nous, fermement décidés à nous faire sortir de ce carcan où nous ont enferrés les socialistes et gaullistes pro-européens.

Nous étions 34%, ce 7 mai fatidique, à avoir rejeté l’Europe et son candidat.
Si nous y ajoutons les quelques 26% d’abstentionnistes et les 9% de bulletins nuls qui les rejetaient aussi, nous sommes une force phénoménale pour sortir de cette Europe mortifère, le plus tôt possible, avant que d’être submergés par l’invasion migratoire qui ne saurait tarir.

N’oubliez pas qu’ils sont plusieurs millions à attendre leur tour, juste en face, en Libye, pour débarquer sur nos côtes.

Danièle Lopez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 18:27

Latifa Chay, candidate de « En Marche », photographiée voilée dans une mosquée UOIF !

Publié le 12 mai 2017 - par  

Joachim Veliocas, du site Islamisation, nous en signale une bonne ! L’islamo-collabo Richard Ferrand, soutien des islamistes palestiniens, a osé présenter dans sa liste Latifa Chay, photographiée voilée dans une mosquée UOIF ! Un premier pas vers des députées voilées ?

Martine Chapouton

Latifa Chay est investie par « La République En Marche » (mouvement de Macron) dans la 4ème circonscription de la Drôme. Elle est connue pour réclamer la reconnaissance de l’état palestinien- pourtant gouverné par le Hamas- et l’autorisation du voile durant les sorties scolaires.

Latifa Chay est à droite


L’imâm Abdallah Dliouah de la mosquée Al Forqan (avec qui Latifa Chay échange sur les réseaux sociaux) organise des bus à destination du congrès de l’UOIF, et invite souvent des prédicateurs de cette fédération inspirée par les Frères Musulmans :

(L’IESH est l’école d’imâms de l’UOIF)

L’imâm défend l’ex président égyptien membre des Frères Musulmans, élu frauduleusement en 2011, jugé pour avoir incité ses partisans à réprimer dans le sang les manifestations populaires de l’été 2013. Morsi avait osé demandé la libération de Omar Abdel Raman, cerveau des attentats de 1993 à New-York !

L’imâm d Abdallah Dliouah rend hommage à l’islamiste bosniaque Alija Izetbegovic (1925-2003) qui avait écrit dans son Manifeste Islamique paru en 1970 :

« Le mouvement islamique peut, ou plutôt doit commencer par la prise du pouvoir dès lors qu’il possède une grande part de puissance morale et numérique qui lui permet, non seulement de renverser le pouvoir non islamique, mais encore d’établir le nouveau pouvoir islamique. »

« Il ne peut y avoir de paix ou de coexistence entre la foi islamique et les sociétés et les institutions politiques non-islamiques. ..L’Islam exclut clairement le droit et la possibilité d’activité sur son propre terrain de quelque idéologie étrangère à l’Islam que ce soit… et l’Etat doit être une expression de la religion. »

« L’islam ne peut en aucun cas coexister avec d’autres religions dans le même Etat, sauf comme un expédient à court terme. Sur le long terme, par contre, après être devenue plus fort, dans un pays quel qu’il soit, les Musulmans ont le devoir de s’emparer du pouvoir et de créer un Etat authentiquement islamique ».  Lire plus d’extraits du Manifeste Islamique d’Alija Izetbegovic ici.

Dliouah soutient le président islamiste Turc Recep Erdogan.

Une conférence avec l’islamiste Hassan Iquioussen organisée dans la mosquée Forqane, connu pour nier le génocide arménien et militer pour le retour d’un califat dominé par les Frères Musulmans. Lire les retranscriptions de ses prêches dans l’enquête Mosquées Radicales (éditions DMM, 2016).

Sur son site personnel, l’imâm Abdallah Dliouah défend les terroristes du Hamas,publie des hadith recommandant de tuer les apostats (hadith n°14, copie d’écran ci-dessous), de « combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’est d’autre divinité qu’Allâh, et que Mohammed est Son Envoyé » (hadith n°8), et rappelle les propos belliqueux du « prophète » : «La partie principale de la religion, c’est la soumission à Dieu, sa colonne, c’est la prière, rituelle, et l’extrémité de son sommet, la guerre sainte» (hadith n°29) :

Copie d’écran du blog de l’imâm de Valence.

Toujours sur son site, Abdallah Dliouah relaie les fatwa du cheikh Youssef-Al Qaradawi(qui ordonne de tuer les homosexuels et les apostats, lire) et fait de la pub pour un ouvrage de Hani Ramadan dont la pensée se résume à ce prêche qu’il a lui même fait éditer :

« Le monde musulman est en ébullition. Cette force peut et doit être orientée vers un Etat islamique, un Etat appliquant le Coran et la Sunna.(…) Les musulmans ne retrouveront jamais leur bonheur perdu s’ils ne reviennent pas au jihad et ne cherchent pas à établir un Etat Islamique ». (Hani Ramadan, Sermons du vendredi rappels et exhortations, éditions Tawid, 2011, page 465.)

L’imâm de Valence conseille de lire un ouvrage du Frère Musulman Mohamed Al Ghazali (ici) connu pour avoir justifié le meurtre du penseur libéral égyptien Farag Foda en 1992.

En octobre 2014, il loue un des financiers du Hamas, Raed Salah, dans un article élogieux. Salah veut établir un califat mondial ayant pour capitale Jérusalem (lire), et accuse les Juifs de faire du pain avec le sang des enfants européens (Wikipedia).

Enfin, il réclame la possibilité de prier dans la rue dans un article.

Voter pour les candidats d’En Marche est donc extrêmement dangereux tant la complaisance avec l’islamisme y est ouvertement assumée. Lire en complément cet excellent dossier de Mohamed Louizi sur les membres pro islamistes du parti d’Emmanuel Macron, ainsi que cet article sur Edouard Philippe proche de Macron.

Joachim Veliocas

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 05:42

Les musulmans votent d’abord pour les islamo-collabos immigrationnistes

Publié le 11 mai 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/05/Bureauvotevoilee.jpg

Dans un récent article, j’avais démontré que le vote musulman, son ampleur et son unicité rendaient impossible toute alternative patriote.

http://ripostelaique.com/le-vote-musulman-rend-impossible-la-victoire-dun-candidat-patriote-la-preuve.html

Et encore, je m’étais appuyée sur une hypothèse de travail très basse, ce que m’ont reproché amicalement quelques lecteurs. Je voudrais, dans ce deuxième texte, expliquer à nos lecteurs ce qui commande le vote musulman.

Nombre d’observateurs, peu au fait de cette logique, avaient, lors de l’épisode du mariage homo, expliqué que la gauche avait, à cette occasion, perdu le vote socialiste. D’abord, quelques rappels. Les musulmans étaient tout-à-fait absents de ces manifestations massives, qui ne regroupaient que des Gaulois, majoritairement catholiques et conservateurs. Les responsables de La Manif Pour Tous ont tout fait pour mettre en avant Camel Bechikh et Fils de France, et nous coller une voilée sur le podium, pour faire croire au bon peuple que l’alliance catholiques et musulmans était en route pour mettre fin au mariage homo. Une imposture, comme le fut la mise en avant de Fatima Belgoul, qui devint un temps l’égérie de Civitas et de tous les catholiques.

Les deux tours sont passés. Et les musulmans ont voté, au premier et surtout au deuxième tour, pour les candidats qui s’étaient le plus engagés en faveur du mariage homosexuel. Mélenchon, Macron et Hamon arriveront en tête du vote musulman, regroupant à eux trois 78 % des voix au premier tour, tandis que le candidat d’En Marche! fera 92 % au deuxième tour.

Conclusion, n’en déplaise aux candides catholiques : les musulmans s’en foutent du mariage homo et de ceux qui l’ont promulgué, la seule chose qui les intéresse est de voter pour les candidats qui leur donnent le plus de gages pour que l’islam continue de s’implanter en France.

Or, qu’attendent les musulmans d’un candidat ? Une seule chose : qu’il ait une politique favorisant l’objectif de tout croyant digne de ce nom, c’est-à-dire transformer le pays où ils vivent en terre d’islam. Les moyens ? L’immigration massive, la mise en cause de notre laïcité, pour favoriser la visibilité de l’islam partout où cela est possible.

Les musulmans voteront donc majoritairement pour les candidats de gauche qui, outre les visas, lèveront les interdits qui demeurent sur le voile, la viande halal, et multiplieront les accommodements raisonnables avec l’islam. Ils ont donc trouvé en Macron, pour le moment, le candidat idéal. Ils lui demanderont, bien sûr, de mettre sur les listes d’En Marche! le maximum de candidats issus de l’immigration musulmane, histoire de peser sur lui et d’avoir des relais politiques dans leur entreprise de conquête.

Ils demanderont des candidates voilées et des élues voilées. Ils transformeront en délit raciste toute critique rationnelle de leur dogme politico-religieux. Et ils multiplieront les aides pour leurs coreligionnaires, payées majoritairement par les Gaulois.

Mais le temps des partis traditionnels ne sera que provisoire. Ensuite, ils mettront en place leurs propres organisations, comme le Parti Islam en Belgique, et estimeront qu’ils n’ont plus besoin de passer par les partis qu’ils ont si bien utilisés pour islamiser la France.

Et grâce à la démographie permise par l’immigration, ils imposeront, dans des zones entières du pays France, la charia, par la loi du nombre.

Mais en 2022, prochaine échéance présidentielle, les musulmans pèseront beaucoup plus, électoralement, que les 8 % du corps électoral qui a voté Macron à 92 %. Et leur vote sera toujours aussi homogène que celui des noirs américains, surtout si Macron accorde le droit de vote aux étrangers, comme le demanderont Mélenchon et ses complices…

Conclusion : les élections françaises, avec leurs règles actuelles, sont devenues des machines à accélérer l’islamisation du pays.

Lucette Jeanpierre

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 06:19

L’Histoire de France devra être réécrite pour plaire à l’islam de Macron

Publié le 10 mai 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/05/CaptureStaline-300x234.png

 

Extraits d’un terrifiant power point « confidentiel » de l’institut Montaigne trouvé dans les mails révélés par wikileaks : comment Macron souhaite nous islamiser. D’abord en falsifiant l’histoire, notre Histoire.

http://www.prechi-precha.fr/islam-ecole-halal-extraits-dun-powerpoint-confidentiel-de-linstitut-montaigne-proche-de-macron-trouve-mails-reveles-wikileaks/

Cette suggestion vient de l’Institut Montaigne, proche de Macron : Rédiger un manuel d’« histoire équitable ». Ce terme fait penser tout de suite au « commerce équitable », ce partenariat commercial qui doit respecter les droits humains, l’environnement, promouvoir un commerce mondial juste, replaçant l’humain et la biodiversité au centre de nos préoccupations, sensibilisant les populations à ces enjeux. Oui, sauf que l’histoire c’est l’Histoire, ce n’est pas un partenariat commercial. L’histoire n’a pas à « être plus juste ». L’histoire n’a pas à flatter les sensibilités. Si les interprétations en histoire peuvent varier, les faits sont têtus et ne varient pas.

Que veulent-ils nous vendre dans une « histoire équitable » ?…Une histoire falsifiée par idéologie ? On sait quelles variations l’idéologie a déjà fait subir à l’histoire. On sait que des pays ont essayé de la réécrire. La Russie de Staline en est l’exemple le plus connu mais il est loin d’être seul. En France même, on essaie de nos jours de falsifier l’histoire. Ainsi on essaie de gommer l’histoire de la bataille de Poitiers. D’un fait historique majeur, celui de la victoire écrasante de Charles Martel, victoire qui a mis en fuite les armées musulmanes de manière durable, en nous assurant la paix, on cherche à faire une petite escarmouche insignifiante. Dans le but de plaire aux musulmans, bien évidemment. Nombreux sont les professeurs d’histoire qui ne peuvent plus enseigner certains épisodes. De même que les razzias incessantes des Barbaresques sur les côtes de Méditerranée jusqu’en 1830 sont occultées exprès.

On commence déjà a attribuer aux musulmans des victoires qu’ils n’ont pas remportées. Par exemple, ils croient dur comme fer que ce sont eux qui nous ont libérés du joug nazi. La fausseté de ce fait a été amplement démontrée. Si dans nos troupes il y avait bien entendu des musulmans, des tirailleurs sénégalais, ils ne constituaient que 5% des combattants. On veut nous faire croire aussi que ce sont les musulmans qui ont reconstruit la France d’après guerre, alors qu’à l’époque ils n’avaient pas encore immigré massivement en France.

Et comment serait fait ce texte ?… Il devra souligner les « apports mutuels ». Mais quels apports mutuels ?… Que nous a apporté l’islam ? Du point de vue de l’histoire, strictement rien, c’est un ennemi que nous avons toujours repoussé de nos frontières et combattu.  Il ne nous a apporté que des ennuis et le mot est faible. Nos relations avec l’empire ottoman ont été tout sauf une histoire d’amour. Sans parler des croisades. Et les razzias ? Le risque de razzias sur nos côtes les a désertifiées. Les échanges économiques étaient rendus impossibles. Les villages vivaient sur les hauteurs, guettant perpétuellement l’horizon. Seuls les besoins de la pêche donnaient l’obligation à une poignée de gens d’approcher des côtes en dehors de zones fortifiées contre l’ennemi arabo-musulman. Le tourisme n’a commencé à se développer qu’après la prise d’Alger et l’élimination du foyer de razzieurs barbaresques, qui réduisaient en esclavage les hommes une fois castrés, et les femmes dans les harems. Mais Christiane Taubira a refusé de reconnaître cet esclavage là, car il ne fallait pas « stigmatiser » et déstabiliser les djeunes des cités. Vous avez dit « apport mutuel » ?…

Peut-être que les macronistes auteurs de ce projet découvrent maintenant que la colonisation a vraiment été un apport formidable ?…C’est du second degré, ce renversement est loin de se produire. N’oublions jamais comment Macron a osé dire que la colonisation a été un crime contre l’humanité, attaquant ainsi son propre pays dans un pays qui n’est pas vraiment ami.

Ce texte devra mettre en évidence les « convergences religieuses »  ?… Laissez moi rire, si Dieu se dit Allah en arabe, c’est bien la seule convergence, le Dieu des chrétiens n’a absolument rien à voir avec Allah. Ce n’est pas du tout le même Dieu. Le Dieu des chrétiens n’envoie pas ses croyants sur le chemin du djihad, de la guerre ni de la haine. Le christianisme au contraire diverge radicalement d’avec l’islam, en tout. Ne serait-ce que parce que chacun est libre d’y rester ou de le quitter. Alors qu’en islam l’apostasie est punie de mort.

Ce texte devra mettre en évidence le « match nul » historique ?… Mais n’avons-nous pas réussi (dans le sens propre du terme) à tenir l’islam à l’écart pendant plus de mille ans, la première mosquée de France ayant été construite en 1926 ?…

Ce texte devra « réduire les fantasmes de victimisation d’une part ainsi que de supériorité de l’autre »  ?…Est-ce notre faute si des musulmans se sentent vexés de nos prouesses en tous genres ? Est-ce notre faute si notre civilisation d’inventions, de littérature, de prix Nobel scientifiques et autres est nettement supérieure à un système qui vient de promouvoir en Tunisie une thèse dite scientifique affirmant dans un français bourré de fautes d’orthographe que la terre est plate comme le dit le coran ? Est-ce notre faute si certains croient dur comme fer que la musique transforme en singes ou en porcs et que l’urine de chameau est le médicament le plus efficace ? Est-ce notre faute si notre civilisation vient de connaître des siècles de splendeurs en tous genres face à une civilisation qui, il faut bien le reconnaître, est toujours dans les ténèbres sauf lorsqu’elle nous copie servilement ?…

Et les autres propositions de l’Institut Montaigne sont d’enseigner l’arabe à tous (et le français, à qui ?…) de renforcer l’émergence d’un islam local (entre autres en construisant des mosquées partout où c’est possible)… et transformer le mot « migration », qui ne voudra plus dire migration. La falsification de l’histoire passe par celle du vocabulaire.

Tout dans ce projet est de la même eau putride destinée à nous empoisonner pour des années, jusqu’à ce que nous soyons noyés définitivement dans le gloubiboulga islamiquement correct. C’est à dire : soumis.

Le voilà, le président soumis à l’islam annoncé par Houellebecq : c’est Emmanuel Hollande. Il paraît qu’il a été élu grâce à sa séduction !… Pour le philosophe Kant, prénommé également Emmanuel, la vision, le vertige et l’horreur de l’abîme infernal dans lequel on va se précipiter, peuvent séduire…

Sophie Durand

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 05:55

Et si on parlait du million d’esclaves blancs victimes des musulmans ?

Publié le 9 mai 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/05/Esclave-chretienne.jpg

Esclave chrétienne

Le 10 mai a été la date choisie par Jacques Chirac pour reconnaître la traite et l’esclavage comme crime contre l’humanité.

Emmanuel Macron, main dans la main avec François Hollande, va s’exprimer pour rendre un hommage solennel à ces millions d’êtres humains qui ont été « vendus » par leurs frères noirs et les Arabes à ces « marchands d’esclaves » blancs, qui les ont transportés vers leurs destinations finales dans les conditions abominables que l’on sait (voir films et littérature) :

Nous allons avoir droit aux mêmes discours et réclamations des représentants de ces anciens esclaves noirs afin de demander une nouvelle fois que la France s’agenouille et demande pardon, qu’elle fasse repentance mais surtout qu’elle continue à «banquer» pour expier ses fautes passées.

Christiane Taubira n’est plus au gouvernement mais nous pouvons compter sur le CRAN pour nous en faire souvenir.

  • Mais ce sera le même silence en ce qui concerne l’esclavage qui se pratique toujours de nos jours en Afrique, et toujours organisé par les « Noirs » eux-mêmes et les arabes.
  • Mais ce sera le même silence également en ce qui concerne l’esclavage « blanc ».

Il ne faudrait pas oublier que, du XVIe au début du XIXe siècle, plus d’un million d’esclaves «blancs» ont disparu en Afrique du Nord. Je dis « disparu » car il n’existe nulle part au monde une descendance de ces esclaves susceptible d’exiger une repentance des Arabes, des Turcs et des « roitelets noirs » qui vendaient leurs sujets.

Et que pour mettre fin à cette piraterie, la France a conquis l’Algérie. Mais ce fut encore un nouveau « crime contre l’humanité ». Pardon d’avoir fait cesser cet esclavage.

Je vais m’autoriser quelques commentaires sur l’esclavage et je sais que je ne vais pas me faire que des amis mais c’est mon opinion et je la partage.

Il ne s’agit nullement de faire l’apologie de l’esclavage mais d’un simple constat.

  • Cette « marchandise » (j’emploie le terme « marchandise » à bon escient car une marchandise ça s’achète et ça se vend et si possible avec un important bénéfice) était transportée pour gagner de l’argent et il fallait qu’elle soit livrée dans le meilleur état physique pour être vendue le plus cher possible. CQFD !

Cette main d’œuvre était nécessaire pour ces nouvelles contrées et ces gens ont été enlevés afin de satisfaire ces nouveaux besoins.

Bien sûr ils étaient esclaves, bien sûr ils appartenaient à des «maîtres», mais pour des raisons financières il fallait les maintenir dans la meilleure condition physique possible afin qu’ils soient rentables.

En les privant d’une liberté qui les aurait sans doute vu mourir dans leur pays, l’Afrique, avant d’atteindre leurs trente ans, massacrés par des tribus voisines ou décimés par des épidémies, l’esclavage leur a permis de survivre. Ils ont fondé des familles, eurent de nombreux enfants qu’ils ont pu élever, et leur population s’est développée et s’est multipliée.

Bien sûr ils ont été exploités, bien sûr ils ont travaillé dur, bien sûr ils n’étaient pas «libres», mais le résultat de tous ces «bien sûr» c’est le peuple noir américain actuel et les descendants d’esclaves résidant dans les DOM-TOM, en Amérique du Sud et partout dans le monde.

Alors je pose la question : Qui devrait réclamer repentance au nom de l’esclavagisme ?

Les descendants des Africains ou ceux des esclaves « blancs » ?

Il est vrai que personne ne réclame justice et repentance pour ces derniers.

L’invasion de ces centaines de milliers de migrants qui fuient leurs pays nous prouve qu’ils sont prêts à accepter de nouvelles conditions de vie, même comme esclaves et même au prix de leur liberté.

Ne tentent-ils pas de le faire par tous les moyens, même au prix de leur vie ?

Si on leur donnait le choix, ils signeraient tous des deux mains pour bénéficier des mêmes conditions de vie qu’ont connues les esclaves noirs.

Ils choisiraient tous cet avenir plutôt que leur présent.

Manuel Gomez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 05:48

Le vote musulman rend impossible la victoire d’un candidat patriote : la preuve !

Publié le 9 mai 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/05/VotemusulmanLaCroix.jpg

Le journal La Croix nous confirme que les musulmans sont constants dans leur vote. En 2012, selon Opinions Ways, 93 % d’entre eux avaient voté pour François Hollande.

En 2017, au deuxième tour, ces mêmes musulmans, avec un taux d’abstention de 62 %, ont voté à 92 % pour le candidat d’En Marche, soutenu, rappelons-le, par l’UOIF, Hani Ramadan, Dalil Boubakeur, et donc par toutes les mosquées.

Il est dommage que les mêmes instituts de sondage ne révèlent jamais le nombre de musulmans qui votent, et les conséquences que représente ce vote sur le résultat de l’élection. Nous allons essayer, en nous appuyant sur des chiffres fiables, de pallier cette lacune.

En 1998, l’INED nous annonçait déjà 4,2 millions de musulmans présents sur le sol français.

En 2004, l’Insee nous donnait le chiffre de 6 millions de Maghrébins, dont 98 % sont musulmans.

L’ancien ministre de Sarkozy, lui, affirmait, de manière péremptoire, en 2011, 15 à 20 millions de musulmans en France.

Plus prudent, l’expert international Jean-Paul Gourevitch parlait, dans ses recherches, de 8 millions de musulmans, quand l’Institut Montaigne, en 2016, ne craignant pas le ridicule, évoquait 3 à 4 millions de musulmans, ajoutant malgré tout que 29 % d’entre eux préféraient la charia aux lois de la République, ce chiffre passant à 50 % pour les moins de 25 ans.

Si nous considérons les chiffres de notre ami Jean-Paul (qui peuvent paraître bas, quand on les compare aux 6 millions recensés en 2004), il nous faut retirer 2 millions d’entre eux, qui n’ont pas la nationalité française. Il resterait donc 6 millions de musulmans. Si on leur applique les mêmes quotas que l’ensemble de la population française (47 millions d’inscrits pour 67 millions d’habitants), on arrive à 4,2 millions de musulmans français aptes à voter.

Si on tient compte des 38 % d’abstentionnistes de l’enquête de La Croix, il reste 2,6 millions votants. Et si on ajoute 12 % de bulletins blancs ou nuls, il reste 2,3 millions de suffrages exprimés.

92 % des suffrages pour Emmanuel Macron, cela représente donc, toujours à la louche, 2,1 millions de bulletins de vote pour le candidat de « En Marche », et 0,2 million pour la candidate du FN.

Quel pourcentage représenteraient de tels votes ? Toujours à la louche, si on considère que 20 millions d’électeurs ont voté Macron, et plus de 10 millions pour Marine, on peut considérer que 1 % des suffrages représente 310.000 voix.

Autrement dit, les 2,1 millions de voix musulmanes pèsent dans la balance totale de l’électorat le chiffre de 6,7 %.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/05/Bureauvotevoilee.jpg

Ce chiffre, qui, je le rappelle, part d’une hypothèse très basse, signifie plusieurs choses :

En 2012, François Hollande a été élu grâce au vote musulman, de manière incontestable et très nette. Sans ce vote, on peut considérer que Sarkozy aurait été élu par 52 à 53 % des votants.

En 2017, sans ce vote, Marine Le Pen serait arrivée en tête au premier tour. Et, sans parler du débat d’entre les deux tours, et de ses conséquences, ses chances de victoire au soir du premier tour auraient été beaucoup plus nettes.

En 2022, si les choses continuent ainsi, quand on voit l’importance de la natalité musulmane, et la différence avec celle des Français d’origine, tous les jeunes âgés de 13 ans actuellement pourront voter, quand nombre de vieux Français seront morts. On peut donc penser, si les choses restent en l’état, que l’électorat musulman, qui se montre remarquablement homogène – comme dans les tribus africaines, dirait Bernard Lugan – pèsera au moins 10 % du vote de l’ensemble de la population. Donc, pour gagner, un candidat patriote devra faire 60 % des voix !

Sauf à supposer que cette population soit soudainement acquise au vote patriotique français, on peut donc, sans problème, en conclure qu’il faudrait, pour qu’un candidat patriote l’emporte, que l’ensemble des Français se reportent sur lui… comme nombre d’électeurs l’ont fait pour Macron, pour vaincre « La Bête Immonde ».

D’ici à en conclure qu’une alternative démocratique intégrant le vote musulman est devenue impossible pour tout candidat patriote, avec les règles actuelles, il n’y a qu’un pas que j’ai envie de franchir allègrement.

Cela ne veut pas dire que d’autres solutions n’existent pas pour régler ce problème…

Lucette Jeanpierre

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 05:51

 

Macron président ! Ce sont des larmes de sang que nous allons verser !

Publié le 7 mai 2017 - par  

 

Cinq ans du long et douloureux quinquennat Hollande, et encore 65 % d’amnésiques se sont une nouvelle fois laissés embobinés par la même arrogante et méprisante caste, pourtant si ignominieuse.

Je veux bien avoir de la compassion pour certains citoyens fragiles, dont l’éducation, absente ou insuffisante pour palier un intellect souffreteux, n’a pas permis de savoir décrypter les mensonges derrières les belles envolées des uns et des autres.

Mais pour la majorité des autres, qui ont gobé toutes les saletés déversées sur le parti des patriotes, l’assimilant au nazisme, par paroles directes ou basses allusions, afin de bien effrayer les âmes simples et sensibles, à ceux-là je n’hésite pas à leur dire : « vous aurez ma haine » !

Parce que, à cause d’eux, de leur aveuglement, leur bêtise ou leur veulerie, mon beau pays, déjà bien abimé par ce monstrueux quinquennat de démolition, va sombrer encore davantage, si les toutes prochaines élections législatives ne viennent pas urgemment changer la donne de ce soir, en donnant enfin de véritables représentants aux patriotes, qui n’aient rien à voir avec tous ceux des vieux partis qui nous ont tant trahis !

Comme il est douloureux de revoir sur toutes les chaînes de télévision, toutes les vieilles badernes des droite et gauche moribondes, qui nous manipulent depuis des décennies, à nouveau triomphants du beau score de leur pitoyable poulain qui, pour gagner a dû commencer par entuber leurs propres partis !

Tous ceux qui à un moment ou à un autre ont été aux affaires, mais tenus au silence et à l’éloignement momentané du gâteau, sont ce soir au rendez-vous des traitres, le petit doigt sur la couture du pantalon pour suivre leur nouveau gourou !

Revoir un « Bayrou » qui a bien dû bouffer à tous les râteliers, se prétendre « homme du centre », alors qu’il n’est qu’une lamentable girouette se vautrant au pied du vainqueur du moment, en l’occurrence pressenti par certains pour être premier ministre serait risible si je n’étais pas si désespérée.

Pour autant, après Ayrault, Valls, Cazeneuve, nous ne serions pas dépaysés car toujours dans la même lignée d’incompétents se foutant du peuple comme d’une guigne, d’une part parce que seul leur propre sort leur importe, mais surtout parce que les Français dotés d’un vrai cerveau savent très bien que plus rien ne se décide par nos « gouverneux », mais par les technocrates non élus de Bruxelles qui font la pluie et le beau temps !

Revoir des Villepin, Aubry, Pécresse, Royale … pavoiser sur mon écran, l’arrogante Belkacem en tête, me provoque une saumâtre nausée.

A comme ils accourent à la soupe tous ces gougnafiers sans honneur, et sans respect pour leur électeurs, capables de les brosser dans le sens du poil avant un scrutin pour mieux les trahir via d’écœurantes alliances entre ennemis d’hier … mais toujours avec l’immense culot de faire comme si leur passé misérable avait disparu de nos mémoires.

Quoi qu’il en soit, malgré mon immense déception, mon inquiétude, et ma peur face à ce succès de la véritable dictature du politiquement correct, nous ayant déjà donné maints échantillons de ce qu’elle peut faire pour éradiquer ses opposants, il n’est pas question que je baisse les bras.

Ici et là, sur les réseaux sociaux ou les commentaires de nos articles, des citoyens annoncent qu’ils quitteront la France … mais pour aller où ?

Partout, les rapaces du Nouvel Ordre Mondial seront à l’œuvre, laissant l’islam s’installer confortablement, puisque c’est leur principal allié pour l’instant ; partout vous retrouverez les mêmes manipulateurs faisant de belles promesses qui n’engageront que les idiots qui les gobent encore et toujours !

J’ai honte de tels discours, car c’est trahir nos aïeux qui se sont battus pour nous laisser une Nation forte, et la moindre des choses est de nous battre à notre tour pour la relever de ses ruines et tenter de léguer à nos descendant un pays redevenu fier et fort.

J’ai la rage, mais cette rage je vais la mettre à profit pour continuer le combat, je le dois à la France d’abord, à tous ceux qui l’avaient faite grande, forte et rayonnante, ainsi qu’aux deux être qui me doivent la vie et de qui je suis responsable.

Ce soir j’ai le cœur gros, mais je ne veux pas accepter que les Français déçus n’aient que la fuite, l’abandon ou le désintéressement à proposer comme réaction.

Nous avons perdu une bataille mais pas encore la guerre, une nouvelle s’annonce toute proche, c’est donc haut les cœurs qu’il faut l’aborder et même s’y jeter de toute la force de notre patriotisme.

Et puis, cette si abjecte campagne portant au pouvoir un faux démocrate, aura vraisemblablement des suites tumultueuses, et les triomphants  d’aujourd’hui auront des comptes à rendre prochainement, car je crois très fort dans les prochaines révélations de Wikileaks qui risquent de faire trembler les vainqueurs usurpateurs de ce jour.

Josiane Filio

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 05:46

Oui, il y a encore des menaces d’attentats en France

Publié le 6 mai 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/09/TCHOVivreAvecAttentats.jpg

« ATTAQUEZ LA FRANCE ! »

A quelque trois jours d’un scrutin décisif, les Français doivent impérativement connaître les menaces d’attentats islamiques qui pèsent sur notre pays.

Ils existent. Ils ont, encore, été répétés la semaine dernière mais les dirigeants actuels se gardent bien de vous prévenir ! Ils ont trop peur que cela modifie le vote des « indécis ».

Il est vrai qu’avec une candidate qui ne fait aucun secret de son intention d’éliminer tout ce qui représente un danger islamique sur notre sol contre un candidat qui adoube les organisations terroristes ayant pignon sur rue, en France, comme l’UOIF ou les Frères musulmans, qu’il se refuse à écarter de son staff, alors que, même, des pays arabes comme les Emirats Arabe Unis ont classifié terroristes, cette organisation islamique française et son antenne des Frères musulmans en France, ils auraient tout à perdre s’ils dévoilaient la vérité aux Français.

Pourtant, un appel à « Attaquer la France ! Attaquer la France ! » a été lancé jeudi dernier par les djihadistes de l’Etat islamique.

Ces renseignements avérés, publiés par le très sérieux site MEMRI, le 27 avril dernier, n’ont fait l’objet d’aucun commentaire de la part des « autorités » du pays.

Si l’on en croit ceux qui nous gouvernent, ils maîtriseraient les sites djihadistes sur le net. Or, il existe un site, basé en Amérique qui a été dénoncé, déjà en 2016 – mais Obama et ses services de renseignements l’ont laissé actif – où ces combattants d’Allah peuvent s’exprimer librement et lancer des fatwas, des appels à commettre des attentats, entendus et lus par tous les djihadistes en herbe que compte principalement notre pays.

Sur ce site américain « Zello » qui est une application de chat « talkie-walkie » largement diffusé sur le site pro état islamique, la chaîne Telegram, on y a pu entendre des nashids de l’EI ( les nashids sont des chants islamiques) chantés par un djihadiste qui se prétend basé en Italie et qui incite les musulmans pro islamistes en France : « Attaquez la France ! Attaquez la France ! ».

Il est surprenant qu’aucun media n’aie repris l’information pour en aviser le peuple. Surprenant ou pas.

Simplement complices d’un candidat qui ne fait aucun secret de son penchant pour les islamiques en général et les islamistes en particulier à qui il promet des postes de haute fonction, des circonscriptions et, surtout, une absolue liberté d’endoctrinement chariatique qui persistera à n’être pas combattu comme il l’a été pendant les cinq dernières années sous le règne de Hollande 1er, visant à islamiser la France.

Oui, il y a ENCORE des menaces d’attentat en France.

Et ils nous préviennent, ces islamistes ! Mais, pourquoi s’en priveraient-ils, d’ailleurs, puisque Macron, le candidat adoubé par la droite et la gauche, nous prévient, avec son air le plus ahuri, qu’il y en aura encore et que nous devrons nous y habituer, comme s’il parlait des tirages d’une loterie qui nous feraient gagner le gros lot !

Oui, la France vient, encore une fois, d’être menacée d’attentats terroristes.

Et toutes les campagnes électorales du monde n’auraient jamais dû occulter cette énième menace terroriste islamique que les ténors des partis politiques se gardent de dévoiler, tant ils ont peur de perdre cette élection qui leur ferait conserver le pouvoir.

Et si des Français meurent sous les coups des terroristes, ils diront que c’était prévisible, qu’ils nous avaient prévenus.

Honte à eux.

Danièle Lopez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 05:43

Le fantôme de la France

Publié le 6 mai 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/la-france-d-aujourd-hui.jpg

Au creux d’un mal, solitaire,

Sous un ciel chargé de bois

Dont les verdeurs militaires

Couvraient l’étang de leurs bras,

Quelque chose me frappa

Qui fut cet éclat dans l’eau,

Comme un rayon de vraie foi

Forçant l’illusion du Beau.

Alors tu m’es apparue,

Comme une statue voilée,

Sur cette mare, les pieds nus,

Toujours aussi émouvante.

Et tu paraissais vivante

Sous ton moule de tissus,

Dans cette brume d’été,

Et pourtant ne l’étais plus…

France ? Soudain ai-je appelé.

Mais tu n’as pas répondu.

Ta silhouette drapée

Demeura comme interdite…

France ? Ainsi tu ressuscites ?

Mais ta voix tant désirée

Encore une fois s’est tue

Me laissant désemparé.

C’est alors que j’ai prié,

Pour te réchauffer un peu ;

Ou plutôt, je t’ai bercée,

Avec un ton dans la voix

Où perçait mon désarroi

D’oser encore vibrer,

Dans ce frêle matin bleu,

Pour une forme éthérée.

France, qu’est-il donc advenu

De tes arts, de ta pensée,

Des fleurs de pierre tendues

Au ciel de tes cathédrales,

Des cris de Jeanne, la vestale,

Dont la flamme fut aux nues

Un gage de sainteté

Pour ton royaume déchu ?

France, où sont cachées tes armes,

Où est passée la « furia »

Qui t’exaltait aux alarmes ?

Rien ne frémit sous ton voile,

Rien ne perce cette toile,

Qui conjurerait ce charme,

Qui nous armerait le bras,

Qui assécherait nos larmes…

Lors, j’ai retrouvé mon mal.

Comme Enée, en fuyant Troie,

Portait en lui son fanal,

Je devrai me satisfaire

Du souvenir de mes pères

Comme d’un chant infernal

Que nul n’entendra, sauf moi,

Dans mon île de cristal.

Georges Clément

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 05:42

Quelques rappels historiques désagréables aux socialistes

Publié le 6 mai 2017 - par  

C’est curieux depuis quelque temps cette manie de faire retour constamment sur les années d’Occupation pour établir un parallèle avec le Front National de  2017.

Ainsi, la polémique sur la rafle du Vel’ d’Hiv’ a fait les choux gras des médias : Marine Le Pen ferait du négationnisme en affirmant que la France n’est pas responsable.

Tollé général, que n’a-t-elle pas affirmé ! Il est tentant de se retrancher derrière les avis des uns et des autres, c’était la position du Général, la France était à Londres pas à Vichy, mais nous entendons ici établir un autre parallèle.

Pour tous les opposants, socialistes, républicains, pour la plupart des journalistes, le Front National est un parti fasciste et la simple référence à cette période de l’histoire européenne accrédite de manière subliminale sa parenté avec le nazisme, rien de moins.

Il n’y rien à y faire, l’argument d’autorité est devenu un dogme : le Front National 2017 est le fils spirituel de Vichy même si ceux qui l’affirment sont dans la totale impossibilité d’établir une filiation directe par quelque raisonnement ou document probants.

Or, il faut revenir sur les faits, là les choses sont moins drôles et même cruelles pour le socialisme français et plus largement pour le Front républicain actuel car si filiation il y a, ce n’est vraiment pas du tout celle  à laquelle le consensus général de l’unanimité d’opposition au FN s’attend.

1936 : Le Front populaire accède au pouvoir qu’il n’abdiquera que le 10 juillet 1940.

En Allemagne, Hitler est au pouvoir depuis  1933.

En Espagne, c’est la guerre civile qui commence.

Pour les républicains espagnols cela ne va pas fort. Franco, épaulé par Hitler et Mussolini, gagne irrésistiblement du terrain : les républicains espagnols ont beau appeler au secours leurs coreligionnaires français, rien ne sera fait ou si peu et de manière clandestine, au point que l’on est obligé de reconnaître que l’inaction du Front populaire français à l’égard du front populaire espagnol s’apparente à un abandon total . On peut parler de trahison.

Il faut l’admettre, les socialistes français et plus généralement la gauche française, par leur inaction, ont  été les alliés objectifs de Franco, de Mussolini et d’Hitler.

A partir de 1938, les républicains espagnols remontent en France pour se réfugier, en 1939 c’est la « retirada ».

Ils seront désarmés et internés dans des camps de concentration.

Car il faut le rappeler, ce sont bien les socialistes au pouvoir qui ont décidé du décret du 12 novembre 1938 sur les étrangers indésirables, qui permettra l’internement dans des camps, qu’on ne peut nommer autrement que de concentration, les apatrides, républicains espagnols puis, sous le Maréchal Pétain, les  juifs et opposants allemands à Hitler qui avaient cru trouver refuge en France.

Il faut l’admettre, les socialistes et la gauche française n’ont pas attendu Hitler ni Pétain pour ouvrir des camps, et le Maréchal Pétain, à partir de juillet 1940, aura à sa disposition un dispositif d’internement tout prêt. Aussi ici la filiation socialistes/Vichy  est-elle réellement établie tandis que l’on attend toujours la filiation Front National 2017/Vichy ?

Fin septembre 1938, Daladier et Chamberlain font leur voyage à Munich.

Ils livrent la Tchécoslovaquie à Hitler en croyant gagner la paix.

On peut dire que les socialistes  et la gauche française ont trahi ignominieusement le peuple tchécoslovaque.

Seul le parti communiste français condamne ces accords.

Alors il faut finalement l’admettre, les socialistes français ont activement aidé Hitler à se renforcer avec la suite que l’on sait.

Le 23 août 1939 c’est la signature du pacte Ribbentrop/Molotov, l’URSS devient l’alliée des Allemands, les deux puissances s’accordant pour le partage de l’Europe.

Officiellement, le parti communiste français approuve, même si individuellement certains s’éloignent de la ligne officielle. Reconnaissons que Daladier prend la mesure de la fracture et interdit par décret le parti communiste français.

Mais il va falloir l’admettre, la ligne officielle communiste française, de la signature de ce pacte jusqu’au 21 juin 1941, qui vise au partage de l’Europe entre l’URSS et l’Allemagne, a été au minimum un soutien passif à Hitler nonobstant les résistances individuelles.

Début septembre 1939, c’est la déclaration de guerre.

La Pologne, qui commence d’être envahie, appelle désespérément au secours ses alliés français et britanniques et leur demande d’ouvrir un front ouest pour soulager les polonais à l’est.

Ils attendent toujours, les Français vont se cacher derrière la ligne Maginot et n’en sortiront plus jusqu’à ce qu’ils en soient délogés par la force des choses en mai 1940.

Il faut l’admettre, le pouvoir socialiste français n’a vraiment rien fait pour aider le peuple polonais à lutter contre l’envahisseur, par son inaction il a été un allié de poids pour Hitler.

Le  10 juillet 1940, les élus de la nation réunis à Vichy livrent le pouvoir à Pétain sans consulter les Français. Reconnaissons ici que 80 élus ont bien voté contre, mais 569 pour.

Il en découlera ce que l’on sait.

C’est devenu un dada à la mode de faire du front National un héritier de la période qui s’en est suivie.

Or, si l’on remonte objectivement la chaîne de causalité des événements, il va bien falloir l’admettre, c’est bien la gauche de pouvoir française qui est directement responsable de la rafle du Vel’ d’Hiv’ : si ceux qui ont voté avaient majoritairement entendu continuer le combat à partir de l’empire comme le préconisait le Général de Gaulle, il n’y aurait jamais eu transfert de pouvoir au Maréchal pour donner et faire exécuter de tels ordres, l’histoire se serait écrite probablement autrement.

On m’objectera que les temps étaient bien troubles et le pays en état de sidération, mais alors l’excuse doit profiter à tout le monde : on ne peut pas excuser la gauche de l’époque et dans le même temps esquisser une filiation du Front National de 2017 avec Vichy.

Ce petit rappel montre que le Front républicain a bien tort de faire retour sur un passé qui ne passe  pas selon l’expression d’historiens, et il est regrettable que ces derniers ne prennent pas la plume pour alerter sur la confusion révisionniste qu’entretiennent les politiciens et journalistes qui s’imaginent augurer de l’avenir du pays en ressassant un passé dont nous venons de voir que la trahison socialiste est une constante.

Car ce qu’il faut maintenant c’est savoir comment se sortir de l’endettement infernal qui a mis le pays entre les mains des créanciers et des marchés, situation de dépendance que n’aurait jamais acceptée le Général de Gaulle.

Or, cette dépendance est  bien le fruit de la politique de quatre décennies de Front républicain : ici, nous en sommes sûrs, la filiation au Général des politiciens de pouvoir des quarante dernières années est impossible à établir.

Jean d’Acre

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée