Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 04:10

Bilal Hamon, futur muezzin de Trappes ?

Publié le 28 janvier 2017 - par  -

La mosquée al-Nour (la Lumière) à Trappes

Dimanche prochain, peut-être que Bilal Hamon sera benoîtement déclaré candidat du parti socialiste aux présidentielles de 2017. Les  Trappistes  se réjouissent déjà de voir que le député de cette circonscription de la couronne parisienne est sur les rangs pour devenir, un jour, président de la République Française.

Tous les téléspectateurs ont bien vu et entendu que Benoît est enchanté de ce nouveau prénom arabe (« Bilal » بلال ) dont certains l’ont affublé. Bilal est un prénom vénéré par les musulmans du monde. Est-ce une anticipation de conversion de quelqu’un qui ne fait guère de cas de son éducation catholique ? Il accepterait tout aussi bien de s’appeler « David ou Elie ». Qu’il sache cependant que l’islam refuse la juxtaposition du prénom d’un glorieux compagnon du prophète et de prénoms bibliques de la mécréance. Que reste-t-il à ce candidat de ses racines ni même de son prénom d’origine (celui qui est béni par Dieu) lui est indifférent ?

Qui était Bilal ?

Bilal ibn Rabeh (580-642)

Bilal Hamon n’a certainement pas approfondi la place qu’occupe ce « saint-patron », Bilal ibn Rabeh, dans le cœur des musulmans. Bilal fut le muezzin du prophète. D’origine éthiopienne, de teint fortement basané, de traits fortement africains, il fut pris comme otage avec son frère et réduit à l’esclavage jusqu’à sa conversion, à cette nouvelle religion. Il fut affranchi par Abu Bakr, celui qui allait devenir 1er calife « bien guidé ». Bilal fut de toutes les batailles du prophète et quand l’appel à la prière ou à la razzia a été instauré, il fut autorisé par Mohammad à grimper sur la Kaaba (la pierre noire de La Mecque) pour faire les appels à la prière et stimuler les ardeurs au combat des nouveaux affidés.

Revenons à Benoît-Bilal Hamon. Ce député a le sens des symboles, ou le hasard fait bien les choses : son attaché parlementaire, Ali Rabeh, porte un nom prédestiné puisqu’il y a un lien Bilal et Rabeh. Rabeh fut en effet le père de Bilal.

Salafo-Trappistes portant leur tunique d’humilité (Ph. Paris-Match)

Bilal Hamon (en arabe بلال هامون) vit en ce moment un rêve, probablement inattendu pour lui. Laissons les Français réfléchir et voter.

Si Bilal Hamon n’est pas élu à la présidence de la République, il pourra au moins remercier ses électeurs du haut du minaret de la mosquée de Trappes, se faire acclamer par les musulmans de Trappes qui représentent 70% des Trappistes et qui l’ont soutenu au cours de toutes ces étapes vers l’élection suprême. Si les Français le renvoient à la trappe, le poste de muezzin de la grande mosquée de Trappes lui sera sans doute tout naturellement proposé comme lot de consolation, eu égard à son mérite dans la promotion de la diversité, du communautarisme et de l’islamisation, tout particulièrement de la ville de Trappes où l’on peut voir fleurir ce genre de slogan :

Ma langue ….. mon identité

Bernard Dick

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 04:08

Etre Français est un privilège inestimable

Publié le 28 janvier 2017 - par 

A l’heure où la mondialisation voudrait voir disparaître les nations, à l’heure où les flux migratoires soumettent notre pays à un choc des cultures colossal, qui menace la cohésion nationale, à l’heure où l’identité française est de plus en plus menacée par l’échec de l’intégration et les revendications communautaristes, à l’heure où l’islam radical conteste chaque jour la loi républicaine, il serait bon que nos élus se souviennent de ce qu’est la France.

Car être Français, ce n’est pas simplement détenir un passeport ou une carte d’identité prouvant sa nationalité, qu’elle soit de souche ou fraîchement acquise.

Etre Français, c’est se souvenir qu’on appartient à une des rares nations millénaires, que l’on compte sur les doigts d’une seule main.

Etre Français, c’est appartenir à un peuple uni, partageant un même destin, possédant une langue, une histoire et des traditions communes, tout un patrimoine culturel hérité de nos ancêtres.

Etre Français, c’est être fier des 2000 ans d’histoire de notre pays, avec ses innombrables pages de gloire, mais aussi ses douloureuses épreuves, surmontées dans le sang et les larmes.

Etre Français, c’est être fier de Vercingétorix, de Clovis, de Charlemagne, de Louis XIV, de Napoléon et bien d’autres, sans les caricaturer en despotes sanguinaires ou en bouchers.

Etre Français, c’est être fier du génie créatif de la France, qui s’est illustrée avec les plus grands noms, dans les Arts, les Lettres et les Sciences au fil des siècles.

Etre Français, c’est se souvenir que depuis le Moyen-Âge, ce sont des centaines d’inventions françaises qui ont fait avancer le monde.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d’inventions_fran%C3%A7aises

Etre Français, c’est être fier d’appartenir à un pays qui maîtrise toutes les technologies modernes qui préparent le monde de demain.

Etre Français, c’est savoir fabriquer des paquebots géants, des fusées Ariane, des EPR, des Airbus, des sous-marins nucléaires ou des TGV.

Etre Français c’est être à la pointe de la médecine, en mettant au point le premier cœur artificiel totalement autonome, qui sauvera des milliers de vie.

Etre Français, c’est vivre dans une démocratie, attachée à ses valeurs humanistes, de liberté, d’égalité, de fraternité, et attachée au principe de laïcité.

Mais être Français, ce n’est pas se répandre en pitoyables mea-culpa, pour plaire à je ne sais quelles minorités qui refusent de s’intégrer.

Etre Français, ce n’est pas s’excuser d’être chrétien en se repentant lamentablement d’avoir organisé les Croisades pour libérer les Lieux Saints.

Etre Français, ce n’est pas renier son passé en relisant l’histoire avec les lunettes roses du politiquement correct de 2017. La France n’a pas le monopole du mal.

Etre Français, c’est appartenir à la cinquième puissance économique du monde, c’est posséder un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, c’est posséder l’arme nucléaire, dont rêvent tant de pays dangereux, c’est posséder le deuxième réseau diplomatique et le deuxième domaine maritime du monde.

En un mot, être Français, c’est un privilège inestimable que nos élus ne devraient pas brader comme ils le font. Car pour devenir Français, il faut avant tout aimer la France, comme l’aiment les patriotes qui la défendent.

Un tel héritage, on ne le brade pas, on ne le réserve qu’à ceux qui le méritent.

Hélas, nos élites se sentent davantage européennes et mondialistes que françaises. Pour elles, le mot patrie n’a plus aucun sens. Elles sont prêtes à brader 2000 ans d’histoire au nom de la mondialisation et de la diversité. La fracture identitaire que ressent le peuple n’est pas leur problème.

Si rien ne change, notre inestimable héritage culturel finira par se diluer dans un multiculturalisme toujours plus conquérant et dominateur, jusqu’à complète disparition. On ne compte plus le nombre de civilisations disparues.

Il a fallu 2000 ans pour bâtir la France. Il suffira encore d’une génération pour la détruire. Les islamistes en rêvent…

Jacques Guillemain

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 04:03

Primaires socialistes, une bataille de nains politiques à boycotter !

Publié le 28 janvier 2017 - par  

Bientôt la fin des primaires de la gauche dont tout un chacun se moque cordialement.

Ce n’est pas une bataille de Titans mais de nains socialistes. C’est une lutte de pieds nickelés qui vont finir par se manger le nez comme des petits roquets. Pourquoi se déranger et aller voter. Pourquoi dépenser 1 € pour une cinquième place. Pour moi, c’est un mystère. On est loin du temps ou les socialistes arrivaient à faire croire qu’ils étaient limpides et blancs comme neige.

Le sieur Hamon se plaint que l’on islamise son prénom. De Ben Oït à Bilal, le coup d’Ali Juppé retombe sur les gauchistes. Que ce soit un islamo-gauchiste c’est une certitude, qu’il se sente bousculé par ses prises de positions pro islam, pro immigration n’est que simplement le juste retour de manivelle. Les Français ne supportent plus l’islam, les « padamalgame », les « cépalislam » et autres « déséquilibrés ». De plus des gens meurent dans la rue, des SDF crèvent de froid et à aucun moment, ces nantis de la politique n’en parlent. Les Français de tous bords sont choqués que Mohamed de Somalie soit mieux traité que Robert du Berry. Que l’on taise les viols, les vols, les assassinats aux couteaux et que l’on dise que ce sont des innocents d’office.

Hamon et Valls ? Aucun de ces deux-là n’a connu une entreprise,  hormis en tant que députés ou ministres. Les fins de mois n’ont pas été difficiles pour eux. Dans l’affaire Farid Fillon, on peut clairement voir qu’entre l’indemnité de député, sa prime de présentation, et celle pour se trouver des assistants parlementaires, le net à payer est énorme, soit près de 20 000€ par mois. Je comprends mieux l’acharnement de nos « élites » pour garder leur place au chaud dans les différentes assemblées. On est loin du smicard. Si loin du chômeur en fin de droits. Donc, nos Manu et Ben se posent des questions sur leur avenir. Vont-ils pointer à Pôle Emploi demain ?

N’ayez aucune crainte, aucun frisson d’angoisse. Les deux trouveront du boulot chez Habitat ou dans une boîte d’assurance ou une banque. Rentier c’est pas mal non plus.

En clair, les socialistes sont foutus. Tant mieux, ne cachons pas notre joie. Ces destructeurs de la Nation, ces fossoyeurs de la Patrie ne devraient plus trop tarder à perdre les manettes. Chacun voudra au minimum devenir député, mais les places seront chères. D’autres vont intégrer des administrations pour pantoufler et attendre des jours meilleurs.

À droite, Farid Fillon peut se faire du mouron avec sa belle Pénélope. Le passé lui saute à la gorge. Je n’ai même pas de peine pour lui. Pour deux raisons : la première c’est d’avoir inauguré la mosquée d’Argenteuil. Le deuxième c’est d’avoir fui sa circonscription de la Sarthe plutôt que de se battre pour elle, et se faire élire député à Paris. Pour 20 000€, la douce Pénélope n’a pas perdu son temps à tisser une toile, n’a pas hésité à conseiller à son bel Ulysse Fillon de se barrer de Sablé en vitesse.

Depuis deux jours, j’entends tout et n’importe quoi sur la France et les Français déçus des politiques et pourtant, aucun des commentateurs n’hésite à inclure le Front National pour tenter de le plonger dans la boue par peur d’en faire un parti tout propre sur lui. Les médias réduisent  tout, et comparent le vol d’une pomme (emplois non prouvés clairement de militants payés par Bruxelles pour le FN) avec celui des bijoux de la couronne (emplois des épouses, enfants, amants ou  maîtresses de nos très chers députés et sénateurs).

Il est vrai que le Front National a toutes les raisons de rigoler franchement. Il a bien raison. La socia-lie est dans le fumier pour les uns, dans le caniveau pour les autres. Tous tentent de se rattraper mais ce sont les assemblées et les avantages colossaux qui sont dévoilés. Autrefois, c’était le communiste du coin qui avait osé boire un coup avec un RPR qui faisait scandale ! Aujourd’hui, c’est la trésorerie des députés et des sénateurs, leurs avantages fiscaux, leurs bas de laine, leurs crédits à taux zéro, leur caisse de retraite, leurs mutuelles et autres frais de taxi, le TGV en première sans réservation et les billets d’avion en première gratuit, sous conditions certes, mais souples. Voici les « valeurs de la République » étalées au grand jour par les donneurs de leçons qui devraient se retrouver dans le goudron. Manque plus que les plumes.

Alors on fait quoi ? Renverser la table semble le mieux. Je rêve d’un Murat sortant les 500 de Saint Cloud. Je rêve d’un nouveau Consul décidant de gouverner comme Donald Trump. Par ordonnance, sous l’article 16 de la Constitution. Un homme ou une femme faisant un doigt d’honneur à Bruxelles, faisant la politique de la chaise vide à l’Union Européenne comme l’a fait De Gaulle.

Parce qu’il n’y a pas grand-chose d’autre à faire. Ce n’est pas le Congrès (Députés et Sénateurs) qui décideront eux-mêmes de se faire hara-kiri. Sauver l’honneur. C’est un mot qu’ils connaissent, mais dont ils ont oublié le sens.

Pour ceux qui malgré ces évidences politiques veulent aller voter pour Manu l’agité, ou Benoit le fondu, je vous souhaite d’attraper la crève en même temps. Au moins vous pourrez continuer à vider les caisses de la Sécurité Sociale et donc de l’état. En bons socialos que vous êtes !

Gérard Brazon

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 18:00

Le sénateur Obama avait voté pour le mur entre USA-Mexique en 2006

Publié le 27 janvier 2017 - par 

Cessons la propagande anti Trump, sur le mur du Mexique ! Il existe depuis 2006, et ce, sous la présidence de Bush père !

Encore mieux ! Obama alors sénateur avait voté pour !!

Pour info :

La barrière États-Unis-Mexique, ou la grande muraille États-Unis-Mexique, est une séparation discontinue érigée par les États-Unis sur leur territoire, le long de sa frontière avec le Mexique visant à empêcher l’immigration illégale importante en provenance de celui-ci, ainsi que le trafic de drogue.

Le flux de migrants mexicains étant considéré comme le  plus important flux migratoire de l’histoire de l’humanité.

L’histoire du mur qui tente de séparer le Mexique des Etats-Unis est un exemple de l’hypocrisie contemporaine.

C’est en 2006 que le gouvernement Bush père fait adopter un projet de construction d’une barrière de 1 130 km le long de la frontière américano-mexicaine.

Pour la petite histoire, il est intéressant d’apprendre que Barack Obama lorsqu’il était sénateur avait voté en faveur de la construction de ce mur !

http://dailycaller.com/2016/11/15/flashback-that-time-all-of-americas-top-dems-voted-to-fund-bushs-border-wall/

Le mur a continué à se construire sous Obama ! Il n’a cessé qu’en 2010….

Selon un rapport daté de septembre 2009 aux Etats-Unis,  plus de 5000 Mexicains sont morts « accidentellement » en tentant de contourner le mur et de traverser la frontière durant les 15 dernières années.

Les clandestins viennent la nuit le long du mur, ils attendent le changement de patrouille, et ils tentent leur chance. Mais il y a aussi le passage invisible.

Le poste-frontière de Tijuana est le plus fréquenté au monde et chaque jour des clandestins se mêlent à la foule en montrant des faux papiers, en se cachant dans le coffre d’une voiture.

Pour les plus endurcis, il y a une autre porte de sortie : 22 kilomètres après sa naissance dans les vagues du Pacifique, le mur de Tijuana s’arrête pour laisser place à des montagnes escarpées et, plus loin, au désert d’Arizona. La zone est dangereuse.

Selon les autorités mexicaines, 425 migrants sont morts l’année dernière en passant la frontière. Depuis 1994, le bilan s’établit à plus de 5 000 morts, sans compter les anonymes disparus à tout jamais dans les sables. Victimes d’hypothermie, de déshydratation ou d’agresseurs.

C’est donc bien juste de la part de Trump lorsqu’il dit qu’il va sauver des vies des deux côtés de la frontière en terminant et renforçant ce mur.

Depuis  que la guerre contre le crime organisé a été lancée par l’ancien président mexicain, Felipe Calderon, certains États du Mexique sont en proie à une extrême violence.

Le trafic de drogue n’a pas cessé et les cartels contrôlent certaines zones du pays.
La guerre des cartels mexicains a franchit la frontière des Etats-Unis.
Déjà, l’Arizona subit une hausse alarmante de la criminalité. Selon différentes sources, l’État frontalier serait devenu la principale plaque tournante nord-américaine de l’immigration illégale et du narcotrafic.

Ailleurs, sur l’ensemble du territoire, les cartels mexicains contrôleraient la plupart du marché, d’après un rapport du Centre national de renseignement des drogues.

Liés aux gangs américains, ils seraient parvenus à s’implanter dans 230 villes des Etats-Unis.
Par exemple, le gang des Zetas constitué à la fin des années 1990 par d’anciens militaires :

Il s’agit d’un des groupes les plus sanguinaires du Mexique. Décapitations, exécutions, ils signent souvent leurs crimes d’un Z.

Ces anciens militaires reconvertis dans le crime auraient signé l’assassinat de nombreux migrants retrouvés près de la frontière américaine. Les Zetas avec leurs 1000 meurtres par an ne sont hélas pas les seuls !

Les principaux gangs mexicains sont le Cartel de Sinaloa qui contrôle le centre, Les Zetas qui contrôlent la côte atlantique, le cartel de Felix Arellano qui contrôle Tijuana et la basse Californie, La familia qui contrôle le Michoacan, le cartel de Beltran levya qui contrôle la côte pacifique Nord, et le cartel du golfe qui contrôle la frontière Texane et la région de Monterrey.

Ils sont tous aussi sauvages les uns que les autres, qu’ils aient un passé militaire ou non.

Le président Peña Nieto n’a absolument pas les moyens d’éradiquer les cartels. Son armée est corrompue et les cadres des zetas sont policiers le jour et narcos la nuit.

Ils sont rodés aux méthodes militaires, car beaucoup sont d’anciens soldats d’élite de l’armée mexicaine et guatemaltèque (les « kaibiles »). Ils ont été formés dans différents pays dans les années 90 (y compris en France !) Il faudrait que le Mexique puisse fermer ses frontières pendant plusieurs années afin d’assécher le marché de la drogue aux US et empêcher les armes d’entrer ! C’est bien ça que Trump va faire.

Et qu’on ne me parle pas d’enrayer la misère au Mexique qui serait la cause du développement des cartels.
Ce pays a un PIB d’environ 10 000 dollars par habitant et même s’il y a des inégalités, les Mexicains qui entrent dans les cartels ne sont pas des affamés avec de gros bidons et des mouches autour des yeux…

Le mur est la seule solution, en attendant que le Mexique règle ses problèmes de corruption à la source.
Il y a bien des murs très hauts autour de Ceuta et de Melilla. Il y a aussi un mur érigé sur la rocade à Calais pour empêcher l’intrusion des migrants à l’assaut des camions !

Ce mur a été payé par les Anglais ! On en parle ?
Trump va en étonner plus d’un encore….
Enfin un Homme qui n’a pas de carrière pompeuse politique et qui réalise ses promesses d’élection.
Toutes les critiques anti-Trump ne sont qu’une preuve de la jalousie des autres « improductifs » démocrates en tête.

Nous avons besoin d’un tel homme (ou femme) en France. Et vite !

Voilà le genre de personnage qui n’a pas fini de générer la haine des médias du politiquement correct… C’est-à-dire 98% des médias !

Alice Chambord

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 17:58

Hier, grâce au Siel, j’ai rencontré de vraies femmes patriotes

Publié le 27 janvier 2017 - par 

J’ai quitté le Front National comme beaucoup d’autres à la suite de divergences avec cette quasi obsession que Marine Le Pen a de faire la chasse aux sorcières et sorciers islamophobes.

J’ai compris par la suite, devant sa sortie sur l’islam compatible avec les lois de la République, que ses priorités excluaient la lutte contre l’islam. Une lutte contre ce totalitarisme de fait, et par essence. Je suis prêt à lui offrir le Coran qui contient des sourates violentes et sexistes et relevant du pénal en France. Je ne suis pas sûr qu’elle accepterait que son compagnon la batte en cas de désobéissance (sourate 4 verset 34) et elle aurait bien raison, tant frapper une femme ne peut-être qu’une attitude indigne et lâche.

J’étais  adhérent au Front National et également au SIEL, j’ai refusé le diktat du FN qui voulait m’interdire de militer pour deux partis souverains. J’ai choisi le SIEL qui ne me faisait pas de procès pour mes articles dit islamophobes . Comme je le dis régulièrement, je voterai pour Marine Le Pen en 2017, qui est, quoi qu’on en dise aujourd’hui, la meilleure candidate souverainiste et patriote ! Les autres ne pouvant pas prétendre ni imaginer être au deuxième tour. Je suis pourtant convaincu qu’il faut construire une Union des Droites en se débarrassant des ego.

Ce Jeudi 26 janvier dernier, le SIEL en présence de Karim Ouchikh, son Président, qui organise régulièrement des manifestations publiques, et des colloques politiques, a organisé une conférence sur les femmes patriotes afin qu’elles expriment leur place sur l’échiquier politique national. Je dois dire que j’ai passé une superbe soirée et j’ai pu rencontrer des femmes de grande valeur. Les débats étaient de grande tenue et les idées iconoclastes ont fusé de toutes parts, bien sûr au regard des islamo-gauchistes et autres socialo-féministes.

J’ai pu rencontrer des femmes extraordinaires à bien des égards, et même si en tant qu’agnostique, je ne partage pas cette croyance qui anime certaines d’entre elles, sinon toutes, j’ai pu mesurer leur sens du devoir, l’amour de l’autre, leur immense générosité et leurs convictions de terrienne. Ce qui m’a changé de ces discours publicitaires à la Madonna, faisant des femmes des produits de consommation, et des hommes, de simples consommateurs. Des deux sexes, de simples acheteurs lobotomisés de produits divers issus de multinationales âpres aux gains et aux bénéfices faciles.

Elles militent pour le retour à la terre, à la famille, et au bon sens et ne craignent pas le venin du ridicule distillé par les gauchos-fascistes de la pensée unique et du politiquement correct. Décidément, il souffle en France, un air frais qui nous vient des hauteurs féminines et patriotes !

Merci à Gabrielle Gluzel, journaliste, écrivain, rédacteur en chef de Boulevard Voltaire, pour laquelle j’ai une grande admiration, et depuis longtemps, pour son talent d’écriture, son humour et son sourire magnifique rehaussé par les dents du bonheur.

A Stéphanie Bignon Ingénieur, Présidente de Terre et Famille qui avec conviction nous explique qu’il faut de nouveau nous enraciner. Cela me parle étant un passionné d’histoire et que je fais mon arbre généalogique où effectivement je découvre la profondeur de mes racines paysannes Sarthoise, Beauceronne, Percheronne et même Charentaises.

A Valéry d’Aubigny Conseillère Municipale à Versailles, brillante oratrice et Présidente de Versailles, Famille, Avenir.

A Cécile Edel Présidente de Choisir la Vie qui nous a expliqué les raisons de son combat, la relève assurée par la solidarité avec un père qui fut assassiné en plein Conseil Municipal à Nanterre.

A Julie Graziani  porte parole de l’Avant-Garde, qui a fait un excellent parallèle entre comment sauver une entreprise et comment sauver la France en soulignant la difficulté de le faire, tout en préservant la démocratie (rude tâche)

A Céline Julié, oratrice brillante et pleine d’humour qui a abordé la Vie et le dossier de l’Islam sexiste. Soulignant les liens entre les féministes de gauche, défendant un islam qui détruit les libertés des femmes dans les banlieues, quand il ne les tue pas.

Cela va vous paraître un peu idiot mais je vous assure que j’en suis sorti bien plus riche de connaissance et confirmé dans ma certitude que la femme est bien l’avenir de l’homme. Merci Mesdames !

Comme nous ne sommes à l’abri de rien, et certainement pas de la bêtise ou de la folie, il y a des femmes de gauche, même américaines, qui osent se dire féministes.

Gérard Brazon

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 17:55

Ce qui me plaît chez Trump, c’est qu’il n’a rien d’un faux cul

Publié le 27 janvier 2017 - par 

 

A peine élu, il fait ce qu’il a promis. Tout le contraire des girouettes et des mollusques en tout genre, que nous avons depuis 40 ans en France. Des poules mouillées qui ne savent que mentir et trahir leurs électeurs.

Et ce ne sont pas les attaques de la presse, les pitoyables manifs des saltimbanques d’Hollywood, ou les leçons de morale des “élites” de la côte Est, qui vont le paralyser. Au contraire, toutes les attaques venues des apôtres du politiquement correct le dynamisent.

Les décrets pleuvent comme à Gravelotte.

“It’s raining like a cow pissing on a flat rock”, diraient les fans du milliardaire.

Quand les élites bien-pensantes trahissent la démocratie, Trump défend le peuple.

En matière de lutte contre l’immigration, il en a fait davantage en moins d’une semaine, que nos élus en 20 ans. Le renoncement est un mot inconnu de Trump.

Cinq jours après son intronisation, il lance la construction du mur à la frontière du Mexique. Ses supporters applaudissent. Un coût de 14 milliards qui sera supporté par le Mexique.

Il annonce des sanctions financières contre les villes qui protègent les clandestins et ne coopèrent pas avec le gouvernement fédéral dans la chasse aux illégaux.

Il recrute 5000 agents de l’immigration et des douanes.

Les sans-papiers arrêtés, ne seront plus aussitôt relâchés, au prétexte qu’ils n’ont commis aucun délit.

Les expulsions vont être renforcées.

Il n’y aura plus de visas pour les pays qui refusent de reprendre leurs ressortissants.

Il veut interrompre l’accueil des réfugiés syriens, le temps de durcir les contrôles.

Idem pour l’octroi des visas pour l’Irak, la Syrie, l’Iran, la Somalie, la Libye, le Soudan, le Yémen.

Les jihadistes seront incarcérés à Guantanamo, prison qu’Obama rêvait de fermer.

Enfin, la confrérie des Frères musulmans serait inscrite sur la liste des organisations terroristes.

Evidemment, les défenseurs des droits de l’homme montent au créneau.

Mais rien n’arrête Trump. Le risque d’échec ne l’effleure même pas.Il est tellement convaincu qu’il va réussir et restaurer la grandeur de l’Amérique, qu’il vient de déposer officiellement, avec 4 ans d’avance, son futur slogan de campagne pour 2020 !! ( Figaro du jour ) Difficile de faire plus optimiste !

“Keep America Great”.

“Conserver sa grandeur à l’Amérique”.

On est à des années lumières de la frilosité de nos candidats UMPS, qui rasent les murs et se dérobent devant chaque obstacle.

Trump n’a pas l’expérience du pouvoir ? Et alors ? Il a 100 fois plus de courage politique et de bon sens que toute la classe politique française réunie.

Car en guise d’expérience, nos pros de la politique ont surtout l’expérience de l’échec. Mais plus ils échouent, plus ils s’accrochent au pouvoir.

A part Marine, ce sont tous des poules mouillées et des charlatans.

Ils sont les naufrageurs de la France.

Jacques Guillemain

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 05:42

Pour Theresa May, l’Etat islamique n’est ni un Etat, ni Islamique…

Publié le 25 janvier 2017 - par 

En septembre 2014, suite à l’exécution barbare du travailleur humanitaire David Haines par le groupe Etat islamique, l’actuelle Première ministre britannique Theresa May s’était livrée à des traditionnelles déclarations islamophiles et padamalgamistes, allant même jusqu’à citer deux versets coraniques pour donner un semblant de consistance à ses propos qui en étaient totalement dépourvus :

youtu.be/QgfXOTOO4WI

J’aimerais revenir sur cet épisode afin d’en effectuer une brève analyse.

Elle commence par décréter que l’Etat islamique n’est ni islamique ni un Etat. Si je suis d’accord avec la deuxième affirmation, je récuse totalement la première : quiconque connaît un tant soit peu la réalité de l’islam sait que ces gens ne font qu’appliquer le Coran et imiter leur prophète, ce sont donc de bons musulmans, n’en déplaise à la bien-pensance.

Aussi, lorsqu’elle affirme juste après que leur actions n’ont aucune base coranique, on ne sait s’il faut en rire ou en pleurer…

Vraiment, Mme May? Et que dites-vous par exemple de ces versets coraniques ?

Sourate 5 verset 33 : « La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment, »

Sourate 8 verset 12 : « Et ton Seigneur révéla aux Anges: « Je suis avec vous: affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts. »

Sourate 9 verset 111 : « Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer.  C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son engagement? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait: Et c’est là le très grand succès. »

Sourate 33 verset 26 : « Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l’effroi dans leurs cœurs; un groupe d’entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers. »

Sourate 48 verset 29 : « Muhammad est le Messager d’Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. »

Rien à voir en effet, comme chacun peut s’en rendre compte…

Leur croyance ne serait pas conforme à celle des plus d’un milliard de musulmans dans le monde ? Mais si, chère madame, la haine viscérale et la violence extrême à l’encontre des non-musulmans font entièrement partie de la croyance islamique ! D’ailleurs, les versets cités plus haut suffisent à l’attester…

Mme May ne comprend pas pourquoi autant d’innocents civils musulmans sont tués par ces groupes terroristes se prétendant eux-mêmes musulmans. C’est très simple : ces civils ne suivent pas rigoureusement leur religion de naissance, par exemple ils ne combattent pas alors que c’est une prescription coranique de la plus haute importance (Coran 2:216, 4:84, 4:95, 8:65, 9:39…). De ce fait, ils sont considérés comme hypocrites voire apostats et doivent donc être tués, toujours selon le Coran (4:89, 9:73, 66:9, 33:60 et 61).

« Cette idéologie haineuse n’a rien à voir avec l’islam »

Sans commentaires…

Notre politicienne nous raconte que tout ceci serait rejeté par une écrasante majorité de musulmans en Grande-Bretagne et dans le monde. Or, nous venons de voir que cette idéologie au nom de laquelle agissent les terroristes de l’EI et autres correspond précisément au dogme musulman, cette assertion peut donc être déclarée comme fausse d’entrée de jeu.

Mais ce n’est pas tout : comment Theresa May peut-elle savoir ce que pense la majorité des musulmans de la planète ? Est-elle dans leur tête ? Sait-elle que leur religion recommande l’usage du mensonge et de la dissimulation par divers procédés dont le plus connu est la taqiya ?

Là encore, il suffit de lire le Coran !

Sourate 3 verset 28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux. Allah vous met en garde à l’égard de Lui-même. Et c’est à Allah le retour. »

Ces propos ne manquent d’ailleurs pas de sel dans un pays comme la Grande-Bretagne qui autorise les tribunaux de charia et où les manifestations en faveur de celle-ci sont aussi fréquentes…

marianne.net/les-tribunaux-islamiques-toleres-au-royaume-uni-100243290.html

lepoint.fr/monde/quand-la-charia-s-exerce-en-grande-bretagne-13-04-2012-1451234_24.php

youtu.be/D2nDV8MZgJU

youtu.be/K04kE52acu8

Et c’est à ce moment-là qu’elle nous sort son arme fatale : ses fameux versets coraniques !

D’abord le verset 13 de la sourate 49 : « Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. »

Je ne vois pas en quoi ce verset ferait de l’islam une religion pacifique et tolérante, il prend simplement acte des différences ethniques entre les habitants de la planète Terre ainsi que leur vocation naturelle à se rencontrer, sans en dire davantage.

Puis le fameux « Nulle contrainte en religion! » du verset 256 de la sourate 2, tant utilisé par les défenseurs de l’islam pour nous faire croire que cette religion serait indulgente et bienveillante alors que le Coran que Mme May ferait bien de lire intégralement regorge de versets plus contraignants les uns que les autres (en plus de ceux que nous avons vu précédemment et qui ordonnent de combattre) :

Sourate 2 verset 173 : « Certes, Il vous est interdit la chair d’une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre qu’Allah. Il n’y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

Sourate 4 verset 34 : « Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! »

Sourate 5 verset 90 : « Ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, oeuvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez. »

Sourate 24 verset 2 : « La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. »

Sourate 33 verset 33 : « Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l’Islam (Jahiliyah). Accomplissez le Salat, acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement. »

Sourate 33 verset 36 : « Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident. »

Sourate 59 verset 23 : « C’est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui; Le Souverain, le Pur, L’Apaisant, Le Rassurant, le Prédominant, Le Tout Puissant, Le Contraignant, L’Orgueilleux. Gloire à Allah! Il transcende ce qu’ils Lui associent. »

Et ce ne sont là que quelques exemples…

Mme May reprend également à son compte le postulat selon lequel les terroristes musulmans (qui ne le sont pas) chercheraient à nous « diviser ». Argument totalement stupide s’il en est, ces messieurs cherchant simplement à nous mener une guerre d’agression conformément à leurs préceptes religieux. Quant aux musulmans présents sur notre sol, l’ensemble nous déteste de toute façon (le contraire défierait toute logique) et constitue une cinquième colonne du terrorisme islamique.

Theresa May prétend « savoir » que l’islam est une religion de paix mais elle a prouvé qu’elle ne savait rien, si ce n’est les quelques habituels rudiments de la propagande islamo-gauchiste.

Comment peut-on dire des bêtises pareilles alors que les textes sacrés de l’islam sont aussi explicites et univoques? L’islam ce n’est JAMAIS la paix, c’est la haine, la guerre, la violence contre ceux qui n’y adhèrent pas ou qui contreviennent à sa loi ! L’islam, c’est 14 siècles de conquête armée, de massacres, de terreur, de soumission, d’esclavage, de persécutions et de génocides !

Mme May a-t-elle seulement déjà ouvert un livre d’histoire ou visionné un documentaire sur ce sujet?

Afin de donner le coup de grâce à cet énième argument débile, je vais citer un dernier verset coranique :

Sourate 47 verset 35 : « Ne faiblissez donc pas et n’appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu’Allah est avec vous, et qu’Il ne vous frustrera jamais [du mérite] de vos œuvres. »

La conclusion de sa pitoyable prestation est à l’image de celle-ci puisqu’elle appelle à soutenir les musulmenteurs adeptes de la taqiya qui font semblant de se désolidariser des attentats musulmans. D’ailleurs, la fréquence grandissante de ces derniers devrait peut-être interroger Theresa May : voit-on autant d’attaques terroristes perpétrées au nom du judaïsme, du catholicisme ou du bouddhisme?

Bref, tout ça pour dire que cette ministre que d’aucuns nous présentent comme une révolutionnaire patriote pour son implication dans le Brexit n’est qu’une dhimmi de plus parmi toute la classe politique occidentale.

Julien Bidault

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 05:40

M. Trump, quelques suggestions sur le terrorisme et l’immigration

Publié le 26 janvier 2017 - par 

Monsieur le Président,

Je me permets de m’adresser à vous en tant que chrétien d’origine palestinienne vivant en Suisse, expert en droit arabe et musulman, domaine que j’ai enseigné dans différentes universités en Italie, en France et en Suisse, et sur lequel j’ai publié une quarantaine d’ouvrages, dont une édition arabe, une traduction anglaise et une traduction française du Coran par ordre chronologique.

Il est du devoir de chacun de nous de soutenir les efforts de nos dirigeants pour une société meilleure et de leur souhaiter plein succès dans l’accomplissement de leurs obligations.

La société, comme une statue, a deux pieds : le pouvoir, et le savant qui détient la connaissance. Le pouvoir pour exécuter, et le savant pour éclairer la lanterne du pouvoir.

Lorsqu’une épidémie survient, il faut que les savants l’identifient … Mais encore faut-il qu’ils aient été formés et soient libres de s’exprimer. Ensuite, il faut que les savants informent le pouvoir pour qu’il prenne les mesures qui s’imposent en vue de contrer cette épidémie.

Votre pays, comme l’Europe, la région dont je suis originaire et le reste du monde sont confrontés à la montée de la violence exercée notamment par différents groupes terroristes islamiques. Cette violence est l’une des causes des vagues d’immigrés qui déferlent sur l’Europe, les États-Unis et d’autres pays du monde. Dans vos déclarations, vous avez insisté sur ces deux problèmes.

Vous avez ainsi décrit le «terrorisme islamique radical» comme un «mal» inédit dans l’histoire, ajoutant qu’il devait être «éliminé de la surface de la Terre»: «Nous allons y mettre fin. C’est le moment. C’est maintenant le moment d’y mettre fin.» Mais vous n’avez pas précisé les moyens que vous allez déployer pour y parvenir. Vous avez en outre dénoncé ce que vous appelez l’erreur catastrophique de la chancelière allemande Angela Merkel en ouvrant son pays aux immigrés, estimant  que Berlin, plutôt que d’accueillir des réfugiés, aurait mieux fait de militer davantage pour obtenir la création de zones d’exclusion aérienne en Syrie pour protéger la population locale des bombardements. «Les pays du Golfe auraient dû payer pour ça, après tout ils ont plus d’argent que quiconque.»

Permettez-moi de vous donner mon avis à propos de ces deux problèmes.

En ce qui concerne le terrorisme islamique radical, il est certes nécessaire d’y faire face avec des armes, mais les armes seules ne suffiront pas. Il faut aussi et surtout éliminer l’idéologie sur laquelle il se base, à savoir l’idéologie islamique. Car il faut nommer les choses par leur nom pour fournir une réponse adéquate.

Le terrorisme islamique radical se base sur le Coran, la Sunnah de Mahomet et l’enseignement de l’islam. Les groupes terroristes islamiques radicaux ne font que mettre en pratique ce que les universités, les centres islamiques, les écoles et les mosquées enseignent depuis quatorze siècles dans tous les pays musulmans, et même dans les pays occidentaux, dont le vôtre. Des intellectuels et journalistes égyptiens ne cessent de dénoncer cet enseignement, qui est à l’origine du terrorisme qui déstabilise l’Égypte. Cet enseignement y est véhiculé notamment par les mosquées et les institutions scolaires et universitaires de l’Azhar, la plus importante institution religieuse du monde sunnite. Sans un changement radical de cet enseignement, il est impossible de mettre fin au terrorisme islamique radical. Mais comment procéder?

Le penseur soudanais Mahmoud Muhammad Taha, qualifié de Ghandi Africain, avait proposé à ses coreligionnaires de suivre le Coran et l’islam mecquois, plus ou moins pacifiques, et d’abandonner le Coran et l’islam médinois:

  • qui prône la discrimination contre les femmes et les non-musulmans;
  • qui prescrit la guerre contre les mécréants jusqu’à la conversion de l’humanité entière à l’islam, accordant aux gens du livre le choix entre la conversion à l’islam, le paiement d’un tribut ou leur mise à mort et l’asservissement de leurs enfants et leurs femmes. Quant à ceux qui ne font pas partie des gens du livre, ils n’ont que le choix entre l’islam et leur mise à mort et l’asservissement de leurs enfants et leurs femmes;
  • qui prévoit des châtiments cruels contraires aux droits de l’homme (amputation de la main du voleur, lapidation de l’adultère, mise à mort de ceux qui quittent l’islam, etc.). Ces châtiments sont d’ailleurs repris dans un code pénal arabe unifié signé par tous les ministres arabes de justice et figurant sur le site de la Ligue arabe, code que j’ai traduit en français.

L’EI et les autres groupes terroristes islamiques radicaux ne font qu’appliquer fidèlement ces enseignements de l’islam. Les dirigeants occidentaux qui prétendent que les pratiques de ces groupes terroristes n’ont pas de lien avec l’islam se trompent et trompent leurs citoyens. Et c’est la raison pour laquelle ils ne parviennent pas à éliminer le terrorisme islamique radical. Un médecin qui diagnostique mal une maladie expose son patient à un danger fatal.

Si la proposition de Mahmoud Muhammad Taha avait été acceptée par les musulmans, le terrorisme islamique radical actuel ne serait pas apparu. Mais hélas, Mahmoud Muhammad Taha a été pendu en 1985 sur instigation de l’Azhar et d’autres organisations islamiques telles que la Ligue du monde musulman dont le siège est en Arabie saoudite. Pour mettre fin au terrorisme islamique radical, il faut prendre les mesures qui s’imposent pour changer ses bases idéologiques.

Il faut donc inciter le monde musulman à restreindre la diffusion du Coran actuel, qui mélange les chapitres mecquois plus ou moins pacifiques et les chapitres médinois violents et discriminatoires, et imposer de nouvelles éditions du Coran par ordre chronologique séparant les deux parties, afin que les musulmans et le reste de l’humanité puissent distinguer entre les deux parties du Coran. C’est ce que j’ai fait avec mon édition arabe et mes traductions du Coran: https://goo.gl/72ya61.

Il faut en outre exiger des pays musulmans le changement radical de leurs enseignements dans les écoles, les universités et les mosquées, et leur imposer le respect de la liberté religieuse telle qu’elle est définie par l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme: «Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.»

Il faut aussi, impérativement, que les pays arabes retirent officiellement leur projet de Code pénal arabe unifié qui prévoit des sanctions islamiques cruelles, code qui figure sur le site web de la Ligue arabe et que j’ai traduit.

Enfin, il faut que les universités et centres de recherches dans les pays occidentaux, y compris le vôtre, œuvrent pour un tel changement.

En ce qui concerne l’immigration, il est extrêmement probable que si les pays occidentaux ouvrent leurs portes, quelque cent millions de musulmans quitteront leurs pays d’origine pour échapper à l’enfer des pays arabes et musulmans. Des milliers de musulmans tentent actuellement de forcer les frontières au risque de leur vie et se retrouvent dans des situations inhumaines. Or ces musulmans transportent l’idéologie qui a détruit leurs propres pays, idéologie qui finira par détruire aussi les pays occidentaux. D’autre part, beaucoup de musulmans sont internés dans des prisons occidentales où ils se radicalisent de plus en plus. On estime qu’environ 70% des prisonniers en France sont des musulmans. Lorsque ces prisonniers quitteront leurs prisons après l’exécution de leurs peines, ils détruiront les pays occidentaux. Des terroristes qui ont commis des attentats en Europe et dans votre pays sont passés par ces prisons, véritables pépinières de terroristes.

Face à cette réalité que personne ne peut nier, ne serait-il pas plus judicieux de créer un nouvel État sur la moitié du territoire de l’Arabie saoudite, sous protection internationale, pouvant accueillir cent millions de musulmans désirant quitter leurs pays d’origine ainsi que les musulmans détenus dans les prisons occidentales? Ce «nouveau pays» devrait être placé sous protection internationale, géré selon les normes internationales des droits de l’homme, et financé par la moitié des revenus pétroliers de l’Arabie saoudite, principal pourvoyeur de fonds aux groupes terroristes et principal pays propageant l’idéologie islamique radicale sur laquelle se basent les groupes terroristes islamiques. Ce faisant, on donnera une chance à ces musulmans de se réhabiliter et de trouver une nouvelle vie, digne et humaine.

En bref, Monsieur le Président, il ne suffit pas d’envoyer des avions bombarder les groupes terroristes islamiques en Syrie, en Irak et ailleurs. Il faut aussi, et surtout, démanteler l’idéologie qui sert de base à ces groupes terroristes islamiques qui sont actifs aussi en Europe et dans votre pays. Pour éliminer les épidémies, il ne suffit pas de traiter les effets, il faut absolument s’attaquer à leurs causes et à leurs sources.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, mes meilleurs vœux de succès dans votre fonction pour le bien de votre pays et de l’humanité entière.

Dr. Sami Aldeeb, Professeur des universités

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 05:38

Les sales méthodes du « Point » pour discréditer Donald Trump

Publié le 26 janvier 2017 - par  

 

Tous les lecteurs peuvent voir sur les sites des TV américaines et sur YouTube, la cérémonie d’investiture de Donald Trump que le public était loin d’être clairsemé :

Dans son discours, Donald Trump parle clairement de ramener les usines aux États-Unis. Il précise que le travail sera fait par des américains. Ce qui signifie clairement qu’il combattra le travail au noir et l’emploi massif de travailleurs clandestins.

Il affirme également que les patrons et les multinationales qui délocalisent les usines, verront leurs produits taxés à l’importation. Des constructeurs automobiles comme Ford ont déjà annoncé qu’ils renoncent à délocaliser leurs usines au Mexique.

Toutes ces décisions de bon sens annoncées par Donald Trump, sont inacceptables pour Obama, Hillary Clinton et les dirigeants européens. Tous ces chefs d’États sont à la solde de la finance internationale et du patronat, qui ne vise qu’à augmenter ses bénéfices en exploitant la main d’œuvre bon marché en Chine, en Inde ou au Bangladesh.

Nos médias et nos responsables politiques ne veulent pas que le peuple se rend compte qu’il est possible de combattre les délocalisations d’usines et de fixer des taxes très lourdes pour les multinationales qui exploitent d’une manière abjecte la main d’œuvre payée à des salaires de misère.

Et en plus, Donald Trump s’est engagé devant les caméras du monde entier, à combattre le terrorisme islamique et à l’éradiquer de la surface de la terre. Affirmer que le terrorisme est islamique, enrage tout ce que le monde compte comme collabos de l’islam. Les Obama, Hollande, Merkel, Junker et et tout ce que la planète compte de dhimmis consentant, étaient au comble de la rage. Il fallait à tout prix mobiliser tous les médias collabos, pour casser du Trump. Il faut tout mettre en œuvre contre ce Trump qui salit cet islam tant chéri par la bien-pensance.

Pour ce travail de manipulation fascisante, les médias ne reculent devant rien.
En France on peut prendre parmi les nombreux exemples l’hebdomaire LePoint. Sur son site, on peut lire ces attaques indignes envers le porte-parole de Donald Trump : « Investiture de Trump : le porte-parole qui amuse par sa mauvaise foi. Vous avez eu l’impression que peu de gens ont assisté à la cérémonie d’investiture de Trump ? Ce n’est pas l’avis de son porte-parole », malgré les images prises en direct qui montre une foule compacte et un public très loin d’être clairsemé.

http://www.lepoint.fr/monde/investiture-de-trump-le-porte-parole-qui-amuse-par-sa-mauvaise-foi-22-01-2017-2099225_24.php

Et pourtant, toute honte bue, cet hebdomadaire continue ainsi :
« L’image a beaucoup circulé au lendemain de la cérémonie d’investiture de Donald Trump devant le Lincoln Memorial à Washington. Elle met en parallèle la foule qui s’était réunie pour l’investiture de Barack Obama en 2009, et celle présente pour voir Trump prêter serment sur la Constitution des États-Unis, vendredi 20 janvier. »
Sans donner la moindre précision, il publie cette image :

Il relaye ainsi, sans la moindre analyse objective, les attaques du New-York Times, cet adversaire acharné de Donald Trump. Il ne donne aucune précision sur l’heure à laquelle ces images sont prises. Il censure les vidéos et les images qui contredisent leur mensonge.

Il montre des images semblant en contradiction totale avec les vidéos filmées en direct, pendant la cérémonie d’investiture de Donald Trump. Sur ces vidéos, la foule est très loin d’être clairsemée, comme l’affirment en cœur les médias en France ou en Suisse (voir le quotidien Le Temps).

Ces procédés fascisants rappellent les heures noires du totalitarisme soviétique et du stalinisme. On n’hésite à recourir aux procédés de Staline, le « Petit Père du Peuple » tant adoré par la gauche française. On falsifie les images avec un mépris abject pour les lecteurs. Les élites mondialistes et islamophiles, n’ont que du mépris pour les lecteurs et les peuples qui osent voter autrement que ce qu’ils lui ont ordonné de voter.

Espérons que les peuples européens vont débarrasser nos pays de ce totalitarisme qu’impose la bien-pensance islamo-collabo. L’élection de Donald Trump, le président américain qui ne se prosterne pas devant le roi d’Arabie comme Barack Obama, et le vote pour le Brexit, constituent les premiers pas de la libération des peuples.

Zohra Nedaa-Amal

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 05:36

La campagne hystérique des islamo-collabos contre Trump ne changera rien

Publié le 26 janvier 2017 - par 

 

L’islam a vraiment vampirisé l’esprit de l’Occident où les élites de la caste politico-médiatique dont le spectre va de la gauche aux libéraux sans oublier la galaxie des intellectuels et des artistes se sont levés comme un seul homme pour mettre les bâtons dans les roues de M. Donald Trump, le 45e président des Etats Unis qui a été élu démocratiquement, sans tricherie (qui est la marque déposée des zélateurs moralisateurs). Et à leurs côtés, se trouvent aussi les frères musulmans (sans oublier les soumises à Allah avec leur hideux voile) qui sont les vrais instigateurs du fameux printemps arabe qui a accouché du chaos sous l’impulsion de la sœur Hillary Clinton et du frère Hussein Obama. Depuis quand ces adeptes d’Allah sont-ils devenus des défenseurs de la liberté ? L’adage ne dit-il pas : qui s’assemble se ressemble ?

Le soutien apporté par la caste mondialisée aux islamistes (Frères musulmans, salafistes, wahhabites) n’est plus à démontrer. Ils se sont unis d’accord pour détruire celui qui ne pense pas comme eux et main dans la main, ils manipulent et trichent afin de préserver leurs acquis mal acquis.

Le combat de la liberté si chère à ces messieurs-dames qui font la danse du ventre devant leurs alliés islamistes (leurs comparses du fric et de la manigance) est inexistante en terre d’islam où les femmes sont désignées comme les boucs émissaires du retard de la oumma. Chaque vendredi que Dieu fait, elles sont vilipendées par des imams haineux et misogynes. Pendant ce temps, où sont-elles passées les féministes occidentales sans peur et reproche ?

Ces messieurs-dames osent scander que leur manifestation est une Women’s March pour toutes les femmes du monde entier. Il faut avoir un sacré culot pour mentir aussi grossièrement. Sans aucune retenue !
Comment vont-ils expliquer au non musulman que l’islam est une religion de paix alors que selon le coran et les hadiths, elle doit être imposée par le glaive à l’humanité toute entière pour que le règne d’Allah y soit permanent et la burqua généralisée ?

Ces messieurs-dames, veulent-ils voir un jour, leurs rejetons soumis à la charia ? Si tel est leur souhait, alors qu’ils le disent haut et fort, sans détour. Car il n’y a aucune honte à défendre ses convictions, même à accepter d’être un dhimmi.

Comment vont-ils convaincre les apostats que l’islam n’est pas la soumission à Allah par les conquêtes et la terreur, en fanfaronnant que l’islam, ce n’est pas l’islamisme ?

Comment peuvent-ils prétendre que l’islam n’est pas misogyne alors de nombreux versets coraniques prêchent ouvertement l’infériorité de la femme par rapport à l’homme ? (sourate 2 verset 223, sourate 4 versets 3, 12). Le coran est truffé de versets misogynes, et pour s’en apercevoir, il leur suffit de le lire attentivement.
Ne sont-ils pas en train de faire passer la vérité d’Allah comme l’unique alternative pour le monde arabo-islamique ?
Pourquoi sont-ils restés bouche cousue quand les islamistes de Daech ( l’état islamique) et de la Qaeda vendent à la criée les femmes (jeunes ou vieilles) yazidies, chiites et chrétiennes sur les marchés à esclaves de Mossoul et de Raqqa, comme le faisait Mahomet, lui-même, en son temps, eux les censeurs de conscience ?
Pourquoi ces messieurs-dames ne sont-ils pas descendus par millions dans les rues pour dénoncer l’esclavage sexuel qui est inscrit dans le coran et dont Mahomet en fait une arme de guerre et de terreur contre ses ennemis ?

N’est-il pas écrit dans le coran verset 60 sourate 8 : « Et préparez pour combattre contre eux (les mécréants) tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin de terroriser l’ennemi d’Allah et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu’Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier, vous sera remboursé pleinement et vous ne serez pas point lésés ».
Osent-ils dire encore que l’islam n’est pas basé sur le terrorisme aveugle pour soumettre les non musulmans ?
Mais dans quel monde, vivent-ils ?

Pourquoi les féministes occidentales qui savent faire la leçon à leurs concitoyens, se sont-elles tues devant l’esclavage sexuel dont sont victimes les femmes yazidies ?
Pourquoi ne sont-elles pas descendues dans les rues de Washington, de New York, de Chicago, Boston, Los Angeles, de Paris, de Londres ou de Berlin pour dénoncer l’islam qui véhicule la vraie misogynie, et qui est de surcroit sacrée ?

Pourquoi, en Occident, ces féministes, restent-elles muettes devant le mariage forcé des gamines à peine âgées de neuf ans dans les pays sous domination islamique comme en Afghanistan, au Yémen, en Somalie, et ailleurs dans Dar El –Islam conformément au verset coranique 4 de la sourate 65 et aux recommandations du beau modèle de Médine qui avait épousé Aïcha qui était âgée de six ans et l’avait consommée à neuf ans alors qu’il avait cinquante trois ans ?

Pourquoi, ces féministes se taisent-elles devant les atteintes de la dignité humaine dont les femmes sont les premières victimes en terre d’islam et particulièrement en Iran, au Pakistan et dans les pays monarchiques du Golfe.
Et pourquoi, ont-elles investi les rues pour dire non à l’élection de M. Trump et perdu leur langue devant les atrocités que subissent les femmes en terre d’islam?
Ces manifestations sentent la manipulation à mille kilomètres à la ronde. Evidemment, la démocratie a bon dos et tout y passe, et notamment le mensonge.

Alors, chères féministes, affichez-vous en burqua et assumez vos choix. Sans complexe. Il est temps que la vérité vous explose à la figure et que votre taqyah soit démasquée. Vous êtes les suppôts de l’islamisme, sans l’ombre d’un doute car vous êtes liées au système mondial qui utilise l’islam et les pétrodollars pour asservir encore plus les femmes de culture musulmane.

Votre combat n’est pas celui des femmes du monde arabo-islamique qui luttent à arme inégale pour leur émancipation. Elles n’ont nul besoin de votre soutien qui sent la magouille des wahhabites, des frères musulmans, de Soros et consorts.

Sachez, messieurs-dames de l’oligarchie mondialisée que le 45ème président des Etats Unis a fait plus, en une semaine, que ses prédécesseurs en une année, voire davantage.

Et sachez aussi qu’il a la ferme intention d’éradiquer le fascisme islamique alors que Clinton, Bush, Obama, Sarkozy, Hollande, Merkel, Cameron et les autres ont favorisé son expansion.
Au moins, lui, il passe des paroles aux actes.

Et ce n’est qu’un début, car dans peu de temps, vous serez drôlement étonnés et même surpris par son courage et sa lucidité.

Hamdane Ammar

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée