Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 18:21

L’islam tue encore et encore, les musulmans continuent de mentir

derL’islam tue et massacre partout dans le monde musulman tout particulièrement au Nigéria, en Syrie et en Irak où les chrétiens sont menacés d’extermination.  Il n’épargne même pas ses propres fidèles qui tombent comme des mouches traités au Fleetox. Insatiable et jamais repu, il lui faut chaque jour son contingent de victimes sacrificielles  pour apaiser sa colère et étancher sa soif de sang humain.

Malgré les évidences qui accablent chaque jour l’islam les musulmans continuent à se voiler la face et clamer à tout va que leur islam est paix et amour.  Il est paix tant que leur tour n’est pas arrivé et amour tant qu’ils n’ont pas la tentation de l’abjurer. Ils ne savent pas que les victimes de l’islam avaient elles aussi la même définition qu’eux de cette religion de la négation de la vie humaine,  aujourd’hui qu’elles ont fait l’amère expérience de tout le contraire de qu’elles se représentaient, qui pourrait  témoigner à leur place de l’extrême cruauté de cette religion ? Si ce n’est les faits, mais hélas les musulmans atteints de cécité mentale persistent et signent dans leur refus d’admettre la réalité. Ils sont comme une femme qui  découvre un jour que son mari est pédophile et malgré les preuves qui l’accablent, elle refuse d’y croire.

En réalité c’est moins les faits qu’elle nie c’est l’image qu’elle s’est faite de son mari à laquelle elle s’accroche. A trop vouloir idéaliser les hommes et les idées, on finit par faire d’une image mystificatrice une vérité absolue.

L’humain musulman n’aime pas se remettre en question et réviser ses gammes et surtout reconnaître qu’il a été floué et trompé par l’islam. Le jour où il prendra conscience que l’image qu’il s’est faite de l’islam est illusoire et erronée, cela changera ses rapports à l’islam et motivera son rejet absolu d’une idéologie qui se sert de la religion à des fins de pouvoir absolu sur la vie des hommes.

Mais tellement conditionné et à l’esprit engourdi, enfumé et ankylosé, il n’aura jamais ni les ressources mentales ni intellectuelles pour remettre en question ses rapports à l’islam et couper le cordon ombilical  qui le relie au mythe de l’islam en tant que religion de paix et de spiritualité.

L’islam comme tout système d’aliénation mentale  a créé des garde-fous tels rendant impossible toute révision pour ses adeptes de leur lecture de l’islam. « Celle-ci est une vérité absolue contenue dans livre qui n’autorise aucune remise en cause » qui est la règle d’or que tout musulman doit respecter.

Endoctrinés à mort comme un toxicomane addicts aux substances hallucinogènes que lui fournissent les dealers (prêcheurs, imams, prédicateurs) de l’islamoroïne, au point que les musulmans quel que soit leur qualificatif sont incapables de réfléchir par eux-mêmes, formatés et lobotomisés, ils sont comme des O.S. qui reproduisent les mêmes gestes professionnels toute leur vie durant, comme si l’islam était devenu un réflexe quotidien pour eux, ils n’ont pas la  faculté d’exercer leur propre libre-arbitre et de démasquer les mensonges de l’islam.

Salem Ben Ammar

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 18:06

Un Camerounais de 28 ans viole une gamine de 2 ans : la mort !

 

gavage-du-metissage

Pendant que cette semaine 33 jeunes-filles se préparaient dans la joie, l’excitation et les beaux atours, pour concourir au titre de Miss France 2015, à Marseille une petite fille de 2 ans se faisait tabasser, mordre et pour finir, violer, par le compagnon de sa mère, 28 ans, d’origine camerounaise et de nationalité belge !

Déjà porteur d’un bracelet électronique pour des faits de violence, l’ordure a profité de l’absence de la maman, pour s’en prendre à la cadette des deux fillettes qui ont passé l’après-midi avec lui, ce qui souligne encore l’immonde dégénérescence de cette pourriture qui a bien choisi la plus jeune pour perpétrer son crime !

Les enquêteurs ont constaté que « l’enfant avait subi des sévices sexuels ainsi que des coups et des morsures sur tout son petit corps ».

Les journaux n’évoquent en parlant de lui que le terme de « principal suspect, retrouvé par les policiers dans son appartement de Paris où il s’était réfugié ; réaction normale sans doute de quelqu’un qui a la conscience tranquille ?

Mais quand va-t-on en finir définitivement avec l’angélisme de nos tarés au pouvoir, bisounours abrutis de trop fumer, boire et … « fortniquer » (pour employer la si jolie expression de leurs amis les chances pour la France), prônant le « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », à mille lieux de s’imaginer ce qu’est la vraie vie à la périphérie de leurs tours d’ivoire ?

Que faut-il à l’armée des autruches pour réaliser enfin dans quelle société putride nous pataugeons depuis que le menteur « Moi Je 1er » préside à la destinée de la France ?

Qu’attendent les pères et mères de familles, dont tant d’enfants ont été massacrés physiquement et moralement par des créatures qui rencontrent empathie et pardon de la part de ceux dont les enfants sont protégés par des gardes du corps … pour se révolter et crier vengeance ?

Ces types sont vraiment des grands malades, dont il faut à toutes forces éradiquer leurs malsaines présences de la société normale ! Et nombreux sont les faits semblables qui se produisent aux quatre coins de l’hexagone, et rapportés par les journaux locaux, un peu moins enclin à cacher ou maquiller les faits, que leurs confrères des grandes villes.

Il fut un temps où même les gangsters avaient de l’honneur, et gare aux violeurs d’enfant qui se retrouvaient en prison … la solution finale était rapidement expédiée. Mais de nos jours, il ne faut jamais amalgamer, traumatiser, « victimiser » (les vrais terreurs), sous peine de se faire traiter de nauséabond égoïstes, sans cœur, repliés sur soi … en un mot des racistes !

Pourtant, lorsqu’un animal a la rage, on le pique ! Alors désolée si je révolte les « bons samaritains » gauchistes, toujours débordants de « bons sentiments » bien écœurants mais uniquement tournés vers les violeurs, tueurs, massacreurs … sans un mot pour les victimes, avec à leur tête le sieur Badinter et sa loi inefficace : violer une enfant de deux ans, pour moi c’est la peine de mort et rien d’autre !

Parce que si, pour obtenir l’abrogation de la peine de mort, les beaux esprits ont clamé, que la prison n’était en rien dissuasive … le temps a fini par prouver que l’indulgence, la magnanimité … pour tout dire le laxisme, n’ont pas été plus efficaces … pas même les bracelets électroniques !

Inutile de les envoyer en prison où ils se la couleront douce, aux frais du contribuables, il est à craindre que la guérison de ce genre d’individus n’est jamais sans risque de rechute.

Avec tous les tarés pédophiles (ou descendant d’un pédophile célèbre) qui sont en liberté, aucun enfant, quel que soit son âge n’est à l’abri, et malheur à celui ou celle qui croisera le chemin de ces bêtes immondes.

Madame Taubira et ses complices ne seront pas toujours là où ils sont aujourd’hui, alors je forme le vœu que son successeur ait vraiment la poigne nécessaire pour « faire le grand ménage » afin que nos descendants puissent retrouver le goût et la joie de vivre que nous avons eu la chance de connaître, avant l’invasion des dégénérés et des corrompus, jamais en peine de trouver comment se distinguer dans l’exercice du Mal sous toutes ses formes.

Josiane Filio

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 19:49

Les clandestins qui débarquent d’Afrique font partie d’un plan d’invasion

magdi_allam

Par Magdi Cristiano Allam

Bonjour mes amis,

Deux jeunes d’Agrigente ont lancé un signal d’alarme préoccupant. Les clandestins qui débarquent de l’Afrique (en moyenne 1000 par jour), font partie d’un plan d’invasion islamique mis en oeuvre avec la complicité de la maffia et la connivence des organisations catho-communistes (ONLUS), plan qui génère des milliards en chiffre d’affaire.

Voici leur appel :

SOS ITALIA 2014

Nous vivons en Sicile et, depuis une année, avec le début […] de Mare Nostrum, nous assistons chaque jour à l’arrivé de clandestins dans notre petite ville de 60.000 habitants, Agrigente. Il s’agit d’un flux pouvant dépasser 1000 personnes par jour; ce sont en grande partie des Africains. Nous n’avons vu que deux fois des Syriens, les seuls qui n’immigrent pas seuls mais en famille ou en couple.

Et c’est cela qui nous a fait comprendre la différence qui existe entre des migrants économiques qui partent seuls à la recherche de la fortune et ceux qui fuient une guerre, un danger immédiat et grave d’où ils essaient de se sauver avec ceux qu’ils ont de plus chers.

Parmi les 350 centres d’accueil et les innombrables ONLUS qui ont germé suite à la pluie de fonds versés par l’Italie (avec une petite participation de la communauté européenne), nous avons pu observer, par exemple, qu’à Siculiana, petit village proche de notre ville, un hôtel en faillite qui avait dû fermer, s’est recyclé en centre d’accueil. Même situation pour beaucoup d’autres structures et pour de petits appartements privés, vides jusque là.

En l’espace de quelques mois nous avons vu Agrigente se remplir jusqu’à déborder de migrants.
Les carrefours, les espaces devant les supermarchés et les boulangeries ont peu à peu été squattés par les requérants africains.

Après une année de Marée Nostrum, si, en Italie continentale, les migrants ont été regroupés dans les périphéries, en Sicile ils sont partout. Ils fuguent des centres d’accueil en marchant en file le long des routes à grand trafic, en ville, ils bivouaquent sur les sites archéologiques, et  pénètrent dans les salles de classe des écoles pendant les leçons, tous pour mendier.

Submergés par cet exode biblique, (avec une totale absence de contrôles sanitaires ou autres), nous, les indigènes d’une patrie envahie, ne comprenons pas bien par qui et pourquoi nous sommes envahis. Même si sur tout le continent africain les violences sont à l’ordre du jour, seule la Syrie est en guerre.

En parlant avec les gens et en lisant la presse locale, nous nous sommes rendu compte que les rumeurs qui circulent depuis quelques mois concordent : à Agrigente et dans la province, depuis peu, la maffia a planté ses griffes dans ce nouveau business juteux. C’est probablement pour cette raison qu’en Italie on ne prend aucune décision pour réglementer une situation si délicate à aborder mais qui mériterait qu’on y porte attention et cela aussi pour les autres pays. Pourtant, au lieu de ça, c’est tout le contraire qui se passe : il suffit d’allumer la TV, et cela chaque jour, sur toutes les chaînes, sur tous les tons, dans chaque émission, pour se rendre compte qu’on incite les Italiens a accueillir toujours plus de migrants, à l’infini, alors que l’UE, la France, l’Allemagne, l’Autriche ont commencé à les repousser hors de leurs frontières.

Ainsi, pendant que les Italiens croient faire œuvre de charité ou pensent devoir alléger leur conscience à propos de la colonisation (alors que nous ne sommes ni français ni anglais), notre argent est enlevé à nos personnes âgées et à nos chômeurs.

Cosa Nostra s’enrichit, la traite d’êtres humains en Afrique s’intensifie et avec elle toutes les violations des droits humains que l’UE et le Vatican se targuent de vouloir abolir alors qu’en fait, ils l’encouragent.

Avec tous ces étrangers nécessiteux, bientôt des centaines de milliers qui obligatoirement devront rester en Italie (vu que même ceux qui n’obtiennent pas le statut de réfugiés ne peuvent être expulsés), nous nous demandons ce que feront ces personnes quand ils ne seront plus assistés. En Italie, il n’y a pas de travail. Les employés de restaurant, les aides-soignants, les maçons, spécialement au sud, sont désormais italiens. Quel avenir attend ces migrants dans un pays en récession où les entreprises ferment ? Le travail au noir ? ! Ou alors devenir prostitué ou dealer ?

Si on continue ainsi, sans aucune règle, que ferons-nous des millions d’Africains qui se pressent sur les côtés libyennes ?

Ce n’est pas si évident de déplacer ces énormes masses de gens sans motivation autre que le bon cœur chrétien des Italiens. Derrière, il doit y avoir quelque chose de plus énorme et de plus inquiétant.

Le peuple, passif, le gouvernement italien masochiste qui n’est préoccupé que par l’enrichissement des ONLUS et des maffias du monde entier, et la communauté européenne, tous complices, semblent vouloir transformer notre péninsule en un immense camp de réfugiés, vidant l’Afrique pour tous nous entasser en Italie.

On minimise les révoltes sociales qui ont eu lieu à Rome ou à Milan en les qualifiant de « guerre entre pauvres » et on nie le malaise des citoyens qui auraient espéré que leurs droits soient défendus mais qui s’aperçoivent que, pour la classe politique, ils comptent moins que les étrangers.

Les téléjournaux télévisés n’en parlent pas mais sur le web, on trouve des nouvelles alarmantes sur la Libye. En ce moment, des groupes armés comme Isis se disputent avec les tribus locales pour le contrôle des routes migratoires vers l’Italie. Ce business pourrait devenir un de leur principal apport financier.

En outre, désormais, tous les Africains savent que l’Italie est l’unique porte ouverte sur l’Europe où ils trouveront : nourriture, logement, habits, téléphones portables, sympathie des habitants et peut-être aussi la possibilité de pouvoir aller dans d’autres pays européens. Il semble que, depuis une année,  une sorte de « manuel du clandestin » dont tous les migrants s’inspirent, ait été codifié :

1) Réunir la somme nécessaire pour payer le voyages aux passeurs, grâce a l’aide de la famille élargie (un groupe qui peut comprendre jusqu’à cinquante familles) qui récolte les fonds nécessaires et sélectionne la personne qui sera envoyée en Italie pour devenir riche avec l’aide des européens. Naturellement, la personne choisie devra rembourser très vite ses bienfaiteurs en utilisant une partie de l’argent distribué par l’Italie qui sera chaque jour envoyé en Afrique.

2) Tous les migrants déclarent être des réfugiés fuyant la guerre, ils pleurent et parlent de tortures. Beaucoup de ces histoire pourraient facilement être démontées en faisant simplement un rapide tour sur Internet. Et pourtant, les responsables italiens ne le font pas. Au contraire, dans des pays plus sérieux comme le Danemark ou la Suisse, le personnel qui s’occupe de contrôler leurs dires possède un manuel pratique et est préparé à débouter les demandes infondées.

A la vue de cette terrible situation dans laquelle seule l’Italie semble se trouver, nous pensons qu’il est l’heure pour tous les Italiens de mettre de côté leurs sentiments charitables et de retrouver leur patriotisme, mis sous le boisseau depuis notre défaite lors de la deuxième guerre mondiale. Il est temps que tous ouvrent les yeux et comprennent combien cela nous coûte et à quel danger nous expose l’irresponsabilité de la classe politique qui nous gouverne.

C’est dans cette optique de prise de conscience et pour rétablir la légalité que nous souhaitons que notre modeste témoignage soit compris.

.Daniele Leone et Alessandra Conti

Est-il possible que le gouvernement et les responsables des forces de l’ordre ne se rendent pas compte de la situation ?

Comme il est impossible qu’ils ne soient pas au courant, nous prenons acte qu’ils « laissent faire« .

Comme il est impossible que l’Italie ne puisse combattre la criminalité italienne et étrangère qui fait le lit du terrorisme islamique, nous prenons acte que ceux qui nous gouvernent ne veulent pas mettre fin à cette invasion islamique à travers l’invasion de clandestins.

Cela signifie que ceux qui nous gouvernent sont coupables de haute trahison. 

Dans une telle situation, nous devons nous, le peuple, sauvegarder notre droit légitime d’être les « patrons dans notre propre maison », en bloquant l’invasion des clandestins, en combattant l’invasion islamique, pour pouvoir vaincre la criminalité organisée dont l’Etat est complice.

Magdi Cristiano Allam

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 19:48

Les socialistes sont coupables de l’antisémitisme musulman en France

Le 1er décembre dernier, à Créteil, a eu lieu une agression antisémite contre un jeune couple français. (1)

Les faits se sont produits lundi dernier, vers midi, au domicile d’un jeune couple, dans le quartier du Port, à Créteil, dans le Val-de-Marne. Quelqu’un sonne à la porte de l’appartement et demande du sucre. La jeune femme ouvre la porte sans se méfier, quand trois hommes encagoulés et gantés s’engouffrent à l’intérieur. Ils sont armés d’un pistolet et d’un fusil. Le trio ligote le couple, âgé de 19 et 21 ans, et leur extorque leurs cartes bancaires et leurs codes. Deux d’entre eux vont retirer de l’argent à un distributeur.
Mais l’argent retiré ne leur suffit pas. Les deux hommes reviennent tirer d’avantage profit de ce saucissonnage. « Vous êtes juifs, vous avez forcément de l’argent », lâche l’un d’entre eux. L’un des suspects va jusqu’à violer la jeune femme, d’une pénétration digitale. Les trois hommes repartent enfin en emportant bijoux et téléphones portables.
Que sait-on de l’agression d’un couple à Créteil ?

Les coupables sont musulmans

Comme pour toutes les agressions physiques antisémites commises en France depuis plus de 15 ans, les coupables sont des musulmans. (2)

Ils s’appellent Ladji, Yacine et Omar et habitent tous dans le même périmètre à Créteil, à moins de 200 m de leurs victimes, ou dans la ville voisine de Bonneuil-sur-Marne. Ils sont âgés de 18 à 20 ans et sont tous plus ou moins connus de la police pour de petits délits et une affaire de drogue.
Mis en examen, ils ont passé leur première nuit en prison. Le trio d’auteurs présumés de l’agression de Créteil lundi dernier sont désormais poursuivis pour « vol avec arme », « séquestration », « viol en réunion », et « violences en raison de l’appartenance religieuse ».
Agression de Créteil : que sait-on des trois suspects ?

Antisémitisme musulman dès le plus jeune âge

L’islam est une idéologie violemment anti-juive, basée sur le coran, qui prône l’extermination des juifs, des chrétiens, et plus généralement des non-musulmans – avec une focalisation particulière sur les juifs.

Dès leur plus jeune âge, un très grand nombre de musulmans sont dressés à haïr les juifs, comme en témoigne l’agression antisémite dont a été victime une fillette juive, jeudi 4 décembre, à Lyon. (3)

Selon diverses sources [dont RTL], une petite fillette juive a été agressée par deux gamins musulmans de 8 et 9 ans parce qu’elle était juive. Les deux gamins issus de familles musulmanes maghrébines ont justifié cette agression antisémite en indiquant que « Les musulmans sont en guerre contre les juifs ! ».
Lyon: Agression antisémite d’une petite fille juive par deux gamins « parce que les musulmans sont en guerre contre les juifs ! »

Et le résultat de cet endoctrinement antisémite, c’est que, selon une étude récente, 83% des musulmans ont un préjugé raciste contre les juifs. (4)

Cazeneuve fait mine de dénoncer l’antisémitisme

Dimanche 7 décembre, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, s’est rendu à Créteil, où il a fait une déclaration sur les agressions antisémites.

« Le crime qui a eu lieu ici n’est pas un fait divers ». Dimanche, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a appelé à « faire de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme une cause nationale », lors d’un rassemblement de plusieurs centaines de personnes à Créteil (Val-de-Marne). C’est dans cette ville qu’un couple ciblé pour ses origines juives a été violemment agressé lundi dernier.
« Derrière ce crime, il n’y a pas seulement un acte lâche, crapuleux et antisémite ; derrière ce crime, il y a un mal qui ronge la République et que nous devons combattre ensemble à tout prix », a martelé Bernard Cazeneuve. « La République vous protégera toujours contre des actes et des paroles qui portent atteinte au socle même des valeurs qui la fondent », a-t-il adressé à la foule.
Le ministre de l’Intérieur a reconnu que cette « pathologie sociale » était en nette recrudescence. « Les actes et menaces antisémites ont bien augmenté de plus de 100% au cours des dix premiers mois de l’année, » a-t-il signalé et « plus de 930 affaires ont fait l’objet de poursuites » au premier semestre.
Agression à Créteil: Cazeneuve veut faire de la lutte contre l’antisémitisme une cause nationale

Cazeneuve ment sur la nature de l’antisémitisme

Le discours du ministre de l’Intérieur, lors duquel il n’a pas prononcé une seule fois les mots « islam » et « musulman », est une lamentable mascarade.

En effet, contrairement à ce que prétend Bernard Cazeneuve, l’antisémitisme, n’est pas une « pathologie sociale » : c’est une pathologie musulmane.

Et, contrairement à ce que prétend Bernard Cazeneuve, l’antisémitisme n’est pas un « mal qui ronge la République » : c’est un mal qui ronge un très grand nombre de musulmans – avec leur accord enthousiaste.

Cazeneuve-djihad-RTL-05-08-14

Refuser de dénoncer le djihad, n’est-ce pas soutenir l’antisémitisme des djihadistes ?

L’immigration est responsable de l’antisémitisme

Depuis plusieurs dizaines d’années, nous sommes témoins de l’expansion planétaire de l’antisémitisme musulman, qui se répand chez nous avec l’immigration de nombreux musulmans depuis leurs pays du Tiers-Monde vers les démocraties occidentales. (5)

En laissant les musulmans envahir la France de façon croissante, année après année, tout en réduisant les expulsions, les dirigeants de gauche (et, avant eux, les dirigeants de droite) favorisent la montée de l’antisémitisme en France.

Les mosquées sont responsables de l’antisémitisme

Dans toutes les mosquées de France est enseigné le coran, dont de nombreux versets prônent l’assassinat des juifs (et des chrétiens, et des non-musulmans).

Or le gouvernement socialiste soutient activement la construction de mosquées à travers tout le territoire français.

Par exemple, le Premier Ministre socialiste, Manuel Valls, alors qu’il était Ministre de l’Intérieur, a inauguré la grande mosquée de Cergy, le 6 juillet 2012, et la grande mosquée de Strasbourg, le 27 septembre 2012. (6)

Quant au précédent Premier Ministre socialiste, Jean-Marc Ayrault, il avait autorisé, alors qu’il était maire de Nantes, la construction de 3 méga-mosquées dans cette ville. (7)

Soutenir la construction de mosquées en France, comme le font les élus socialistes, c’est favoriser la prolifération de l’antisémitisme musulman dans notre pays.

Mosquees-en-France-par-regions-2014

 Prolifération des mosquées et prolifération de l’antisémitisme musulman.

Les députés de gauche votent pour l’antisémitisme

Le 2 décembre dernier, au lendemain de l’agression antisémite de Créteil, les députés de gauche ont voté une résolution invitant le gouvernement français à « reconnaître l’État de Palestine en vue d’obtenir un règlement définitif du conflit ». (8)

Ce vote n’est rien d’autre qu’une récompense donnée aux organisations terroristes musulmanes « palestiniennes », dont le but déclaré est la destruction d’Israël et l’extermination mondiale des juifs. (9)

Ce vote est donc un vote en faveur de l’antisémitisme – et pas n’importe quel antisémitisme, mais le pire de tous : l’antisémitisme génocidaire.

L’alliance des responsables de gauche avec les musulmans antisémites

Ce vote est aussi un soutien apporté aux musulmans « français » qui ont manifesté, en juillet et août derniers, dans de nombreuses villes de France, en faveur du Hamas. (10)

Du reste, le 23 juillet dernier, 31 députés socialistes avaient participé à une grande manifestation pro-Hamas, dans les rues de Paris. (11)

Quelques jours auparavant, un délégué écologiste d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Pierre Minnaert, n’avait pas hésité, sur le site Twitter, a justifier les attaques contre des synagogues, prouvant, comme si cela était nécessaire, que l’idéologie écologiste est plus que soluble dans l’antisémitisme. (12)

Il y a 3 ans, c’est la CGT (donc le parti communiste français) qui déclarait sa volonté de participer à une flottille chargée de ravitailler les terroristes du Hamas dans la bande de Gaza. (13)

On pourrait multiplier les exemples de la collaboration active des responsables de gauche avec les musulmans antisémites.

Les Français sont excédés par les tartufes de gauche

Les Français sont excédés par les dirigeants de gauche, qui insultent le peuple français en prétendant que l’antisémitisme provient de notre pays, puis votent une résolution en faveur de terroristes musulmans exterminateurs de juifs. (14)

Les Français sont excédés par l’hypocrisie des manifestants de gauche, qui s’acoquinent avec des racailles musulmanes hurlant « Mort aux juifs ! », tout en prétendant condamner l’antisémitisme. (15)

Les Français sont excédés par les donneurs de leçons de gauche, qui calomnient notre pays et notre peuple, pendant que leurs électeurs musulmans attaquent les juifs dans notre pays.

Les Français sont excédés par les méprisables tartufes de gauche, qui se précipitent avec un empressement pervers au chevet des juifs victimes, agressés, tabassés, torturés, égorgés, assassinés, massacrés, gazés, exterminés mais qui détestent les juifs vivants, vaillants, combatifs, qui se défendent contre leurs agresseurs musulmans. (16)

Les médias et les dirigeants de gauche sont coupables de l’explosion de l’antisémitisme musulman en France

Quand on accroît l’immigration, on encourage l’antisémitisme.

Quand on facilite la construction de mosquées, on encourage l’antisémitisme.

Quand on prétend que ce n’est pas un délit de prôner le djihad, on encourage l’antisémitisme.

Quand on calomnie systématiquement Israël, seul État juif de la planète, on encourage l’antisémitisme.

Quand on défile en faveur de Gaza et du Hamas, on encourage l’antisémitisme.

Quand on vote en faveur d’un État Islamique de Palestine, on encourage l’antisémitisme.

Quand on veut attirer le vote des musulmans « français », on encourage l’antisémitisme.

Quand on refuse de dénoncer l’islam, on encourage l’antisémitisme.

La lutte contre l’islam, cause nationale

Ce n’est pas de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme qu’il faut faire une cause nationale, c’est de la lutte contre l’islam.

Puisque la haine génocidaire anti-juive est inscrite au cœur de l’islam, la seule façon de faire disparaître cet antisémitisme d’importation est d’expulser en masse les musulmans racistes hors de France, comme le prône, pour l’ensemble de l’Europe, le dirigeant hollandais Geert Wilders. (17)

Tant qu’il y aura des musulmans extrémistes, radicaux, terroristes, militants, fanatiques, fondamentalistes, totalitaires, traditionalistes en France, les agressions racistes anti-juives continueront, et même se multiplieront.

Il n’y a qu’une solution : il faut expulser l’islam hors de France !

Professeur Franklin

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 19:45

 

Sans l’islam, la France serait un pays formidable

 
 

derJ’ai lu attentivement le texte du député hollandais Machiel de Graaf, lu au Parlement européen, intitulé : « Sans l’islam, les Pays-Bas seraient un pays formidable ».

http://ripostelaique.com/sans-lislam-les-pays-bas-seraient-un-pays-formidable.html

https://www.youtube.com/watch?v=fBaTw3h3zh4#t=57

Je l’avoue, cela faisait longtemps qu’écrire un tel article me travaillait, en parlant de la situation française. Alors, je me suis mis au boulot, avec l’aide de mes amis de la rédaction, et voilà ce que cela donne…

Sans l’islam, la France ne subirait pas Hollande, élu grâce au survote de 93 % de musulmans, depuis deux ans et demi.

Sans l’islam, Riposte Laïque n’aurait jamais existé, n’aurait jamais édité des livres comme « Reconquista ou Mort de l’Europe », de René Marchand, ou « Musulmans, vous nous mentez », d’Hubert Lemaire… et ne serait pas harcelé juridiquement.

https://www.youtube.com/watch?v=-GOcqggxC0o

Sans l’islam, notre pays n’aurait pas été confronté à des attentats sanglants en 1986 et en 1995, avec plein de morts et de mutilés à vie.

Sans l’islam, Ilan Halimi serait toujours vivant, et n’aurait pas été torturé à mort durant trois semaines par le barbare mahométan Fofana et sa bande.

Sans l’islam, Hervé Gourdel serait encore vivant.

Sans l’islam, Merah n’aurait pas assassiné trois militaires et quatre juifs, dont des enfants, à Toulouse et à Montauban.

Sans l’islam, des milliers de psychopathes ne seraient pas partis en Irak et en Syrie pour apprendre à nous faire la guerre sainte et à nous tuer quand ils reviendront.

Sans l’islam, il y aurait moins de coups de couteau à la gorge dans la rubrique faits divers.

MIEGEsauce-indigesteSans l’islam, la France ne serait peuplée que de citoyens croyants, agnostiques ou athées, mettant de côté leurs spécificités et oeuvrant pour mettre en commun ce qui rassemble, au nom d’une République laïque, sociale et démocratique.

Sans l’islam, jamais Brigitte Bardot, Michel Houellebecq, Charlie Hebdo, Fanny Truchelut, Pascal Hilout, Pierre Cassen, Renaud Camus, Christine Tasin, Dominique Jamet, Jacques Philarchein, Ivan Rioufol et bien d’autres isolés n’auraient été traînés au tribunal, comme des malfrats, par des commissaires politiques de l’antiracisme ou des musulmans rêvant d’instituer la charia en France.

Sans l’islam les médecins et infirmières ne seraient pas quotidiennement insultés ou frappés par des barbus arriérés refusant qu’on soigne ou accouche leurs femmes.

Sans l’islam, il n’y aurait pas deux mille agressions et deux cents viols par jour en France, selon les chiffres de Laurent Obertone, dans « France Orange Mécanique ».

Sans l’islam, il n’y aurait pas d’appels quotidiens à la haine religieuse et à la discrimination dans une grande partie de la population, ce qui détruit tout espoir de cohésion sociale et d’entente cordiale.

Sans l’islam, il n’y aurait pas eu de guerre d’Algérie, car la France n’aurait pas eu à intervenir dans la région en 1830, pour mettre fin aux barbaresques. Les pays d’Afrique du Nord ne seraient pas si désagréables à vivre et ne nous enverraient donc pas tant de délinquants et de criminels.

Sans l’islam, il n’y aurait donc pas eu non plus de traite atlantique, donc pas de repentance pour un phénomène que l’occident, d’une manière générale a en fait combattu et vaincu.

Sans l’Islam, les jeunes filles et les femmes de France pourraient vaquer dans la rue avec un taux « normal » de sollicitations plus ou moins galantes.

Sans l’Islam, des dizaines d’adolescentes pourraient poursuivre des études et mener des existences libres sans se voir razziées ici et mariées là-bas, la plupart du temps avec des vieux vicelards qui pourraient être leurs grands-pères.

Sans l’islam, le professeur Robert Redeker ne vivrait pas comme un prisonnier dans son propre pays depuis 2006.

Sans l’islam, les autochtones ne seraient pas obligés de quitter leurs banlieues natales,  où ils y avaient tous leurs souvenirs, leurs repères, leur avenir et dont ils ont  financé les infrastructures, les équipements sportifs, les établissements et services publics…  par leurs impôts et ceux de leurs aïeuls.

Sans l’islam, ils ne seraient pas obligés de s’installer en milieux rural, loin de leurs lieux de travail, au prix de nombreux sacrifices, pour se mettre eux-mêmes, et surtout leurs enfants, à l’abri des islamo-racailles.

Sans l’islam et ses incessantes requêtes liberticides, la France serait toujours le pays de la liberté d’expression.

Sans l’islam, on ne confondrait pas critique d’une religion avec racisme.

TCHOGuigouBenbassaHamonSans l’islam, nous ne verrions pas ce spectacle pathétique de politiciens collabos se prostituant pour avoir les voix des disciples d’Allah.

Sans l’islam, nous ne serions pas agressés dans la rue par des voiles qui insultent la condition des femmes, font savoir que celles qui les portent sont réservées aux seuls musulmans, injurient les hommes, suspectés de ne pas être capables de se contrôler, et surtout constituent un marqueur sexiste incompatible avec nos valeurs.

Sans l’islam, la France n’aurait pas été obligée de faire face à l’offensive du voile à l’école, dès 1989, et à des dizaines de provocations contre les équipes enseignantes, de la part de jeunes filles soutenues par les associations dites antiracistes.

Sans l’islam, notre pays n’aurait pas été obligé de mettre sur pied la commission Stasi contre les signes religieux à l’école (en fait seul le voile posait problème), en 2009, et la mission Gérin, en 2009, contre le niqab.

Sans l’islam, la France ne serait pas confrontée à la présence prosélyte du voile à l’université, et à la multiplication de procès contre des employeurs qui le refusent sur leur lieu de travail.

Sans l’islam, personne ne contesterait les sapins de Noël dans la rue, ni les crèches dans les mairies.

Sans l’islam, nous ne subirions pas la présence de 2.500 mosquées, à raison d’une nouvelle par semaine, payées tantôt par les émirats du Golfe, tantôt par les pays d’Afrique du Nord, et trop souvent avec nos impôts.

Sans l’islam, autour de ces mosquées, nous n’assisterions pas à la mise en place d’un Etat dans l’Etat, où le petit Etat islamique ronge de plus en plus le grand Etat républicain et lui impose ses codes.

Sans l’islam, nous n’assisterions pas à une recrudescence d’agressions homophobes, antisémites et sexuelles, encouragées par les textes sacrés du Coran et la vie de Mahomet.

Sans l’islam, nous n’assisterions pas, dans certaines périphéries urbaines, à la mise en place d’une politique de Grand remplacement, de changement de peuple et de civilisation.

Sans l’islam, Saint-Denis serait toujours la ville des rois de France.

Sans l’islam, nos policiers ne subiraient pas une guerre quotidienne, visant à saper l’édifice de l’Etat français.

Sans l’islam, nous n’aurions pas de halal dans l’armée française, ni des militaires musulmans qui refusent de se battre contre leurs frères.

Sans l’islam, nous n’aurions pas, sur le territoire français, la mise à mort barbare d’animaux égorgés sans étourdissement, qu’on laisse agoniser pendant un quart d’heure.

Sans l’islam, nous n’aurions pas l’impression, dans certains quartiers, d’avoir changé de continent.

Ri7Quatar  finance

Sans l’islam, le Qatar ne serait pas en train d’acheter des pans entiers de la France.

Sans l’islam, nous ne subirions pas sur les plateaux de télévision les enfumeurs comme Tariq Ramadan, Malek Chebel, Dalil Boubakeur, Dounia Bouzar et bien d’autres, qui roulent dans la farine les ignorants en leur faisant le coup de la RATP.

Sans l’islam, un Français d’origine pourrait aimer une née-musulmane sans être obligé par sa belle famille de se convertir.

Sans l’islam, il y aurait moins de crachats sur les trottoirs, et le maire de Béziers n’aurait pas été obligé de faire un arrêté municipal pour sanctionner les fautifs.

Sans l’islam, nos médecins et l’ensemble du personnel médical ne risqueraient pas de se faire agresser par des maris violents qui refusent qu’un homme observe leur épouse.

Sans l’islam, nous n’aurions jamais subi, dans un pays laïque, des prières musulmanes sur nos trottoirs ou dans les rues, afin de marquer la volonté d’occupation de l’espace public.

Sans l’islam, les enfants juifs pourraient encore aller dans les écoles publiques en Seine Saint-Denis.

Sans l’islam, on pourrait enseigner la Shoah et parler de Charles Martel dans nos écoles.

Sans l’islam, nous n’aurions pas d’appel au muezzin par haut parleur, comme à Nanterre.

Sans l’islam, nous n’aurions pas de revendications alimentaires dans nos cantines scolaires, dans les entreprises.

Sans l’islam, nous n’aurions pas d’accompagnatrices marquant leur religion par un voile lors des sorties scolaires.

Sans l’islam, nos enfants ne seraient pas en danger, lorsqu’ils mangent halal sans que leurs parents ne le sachent, à cause du bacille e-coli, comme nous en alerte le docteur Alain de Peretti.

Sans l’islam, il y aurait davantage de places dans nos prisons.

Sans l’islam, les Français ne connaîtraient pas la souffrance de voir leur pays défiguré.

Sans l’islam, ils pourraient savourer les douceurs, les insouciances délicieuses et les frivolités légères qu’offre souvent la vie.

Sans l’islam, les chers souvenirs resteraient doucement mélancoliques et ne seraient pas devenus des regrets brûlants de nostalgie et de rancœur.

Sans l’islam, le passé ne serait pas si présent, sans l’islam, l’avenir ne serait pas si terrifiant…

Sans l’islam, nous ne subirions pas dans la rue les tenues guerrières des salafistes en djellabah ou en kamis.

Sans l’islam, il y aurait beaucoup moins de bénéficiaires de la CMU et de l’AME, considérée comme une nouvelle version des razzias du 21e siècle dans l’esprit de certains musulmans.

Sans l’islam, on pourrait consacrer davantage d’argent à nos malades et à nos retraités, sans oublier toutes les aides utiles qui font avancer une société.

Sans l’islam, nous ne subirions pas, un mois par an, le cirque du ramadan, avec le bruit, les violences et les entreprises désorganisées.

Sans l’islam, après le ramadan, il y aurait moins d’absentéisme à l’école.

Sans l’islam, nous n’aurions pas des abattoirs mobiles où les jeunes garçons prennent l’habitude de voir égorgés des animaux de manière barbare.

Sans l’islam, nous n’aurions pas des clips agressifs, sexistes et racistes de rappeurs haineux.

Sans l’islam, les sites internet ne seraient pas pollués par des messages haineux et menaçants, qui nous menacent de mort, disent qu’ils vont faire la loi dans notre pays, et que nous sommes foutus.

Sans l’islam, nous ne partagerions pas les angoisses de Michel Onfray, jugeant que dans cinquante ans, notre pays sera intégralement sous domination musulmane.

Sans l’islam, il n’y aurait plus de péril fasciste en France, et nous pourrions jouir de tous les charmes d’un pays formidable.

Sans l’islam, nos enfants ne seraient pas confrontés à un choix terrible : devenir résistants ou dhimmis, avec forcément beaucoup de dégâts dans les deux cas.

La France ne redeviendra un pays formidable que quand elle se sera débarrassée définitivement de l’islam.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 05:36

Samuel Laurent : l’Etat islamique doit le fleuron de son arsenal à la France (vidéo)

Samuel Laurent, un spécialiste de l'Etat Islamique, qui dérange

Samuel Laurent, un spécialiste de l’Etat Islamique, qui dérange

Interview de Samuel Laurent, auteur de « L’Etat islamique: organigramme, financements, filières (Seuil, 2014) par Joachim Véliocas au Press Club de Paris le jeudi 4 décembre 2014. A la fin de cette vidéo, en exclusivité, la bande annonce de la réédition de l’enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme en librairies en janvier.

https://www.youtube.com/watch?v=b3X-7R3dVYk

Extrait de « L’Etat islamique » page 51 :

 » Les artilleurs de l’Etat Islamique possèdent des armes très sophistiquées, rachetées auprès des brigades de l’Armée syrienne libre (ASL), notoirement corrompues et toujours enclines aux transactions les plus douteuses. En septembre 2014, le député allemand Jan Van Aken rencontrera les résistants kurdes de la ville de Kobané, assiégée par les hommes de l’Etat islamique. Les Kurdes, furieux, exhiberont alors un missile Milan saisi lors d’un raid contre les positions jihadistes, en demandant au député comment des armes européennes pouvaient bien se trouver entre les mains de nos ennemis.

La décision d’armer les rebelles « modérés » depuis l’année dernière, admise du bout des lèvres cet été par notre chef de l’Etat (1), témoigne d’une myopie politique et d’une indigence intellectuelle rare. L’Etat islamique doit en effet à la France le fleuron de son arsenal.(…) On trouve maintenant des missiles Milan à travers toute la Syrie! En juillet 2014, les salafistes tchétchènes de Lioua Mouhajireen Wal Ansar filment leurs exploits, tandis qu’ils utilisent cet engin, sur un front de l’ouest. Cette brigade ultra-radicale, qui bénéficie donc des largesses de la France, fut fondée l’année dernière par Abou Omar Al-Chechani, aujourd’hui chef militaire de l’Etat islamique…

(1) La France a bien livré des armes aux rebelles en Syrie, Le Monde, 20 août 2014.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 05:27

Les trois voyous de Créteil n’ont fait qu’appliquer la Charia qui ordonne le meurtre des Juifs

 

TCHOGuigouBenbassaHamonQuelle lecture mes douces et immaculées colombes musulmanes, qu’Allah les protège des prédateurs de mon genre qui les convoitent, vont-elles faire cette incroyable expédition purificatrice de Créteil digne des plus grandes razzias mahométanes menée par 3 braves jeunes vaillants djihadistes contre ceux que le Coran traite de singe qui ordonne leur mort, le viol de leurs femmes et l’accaparement de leur richesse ? Ils n’ont commis aucun crime le crime est de les condamner au nom des lois trop imparfaites pour des êtres parfaits qui ne peuvent qu’être jugés que par le tribunal d’Allah.

Notre justice inique et aveugle qui plutôt que de condamner les juifs pour leur insoumission à Mahomet  va commettre une erreur judiciaire impardonnable en traduisant devant ses tribunaux 3 des membres de la caste des Seigneurs de l’humanité de la graine de Merah et de Nemmouche.  Heureusement qu’Allah saura réparer cette grave injustice et innocenter ces pauvres victimes de la justice humaine.

La France n’a toujours pas compris que ce n’est pas l’islam qui est déviant et transgressif ce sont ses lois qui sont incompatibles avec les prescrits de l’islam. C’est pourquoi il y a une nécessité absolue à les adapter afin de ne pas faire des musulmans qui appliquent scrupuleusement les règles de bonne conduite de cette immense religion du respect de la vie humaine et de la grande fraternité humaine des vulgaires criminels. Un musulman n’a pas à être jugé par des juges qui ne rendent pas justice au nom d’Allah. De quel droit les juges français se permettent-ils de qualifier en crime ce que le Coran juge comme un acte licite et donc conforme au droit musulman ?

Tuer un juif, le violenter, le voler, lui faire subir des sévices sexuels et corporels, l’humilier, le diaboliser, le discriminer c’est autorisé par le Coran et recommandé par celui que les musulmans désignent comme le Hobereau de l’humanité .Ce qui doit rester impuni aux yeux de la justice juste, impartiale et humaine d’Allah ne doit pas être puni par une justice inhumaine, partiale et injuste et surtout guidée par ses préjugés anti-musulmans.
Quel sacrilège ! Quel déni de droit ! Quelle offense faite aux valeurs sacrées de l’islam ! Un sacrilège impardonnable dont les juges devront répondre un jour devant le Tribunal islamique présidé par Allah et dont Mahomet est l’avocat général qui requiert  exclusivement contre ceux qui avaient cru en son Message.

Les trois malfaiteurs ne sont en réalité que des justiciers qui n’ont fait qu’exécuter une sentence coranique, frapper les juifs là où ils se cachent y compris chez eux.  Ils ne sont en sécurité nulle part et aucun refuge ne les met à l’abri de la vengeance musulmane. Selon Abou Hourayra  le Messager de d’Allah a dit: L’heure ne se lèvera pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs, au point que le Juif se cachera derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront alors: « O Musulman! Voici derrière moi un Juif, viens le tuer » (rapporté par al-Boukhari, n° 3593).

Salem Ben Ammar

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 04:56

Madame Irina Bokova, directrice de l’Unesco se comporte en agent de l’islam

 

Après la lecture de l’interview de la bien-pensante Irina Bokova directrice de l’UNESCO parue dans le Figaro du 3 décembre-page 20, je suis resté abasourdi par le fond de sa pensée.

Une conférence de l’UNESCO appelle à la mise en place de zones de protection culturelle en Syrie et en Iraq

Cette femme, en tant que femme, aurait dû être en possibilité de comprendre le vécu des femmes dans ces régions du Moyen Orient. Qu’elles soient sunnites, chiites et même Yazidis. Elle n’a pas eu un mot sur la condition féminine. Ainsi, elle s’épargne les jugements forcément de valeurs sur les « droits de l’homme » qui se résument dans cette région par les droits des hommes sur les femmes entérinés par la religion dominante qu’est l’islam. Les droits de l’homme existent en terre d’islam mais à travers la charia.

Un mot sur les Yazidis, minorité religieuse existant depuis bien plus longtemps que la chrétienté et l’islam puisque cette religion tire ses racines en grande partie du mazdéisme, même s’ il y a eu une adaptation avec l’environnement. À noter que dans cette religion, le prosélytisme est impossible. On nait Yazidi, on ne le devient pas ! Ils ont leur propre livre saint.

Dans toutes ces religions, y compris l’hindouisme, la femme reste la supplétive de l’homme. Dans toutes ces religions, l’homme est le centre de l’humanité, avec l’aide de dieu comme par hasard et bien évidemment. Où sont les féministes d’antan ?

Irina Bokova s’insurge, proteste sur les destructions en Irak, mais évite soigneusement de dénoncer trop fortement les auteurs. Elle met l’accent sur les dérives « sectaires », la « radicalité », regrette le risque de perdition de la « grande diversité culturelle, ethnique et religieuse entre les musulmans, les chrétiens, les Kurdes, les Yazidis, Turkmènes, Kurdes, Shabak…  » N’en jetez plus ! Oubliant de préciser qu’elles sont toutes d’origine musulmane ou ayant emprunté aux sources de l’islam, sauf pour les chrétiens.

C’est ainsi que sous le nombre apparent des « communautés », elle évacue tranquillement une guerre religieuse qui au fond s’adresse uniquement aux chrétiens et aux yazidis. C’est d’ailleurs ces deux communautés qui sont les victimes de l’islam et non de la radicalité de l’islam. Encore une fois, il n’y a pas deux islam mais un seul islam avec un livre saint commun qu’est le Coran, d’autres comme la Sunna présentant Mahomet comme l’exemple parfait. On connait les œuvres de ce grand humaniste et l’on sait bien qu’il serait parfaitement en phase et à l’aise avec les pseudos radicaux dénoncés par cette directrice de l’UNESCO.

Toute la difficulté, que les lecteurs non avertis ont, c’est justement de lire entres les lignes, de comprendre les non-dits, de découvrir ce qui leur est caché finalement.

Nous sommes devant une conquête des tenants d’un islam des origines, celui des meurtres, des assassinats, du butin, de l’esclavage. Tout cela commis par les soldats du Prophète. Madame Irina Bokova le sait mais évite d’approfondir car elle serait obligée d’aller plus loin que son mandat l’autorise et préfère éviter de se trouver confrontée à des retours de flamme financiers et autres participations de pays qui finalement regardent d’un bon œil cette débâcle sur place. À commencer par les États-Unis qui souhaitent depuis longtemps une correction des frontières et l’élimination du nationalisme arabe qui gênait et gêne encore leurs visées sur le pétrole du Moyen-Orient.

Pour ma part, et au vu de ce que l’on voit aujourd’hui, les massacres sont devenus une réalité quasi quotidienne, la violence est permanente en Irak, les conflits sont réels, et la mort règne en maîtresse absolue, bien plus que du temps de Saddam Hussein. Le nier relèverait de la mauvaise foi et ce ne sont pas les chrétiens d’Orient qui me diront le contraire, mais surtout les crétins d’occident ! Qui cela arrange au fond ? C’est la seule question qui vaille ! 

Cette Directrice voit une solution dans l’éducation ! La belle affaire.

Les occidentaux ont détruit la majeure partie des structures irakiennes depuis 1991. Sans compter les embargos au nom des « droits de l’homme » avec l’appui des gogos-bobos de France et d’ailleurs. Manipulation des masses par l’information tronquée !

Que nous dit-elle cette brave directrice ? « L’éducation permet d’apprendre à vivre ensemble« . Cela ne vous rappelle rien ? Le fameux « vivre ensemble » qui doit nous faire comprendre la puissance de feu médiatique des lobbys du multiculturalisme en Europe et qui sévit en France et nous interdit finalement de nous sentir de culture Française « judéo-chrétienne » pour faire de la place à l’islam. Merci en passant au politique préféré des Français dit-on, le radical-socialiste, traître à la nation française qu’est Jacques Chirac.

Pire encore comme logorrhée sur l’éducation: « elle forme des citoyens capables de se défendre contre les discours extrémistes » ! À l’écouter, ce sont les discours extrémistes qui sont dangereux. Pas les hordes d’islamistes qui croient que mourir en Irak eu se faisant exploser, en violant les femmes, en les vendant comme esclaves comme au temps de Mahomet, en décapitant les « mécréants », offre une place directe au paradis d’Allah avec 75 vierges à la clef. De qui se moque-t-elle en parlant de « citoyens » dans le monde musulman où tout est lié à l’islam ?

La doxa principale de ce discours c’est l’éducation mais tournée vers qui ?

La réponse est bien sûr vers nous ! Nous, les européens, nous les victimes d’une occupation douce par les tenants d’une religion qui n’a rien de pacifiste. Nos dirigeants obéissent à une ligne de conduite qui nous apportera la mort in fine. La mort de nos villes, de nos villages et de nos campagnes telles que nous les avons toujours connues, telles que nous les avons héritées de nos parents. La mort de notre civilisation et peut-être la guerre civile.

C’est une interview d’Alain Barluet qui ne pose pas les bonnes questions, celles qui auraient le mérite d’obliger cette directrice de l’UNESCO, cette femme à aller jusqu’au bout de sa logique bien-pensante.

En clair, c’est une interview d’Irak pour des Français qui commencent sérieusement à douter de cette presse écrite mais aussi télévisuelle et radiophonique.

Des Français qui voient tous les jours que cette presse leur ment. Ces Français qui vivent dans les banlieues, prennent les transports en commun des grandes villes de France, voient de leurs yeux que les foulards portés par les femmes ne sont pas les foulards de leurs grand-mères quand elles allaient à la messe. Ces fameux foulards sont des signes visibles d’occupation religieuse et n’ont rien d’innocent. En terre d’islam, la femme est le premier outil d’une occupation de l’espace public. Les Français le réalisent peu à peu. Bientôt ce sera le tour de nos campagnes. Des maires de villages verront bientôt fleurir de ces femmes innocentes, souhaitant seulement accompagner leurs enfants dans l’école primaire du village, et qui un jour, les placeront devant l’obligation de ne plus faire de repas à base de porc pour l’ensemble des enfants, d’ouvrir une salle de prière, d’interdire le clocher la nuit, puis le jour, etc. Au nom du « vivre ensemble » bien sûr ! Gare aux maires récalcitrants. Ils devront « se mettre ou se démettre » !

J’ai été stupéfait d’écouter un Éric Brunet se revendiquant de droite sur RMC qui, à la question de Philippe de Villiers sur combien de migrants en 2013 sont entrés en France, ne connaissait pas la réponse. Voilà un journaliste que se clame sarkozyste, qui écrit une chronique dans « Valeurs Actuelles » et qui ignore qu’il y a eu 250 000 immigrés qui sont entrés en France en toute légalité.

Ces immigrés sont essentiellement des musulmans même s’ils sont Kosovars ou Tchétchènes pour ceux qui pensent que les migrants des pays de l’est, ce n’est pas pareil.

Pour conclure sur cette interview de la honte, voici ce qu’elle affirme: « Les extrémistes tuent et façonnent les esprits en mentant sur l’islam ! En détournant les enseignements, en cherchant à détruire toute liberté de pensée et d’expression »

Cette femme est dangereuse par sa volonté d’occulter l’islam. Elle est dangereuse par son incommensurable bêtise volontaire ou non. L’islam n’est pas une religion qui prône la liberté et encore moins la libre expression.

Elle le sait et c’est en cela que c’est scandaleux.

Elle sait parfaitement bien qui a détruit les Bouddhas en Afghanistan.

Elle sait que la libre conscience est passible de mort.

Elle sait que la critique de l’islam est interdite sous peine de mort.

Elle sait que l’enseignement principal du Coran, c’est la soumission à Allah et non la liberté de penser.

Elle sait le sort réservé aux minorités homosexuelles.

Elle sait que les prédicateurs concluent leur prêche par la litanie suivante et la masse des fidèles répond après chaque supplication par un « Amen » :

« O Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen)
O Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam ! (Amen)
O Allah ! Eparpille leur nation ! (Amen)
O Allah ! Disperse leurs troupes ! (Amen)
O Allah ! Détruis leurs édifices ! (Amen)
O Allah ! Fais périr leur récolte ! (Amen)
O Allah ! Rend orphelins leurs enfants ! (Amen)
O Allah ! Rend veuves leurs épouses ! (Amen)
O Allah ! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans ! (Amen) ! »  http://www.youtube.com/watch?v=zZ47NFTgWTg

Elle sait tout cela et malgré cela, elle se tait et encense cette religion mortifère.

Madame Irina Bokova, vous êtes une honte en tant qu’occidentale mais surtout, en tant que femme bulgare dont le pays, comme d’autres dans le Caucase ont subi pendant de longs siècles, l’esclavagisme et la traite des blancs de l’Empire ottoman musulman. Vous avez dans vos ancêtres, certainement des femmes qui furent vendues, violées, assassinées, lapidées, etc. Tachez d’y pensez un peu et d’honorer leur mémoire.

A moins que vous ne soyez vous même, sans être voilée, une musulmane.

Gérard Brazon (Mon blog)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 14:54

Un écrivain koweitien : Avons-nous produit quelque chose pour l’humanité ?

hamas terrorAvons-nous produit quelque chose pour l’humanité ? S’interroge l’écrivain koweïtien Abdelhadi Al-Gemayyel.

La contestation dans le monde arabo-musulman est en marche. Le monde occidental ignore ce phénomène ou feint de l’ignorer. Ce qui est frappant, c’est que ce phénomène épouvante la classe politique dans le monde musulman. Il suffit qu’un écrivain ose publier quelques réflexions critiques ou politiquement incorrectes dans un journal ou sur un réseau social, pour que la machine policière et judiciaire de son pays se déchaine contre lui, mobilise tous les moyens pour le diffamer publiquement, le condamner arbitrairement et l’écraser moralement.

Le cas de l’écrivain koweïtien, Abdelhadi Al-Gemayyel, en est la preuve. Il est poursuivi par la justice de son pays à cause d’un article publié dans le quotidien « Aâlam al-youm » (Le monde aujourd’hui) et dans lequel il s’interroge sur l’état des lieux lamentable qui incarne l’immobilisme, l’aliénation et la frustration dans le monde arabo-musulman en général et les pays du Golfe en particulier. L’article en question se trouve en arabe sur le lien : www.salahsoltan.com/DoctorNews/1032/Default.aspx

Attristé par les multiples calamités qui sclérosent cette société, Abdelhadi Al-Gemayyel se révolte à travers des questions angoissantes qu’il pose, mais qui sont fondamentalement existentielles. D’autant plus, il est horrifié par l’inexistence de réponses à ses interrogations, donc par l’absence de tout espoir dans un milieu figé, ossifié, totalement insensé.

« Avons-nous produit quelque chose pour l’humanité qui nous permet de se vanter devant le monde entier ?

« Les pays de Golfe ont-ils offert quelque chose à l’humanité autre que le pétrole qui a jailli sous nos pieds en vertu d’une coïncidence historique et suite à des restes de mammouths et de dinosaures ?

« Comment osons-nous manifester notre fierté d’avoir construit des gratte-ciels, comme « la Tour Khelifa », « la Tour du Royaume », « la Tour al-Hamra » et d’autres, alors qu’aucun citoyen du Golfe n’a participé, de près ou de loin, à leur création ni à l’élaboration de leurs plans architecturaux ?

« C’est grâce au pétrole que tout s’est construit autour de nous. Or, le jour de son épuisement, – et il ne me semble pas si loin -, pour atteindre le sommet de ces tours, le citoyen se trouvera obligé de marcher sur des dunes de sable qui engloutiront cette creuse civilisation de ciment.

« Quelle est cette civilisation que nous prétendons construire ou que nous nous attribuons par la force ?

« La civilisation authentique se révèle totalement différente de celle que propagent les gouvernements du Golfe, leurs bouc-émissaires, leurs conseillers, leurs batteurs de tambours ainsi que les porteurs d’encensoirs devant eux.

« Tandis que le monde entier regarde vers l’avenir, nos six pays de Golfe tournent autour d’eux-mêmes comme un fuseau rouillé avec une boussole fourvoyée. Notre vision s’est détournée. Notre gouvernail ne tient plus dans la bonne direction.

« Quand les gouverneurs du Golfe vont-ils se rendre compte qu’ils ne sont pas des dieux, bien qu’ils soient entourés de gens qui les considèrent comme tels ? Ils se mettent à genoux devant eux et ils embrassent leurs épaules, leur nez, leurs mains.

« Quand les gouverneurs du Golfe vont-ils se rendre compte que la légalité ne se réalise pas par l’accumulation des fortunes ni par l’achat des allégeances ni par l’usage des matraques ni par la protection étrangère ?

« L’unique légalité qu’ils doivent protéger et entretenir en permanence, c’est celle qui se trouve dans les cœurs de leurs peuples, encore fidèles et patients, mais qui ne sont plus en mesure de patienter davantage.

« Quand les familles régnantes vont-elles comprendre que le monde actuel n’est plus celui d’autrefois, que les peuples d’aujourd’hui ne sont plus comme ceux d’hier ?

« Quand les familles régnantes vont-elles comprendre que le citoyen du Golfe ne se préoccupera pas de son régime politique lorsqu’il voit que l’avenir de ses enfants est en danger ?

« Quand les familles régnantes vont-elles comprendre que leurs homologues ont disparu de la carte mondiale et que leur maintien dans le Golfe est condamné sans justice ni égalité ni respect des droits de l’homme ni répression des corrompus parmi leurs enfants et leur entourage ?

« Quand les familles régnantes vont-elles comprendre que les lieux de détention bondés n’ont pas sauvé Qaddafi, que Moubarak est tombé d’abord sur la place At-tahrir, que les appareils Mig ont détruit la ville d’Alep sans pouvoir décimer la volonté de ses enfants, que la tribu de Ali Abdallah Saleh l’a sacrifié à un moment historique majeur pour sauver le Yémen ?

« Quand les familles régnantes vont-elles comprendre qu’elles ne vont pas bénéficier du respect des peuples, alors qu’elles ne font rien pour le mériter ?

« Pourquoi les gouverneurs du Golfe veulent-ils que leurs peuples respectent les constitutions et les lois que eux-mêmes n’ont jamais respectées, mais ils les ont élaborées en fonction de leurs intérêts ?

« Pourquoi les familles régnantes dans le Golfe disposent-elles à leur guise de la fortune des peuples comme s’il s’agit d’un héritage familial légal venant de leurs parents et grand parents ? En même temps, leurs porte-paroles s’efforcent de nous convaincre qu’elles mènent une vie plus ascétique que celle du calife Omar ben Abdelaziz.

« Pourquoi laissez-vous certains individus corrompus parler en votre nom ? Pourquoi vous laissez-vous entourer par des agents suspects ? Pourquoi les criminels trouvent-ils refuge auprès de vous ? Pourquoi les gens les plus vils vous défendent-ils ? Pourquoi les conseillers qui cherchent à vous plaire s’accrochent-ils à vous, alors qu’ils sont maudits par Allah et la population ?

« Pourquoi ne lisez-vous pas l’histoire pour apprendre que les révolutions ne s’allument pas automatiquement de rien, mais son étincelle se déclenche dans les cœurs et les esprits, s’embrase dans les rues et explose dans les palais ? »

Malek Sibali

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 14:50

Honte aux députés français qui ont demandé la reconnaissance d’un Etat palestinien

En cette sombre journée du 2 décembre 14, l’hémicycle très clairsemé de l’Assemblée nationale, aura réussi finalement à adopter à l’unanimité une résolution dite de principe reconnaissant un état de Palestine. Une résolution qui aurait dû soulever l’indignation générale. En effet, sans la base d’un accord entre Israël et une autorité palestinienne clairement définie, comment concevoir que les députés de toute la gauche française, ont pu se substituer à cet accord signé à Oslo ?

P1130505

Au nom des sacres-saints Droits de l’Homme, comment la majorité de la démocratie française peut-elle appeler, de l’extérieur, au principe d’indépendance des peuples, et ignorer le premier peuple de la région, est mis contre son gré dans le rôle d’otage sans avocat, de cette diabolique mise en scène?

Quelles responsabilités à venir incombent à nos élus de gauche de choisir la reconnaissance d’un état de Palestine fantomatique, sans que ses frontières soient définies ? Comment l’agitation  de diplomatie à la Française, peut-elle évoluer de la reconnaissance d’un état aux contours improbables, à la négociation de la paix dans cette région, avec l’autorité palestinienne du gouvernement de Ramallah, laquelle ne contrôle pas Gaza ? A l’heure d’Internet, A part le candide Laurent Fabius, qui peut croire un seul instant qu’on peut négocier la paix avec l’entité terroriste du Hamas et les barbares du Daesh, sans se soucier de ses contradictions avec les engagements militaires de la France ? La France serait-elle mieux inspirée de surveiller le recrutement terroriste sur le sol français, des Maxime Hauchard, Mohamed Merah et consorts.

En 1ère instance, ces élus voulaient-ils, à dessein, négocier entre parlementaires démocrates pour se rendre complices de la mort d’une autre démocratie, légitimée en Israël par le suffrage universelle ?

Palestine : ce pseudo état embryonnaire voulu et secouru par l’U.E et l’OCI. Cette bande de terre, étroite et artificielle, servant de laboratoire d’idées à la légitimité des affaires étrangères de l’U.E. Autrefois égyptienne, mais toujours ridiculement déchirée entre les mains des terroristes du Fatah et du Hamas, lequel dans sa charte, n’a de cesse de vouloir effacer son voisin légitime depuis la déclaration de son indépendance le 14 mai 1948. La solution à deux états semble faire sécession.

N’est-il pas scandaleux de chercher à enfumer le citoyen–électeur français au point de donner tant de priorité au vote de cette résolution unilatérale, donc pro palestinienne ?

Malgré ce contexte hallucinant, le vote de cette innocente assemblée, s’est alors effectué dans les conditions détaillées suivantes et qui s’inscrira comme une ultime offense aux accords d’Oslo par la France.

tableau-des-votes-vers2--Web

Au lendemain de ce vote, la collusion instrumentalisée de cette iniquité politique, de cette trahison d’élus et d’élites de la gauche de ce pays nous fera observer un silence complice et embarrassé des médias surfant déjà vers d’autres scoops. Dans la vie quotidienne des Français, n’y avait-il donc pas d’autres sujets de préoccupations plus importants que celui de la reconnaissance unilatérale de la Palestine? D’autant que dans les mémoires collectives, Gaza évoque les tunnels de la mort de civils israéliens, des djihadistes du Hamas tireurs de roquettes vers les zones civiles habitées en Israël. Le Hamas : ces gentils frères musulmans, amis des égorgeurs du Daesh.

Encore sous le choc, beaucoup d’électeurs citoyens Français s’interrogent sur le degré de confiance à accorder à leurs élus, au regard des conséquences historiques de ce vote unilatéral dans un hémicycle majoritairement de gauche, mais toujours acquis cycliquement à la cause palestinienne.

Ne faut-il avoir honte des élus d’une gauche prétendument démocratique, arborant le keffieh symbole des violences du terrorisme islamique ? Ainsi, au lieu de siéger et de voter la reconnaissance unilatérale de l’état de Palestine, n’auraient-ils pas été dans leur rôle à proclamer l’indépendance de la nouvelle Calédonie, ou repeindre la girafe par exemple ?

Cette naïveté de la part d’élus de gauche devenus les béni-oui-oui de l’islamisme des banlieues  ne proviendrait-elle pas de leur angélisme aveuglément idéologique pour les terroristes du Hamas ? Pour eux, Gaza ne serait pas une base de guerre islamique, mais un territoire palestinien dont la vocation serait de s’intégrer à un état revendiqué par le Fatah d’Abbas. Qui peut croire encore cela, au regard de l’actualité quotidienne ?

Les questions non résolues qui se posent

Ces partis des gauches franco-européistes, obéissent-ils, de concert, au projet mondialiste de cosmopolitisme de l’U.E ? Ce projet serait destiné à effacer de la mémoire collective les penchants criminels de l’Europe du XXe Siècle. Le peuple palestinien, modèle de laboratoire et otage politique de l’OCI, sert ici, aux étranges tractations européennes, pour absoudre les abominations maléfiques de cette Europe criminelle. Une complicité qui soutien lâchement, d’une même voix, sans oser le dire ouvertement, tous les crimes commis par les palestiniens contre les israéliens.

hamas

enfants palestiniens

Ces partis des gauches françaises, drapés derrière le mot « paix en Palestine », visent en réalité à reconquérir et instrumentaliser le vote musulman des banlieues, des antifascistes. Ces stupides pacifistes, des mouvements de gauche et d’extrême gauche, jouent, à l’insu de leur plein gré, aux apprentis sorciers, prêts à mettre le feu dans nos banlieues. Notez que le jour même de ce vote ignominieux, la jeune femme juive violée et le couple braquée à Créteil, par des arabo-musulmans qui passent à l’acte, dominés par leur seule haine séculaire des Juifs, rappelle l’affaire Ilan Halimi et ouvre la boite de pandores en France. Dans la tête de ces décervelés du Coran, l’argent est toujours associé à juifs, et qu’importe s’ils habitent une cité à Créteil !

Ce fait « d’hiver », comme hélas beaucoup d’autres proviennent de la même source de haine du Juif. En face : Ces foules incontrôlables et incontrôlées dénient le droit d’être juif en France et en Israël, et crient dans les rues de Paris « mort aux Juifs » et « Israël assassin », ne sont soumises qu’à un seul dogme : l’islam voilé, que l’on ne veut pas voir.

Image1

 

Honneur au  professionnalisme de l’AFP

France info ment – France info – est dé-ment ! Cette radio nationale, a même annoncé une manifestation de soutien au vote de reconnaissance d’un état Palestinien. Alors, je me suis déplacé à dix mètres de l’Assemblée nationale et ô témoin oculaire, j’ai observé tout le contraire :

P1130509

France info fait de la désinfo aux ordres de l’AFP : Association France Palestine.

Comment avons-nous pu en arriver là ? On ne nous dit pas tout !

Ce vote ignominieux n’était en fait qu’un ballon d’essai de nos irresponsables députés de gôche, le Parlement européen, fort de l’assemblée de 28 états membres de l’Union Européenne va rebondir sur le résultat de ce vote pour exercer une pression encore plus forte sur Israël. État nation non européen.

Dis-moi, de quoi j’me mèle ?

La proclamation de la création de cet état Palestinien aux frontières de 1967, par la voix de Frédérica Moghérini, actuellement en charge de la politique étrangère européenne, devient la raison d’être de l’U.E, ce nouveau laboratoire du cosmopolitisme qui absous les crimes maléfiques de cette Europe criminelle du XXe Siècle. Ainsi, l’œuvre inachevée de destruction massive des Juifs, par les nazis entre 1933 et 1945, à l’échelle industrielle, devrait s’accomplir par les nazislamistes du Daesh, agissant en finisseurs de la civilisation occidentale.

hamas terror

Honte à nous aussi, citoyens de base, trahis, bernés, cocufiés, sodomisés, nous qui avons portés au pouvoir ces élus, pour nous représenter. Pensez-vous un seul instant que votre vote de lèche babouches au service de l’U.E, du Qatar, de l’Iran, de l’Arabie saoudite, du Hezbollah, vous préservera du fanatisme, de la haine djihadiste dont la soif d’hégémonie, de pouvoir, de violences, de prosélytisme, éradiquera un jour prochain toutes vos sociétés, tous vos cultes ?

Honte à vous encore d’avoir oublié si vite cette vision d’horreur à travers les carnages barbares, qui ont visé à Toulouse : des enfants juifs, au sein même de leur école en France ;  à Jérusalem : des rabbins en pleine prière du matin dans leur synagogue en Israël, parce que juifs. L’antisémitisme associé à l’antisionisme, la diabolisation du peuple Juif à travers l’état d’Israël s’enracine dans les banlieues, dans les populations musulmanes. Trop de sang juif a coulé et rien n’est fait depuis des siècles. Ces actes à la hache et au couteau, attestant de la nouvelle signature du terrorisme islamique et qui apparaissent à travers de nombreux fronts, de l’Afganistant à la Syrie et l’Irak sont les signes d’une même guerre contre l’Occident sur l’ensemble de la planète.

Ceux qui pensaient candidement, que ces actes barbares contre-productifs, allaient orienter les bulletins de vote de nos députés vers le Contre, en sont réduits à changer de députés aux prochaines Législatives ? La politique et l’idéologie marxiste, et socialo communiste des pauvres palestiniens du Hamas font bon ménage autant auprès des députés français que suédois. Le courage politique d’un Jean Jaurès ou d’un Léon Blum, voilà ce qu’il manque le plus aux collabos de l’islamisme !

L’image, du statut de juif errant parmi les nations revêtu des habits de la dhimitude est séculaire, elle a traversé l’histoire de l’humanité sans qu’aucun peuple ne s’élève contre tant de siècles de stigmatisations et de détestations. Par ce vote complice digne d’un Casus Belli, la Chambre des députés français a renié à l’unanimité les accords d’Oslo qui disent qu’il ne peut y avoir de reconnaissances sans négociations. C’est aussi ce que semble dire l’Espagne.

Patrick Granville

P1130485

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée