Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 21:10

Pegida-Zemmour-Houellebecq-Paris 18 janvier… En avant pour la Reconquista !

Affiche-18-janvierEn 2013, René Marchand publiait un livre culte, « RECONQUISTA OU MORT DE L’EUROPE ». En quelques semaines, en France, les événements paraissent donner raison au titre choisi par notre ami. Les choses s’accélèrent.

Le dimanche 18 janvier, prenant leurs responsabilités, Riposte Laïque, par ailleurs éditeur de René Marchand, et Résistance Républicaine ont appelé à un premier rassemblement parisien, place de la Bourse, à 14 heures 30, avec un mot d’ordre clair : Déséquilibrés, égorgeurs, chauffards, ISLAMISTES HORS DE FRANCE. Des intervenants de différents pays européens, dont nous révélerons les noms dans les jours qui viennent, seront au rendez-vous.

Cette initiative, qui n’est qu’une première étape, se situe dans la continuité d’un réveil du peuple de France, concrétisé par plusieurs événements différents, mais complémentaires.

Saluons d’abord Eric Zemmour et tous nos compatriotes qui ont acheté son livre « LE SUICIDE FRANCAIS ». Par le succès de l’ouvrage, par les formidables prestations de son auteur sur les plateaux de télévision, le journaliste a fait passer un message de fierté nationale et de patriotisme. Il a infligé une défaite idéologique aux tenants du système, et a mis à nu tout leur travail de déconstruction de la France. Le succès de ce livre fera date.

Même s’il n’a pas fait les mêmes ventes, loin de là (ni bénéficié de la même couverture médiatique), l’ouvrage d’Hubert Lemaire, avec un titre audacieux, MUSULMANS VOUS NOUS MENTEZ, et un contenu sans ambiguïté, est une autre étape de la Reconquête qui se met en place. Dans un autre registre, la bande dessinée de Notre fondateur Pierre Cassen et de Ri7, intitulée le GUIGNOL DE L’ELYSEE, est une œuvre nécessaire, qui montre, entre autres, la réalité de la connivence entre socialistes et islamistes, pour transformer la France au plus vite.

Couverturemusulmans

Pour compléter le tableau culturel, c’est à ce moment que vont sortir deux ouvrages qui ne peuvent que compléter le tableau. Bien évidemment, on ne parle que du prochain livre de Michel Houellebecq, « SOUMISSION », où l’écrivain évoque le scenario d’un musulman élu président de la République, en 2022, avec le soutien de tous les partis politiques, contre Marine Le Pen. Cela résume tellement la dhimmitude de tous les islamo-collabos de droite, de gauche et d’extrême gauche que le scenario ne choquera pas grand monde. Ceux qui achèteront la nouvelle édition du livre de notre ami Joachim Veliocas « CES MAIRES QUI COURTISENT L’ISLAMISME », verront, par maints exemples, la trahison laïque de nombre d’élus de la République, qui achètent leur élection en finançant ouvertement les représentants de l’islam.

Mais si la lutte se gagne au niveau culturel, comme le disait le communiste italien Gramsci, elle doit se mener dans la rue, pour montrer la réalité des rapports de forces.
Bien sûr, dans ce domaine, c’est d’Allemagne que vient le meilleur espoir, avec ces manifestations organisées depuis plusieurs semaines par Pegida, parties de Dresde. A présent, elles se structurent dans tout le pays, tous les lundis soirs, et progressent en nombre, chaque semaine, pour la plus grande fureur des antifas et d’Angela Merkel. Naturellement, cette réussite interpelle, mais aussi stimule, tous les Français qui rêvent de voir un tel mouvement se concrétiser sur notre sol.

Le 17 janvier, ceux qui, habitant le sud de la France, ne pourront monter à Paris, auront l’occasion de faire œuvre utile en soutenant l’initiative du docteur Alain de Peretti, président de Vigilance Halal, qui organise une manifestation contre la Ferme des Milles Veaux, à Saint-dans la Creuse, s’opposant à ce qu’il appelle la double peine d’animaux élevés dans des conditions inhumaines, et finissant par une longue agonie due à la barbarie de l’égorgement rituel musulman. La lutte contre la halalisation de la société est un élément capital dans le combat contre l’islamisation de notre pays.

Pegida12Et le 18 janvier, cette initiative, ISLAMISTES HORS DE FRANCE, qui traduit une réalité que ce régime, soutenu par les médias aux ordres, cherche à cacher aux Français. Une guerre nous est bien déclarée, quotidiennement, sur notre sol, et nombre de Français y perdent la vie, agressés gratuitement par des soldats d’Allah qui sont tous présentés comme des déséquilibrés par ce régime et ses valets.

Ainsi, depuis l’appel des djihadistes de Syrie, demandant aux musulmans de tuer les Infidèles par tous les moyens (voiture, couteaux, pierres), les faits divers se multiplient. Après Joué-lès-Tours, Dijon, Nantes, nous avons eu droit cette semaine à un piéton de 58 ans poignardé à la gorge à Dijon par un Afghan de 27 ans, à un jeune garçon de 17 ans tué au couteau au Trocadéro, sans qu’on livre le nom du criminel, à une tentative d’étranglement d’un policier à Metz par un Turc, à un jeune homme de 20 ans poignardé à la gorge à L’Argentière, dans l’Ardèche. Dans le même temps, des Allah akbar retentissent à Nantes, où un homme monte sur une statue, après avoir vandalisé des commerces. Et ce genre d’agressions gratuites se vérifie dans nombre de pays européens, comme au Danemark, où un couple a été victime d’une sauvage agression de Somaliens.

coupledanois

Au Pays de Galles, un camion poubelle a tué six personnes, et les autorités refusent de donner le nom du coupable. Que dire des agressions de lieux de culte, majoritairement chrétiens, par des vandales très majoritairement musulmans ? Faut-il parler de l’ensauvagement de notre pays, la France, de ses 200 viols par jour, 2000 agressions et 13.000 vols (chiffres de Laurent Obertone dans France Orange Mécanique), et remarquer que l’islam est première religion dans nos prisons… Faut-il énumérer, comme vient de le faire en exclusivité pour RL le journaliste Francis Gruzelle, la trentaine d’agressions, souvent mortelles, au couteau ou par balles, qui se sont produits sur notre territoires ces dernières semaines ?

http://ripostelaique.com/comment-expliquer-le-meurtre-a-larme-blanche-de-largentiere.html

Dans le même temps, une vidéo, vue par plus de 300.000 visiteurs en trois journées, d’un islamo-rappeur appelé Médine (qui a publié un livre avec l’islamo-collabo Pascal Boniface), appelle ouvertement les musulmans à crucifier les « laïcards », et cite, en fin de clip, Nadine Morano, Jean-François Copé et… notre fondateur, Pierre Cassen.

Les propagandistes du système se taisent, sur cette mise en danger délibérée de meneurs d’opinion, et, tel un Plenel, cherchent à accuser les policiers de Joué-lès-Tours d’avoir assassiné le paisible musulman qui a frappé et blessé trois des leurs. Ils minimisent la nature des agressions, et font leur la version du gouvernement et de son ministre de l’Intérieur islamo-collabo, qui ose menacer ceux qui refusent de se laisser égorger en silence…

Notre peuple est en danger d’islam, et en danger d’islamo-collabos. Pour les traitres qui nous dirigent, nous devrions nous laisser égorger, renverser par des chauffards forcément déséquilibrés scandant hystériquement Allah akbar? Le destin qu’ils nous réservent, c’est de nous soumettre à une dhimmitude baptisée « vivre ensemble »? Seule une mobilisation populaire massive peut empêcher la catastrophe qui se dessine.

D’ici le 18 janvier, vous pouvez participer à la Reconquista qui se met en place. Achetez les livres qui aident la Résistance que leurs auteurs s’appellent Eric Zemmour, Hubert Lemaire, Michel Houellebecq, Joachim Veliocas ou d’autres…

Participez, voire impulsez localement des initiatives qui construisent un rapport de forces favorable à ceux qui refusent l’islamisation de leur pays.

Préparez-vous déjà pour le 18 janvier, mais aussi pour après, à répondre à d’autres initiatives, d’une toute autre envergure, qui se mettront en place… si les Français le veulent bien.

Chacun sent bien que 2015 sera une année très importante, dans la guerre de civilisation qui nous est déclarée par l’islam et ses disciples.

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 19:54

Politiquement correct ou marxisme culturel ?

 

melenchon-staline2Depuis de nombreuses années la même question me hante. Pourquoi les gens de gauche soutiennent-il avec autant d’assurance et d’arrogance l’islam et les minorités trop visibles en Europe et dans notre pays ? Est-ce par pure bêtise ou par simple calcul électoral ? Est-ce par flemme intellectuelle ou par idéologie ? Est-ce par lâcheté ou par le développement d’une pathologie encore inconnue ? Est-ce que les patriotes ont une vision exacerbée de la nation ou les gens de gauche sont des jean-foutres ?

Et puis je suis tombé par hasard, au fil de mes lectures sur une phrase qui m’a paru dans un premier temps exagérée.

La voici :

« Le politiquement correct n’est pas une mode mais une idéologie, également connue sous le nom de « Marxisme Culturel », mise au point par des Marxistes, en vue de détruire la civilisation occidentale en se servant des frustrations des minorités. »

Il s’agirait donc d’une idéologie de gauche se cherchant une sorte de prolétariat de substitution autre que la traditionnelle classe ouvrière. Le marxisme culturel se focalisant ainsi sur des « opprimés » réels ou supposés, des « victimes » plus ou moins factices, des « exploités » pas forcément exploités.

Alors j’ai creusé le sujet

Après le rejet des révolutions hongroises et allemandes de 1918, Lénine a constaté que son régime ne survivait que par la terreur. Il fallait donc trouver autre chose! En 1922 il convoqua à l’Institut Marx-Engels de Moscou une réunion du Komintern afin que Lukács et Münzenberg puissent exposer officiellement leur stratégie de conquête de l’Occident.

Au contraire du marxisme économique par le soulèvement du prolétariat ils proposaient d’y substituer le « marxisme culturel » par la subversion des intellectuels.

Le chemin serait plus long mais la victoire certaine.

Willi Münzenberg, grand architecte de la Désinformation sous Lénine puis Staline, convaincu que le Communisme ne pourrait jamais s’implanter si la nature même des peuples de la Chrétienté n’était au préalable radicalement transformée, a défini l’objectif et donné le mode d’emploi du Marxisme Culturel :

« Organiser les intellectuels et se servir d’eux pour pourrir la Civilisation Occidentale jusqu’à ce qu’elle pue. Alors seulement, après que toutes ses valeurs eussent été corrompues et la vie rendue impossible, pourrions-nous imposer notre Dictature du Prolétariat. »

Des intellectuels marxistes internationaux fondèrent en 1923, l’École de Francfort afin d’étudier les causes de ces échecs. Elle rassemblait des socio-philosophes universitaires tels que Horkheimer, Wiesengrund, Adorno, Marcuse, Benjamin, Fromm, Pollock, Neumann, Wiggersrhaus, suivis par Haberm, Lukacs… et assistés par Sigmund Freud.

Constat : Les Peuples rejetaient le marxisme.

Question : Y aurait-il une erreur dans la doctrine?

Réponse : Impossible. L’erreur est dans l’immaturité des peuples.

Conclusion : il faut changer les peuples avant de prendre le pouvoir.

Commencer-vous à entrevoir la notion de grand remplacement ?

Herbert Marcuse écrit :

« C’est le peuple qui n’a pas rempli le rôle que lui avait réservé la théorie révolutionnaire » … « mis devant la possibilité de la révolution, le peuple aura préféré s’en détourner en adhérant profondément aux institutions définissant la civilisation occidentale. » « Qu’une conscience non révolutionnaire – ou plutôt antirévolutionnaire – prévaut dans la majorité de la classe ouvrière, cela saute aux yeux. »

Et il continue:

« Il faut préférer la dictature des intellectuels au pouvoir d’un peuple encore imparfait. […] Il est nécessaire, pour une société civilisée, que des gens éduqués aient des prérogatives politiques pour combattre les sentiments, les attitudes et les concepts des masses non éduquées. »

Cette doctrine ils l’ont appelé « Marxisme Culturel », ou Déconstructivisme.

En Europe, au Canada comme aux États-Unis les méthodes employées pour détruire le pouvoir occidental sont les mêmes :

  • fragmentation de la société,
  • immigration de masse,
  • christianophobie,
  • islamophilie,
  • communautarisme,
  • métissage,
  • affirmative action,
  • mariage homosexuel,
  • destruction de la famille,
  • de la nation etc.Il était impératif pour les tenants de cette idéologie d’infiltrer et de prendre le contrôle des lieux dans lesquels sont dispensées les valeurs occidentales, c’est-à-dire :
  • l’école,
  • l’église,
  • la justice,
  • les médias,
  • les partis politiques,
  • les milieux artistiques, … afin d’y détruire les valeurs anciennes et de les utiliser pour dispenser de nouvelles « valeurs ». 

Nous en sommes témoins tous les jours, aux travers de la politique socialiste menée depuis l’élection de Hollande !

Dans tous les cas, l’objectif est de se poser en « défenseur des opprimés », pour se donner une image sympathique et en profiter pour détruire les valeurs occidentales, et en priorité la famille et la nation, les deux piliers de la civilisation occidentale, et les remplacer par d’autres. Les marxistes culturels sont donc des manipulateurs qui exploitent le ressentiment d’autrui pour atteindre leurs objectifs. Derrière chacune de leurs actions, il y a un objectif visant à leur permettre d’instaurer leur socialisme. La lutte pour les droits des homosexuels ou des femmes leur permet de détruire l’institution familiale, cercle important de la transmission des valeurs. La lutte pour l’antiracisme et le métissage et la promotion du multiculturalisme leur permet de détruire l’identité nationale donc la nation, lieu majeur de transmission des valeurs. La façon d’attirer les moutons c’est de victimiser les minorités et placer tout ce qui représente les valeurs morales traditionnelles comme étant oppressives et démonisé en racisme, antisémitisme, sexisme, homophobie, islamophobie, etc… Le mouvement vert est utilisé par les marxistes pour attaquer le capitalisme et promouvoir le collectivisme. On les appelle les melons d’eau, puisqu’ils sont vert écolo à l’extérieur, mais rouge socialiste à l’intérieur. Patrick Moore, fondateur de Greenpeace, a quitté son mouvement quand il a été usurpé par des extrémistes gauchistes. Tous ces mouvements qui défendent les « minorités » ont comme but la destruction de nos valeurs traditionnelles occidentales, moralité, liberté, parce que ces valeurs sont incompatibles avec le communisme, qui requiert un contrôle total sur l’individu, au nom du « bien commun ». De plus quand ils perdent le débat des idées, ils n’ont qu’à traiter leurs opposants de racistes, sexistes, pollueurs à la solde des pétrolières, ou n’importe quel autre insulte du genre et clore le débat. Il est impossible de critiquer Obama et sa politique sans se faire traiter de raciste. Il est impossible de critiquer l’islam sans se faire traiter de raciste xénophobe.

Le but étant donc de façonner la pensée des peuples, promouvoir la fragmentation de la société en minorités, religieuses, raciales, sexuelles, et dresser ces minorités contre la majorité traditionnelle culpabilisée, qui n’avait plus d’autre choix que de se taire. Au moindre écart de langage, on vous traîne devant les tribunaux, en brandissant jusqu’à plus soif les clichés éculés de l’antisémitisme, de la xénophobie, du racisme, de l’islamophobie, du fascisme, de l’homophobie, du nazisme, etc.   Voter pour quelqu’un « parce qu’il est noir » c’est correct, mais qui oserait dire qu’il a voté pour quelqu’un « parce qu’il est blanc »? Impensable!

Dans toutes les sociétés, il y a toujours des motifs de mécontentement. Les marxistes exploitent ces mécontentements par la propagande en les amplifiant de façon à attirer de nouveaux fidèles. Le marxisme économique s’était spécialisé dans l’exploitation de la misère ouvrière. Le marxisme culturel a aussi utilisé la démagogie pour se trouver de nouveaux adeptes. Ils ont exploité aux USA le ressentiment des noirs américains (en France celui des musulmans), l’ostracisme qui frappait les homosexuels, le statut de la femme, les problèmes d’environnement…

Cela se fait toujours au nom de causes nobles, charitables, compassionnelles, antiracistes, droit-de-l’hommistes.

Une minorité ne doit pas être opprimée, ni ostracisée, on se doit de respecter les minorités. Mais une minorité reste une minorité, et ne doit pas être élevée au rang supérieur, ou passer devant tout le monde parce qu’elle est une minorité !

Les minorités se doivent de respecter la majorité et de s’intégrer et de s’accommoder des valeurs de la majorité, mais surtout cesser de jouer à la victime, alors qu’elles sont dans le pays le plus libre du monde.

Surtout quand on comprend le but réel derrière cette idéologie…
André GALILEO

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 19:50

Seulement 940 véhicules brûlés au 1er janvier 2015 : Valls crie victoire !

 

http://www.dailymotion.com/video/x2dui02_reveillon-940-voitures-brulees-en-baisse-de-12-par-rapport-a-l-an-passe_news 

Ce qu’il y a de bien avec les incapables mais vaniteux, c’est qu’ils sautent sur n’importe quelle occasion de se réjouir de leur « action », même s’il faut lire la partition sur un tout autre tempo que le leur !

Aujourd’hui c’est notre vaillant premier ministre qui s’extasie, parce que lors de la nuit où la plupart des citoyens se souhaitent quantité de bonnes choses pour l’année à venir, il n’y ait à déplorer ce 1er janvier 2015, QUE 940 véhicules brûlés dans la nuit (les 940 propriétaires de carcasses calcinées apprécieront) soit une diminution de 12% par rapport à l’an passé, selon les chiffres officiels annoncés par le très compétent Cazeneuve.

http://www.dreuz.info/2015/01/nuit-de-la-saint-sylvestre-pourquoi-940-voitures-ont-brule/?  

« Victoire » ! C’est sans doute ce grand cri d’allégresse qui a résonné dans sa tête vide lorsqu’il a eu connaissance de ces chiffres miraculeux, qui sont le résultat de la fermeté de son action ou plutôt de l’action du brillant ministre de l’Intérieur qu’il a si bien su choisir pour continuer ce qu’il avait bien commencé avant sa promotion à la tête du gouvernement.

Parce que précisément, l’année dernière à la même époque, où il n’était que « ministre de l’Intérieur », il s’était déjà réjoui d’une baisse « significative » de plus de 10,60 % de voitures brûlées la nuit de la St Sylvestre puisque au total 1067 véhicules avaient été incendiés lors du Nouvel An contre 1193 l’an précédent.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/01/01016-20140101ARTFIG00129-nuit-de-la-saint-sylvestre-1067-voitures-brulees-un-chiffre-en-baisse.php 

Le plus « comique » si j’ose m’exprimer ainsi (car moi je compatis grandement à la souffrance des 940 citoyens qui n’ont plus de véhicule pour se rendre à leur travail) c’est la satisfaction qui transparaît dans les propos officiels, montrant que les socialistes découvrant « le fil à couper le beurre », viennent de comprendre qu’il y a une évidente corrélation entre la diminution des actes délictuels face à l’augmentation sensible des forces de l’ordre …

Il faut dire que craignant des attentats terroristes (tiens donc, la nuit de la Saint-Sylvestre aurait donc la même influence néfaste que la pleine lune sur les « déséquilibrés »?) sans aucun rapport avec l’islam, cela va sans dire … le gouvernement avait décidé cette année de renforcer les dispositifs ; ainsi plus de 90.000 policiers, gendarmes, militaires et pompiers étaient mobilisés pour assurer la sécurité dans le pays.

Mazette ! Que de monde pour prévenir d’éventuels événements, précédemment affublés du terme de « cas isolés » … histoire de démentir les indignations des patriotes devant le danger qui les guette peut-être à chaque coin de rue … depuis que l’Etat islamique incite sans détour les jeunes des cités à partir faire le djihad, voire à le faire sur place en combattant les mécréants qu’ils croiseront.

Mais dans cette nuit particulière, jointure entre une année qui se termine, et la suivante qui arrive au douzième coup de minuit, c’est devenu une véritable mais ignoble coutume pour bien des racailles de « se payer » les voitures de ceux qui pourtant vont bosser chaque matin afin de permettre à nos généreux dirigeants de leur octroyer toutes sortes d’avantages sonnants et trébuchants, sans se fatiguer le moins du monde.

Coutume insensée qu’il aurait fallu tuer dans l’œuf dès la première année, mais que notre minable président, comme ses prédécesseurs, ont traité avec légèreté et insouciance … occupés qu’ils étaient à bâfrer aux frais des contribuables !

Carte de France des feux de joie de la Saint-Sylvestre et du Nouvel An 2015.

https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zUQHs5bsXn5o.kZEqXZkYwpGM 

Et contrairement aux deux guignols précités, je trouve que 940 voitures incendiées c’est toujours 940 de trop, et qu’il n’y a sûrement pas motif à pavoiser parce que 127 véhicules ont été épargnés par rapport à l’an passé !

http://www.huffingtonpost.fr/2015/01/01/nouvel-an-2015-voitures-brulees-en- baisse_ n_ 6403978.html?utm_hp_ref=france&ir=France     

Si des ordres légitimes et continuels de fermeté étaient donnés aux forces de l’ordre, nous n’en serions pas là ; pour cette raison donc (et pour bien d’autres) je n’octroierai aucun satisfecit à nos deux larrons excellant uniquement dans la parfaite manipulation de la langue de bois et de rien d’autre, et m’abstiendrai de formuler ici les vœux que je leur destine pour 2015.

En revanche c’est avec un immense plaisir que je souhaite une très belle année à tous ceux, censés protéger les citoyens, mais qui souffrent de devoir obéir à des ordres iniques reçus des vendus du pouvoir !

Malgré les circonstances, belle année à tous les citoyens… sauf pour l’indigne gouvernement au complet, tous ses amis collabos, et les racailles qui polluent nos rues et nos cités.

Josiane Filio  

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 04:51

Un islamo-rappeur appelle à crucifier les laïcards, puis cite Morano, Copé et… Pierre Cassen

https://www.youtube.com/watch?v=E7B45h_lAEk

Parmi les meilleurs passages, retenons :

« Crucifions les laïcards comme à Golgotha » (0′ 33).

« Au croisement entre le voyou et le révérend, si je te flingue dans mes rêves je te demande pardon en  me réveillant, en me référant (révérend, révérant ?) toujours dans (sic)  le Saint Coran » (0′ 43)

« Si j’applique la charia les voleurs pourront plus faire de main courante » (allusion à la main coupée) (0′ 53)

- « Je mets des fatwas sur la tête des cons » (0 mn 53)

chretienscrucifies

Quel est le message véhiculé ? Les musulmans n’ont pas besoin de laïcité, la loi d’Allah leur suffit, avec son coran, son halal, ses voiles, sa polygamie, sa non-mixité, ses fatwas, son muezzin. Et le rappeur déclare la guerre à Marianne et à son modèle laïque, pour que la France devienne au plus vite musulmane.

L’islamo-racaille Medine appelle ouvertement à crucifier les laïcards. A une époque où, en Syrie, l’Etat islamique a multiplié les crucifixions de chrétiens, chacun appréciera la menace à peine voilée de ce passage.

Enfin, cerise sur le gâteau, il cite, à la fin de sa diatribe (3’23), trois noms qu’il balance en pâture aux siens : Nadine Morano, Jean-François Copé et… Pierre Cassen. Ces trois personnes sont censées être le diable laïque habitant le corps de Marianne, et par un exorcisme (ça existe en islam ?) elles en sont chassées et condamnées à l’exil pour l’éternité.

On ignore si notre fondateur sera ravi de figurer en aussi éminente compagnie, où s’il ne sera pas agacé d’être assimilé à deux UMP complices du bilan de Sarkozy, et de tous ses actes de dhimmitude…

On remarquera, en outre, que le chanteur, à deux reprises, au début et au milieu du clip, fait un geste de la main courant sur son cou, qui évoque l’égorgement musulman.

Dans quel contexte sort cette « création artistique » ? Quelques jours après la vidéo, diffusée sur le net, où des djihadistes français, depuis la Syrie et l’Etat islamique, encouragent les musulmans, sur notre sol, à tuer les infidèles, dans ces termes : «Tuez-les (les infidèles), tuez-les où qu’ils soient, tuez-les, ne les laissez pas vivre en paix!… Ecrasez-les avec vos voitures. Explosez leurs têtes, que ce soit avec une pierre, ou quoi que ce soit. Si t’arrives pas à te procurer un pistolet, y’a des pierres, y’a des couteaux, y’a tout ce qu’il faut».

Suite à ce message, des soldats d’Allah ont, avec des couteaux ou des voitures, agressé et tué des Français, à Joué, à Dijon (ce soir, quelques semaines après qu’un chauffard ait écrasé treize passants, un malheureux de 58 ans a été poignardé à la gorge par un Afghan de 27 ans, en plein centre ville) et à Nantes. Ce clip, où on balance des noms, et où on encourage les musulmans à crucifier les « laïcards », est ouvertement dans la continuité des appels au meurtre des djihadistes de l’Etat islamique à l’encontre de nos compatriotes.

Nous attendons donc avec impatience la réaction des prétendus antiracistes, devant ce qui s’apparente, quand on connait les traditions musulmanes, à des menaces de mort et, dans le contexte actuel, à une mise en danger délibérée de Nadine Morano, Jean-François Copé et Pierre Cassen.

Nous attendons avec intérêt ce que va être la réaction de la Libre Pensée, du GODF, de l’Ufal et tous les lèche-babouches qui se disent laïques pour mieux cibler la seule religion catholique.

Quant au Parquet, si prompt à traîner devant les tribunaux les patriotes, nous attendons également avec intérêt quelle sera sa réaction… Car nous rappelons quand même que des personnes comme justement Pierre Cassen, mais aussi Pascal Hilout, Christine Tasin, Renaud Camus, Jacques Philarchein ou Fanny Truchelut ont été traînées devant les tribunaux, et souvent lourdement condamnés, sans jamais avoir menacé, eux, de crucifier les musulmans, ou de les égorger…

Le procureur Chauvelot avait justifié sa demande de relaxe de Nicolas Bedos, qui avait qualifié Marine Le Pen de « salope fascisante », au nom du droit à l’humour. Et cette fois, va-t-elle nous faire le coup de la création artistique ?

Nous allons suivre cela avec beaucoup d’intérêt…

Paul Le Poulpe

[…]
Je porte la barbe j’suis de mauvais poil
Porte le voile t’es dans de beaux draps
Crucifions les laïcards comme à Golgotha
Le polygame vaut bien mieux que l’ami Strauss-Kahn
Cherche pas de viande Hallal dans les lasagnes c’est que du cheval
[…]
En me référant toujours dans le Saint-Coran
Si j’applique la Charia les voleurs pourront plus faire de main courante
[…]
J’suis une islamo-caillera, c’est ma prière de rue
[…]
Une banane contre le racisme, du jambon pour l’intégration
Pour repousser les nazislamistes, on ferme les portes de l’éducation
[…]
Je me suffis d’Allah, pas besoin qu’on me laïcise
[…]
Islamo-racaille c’est l’appel du muezzin

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 04:49

Pourquoi les disciples d’Allah sont le nouveau cauchemar de l’humanité

CouverturemusulmansL’islam a réussi à transformer la psyché, à façonner la pensée et à moduler l’humanité de ses fidèles comme s’il était devenu lui-même une nouvelle entité bio-génétique conférant aux natifs de cette religion et à ceux qui choisissent de s’y soumettre un ADN spécifique.

Etre musulman c’est appartenir ainsi à un peuple partageant le même patrimoine génétique. Faire partie d’une race qui ne ressemble en rien aux autres humains dont elle serait  seigneur et maîtresse à cause de la pureté de son sang d’origine supra humaine fabriqué par Allah lui-même et dont il a irrigué le corps de ses fidèles conçus de surcroît par lui. Tous les musulmans sont par définition son bien, sa propriété de plein de droit. C’est lui qui les engendre, les vrais pères géniteurs ne sont pas des pères, ils ne font qu’accomplir sa volonté de déposer la semence dans le champ de labour que représente le corps de la femme.

L’homme musulman est dépourvu de toute pensée critique adoptant un comportement identique à celui de ses coreligionnaires. S’habille pareil, accomplissant les mêmes faits et gestes quotidiens que tous ses semblables, ne vivant que par et pour l’islam, n’écoutant que les paroles d’Allah et de Mahomet. Prier, apprendre et réciter le Coran du matin au soir sans rien comprendre au sens des mots. Abêti et lobotomisé qui attend son heure, un signe d’Allah pour partir dans le sentier du djihad. Un musulman ne fait le choix de rien, c’est Allah qui l’inspire et guide ses pas et ses mains. Né pour servir la cause Allah et jamais la cause des hommes, dépourvu de tout sentiment humain au coeur rempli de rancoeur et de haine pour tous ceux que son livre satanique désigne comme ennemis de sa religion. Sans jamais se poser la question sur le simple fait que de ne pas partager les idées de Mahomet ne fait pas du juif, du chrétien des porcs, des singes, des êtres maléfiques à abattre et exterminer. Un homme unidimensionnel sans humanité, ni réflexion personnelle, incapable de raisonner et de pourvoir à ses propres besoins contrairement à celui d’Herbert Marcuse consumériste mais à même d’oeuvrer pour la satisfaction de ses besoins par la force de son travail.

L’islam est bien passé ces dernières décennies du stade d’une manufacture artisanale qui fabrique quelques spécimen coomme Ben Laden, Omar Tourabi, Rached Ghannouchi, au stade d’une industrie lourde capable de produire des Mohamed Merah et des Nemmouche par millions.

Cette transmutation de la personnalité n’est pas sans rappeler celle opérée par le nazisme et le fascisme.
L’islamisme qui est à l’islam ce que l’hitlérisme est au nazisme qui se veut l’Islam authentique à juste raison, est une réactualisation de l’islam des origines, régissant de la manière la plus totalitaire et la plus rigoriste tous les aspects de la vie sociale, cultuelle, politique, personnelle de ses adeptes dans le moindre détail jusque dans les alcôves et leur vie intime, est en train aujourd’hui d’engendrer une nouvelle espèce humaine que j’ai appelée dans un de mes articles l’homo wahhabitus.

Doté de sa propre personnalité, dépourvu de tout sentiment humain, frustré, primaire, agressif, asocial, velléitaire, bourru, mystique, immature, incapable de penser et de réfléchir par lui-même, idolâtre et iconoclaste. Il est tout et son contraire, mais à condition que les icônes passées aient un caractère musulman. C’est un vrai cas clinique qui présente un danger pour lui-même et surtout pour la société, sa pathologie incurable est de nature contagieuse.
Seule la mise en quarantaine est la thérapie indiquée.

Atteint de délires, dédoublement de personnalité, doublés d’angoisses existentielles et de pulsions mystificatrices, il s’invente un personnage qui le substitue au sien, vivant dans la peau d’un autre qu’il se veut lui-même, convaincu d’être investi de mission divine pour défendre, protéger la pureté originelle de la religion et établir la souveraineté d’Allah sur tous les hommes.
Guidés par leur seule vision cosmique et impériale du monde : ré-islamiser, sous forme de wahhabisation et islamiser par la propagation de sa doctrine aux quatre coins du monde par tous les moyens y compris la purification ethnique et religieuse comme c’est le cas en Irak, au Nigéria et un degré moindre en Egypte.

En tout état de cause, les mécanismes idéologiques de caractère prophétique et messianique, ne peuvent qu’impacter, conditionner outrageusement et influence leur état psychologique uniforme qui les fait distinguer du commun des mortels,

Je n’ai pas la prétention d’analyser la psychologie des islamistes, mais chercher tout au moins à esquisser un portrait à partir des éléments d’observation tels que nous restituent leurs troubles de comportement, leurs excès de prosélytisme agressif et envahissant nos cités, piétinant notre espace laïc, leurs incohérences verbales, leurs onomatopées, leurs évocations récurrentes à Dieu, leur manichéisme outrancier, leurs convulsions pathogènes, leurs crises de démence dont certaines préfigurent du Grand Fracas Coranique, leur procession, leur aversion du genre humain, vomissant nos lois et brûlant nos codes et nos drapeaux, leur état pathologique de confusion mentale et leur absence de discernement.

Il en résulte que les islamistes ne semblent pas avoir de caractère humain dans le sens humaniste du terme qui fait de l’homme acteur de sa vie et ce pour les raisons suivantes : ils sont psychopathes, schizophrènes, messianiques, fascistes, racistes, antisémites, ethnocentristes, mégalomanes, phallocrates, à la misogynie érigée en dogme, pervers, adeptes de la magie noire, gourous, affabulateurs, haineux, nocifs, pour l’écosystème humain, ultra-violents, ultra-réactionnaires, paranoïaques, illuminés sectaires, atteints du syndrome du borderline, idolâtres, profanateurs de mosquées, hérétiques, terroristes, bellicistes, impérialistes, génocidaires, rêvant de faire de la terre le royaume d’Allah purifié du genre humain tels que les athées, les démocrates, les laïcs, les infidèles qu’ils sont censés tuer tous un par un jusqu’au dernier, notre destin sera islamiste ou il ne le sera pas telle que le prévoit leur prophète.

Déferlant sur les cités urbaines tels des meutes de loup, battant le pas comme s’ils rejouaient une scène martiale sur le modèle des escadrons des Waffen SS dans lesquels s’étaient enrôlés leurs aïeux. Ne laissant ainsi subsister aucun doute quant aux accointances idéologiques entre leur idéologie et le nazisme. Vouant comme eux un véritable culte a leur chef cette figure centrale et tutélaire, une sorte de guide suprême comme un duce, un Führer, un Ayatollah ou un Habib Allah à l’exemple de ce Gourou illuminé qui en train de mettre la Tunisie sous sa coupe réglée.

Leurs ressentiments féroces et maladifs font d’eux des êtres voraces, charognards, archaïques, névrotiques, barbares, sanguinaires, assoiffés de sang humain avides de notre chair, faisant de la terreur leur foi et de leur loi canonique une arme de destruction massive, Hitler et Staline passeraient pour des humains à côté d’eux, leur bave est venimeuse. Ils sont pour notre humanité ce que furent les Banu Hilal et leurs alliés les Banu Souleiem pour la Tunisie.

Ils ne respectent ni Allah qui est pourtant leur maître-esclavagiste ni leurs coreligionnaires qui rêvent de vivre leur humanité qui sont souvent les premières victimes de leur déferlante tsunamienne et encore moins l’humanité non-musulmane. Ils sont des exterminators, Pol pot est plus humain qu’eux.

Leur humanité est le produit de leur psyché un mélange de Dracula de Jack L’éventreur et de Frankenstein. Ils sont tout simplement des Islamistes. A coté d’eux, les hydres d’Hercule seraient moins effrayantes et épouvantables.

Des figures cauchemardesques devenues le cauchemar éveillé de l’humanité, laissant apparaître les croque-mitaines comme des archanges. Sources d’angoisses et de peur, ils préfigurent le monde des ténèbres dans lequel ils veulent entraîner le commun des mortels. Incarnation vivante de cette vision apocalyptique du monde celle du Grand Effroi. Leurs évocations incantatoires sont autant d’exaltations du démon qui irrigue leurs artères et nourrit leur cerveau. Dépossédés de leur propre humanité, ils ne vivent que dans la haine destructrice de ceux qui vivent leur état d’humanité.

Salem Ben Ammar

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 04:47

Pendant que Sopo-Bergé s’acharnent sur Zemmour, les Français se font poignarder…

Ri7Sopo-sifaouiNous apprenons donc, ce soir, que la ville de Dijon vient d’être à nouveau frappée par les agressions musulmanes. Cette fois, c’est un homme âgé de 58 ans qui a été frappé à la gorge par un Afghan de 27 ans, que l’islamo-collabo Cazeneuve présentera sans doute comme un déséquilibré.

http://www.bienpublic.com/actualite/2015/01/02/dijon-victime-d-un-coup-de-couteau-a-la-gorge-place-darcy

Pendant ce temps là, soixante courageux citoyens, dont beaucoup sont issus de la diversité, pensent que le plus important est d’empêcher le journaliste Eric Zemmour de travailler. Pour cela, ces vaillants démocrates ont écrit au président du CSA pour lui demander rien de moins que l’interdiction de Zemmour sur nos antennes !

http://www.minurne.org/?p=385

Voilà les noms de ces grands défenseurs de la liberté. On y note parmi les plus beaux fleurons l’ancienne vice-présidente socialiste du Sénat, Sopo et l’ineffable Sifaoui, qui paraît refaire surface, quelques bobos dégénérés comme Balasko, le milliardaire francophobe homosexualiste haineux Pierre Bergé, l’inévitable historien communautariste Durpaire, le député-racaillou Ramzy Hammadi et quelques confrères socialos, le musulman « progressiste » Ghaleb Bencheikh, sans oublier le Cran…

On connaissait les Sept Nains, les Douze Salopards, les Quarante Voleurs, voilà les Soixante Collabos qui préfèrent s’en prendre à un homme libre qui n’a que sa plume, plutôt qu’à des fascistes religieux qui assassinent nos compatriotes avec des couteaux ou des voitures. Ils sont les parfait héritiers de ceux qui se faisaient appeler « les Bons Français », quand ils écrivaient à la Gestapo…

Signataires :
Dominique SOPO, Président de SOS Racisme
Amirouche LAÏDI, Président du Club Averroès
Sacha REINGEWIRTZ, président de l’UEJF
Ghaleb BENCHEIKH, spécialiste de l’Islam
Pierre BERGE, entrepreneur
Josiane BALASKO, comédienne
Michel BOUJENAH, humoriste
Slim BEN ACHOUR, avocat au barreau de Paris
José PENTROSCOPE, président du Cifordom
Serge ROMANA, président du CM98
Benjamin ABTAN, Président de l’EGAM-Le mouvement antiraciste européen
Naïma CHARAÏ, présidente de l’Agence nationale pour la Cohésion Sociale (ACSé)
Mohamed SIFAOUI, écrivain et réalisateur
Louis-George TIN, président du CRAN
Zoïa GUSCHLBAUER, présidente de la FIDL, le syndicat lycéen
Mehdi Thomas ALLAL, responsable du pôle anti-discriminations de la fondation Terra Nova
Abdelhak KACHOURI, vice-président de la région Ile-de-France
Nacer KETTANE, président de Beur FM
Yvan ATTAL, comédien
Jean BENGUIGUI, comédien
Hamid CHRIET, éditorialiste
Mehdi MAHAMMEDI-BOUZINA, membre du comité de direction de Cartes sur Table
Jean-Luc RICHARD, maître de conférences à l’Université Rennes II
Virginie MARTIN, politologue, présidente du Think Tank Different
Thomas RAYNAL, ancien journaliste dans la presse culturelle
Baki YOUSSOUFOU, fondateur de We sign it
Ibrahim SOREL, président de BDM TV
Bariza KIARI, sénatrice de Paris
Sihem SOUID, chroniqueuse
Saïd HAMMOUCHE, président de Mozaïk RH
Nadège ABOMANGOLI, conseillère régionale d’Ile-de-France
Valérie OSOUF, réalisatrice
Marc CHEB SUN, directeur de publication de « D’ici et d’ailleurs »
Alexis BACHELAY, député des Hauts-de-Seine
Yannick WEZET-JOHN NAMBO, producteur
David GAKUNZI, président du Paris Global Forum
Willian LEDAY, conseiller municipal, membre du bureau de Terra Nova
Leïla AICHI, sénatrice de Paris
Stéphane JUGNOT, statisticien-économiste à l’Insee
Muriel JASMIN, présidente du Comité Femme Fer
Razzy HAMMADI, député de Seine-Saint-Denis
Marie RAYNAL, citoyenne engagée
Claude ROSSIGNOL, citoyen engagé
Pierre HENRY, directeur Général de France Terre d’Asile
Mélite JASMIN, présidente de l’association mazzacca -afro-Caraïbeenne (M.A.C.)
David Sar AUERBACH CHIFFRIN, président de la Fédération Total Respect (Tjenbé Rèd)
Séta PAPAZIAN, présidente du collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)
Yohann ROSZEWITCH, président de SOS Homophobie
Carole DA SILVA, présidente de l’Afip
Thierno CAMARA, secrétaire Général du Forim
Nabbie SOUMAH, anthropologue
Nader ALAMI, journaliste
Karime ADENIS, réalisateur
Jean RAYMOND, journaliste
Abderrahim BOURKIA, sociologue
Helen MORA, attachée de presse
Michel NOLL, producteur
François DURPAIRE, historien
Bernard SCHALSCHA, membre du comité de rédaction de La Règle du Jeu

Jeanne Bourdillon

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 19:02

Le Reich nazi est une colonie de vacances à côté de la Oumma musulmane

 

J’aurais tant et tant aimé brosser un tableau des plus flatteurs de cette Oumma favorite d’Allah, la fosse septique de l’humanité.

Mais je n’ai pas le don de travestir la réalité et de manipuler les images que cette magnifique et sublime Oumma renvoie au monde. C’est vrai qu’ailleurs le raisin est acide, mais le sien est plus qu’acide, il porte en lui un virus létal pour notre humanité. Il est incomestible pour cette Oumma elle-même. Obsédée par son ethnocentrisme et aveuglée par sa propre haine d’elle-même qu’elle projette de manière récurrente sur le miroir de l’humanité.

Une Oumma qui à défaut d’avoir conquis le monde par ses qualités humaines, scientifiques, pacifistes, technologiques, industrieuses, industrielles, médicales, etc. occupe aujourd’hui les rubriques des faits divers de tous les médias du monde. Une Oumma dont les disciples sont surreprésentés dans les milieux carcéraux en Europe. Une Oumma qui affiche la vertu halal sur les frontons des commerces exploités par ses fidèles mais qui pratiquent le vice, transformant ces lieux en espaces d’approvisionnement en produits illicites dans le sens du droit positif mais dont la commercialisation est compatible avec les dogmes de la foi islamique.

Une Oumma qui prêche l’amour d’Allah et de son prophète mais qui éprouve une aversion pathologique à tout ce qui n’a pas son caractère. Une Oumma qui se rêve en maîtresse de l’univers mais qui n’est même pas capable d’être maîtresse de ses actes et qui, à chaque fois, se réfugie derrière le paravent de la théorie des complots.

Une Oumma qui se veut le nombril du monde alors qu’elle est un pion, une marionnette, un godillot, un essuie-pied pour ses vrais maîtres.

Une Oumma qui se veut l’alternative aux autres systèmes politiques et économiques qui gouvernent le monde, alors qu’elle est incapable de se gouverner elle-même, éternelle dominion qu’elle est. Une Oumma qui se veut un remède aux maux du monde alors qu’elle est la source de tous les maux dont souffre notre humanité et responsable de toutes ses plaies : terrorisme, insécurité, violence, intolérance, racisme, antisémitisme, xénophobie, homophobie, pédophilie, pogroms, autodafés, oukases de mort, etc.

Une Oumma qui veut faire de l’autre un dhimmi, un sous-homme, une portion congrue, un pestiféré, un être impur, n’est pas seulement nazie, elle est avant tout musulmane.

Une Oumma qui se prétend un sanctuaire pour les femmes, alors qu’il ne se passe pas un instant sur sa terre aussi sacrée que les camps de la mort nazis, sans qu’une femme ne soit victime de viol, la dernière en date la journaliste de France 24 sur la Place d’Ettahrir, devenue un haut lieu depuis la chute de Moubarak des viols des journalistes et des femmes voilées ou non voilées.

Une Oumma qui à défaut d’être un avenir pour les musulmans, est une rétrospective grandeur nature de ce fut la vraie vie à l’époque du prophète de l’Islam.

L’Oumma musulmane est l’archétype d’une société de barbarie humaine. Elle n’est pas une communauté de croyants, elle est une méga organisation criminelle de type sectaro-mafieux sous couvert de la religion. Liberticide et génocidaire.

Salem Ben Ammar

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 18:08

Esclave islamique : prix et mode d’emploi

 

Début décembre 2014, Mossoul (Irak). L’État Islamique (E.I.) publie une liste fixant le prix des marchandises en vente sur les marchés de ses territoires en Irak et en Syrie (N.D.T.) :

PRIX DE VENTE DES BUTINS006

(*) 75 000 dinars correspondent à 40 dollars (N.D.T.)

SABAYA-PRIX DES FEMMES -ENFANTS

Document original

Le 12 décembre, un vendredi, dans toutes les mosquées de la ville, l’E.I. distribue un fascicule en couleurs à l’intention des musulmans du monde (N.D.T.) :

GUIDE CALIFAT SEX AVEC BUTINS GUERRE

Document original. Le guide se présente sous la forme de questions/réponses. Plusieurs réponses sont adossées à des versets coraniques ou à des hadiths afin de leur donner une légitimation divine (N.D.T.).

Question 1 : Quel est le sens de « captives » (السبي) ?
Réponse 1 : Ce sont toutes les femmes appartenant à la maison de la guerre [territoire ennemi non musulman et non sunnite] et prises par les musulmans.

Question 2 : Qu’est ce qui licite la prise de captives ?
Réponse 2 : Ce qui licite la prise de captives est l’incroyance (الكفر). Les mécréantes deviennent licites dès qu’elles tombent entre nos mains et qu’elles sont conduites à la maison de l’islam.

Question 3 : Est-il possible de capturer toutes les mécréantes ?
Réponse 3 : Il n’y a pas de désaccord entre les ulémas sur la licitation de capturer les mécréantes quand la mécréance est d’origine, comme celle des femmes du Livre et des païennes ; mais ils sont en désaccord pour la capture de la femme [musulmane] apostat. Le public dit que ce dernier cas n’est pas permis alors que, pour certains savants, cela est permis. Pour nous, la balance penche vers l’opinion du public. Et Allah sait le mieux.

Question 4 : Est-il possible de chevaucher (1)  la captive?
Réponse 4 : Il est permis de chevaucher la captive. Allah le Très-Haut a dit : « … et qui préservent leurs sexes [de tout rapport], sauf avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer ; alors que ceux qui cherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs (Les croyants, 23 : 5-7) » ; ou sauf « avec des esclaves que vous possédez parmi les captives (Les femmes 4 : 3 ). »

Question 5 : Peut-on chevaucher la captive immédiatement dès qu’on la possède ?
Réponse 5 : Si elle est vierge, l’homme peut la chevaucher immédiatement dès qu’il en est le maître. Si elle n’est pas vierge, il faut auparavant s’assurer que sa matrice est vide, d’après le hadith cité par Abou Daoud pour l’avoir entendu d’Abi Sa’ïd al-Khadri (qu’Allah soit satisfait de lui). Le prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit en parlant des captives d’Aoutass : « Une femme enceinte ne peut être chevauchée qu’après avoir mis bas ce qu’elle porte et après qu’elle a une menstruation. »

Question 6 : Est-il possible de vendre la captive ?
Réponse 6 : Il est possible de vendre, acheter, offrir les captives ainsi que les esclaves car elles ne sont que des possessions dont on peut disposer, sans provoquer ni dégât ni préjudice.

Question 7 : Est-il permis de séparer la mère et ses enfants à la vente ou à l’achat ?
Réponse 7 : Il n’est pas permis de séparer la mère et ses petits enfants impubères autant à la vente qu’à l’achat ou en cas de don. Il est permis de les séparer si les enfants sont grands et matures.

Question 8 : Si deux [hommes] ou plus achètent une captive, est-elle licite pour chacun d’eux ?
Réponse 8 : Il n’est pas licite de chevaucher une captive sauf pour celui qui la possède en pleine propriété. Si son bien est réduit par une association, elle ne sera licite pour l’un que lorsqu’il rachète les parts des autres ou que les autres se désistent en sa faveur par un don.

Question 9 : Quand la captive se trouve enceinte de son propriétaire, peut-il la vendre ?
Réponse 9 : Il ne peut la vendre que lorsqu’elle devient mère. Si son propriétaire meurt, elle sera affranchie.

Question 10 : Si l’homme meurt en laissant des captives parmi ses possessions, quelle sera leur situation ?
Réponse 10 : Les captives entreront dans le partage comme pour tout héritage, mais elles seront des servantes sauf si elles sont chevauchées par le père ou le fils, ou si la captive est possédée par plusieurs héritiers [en indivision, voir question 8].

Question 11 : Un homme peut-il chevaucher l’esclave de sa femme ?
Réponse 11 : Il n’est pas permis à l’homme de chevaucher l’esclave de son épouse car l’esclave est possédée par une autre personne que lui.

Question 12 : L’homme peut-il embrasser l’esclave de quelqu’un d’autre si son propriétaire est consentant ?
Réponse 12 : Non, l’homme ne peut pas embrasser l’esclave de quelqu’un d’autre car embrasser fait partie de la jouissance et la jouissance n’est permise que par la pleine propriété.

Question 13 : Est-il possible de chevaucher l’esclave impubère ?
Réponse 13 : Il est possible de chevaucher l’esclave impubère si elle est [anatomiquement] valable. Si elle n’est pas valable, il peut se contenter de jouir d’elle sans la chevaucher (2).

Question 14 : Quelle sont les parties honteuses de l’esclave lors de la prière ? Réponse 14 : Ses parties honteuses pendant la prière sont les mêmes qu’en dehors de cette situation : toutes, sauf la tête, le cou, les deux mains et les deux pieds.

Question 15 : Est-il permis à l’esclave de sortir sans voile en présence d’hommes étrangers ?
Réponse 15 : Il est permis à l’esclave de se découvrir la tête, le cou, les deux mains, les deux  pieds en présence d’hommes étrangers si elle est assurée d’absence de séduction. S’il y a séduction ou peur de séduction, cela n’est plus permis.

Question 16 : Est-il possible de posséder deux sœurs ?
Réponse 16 : Il est possible à un homme de posséder deux sœurs, de posséder une esclave et sa tante paternelle, une esclave et sa tante maternelle mais il ne peut pas les chevaucher toutes les deux. S’il chevauche l’une, il ne lui est pas licite de chevaucher l’autre. Il y a consensus dans ce cas.

Question 17 : Qu’entend-on par « retrait » (العزل) ?
Réponse 17 : Le « retrait », c’est de ne pas éjaculer dans le vagin de la femme.

Question 18 : Est-il permis à l’homme de se retirer quand il est avec son esclave ?
Réponse 18 : Il est permis à l’homme de se retirer quand il copule avec son esclave, avec ou sans son autorisation.

Question 19 : Est-il permis de frapper l’esclave ?
Réponse 19 : Il est permis de frapper l’esclave, mais d’une frappe d’éducation. Est interdite une frappe qui provoque une fracture ou destinée à assouvir une vengeance ou à torturer. Il est interdit de la frapper au visage.

Question 20 : Quel est le châtiment de l’esclave qui fuit son maître ?
Réponse 20 : La fuite de l’esclave homme ou de l’esclave femme fait partie des grandes fautes, d’après Mansour ibn ‘Abd al-Rahmân, qui a entendu al-Cha’bi qui a entendu Jarir qui a entendu [le prophète] dire : « Tous les esclaves qui quittent leur maître ont apostasié tant qu’ils ne sont pas revenus à eux. » Mansour a dit : « Il a été raconté sur le prophète [un fait semblable] mais, moi, je déteste que l’on raconte sur moi [un fait identique] ici même à Bassorah (hadith de Mouslim). »

Question 21 : Quel est le châtiment en ce monde de l’esclave qui fuit son maître ?
Réponse 21 : Il n’y a pas de châtiment dans la loi d’Allah mais elle sera blâmée durement afin de dissuader ses semblables de fuir.

Question 22 : Est-il permis de se marier avec une esclave musulmane ou avec des gens du Livre ?
Réponse 22 : Le mariage de l’homme libre avec des esclaves musulmanes ou des gens du Livre n’est pas autorisé, sauf s’il a peur de commettre un adultère (العنت). Allah, le Très-Haut, a dit : « Et quiconque parmi vous n’a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut épouser) une femme parmi celles de vos esclaves croyantes ». Et le Très-Haut a dit : «  Ceci est autorisé à celui d’entre vous qui craint la débauche ; mais ce serait mieux pour vous d’être endurant. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux  (Les femmes, 4 : 25) ».

Question 23 : Si l’esclave se marie, peut-elle exiger de son maître de participer au lit au tour de rôle (3) ?
Réponse 23 : Ibn Koudâma al-Makdissi a dit : « L’homme ne fait aucun serment aux femmes qu’il possède … mais si elle a besoin de rapport sexuel, il doit l’affranchir, la chevaucher, la marier [à un autre] ou la vendre .» (al-Moghnî)

Question 24 : Si un homme se marie avec une esclave, propriété d’un autre, peut-il la chevaucher ?
Réponse 24 : Un homme ne peut pas chevaucher son esclave mariée à un autre. Elle est au service du maître [en tant que servante], mais seul le mari est autorisé à la chevaucher.

Question 25 : Les châtiments sont-ils appliqués aux esclaves ?
Réponse 25 : Si l’esclave commet ce qui impose un châtiment, elle est châtiée. Mais la réduction de moitié du châtiment sera appliquée si la nature du châtiment accepte une réduction de moitié. Allah, le Très-Haut, a dit : « Si, une fois engagées dans le mariage, elles commettent l’adultère, elles reçoivent la moitié du châtiment qui revient aux femmes libres (non esclaves) mariées. Ceci est autorisé à celui d’entre vous qui craint la débauche ; mais ce serait mieux pour vous d’être endurant. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux  (Les femmes, 4 : 25). »

Question 26 : L’esclave peut-elle se racheter elle-même à son propriétaire ? Réponse 26 : Oui, cela est possible, cette transaction s’appelle « échange » (مكاتبة).

Question 27 : Quelle est la gratification pour l’affranchissement d’une esclave ?
Réponse 27 : Allah, le Très-haut, a dit : « Et qui te dira ce qu’est la voie difficile ? C’est délier un joug [affranchir un esclave] (La Cité, 90 : 12-13). » Et Il a dit : « Celui qui affranchit le cou d’une croyante, Allah le prive du feu de l’enfer (cité par Mouslim) ». Dans son livre explicatif des hadiths, al-Nawawi dit : « Ce hadith prouve la vertu de l’affranchissement et c’est la meilleure des actions gratifiées par l’évitement de l’enfer et l’entrée dans la janna [le paradis d’Allah]. » (al-Minhaj)

Question 28 : Quelle est l’expiation d’un homicide par erreur ?
Réponse 28 : Son expiation est l’affranchissement d’une esclave croyante. Celui qui n’a pas d’esclave, deux mois successifs de jeûne. Allah, le Très-Haut ,a dit : « Il n’appartient pas à un croyant de tuer un autre croyant, si ce n’est par erreur. Quiconque tue par erreur un croyant, qu’il affranchisse alors un esclave croyant et remette à sa famille le prix du sang, à moins que celle-ci n’y renonce par charité. Mais si [la victime] appartient à un peuple ennemi et qu’il est croyant, qu’on affranchisse alors un esclave croyant. S’il appartient à un peuple auquel vous êtes liés par un pacte, qu’on verse alors à sa famille le prix du sang et qu’on affranchisse un esclave croyant. Celui qui n’en trouve pas les moyens, qu’il jeûne deux mois d’affilée pour être pardonné par Allah. Allah est Omniscient et Sage (Les femmes, 4 : 92). »

Question 29 : Quelle est l’expiation de la parjure ?
Réponse 29 : Son expiation est de donner à manger à 10 pauvres ou de les vêtir ou d’affranchir le cou d’une croyante. Cette expiation est reconnue par le public. Tout cela est au choix. Celui qui ne peut pas, jeûnera trois jours. Allah, le Très-Haut, a dit : « Allah ne vous sanctionne pas pour la frivolité dans vos serment mais Il vous sanctionne pour les serments que vous avez l’intention d’exécuter. L’expiation sera alors de nourrir 10 pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. Quiconque n’en trouve pas les moyens devra jeûner trois jours. Voilà l’expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Et tenez à vos serments. Ainsi Allah vous explique Ses versets, afin que vous soyez reconnaissants ! (La table, 5 : 89). »

Question 30 : Quelle est l’expiation pour l’homme qui s’interdit de toucher sa femme [comme si elle faisait partie de sa propre famille] puis change d’avis    (الظهار) ?
Réponse 30 : Son expiation, dans l’ordre, est d’affranchir un cou d’esclave. Celui qui n’en dispose pas, de jeûner deux mois consécutifs, celui qui ne peut pas jeûner, de nourrir 60 personnes. Allah, le Très-haut, a dit : « Ceux qui comparent [le dos] de leurs femmes au dos de leur mère, puis reviennent sur ce qu’ils ont dit, doivent affranchir un esclave avant d’avoir un contact [conjugal] avec leur femme. C’est à quoi on vous exhorte. Et Allah est parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. » « Mais celui qui n’en trouve pas les moyens, doit jeûner alors deux mois consécutifs avant d’avoir un contact [conjugal] avec sa femme. Mais s’il ne peut le faire non plus, alors qu’il nourrisse 60 pauvres. Cela, pour que vous croyiez en Allah et en Son messager. Voilà les limites imposées par Allah. Et les mécréants auront un châtiment douloureux (La discussion, 58 :3-4). »

Question 31 : Quelle est l’expiation pour celui qui fornique avec sa femme et son esclave un jour de ramadan ?
Réponse 31 : Son expiation, dans l’ordre, est d’affranchir un cou, celui qui n’en dispose pas, un jeûne de deux mois consécutifs, celui qui ne peut pas, nourrir 60 personnes. D’après Abou Hourayra (qu’Allah soit satisfait de lui) : « Un homme a fauté avec sa femme un jour de ramadan. Il a demandé l’avis du prophète qui lui a répondu : «  As-tu un cou [à affranchir] ? — Non. Peux-tu jeûner deux mois ? — Non. Donc nourris 60 malheureux » Il y a consensus.

Question 32 : Dans le cadre de l’expiation par affranchissement, y a-t-il comme condition que l’esclave soit croyante ?
Réponse 32 : Les ulémas sont tous d’accord pour dire que, dans le cas d’une expiation, pour un homicide par erreur, l’affranchissement devra être celui  d’une esclave croyante. Mais les ulémas sont en désaccord dans les expiations pour adultère ou quand l’homme s’interdit de toucher à sa femme ou en cas de fornication un jour de ramadan. Le public dit qu’il faut absolument qu’elle soit croyante. Les hanafites disent que cela est possible même si elle n’est pas croyante, sauf s’il y a homicide par erreur. Le plus en vue de ces avis est celui du public. Cela est un aperçu d’une science presque absente des chapitres du droit islamique contemporain. Allah sait le mieux et II sait mieux juger.

[Signé] Bureau de la recherche et de la fatwa [de l’Etat Islamique] 

 

Traduit de l’arabe par Bernard Dick

(1) Chevaucher (وطأ) est le terme utilisé par l’islam pour désigner un rapport sexuel. Il faut noter que le verbe arabe signifie monter ou enfourcher une femme comme on monte un quadrupède (N.D.T.).

(2) Lire : http://ripostelaique.com/islam-la-petite-fille-quon-epouse-et-dont-on-jouit.html

(3) Lire : http://ripostelaique.com/islam-mari-et-femmes-une-cohabitation-bien-reglee.html

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 17:53

Les vœux d’Hollande ont confirmé son hostilité à la nation française

 

voeuxhollandeLe discours prononcé hier soir, enregistré quelques heures avant, nous a montré un Président laborieux et gesticulant, un Président dont le parler français, approximatif dans la forme, révélait une hostilité foncière à la nation française, en tant qu’elle a un millénaire et demi d’existence, qu’elle a produit une langue que François 1er érigera en langue de culture ainsi qu’une culture se déclinant dans tous les domaines du comportement social et personnel.

Evoquons le français de ce discours

«(…) l’accompagnement des personnes âgées seront améliorées » a-t-on pu entendre et peut-on lire.

Un ami se demandait à ce propos si : on n’avait pas recruté, comme stagiaire préposé à la rédaction des discours présidentiels, un élève de CM1 ou de CM2, un enfant bénéficiaire des allègements constants du temps de classe consacré à la langue de Rabelais-Molière érigée en langue nationale et de culture par le Roi François Premier.

La forme, nous apprirent Trotski après Hegel, Engels et Marx : c’est toujours un problème de fond, La forme révèle ce que l’on s’efforce de ne pas encore montrer trop crûment

Déclarant vouloir en finir avec le « repliement sur soi » qui serait l’obstacle principal, sinon l’obstacle absolu à la non-croissance et à la perpétuation du chômage massif, François Hollande a fustigé la critique du système bureaucratique maastrichtien.

Critiquer la bureaucratie bruxelloise, -disposant de l’essentiel du pouvoir et incarnant la véritable souveraineté en Europe-, ce serait du populisme, du conservatisme… bref, tout le contraire de ce qu’il incarne et une opposition rétrograde à la potion amère qu’il exige que le Peuple français absorbe, avec enthousiasme, au nom d’années de progrès situées dans un futur lointain.

Alors que les personnes réduites à vivre à la rue, mortes de froid malgré le réchauffement climatique, ont rappelé l’existence d’une contradiction croissante entre les besoins en logements (sociaux en particulier) et la demande, elle aussi croissante, le président a voulu rappeler, marteler : le pays devait rester pays d’immigration.

Tant pis pour les demandeurs de logement, ils attendront

Puisque le pays doit décider -par sa voix-, de s’ouvrir, toujours plus, et qu’il faudra, prioritairement, loger les nouveaux arrivants, les actuels demandeurs d’un logement attendront, encore et encore…

Mais, qu’ils ne s’inquiètent surtout pas, on renforcera le droit opposable.

Question : François Hollande parle d’un droit au logement opposable, pour qui ce droit opposable?

Ce qui aura frappé, et marquera, je crois, c’est la légèreté du Président, s’agissant des centaines de voitures particulières partant en fumée, chaque nuit du 31 décembre au 1er janvier.

C’est une tradition, dont Normal-Premier souhaite qu’elle s’atténue.

La nuit passée, ce sont près de 1000 véhicules qui ont été victimes du traditionisme. Un peu moins qu’en 2014, a-t-on commenté du côté du ministre de l’intérieur. Le Premier ministre s’est plaint, sans plus, de cette tradition.

Au fait, depuis quand, et au sein de quel groupe d’habitants de notre pays est née et se perpétue cette tradition du 31 décembre et, dans une moindre mesure, celle du 14 juillet ? On ne nous le dira pas. En effet, il ne faudrait pas stigmatiser une population, ou une « religion ». N’est-ce pas ?

Pour respecter la nouvelle idéologie européenne obligatoire, que les dirigeant Turcs en Allemagne opposent aux dizaines de milliers d’allemands défilant chaque lundi pour dire qu’ils ne veulent pas être islamisés, scandant nous sommes le Peuple, parlons sans autre commentaire d’une méchante tradition, née on ne sait chez où, on ne sait quand, on ne sait chez qui et encore moins  pourquoi ?

L’odieux le dispute au grotesque et au pire esprit de Pangloss.

Dans le même ordre d’idée, les centaines de milliers de Yezidis, fuyant la peste verte du nouveau califat de l’Etat islamique (DAESH), les milliers de femmes et de fillettes capturées, mises en esclavage et livrées -en tant que bête de somme pour bordel militaire de campagne- aux soudards djihadistes ; les hommes et les enfants décapités après tout un cérémonial macabre et sadique, à quoi le doivent-ils, à la tradition, eux-aussi?

Le doivent-ils aux perturbations mentales de quelques milliers d’aventuriers musulmans de naissance, flanqués de quelques aventuriers convertis, devenus djihaditistes, irakiens, syriens, afghans, palestiniens, tchetchènes, maghrébins, banlieusards toulousains, marseillais, grenoblois, lillois, strasbourgeois, amienois, antillais de Trinidad, ou aux lignes d’un programme religieux, de nature totalitaire tant qu’il n’aura pas opéré sa réforme définitive ?

Al Mamoun, -le fils d’Haroun Al Rachid, que tous les écoliers de France connaissaient bien, lorsque l’école instruisait et ne produisait pas encore un Président de la république lisant un discours le faisant ânonner que : « l’accompagnement des personnes âgées seront accompagnées »-, le fils d’Haroun Al Rachid prit partie pour les mutazilites.

Il réunira à Baghdad, sa capitale, tout ce que l’empire abbasside comprenait de savants et d’érudits, parmi les Juifs et les chrétiens nestoriens. Il leur demanda de traduire en arabe tous les écrits grecs dont il disposait, dans tous les domaines du savoir.

Al Mamoun était un Luther de l’Islam

Il soutint : que le coran n’était pas un « livre incréé », qu’il n’était pas une sorte de seconde divinité, mais une production humaine pouvant et devant être interprétée et, pour partie, mise au rencart.

Mal lui en pris

Tout calife qu’il fut, Al Mamoun fut combattu. Mort, les mutazilites, qu’il avait appuyés, furent persécutés et décimés. Il en résultat : ce que François Hollande, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, révèrent comme une religion ne devant pas être critiquée parce que ce serait stigmatiser et discriminer la population qui la tient pour absolument vraie.

Il résulta de l’échec d’Al Mamoun et de l’extermination de mutazilites: ce que nos trois compères et leur théorie de courtisans des médias appellent tradition, quand il s’agit en vérité de crimes devenus massifs et ritualisés, des crimes relevant de formes encore artisanales du djihad.

En Egypte, Al Sissi ne l’entend pas de cette oreille

Il reprend, sous les auspices de la renaissance du nassérisme, le baton d’Al Mamoun.

L’islam doit changer ! proclame-t-il! Autrement, s’il reste tel qu’il est, il continuera de produire : la violence des frères musulmans et de leurs annexes plus ou moins contrôlées, les attentats à la voiture piégée, les hommes et femmes harnachées d’explosifs s’en allant se réduire en charpie au mileu d’autres femmes et d’enfants, les kidnappings de masse et les ventes d’écolières comme esclaves sexuels, les décapitations d’enfants. Il en résultera… la poursuite de la tradition, quoi.

Alon Gilad

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 20:49

En France, en 2014, des personnes meurent de froid dans la rue

 

Comme chaque hiver froid, des gens meurent dans les rues de notre pays. Alors messieurs nos responsables mais jamais coupables voilà encore une fois ce que vos folies d’austérité de mépris du peuple de vos incapacités à résoudre les problèmes que vous-mêmes avez créés.

Cessez donc vos discours mielleux vos fausses compassions et vos mensonges incessants. Oui vous, en effet vous êtes responsables et coupables de négligence envers ceux qui chaque jour pâtissent de la misère, de la précarité à cause de vos décisions cruelles envers votre population que vous êtes pourtant censé servir pour le bien de tous et non pas pour vos intérêts personnels et financiers.

Cela dure depuis trop longtemps et votre mépris n’a d’égal que votre morgue et votre suffisance de vous croire des êtres supérieurs alors que vous n’êtes que des petits, des minables sans aucun respect pour votre parole donnée.

Vous vous croyez intouchables ? Alors détrompez vous car trop c’est trop en cette fin d’année 2014 le signal de votre fin de règne pourrait bientôt retentir. Face au peuple vous n’êtes rien et vous aurez beau continuer vos salades et vos coups fourrés plus rien ne marche car démasqués vous êtes et ce depuis bien longtemps.

Vos trahisons successives, vos mensonges, vos abus du pouvoir que le peuple vous a confié et que vous avez trahi, vous mèneront plus vite que vous ne le croyez face à la justice du peuple et pas la vôtre de justice faible avec les puissants et forte envers les faibles et ce jour là vous en paierez le prix fort.

Avez vous seulement travaillé dur dans votre vie pour votre famille et vos enfants je ne le crois pas car vous êtes des profiteurs qui ne savez nullement ce que c’est de vivre avec un salaire de misère et qui pour vous le SMIC est juste de la menue monnaie. Allez donc voir la réalité que vivent les gens de votre pays, vous savez la France d’en bas !!

Méprisants, vous serez méprisés car tout a une fin et le vent tourne en ces périodes troubles qui agitent notre pays et ce dans toutes les couches de la population et vous aurez beau continuer vos enfumages votre comédie n’a que trop duré et va inévitablement s’achever. La démolition de toutes nos valeurs est votre mission et que ce soit sur le plan sociétal, économique, sécuritaire et moral vous avez fait assez de mal à notre pays et aux citoyens qui n’ont plus d’autres alternatives que la colère, la révolte et le désir de vous voir quitter les ors de la république que vous avez salis, ternis, abîmés. Ne vous croyez pas protégés car dans le passé d’autres suffisants ont été rattrapés et ont payé le juste prix de leur trahison.

Oui le peuple est souverain, tachez de ne pas l’oublier !

Christian VERCOUTERE

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée