Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 00:50

Et en outre, la Niqueuse Indigène Obono a un doctorat bidon !

Publié le 26 juin 2017 - par 

 http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/06/DanieleObono.jpg

Madame Danielle Obono n’est pas une oie blanche, elle n’est pas une simple idiote tombée dans la marmite des Insoumis par hasard. Son parcours est emblématique de tous ces gauchistes qui ont trouvé en France, la réalisation de leurs désirs et envies de fond.

Cette France que Madame Obono Danielle déteste, est la même qui lui a offert les possibilités et les moyens d’être là où elle est. Sa haine de la France blanche est son moteur. Elle nous parle du peuple, comme d’autres autrefois parlaient des citoyens. Son parcours, son éloquence, son intelligence font qu’elle a su faire fi des règles et usages et su profiter de son statut d’immigrée de fraîche date, pour poursuivre un destin à la Julien Sorel. Sauf que Sorel avait des compétences et n’avait pas abusé de facilités pour se targuer de diplômes, contrairement à d’autres, nouvellement élus,  issus comme elle de l’Afrique ! (Source)

Elle n’est pas la seule de ces entités qui évitèrent les études longues, fastidieuses et prenantes. Pourquoi s’astreindre à lire, étudier, passer des examens, plutôt que de s’éclater dans la rue en cherchant la plage sous les pavés. Cracher sur un pays assez idiot pour aimer se faire insulter, et pire, en redemander au nom des « droits de l’homme » ! Il semble bien que Madame Obono Danielle, ci devant Députée aujourd’hui, fasse partie des malins ayant compris comment faire pour aller au plus court.

Quid de son doctorat ? Un doctorat d’une importance folle, un doctorat dont la thèse repose sur la « Dynamiques des changements sociaux et politiques en Afrique Subsaharienne : le mouvement syndical entre luttes sociales et combats politiques ».

Quand on vous dit que les immigrés sont la richesse de la France, Madame Danielle Obono nous en apporte la preuve. Cette thèse malheureusement n’existe pas.

Il n’y a même pas l’ombre, d’une esquisse de résumé. Elle n’a jamais été jusqu’au bout, pas même commencé, trop occupée par ailleurs, à défendre la cause des opprimés noirs en France, face aux vilains blancs génocidaires par définition, esclavagistes par atavisme, et tortionnaires par plaisir. Le blanc est méchant, il est mauvais comme une teigne, et de plus, il sent mauvais. Là, j’ai une pensée pour grand-père, un poilu de la grande guerre, et pour mes ancêtres issus des champs de la Sarthe, du Perche, de la Beauce et  de la Charente qui, en 1632, dans l’ultime remontée de mon lignage, n’avaient jamais vu un noir de leur vie, et ce jusqu’au début sans doute, du vingtième siècle, et encore !

Un certain nombre de ces responsables d’associations qui pullulent en France, n’ont comme pedigree que la faiblesse de la surveillance des diplômes en particulier, et comme force, la roublardise qui va jusqu’à faire accroire, la réalité de leurs diplômes. Les journalistes validant et ne faisant aucune enquête.

Si j’avais su que l’on pouvait facilement faire, comme l’a fait Cambadélis autrefois, un doctorat, je n’aurais pas hésité à en faire un sur le bien être des gallinacés dans le Sud de la France. Un doctorat sur les qualités, la richesse, et les bienfaits du sommeil pendant la sieste en été. Sur un sujet fort comme « comment rendre une femme heureuse en lui faisant de la confiture de cerises ».

Des sujets on ne peut plus sociaux qui m’auraient permis d’avoir la parole dans les conférences de sociologie du comportement, et autorisé à me balader avec mon titre flamboyant sur tous les plateaux de télévision, afin d’écraser de mon diplôme tout propre, tout neuf, la médiocrité des ruminants-auditeurs.

Il fut un temps où aucun Français n’aurait cherché à valider un parcours scolaire qu’il n’avait pas fait en réalité. Aucun Français n’aurait pu imaginer d’ailleurs, que l’on pouvait être doctorante, puis docteur dans la foulée, sans que l’on ne sache rien sur la filière des études qui mènent au doctorat, à savoir BAC, Master et Doctorat : 8 ans après le BAC au minimum. (Source) et ICI.

Madame Danielle Obono, n’a pas fait Histoire-Géo. Cette femme venue du continent noir, ne sait rien d’autre de la France, que sa rancune envers un pays qui a donné à son pays d’origine, Omar Bongo, ex chrétien converti à l’Islam. Son père, Martin Edzodzomo Ela, était un opposant politique d’Omar Bongo ! Ceci pouvant expliquer cela !

Elle ne connait pas cette France de 1500 ans d’âge qui a apporté tant et tant à l’Europe ; sa langue française parlée dans toutes les cours européennes, sa recherche, sa science, sa philosophie, sa technologie. Elle s’en moque d’ailleurs, puisque qu’elle est adepte de l’idée que toutes les cultures sont égales. Elle est sûrement persuadée que les cultures tribales de ce qui n’était pas encore le Gabon il y a seulement 300 ans, sont du même niveau que les sciences des Lumières des ci-devant, dans le désordre: Rousseau, Voltaire, la Boétie, Descartes. Que les sorciers des tribus valent les Ambroise Paré, les Lavoisier, les Montgolfier, et autres, que les griots sont égaux à nos Montaigne, Chateaubriand,  Victor Hugo,  Stendhal, Honoré de Balzac, Gustave Flaubert et Émile Zola entres autres. Que les Tam-Tam ont la même valeur qu’un orchestre de Mozart, etc. Dites-nous madame Obono où sont les chefs d’oeuvre de l’Art gabonais, ses toiles de Maîtres, ses orchestres, ses œuvres architecturales, ses inventions, sa science ? Que l’on cesse de nous bassiner avec « toutes les cultures sont égales » en mettant au même niveau les escaliers du château de Blois, avec des lianes pour grimper aux arbres ! Ce n’est pas être insultant de dire qu’il faut toujours comparer ce qui est comparable ! Sinon, dites-moi où se trouve votre Versailles au Gabon, voire dans toute l’Afrique !

Bien sûr Madame, vous éviterez de nous souligner la part prise par les tribus noires d’Afrique, pour capturer les futures esclaves vendus aux négriers. C’est pourtant sur un de vos sites des insoumis que l’on peut en trouver la réponse (Source). Réponse où tout de même, les noirs sont des victimes par définition. 

C’est ainsi que vous êtes venue en France, armée de cette culture de haine historique simpliste, comme beaucoup de ces « immigrés » d’hier, ces nés en Afrique. Une revancharde virulente qui a compris très vite, comment on pouvait exercer sa nuisance ingrate, envers une France généreuse, envers des électeurs blancs, ces idiots utiles qui vous ont finalement élue.

Et pourtant, si vous avez lu ce que dit Ibrahima Thioub, cet Africain interrogé sur ce site des Insoumis, vous savez votre mensonge de fond sur l’esclavage, les responsabilités des noirs et celles des blancs.

La conséquence, c’est que les Africains s’interdisent d’interroger leur histoire, pour en comprendre les mécanismes de fonctionnement. Cela leur permettrait pourtant de prendre les mesures pour remédier aux situations contemporaines. Tant qu’on analysera le système simplement en termes de Blancs-Noirs, Europe-Afrique et que nous dirons que c’est l’Occident qui est responsable de tout, nous oublierons d’interroger les systèmes internes de domination, qui en fait expliquent cette capacité d’intervention de l’Occident. C’est pourquoi il faut avoir le courage de dire que les Africains ont une responsabilité dans la traite, de le dire frontalement, y compris quand des Européens malveillants exploitent ce discours. (Insoumis, CRAN, Indigènes de la République, etc.). Parce que c’est la seule façon de construire la renaissance de l’Afrique.

Ils ne sont que 17 élus, 17 pseudos « insoumis », 17 nuisibles aux libertés Françaises, à la France. Le fait de voir cette haine associée à celle de Jean Luc Mélenchon vis-à-vis de notre Histoire de France, devant son regret quasi Hitlérien, queCharles Martel ait repoussé l’Islam à Poitiers, vis-à-vis deJeanne d’Arc comme il a pu le démontrer dans cette vidéo, me rend totalement furieux. Ces femmes et ces hommes, ces députés français, ne sont pas de France !

 

1ere Vidéo

2iéme Vidéo

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 00:44

Quand la démocratie est autant bafouée, il n’y a plus d’alternative démocratique

Publié le 25 juin 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/06/GouvernementPhilippe2.jpg

 

Il y a bientôt sept ans, la LDH, d’abord seule, puis suivie par les vautours habituels de l’antiracisme, avait déposé plainte contre cet édito, que j’avais intitulé « Pourra-t-on vaincre l’offensive islamiste par les seuls moyens démocratiques ?« . Nous n’avons toujours pas compris ce qui pouvait poser problème dans cet article, ni dans celui que Pascal Hilout avait rédigé au nom de Cyrano, sur les méthodes de conquête de l’islam, mais toujours est-il que Pierre, directeur de publication de RL à l’époque, et Pascal avaient été condamnés de manière inique, devant la 17e Chambre et en appel, à verser plus de 20.000 euros à l’ensemble des racketteurs, sachant que le procureur Aurore Chauvelot n’avait pas hésité à requérir de la prison avec sursis contre eux.

https://ripostelaique.com/Pourra-t-on-vaincre-l-offensive.html

Donc, quand j’écris, et assume, le fait de dire que, dans le contexte français que nous connaissons, il n’y a plus d’alternative démocratique, je connais le risque que nous prenons, dans un contexte où le nouveau président multiplie les gestes d’allégeance envers l’islam, et ceux qui organisent l’invasion migratoire de la France.

L’élection présidentielle qui vient de se dérouler a confirmé aux Français qu’il ne peut plus y avoir d’alternative démocratique à la dictature mondialiste qui se met en place. Les dés sont trop pipés, et le jeu est totalement truqué.

Quand l’appareil d’Etat, totalement aux mains des mondialistes, décide, après la défaite de Juppé, que Macron sera un meilleur plan que Fillon, à qui l’Elysée paraissait réservé, il dispose de toute la puissance judiciaire, financière et médiatique pour imposer ce choix au peuple.

Alors que le candidat d’En Marche! est totalement préservé par les médias de propagande, celui de LR, qui par ailleurs s’est défendu comme un tocard, est victime, quotidiennement, d’un véritable lynchage médiatico-judiciaire.

Non contents de torpiller François Fillon, les mêmes, avec des moyens crapuleux, se sont également acharnés sur Marine Le Pen. Juges et policiers ont voulu la convoquer en pleine campagne, tandis que les journalistes ont rivalisé dans le sordide pour lui pourrir toutes ses interviews et multiplier les cabales contre elle.

Il n’y a pas d’égalité, quelle que soit la qualité des sites de réinformation, entre la force de frappe de Fdesouche, Le Salon Beige, Boulevard Voltaire, Riposte Laïque et d’autres sites patriotes, et le matraquage idéologique subi matin, midi et soir, sur les chaînes privées comme dans le service public, par des journalistes propagandistes, au service des puissants et de leur candidat Macron.

En toute impunité, des contre-manifestants se sont permis, avec la bienveillance du pouvoir socialiste, de multiplier menaces, agressions, contre-manifestations contre les initiatives de la présidente du FN, soumise en permanence à une terrible pression médiatique.

Beaucoup de patriotes en ont encore gros sur la patate, suite au débat d’entre les deux tours, et en veulent encore beaucoup à Marine d’avoir laissé passer une telle occasion. Mais là encore, le combat était déséquilibré, entre un candidat, frais comme un gardon, qui roulait des pelles aux journalistes (voir Elkrief et Macron se tapant dans la main) et Marine soumise à un véritable harcèlement, sachant que chaque question révélait un piège. Ce combat nous a fait penser à un duel entre un combattant soigneusement massé pendant 48 heures, et un adversaire qui aurait été saoûlé de coups avant de monter sur le ring.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand on accorde le droit de vote à des millions de personnes qui ne devraient pas posséder la nationalité française, parce qu’ils n’ont pas les qualités requises pour cela.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand les candidats multiplient les soumissions aux imams locaux, pour obtenir le vote des musulmans, en violant les principes laïques, sachant que 3 millions de disciples d’Allah (soit près de 10 % des électeurs) ont voté à 92 % pour Macron.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand 96 % des décisions d’expulsion des demandeurs d’asile déboutés ne sont pas appliquées, laissant sur le territoire français des gens qui n’ont rien à y faire.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand, alors que nos compatriotes ne veulent plus d’immigration, leurs gouvernants, avec la complicité des préfets socialistes imposent aux maires et à leurs administrés un « vivre ensemble » avec des clandestins aux traditions de vie radicalement différentes des nôtres.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand des juges du Syndicat de la Magistrature et d’autres, au nom de leur idéologie, laissent en liberté des délinquants multi-récidivistes, mettant délibérément en danger la vie de nos compatriotes, quand ils ont le malheur de les croiser.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand d’autres juges, du Conseil d’Etat ou du Conseil constitutionnel, se permettent de retoquer des projets de lois trop protectionnistes, ou pas assez ouverts aux autres.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand tous les grands médias sont aux mains de magnats de la finance, et les rédactions dirigées par des gauchistes dont l’internationalisme et la francophobie conviennent totalement à leurs patrons.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand les policiers se font caillasser, en toute impunité, par les racailles, et quand leurs ministres et leurs syndicats pourris les abandonnent.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand nos pompiers et nos médecins se font régulièrement caillasser et agresser, sans que le pouvoir ne réagisse.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand des miliciens gauchistes, protégés par le pouvoir, agressent en toute impunité tout citoyen suspecté de trop aimer son pays.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand, depuis 40 ans, l’Education nationale lave quotidiennement le cerveau de nos enfants, et leur inculque, en ce moment, le devoir d’accueillir des migrants.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand les assassins islamiques ont droit de vie et de mort sur les Français, et que les rares Gaulois qui essaient de se défendre se font confisquer leurs armes, et peuvent se retrouver en prison.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand il y a 10 millions de musulmans en France, et bientôt 15, 20, 25 millions.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand la préférence étrangère est devenue la loi quotidienne, et que nos compatriotes, au nom de la non-discrimination, se retrouvent submergés par des populations majoritairement africaines, aux pratiques et aux mœurs radicalement opposées aux nôtres.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand le Grand Remplacement se met en place, et que Renaud Camus, pour l’avoir signalé, s’est retrouvé au tribunal.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand Eric Zemmour se retrouve condamné à payer 5.000 euros d’amende pour avoir dit que les musulmans devront choisir entre la France et l’islam.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand Danièle Obono, députée des Insoumis, insulte la France, et que, défendue par son caudillo Mélenchon, elle n’est pas immédiatement révoquée de son mandat.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand Pierre se retrouve régulièrement au tribunal, victime d’un acharnement ahurissant, quand tout prouve qu’il n’est plus directeur de publication de Riposte Laïque depuis cinq ans.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand on n’a plus le droit de dire que l’islam est incompatible avec la France, que c’est une fausse religion, mais un vrai projet totalitaire, et qu’il faut l’éradiquer pour sauver nos libertés et notre civilisation.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand les réseaux sociaux censurent les sites alternatifs, que les médias officiels sont gavés de subventions, et que des officines politiques sont payées par l’Etat pour museler les patriotes.

Il n’y a plus d’alternative démocratique quand des pans conséquents de l’appareil d’Etat se disent prêts à refuser une alternance démocratique.

L’article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 24 juin 1793 affirme : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

Mirabeau ne disait-il pas : « Tout citoyen a le droit d’avoir chez lui des armes et de s’en servir, soit pour la défense commune, soit pour sa propre défense, contre toute agression illégale qui mettrait en péril la vie, les membres ou la liberté d’un ou plusieurs citoyens ».

Nous y sommes, même si les traîtres qui nous dirigent font tout pour désarmer les Français, y compris nos policiers, alors qu’aucune fouille préventive n’est effectuée contre les musulmans, dont beaucoup trop se promènent avec un couteau, il suffit de lire les faits divers.

A nous d’en tirer les conclusions, de n’accorder aucune légitimité à Macron, et d’agir en conséquence.

Repost 1
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 16:24

15 députés arabo-musulmans, 8 députés FN…

Publié le 21 juin 2017 - par  

Plus de députés arabo-musulmans que de patriotes à l’Assemblée nationale…
C’est la France de Macron.

Et ils sont contents.

Le palais Bourbon reflète désormais une société française diversifiée et riche d’enfants issus de l’immigration et notamment des Marocains d’origine. C’est tout ce qui semble se passer actuellement avec l’annonce des noms des 577 nouveaux députés, ce qui laisse présager un vent de renouveau dans l’hémicycle. Ils sont depuis dimanche dernier quelque 15 élus issus de l’immigration dite «arabo-musulmane». Une percée par rapport à 2012 où l’on dénombrait huit députés issus de l’immigration.

Des points entièrement détaillés dans une étude relayée par le magazine en ligne Slate et menée avant le second tour des législatives par l’Institut français d’opinion publique (Ifop) en collaboration avec la chaire Moyen-Orient Méditerranée de l’Ecole normale supérieure. Une enquête très significative quant à la diversité qui existe dans l’hexagone, malgré la complexité de la question, de par le risque d’assignation identitaire qu’elle présente. En France, les statistiques ethniques sont effectivement illégales et ce travail y est à mi-chemin.

…Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/54786/france-assemblee-nationale-ressemble-plus.html

C’est l’inénarrable Gilles Kepel qui a fait l’étude, en prévenant à l’avance que selon lui, l’origine, le nom de famille ou le prénom ne définissent aucunement une appartenance ou une quelconque pratique religieuse…. Ben voyons.
Même Yabiladi rappelle cette vérité : Cela dit, l’enquête s’est appuyée sur l’étude «Rapfi» de 2005 réalisée par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof). Elle concluait que «60 % des Français originaires d’Afrique et de Turquie se déclaraient musulmans».

On sait que 93% pour cent des musulmans ont voté Hollande,  92 % pour cent ont voté Macron… Mais les statistiques ethniques étant interdites on ne devrait rien savoir d’autre…

Mais les spécialistes vous le disent, le vote musulman n’existe pas…

La diversité qui fait la particularité de ces candidats mène à s’interroger sur comment ont voté les musulmans. Pour répondre à cette question, l’étude est remontée aux différentes élections présidentielles pour comprendre le phénomène. Selon un sondage réalisé par l’Ifop pour le magazine Pélerincette année ainsi qu’un sondage datant de 2012, les conclusions sont unanimes : «Il existe (…) un vote typé ‘des musulmans’, mais les experts combattent en revanche l’idée d’un ‘vote musulman’ en tant que tel».

Pas de vote musulman, sans blague ?

Pas de vote dans l’espoir de faire avancer la part de l’islam en France  ? Sans blague ?

Rappelez-vous les aveux de deux élus du parti « islam » en Belgique, c’était en 2012, à voir et revoir :

Combien des 15 députés français issus de l’immigration arabo-musulmane pensent comme l’islamiste ci-dessus ?

On sait que au moins un député proche des Indigènes de la République a été élu…

http://www.fdesouche.com/863803-avec-daniele-obono-les-indigenes-de-la-republique-fait-leur-entree-lassemblee-nationale

On sait qu’on a même failli avoir l’ancien Président du CCIF comme député…

http://www.saphirnews.com/Legislatives-2017-l-ex-president-du-CCIF-au-second-tour-face-au-PS_a24022.html

Quoi qu’il en soit, ils ont tous le sourire des ravis de la crèche, ne voyant pas le problème…

Ou ne voulant pas le voir.

Christine Tasin

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 22:46

7 ans après l’apéro Saucisson Pinard, nous avons Macron et ses islamo-collabos !

Publié le 18 juin 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2012/09/18juinpublicgaulois.jpeg

Bon, on vient d’avoir les résultats. 57 % d’abstentions.En Marche majoritaire tout seul, mais pas avec les chiffres annoncés. Les Républicains font une centaine de députés. Les islamo-collabos Insoumis font 19 députés, donc n’ont pas besoin des crapules staliniennes pour avoir un groupe. Les socialauds font 30 sièges, et Cambadélis annonce qu’il n’est plus secrétaire du PS, ne voulant pas fermer la boutique Solférino. Alors qu’on n’annonçait qu’un seul député FN, Marine sera accompagnée de 7 autres élus, dont Louis Aliot, Emmanuelle Duverger-Ménard et Gilbert Collard. Gamelle de Kosciusko, Belkacem, Marisol Touraine, et de Caroline Reverso, celle qui racontait que « le passé de la France n’a plus lieu d’être ». Et Latifa Chay, celle qui voulait faire rentrer le voile à l’Assemblée, s’est fait bananée de première, à 43 %. Youpi !

Par contre, Mélenchon, Corbière et Autain sont élus.

Mais ce soir, nous n’avons pas envie de trop parler de ces élections, mais de vous proposer un petit retour historique…

Rappelez-vous, amis lecteurs de Riposte Laïque, c’était il y a sept ans ! Nous avions commis un double crime ! D’abord avoir voulu organiser un apéro saucisson pinard, symboles forcément racistes, dans le quartier de Barbès ! Et, aggravant notre cas, nous avions monté l’opération avec le Bloc Identitaire, que tout le monde classait à l’extrême droite du Front national, et auquel les journalistes accolaient systématiquement le nom de Maxime Brunerie, l’homme qui avait tiré sur Chirac en 2002 !

Certes, nous avions fait preuve de panache, certes, nous avions obtenu un franc succès médiatique, mais nous fumes diabolisés à jamais.

Pierre passa sa semaine sur les plateaux de télévision (ce qui ne lui est plus arrivé depuis six ans !). Il eut surtout un entretien très « chaud » avec Robert Ménard, qui, fort heureusement, a évolué positivement sur la question de l’islam…

Bien évidemment, l’initiative avait été interdite, pour des raisons de sécurité, et nous avions mis en place un plan B, sur les Champs-Elysées. Mille personnes avaient tenu à honorer de leur présence cette initiative, qui fut une formidable réussite.

Sept ans plus tard (un septennat), par un pied de nez de l’Histoire, nous prenons acte, un mois et demi après l’élection présidentielle, de la victoire, logique dans les institutions de la Cinquième République, du mouvement « La République En Marche », qui pourra bénéficier à l’Assemblée nationale de plus de 450 députés.

Nous avons, durant toute la campagne présidentielle, engagé, comme nombre de sites de la réinfosphère, toutes nos forces contre l’islamo-collabo Macron, qui incarne tout ce que nous combattons : la complicité des élites mondialisées avec l’islam, contre les Etats-Nations et les peuples européens.

Maxime Lepante, qui s’était fait connaître par les vidéos tournées à Barbès à l’époque de l’apéro saucisson pinard, a multiplié, toujours par vidéos, les informations montrant à nos compatriotes la réalité de ce que sera la politique de Macron : toujours plus d’invasion migratoire, toujours plus de musulmans en France, et donc toujours plus d’inévitables futurs attentats.

Nous avons, d’autre part, durant le temps de la campagne présidentielle, mis notre journal au service du camp patriote, et principalement à celui de la seule candidate qui offrait une alternative aux mondialistes, Marine Le Pen. Pour cela, nous avons tu les divergences que nous pouvions avoir, et que nous exprimions auparavant, notamment avec la ligne Philippot, et une dédiabolisation qui occultait trop, selon nous, la réalité de l’islamisation de la France, du Grand Remplacement et de l’insécurité quotidienne que connaissent nos compatriotes.

Nous avons même pensé, à un moment, quand Marine Le Pen était à 28 % dans les sondages, que Juppé était battu à la primaire, que les Anglais votaient pour le Brexit, et que Trump gagnait la présidentielle américaine, qu’un événement historique était possible en France, à cause d’un dynamique mondiale qui pouvait changer le cours de l’Histoire, et donc que Marine pouvait gagner. Même si nous savions les probabilités faibles, nous avons décidé de les jouer à fond.

Or, le système a gagné la bataille politique qui vient de se dérouler, de manière féroce, ces neufs derniers mois. Il a réussi, avec la complicité des juges, des journalistes, des artistes et de tous les rouages de l’appareil d’Etat, a imposer la créature d’Attali comme président de la République.

Au-delà du débat d’entre les deux tours, aux conséquences catastrophiques, et des erreurs de Marine lors de cette campagne, les propagandistes ont réussi à faire peur aux Français, à leur faire croire que Macron était l’alternative aux vieux partis discrédités, et que Marine au pouvoir serait une catastrophe dont la France ne se relèverait pas.

Après, on peut raconter ce qu’on veut, que l’abstention a été massive au premier tour, encore plus massive au deuxième tour. On peut dire que nos compatriotes n’ont pas été dupes de l’entourloupe Macron, et que, sentant qu’il n’y avait pas d’alternative crédible, ils ont choisi de s’abstenir massivement…

Il n’empêche, ils ont gagné cette bataille, mais nous n’avons pas perdu la guerre.

70 % de nos compatriotes en ont marre de l’islam, marre de l’invasion migratoire, marre de l’insécurité, marre de la perte de leur Identité.
Et près de 70 % des mêmes Français ont voté pour le candidat qui va accélérer la mise en place de ce qu’ils prétendent refuser.

Cela signifie-t-il que, au-delà des sept ans de l’apéro saucisson-pinard, Riposte Laïque, qui fêtera ses dix ans le 2 septembre prochain, à Rungis, n’aurait servi à rien depuis 2007 ?

Même si nous ne sommes pas les plus objectifs pour répondre à cette question, certains faits sont là. Nous avons raison sur tout, depuis dix ans.

Nous avons battu en brèche la thèse du bon islam et du méchant islamisme, que nous vendent toutes les Fourest de France et de Navarre.

Nous avons annoncé l’incompatibilité entre l’islam et la France, quand les enfumeurs, les collabos et les taupes à la Sifaoui nous vendaient un islam des Lumières et un islam de France.

Nous avons expliqué qu’il ne pouvait pas y avoir de cohabitation pacifique, sur un même territoire, entre des non-musulmans et des musulmans, quand ceux-ci sont des millions.

Nous avons démontré, grâce à nos livres et à nos auteurs, comme René Marchand ou Hubert Lemaire, que l’islam n’était pas une religion, mais un projet politico-religieux qui ne peut exister que par la conquête.

Nous avons décortiqué l’imposture du musulman modéré, qui serait patriote, laïque et républicain.

Nous avons montré à tous les Français qui le veulent que les attentats de Charlie, du Bataclan, de Nice et d’ailleurs sont des actes de guerre commis par de bons musulmans, et les premiers symptômes de l’offensive qui nous attend, si nous restons l’arme au pied.

Nous avons surtout apporté la seule solution possible : l’interdiction de toute visibilité de l’islam sur notre territoire, donc la fermeture de toutes les mosquées, de toutes les boucheries halal, l’interdiction du voile et tout uniforme musulman, et l’expulsion massive, brutale s’il le faut, de tous ceux, et ils sont des millions, qui préfèrent la charia aux lois de la France.

Nous avons donc démasqué l’islam et ses soldats, leurs fondamentaux, leur takkya et leurs buts : nous éradiquer, pour mieux nous remplacer.

Ces vérités, qu’avec d’autres nous portons à la connaissance des Français, contre le mensonges du discours officiel, bien évidemment nous valent des ennuis. Les 40 procédures judiciaires lancées contre Riposte Laïque sont le prix à payer du combat que nous menons. Le nouveau procès intenté par le grand bourgeois de gauche Gilles Clavreul, contre Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque, ce lundi, à Versailles (il demande 40.000 euros à notre fondateur) en sont une autre conséquence.

Si nous existons encore, c’est bien évidemment grâce à notre lectorat, dont la générosité constitue nos seules ressources, face à ceux qui veulent nous éliminer par tous les moyens, nous disons bien tous les moyens.

Nous avons donc Macron, son gouvernement d’islamo-collabos, et ses députés islamo-collabos, dont certains, ou plutôt certaines, sont des tocardes de chez tocard. Nous savons que sous son gouvernement, notre modèle laïque va être adapté à l’islam, dont éradiqué. Nous savons que facebook, youtube, twitter vont être sommés de nous réduire au silence, et de nous censurer. Nous savons que les lois dites antiracistes vont être durcies, et que toute critique de l’islam sera, systématiquement, réprimée durement par les juges « Murs des cons ».

Le résultat de cette élection peut paraître désespérant, à se taper la tête contre les murs, certes, mais cela est porteur d’une contradiction majeure dans l’imposture Macron !

Elu par 92 % de musulmans, il devra remercier son électorat, et donc accélérer son implantation massive en France. Mais cela heurtera les souhaits de la majorité de son électorat, qui lui demande d’être meilleur que les vendus l’UMPS, dont il ne voulait plus.

C’est justement parce que nous savons tout cela qu’au soir de cette écrasante victoire des mondialistes, notre détermination est intacte, pour continuer le combat que nous avons commencé il y a dix ans, avec ce coup d’éclat de l’apéro saucisson-pinard d’il y a 7 ans.

Nous ne ferons jamais partie des soumis qui accepterons la loi de l’islam en France. Nous faisons nôtre cette phrase de Renaud Camus, qui sera présent aux 10 ans de Riposte Laïque : « Je préfère la guerre à la soumission ».

Donc, en toute logique, nous faisons nôtre aussi cette phrase : Si vis pacem, para bellum, ce qui signifie « Si tu veux la paix, prépare la guerre ». 

Avec Macron qui va accélérer l’islamisation du pays, il va le falloir…

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 05:12

De même pour Israël - Gérard Delépine : en France, le système mafieux de la santé est vraiment dramatique

Publié le 17 juin 2017 - par 

Docteur Gérard Delépine : en France, le système mafieux de la santé est vraiment dramatique

 
En complément à notre article sur les 11 vaccins qui devraient devenir obligatoires,

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/16/11-vaccins-obligatoires-macron-veut-faire-un-gigantesque-cadeau-aux-labos-et-tuer-les-notres/

Je vous invite à lire le compte-rendu ci-dessous d’une conférence du Docteur Delépine, faite devant les adhérents de Résistance républicaine Ile de France, en mai dernier. Nous l’avions invité car son combat et celui de sa femme rejoignent d’une certaine façon le nôtre contre la mondialisation et l’oubli de l’être humain pour des raisons mercantiles.

Gérard Delépine nous a brossé un tableau de la médecine moderne et notamment des liens avec les labos à dresser les cheveux sur la tête. Les auditeurs, passionnés, sont sortis pour certains avec le moral en berne en se posant beaucoup de questions…

Je résumerai les points essentiels à retenir, pour être simple et claire. Pour en savoir plus, lire les ouvrages de Gérard et Nadine Delépine. Ce qui est entre parenthèses sont mes remarques personnelles.

Soigner et obéir,

Cancer, Les bonnes questions à poser à votre médecin…

En complément : Mary Angels, Les dessous de l’industrie pharmaceutique ; les livres de Sylvie Simon ; La face cachée du médicament ; les 400 médicaments inutiles…

Quelques points incontournables :

Préférer les anciens médicaments, les anciens traitements… qui ont été utilisés depuis 10 ou 15 ans. Au moins on sait, pas de mauvaises surprises. Or les labos ont intérêt à couler la vieille molécule et comme par hasard ils « découvrent » des complications liées à son emploi au moment où ils veulent commercialiser de nouvelles molécules, qui vont leur rapporter des sommes astronomiques.  Pensez à l’exemple de l’aspirine, accusée de tous les maux depuis que l’on vend à tour de bras des produits censés la remplacer, alors que le paracétamol serait plus dangereux que l’aspirine pour le foie…

En effet, le Conseil de l’ordre des médecins ( celui qui  a appelé à voter contre Marine… ) a clairement pour but d’éliminer les donneurs d’alerte. Il a fait entériner un protocole ahurissant pour le traitement du cancer.  Les médecins n’ont plus le droit de choisir ces traitements, ils sont surveillés, et ne sont plus libres de leurs prescriptions. Les traitements qu’ils ont décidés sont soumis à une réunion de concertation multidisciplinaire et il faut obéir aux ordres de l’INCa (Institut National du Cancer ).

Or l’INCa n’est pas indépendant des labos, c’est peu de le dire…

Les laboratoires ont obtenu que les 3 phases d’essais avant la mise sur le marché  d’un médicament soient réduites à  1 seule, le nouveau médicament contre un placebo. Les anciennes phases d’essais duraient 7 à 8 ans, trop long quand on veut gagner beaucoup d’argent, et vite…

D’abord cela signifie que le patient et la sécurité sociale payent le prix fort, très fort… pour un produit sans effets actifs, de l’eau ou de la mie de pain.

Ensuite cela signifie que le patient « soigné « avec un placebo est clairement sacrifié, sans le savoir, puisqu’il n’est pas traité ! Il ne sert qu’à permettre à l’autre patient soigné, lui, avec un véritable traitement, bon ou mauvais, de démontrer que le dit traitement peut être proposé à l’ensemble des patients.

Enfin, cela signifie que l’on regarde si la tumeur est bloquée un temps donné, pendant 3 mois par exemple… Et seulement cela. On ignore si la tumeur aurait été bloquée 3 mois supplémentaires…

Or il semble que les nouvelles drogues endorment la tumeur, elles ne la tuent pas…

Quelques chiffres 

Les chiffres des labos sont colossaux…

La mise au point d’un nouveau médicament coûte à peu près 100 millions d’euros.

7 labos possèdent 90% des médicaments du monde

La recherche, c’est seulement 5% du chiffre d’affaire

Le reste est dévolu aux actionnaires et au développement (traduisez la publicité) avec les revues médicales…

Dans le développement sont compris les conférences de professeurs reconnus, payés quatre à cinq mille euros de l’heure pour « vendre » les nouveaux médicaments.

Les laboratoires achètent aussi les associations de malades…

Il arrive aussi que le médecin soit payé pour amener des malades dans les essais… S’il réussit, il deviendra co-auteur d’article, il pourra être nommé professeur. S’il réussit, avec ses malades à démontrer que le médecin est efficace, il peut recevoir deux cents ou trois cent mille dollars…

100 professeurs touchent plus de 500000 euros par an des labos…

Quelques exemples en vrac de ce qu’est devenue la médecine...

-Le générique ? Il y a 20 pour cent d’erreur sur le médicament princeps et, surtout, on ne connaît pas les excipients utilisés.

-Mais à présent, on n’est sûr de rien, même avec le médicament originel, dont on ignore s’il vient de Chine, d’Asie…

—————————-

Un Ministre de la santé italien a reçu des millions pour rendre obligatoires les vaccins contre l’hépatite.

Les mafias ont conquis le pouvoir politique et on y arrive en France.

—————————-

Il se raconte que Sanofi aurait donné 200 millions à Nobel pour que le prix soit attribué à Hausen pour ses travaux sur le cancer du col de l’utérus (cf. les papillomavirus).

Or, Sanofi, c’est Pasteur, c’est les vaccins…

Quant au troisième lauréat, Harald zur Hausen, il a été récompensé pour avoir démontré que des papillomavirus sont présents dans les cancers du col de l’utérus. Il figure également parmi les promoteurs du vaccin contre ce virus, vaccin offert «gratuitement» cet automne à des milliers de jeunes filles en Suisse bien qu’il soit largement contesté ailleurs dans le monde. Etait-ce vraiment là un chercheur à récompenser pour un «plus grand bénéfice à toute l’humanité»?

L’efficacité et l’innocuité du vaccin sont loin d’être prouvées, mais en observant ces prochains jours le cours des actions de Merck & Co et de Sanofi-Aventis qui commercialisent ce vaccin, on pourra apprécier l’accroissement de son efficacité pour leurs actionnaires, conséquence de l’attribution du Prix Nobel à son découvreur et promoteur. Qui va oser remettre en cause l’apport «décisif» à l’humanité d’un vaccin découvert et promu par un lauréat du Prix Nobel ?

https://www.lecourrier.ch/nobel_sida_et_cancer_de_l_uterus)

—————————-

Inquiétantes listes faites par la sécurité sociale des médicaments inefficaces… Ils estampillent « efficacité pas démontrée » parce qu’il n’y a pas eu d’essai selon les protocoles en vigueur alors que ce sont de vieux médicaments qui ont fait leurs preuves.

—————————-

Pour finir, on peut évoquer les scandales autour de Touraine…

De façon très claire, Touraine représente les labos et les assurances (qui plombent les médecins et les obligent à des accommodements raisonnables). Et il est évident que Buzyn, le nouveau Ministre de la santé, est pire que Touraine… (D’ailleurs elle commence très fort avec la proposition de rendre obligatoires 11 vaccins).

Evidemment, les Agences Régionales de Santé sont aux ordres et représentent l’inquisition actuellement…

—————————-

Bref, un monde totalitaire qui a oublié que c’était l’homme qu’il fallait mettre au centre. Un système qui devient fou et qui utilise l’homme comme s’il était un robot.

Combien de temps encore tout cela va-t-il pouvoir continuer ?

Combien de temps encore ?

Complément de Nicolas 59

Michel Georget – biologiste – explique comment la « sécurité » des vaccins est testée.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 19:07

Ces musulmans refusent les lois françaises, comme en Algérie, en 1947…

Publié le 16 juin 2017 - par  

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/05/UDMFFourastier.jpg

Dimanche, nous irons, je l’espère nombreux, accomplir notre devoir de citoyen soucieux de pérenniser la démocratie dans notre pays.

Je ne peux m’empêcher, cependant, d’interpréter l’abstention, dimanche dernier, de tous nos concitoyens comme le reflet d’un dégoût profond envers toute la classe politique, quelle que soit sa couleur ou sa tendance, chacune d’elle ayant menti au peuple au gré de leurs mandats.

Néanmoins, devant les innombrables candidatures musulmanes que nous proposent ces partis et, principalement, le tout nouveau parti du président élu, j’entrevois sans me tromper, ce que donnera cette future assemblée, une fois constituée.

Soixante et un ans après sa dissolution par Robert Lacoste, le spectre d’une Assemblée algérienne à deux collèges revient me tourmenter.

Non, je ne dramatise pas la situation dans notre pays. Je la dramatise d’autant moins qu’on a pu lire, noir sur blanc, ce que l’ex-président, si proche idéologiquement de celui qui l’a remplacé, a dit commentant la situation actuelle dans notre pays.

En raison des conflits permanents qui divisent les Français patriotes et laïcs, d’une part et, d’autre part, les représentants de la communauté musulmane qui souhaitent instaurer les principes de la charia, selon laquelle tout bon musulman doit vivre – quel que soit le pays dans lequel il réside – ce président a osé parler de « partition du territoire ».

Jamais, jamais, je n’aurai cru devoir entendre un homme dont la responsabilité est l’unité de la Nation, dire à des journalistes politiques qui l’interrogeaient :

« Comment peut-on éviter la partition ? Car c’est quand même ça qui est en train de se produire : la partition ».
Et de poursuivre, plus tard :
« La femme voilée d’aujourd’hui sera la Marianne de demain ».

Comment un chef d’Etat peut-il faire preuve d’autant de veulerie, d’ignominie ? Comment peut-il avouer sa capitulation face à l’ennemi avant même d’avoir essayé – seulement, essayé – de défendre sa nation ?

Ces aveux de l’être le plus abject que la France ait élu depuis que la République existe, étaient plus graves encore, en ce sens qu’il reconnait que l’islam est l’ennemi de la République, de la démocratie et de la France, en particulier.

Aussi, ne vous étonnez pas que j’entrevoie, avec désespoir, cette assemblée algérienne-bis qui, renaissant de ses cendres, ne manquerait pas d’exiger, dans un premier temps, la partition effective du pays et, à terme, la revendication d’une « république » islamique française.

Non, je n’exagère pas.

Comment fonctionnait cette assemblée algérienne de 1948 jusqu’en 1956 ?

L’assemblée (sans majuscule depuis le début de mon propos) était composée de 120 membres élus à parité par les deux collèges. (Macron ne veut-il pas réduire le nombre de députés ?)

Le 1er collège comprend les citoyens de statut français de plein droit et 58.000 citoyens musulmans de statut local. (Citoyens car tous les naturalisés musulmans, juifs ou étrangers n’ont pas forcément la citoyenneté).
Le 2° collège comprend environ 1.300.000 musulmans de statut musulman.

Oui, pour ceux qui ne savent pas, nous sommes encore en 1947 quand la loi est débattue puis votée mais les musulmans refusent de reconnaître la loi de la République française, seule la loi islamique étant, par eux, reconnue.

Cela ne vous rappelle pas ce que nous vivons aujourd’hui ?

C’est bizarre que tant de musulmans, d’un coup d’un seul, y compris les organismes reconnus terroristes dans d’autres pays et même la très fumeuse Turquie islamiste, décident de faire campagne pour ces députations françaises, vous ne trouvez pas ?

Quand on fait la relation avec tout ce qui nous a été démontré depuis dix ans dans la faiblesse, voire la dhimmitude, des chefs de partis et l’engouement pour ces islamiques de briguer des sièges à l’assemblée, il n’y a pourtant rien de plus flagrant.

Les partis politiques et celui de Macron, en particulier, en digne successeur de Hollande, tous soumis aux musulmans (ils doivent savoir pourquoi !) ont décidé que l’islam-religion devait intégrer les deux collèges (parlement et sénat) et décider de nos lois mais, surtout, imposer leur loi !

Et leur loi, c’est le culte musulman.

Que décidait-on à l’assemblée algérienne ? De tout ce qui se traite, comme aujourd’hui, en France, concernant la vie de la nation.
Mais, là-bas, il y avait un plus ! Il y avait la commission du culte musulman.

Et que croyez-vous qu’il y aura demain, au parlement, si ces candidats musulmans venaient à être élus ?

Il y aura l’islam qui s’imposera DANS la République française.

Là, on ne pourra plus parler de l’islam « de » France ou de l’islam « en » France. Non, il sera trop tard. Nous aurons l’islam dans la République et il nous faudra avaler, gober, toutes leurs bondieuseries islamiques qui seront débattues à l’assemblée.

Et elles seront approuvées, soyez-en convaincus, par tous les guignols qui n’ont jamais eu le courage ni de les affronter ni de leur faire admettre que notre République avait, depuis plus de cent ans, définitivement séparé l’Etat de l’église et, par là-même, de toute religion.

A chaque Français de choisir en son âme et conscience s’il se déplacera ou non le 18 juin, pour conserver, à la France, le statut de république démocratique qui fait notre liberté.

Si, malgré tout, il estime qu’il n’a pas à voter pour ceux qu’il n’aime pas mais qui sont, néanmoins, respectueux de notre Constitution et donc non-musulman, alors, que demain il ne se plaigne pas de devoir vivre, bientôt, avec le statut de « soumis » dans son pays.

Et souvenez-vous, avant de prendre votre décision, que si ces gens-là, religieux, sont élus ce dimanche, vous n’aurez plus jamais l’occasion de combattre l’islam par les urnes. Il vous restera – peut-être – le choix des armes mais elles ne seront plus jamais démocratiques.

Rotrude Martel

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 19:05

La fin de l’islam est inéluctable

Publié le 17 juin 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/08/coup-de-pied-muzz.jpg

Chacun le sait ou doit le savoir, quand bien même beaucoup ne veulent pas l’admettre par peur ou par soumission, l’islam est une fausse religion et d’abord une idéologie meurtrière. Il suffit de parcourir le coran pour s’en apercevoir. L’islam n’existe que pour appliquer sa loi, la charia. Le coran ordonne que tous les peuples de la Terre soient soumis à l’islam ou qu’ils soient éliminés par les soldats d’allah. Et tous les musulmans doivent être des soldats d’allah s’ils respectent le coran. S’ils ne respectent pas le coran à la lettre, ils sont considérés comme apostats et donc, condamnables par ceux qui observent le coran strictement. On ne peut pas être plus clair. Nommer précisément les choses est une nécessité. On sait maintenant qui sont les responsables des tueries dans le monde à l’heure actuelle quand cette idéologie mortifère d’une sauvagerie impitoyable se manifeste.

Ceux qui prétendent que l’islam est une religion de paix, d’amour, de tolérance etc., etc., mentent effrontément. Ceux qui pensent que ce même islam doit pouvoir s’accorder avec toutes les religions se trompent totalement. Ceux qui pensent que l’islam est compatible avec toutes les sociétés et les régimes politiques se trompent également. Pourquoi ?

Parce que l’islam n’est compatible qu’avec l’islam. C’est la loi du coran. Aux idiots et aux demeurés qui ne comprennent pas cette affirmation, je laisse le soin de consulter ce torchon infâme que les musulmans croient stupidement d’origine divine. La France, par exemple, qui est un état  démocratique et laïque est exactement le contraire de l’islam. Ne vous étonnez donc pas que l’islam cherche à s’imposer partout par la ruse, le mensonge et la violence.

L’islam et le coran ne peuvent pas être changés, ni modifiés, ni adaptés. C’est impossible. Les imbéciles qui croient le contraire sont volontairement et stupidement aveugles et sourds. C’est un système qui prêche sans cesse la haine et la tromperie à l’égard des non-musulmans, pour vaincre tous ses adversaires. Mais qui sont les adversaires de l’islam ?

Les adversaires de l’islam, ce sont tous ceux qui ne sont pas musulmans. Vous, qui n’êtes pas musulman, sans le savoir, vous êtes un adversaire de l’islam. Parce que vous n’êtes pas musulman, vous êtes définitivement classé comme adversaire par les musulmans. Et les musulmans qui obéissent au coran doivent vous convertir ou vous tuer. C’est la loi du coran. Vous ne souhaitez pas être un adversaire de qui que ce soit mais les musulmans vous ont déjà classé comme un adversaire qu’il faut convertir ou éliminer  par tous les moyens.

Les moyens, vous les connaissez très bien. Lois républicaines changées, attentats, meurtres, viols et autres agressions barbares. C’est maintenant monnaie courante en France. Si les élus politiques  étaient intègres et respectueux des lois, ils auraient déjà interdit et éliminé l’islam en France, renvoyé chez eux les musulmans radicalisés, détruit les mosquées et instauré le respect absolu des lois républicaines partout en France et notamment dans les nombreuses zones de non-droit qui sont à présent bien installées sur notre territoire. Ce n’est pas du tout le cas et c’est pourquoi l’islam progresse si facilement en France. La raison de l’inaction des élus politiques est terrible en soi. C’est parce que ces élus veulent à tout prix remplacer les populations européennes par des populations musulmanes. A la clé, des travailleurs à très bas coût, des populations soumises à une seule loi, la fameuse charia et la France (par exemple), totalement islamisée. Ce que les élus  politiques n’ont pas prévu, tant ils sont déconnectés de la réalité, c’est que lorsque la seule loi de la charia prévaudra en France, aucun non musulman ne sera épargné par les tueries, pas plus le peuple que ses élus.

Il n’existe absolument aucune possibilité que l’islam soit modéré parce que le coran l’interdit absolument. Espérer que l’islam soit respectueux des lois républicaines revient à vouloir stopper un bulldozer avec un petit pois. L’islam est un système qui veut à tout prix imposer la charia partout et donc, remplacer les lois de la République par ses propres lois. C’est actuellement ce que Macron, le faux président français, est en train de mettre en place en catimini avec l’appui de ses « amis », responsables islamistes installés dans notre pays. De plus, il a le soutien des financiers qui gèrent les règlements émis par la commission européenne dans ce sens. L’enfer arrive à grands pas.

La charia, c’est quoi ? C’est une loi d’une sauvagerie extrême qui impose de revenir plus de 1400 ans en arrière. C’est une loi qui ne peut pas être changée ni modifiée parce qu’elle est soi-disant divine (prétendent les musulmans). La religion catholique est également soi-disant divine mais je mets tous les lecteurs et experts au défi de me prouver cela pour n’importe quelle religion. Pourquoi ? Parce que c’est im-po-ssi-ble.

Pour la charia, je passe sur la soumission des femmes, je passe sur les lapidations, je passe sur le fait qu’un père de famille musulman a le devoir de violer quiconque se trouve sur son chemin, je passe sur les égorgements en public, les interdictions strictes, les tribunaux islamiques, les exécutions sommaires, la haine, la violence sans limites, etc., etc.

Si vous ne respectez pas la charia, vous êtes immédiatement jugé (c’est très expéditif) et exécuté. Le non respect de la charia, c’est la mort. Il n’existe pas d’autre peine dans le coran. Par exemple, une femme qui ne s’habille pas selon la loi de la charia est jugée et punie. Généralement, c’est une balle dans la nuque en public. Selon le coran, une femme a la moitié de la valeur d’un homme et elle doit rester soumise à tous les désirs de son mari. Sinon, il a le droit de la battre (généralement avec un solide bâton pour la tuer, ça s’est déjà vu). Personne ne peut alors le juger ni le condamner parce qu’il respecte la charia. Il a le droit de tromper sa femme avec qui il veut, il reste ainsi dans la loi du coran. Si sa femme le trompe, il a le droit de la tuer. Sa femme doit rester soumise en tous points. Les musulmans considèrent les femmes non musulmanes comme des immondes salopes et n’ont aucun respect pour elles. Mais la charia, ce n’est pas que cela, c’est un ensemble de directives à appliquer strictement et tous les jours.

Les pauvres idiots qui ne se sentent pas concernés par cet avenir que Macron prépare en silence, ne voient évidemment rien venir et surtout, ils se cachent pour ne pas se trouver confrontés à cette réalité qui s’affirme tous les jours de plus en plus. Mais ils seront, comme toutes les populations, confrontés au choix que leur imposeront les musulmans. Soit ils se convertissent, soit ils sont exécutés. En bref, ce sera l’islam ou la mort.

C’est là que va se concrétiser la fin de l’islam partout dans le monde. Cela paraît incroyable mais ce n’est pourtant qu’une conséquence de ce qui se passe actuellement. Comment une telle chose peut-elle se produire ? C’est relativement simple à comprendre. Voici comment l’islam va disparaître.

Prenons l’exemple de notre pays. L’islam progresse rapidement avec une forte natalité. Il ne faut pas oublier que la femme musulmane doit rester avant tout une machine à faire des gosses, c’est dans le coran aussi. Les idiots incultes peuvent se renseigner, c’est inscrit en toutes lettres dans le bouquin  en question. Ceci posé, comment ça va se passer ? Voila…

Macron va commanditer (comme Hollande l’a fait) de nouveaux attentats en France, mais à beaucoup plus grande échelle que ce que son « parrain » avait réalisé pendant son mandat catastrophique. Il faut savoir que Hollande ne s’est pas représenté aux élections présidentielles parce qu’il a eu peur qu’on découvre son implication dans les attentats passés. Donc, des attentats partout sur le territoire. Il veut provoquer une boucherie rapidement dans le but d’éliminer la quasi totalité des populations de souche en France afin de procéder au grand remplacement de ces populations prévu par les accords de 1973, signés notamment par Pompidou avec les états arabes (d’autres chefs d’états européens ont également signé ces accords). Ça, c’est le grand projet de Macron, l’islamo-collabo soumis à l’islam et pourri jusqu’à la moelle. Des attaques terribles et meurtrières auront lieu et les musulmans auront franchi, par leurs actes, la limite de tolérance des populations.

C’est à ce moment que l’islam va chuter et ça lui sera fatal. En effet, la quasi totalité des populations de France va se lever pour attaquer à son tour, en réponse à cette violence générée par des criminels sans âme. C’est maintenant inévitable. Le gouvernement sera pris de court et sera paralysé. Un bon nombre de musulmans ne pratiquent pas réellement leur religion au pied de la lettre mais ils seront concernés malgré tout, menacés et tués par leurs propres « frères » si ce n’est par les populations de souche insurgées qui, dans leur colère, ne feront aucune différence entre les bons et les mauvais. On sait que les musulmans soumis n’ont aucun courage, même en bande. Ils l’ont prouvé assez souvent pour en faire une certitude. Dès que quelques-uns tomberont sous les coups des rebelles, les autres abandonneront vite car ce sont des lâches et des menteurs qui jouent honteusement le jeu de la victime quand ils provoquent eux-mêmes des conflits. C’est leur tactique habituelle. Mais  la peur changera de camp et l’islam ne pourra pas survivre en France. Sur tout le territoire, les musulmans seront traqués et éliminés.

Les autres peuples des pays d’Europe qui sont confrontés durement à l’islam, vont réagir de la même façon et c’en sera fini de cette idéologie hideuse et mortifère. Les musulmans seront éliminés d’Europe. Ceux qui survivront s’enfuiront mais ils ne seront pas nombreux car la plupart seront massacrés par leurs propres « frères » et par les populations. Les grosses puissances, comme la Russie, (et d’autres), prendront exemple sur l’Europe et élimineront les musulmans de leur pays, sans état d’âme et avec une efficacité que tout le monde connaît. Il en sera de même dans les pays musulmans car les forces coalisées d’Europe et d’autres puissances, élimineront les populations musulmanes dans leurs propres pays. L’islam disparaîtra définitivement. Les mosquées seront toutes détruites, y compris La Mecque et les dernières traces de l’islam disparaîtront pour le plus grand bien de la Terre. Les guerres cesseront au Moyen et Proche-Orient parce que ce sont les musulmans qui de tous temps, les ont déclenchées.

La fin de l’islam est inéluctable par le simple fait que les soumis au coran croient pouvoir vaincre ou  détruire ceux qu’ils considèrent comme des êtres inférieurs sans volonté et sans défense.

Guilbert d’Aulon

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 21:35

L’islam a opéré une nette avancée lors des législatives

Publié le 15 juin 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/06/01-Les-voil%C3%A9es-candidates.jpg

L’islam à première vue a connu un échec lors de ces législatives mais en réalité c’est plutôt un succès.

Certes Sandra Fourastié, UDMF, avec 2, 06% de voix dans les Hauts de Seine, Hulya Sahin, PEJ, avec 1, 72% à Mantes, Hanan Zaouhani, parti Français et musulman, 1, 46 % en Seine Saint Denis, ont fait un tout petit score et à première vue les voilées sont balayées. On s’en félicite.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/06/Capture-PEJ-300x152.png

On peut continuer avec le PEJ qui n’ a aucun candidat élu :

Simsek dans le Bas-Rhin, PEJ, 0,65% des voix,

Muslimé Sunnar, PEJ, dont le prénom est tout un programme, femme fonctionnaire de police qui n’a eu qu’une voix, la sienne, dans l’Yonne,

Huseyin Karaoglan, PEJ, 2,4% à Dreux…

Dursun Usta apparaît sous le signe divers mais il appartient au PEJ et a fait 3,44 % des voix à Migennes.

Ahmet Cetin, PEJ, qui apparaît parfois sous l’étiquette « divers », 1, 98 % des voix dans la cinquième circonscription de l’Ain, dont 6, 11 % rien qu à Oyonnax c’est à dire 277 voix.

A Nantua, Cetin a fait 10, 67 % des voix : 88 voix pour trois mille habitants. Dans la même ville le FN n’a fait que 13 % des voix : où va-t-on ?…

En Alsace et dans le Rhône, le PEJ a également opéré une percée. Ne nous y trompons pas, le PEJ est une menace sérieuse même si les Français ne veulent pas s’en rendre compte :

http://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/2017/06/07/38001-20170607ARTFIG00287-legislatives-la-Turquie-d-Erdogan-s-invite-t-elle-dans-les-urnes.php

Oyonnax et Nantua ont été lors de la dernière guerre un important maquis de la résistance. Les résistants des maquis de l’Ain et du Haut Jura doivent se retourner dans leur tombe. Dont un membre de ma famille, qui y était. Tout ça pour ça ?…Tant de vies données pour ne pas devenir nazis mais on ne résiste pas devant l’islam ?…

Toutes les inquiétudes sont donc permises à la lecture de ces chiffres. Le président du PEJ n’affichait-il pas sa volonté d’atteindre 2 % de voix au premier tour des législatives ?

Présenter 52 candidats permettrait de toucher des financements publics (1,42€ par voix et par an) au cas où 50 candidats recueillent au moins 1% des suffrages exprimés. De quoi percevoir plusieurs centaines de milliers d’euros en cinq ans :

http://www.lci.fr/elections/legislatives-2017-le-pej-et-ses-52-candidats-sont-ils-une-filiale-du-parti-d-erdogan-turquie-2054829.html

Mais surtout, cette avancée fulgurante dans certaines villes de France traduit une avancée spectaculaire de la communauté turque sur le territoire français, avec à la clé une régression liée au programme du PEJ pro-turc. Ce programme d’islamisation rapide est proche de la charia, il veut permettre le voile dans les écoles comme on voit une gamine à peine pubère voilée sur une affiche :

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/06/Captureahmet-cetinPEJ-300x163.png

Il est pour un moratoire sur la laïcité, des « accommodements raisonnables », le tout-halal, il nie le « soi-disant génocide arménien »…bref le PEJ c’est le totalitaire Erdogan.

Le PEJ, ce parti de l’étranger, a la volonté de capter le vote de la communauté turque en France. Et comme cette communauté est en train de grandir de manière exponentielle, le PEJ va nécessairement grandir aussi. A Oyonnax, Nantua, Migennes, il est clair que la communauté turque est pour quelque chose dans les résultats des législatives.

Les voilées ont donc de beaux jours devant elles et même si, cette fois-ci, le voile ne va pas entrer à l’Assemblée, si rien n’est fait pour s’y opposer il y rentrera dans cinq ans. Ce n’est que partie remise. Surtout si Macron continue son programme, auquel personne n’a compris grand chose et encore moins certains candidats de En Marche qui ne savent pas comprendre une question simple et répondre une phrase correcte avec sujet-verbe-complément, mais ce qui ressort, c’est que Macron va nous islamiser encore plus.

On va donc aux prochaines échéances revoir un ballet de voilées et fières de l’être. Le mot ballet étant au second degré car l’élégance ne sera évidemment pas au rendez-vous.

Quant on pense que Debout la France a fait autour de 1% et a été balayé, ce qu’il ne méritait absolument pas, on peut se poser des questions inquiétantes sur ce que veulent les Français. D’ici à ce que nous devenions dans peu d’années turcs et musulmans, ou tout au moins sous la domination de la Turquie et de l’islam, il n’y a qu’un pas, que certains ont déjà franchi. Le PEJ ne dit-il pas que l’idéal pour la France serait d’avoir un président musulman ? …

Le soir des résultats du premier tour, en Alsace, Ali Gedikoglu, président honoraire du PEJ, a fait un tweet comme à son habitude,  en turc. Il a écrit : « Allah assure la victoire »…

Sophie Durand

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 04:50

Une vidéo qui confirme qu’il ne faut pas un seul député musulman

Publié le 11 juin 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/05/UDMFFourastier.jpg

Avant d’aller voter dimanche !

Je vous demande de regarder cette vidéo jusqu’à la fin et avec honnêteté.

Que vous soyez Chrétien, Juif ou Musulman et, surtout, si vous êtes athée, vous aurez là, un aperçu de ce que sera notre vie en France dans très peu de temps.

Si vous laissez tous ces musulmans et ceux qui les encouragent à décrocher un siège à l’assemblée, pour commencer, en attendant de revendiquer notre pays comme ‘leur territoire’ et de se l’approprier avec l’aide et la complicité de tous ces gens qui nous dirigent et changent le monde selon le désir des musulmans.

Ecoutez-les parler ! Ecoutez-les nier la Vérité ! Ecoutez-les transformer l’Histoire et la façonner à leur manière, à leur convenance.

Voyez ce qu’ils sont capables de faire des précieux vestiges qui révèlent notre passé, la naissance du christianisme et qui sont les preuves irréfutables de l’histoire des Chrétiens et des Juifs, de Hérode à Jésus-Christ, comme nous l’enseignent depuis la nuit des temps, l’Ancien et le Nouveau Testament.

Que Notre Dieu protège la France de subir le même sort qu’Israël.

Rotrude Martel

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 04:47

Sénégal : L’ambassadeur Bigot est fier que l’islam soit la 2e religion de France : Dehors !

Publié le 11 juin 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/06/ChristopheBigot.jpg

Certes, le Sénégal est un pays peuplé de 95 % de musulmans. Mais à notre connaissance, l’ambassadeur Christophe Bigot est le représentant d’un pays laïque, où la séparation du religieux et du politique est la règle.

Or, voilà ce personnage qui invite, à son domicile (doit-on comprendre à l’ambassade) les représentants de toutes les religions à rompre le jeûne du ramadan, en compagnie des représentants des autres religions.

http://www.lequotidien.sn/christophe-bigot-ambassadeur-de-france-au-senegal-lislam-est-la-deuxieme-religion-de-la-france-nous-en-sommes-fiers/

Première entorse grave, mais le pire est à venir. Dans un numéro de lèche-babouches de haut niveau, il se croit obligé d’ajouter : « L’islam est la deuxième religion de France. Il a toute sa place dans notre pays. Nous avons beaucoup de respect pour lui. La France est fière que l’islam soit cette deuxième religion et qu’il ait cette place importante, aussi bien sur le plan religieux que culturel que politique, et que l’esprit de tolérance l’emporte sur toute autre considération ».

Et le reste est à l’avenant, les méchants djihadistes qui n’ont rien compris au message de paix de l’islam. On peut difficilement lire plus de conneries en si peu de mots.

Si j’étais mauvaise langue, voilà comment je traduirais les propos de ce brave ambassadeur : « Je suis très fier d’être l’ambassadeur d’un pays qui est lui-même très fier d’avoir une religion qui s’implante de plus en plus sur son sol. Plus il y a de musulmans en France, plus il y a d’attentats mortels et de victimes françaises. Mais j’en suis fier. Plus il y a de musulmanes en France, plus il y a de voiles, symbole de l’oppression des femmes. Mais j’en suis fier. Plus il y a de musulmans en France, plus il y a de délinquance, puisque l’islam est première religion dans nos prisons, mais j’en suis fier. Plus il y a de musulmans en France, moins il y a de laïcité, d’assimilation et de vivre ensemble, mais j’en suis fier. L’islam est à présent deuxième religion, mais cela n’est qu’une étape. Et quand ce dogme sera devenu première religion de France, c’est promis, je me convertis à l’islam, normal, je m’appelle Bigot. Inch’Allah, allah akbar ».

Ce personnage a fait toute sa carrière dans la diplomatie française, dont le fiasco est patent depuis trente ans. Faut-il rappeler le rôle de la France dans l’agression islamiste contre Bachar, en Syrie, et contre Kadhafi, en Libye, avec le résultat qu’on connaît, à présent. Bigot est à présent sous les ordres de Le Drian, qui après avoir été un ministre de la Défense à mi-temps (il lui faut bien garder son fromage breton), est à présent ministre de l’Europe et des Affaires étrangères (on ne voit pas bien le rapport). Jusqu’à ce jour, il n’a pas cru devoir rappeler à l’ordre l’islamo-collabo qui lui sert d’ambassadeur de France au Sénégal. Il est vrai que sous Fabius, on rompait le jeûne du ramadan au ministère, rien de moins !

http://ripostelaique.com/islamo-collabo-a-son-tour-fabius-rompt-le-jeune-du-ramadan-avec-57-ministres-de-loci.html

Si nous étions sous un gouvernement patriote, Christophe Bigot aurait été viré sur le champ, et chassé de la haute administration sans le moindre dédommagement, pour faute professionnelle.

Je lui souhaite de ne jamais croiser mon chemin.

Martin Moisan

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée