Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 06:06

Pour une année 2017 de la résurgence nationale contre l’islam

Publié le 31 décembre 2016 - par

 


15 ans déjà.

30.000 bains de sang, pour une personne au bord d’un quelconque chemin de nulle part, ou pour trois mille au centre new-yorkais du monde, c’est la même tragédie, née de la même matrice, répandue au nom du même maître, cautionnée, excusée, niée en vérité par le même clergé.

Deux mille Bataclan, Madrid, Berlin, 14 Juillet ou Londres, chaque année, de par le monde, autrement dit quarante par semaine ou encore plus précisément près de six par jour et, si l’on aime les chiffres, un massacre toutes les quatre heures. Depuis quinze ans ! Et cette comptabilité ne tient pas compte des guerres formelles genre siège de Mossoul ou prise d’Alep.

C’est une monstruosité dans laquelle pataugent nos stratèges, nos médias, nos pythies complètement dépassés, tous autant qu’ils sont, par les événements. Bêtise et incompétence, calculs sordides, quais d’Orsay où plus grand monde n’accoste, torses bombés sur quelques cadavres, BHL à tous les étages, en kit ou livrés montés, payables sur deux mois, trois ans ou un siècle. Nous touchons le fond du grand désarroi de l’Occident.

Piégés. Condamnés avant même d’avoir été jugés par les petits malins des think tanks à la mode. Complices malgré nous, contre nous, avec en prime la haine de nous qui annonce la catastrophe finale.

Nous sommes l’Europe-charogne livrée aux nettoyeurs, dont la puanteur monte de ses patries émasculées.  Au sein de ce désastre, nous sommes la France-patchwork du soldat Bouteldja, dépeçable, en voie d’une partition acceptée par celui-là même dont la mission était de l’en préserver.

Et qui la livre, pieds et poings liés, aux acheteurs qui lui pissent dessus.

Manipulés, trompés, exploités, nous sommes, au bout de ce chaos, culpabilisés un peu plus chaque jour, instamment priés de nous agenouiller devant le prochain arbitre de cette gabegie. On nous annonce clairement le pire.

Jusqu’où accepterons nous la sentence ? Ici, nous sommes déjà au poteau pour le crime imprescriptible de cette lucidité exacerbée que l’on traîne en rafales devant les tribunaux. Le décor bouge, mais si lentement ! Difficile d’y tenir en équilibre au milieu des idiots, des traîtres, des lâches et des agents qui pour l’instant et pour toutes sortes de raisons, musèlent tout écart de la pensée conforme.

Raison de plus pour ne pas baisser la garde.

Il est évident que la bascule vers la nuit de nos libertés est amorcée. Tout est encore possible cependant. Quels que soient ses défauts intimes, ses carences d’organisation, l’indiscipline de sa bravoure et la courte vue de trop de ses chefs, le camp patriote regroupe désormais, mentalement, l’immense majorité du peuple français. Nous devons les uns comme les autres, dans son aura, fédérer les énergies, convaincre les hésitants, contraindre les orgueilleux à la modestie de l’action anonyme et poursuivre, inlassablement, la besogne de ré-information que la rage mise par nos contempteurs à l’abattre situe à son vrai niveau : essentiel.

Pour une année 2017 de la résurgence nationale, haut les cœurs et vive la France !

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 06:05

2017 : Encore subir ces musulmans modérés qui nous tuent ?

Publié le 31 décembre 2016 - par

Comme je le disais dans cet article (http://ripostelaique.com/des-musulmans-vraiment-moderes-1.html), personne n’ignore l’identité réelle des tueurs. Pour aider à imposer leur choix d’une arrivée massive de migrants musulmans, les merdias et le système avaient choisi de diffuser la photo d’un enfant syrien mort. Aujourd’hui, (pour dissimuler les horreurs des tueurs musulmans ), pour ne pas provoquer la révolte contre leur trahison et le sang qu’ils ont sur les mains, les mêmes tiennent un discours différent: « Il faut protéger les victimes et leurs familles », et ne pas diffuser (surtout) les images de bébés écrasés à Nice et à Berlin…

Ils avaient traité de tous les noms d’oiseau Trump et les dirigeants avisés de certains pays hostiles (la Hongrie, la Pologne du chauffeur tué par Anis Amri) à cette arrivée. La folie de Bruxelles alla même jusqu’à imposer contre ces pays une amende de 250 000 € par Afghan, Irakien ou Syrien « non accueilli ». … Alors Merkel, Hollande, Valls, Fillon, Obama, Clinton, etc. le terrorisme est-il une chance pour nous? Or, il n’y a pas meilleure autopromotion de l’islam (par des traîtres) que cette imbécile et suicidaire politique de quota, de répartition des migrants, et donc des mosquées dans chaque portion du territoire européen.

Dans cette vidéo inédite (https://www.youtube.com/watch?v=gJZF-Vvv3wg), des musulmans « modérés », « pacifiques » et « tolérants », appellent (conformément au livre « sacré ») à égorger d’autres Français (des juifs…), et cela non pas à partir de la lointaine Syrie ou d’Irak, mais en plein Champs-Elysées, devant des gendarmes médusés… Contrairement aux allégations du journalisme imbécile, le terrorisme (musulman) n’est pas né ou lié à la Syrie, à l’Irak, etc. Le sang prescrit dans le livre « sacré « , préexiste à toutes les crises contemporaines. Le « modéré » considère « sacrés » les appels abjects de son « prophète », ne les dénonce pas.

A partir de combien de tués et de handicapés sur le sol français et européen, la caste pourrie et les journaleux vont-ils commencer à considérer que le problème du terrorisme, c’est la doctrine du coran et ses appels à la haine et à la mort? Combien de condamnations judiciaires (contre des résistants et patriotes) faut-il pour que le système dénonce la cause du terrorisme ? Devons-nous être coupables de dénoncer l’idéologisation de la mort, sa glorification (pour le « paradis), partout présente dans les textes musulmans ? Ou au contraire, faut-il, comme le disent des traîtres, nous adapter et vivre avec cette (nouvelle) « culture française » ? Puisque pour eux, Mahomet, Allah, les attentats, les égorgements, les explosions, les coups de poignard, les écrasements de foule, de bébés (au cri d’allah akbar), font désormais partie de la « culture française » et européenne…

Et pourquoi donc ne voudraient-ils pas se faire affubler de prénoms (musulmans) ? Quand on a fini de vanter « les lumières de l’islam », ses « valeurs », sa filiation française, pourquoi devrait-il être dégradant ou y avoir un souci à assumer les surnoms Farid Fillon, Mohamed Valls, Ali Juppé, etc. ? » Considérer cela comme indigne ou insultant, est de leur part, l’expression d’une forme d’ « l’islamophobie », c’est-à -dire, ce dont ils accusent eux-mêmes, les sites, de plus en plus populaires, de la réinfosphère.

Cette fabrication politico-merdiatique, appelée « islamisme » n’est que le cache-sexe d’une idéologie barbare et mortifère : Mahomet n’a jamais dit que (ses actions ou) ses appels et ceux d’Allah à la haine, à la mort (des « mécréants », juifs, chrétiens, etc.) , devaient être dénommés « Islamisme ». Et que ses destinataires étaient des « islamistes » et pas des musulmans. « Croyez-vous donc à une partie du Livre et rejetez-vous le reste ?… » (S2,v85).Or, comme il le dit lui-même, l’islam est une totalité fonctionnant comme une armée : il y a des soldats de première ligne (qui tuent), il y a aussi le génie civil, les médecins, les cuisiniers, etc. On ne fait pas la guerre contre une partie d’une armée car tous ses membres ne rêvent que de sa victoire : c’est une pure et dangereuse illusion de croire qu’il y a des « modérés » qui seraient pour la victoire du camp républicain, occidental…

Combien de synagogues « radicales » ont été fermées pour prêche de la haine et du terrorisme (jihad) ?. Combien de paroisses ou de temples bouddhistes sont fermés pour les mêmes motifs ? Combien de prêtres, de pasteurs, de rabbins, de personnes de confession catholique, protestante, judaïque, bouddhiste, sont suivis par les services de police ou de renseignements, en relation avec des projets d’attentats ?

La guerre qui nous est imposée ne se fera pas aussi sans déconstruction idéologique et intellectuelle du terrorisme : il faut arriver à priver les tueurs de leur rêve du « paradis ». Tuer ou être tué (dans le sentier d’allah) ne mène pas au « paradis »… Même si ces tueurs sont disculpés de leurs crimes : « Ce n’est pas vous qui les avez tués (les non-musulmans): mais c’est Allah qui les a tués » (S.8,v.17). En attendant, où et quand aura lieu le prochain attentat ? Combien de tués, de handicapés, de bougies, de fleurs ?

Sango Loba

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 16:54

Libye : nouvelle victoire de Poutine, camouflet pour Obama et l’UE

Publié le 30 décembre 2016 - par -

Le 19 septembre 2016, j’informais nos lecteurs sur l’évolution de la situation en Libye, après la saisie des terminaux et des ports pétroliers par l’armée nationale sous le commandement du général Khalifa Haftar, devenu maréchal depuis. Ce scénario bouleversait totalement la donne politique, déjà ambiguë, de ce pays.

Le 20 octobre je confirmais que le maréchal Haftar serait l’un des prochains dirigeants de la Libye et que, d’ores et déjà, il bénéficiait du soutien inconditionnel du parlement de Tobrouk, mais également de pays comme l’Égypte, les Émirats Arabes Unis et le Tchad, et qu’il s’opposait ouvertement au gouvernement d’union nationale, présidé par Fayed El-Sarraj et soutenu par l’ONU.

L’on sait le rôle primordial joué par l’Algérie dans la médiation de ce conflit libyen et c’était la raison principale de la visite du maréchal Haftar, à Alger, le 16 décembre, afin de défendre son projet.

Visite qui a été suivie neuf jours plus tard, le dimanche 25 décembre, par celle du président du gouvernement d’union nationale, Fayed El-Sarraj.

À présent le maréchal Haftar a décidé de prendre le pouvoir, qu’on lui marchandait, en employant la force politique, sinon militaire.

Il a parfaitement compris, en constatant le rôle prépondérant tenu par la Russie dans le dénouement du conflit syrien, après Alep (arrêt des hostilités, signature d’une paix…momentanée et ouverture de pourparlers entre les différents protagonistes) que les États-Unis et l’Union Européenne n’étaient plus les maîtres de la situation au Moyen-Orient et que c’est la Russie de Poutine qui imposait sa puissance militaire, fort de ses succès sur le terrain.

Malgré la présence, et certaines interventions militaires en Libye, le maréchal Haftar a réalisé qu’il ne pouvait compter sur un appui sans condition ni des Américains, ni des Français, il s’est donc résolument tourné vers la Russie et vient de rencontrer, à Moscou, Vladimir Poutine afin de solliciter son appui.

En avez-vous entendu parler dans les médias occidentaux ?

Rappelons que la Russie avait lâché Mouammar El Guedaffi en 2011 mais n’attendait que cette occasion pour y remettre les deux pieds, d’autant plus que Poutine ne cache nullement son projet d’occuper une place de leader dans cette région.

Le ministre russe des affaires étrangères, Gennady Gatilov, estime que la maréchal Haftar, qui a combattu sans interruption les forces de Daech depuis plus de deux ans, est une personnalité politique de premier plan, au sein d’un gouvernement libyen, et qu’il est incontournable.

Tout en continuant à appuyer, sans trop d’énergie, la formation du gouvernement d’union nationale, soutenue par l’ONU et dirigée par El-Sarraj.

Très impliquée dans cet imbroglio politique, pour ne pas dire politicien, l’ONU et l’Algérie se posent  bien des questions sur cette nouvelle intervention de la Russie dans le « Dossier libyen ».

Manuel Gomez

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 07:59

Le site du gouvernement Cazeneuve fait la promotion de « Djihad »

Publié le 29 décembre 2016 - par  -

Personne ne lit le site de propagande gouvernementale, le bien nommé « gouvernement.fr. » Et on a bien raison de ne pas perdre son temps à consulter ce site indigeste car à part apprendre que le chômage baisse tellement qu’il va falloir faire venir des milliards de plombiers polonais ou que Kim Kardashian a choisi de venir camper à Paris tellement elle s’y sent en sécurité on ne voit pas trop ce que pourrait nous apporter « gouvernement.fr ». Grosse erreur!

http://www.gouvernement.fr/

Entre la dinde, les marrons de Noël et le champagne du jour de l’An, on apprend en effet que dans sa promptitude à lutter contre le terrorisme « gouvernement.fr » fait la promotion d’une formidable pièce de théâtre baptisée « Djihad ». Et que raconte cette œuvre ? Tout simplement, et là je cite, eh bien cette œuvre raconte « le parcours tragi-comique de trois jeunes désireux de rejoindre la Syrie ».

C’est vrai, quoi !! Qu’est ce qu’on se marre avec tous ces parcours tragi-comiques…Depuis 2 ans, il y a d’ailleurs 230 Français qui sont littéralement morts de rire grâce à tous ces parcours. Et tous ces « jeunes » sont en fait bien sympathiques. Tous les Kouachi, tous les Abdeslam, tous les Abaoud n’étaient que de braves jeunes pour qui « se construire une identité, c’est comme monter un meuble sans mode d’emploi ». Sniff ! Sniff !. Bataclan et Ikea même combat ! Merci « gouvernement.n’importequoi ».

Martine Chapouton

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 07:42

Demandes d’asile 2016 : c’est l’explosion et le gouvernement se tait !

Publié le 29 décembre 2016 - par  -

 

Depuis le démantèlement du bidonville de Calais, qui n’a fait que répartir le problème entre les régions, tout s’aggrave, mais c’est silence radio.

Sur les 10000 migrants de Calais, 3000 sont revenus à Paris. Il en arrive toujours 80 par jour dans la capitale. Beaucoup ont quitté les centres d’accueil de province et errent à travers le pays.

La Cour des Comptes avait déjà chiffré le coût global de l’asile à 2 milliards par an.

Avec la déferlante de 2016, ce sont 110000 demandeurs d’asile qui se bousculent à nos portes, préparez votre portefeuille. Il y en avait 60000 en 2012 !

Les crédits de l’asile ont augmenté de 30% en 2016 ! Et le Conseil d’Etat vient de demander une augmentation de l’allocation logement pours les demandeurs !!

1,7 million de Français sont en attente d’un logement social, parfois depuis des années, mais la priorité est de loger les migrants et de leur accorder l’ADA, l’allocation de demandeur d’asile.

90000 demandes officielles, auxquelles il faut ajouter 20000 cas qui relèvent de la procédure de Dublin (retour en Grèce ou en Italie, premier pays d’arrivée en Europe).

Tous sont assurés de rester en France, puisque les procédures d’expulsion sont inopérantes. Les déboutés sont  inexpulsables !!

Outre-mer, c’est une explosion de + 60% et en Guyane + 110% en 1 an !!

Ça débarque d’Afghanistan, du Soudan, d’Haïti, d’Albanie, de Syrie, du Congo Kinshasa, de Guinée, du Bangladesh, de Chine, du Maghreb et d’Afrique.

Les 2/3 sont des réfugiés économiques qui seront déboutés mais resteront en France.

Le droit d’asile est devenu la principale filière de clandestinité, qui s’ajoute à celle des visas légaux. On entre légalement avec un visa temporaire, et on reste illégalement dans la clandestinité. C’est la démission du gouvernement.

On a vu le cas d’Anis Amri, le tueur de Berlin. Il avait été débouté de sa première demande, mais il a pu en faire 7 au total, avec des noms et des nationalités différentes ! C’est le même foutoir en France, n’en doutons pas.

La pression ne baisse pas à la frontière italienne, devenue une passoire.

Et sur les 2000 mineurs isolés que l’Angleterre doit accueillir, les 3/4 sont encore en France. Face à Londres, Paris n’a aucun moyen de pression.

Les conditions d’accueil se sont durcies en Suède et en Allemagne et la France hérite du fardeau supplémentaire.

Les centres de rétention administrative sont inefficaces.

Les délais de traitement des demandes trop longs.

Les pays de départ refusent d’accorder le laisser-passer consulaire, indispensable pour renvoyer un débouté dans son pays d’origine.

Les procédures d’expulsion sont trop longues, les recours innombrables.

Et, cerise sur le gâteau, l’Europe complique tout, avec ses directives protectrices, et la Cour Européenne des Droits de l’Homme, qui interdit bien souvent toute expulsion. Le droit d’asile est sciemment détourné.

En fait, l’Europe est devenue un vaste foutoir ouvert à toute la planète, avec la certitude, pour tout clandestin, de ne jamais être expulsé et d’avoir accès à tous les droits sociaux avec le temps.

Les expulsés ont vocation à rester, les clandestins ont vocation à être régularisés, les étrangers ont vocation à être naturalisés. Et tout ce joli monde bénéficie du regroupement familial qui fait exploser les compteurs et nous ruine un peu plus.

Et ne comptons pas sur la droite pour redresser la situation. Quand elle était aux commandes, elle accueillait deux fois plus d’immigrés que sous Jospin.

La France coule depuis des années, mais à part le FN, tout le monde s’en fout.

Jacques Guillemain

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 08:39

Des musulmans vraiment « modérés » (1)…

Publié le 27 décembre 2016 - par 

 

Ce mardi 20 décembre, le flash radio de 11 heures vient de donner les dernières « infos » sur l’attentat de Berlin et déclenche une vive discussion entre un client et deux garagistes (« français » originaires du Maroc, ils sont musulmans « modérés », ordinaires, et comme le tueur de Berlin, ils ne sont pas barbus, vont régulièrement à la mosquée et « prient »). Le client, un « mécréant » vient de commettre une « faute » : il s’est dit choqué par l’attentat. « Tu ne vois pas ce qu’ils font en Syrie? », lui rétorque le premier garagiste, opposé à son client. Le second, avec un petit sourire en coin, ajoute: « il ne comprend rien… ». Inutile de développer la suite de l’histoire : le client croyait rêver et comprit vite qu’il fallait arrêter la discussion…

Une fois en famille, que disent ces deux musulmans « modérés » à leurs enfants ? Leur apprennent-ils l’amour ou plutôt la haine de la France et de l’Europe ? Ces enfants vont certainement à « l’école »coranique où la notion de « mécréance » est enseignée, ainsi que le triste sort qu’Allah et ses fidèles réservent à tous les non musulmans. « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et son messager ont interdit, et qui ne professent pas la religion de la vérité (islam)… » (S.9, v29)

Quelle que soit sa race (jaune comme Anis Amri ou Abdeslam, blanche comme Gilles Le Guen ou Fabien Clain ou noire comme Amedy Coulibaly, Omar Diaby) et quelle que soit sa nationalité (marocaine, algérienne, française, turque, saoudienne, somalienne, etc.) tout terroriste est musulman ou converti à l’islam et invoque son Allah pour donner la mort (ce n’est pas un catholique, un protestant ou un bouddhiste qui tue au cri d’Allah akbar). C’est cette identité commune au terrorisme planétaire que les merdias, les journaleux, les intellectueurs, les « spécialistes » et les « élites » pourries, de droite et de gauche, se gardent tous de souligner. Aveuglement démentiel. Trahison. Même enterrés vivants, ils ne mettront pas en cause la doctrine du coran, ses appels à la haine, à la mort. Ils croient en un islam imaginaire « de paix, d’amour et de tolérance ». Et pas en un islam réel, connu de tous depuis 14 siècles, avec son cortège de méfaits, de massacres…

Des traîtres osent comparer et relativiser les décapitations et le terrorisme musulman de masse. Ils affirment que « l’extrémisme existe dans toutes les religions » et citent alors « l’extrémisme » chrétien du prêtre pédophile… Par idiotie, ils ne relèvent pas que pour les premiers, il s’agit de prescriptions doctrinales suivies d’actions. Ce qui est différent pour les autres. « Tu ne tueras point ». Nul ne peut être coupable d’avoir peur de la doctrine de l’islam. C’est une folie pour les « juges » de continuer à condamner de potentielles victimes du terrorisme qui ont peur…

C’est comme si on condamnait les personnes qui avaient peur et rejetaient le nazisme. Dénoncer la doctrine du coran et les actions de ses disciples, ce n’est pas être raciste car l’islam et les musulmans ne sont pas une race. Ce n’est même pas haïr une quelconque nationalité. La répression politico-judiciaire a retiré au citoyen français et européen jusqu’au droit minimal d’avoir peur et de l’exprimer, au 21ème siècle…Pourquoi les juges et les lois sanctionnent-ils le fait de dire de quoi on a peur ? Un peu partout où vient habiter cette doctrine, c’est la barque qui coule… Les sectes les plus réputées sont discrètes et n’inquiètent même personne. Par contre, si les militaires sont dans la rue, c’est parce qu’on redoute tous un attentat musulman. Et si rien n’est fait aujourd’hui, de façon radicale, contre le système, sa politique irresponsable, suicidaire et imbécile, c’est le sort des chrétiens d’Orient qui nous attend tous ici à terme : ces derniers n’ont pas disparu d’eux-mêmes. Ces naïfs ont bel et bien été liquidés par les armes de « la paix, l’amour et la tolérance ».

Ceux dont la doctrine nous déclare comme ennemis et qui nous font la guerre, ne sont certainement pas des martiens ou des extra-terrestres, ayant des motivations que l’on ignore. « Nous sommes en guerre contre le terrorisme », affirment les vendus du système pourri. FAUX ! Le terrorisme ne sera jamais qu’un moyen. Nous sommes en guerre contre les soldats d’Allah (exécutant ses ordres) qui utilisent le terrorisme comme moyen d’action, par haine de nos valeurs, notre mode de vie, culture, civilisation, etc.

L’usage de tous les vocables possibles par le système (pour formater l’opinion et noyer l’identité de l’ennemi) ne changera rien à la réalité des faits (jihadistes, salafistes, islamistes, intégristes, wahhabites, déséquilibrés, radicalisés, etc.). D’ailleurs, ce sont des textes (coran, sunna, hadiths ) qu’il faudrait d’abord « dé radicaliser », pour le bien de l’humanité …Mais aucun « modéré » n’y est favorable…
A suivre au prochain article…

Sango Loba

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 1
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 08:35

Hussein Obama : « Le coup de pied de l’âne » foireux du mauvais perdant

Publié le 27 décembre 2016 - par 

 

« Le vieux Lion, terreur déclinante des forêts, Chargé d’ans, et pleurant son antique prouesse » veut faire croire au camp démocrate qu’il n’a pas été battu, ni désavoué par la victoire éclatante de Donald Trump.

Pourtant, malgré les coups foireux des activistes gauchistes, les séides du spéculateur Soros, il « Fut enfin attaqué par ses propres sujets, Devenus forts par sa faiblesseLe malheureux Lion, languissant, triste, et morne, Peut à peine rugir, par l’âge estropié. » Le mauvais perdant Hussein Obama conteste son destin si funeste et répète ses plaintes minables contre la victoire incontestable de Donald Trump.

« Quand, voyant l’Âne même à son antre accourir : Ah ! c’est trop, lui dit-il, je voulais bien mourir, Mais c’est mourir deux fois que souffrir tes atteintes« . Pas content de la médiocre Clinton, voilà pourquoi le mauvais perdant Hussein Obama réserve à son tour « le coup de pied de l’âne » foireux de la gauche anti-démocratique à Donald Trump, à Vladimir Poutine et à Benyamin Nétanyahou. L’âne bâté, mauvais perdant et revanchard, Hussein Obama, est considéré comme « la honte de l’Amérique » quand il se permet de nier le vote sans appel du peuple américain. Le mauvais perdant Hussein Obama se comporte comme le vieux lion affaibli de la fable devenu politiquement désavoué et disgracié, ce qui justifie, pour le perdant, de devoir « mourir politiquement ».

Le mauvais perdant Hussein Obama devenu vieux veut faire croire qu’il aurait battu Donald Trump !

Le Monde.fr de gauche continue sa « propagande gauchiste anti-Trump » contre le vote sans appel du peuple américain : Hussein « Obama pense quil aurait battu Trump, si un troisième mandat était possible« . Le sortant Obama a jugé « quil aurait pu mobiliser les démocrates mieux quHillary Clinton » (la corrompue).

Hussein Obama veut faire croire au camp démocrate qu’il n’a pas été battu ni désavoué par la victoire de Donald Trump. « Certain de sa force de persuasion » le mauvais perdant Hussein Obama imagine « quil aurait pu remporter le soutien d’une majorité dAméricains face à Donald Trump« . Ben voyons ! Takaycroire !

Le mauvais perdant Hussein Obama « a jugé quHillary Clinton » (la milliardaire corrompue) avait mené une (mauvaise) campagne formidable, en dépit decirconstances très difficiles. Elle sest concentrée sur les failles de Trump et aurait(dû) davantage mettre en valeur lengagement démocrate en faveur des personnes qui travaillent… Je suis certain que si je métais présenté et lavais expliqué, jaurais pu mobiliser une majorité du peuple américain et les rallier derrière [ce projet]… » Le président élu Donald Trump lui a répondu : « Pas moyen ! » en lui reprochant ses échecs en matière de délocalisations d’entreprises américaines, de lutte contre les djihadistes de l’EI et au sujet de la Sécurité sociale payée par les cotisations très coûteuses de ceux qui travaillent pour l’assistance médicale gratuite de ceux qui ne travaillent pas et qui ne cotisent pas.

« Le coup de pied de l’âne » foireux contre Israël du mauvais perdant Hussein Obama a mis Benyamin « Nétanyahou (très en colère et résolument) en campagne anti-Obama« . Benyamin Nétanyahou reste plus que jamais « sur le pied de guerre face à(Hussein) Obama« . Le Premier ministre israélien accuse désormais le président américain « sortant » de préparer en coulisse un « mauvais coup » diplomatique supplémentaire, « avec la complicité de la France » (de Hollande l’audacieux), avant son départ de la Maison-Blanche, le 20 janvier.

« Le coup de pied de l’âne« , c’est le « complot » ourdi par le Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la colonisation israélienne dans les territoires occupés palestiniens, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Ce texte de basse politique politicienne, qui ne sera pas appliqué, aucune sanction n’étant prévue, est « le coup de pied de l’âne » foireux contre Israël du mauvais perdant Hussein Obama. Voilà pourquoi le Premier ministre israélien craint que le perdant Obama ne prépare un « mauvais coup de pied de l’âne » diplomatique contre Israël. « Depuis, Benyamin Nétanyahou ne décolère pas« . (Marc Henry, le Figaro)

Le perdant Obama prépare encore un « mauvais coup de pied de l’âne » diplomatique contre Poutine.

Communiqué du Ministère russe des Affaires étrangères : « Pour la deuxième fois en trois jours, les États-Unis ont renforcé leurs sanctions antirusses dans un contexte où les attentats meurtriers commis à Ankara et à Berlin devraient au contraire réunir les esprits raisonnables dans la lutte contre la menace terroriste. Cette décision témoigne d’une perte totale du sens des réalités à Washington« .

« Au lieu de rappeler à l’ordre ses clients de Kiev qui torpillent le règlement pacifique du conflit dans le Donbass, Washington lance de nouvelles accusations infondées contre Moscou. Nous rappelons que « c’est le coup d’État en Ukraine soutenu par les Américains (la CIA) qui a conduit au référendum en Crimée et à Sébastopol« . Cette décision est irréversible malgré toutes les tentatives de se persuader du contraire. Nous constatons une volonté de « punir » la Russie pour son soutien au gouvernement de la Syrie dans la lutte contre le terrorisme, qui menace non seulement ce pays du Moyen-Orient, mais également le monde entier.

« On a remarqué depuis longtemps que l’administration Obama était prête à « aider n’importe quelles forces destructrices pour tenter d’assurer un changement de régime en Syrie« . Elle protège notamment le « groupe terroriste Front al-Nosra, branche d’Al-Qaïda«  qui avait commis les attentats les plus terrible de l’histoire américaine. La Maison-Blanche a oublié que le soutien aux terroristes était « un crime pénal grave selon la loi américaine« . La Russie ne cédera pas aux sanctions » (du mauvais perdant Hussein Obama).

Juliette Mickiewicz et al. (le Figaro) : (le perdant Obama) « a accusé le Kremlin d’essayer d’interférer dans le processus électoral américain en orchestrant des piratages de comptes d’emails de personnalités et d’institutions américaines. La Russie est accusée (par le mauvais perdant Hussein Obama) « d’avoir tenté » d’aiderDonald Trump à remporter la présidentielle« . Selon la théorie du complot si chère au mauvais perdant Hussein Obama : « La Russie a interféré dans la présidentielle américaine, estime la CIA dans une évaluation secrète dont le Washington Post s’est fait l’écho après que (le mauvais perdant Hussein Obama) ait ordonné un rapport sur les piratages informatiques menés pendant la campagne. Dans une évaluation secrète, la CIA estime que des personnes liées à Moscou ont fourni au site WikiLeaks des emails piratés provenant des comptes de l’ancien directeur de campagne de la candidate démocrate (corrompue) Hillary Clinton

Voilà pourquoi le mauvais perdant Hussein « Obama a ordonné « un examen complet«  sur ce qui s’est passé lors du processus électoral 2016« . La« communauté du renseignement » (???) estime que l’objectif de la Russie était d’aider Trump à être élu« , a indiqué le Washington Post.

« Le Washington Post note que l’évaluation de la CIA est « loin de constituer un rapport en bonne et due forme«  et que le renseignement américain ne dispose d’aucune preuve montrant que le Kremlin aurait « ordonné«  de transmettre les emails piratés (plus de 20.000 courriels publiés) à WikiLeaks. Selon le New York Times, « ce n’est pas certain (…) que l’intention première de la Russie ait été de soutenir Trump.

« Des responsables du renseignement et d’anciens responsables de l’équipe Clinton pensent que « l’objectif des Russes était de perturber la campagne et de saper la confiance dans la légitimité du scrutin« .

« Le département de la Sécurité intérieure (DHS) et la direction du renseignement (DNI) avaient enquêté et conclu qu’avaient été piratés les comptes d’organisations politiques. Avaient été mises en cause diverses organisations russes, « Cozy Bear », cyber-bras armé du FSB, le successeur du KGB, et « Fancy Bear », un proche des services du renseignement militaire russe. Et Assange, le fondateur de WikiLeaks, avait révélé des détails sur les discours rémunérés de Clinton (la corrompue) devant des banquiers de Wall Street.

« Donald Trump, qui a multiplié les propos flatteurs envers Vladimir Poutine, a toujours affirmé qu’il ne croyait pas à une intervention de Moscou visant à affaiblir sa rivale démocrate Hillary Clinton. Et à la question de savoir si les conclusions (de la CIA) étaient « politiquement motivées« , Trump a répondu : « Je le crois« .

Juliette Mickiewicz (le Figaro) : « Alors que son mandat s’achève, (Hussein Obama)vient d’entériner (un « mauvais coup de pied de l’âne » législatif) une modification de la loi sur la liberté de religion qui inclut les athées (et les LGBT) comme groupe à protéger au même titre que les différents groupes religieux. C’est aux États-Unis, le pays dont la devise officielle n’est autre que « In God we trust » (nous croyons en Dieu), (que la) décision de modifier une loi concernant « la protection des croyants dans le monde » a été prise (par Obama).

« La loi condamne le fait de « viser des humanistes (les LGBT) et athées en raison de leurs croyances« . L’objectif est de permettre aux États-Unis d’exercer une pression morale sur des (pays) étrangers… (Le perdant) Obama sait que son bilan est très mitigé, notamment en politique étrangère, (alors) qu’il a eu « le prix Nobel(politique) de la paix« . C’est une diplomatie morale américano-socialiste minable et foireuse, comme les bavardages de Hollande à la télé ! C’est la forme manifeste d’impérialisme moral gay-mondialiste décadent.

Mais, avec Donald Trump, ce sera : « America great again » et « Dieu protège l’Amérique ! »

Thierry Michaud-Nérard

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 08:33

A quand une juste colère contre les dirigeants de l’UE ?

Publié le 27 décembre 2016 - par  

Comme prévu donc, nous voyons l’éternel défilé des bobos et autres lobotomisés qui imaginent qu’en rendant hommage aux victimes, ils vont sauver leur peau.

Ils viennent en groupe ou seuls. Ils viennent s’apitoyer, se faire peur, se raconter leurs petites histoires, leurs petites frayeurs: « Vous pensez, j’étais là la semaine dernière« , « Cela aurait pu m’arriver« , « On est plus sûr de rien ma bonne dame« , etc.

Chacun y va de son couplet avec des trémolos dans la voix. Les plus radins allument les bougies éteintes déposées la veille, ou récupérées. D’autres arrivent avec celles prises chez la grand-mère, celles des brûle-parfums, et des fleurs que l’on pose devant la caméra, l’appareil photo, pour faire bien, pour être dans le jeu de la compassion, de la sollicitude, etc. Foutaises et hypocrisies. Ou sont les manifestants, les partisans, les citoyens n’acceptant plus d’êtres des soldats lobotomisés par la bien-pensance ? Où est la juste colère des peuples ? Ou sont les électeurs ! La protestation ne peut pas être qu’une démonstration inutile et sans lendemain.

Ils sont venus, ils sont tous là, il ne manque plus que la Mama, elle va pourtant mourir la démocratie. Qu’importe pour les lobotomisés islamophiles. Les bobos cul-cul, les Béni oui-oui. Il y a pourtant bien une Mama qui va mourir parmi les blessés. D’ailleurs ils s’en foutent au fond. La plupart viennent pour être vus. Pour être filmés, pour être sur la photo. Il y a aussi des types qui font honte aux morts. Sans foi, ni dignité et se pavanent.

Des personnes qui n’ont aucune conscience du ridicule, aucune idée de ce qu’il représentent. Comment les déserteurs, les clandestins aux mœurs si différentes de nous, peuvent-ils avoir une pensée craintive, ou admirative devant l’expression des valeurs de nos sociétés occidentales judéo-chrétienne décadentes ? Que diable, un peu de décence Mesdames et Messieurs.

Un mot sur cette passoire de Schengen voulue par ces dirigeants de l’Union Européenne qui nient leur erreur. Oui ils sont coupables d’avoir autorisé le passage de ces tueurs, de ces violeurs, de ces assassins. Rien ne peut faire oublier leurs responsabilités même si je sais que jamais aucun tribunal aujourd’hui ne les condamnera. En attendant ceux de demain.

La passoire de Caroline

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Repost 1
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 08:26

Blois : Cazeneuve a accepté qu’une milice musulmane protège la messe

Publié le 27 décembre 2016 - par

En cette fête de la Nativité, ou de Noël comme vous voulez, mais de grâce pas d’hiver comme le prétendent certains amputés du cerveau, Cazeneuve et son ministre de l’intérieur allaient placer 2400 églises sous haute surveillance. Serait-ce quelques Chrétiens fichés U comme Ultra-Catho capables de fomenter un coup d’état pour renverser notre petit pépère de la Nation ? A priori non, la plupart ayant passé l’âge de jouer avec des allumettes. Donc non. En fait d’après une source autorisée, il aurait été question de protéger les paroissiens de souche des déséquilibrés. Ah ? Mais oui, un déséquilibré peut en tombant renverser une dame âgée et hop les urgences pour un col du fémur.

Un déséquilibré c’est comme un dahut, cet animal qui ressemble à un lièvre mais qui a les deux pattes gauches plus courtes que celles de droite, c’est donc un animal qui ne vit qu’à flanc de colline en tournant toujours dans le même sens … sinon il se casse la figure. Mais bon un dahut c’est un peu comme le yéti ou un déséquilibré on n’en a toujours pas vu la trace. On nous a bien vendu des loups solitaires agissant en meute mais là aussi ce n’est plus très crédible. La question demeure, qui pourrait bien vouloir en découdre avec une religion qui a arrêté de manger les petits enfants et les chatons mignons depuis quelques siècles ?

Vous n’avez pas d’idée, les politiques non plus et si Fillon s’est laissé un peu aller sur ce sujet face à Juppé, Ben-Oist est aussitôt Apparu pour lui rappeler que Paris vaut bien une messe quelle qu’elle soit, y compris sur un tapis de prière. Et voilà ! Nous y sommes, en pleine guerre de religion et l’ennemi jamais nommé mais toujours très actif s’appelle l’islam. Oui je sais ce n’est pas un scoop, mais du Pape qui déjeune avec des croissants aux politiciens qui émargent aux banques pétrolières c’est sujet tabou.

Alors la guerre qui ne dit pas son nom est là, insidieuse, elle fait son chemin et chose inimaginable au temps des templiers qui gardaient les lieux saints  on est passé aux lieux de culte chrétiens gardés par les musulmans. Et ceci non pas sur la route de Jérusalem mais en France. C’était déjà le cas l’année dernière, l’acte était timide et relativement critiqué. Cette année les mahométans ont récidivé pour démontrer qu’eux seuls avaient le pouvoir d’assurer la sécurité mais cette fois ci avec un tonnerre d’applaudissement des chrétiens. De mémoire je savais qu’il y avait un boeuf et un âne dans l’étable, j’ai dû oublier qu’il y avait autant de moutons. Je vous laisse lire ce qui s’est passé à St Joseph, cathédrale de Blois, rapporté par « La Nouvelle République »:

Le soir du 24 décembre, les chrétiens de la paroisse Saint-Joseph ont vécu une messe de Noël dans un contexte que Marie-Annick, une de nos lectrices, a eu envie de partager :

« Chaque année, nous demandions un passage des polices nationale et municipale et la présence des équipes de Quartiers proximité pour la sécurité des véhicules. Cette année, nous avons préparé cette soirée en amont avec les services ; afin de faciliter leur mission, nous n’avons ouvert qu’un accès à l’église.

Une équipe de la police nationale a donc été présente sur le parvis, et une dizaine de membres de la communauté musulmane sont venus avec Houari Benyagoub pour assurer une présence vigilante autour de l’église.
À la fin de la messe, le Père Damien Stampers a remercié la police et la communauté musulmane, ce qui a déclenché dans l’église des applaudissements nourris. Nous avons donc vécu un Noël fraternel dans l’esprit de la rencontre du 10 décembre à la cathédrale. »

Philippe de Villiers se demandait si les cloches sonneraient encore demain ? Elles sonnent déjà à Blois, et ailleurs, mais le timbre est faussé. Ce qui est intolérable c’est la présence de cette milice musulmane tolérée par le nouveau ministre de l’Intérieur alors que la garde biterroise avait été interdite et causé scandale. Et ce qui est encore plus intolérable c’est de voir les fidèles applaudir cette présence.

Philippe Legrand

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 08:20

Givors : cette fois, le coco Passi offre une mosquée aux chiites

Publié le 27 décembre 2016 - par

Et voilà, il a remis ça le lèche-babouches de Givors, le coco du coran, le CGTiste halal, le compulsif islamo-dépendant, le marxiste des minarets, il a osé, à nouveau vendre une partie de la terre de France à la secte mortifère !

Suivi par la grande majorité de son conseil municipal, les élus LR compris  (on appréciera), les trois élus FN seuls sauvant l’honneur, Martial Passi a cédé à prix cadeau 3000 m2 de sa commune pour construire une nouvelle caserne islamique à Givors, et cette fois-ci pour draguer les voix de la « communauté chiite ». Citons Valeurs Actuelles : «Le conseil municipal n’a pas été de tout repos. Un élu Front national a souligné le fait que beaucoup de riverains n’aient pas été informés de ce projet” et a dénoncé une vente au rabais au désavantage des habitants de la ville. Il n’a pas hésité non plus à déclarer que cette vente, dont le paiement est étalé sur huit ans, et sans intérêt, peut “constituer une subvention déguisée à une association cultuelle, ce qui est interdit par la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat”.

Cet élu n’en restera pas là et entend la contester devant le tribunal administratif. »

http://www.valeursactuelles.com/societe/givors-la-mairie-vend-un-terrain-pour-y-construire-une-mosquee-56130

On se souviendra que Passi, en 2013, avait déjà inauguré en grandes pompes une  mosquée sunnite, la deuxième plus grande du département après celle de Lyon ce qui lui avait valu quelques remarques acerbes de ma part : https://ripostelaique.com/le-leche-babouche-de-la-semaine-martial-passi-maire-communiste-de-givors.html

Fort mécontent, se sentant outragé, l’édile avait porté plainte après avoir lu l’article en conseil municipal, ce qui aurait, selon certaines mauvaises langues, provoqué quelques sourires narquois :

https://ripostelaique.com/martial-passi-maire-pcf-de-givors-veut-envoyer-danielle-moulins-au-goulag.html

Il est intéressant de relire les propos lénifiants du maire lors de cette inauguration de 2013 :  « Je trouve que c’est une bonne chose pour la communauté musulmane, je trouve que c’est une bonne chose pour la ville de Givors puisque cela va favoriser le vivre-ensemble évidemment, avec le respect qui est dû à chaque être humain. »

Cette base islamique polyvalente prône l’islam le plus obscurantiste auprès de ses 1300 fidèles, enjoignant aux femmes l’obligation de porter le voile : http://islamineurope.hautetfort.com/tag/martial+passi

Bernard de la Villardière, dans son reportage décapant sur l’islam, sur M6, avait montré comment le salafisme se répandait à Givors, cherchant de plus en plus à diriger la mosquée, ce qui avait provoqué quelques remous chez les barbus mécontents : http://www.desdomesetdesminarets.fr/2016/04/15/radicalisation-citee-dans-enquete-exclusive-la-mosquee-de-givors-menace-de-poursuivre-lemission/

Mais pour Martial Passi, cela ne suffit pas, idéologie oblige ! Le faquin est obstiné et rien n’est trop beau pour complaire aux pseudo-damnés de la terre, aux prolétaires d’Allah. Il suffit que l’association Al Nour demande une nouvelle mosquée, au prétexte qu’elle est d’obédience chiite, et la ville pourra s’enorgueillir d’un nouveau  morceau de terre d’islam. Vraisemblablement le vivre-ensemble est seulement réservé aux mécréants Français de souche puisque sunnites et chiites ne peuvent le pratiquer à Givors. Bientôt peut-être une mosquée turque ou comorienne ?

Lorsque Passi s’assoupit, il rêve sans doute que ses clients tant choyés chantent dans les mosquées de Givors : « Allah est grand, dhimmi-Passi est son prophète ! »

Forfaiture ! Un jour pas si lointain, dhimmi-Passi, tu devras rendre des comptes.

Danielle Moulins

Quelques liens supplémentaires :

Passi en poste à la mairie de Givors comme élu puis comme maire depuis 1989 : http://plus.wikimonde.com/wiki/Martial_Passi

Les déboires de Passi cherchant à caser sa soeurette maladroitement : http://www.leprogres.fr/rhone/2016/09/03/vers-un-proces-pour-le-maire-de-givors-vwcv

Du rififi à la mosquée sunnite de Givors

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée