Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 07:33

Vannes : aucun des 50 agresseurs islamistes n’aura de comptes à rendre à l’Etat français !

Les violations de la législation française, de la part des musulmans, sur notre sol, sont devenus tellement nombreuses et quotidiennes qu’il apparaît presque normal que la majorité d’entre elles ne soient pas réprimées. Dans quel autre pays accepterait-on que des croyants, souvent de nationalité étrangère, parfois française, cherchent à importer une religion venue d’ailleurs en imposant des prières publiques, de manière illégale, dans de nombreuses villes de France ? Qui d’autre se permettrait, dans les hôpitaux, de cogner des médecins qui ont le malheur de faire leur travail, en voulant accoucher une patiente ? Quel autre croyant se permettrait, comme en Italie, en situation illégale, de déclencher une émeute parce qu’une bénévole lui a proposé une assiette de sauce bolognaise ?

Les musulmans les plus déterminés à imposer leur modèle ont compris la méthode à utiliser : le harcèlement quotidien, l’intimidation, et la violence. Ils savent qu’ils bénéficient de la protection de la majorité des leaders politiques, de l’ensemble de la gauche, des associations dites anti-racistes, et des journalistes. Ainsi, il apparaît presque incongru de s’indigner de ce qu’aucun des cinquante membres du commando de Vannes, dont certains sont pourtant parfaitement identifiables, n’aura de comptes à rendre à la justice.

Imaginons qu’en France, des intégristes catholiques, soutenus par des skins, attaquent à coups de pierres un rassemblement parlant du droit à l’avortement, en expliquant qu’ils considéraient que c’était une insulte pour leur religion. Naturellement, immédiatement, toute la presse, toute la gauche, une bonne partie de la droite et les médias se seraient emparés de l’affaire, parlant des heures les plus sombres de notre Histoire. Sopo aurait sans doute demandé la dissolution des associations catholiques extrémistes, voire celle du Front national, forcément complice de l’agression !

Là, un colloque qui ne parle que d’immigration se voit agressé par de véritables fascistes religieux et des racailles prêtes à toutes les violences, pour interrompre des assises dont le contenu ne leur plaisait pas. Se croiraient-ils déjà en Tunisie, où leurs semblables font de plus en plus la loi en agressant féministes, laïques et démocrates ? Rêvent-ils de faire subir à tous ceux qui ont l’audace de ne pas être musulmans le sort d’un malheureux converti au catholicisme, qu’une vidéo insoutenable montre se faire égorger, puis décapiter, dans un rituel insoutenable ?

Toujours est-il que dans la France de 2012, ces fascistes se sentent le droit d’attaquer une réunion démocratique à coups de pierres et de bombes lacrymogènes. Fort heureusement, exceptionnellement, ils ont été repoussés, parce que les organisateurs ont une tradition de service d’ordre efficace, et n’ont pas l’habitude de subir sans riposter.

Nous avons pu constater, ce samedi soir, à Vannes, que malgré toute sa bonne volonté, la police nationale n’a plus les effectifs permettant de faire face efficacement à ce genre d’agressions, qui ne pourront que se multiplier. Et comme il semble qu’aucun des cinquante agresseurs ne risquera quoi que ce soit, au niveau juridique, comment ne comprendraient-ils pas le message que les autorités leur envoient : tapez sur les Français qui refusent l’islamisation de leur pays, vous ne risquez rien !

Comme toujours, nos amis journalistes se sont surpassés dans la bassesse et la fausse-information, que Goebbels appelait propagande. Le Télégramme et Ouest-France ont osé présenter les agressés comme les vrais responsables de l’arrivée musclée des musulmans, ne citant jamais le nom de la religion dont se réclamaient les agresseurs ! Une presse digne de ce nom aurait également été intéressée par l’incroyable courage physique d’un membre de Résistance républicaine, par ailleurs bouddhiste, qui, seul, a avancé vers les agresseurs, leur parlant en arabe, et a réussi à calmer les plus excités d’entre eux…

Mais le sommet de l’ignominie est atteint par un journal en ligne appelé « Le Mensuel de Rennes », qui réussit à voir dans ces événements des saluts nazis, montages grossiers à l’appui, de l’extrême droite régionaliste !

http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2012/06/04/lextreme-droite-regionaliste-profite-des-legislatives-pour-exister-11905.html

En attaquant cette réunion démocratique, les cinquante islamo-racailles de Vannes ont envoyé un message à la France : nous n’acceptons plus votre démocratie et votre laïcité, et nous utiliserons toutes les méthodes pour vous faire taire. En les chargeant, nationalistes, identitaires et républicains leur ont répondu : nous sommes prêts à nous battre pour défendre nos libertés. En se taisant, les autorités ont choisi de regarder ailleurs. En couvrant les agresseurs, et en attaquant les agressés, la presse locale a choisi son camp, et montré sa dhimmitude. Finalement, à quand l’inculpation des organisateurs des Assises bretonnes sur l’immigration, qui ont osé empêcher les sympathiques islamistes de Vannes  venir dialoguer pacifiquement avec les intervenants, les poches pleines de bombes lacrymos, matraques et pierres ?

Paul Le Poulpe

Repost 0
Published by La Libellule - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 01:43

Les professionnels de l’indignation ne disent jamais mot contre l’islam !

Si on cherche un monde de justice, on risque de ne rien trouver. Si on ne cherche pas un monde de justice, c’est un monde sans justice qui nous cherche, dans le sens agressif de cette expression.

Que faire donc ? Chercher malgré tout ! Mais comment ? Par la politique, la parole et les écrits !

D’où l’importance de ce que permettent ou interdisent les politiques. Et lorsqu’ils interdisent la parole et les écrits, c’est qu’il n’y a plus de politique, autrement dit plus de justice !

En France, hélas, tout discours public est sous haute surveillance – y compris dans le monde du spectacle (1) – à tel point que chacun est tenu de faire attention aux mots qu’il utilise, sous peine de se retrouver au tribunal.

Il est pourtant des mots qui jouissent d’une grande liberté de circulation et d’accueil, qui peuvent être lus, dits, enseignés ou prêchés, bien qu’ils demandent que des innocents soient tués pour non-conformité à tel précepte religieux. Comment expliquer cette énorme contradiction ?

Comment expliquer que ce qui indigne x n’indigne point y ? Le fameux livre intitulé Indignez-vous ! (2), de Stéphane Hessel, m’indigne par son silence sur l’islamisme, alors qu’il ne cesse de dénoncer toutes les attitudes totalitaires dont l’homme est capable.

Qu’est-ce, en effet, qu’une attitude totalitaire ? C’est l’attitude qu’adopte quelqu’un sitôt qu’il interdit toute remise en question à son endroit. Cela vaut pour tout ce que pense ou fait ce quelqu’un, et, par suite, pour tout système de pensée ou d’action, qu’il soit politique, économique, social ou religieux. L’islamisme n’est-il pas cela ?

Les fameux Indignés m’indignent tout autant, faute de s’indigner contre la théocratie politique qu’est l’islam, alors qu’ils s’indignent contre les manquements et les reculs démocratiques. L’islam valorise-t-il la démocratie ? Lutte-t-il pour elle ? Est-elle sa finalité ?

Il est bien évident qu’il y a toujours des motifs d’indignation, parce qu’il y a, dans toute société, un désordre établi. Partout, des injustices garantissent un ordre abusif. Sans cesse recommence cette guerre de Sécession de l’Homme contre l’Homme au nom de l’Homme même.

Mais malheur à qui ne la déclenche qu’à moitié, car la lutte pour l’Homme n’a de sens que si elle englobe l’universel. Cela se fonde sur des droits. Tout manquement à ces droits doit être sanctionné, si l’on veut que ces droits demeurent.

Les avancées anti-républicaines de l’islam nous montrent à quel point nous sommes loin de ce devoir-là.

Qui s’en indigne ?

Maurice Vidal

Repost 0
Published by La Libellule - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 01:41

Le politologue Jean-Yves Camus nous ordonne de plier devant l’islam

Dans un article publié par Le Monde (Le monde manichéen d’Eurabia, 29 Juin 2012), Monsieur Jean-Yves Camus, essayiste et politologue, met en perspective la montée des xénophobies en Europe et la menace islamique supposée en être à l’origine. Une carte du continent montre les effets de cette crainte : s’y dessine un arc de la montée des « extrêmes-droites » partant de la France et finissant en Bulgarie, englobant au passage des pays qui, faut-il le rappeler, eurent affaire historiquement à l’expansionnisme musulman : Autriche, Serbie, Hongrie.

Comme par un effet d’optique nord-sud, deux pays scandinaves (j’y reviendrai) voient eux aussi monter en puissance des forces politiques que Monsieur Camus, dans un habile mélange des genres, rattache aux mouvements extrêmes de la période maurrassienne, comme si l’ensemble des citoyens européens rangés dans cette catégorie se tenaient prêts, armes à la main et bras tendu, à déferler dans les rues pour en chasser des musulmans devenus les Juifs du XXIè siècle. L’ »extrême-droite » a le dos large, sur quoi l’on peut s’appuyer sans crainte de glisser au fossé.

D’où la critique radicale de la crainte qu’inspire à des médiocres de mon acabit le concept d’Eurabia, construction mentale loufoque, judéo-chrétienne évidemment,  juste bonne à exorciser les peurs viscérales d’un Occident orphelin du Mur de Berlin et imprudemment lancé dans une lutte sans fondement contre l’Islam. D’où l’évocation d’un conglomérat de peuples désorientés se débattant dans le cloaque, ce qui n’est pas faux, en passe de trouver le bouc émissaire de leur lente et inéluctable décadence. Ce qui l’est.

Distinguant, comme tant et tant de de ses pairs, Islam et islamisme sans en donner plus que cela d’explication, Monsieur Camus installe comme donnée définitive de notre avenir l’ardente nécessité de réaliser cet axe euro-musulman dont Bat-Ye-Or a formellement décortiqué la génèse, la mise en oeuvre et la continuation, sous l’oeil américain, par les gouvernements successifs de nos pays, qu’ils fussent de droite ou de gauche. Pour Monsieur Camus, le nouveau clivage du monde, avec l’Islam pour remplacer le communisme dans nos esprits déglingués, est donc l’enfant baroque de nos peurs et le frein très agaçant au développement harmonieux des peuples et des nations, de part et d’autre de la Méditerranée, voire plus loin. D’un côté les Justes, travaillant à la reconstitution de la mare nostrum, de l’autre les rétifs obscurs, les mal-comprenants, les stupides Gaulois arrimés à leurs rites bientôt fondus dans la multi-culture. Et qui tentent, ces pauvres cons fascisants, d’en préserver le suc.

D’où le titre de l’article, et le jugement sans nuance de son auteur. À lire son mépris pour qui ne pense pas comme lui, une question vien à l’esprit : qui, dans cette histoire, est en fait le manichéen?

Monsieur Camus, expert du monde arabe, n’a pourtant pas dû voyager assez en Orient, la douceur des nuits embaumées de jasmin l’a je pense empêché de ressentir comme il se devait la force gîtant sous elle. Revenu en France, il a songé avec nostalgie à ces sirops rythmés par les appels des muezzins, sous le ciel bleu de mer assorti aux piscines des hôtels de luxe. Ayant choisi pour sa descendance et pour celle de ses compatriotes la destinée des koufars Cordouans, il nous récite aujourd’hui la leçon apprise de la bouche emmiellée de Monsieur Ramadan et nous invite à nous fondre gentiment dans cette Eurabia, fille des défunts royaumes andalous, à l’édification de laquelle il travaille tout en pointant du doigt la pathologie chronique chez quiconque la dénonce.

Il nous faut plier. Sans quoi nous serons immédiatement classés dans le tiroir où grenouillent les fascismes relookés par Pim Fortuyn (assassiné par un écolo pour suspicion d’utiliser la peur des musulmans à des fins personnelles), Wilders, Pat Condell, Renaud Camus et autres épouvantails des droites infréquentables.

Concernant la Scandinavie, Monsieur Camus ne se pose à aucun moment la question de savoir pourquoi les Juifs de Malmö, deuxième ville de Suède, quittent leurs maisons, leurs quartiers, leurs cités et même leur pays, sous la menace de gens pressés de s’installer, en communauté, à leur place. Peut-être y-a-t’il là l’ébauche d’un début d’explication à la montée du vote « sale » dans ce pays?

Monsieur Camus, qui mélange selon une recette éprouvée les vieux relents français d’anti-sémitisme et leur nouvelle cible désignée, l’Islam, ne se demande pas pourquoi la République tolère le développement, en son sein, de la force évoquée plus haut sans l’avoir sommée d’expliquer au reste de la population en quoi elle consiste exactement, quel est son projet à long terme et surtout pourquoi, aimante, pacifique et tolérante, elle n’a pas encore évacué de son collège les prêcheurs boute-feux qui jettent la suspicion sur ses oeuvres. Peut-être y-aurait-il là la source d’une vraie analyse, en profondeur, de ce dont les contempteurs de l’Eurabia ont tant la trouille?

J’arrête là l’énumération, craignant de lasser. Elle s’enrichit chaque jour, il n’y a qu’à lire les échos de la planète !

Décrétant que nous devons ainsi accepter l’Islam tel qu’il est faute de passer pour d’odieux traîne-patins, Monsieur Camus fait l’impasse sur le combat occulté et par là d’autant plus dangereux de ces dizaines de femmes qui ne cessent de nous envoyer d’un peu partout dans le monde leurs signaux de détresse. Confortant cette attitude de dédain, il classe en pertes et profits, par son silence, la tragédie que vivent ou pour le moins redoutent des millions de gens piégés par le dogme à deux ou trois heures d’avion de Paris. Méprisant le quotidien des « fatwés » de chez nous, il tire, de son écriture un rien précieuse pour étudiants à Sciences-Po, un trait désinvolte sur les nouveaux damnés de la terre que sont les Redeker, les Rushdie et leurs nombreux semblables condamnés à mort pour ce que d’aucuns nomment critique et d’autres, blasphème. Adepte des méthodes douces, continuateur de l’Internationale à géométrie variable des grands anciens, Monsieur Camus nettoie le parquet à la lessive trans-nationale, celle qui noie les chiures de mouches dans le seau des avenirs radieux.

Monsieur Camus est dans le vent, et pas grand-monde ne s’oppose à ce qu’il prend pour un aimable zéphyr. Il nous invite à le suivre, espérant ouvertement que nous y soyons bientôt contraints par la Loi. Le malaise des Français, leur tendance croissante à questionner sur ce que l’on compte faire d’eux dans le grand brassage souhaité, le contrarient. On perd du temps, jusqu’au risque de laisser passer la chance unique de survivre.

À Monsieur Camus, intellectuel brillant maniant les idées générales, les concepts planétaires et les destinées des peuples comme ma grand-mère touillait la garbure gasconne, je dis, moi qui mets le sort de l’individu avant celui des masses, ceci :

- le jour où les fatwas auront été levées, quand les religieux qui privilégient la Constitution nommée Coran par rapport à celles des pays démocratiques auront fait le ménage chez eux en commençant par virer de leurs rangs les tenants de l’authentique et pérenne fascisme qui menace mes manières d’être,

- lorsque les missionnaires de l’Ordre Futur se seront excusés publiquement d’avoir couvert de leur silence (et de continuer à le faire) l’assassinat de centaines de milliers de pauvres gens de par le vaste monde au nom de la religion, depuis trente ou quarante ans,

- dès lors que le gouvernement de l’Islam mondial aura annoncé urbi et orbi que l’observance du dogme unique devient une affaire individuelle fédérée par une église respectueuse de l’autre, de sa croyance, en communion civique avec les athées, rejetant du même coup des pratiques comme la pendaison des homosexuels et des apostats, la lapidation des femmes, l’excision des fillettes, les mariages forcés, les crimes d’honneur, j’en passe,

- dès que le roi du Maroc aura cessé de persécuter les agnostiques, d’interdire l’union avec les non-musulmans, de s’opposer à la construction ou au maintien d’églises chez lui tout en subventionnant grassement ceux des mosquées chez moi,

- à partir du moment où l’épiscopat français (notamment celui du Languedoc) aura cessé de confondre la guerre qui m’est menée avec celle des boutons, absolvant, regard candide et toute honte bue, les gamineries d’ »enfants » de 18 ans caillassant des fidèles (dont il m’arrive d’être) à l’intérieur même des églises, niant par là le conflit de civilisation allumé en France,

- alors je me serai persuadé que la question de l’Eurabia pourra être posée en termes d’égalité.

Jusque là, je considérerai la glose de Monsieur Camus comme la voix portée de maîtres dont je ne reconnais en aucune façon l’autorité sur moi comme sur les miens. Jusque là et quitte à être vilipendé comme suppôt de je ne sais quelle mouvance extrêmiste, je demeurerai méfiant, pour le moins, vis-à-vis de tous ceux qui feront sien son discours, qu’ils soient mes voisins de palier ou en charge des plus hautes fonctions de l’État. Jusque là je m’en tiendrai à la conviction que le destin de la France passe avant tout par la sauvegarde de ses valeurs laïques forgées au feu de la chrétienté.

Jusque là, n’ayant pas accès aux colonnes du Monde, je parlerai par le canal de ces médias libres au-dessus desquels plane, plus présente que jamais, la menace d’une censure contre laquelle je doute fort que Monsieur Camus, ceint de son conformisme comme un maire de son écharpe, s’élèverait le cas échéant.

Alain Dubos

Repost 0
Published by La Libellule - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 01:38

La fécondité des femmes voilées récompensée à Châteauroux

C’est une tradition plus que centenaire en France que de fêter et promouvoir la famille française en récompensant par une médaille et un bouquet de fleurs la méritante et féconde maman, celle qui a mis son utérus au service du repeuplement de la patrie.

Et ce n’est pas un hasard si ces honneurs vont de plus en plus souvent aux mamans d’origine maghrébine dont la fécondité est légendaire, surtout depuis cette célèbre prophétie de Boumédienne « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire ».

A Châteauroux cette année ce sont quatre femmes qui ont été mises à l’honneur dont trois voilées, la quatrième semblant presque être anachronique parmi elles. Anne-Marie, Horiya, Nezha et Fatima sont donc les heureuses gagnantes.

Il faut savoir que les mères honorées peuvent être étrangères, les pères également, du moment que leur progéniture est née en France. Les enfants peuvent par ailleurs bénéficier de la double nationalité.

Les valeurs et les usages de la République n’étant pas clairement édictés dans les conditions d’attribution de la récompense, l’assimilation et l’adhésion à ceux-ci sont donc tout à fait aléatoires. En clair, la maman récompensée peut parfaitement être étrangère et non assimilée malgré de longues années en France et malgré tout être récompensée parce qu’elle a bien pondu.

Comme le montrent les photos ci-dessous les ventres féconds travaillent efficacement à repeupler la France…

Photo Liberté de l'Est (2007)

Médaille d’or à Kaïda Mellal ds l'Aisne 2011

 

Famille méritante Arras 2009

 

Médaille famille française à Malika Haouari 2011 (La Voix du Nord)

  

médaille de la famille française 2011

Ce qui frappe évidemment d’emblée c’est précisément le refus des valeurs de la République avec des codes vestimentaires contraires à nos usages d’une part, et d’autre part la réduction à néant des dizaines d’années de combat pour l’égalité des sexes.

Ces foulards alarmants sont le signe visible de l’ébrèchement de notre socle républicain, le refus de notre laïcité, de notre indivisibilité, le marquage d’un communautarisme sexiste et sectaire, l’apologie du machisme, la condamnation de la femme, son infériorité, sa soumission, son enfermement, sa castration et pire que tout sans doute, le renvoi à l’image de « prostituée » de la femme non voilée puisque si les femmes musulmanes se voilent c’est pour se distinguer des putains que nous sommes, nous qui par nos jambes et nos épaules nues sommes perçues comme de la chair à violer.

Voilà ce que depuis quelques années nos institutions dhimmisées récompensent. Voilà ce par quoi l’on nous remplace dans les félicitations, les bouquets de fleurs et les petits fours, le tout payé par nos soins.

Ces mamans soumises, qui parlent l’arabe plutôt que le français (expérience vécue) sont en train d’engendrer une multitude de petites filles qui prendront la relève de leur mère pour porter à leur tour leur linceul et qui achèveront avec leurs frères de détruire ce qu’il reste encore d’un peu français chez nous.

Et dire que pendant ce temps David Pujadas se félicite de la démographie des « Françaises » qui ne le sont pourtant pas toutes… Ces mères de familles nombreuses, avec les allocations que nous leur offrons grassement par le fruit de notre travail, ont tout le loisir de procréer et d’engendrer cette nombreuse descendance appelée à terme à nous remplacer. Condoléances.

Caroline Alamachère

Repost 0
Published by La Libellule - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 01:36
EDITO DE CYRANO

Les premières mesures du gouvernement Hollande-Ayrault sont une aubaine pour les islamo-racailles

L’agression d’islamistes et de racailles contre les Assises bretonnes sur l’immigration, à Vannes, ce samedi 2 juin, n’a-t-elle aucun rapport avec les premières mesures annoncées par le gouvernement Hollande-Hollande, et quelques ministres comme Taubira et Valls ?


YouTube

N’aurait-elle aucun rapport avec l’attaque à coups de pierres de catholiques dans une église à Carcassonne, ou celle de trois juifs à Villeurbanne, massacrés à coups de barre de fer et de marteaux parce que portant leur kippa ?

N’aurait-elle aucun rapport avec l’agression verbale subie, il y a quelques jours, par le député UMP Jacques Myard, menacé sur le marché de Sartrouville par un islamiste de 25 ans lui expliquant qu’il était sur une terre musulmane ?

N’aurait-elle aucun rapport avec le fait que 93 % de musulmans, ayant voté Hollande, attendent un retour sur investissement. N’aurait-elle aucun rapport avec le fait qu’au soir du 6 mai, des racailles se vantaient d’avoir « dégagé » Sarkozy, et agressaient les policiers en toute impunité, ceux-ci ayant comme consigne de ne pas répondre aux provocations.

Quels ont été, depuis, les premiers signaux envoyés par ce gouvernement ? 

François Hollande, que Robert Albarèdes n’a cessé de qualifier d’imposteur, tout au long de la campagne, n’a cessé de répéter « Laïcité ! Laïcité ! » en sautant comme un cabri lors de ses meetings (sans évidemment mettre le moindre début de commencement d’illustration de cette vaine velléité), et voilà que son ministre de l’Intérieur explique dans une interview comment il faut contourner la loi de 1905 pour financer la construction de mosquées.

Quant au problème de la viande halal imposée aux Français à l’insu de leur plein gré, il n’existe pas pour le même Manuel Valls ! Il prétend même qu’aucune cantine scolaire française n’imposerait de la viande halal à leurs élèves, aucune mairie dans des activités de loisir, etc., malgré les nombreux témoignages contraires que nous avons reçus.

Manuel Valls, encore lui, à peine installé place Beauvau, réfléchit à l’idée de faire distribuer un récépissé à toute personne faisant l’objet d’un contrôle d’identité de la part des forces de l’ordre. Ce récépissé, qui comporterait notamment le numéro de matricule du fonctionnaire, aurait pour objectif de lutter contre les contrôles au faciès.

Ce projet permettrait aux individus contrôlés de déposer plainte plus facilement contre le policier en ayant ainsi son numéro de matricule. Seule remarque : Manuel Valls est-il au courant que suite aux émeutes de 2005, les contrôles d’identité ont été supprimés dans les 700 cités interdites de la République ? Monsieur Valls sait-il que dans ces quartiers, les services de l’Etat ne peuvent plus entrer sans être attaqués par des émeutiers ? Ce n’est pas la faute des Français si la majorité de la population carcérale se prétend musulmane !

Quant à la garde des Sceaux et ministre de la Justice, Christiane Taubira, quel terrible symbole ! Nommer une ex-indépendantiste guyanaise (et toujours adhérente à un micro-parti guyanais indépendantistes) pour garder les Sceaux sacrés de notre République une et indivisible, c’est un non-sens total malgré toutes les qualités humanistes qu’on peut reconnaître à la nouvelle ministre de la Justice. Notamment en remettant sur le tapis le problème du harcèlement sexuel, n’en déplaise à Eric Zemmour parce celui-ci n’est pas l’apanage de l’« homme blanc ». On en sait quelque chose dans nos « cités » de non-droit.

Et bien sûr, les premières actions de Madame Taubira ne furent pas en faveur  des victimes, mais des agresseurs : organisation d’un match de basket entre gardiens de prison et détenus dont l’un a profité de l’occasion pour se faire la belle, abrogation des tribunaux correctionnels pour les 16-18 ans coupables de violences horribles dont vous pouvez prendre connaissance par dizaine chaque jour en lisant la presse régionale, etc.

Comment islamistes et racailles, marchant souvent main dans la main, on l’a encore vu à Vannes, ont-ils compris ces premiers messages ? Forcément comme un encouragement à accentuer leur offensive contre la France, puisqu’ils savent à présent qu’avec ce nouveau gouvernement, et un tel ministre de l’Intérieur, les policiers seront encore davantage impuissants qu’auparavant, et qu’avec une telle ministre de la Justice, la culture de l’excuse et l’inversion victime-coupable seront plus présentes que jamais.  

Côté politique internationale, les premiers pas de ce nouveau gouvernement ne sont guère plus rassurants. Prenons l’exemple de l’Afghanistan. Le candidat François Hollande avait promis de retirer toutes nos troupes avant fin 2012, et ô surprise, après avoir rencontré ses maîtres de l’Otan, ce retrait ne se ferait que progressivement jusqu’en 2014 (l’échéance fixée par les Etats-Unis, quel hasard…) en laissant sur place des formateurs et des humanitaires livrés aux talibans sans aucune protection militaire.

Et voilà que François Hollande approuverait l’idée d’une intervention militaire en Syrie, si l’ONU donne son accord. On a vu ce que cela a donné en Libye : l’instauration d’une guerre civile, d’un racisme anti-noir, et l’armement de jihadistes par l’Otan et ses alliés arabes. Poutine n’a pas manqué de renvoyer le nouveau président de la République dans ses buts, et avec quelle force de conviction !

Ne parlons même pas de la soumission à l’oligarchie européiste. Les « eurobonds » de François Hollande (qui augmenteraient énormément ce que doit rembourser la France…) se heurtent définitivement au diktat allemand. Le candidat socialiste voulait « renégocier » le traité de « discipline budgétaire » ? Tout ce qu’il a obtenu de nos « alliés » européens, c’est l’aval total de ce traité… à condition d’y ajouter un texte séparé et foireux sur le besoin de « croissance ».

On pourrait évoquer également la revalorisation du Smic, et bien d’autres sujets, condamnés d’une voix unanime par Bruxelles et par la Cour des comptes. Hollande l’européiste va-t-il se coucher devant Bruxelles, une fois les élections terminées ?

Sur tout cela, l’interview du Président de la République sur France 2 est sans appel, et donne finalement raison à Martine Aubry : « flou » et « mou ».

Rien d’étonnant à tout cela. François Hollande n’est que la doublure par défaut de Dominique Strauss-Kahn, chouchou de la finance internationale mais empêché de concourir à la présidentielle pour un dérapage à l’Hôtel Sofitel de New-York. Le journaliste Michael Darmon montre, avec cruauté, comment « l’adversaire de la finance » François Hollande a, parmi ses plus proches collaborateurs, des personnes venues de la banque Rotschild…


YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=Na3LlV5hoQA

Evidemment, François Hollande et le Parti socialiste continueront leurs effets de manche jusqu’au 17 juin afin d’avoir la majorité à l’Assemblée nationale. Et c’est seulement après que les Français découvriront le vrai programme du Président socialiste, imposé par la Troïka comme en Grèce.

Evidemment, François Hollande comptera sur ses alliés socialistes, verts ou communistes pour enterrer définitivement la Nation française selon le souhait des euro-mondialistes et de leurs idiots utiles les internationalistes de gauche à la Mélenchon et à la Cohn-Bendit.

Mais il n’est pas trop tard pour résister, d’abord dans les urnes, puis ensuite dans la rue. Certes, le pouvoir fera peut-être taire un Eric Zemmour, grâce à ses relais médiatiques et droitsdelhommistes, mais c’est bien mal connaître les Français qui ont toujours su montrer au monde entier la voie de la liberté et de la justice, et de toutes leurs valeurs d’égalité et de fraternité qui font leur fierté et leur honneur.

François Hollande n’arrivera donc ni à voiler ni à tuer Marianne. Nous serons tous là, peuple de France, pour la défendre même au péril de nos vies. Ce qui s’est passé à Vannes ce samedi est un cas d’école qui doit ouvrir les yeux aux Français, et surtout redonner du courage à notre peuple. Il n’y a rien attendre des Hollande-Ayrault-Valls-Taubira, et pas davantage des Fillon-Copé-Juppé-Kosciusko pour les protéger. Ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes, et un large front des patriotes pour retrouver leur fierté, cesser de baisser les yeux, et inverser une tendance que les islamistes, se croyant déja en territoire conquis, croient inéluctable : la fin de notre France. 

Repost 0
Published by La Libellule - dans Riposte Laique
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 06:53

La double nationalité n’a pas toujours que des avantages, quand on se fait arrêter au Maroc…

Il y a plusieurs mois, un jeune montpelliérain était poignardé à mort, son père gravement blessé par un « jeune » qu’ils avaient surpris en train de fracturer une voiture.

Fait divers horriblement banal. Ce n’est qu’incidemment que l’on apprendra par la suite que le « jeune » avait trouvé refuge à Oran, et « l’Algérie n’extradant pas ses ressortissants », le jeune présumé échappait à la justice française.

Sur cette opération, être franco-quelquechose, c’est tout bénef. Un véritable permis de tuer. Franco pour commettre le crime, et quelquechose pour éviter la punition.

Il nous sera rétorqué qu’en France, un binational doit être considéré comme français, un point c’est tout.

Un point c’est tout ? Voire… notre désormais nationale Najat Belkacem a pitoyablement tenté de justifier le florilège de drapeaux étrangers à la Bastille le soir de l’élection de Hollande par « un sentiment de double appartenance », ou l’art de jouer sur les mots.

Il aurait été fort cocasse qu’avant le match de foot France-Algérie, de sinistre mémoire, l’adage « on est français un point c’est tout », appliqué à la lettre et dans l’esprit, envoie dans les tribunes les nombreux joueurs Algériens détenteurs officiels de la nationalité française. Mais au « one man one vote » de Mandela succède le « one man plusieurs postures » de la multiculture transformant le binational en VRP multicartes.

Bref, bien pratique d »exciper de la nationalité française uniquement quand ça arrange.

L’ennui, c’est qu’à l’occasion, cela peut poser problème…

http://www.afrik.com/article25789.html

Donc, Adil Lamtalsi, franco-marocain, ou plutôt marocco-français vu les circonstances, emprisonné au Maroc, demande à sa coreligionnaire et consoeur Yamina Benguigui de le sortir de là. Il clame son innocence.

La partie française de sa personne pourrait espérer une aide diplomatique, à l’instar de Florence Cassez, emprisonnée au Mexique, ou de Bertrand Cantat, admis à purger sa peine en France après le meurtre de Marie Trintignant en Lituanie. Ils ne sont « que » français, c’est jouable.

Mais Adil Lamtalsi n’est pas « que » français. Et si d’aventure « au Maroc, on est marocain, un point c’est tout »…

Jacques VINENT

Repost 0
Published by La Libellule - dans Riposte Laique
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 06:50

Châteauroux : quatre mamans méritantes à l’honneur à la mairie… dont trois voilées islamiques !

J’aime la fête des mères. Il n’y a que les étroits d’esprit pour attribuer cette fête au régime de Vichy, alors que le bonheur de la maternité et de la famille nombreuse est universel.

Mais qu’elle n’est pas ma surprise en découvrant cet article du quotidien la Nouvelle République :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2012/06/02/Quatre-mamans-meritantes-a-l-honneur

Ainsi, sur quatre mamans récompensées dans une réception officielle à la mairie de Châteauroux (Indre), trois sont islamiquement voilées, ce qui est la négation d’une part de la neutralité laïque du lieu, d’autre part de la liberté de la femme violée dans son identité féminine par ce carcan sexiste.

C’est aussi choquant que ces photos d’étrangères qui viennent de recevoir leur nationalité française, et qui dans des cérémonies municipales ou préfectorales, continuent à afficher non seulement leur religion étrangère, mais également leur soumission au machisme islamique par le port du foulard.

Je souhaite simplement que les filles et les fils de ces femmes qui enrichissent notre natalité ne fassent revenir la France au Moyen Âge islamique en reproduisant eux-mêmes et elles-mêmes la soumission de leurs parents et en particulier celle de leurs chères mamans.

Djamila GERARD

Repost 0
Published by La Libellule - dans Riposte Laique
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 06:01

Blois : Le roi du Maroc donne 787.000 euros pour la mosquée, et la candidate Front de gauche est d’accord !

Le site Enquête et Débats, et son animateur Jean Robin ont réalisé une interview particulièrement intéressante de la candidate de Front de gauche, Laurianne Delaporte. Celle-ci est interrogée sur le fait que, dans la bonne ville de Blois, où elle postule aux prochaines législatives, le roi du Maroc vient de faire un chèque de près de 800.000 euros pour la construction de la prochaine mosquée. On ne peut reprocher à la candidate de sortir du discours laïquement correct, et c’est là tout le problème. Elle affirme en effet que :

- Du moment que les fonds sont privés, et ne viennent pas de l’Etat, elle n’a rien à dire;

- Elle ne peut que se réjouir du fait que les musulmans blésois auront ainsi un lieu de culte, car la laïcité défend la liberté de pratiquer la religion de son choix;

- Elle ne demande pas, lors des quêtes faites dans les églises, à l’issue de la messe, d’où viennent les fonds (comparer une quête de croyants avec un don d’un pays étranger de 700.000 euros, il fallait oser);

- Cela n’est pas son problème qu’au Maroc, on interdise de construire des églises, alors qu’en France, on peut construire des mosquées;


YouTube

http://www.dailymotion.com/video/xr8dh8_extrait-de-l-interview-de-laurianne-delaporte-candidate-du-front-de-gauche-aux-legislatives-a-blois_news

Cette posture de la candidate de Front de gauche est révélateur des limites du discours traditionnel des laïques, confronté à l’islamisation de notre pays. Ils se sont construits contre l’Eglise catholique, et souvent, emprisonnés par la doctrine de l’anti-racisme, ils sont incapables de s’opposer de manière efficace à la progression de l’islam, sur notre sol, craignant de se faire qualifier de fachos. Ainsi, eux qui descendent dans la rue au moindre soubresaut du Vatican, ont fermé les yeux, depuis plus de vingt ans, sur une terrible réalité :

- La progression du voile islamique, dans les rues de France;

- La signification de la colonisation de nos assiettes par le halal;

- La symbolique de la construction des mosquées, qui ne sont absolument pas de lieux de prières où se développe la laïcité, mais de bâtiments où les musulmans sont endoctrinés, et encouragés à développer la charia contre les lois de la République.

- Que dire des violences à l’hôpital, de la progression du ramadan, de l’apparition de la burqa, du chantage fréquent à l’émeute, des prières musulmans illégales, des violences faites aux femmes plus importantes dans le 93 que dans le reste de la France, etc.

Depuis plus de trente ans, des organisations laïques comme la Libre Pensée, les organisations maçonniques, et des militants comme Luc Mélenchon ferment les yeux seur cette terrible réalité qui fait régresser la France. Anti-cléricaux primaires quand il s’agit de lutter contre l’église catholique, ils se transforment en complices des pires fascistes religieux, les islamistes, dès qu’il s’agit d’aborder la religion d’amour, de tolérance et de paix. Il est vrai que le leader de Front de gauche en est encore à regretter la victoire de Charles Martel, qui nous aurait privé des bienfaits des civilisations arabes…

Ces faux laïques, faux militants de gauche, ont sans doute oublié les propos que tenaient le père de Mohamed VI, Hassan II, qui disaient que les musulmans ne pouvaient être laïques, et ne pouvaient s’intégrer… parce que musulmans. Allons plus loin, Laurianne Delaporte approuve des financements encourageant la… désintégration de la France.


YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=WX8MSLCgFb0

Il est vrai que 23 % des musulmans avaient voté Mélenchon, au premier des présidentielles, alors que nationalement, il ne faisait que 11 %. On comprend mieux, dans ce contexte, qu’il soit difficile à une candidate Front de gauche, à Blois, de s’opposer au chèque amical du roi du Maroc, Paris vaut bien une messe !

Paul Le Poulpe

Repost 0
Published by La Libellule - dans Riposte Laique
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 05:57

Violente attaque d’islamistes contre les Assises bretonnes sur l’immigration

Ce samedi 2 juin, Pierre Cassen et Christine Tasin participent aux Assises bretonnes sur l’immigration à Vannes.

Soudain, l’hôtel où se tient la réunion est attaqué violemment par une quarantaine d’islamistes usant de bombes lacrymogènes et de pierres. La charge a fait un blessé dans les rangs des participants, mais le service d’ordre fut efficace et a repoussé l’assaut en causant quelques soucis à certains des agresseurs.

Les islamistes se sont regroupés à l’extérieur de l’hôtel. On attend l’intervention de la police, et bien sûr l’interpellation des casseurs.

Tout cela n’a pas empêché les travaux de se poursuivre.

Mais on peut s’étonner qu’en France, des islamistes agissent désormais comme en Tunisie par des méthodes d’intimidation et d’extrême violence.

Nous vous tiendrons au courant des suites de cette affaire, et publierons des images et des vidéos de l’agression dès que possible.

Roger Heurtebise

Repost 0
Published by La Libellule - dans Riposte Laique
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 11:08

Contrairement aux élucubrations de Mélenchon à Marseille, la France ne doit rien aux Arabes !

Le démagogue Mélenchon à la tâche! La puissance du verbe au service de la trahison du peuple de France. Non la France ne doit rien aux arabes ou si peu, ou si infime surtout à l’aune des razzias, des pillages sur les côtes italiennes, françaises, espagnoles et j’en passe! Souvenons-nous pour remonter à seulement deux siècles, des actes de pirateries et des pillages de bateaux de commerce, la mise en esclavage des chrétiens, les camps d’esclaves chrétiens de Tunis, d’Alger au 18 et 19iéme qui finirent par provoquer des bombardements sur les côtes ottomanes d’Alger, de Tunis et même de Tripoli par des navires d’Angleterre, de France et même des Etas-Unis de l’époque, tous soucieux de préserver les lignes commerciales. 1830: le débarquement à Alger n’était que la conséquence de ces razzias sur les côtes de France. Un signe fort pour stopper les barbaresques musulmans. La suite est une autre histoire.

La France ne doit rien aux arabes! Même pas « la science » et encore moins la médecine. Comme si l’Europe vivait comme le dit ce triste sire Mélenchon, dans l’obscurantisme alors même que les savants de Byzance avaient depuis longtemps fuit les massacres organisés par les conquérants de l’islam sur leur ancien Empire, devenu par la suite Ottoman. Pourquoi ne rappelle-t-il pas la traite des blancs (Serbe, Bosniaque, Bulgare et autres) mis en place par les Turc musulmans pour alimenter les marchés à esclaves arabes? Le blanc étant prisé comme eunuque ou comme guerrier en Egypte (Mamelouk). La science et la médecine existait aussi en France et en Europe même s’il fallu attendre Pasteur pour vaincre la rage à défaut de combattre ce type de maladie qu’est la « mélenchonite« ! Même si à l’époque, régnait en France une dictature religieuse catholique. 

Faire croire que nous devons tout aux arabes et à l’islam c’est nier que les savants musulmans d’aujourd’hui mais aussi les musulmans en général doivent tout à la science européenne pour se soigner dans nos hôpitaux et utilisent des appareils qui ne doivent rien à l’islam pour se déplacer, lire, écouter et j’en passe. Les noms des prix Nobel n’encombrent pas la mémoire des tenants de l’islam.

C’est refuser d’expliquer pourquoi l’islam est un « trou noir » dans la science de nos jours, d’aujourd’hui, mais aussi d’hier et d’avant hier alors que d’aprés Mélenchon, ils seraient tout en un. Que nous ne serions rien sans eux. Foutaises pour bobos ignorants.

C’est accepter l’idée que l’Europe de la renaissance, l’Europe moderne n’auraient pas existé sans eux! Fadaises, mensonges de petit politicien assoiffé de vote musulman! Que ne dirait-il pas dans une ville à majorité Russe ou Inut.

Pitoyable petit bourgeois Mélenchon qui en plus du mépris envers son pays, envers les travailleurs, envers ses électeurs trop stupides pour réaliser l’embrouille, prouve à la face du monde son ignorance de l’histoire des religions mais pire, celle de France. Cet homme est indigne, cet homme est une honte. Comment ce fait-il qu’il n’y ait personne qui le mette en face de ses énormités.

Gérard Brazon (http://www.gerard-brazon.com/)

images.jpgVoir la vidéo d’un discours honteux qui justifie le tract dont j’ignore la provenance mais que je trouve pour le coup  parfaitement adapté.


YouTube

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ptDgNndOKP4#!

Repost 0
Published by La Libellule - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée