Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 01:20

Le halal, le voile, le burkini, la djellaba… sont-ils la France ?

Publié le 8 mars 2017 - par 

 

L’intégration des musulmans est un échec. Cet échec met en échec la République. Or, nos gouvernants persévèrent dans cet échec, ce qui aggrave l’échec et nous conduit tout droit vers la guerre civile. Nos gouvernants doivent donc revoir leur politique d’intégration au plus vite s’ils veulent éviter le pire.

Peut-être pensent-ils qu’à force de patience ils finiront par convertir la communauté musulmane aux valeurs laïques et républicaines. Si tel est le cas, ils se trompent lourdement : la communauté musulmane n’acceptera jamais d’être laïque – puisqu’elle voit dans la laïcité « un principe qui s’oppose aux musulmans » (1) – pas plus qu’elle n’acceptera d’être républicaine, l’islam étant une théocratie et non une démocratie.

Par contre, les musulmans ne se trompent pas s’ils pensent qu’à force de patience ils finiront par prendre le Pouvoir, la courbe démographique de la « nouvelle France »jouant en leur faveur.

Le comble, c’est que nos gouvernants savent tout cela. Mais alors, pourquoi nes’opposent-ils point à cette islamisation revendiquée  désormais comme un droit par les musulmans eux-mêmes ? Pourquoi ne font-ils rien pour arrêter l’immigration – qui en est la cause première ? Pourquoi continuent-ils à permettre le regroupement familial ? Pourquoi n’interdisent-ils point les prêches salafistes et les appels à la destruction de la France proférés par des rappeurs dont les œuvres – dites musicales ! – sont en vente libre à la FNAC ?

Qui peut croire que la France va rester « terre d’accueil » si ceux qu’elle accueille se plaisent à la défigurer ? Le halal, le voile intégral et non intégral, le burkini, la djellaba… sont-ils la France ?

Nos gouvernants savent-ils au moins qu’ils seront les premières victimes de l’ordre islamique si d’aventure le Pouvoir tombe aux mains des musulmans ?

Que faut-il donc dire à nos gouvernants pour qu’ils enrayent la machine infernale qu’ils ont eux-mêmes fabriquée ? Qu’ils sont à l’image de ces gens mariés qui refusent d’admettre l’échec de leur couple et qui, en conséquence, marchent vers l’enfer ? 

Maurice Vidal

(1) Kamel Kabtane, recteur de la mosquée de Lyon.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 01:16

Les indignations à géométrie variable des amis de Georges Bensoussan

Publié le 8 mars 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/PinaBensoussan.jpg

Céline Pina et Georges Bensoussan

L’historien Georges Bensoussan a été relaxé hier par la 17e Chambre et sa présidente Fabienne Siredey-Garnier. Rappelons qu’il avait été jugé, le 25 janvier dernier, suite à sa phrase sur les sociétés arabo-musulmanes : « l’antisémitisme, on le tète avec le lait de sa mère ». Il paraît, selon le CCIF, qui a fait un signalement, que ce serait une incitation à la haine. Avis partagé, comme trop souvent, par le Parquet de Paris, qui instruira la plainte, et par les habituels imposteurs de l’antiracisme, qui se porteront toutes et tous partie civile.

Chose intéressante, la plainte contre l’auteur des « Territoires perdus de la République » a scandalisé une militante comme Celine Pina, ancienne conseillère régionale socialiste, qui prend souvent des positions courageuses contre les islamistes.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/01/27/31003-20170127ARTFIG00152-le-proces-bensoussanou-l-indignation-a-geometrie-variable-des-pseudo-antiracistes.php

La journaliste de Marianne, Martine Gozlan, dans un excellent article, a démontré quels étaient les objectifs de ce genre de procès : interdire de penser les dissidents.

https://www.marianne.net/debattons/editos/proces-de-georges-bensoussan-leur-objectif-est-d-interdire-de-penser

L’historien de la Shoah avait également des soutiens de taille, avec la présence d’Alain Finkielkraut, et de la philosophe Elisabeth de Fontenay, qui viendront témoigner. Boualem Sansal avait même fait parvenir un texte de soutien.

Bien évidemment, tous les Français amoureux de la liberté d’expression, et du droit à la libre critique de tous les dogmes, donc de toutes les religions, donc de l’islam, ne pourront que se réjouir de cette décision. Pour autant, il est à craindre que Georges Bensoussan ne soit pas au bout de son marathon judiciaire, puisque le CCIF (financé par nos impôts) a affirmé sa volonté de faire appel.

Pourtant, malgré cette joie que nous éprouvons à la relaxe de l’inculpé, nous sommes inquiets. Cette victoire n’est pas tout à fait une victoire de la liberté d’expression, et cela n’est pas rassurant. En effet,  si Céline Pina, dans son article, parle, à juste titre, de l’indignation à géométrie variable des pseudo antiracistes, que devrions-nous dire de celle des soutiens de Georges Bensoussan ?

Qu’ils se soient mobilisés pour défendre l’historien de la Shoah est fort honorable. Mais nous, cela fait sept années que nous subissons un harcèlement judiciaire, de la part des mêmes que ceux qui ont traîné leur ami devant la 17e Chambre : LDH, Mrap, Sos Racisme, Licra, CCIF. Et le moins qu’on puisse dire est qu’ils étaient aux abonnés absents, quand les plaintes et les condamnations tombaient contre ceux qui, comme nous, ont été livrés à la vindicte populaire par la caste médiatique, en nous attribuant, de manière crapuleuse, une classification politique infamante : extrême droite.

Quand l’apostat de l’islam, Pascal Hilout, en compagnie de Pierre Cassen, s’est retrouvé devant la 17e Chambre, accusé par la meute d’incitation à la haine pour avoir expliqué, dans un édito de Cyrano, à nos compatriotes les méthodes de conquêtes des soldats d’Allah, nous n’avons pas eu le moindre message de soutien. Au contraire, ce sont des personnages comme Bauberot, le laïque préféré des musulmans, Delphy, la féministe pro-voile préféré des disciples d’Allah, et Liogier, l’universitaire préféré de l’UOIF, qui l’invite régulièrement, qui ont témoigné contre nous. Aucune personne de gauche n’a osé s’afficher aux côtés de nos témoins, Oskar Freysinger, Myriam Picard, Ahmed Ghlamallah, Stéphane Schinazi, Bernard Dick, Anne Zelensky ou René Marchand.

Quand Pierre Cassen, au même procès, a été lourdement condamné, d’abord par la 17e Chambre, puis par la Cour d’Appel, pour avoir expliqué pourquoi les prières musulmanes illégales dans les rues de Paris, les mosquées, le voile et le halal étaient des symboles d’occupation (rien que des vérités, comme les propos de Georges Bensoussan), où étaient les amis de Georges Bensoussan pour défendre la liberté d’expression ?

Quand Christine Tasin a vu le Parquet s’acharner contre elle, suite à des propos visant l’islam (« L’islam est une saloperie, Islam assassin »), et que des procureurs, et parfois des juges, ont osé, par leurs plaidoiries et leurs verdicts, vouloir réintroduire le délit de blasphème en France, où étaient ces grands défenseurs de la liberté d’expression ?

Nous ne les entendons pas davantage s’exprimer sur le harcèlement judiciaire subi par Riposte Laïque, dans un but simple : nous tuer économiquement, et nous interdire de continuer à écrire que l’islam est incompatible avec la France.

Nous ne les avons pas entendus défendre Eric Zemmour, Ivan Rioufol, Renaud Camus ou Robert Ménard, eux aussi traînés devant la 17e Chambre par les mêmes maîtres-censeurs, pour avoir osé exprimer le réel.

Pourtant, quelles que soient nos différences, voire nos divergences, avec Georges Bensoussan, nous menons le même combat, pour essayer de sauver une France victime, depuis plus de quarante ans, d’une invasion migratoire, sans assimilation, en période de chômage de masse, qui mine nos fondamentaux et transforment trop de régions françaises en « Territoires perdus de la République ». Nous disons, nous, de manière claire, certains diraient crue, que c’est l’islam qui gangrène notre modèle laïque et républicain, et menace notre mode de vie, quand d’autres préfèrent s’abriter derrière le mot « communautarisme » ou le pléonasme « islam extrémiste ».

Seule différence, Georges Bensoussan est classé dans le camp du bien, étant identifié à gauche et historien de la Shoah. Il est donc honorable de le défendre. Nous avons été classés par la caste dans le camp du mal, ayant osé organisé un apéro saucisson-pinard et des Assises contre l’islamisation de notre pays, dans l’esprit de la Résistance, avec le Bloc Identitaire. Rappelons à nos inquisiteurs qu’en 1940, la Résistance était aussi constituée de membres de l’Action française, comme le secrétaire de Jean Moulin, Daniel Cordier, et qu’on n’a jamais reproché aux personnes de gauche de se battre avec des patriotes d’une autre mouvance.

Les bonnes âmes qui soutiennent donc – et c’est à leur honneur – Georges Bensoussan, sont les mêmes qui se pincent le nez à la seule évocation de Riposte Laïque ou de Résistance républicaine. Même s’ils savent que les accusations véhiculées contre nous ne sont que calomnies, comme le confirme cet entretien accordé à Mireille Vallette, en 2013, ils tremblent devant les inquisiteurs. En se taisant, ils se font les complices de notre diabolisation, de notre marginalisation dans les médias et de nos persécutions judiciaires. Et pourtant, qu’ont-ils à opposer aux propos du fondateur de RL ? Ce que dit Pierre, ils pourraient le dire.

https://ripostelaique.com/riposte-laique-lextreme-droite-cest-contraire-de-sommes.html

Aucun d’entre eux, qui se disent pourtant amoureux de la liberté d’expression, n’aurait le courage de nous proposer un article, voire d’accepter une interview à nos sites, de peur d’être classés à l’extrême droite par les islamo-collabos, nos ennemis communs.

Alain Finkielkraut, qui n’a jamais eu un mot contre les procès de la Licra contre nous, a enfin quitté cette officine, mais seulement parce qu’elle avait attaqué Georges Bensoussan.

Ce faisant, ces bonnes âmes nous laissent aller à l’abattoir, et regardent ailleurs quand ceux qui ont traîné Georges Bensoussan devant les tribunaux s’acharnent contre nous, et contre tous ceux qui refusent l’islamisation de la France, avec la complicité du pouvoir socialiste.

Les indignations sélectives… n’honorent pas ceux qui en sont l’auteur.

Y aurait-il en France un système de castes ? Serions-nous, nous représentants des Sans-Dents, des Intouchables ?

Y aurait-il en France un retour à la féodalité, avec la classe des Seigneurs à qui tout serait permis selon les Seigneurs juges et la classe des manants, punis de mort pour un simple braconnage ?

Ceux qui se contentent de soutenir Georges Bensoussan au nom de leur amitiés, au nom de l’étiquette  » de gauche » qu’il porte, au nom de ses travaux sur la Shoah qui le dédouanent de tout antisémitisme, à quelle justice aspirent-ils ?

Celle d’avant la nuit du 4 août ?

Ces gens se disent de gauche, or il est clair qu’ils se moquent de la liberté d’expression, totalement.

Ils se moquent comme d’une guigne de la loi Pleven. Parce qu’ils se sentent à l’abri, et les faits divers de ces dernières semaines (affaires Chaouat et  Meklat) le démontrent amplement.

C’est leur différence majeure avec nous. Ils défendent des copains, ils défendent une caste. Nous défendons quant à nous la liberté d’expression de nos pires ennemis, préférant le débat par articles interposés au recours au juge, outil de la société totalitaire qui s’installe. C’est dans cet esprit que Christine Tasin avait accepté de débattre avec Dieudonné.

Céline Pina – pourtant capable parfois d’un certain courage – pour protéger ses plateaux télé et ses chroniques médiatiques, en est même réduite à encenser Macron, qui nous promet davantage d’islam et d’immigration, donc encore plus de territoires perdus de la République, voyant en lui l’homme providentiel qui va nous protéger de Marine Le Pen, pourtant la seule à défendre encore la laïcité (comme l’avait admis Elisabeth Badinter) et à refuser l’islamisation de notre pays.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/03/03/31001-20170303ARTFIG00354-celine-pina-points-forts-et-points-faibles-du-candidat-macron.php

Nous sommes fiers du combat que nous menons, qui n’est entaché par aucune côterie, aucune recherche d’avantages particuliers. Et nous continuerons à défendre, pour tous, amis et ennemis, le droit à la liberté d’expression, tout en luttant contre le délit de blasphème qui s’instaure avec la complicité passive de l’immense majorité des intellectuels et des politiques.

Pierre Cassen et Christine Tasin

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 01:21

Je publie une photo d’un camp nazi : facebook me bloque pour pornographie !

Publié le 7 mars 2017 - par 

 

La censure de Facebook continue de frapper ! De façon imbécile au mieux, ou antisémite au pire.  Facebook n’en finit pas de réduire l’espace de la libre expression et va jusqu’à interdire la diffusion d’une photo prise dans un camp nazi au nom de sa politique concernant les nus, le sexe et la pornographie.

Rumeurs ou certitudes : le bruit court que les modérateurs de Facebook sont des Marocains. Ce qui ferait du Facebook Français, un lieu d’expression ou grouillent des censeurs venus d’ailleurs, et appliquant des règles sans tenir compte de la Shoah. Une histoire qui au mieux, les indiffère totalement, au pire, les agace profondément au nom peut-être, de certaines sourates meurtrières à l’encontre des juifs, des chrétiens et des mécréants en général. Nous sommes sous la surveillance judiciaire, associative des droits-de-l’hommiste et de tous ces amoureux de la « liberté d’expression »socialiste, pour peu qu’elle soit surveillée, réglementée, cadrée, contrôlée, censurée, au nom de notre liberté de « citoyen », de notre infantilisation garantie, et de notre bonne santé mentale. Chacun doit bien comprendre ce que signifie le mot Liberté pour ces gens-là. Un cache misère !

J’ai écrit à Facebook pour protester vigoureusement contre sa censure, suite à la diffusion de cette photo jugée « pornographique ».

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/Camps-de-concentration-nazi-300x169.jpg

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/Pendaison-Nazis-300x238.jpg

 

Est-ce une scène sado-masochiste ou un crime contre l’humanité?

Voici ma protestation que je peux rendre publique grâce à  Riposte-Laïque, site indépendant qui subit aujourd’hui, la vindicte judiciaire pour avoir dit la vérité en se faisant insulter et poursuivre par la bien pensance. Désormais, il sera bientôt interdit de montrer des photos sur les crimes des nazis pour éviter de faire sans doute, un parallèle avec les crimes des nazislamistes.  Pas d’amalgame bien sûr !

Messieurs les censeurs

Facebook à travers ses modérateurs m’a bloqué d’une façon écœurante, et sur la base d’une image jugée pornographique. Voici la réalité des faits et la preuve qu’il règne un climat de censure décidée par des modérateurs antisémites.

Vous avez bloqué une image concernant le crime contre l’humanité que sont les camps de concentration et d’extermination des juifs, tziganes et homosexuels. Vous avez bloqué une image montrant ce qu’étaient ces camps et la souffrance immonde et intolérable de ces internés au nom de votre politique interdisant les images de sexe, de nus et de pornographie. Il y avait pire encore comme photos, comme ces amas de corps, ces pendus, nus également et donc pornographiques selon vos critères.

Si vos modérateurs sont incapables de comprendre la différence entre une image porno et la démonstration d’une horreur nazie, alors il y a fort à penser que ces modérateurs doivent revoir d’urgence, leur livre d’histoire et le devoir de mémoire envers la « Shoah ». Il y aurait surtout urgence de votre part, de devoir les sanctionner pour avoir censuré ce devoir de mémoire.

Cette image que j’ai édité volontairement, avait comme but premier, de démontrer que l’horreur a existé hier, et qu’elle est encore possible aujourd’hui à travers les agissements des criminels islamistes qui sévissent en Syrie en Irak contre les Yazidies, les Chrétiens d’Orient et les mécréants d’une manière générale.

Vos modérateurs semblent être des individus n’ayant aucun discernement et aucune conscience de leurs responsabilités. Ils nuisent à votre image Facebook. Vous devriez savoir que l’on ne peut pas interdire la diffusion de ce devoir de mémoire. Sur cette image historique diffusée partout pour la démonstration de l’horreur nazi, ces hommes sont amaigris, décharnés, nus en effet, parce que les nazis les traitaient comme des animaux, attendant la mort. Cette photo n’a rien à voir avec de la pornographie. Si vos modérateurs le pensent, de près ou de loin, alors il devient clair que ces censeurs du devoir de mémoire font dans l’antisémitisme le plus ignoble. Ce qui est puni par la loi.

J’exige que vous me rendiez ma page Facebook et l’édition de cette photo qui est une réalité historique et non une image pornographique.

L’horreur des camps nazis peut se répéter ailleurs, sous d’autres formes, et les prémisses de cette horreur se retrouvent aujourd’hui dans le nazislamisme. Les censeurs de Facebook sont-ils en capacité de comprendre les nuances.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)





Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 00:40
 

Georges Bensoussan relaxé, le CCIF va faire appel…


Georges Bensoussan relaxé, le CCIF va faire appel…

Poursuivi pour provocation à la haine  pour avoir dit «dans les familles arabes en France, et tout le monde le sait mais personne ne veut le dire, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de sa mère», Georges Bensoussan a été acquitté. Il avait été traîné au tribunal par le CCIF auquel  s’était joints Licra, Licra, Mrap, SOS racisme et LDH ( faut pas bouder les subsides de la prétendue lutte contre le racisme)…

C’est une bonne nouvelle pour les patriotes et les jurisprudences à venir, même si le calamiteux CCIF (toujours pas dissous, il est vrai que Cazeneuve en pleine campagne anti-Marine ne peut pas tout faire) a annoncé qu’il ferait appel…

Rappel de ce qui était reproché à Georges Bensoussan :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/05/georges-bensoussan-au-tribunal-dans-les-familles-arabes-lantisemitisme-on-le-tete-avec-le-lait-de-la-mere/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/29/proces-de-georges-bensoussan-leur-objectif-est-dinterdire-de-penser/

On n’a pas encore les attendus du jugement. Nous complèterons cet article, en ajoutant une MAJ (mise à jour) au titre quand nous les aurons, parce que les raisons qui ont motivé l’acquittement sont intéressantes pour les procès à venir et notamment pour le jugement en appel de Bensoussan si le CCIF persiste dans ses intentions.

En attendant on peut déduire de cette relaxe qu’il est licite de dire que les enfants arabes sont élevés en suçant l’antisémitisme avec le lait de leur mère mais pas « islam assassin ». Selon Licra, LDH et Parquet. On ne sait pas encore si les juges me relaxeront mais tout cela est très encourageant. Sauf à considérer que la personnalité de Georges Bensoussan, la mobilisation d’intellectuels de gauche en sa faveur a joué… On n’ose pas le penser. On espère qu’il n’en est rien et qu’on peut encore espérer une justice une et indivisible qui soit la même pour tous.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 02:42

Cachez ces photos de l’Etat islamique que je ne saurais voir !

Publié le 6 mars 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2014/09/EGORGEMENT-FOLEY-.jpg

Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, monsieur Bourdin fait de la “daube” en le sachant ! L’ignominie réside bien dans le fait de comparer un parti et ses électeurs à des islamistes sanguinaires. En réponse à ce postillonneur microphonique, Marine Le Pen, l’injuriée outrée réplique en montrant des photos de l’odieuseté de Daesh ! Eh bien, le scandale est non pas que l’accusateur a le droit de diffamer sans fondements, mais que l’accusée s’offusque en montrant en quoi le propos est mensonger et ignoble ! Pensez ! Mettre en avant les horreurs de l’E.I !

Et soudain, réapparaissent ceux-là même qui hurlaient jadis “Il est interdit d’interdire !”, qui condamnaient toutes les limites, qu’elles fussent de la décence ou de la nation, les voilà regroupés en un mouvement hétéroclite de “pères la morale”, “mères la pudeur”, vantant soudain le bienfait de la bienséance, les limites à ne pas franchir, les bornes à ne pas dépasser…
Mais comment éveiller les consciences, mettre en garde contre un ennemi hors et dans nos murs, sans montrer ses atrocités ? Nous avons des reporters de guerre, mais qui ne devraient rien photographier, rien filmer ? Non, cachez ces photos que l’on ne saurait voir ! Bizarre, les enseignants désignent sans retenues à nos écoliers et lycéens les atrocités dans certains conflits, mais il leur serait impossible, comme à nos médias, hommes politiques, de ne point signaler celles d’aujourd’hui perpétrées par un ennemi avec lequel on est en guerre et que l’on ne veut toujours pas nommer, se trouvant intra et extra-muros.

L’instruction civique est là, urgente, la mise en garde un devoir national, la défense du territoire un devoir ! Pourquoi alors cet interdit suicidaire ? Parce que les détenteurs de la pensée unique veulent se préserver le privilège de l’émotionnel pour imposer leur idéologie ! Un exemple simple, la photo d’Aylan, malheureux enfant noyé sur la plage. Ces censeurs n’ont rien trouvé à redire, point question de décence, de droits à l’image, de respect pour la famille, de déontologie, d’exploitation du sensationnel dans le macabre, de commerce sur la souffrance ! Rien de cela, bien au contraire ! Cette photo a fait le tour du monde, sur toutes les chaînes, dans tous les journaux ! Et ce qui pouvait être parfois discuté sur la possibilité ou non d’accueillir toute la misère du monde fut soudain exclu de tous débats, comme tant d’autres sujets ! Et s’en est suivi immédiatement après, l’ouverture béante des frontières ; les hors-la-loi ne l’étaient plus, plus de clandestins, ils devenaient des migrants que vous aviez ordre d’héberger ! Alors qu’au même moment était décapitée une fillette, parce que chrétienne ! Sa photo n’a pas fait le tour du monde, personne ne connait son prénom et elle aurait pu, elle aussi, délivrer un message tout autre qui serait enfin un éveil pour nos compatriotes encore endormis, un sursaut salutaire !

Mais voilà, la photo de cette malheureuse fillette, les photos de femmes lapidées, d’hommes crucifiés, torturés, égorgés, brûlés, de gamins ceinturés d’explosifs, les images dissimulées de nos attentats auraient décrédibilisé les slogans du “Vivre ensemble” ! Ces photos induisaient inévitablement les “Plus jamais ça !” et “L’islamisme ne passera pas !”.

Loïc Mansard, professeur

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 02:39

Marion Sigaut refuse une émission avec le « sioniste » Pierre Cassen

Publié le 6 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/MarionSigaut.jpg

J’ai envie de vous faire partager une anecdote qui montre l’étonnante attitude de certaines personnes, dont on ne peut remettre en cause l’amour sincère qu’ils ont pour la France, dans une période où notre pays est en train de couler.

Ce jeudi, je suis appelé en catastrophe par un ami, animateur de radio, qui me fait savoir qu’il est dans une situation difficile, car un de ses invités, sur lequel il comptait, ne peut être présent, victime d’un grave problème au dernier moment. Et il me demande si je peux le remplacer au pied levé. Etant encore pour deux jours en région parisienne, je lui donne mon accord. Il me fait savoir qu’il aimerait que j’intervienne sur l’antiracisme et l’islam, ce qui ne me pose, bien sûr, aucune problème. Il m’informe alors que nous serons deux sur le plateau. Je passerait le premier, durant 45 minutes, et ensuite, la deuxième invitée, Marion Sigaut, parlera après moi sur le rapport Kinsey, dans lequel elle voit l’origine d’un ensemble de déviances qui frappent les sociétés occidentales.

J’informe alors mon interlocuteur qu’avec Marion Sigaut, cela va être particulièrement difficile, non pas de mon fait, mais du sien. D’abord, pour les lecteurs de RL qui ne la connaîtraient pas, c’est une historienne, qui a commencé son militantisme dans les mouvements trotskistes, à l’OCI (comme Cambadélis). Elle a ensuite, après des séjours en Israël, évolué vers le soutien au peuple palestinien. Puis elle a écrit de nombreux livres sur le 18e siècle, la fin de l’Ancien Régime et la Révolution française. Elle a été un temps militante chez Nicolas Dupont-Aignan et à Egalité et Réconciliation, qui a édité quelques-uns de ses livres. Mais DLR n’a pas souhaité la garder, à cause sa proximité avec Soral. Par ailleurs, elle a redécouvert le christianisme, et ses travaux l’amènent à critiquer avec virulence la Révolution française, les Lumières et Voltaire. Elle s’était un moment entichée de Farida Belghoul et de quelques islamistes hostiles à la théorie du Genre et au Mariage homo. Bref, des divergences fortes, mais qui n’empêchent pas, selon moi, de se dire bonjour, voire de se retrouver sur un plateau. Mais ce n’est pas la vision de Marion Sigaut…

J’ai en effet le souvenir, au 50e anniversaire des Editions Chiré, de son refus de me saluer. Sans parler de ses propos hostiles à la Révolution française et à Voltaire, ce qui est parfaitement son droit, mais que je n’avais pas envie d’aborder ce jour. Je lui avais donc fait savoir que je m’étonnais de cet accueil, et elle a crié encore plus fort, me disant que Riposte Laïque avait écrit des horreurs sur elle.

N’ayant pas une mémoire d’éléphant, ne lisant pas Riposte Laïque 365 jours par an, et ne souhaitant pas envenimer la situation, je n’avais pas insisté, surpris par une telle agressivité, tout en lui balançant un truc du genre « C’est pas Voltaire qui menace la France, ce sont tes copains islamistes ».

J’ai depuis, par curiosité, fait des recherches, et n’ai pas trouvé un seul texte hostile à son encontre. J’en ai trouvé par contre de nombreux, sur le site Résistance républicaine de Christine Tasin, qui avait polémiqué vivement avec elle sur Résistance républicaine. Mais pas sur RL. Au contraire, nous avons fait une critique plutôt sympa d’un de ses livres, « La Marche rouge », et avions défendu son droit à la liberté d’expression, quand des gauchistes l’avaient entartée, dans le Tarn-et-Garonne.

Fort de toutes ces infos, j’ai donc prévenu l’organisateur que, du fait de Marion Sigaut, et pas du tout du mien, l’atmosphère pouvait être glaciale. Je ne croyais pas si bien dire.

Très ennuyé, cet animateur me rappela, quelques heures plus tard, pour me dire qu’il y avait un très gros problème. Je choisis de le mettre à l’aise au plus vite : « Elle te dit que c’est elle ou moi, et te somme de choisir, c’est cela ? ». Il me confirma la chose, m’expliquant la virulence de sa réaction quand il lui cita mon nom, affirmant qu’elle se refusait à se retrouver à la même table qu’un « sioniste » qui l’aurait insultée. Naturellement, j’éclatais de rire, mais je sentais mon ami ennuyé. Il m’expliqua que cela faisait des mois qu’il préparait cette émission, etc.

Je réglais le problème rapidement. C’est elle qui était prévue, je n’avais pris aucune disposition particulière pour remplacer son intervenant défectueux, et donc je lui fis savoir que je ne viendrais pas, que je ne lui ferai pas la gueule pour autant, mais qu’il paierait le prochain restaurant. Et je lui demandais quand même (il faut bien s’amuser) de saluer Marion Sigaut de ma part. Je l’ai senti soulagé, et on s’est quitté bons amis.

Je n’ai donc pas eu l’occasion de parler de la dictature des antiracistes et de l’islamisation de la France, deux sujets liés. Pour Marion Sigaut, être à mes côtés, et m’entendre évoquer ces questions, cela n’était pas possible. Ce sera pour une autre fois, sans elle…

A part cela, la fréquentation d’Alain Soral – qui me qualifie dans une de ses vidéos de « juif » et de « franc-maçon », alors que je ne suis ni l’un ni l’autre, n’a visiblement pas fait le plus grand bien à Marion Sigaut, et pas davantage les pratiques sectaires qu’elle a héritées de sa jeunesse trotskiste-lambertiste (et je crois savoir de quoi je parle).

Par ailleurs, un vrai débat, sans doute vif et houleux, entre Marion Sigaut et Christine Tasin, sur les Lumières, la Révolution française et Voltaire, vaudrait le détour, et permettrait aux Français de se faire leur propre idée sur une période qui a tant bouleversé leur Histoire.

TV-Libertés, peut-être ? A moins que le fait que Christine soit régulièrement qualifiée de « sioniste » par les militants d’Egalité et Réconciliation ne rende ce débat impossible pour Marion Sigaut…

Pierre Cassen

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 02:33

Implosion du PS et de LR, clivage mondialistes-souverainistes : Zemmour avait tout prévu

Publié le 6 mars 2017 - par  

Depuis des années, disons depuis 1992 et le référendum sur le traité de Maastricht, Eric Zemmour analyse que le clivage gauche-droite va disparaître pour être remplacé par un autre, celui des libéraux européistes contre les souverainistes sociaux.

C’est en effet durant la campagne référendaire de 1992 que l’on voit apparaître des oppositions fracturant chacun des deux blocs politiques traditionnels.

Le “non” au traité perdit avec 48,96% des voix contre le “oui” qui obtint 51,04%. Petite victoire de Mitterrand, Chirac, Balladur, Giscard d’Estaing sur Séguin, Pasqua, Chevènement, de Villiers, Le Pen et quelques communistes.

A partir de là, expertise Zemmour, se dessine une recomposition politique qui certes tarde à naître, mais peu à peu prend forme.

Aujourd’hui, une grande partie du RPR rebaptisé UMP puis LR, malgré les tirades convenues de ses maîtres, n’est plus gaulliste. Ce parti de la droite molle vote sans état d’âme avec les socialistes toutes les lois qui racornissent la primauté de la Nation sur le droit européen.

La victoire surprise de Fillon acquise non sur son programme mais grâce à ses prises de position sur l’islam est en trompe-l’œil. Une heure souverainiste, la suivante européiste, prêt à voter Macron si le duel final de la présidentielle opposait celui-ci à la présidente du FN, acceptant de se rendre chez les juges tout en appelant à l’insurrection contre eux, Fillon a un problème avec son avenir.

Côté gauche, le quinquennat Hollande a mis en évidence les deux tendances irréconciliables qui l’agitent. Et la victoire à la primaire de Hamon sur Valls a imposé la réalité au déni de celle-ci. Il y a une gauche libérale plus ou moins moderniste dont l’ennemi n’est pas la finance et une gauche irrationnelle, prête à sacrifier les habitants de ce pays à son utopisme.

Tandis que les thuriféraires de Sarkozy, Juppé, Fillon, se haïssent fraternellement, et que ceux de Hollande, Valls, Hamon, Mélenchon se méprisent cordialement, deux partis qui ont refusé de dégoupiller la grenade des primaires, cristallisent sur des données différentes des deux antiquités de la vie politique française.

Convergent vers Macron et son mouvement au nom très égocentrique (EM, comme En Marche et… comme Emmanuel Macron), tous ceux qui veulent de moins en moins d’Etat et de protection sociale, tous ceux qui souhaitent ouvrir les frontières à tous les vents migratoires, tous ceux qui préfèrent la financiarisation de l’économie au développement industriel, tous ceux prêts à tous les accommodements raisonnables avec l’islam, tous ceux qui ont choisi Clinton contre Trump.

La France de Macron est celle des villes, des hors-sol, des sans frontières, des amoureux des sans-papiers, de Terra Nova. Celle des “élites”. Et cette France est d’une puissance inimaginable.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/unnamed-260x300.png

Dans le Rassemblement présidé par Marine Le Pen, on trouve les ouvriers français qui refusent la pression sur leurs salaires due à l’immigration et réclament le maintien de la protection sociale, les patriotes qui militent pour l’indépendance de la Nation, la France périphérique et la France paysanne, la France qui désire que l’on différencie le Français de l’étranger, la France qui rejette les politiques d’austérité qu’on veut lui imposer au nom de la mondialisation.

Dans cette recomposition du paysage électoral, le tripartisme, voire le quadripartisme ne sont qu’une transition.

Dans la Ve République et son scrutin majoritaire à deux tours, le bipartisme est obligatoire.

Dans les années à venir – et qui sait peut-être dès cette année 2017 – il y aura un parti souverainiste et un parti européiste/mondialiste.

LR et le PS et leurs satellites deviendront des segments politiques résiduels.

Cependant si le Parti socialiste semble un astre mort puisque sous la houlette de Stéphane Le Foll, les “hollandais” sont en train de rejoindre Macron, le cadavre LR bouge encore.

Sarkozy propose à Fillon de s’autodétruire après avoir choisi un successeur qui porterait son programme. Fillon acceptera-t-il ?

Dans l’esprit des dirigeants LR cela éviterait un départ massif vers le FN. Mais pour combien de temps ? Que se passera-t-il si malgré ce tour de passe-passe, le candidat LR arrive troisième le 23 avril prochain ?

Simple. Zemmour aura eu raison bien avant tous les soi-disant experts BFM et Compagnie. C’est ainsi que Zemmour est grand.

Marcus Graven

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 02:29

Hommage à Geert Wilders, qui promet d’interdire le Coran aux Pays-Bas

Publié le 6 mars 2017 - par  

]

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/11/Wildersjuges.jpg

La panique s’installe à tous les échelons de l’Union Européenne et se traduit par des agissements brutaux contre les candidats « hors système ». En France, nous avons Marine Le Pen qui provoque des boutons chez les nantis de la Commission de Bruxelles, à Matignon, au Ministère de la Justice Français, au Tribunal de Nanterre.

Tous ces braves gens, bien au chaud sous la couette des avantages et autres petits paradis des élus de France, ont des vapeurs, une fièvre qui monte doucement. Ils sentent la peur. Ils s’accrochent aux murs des Assemblées, aux portes des commissions parlementaires, aux buvettes des parlements, et vomissent la bile anti FN, anti extrême droite, anti démocratie puisque certains en sont rendus, du côté de François Fillon, à vomir leur engagement, leur vote aux primaires, leur parole donnée, leur foi et jusqu’à leur honneur. Pitoyables insectes, tristes batraciens, minables gastéropodes, affreux gallinacés. Ils osent tout pour sortir la tête de l’eau, sortir du jeu. Ils affirment aujourd’hui, la main sur le coeur, ce qu’ils contestaient hier. Pauvres petits singes affolés dans leur cage.

Le peuple se rit de ces démonstrations de vilenie, de lâcheté, de mensonges. Au joli mois d’avril, il va secouer la cage. Les cris vont devenir stridents dans cette cage aux singes. Le joli mois de mai devrait permettre de les assommer pour de bon. Viendra juin et la libération. L’évacuation de ces tristes bestioles qui ne seront plus rien. Que le peuple décide, et décide bien en faveur de la Nation, de la Patrie, et surtout, pour lui-même.

Entre-temps, il y aura eu le sort des Pays Bas qui se sera réglé. A chacun son/sa Hollande. Notre Hollande verra son sort réglé un peu plus tard. Celui de la Hollande se fera le 15 mars 2017.

Le candidat de la Droite Nationale devrait faire un joli score ce jour là. Tous les souverainistes d’Europe, la vraie Europe, celle des Nations libres et souveraines, partageant le même fond culturel vont se tourner vers Geert Wilders qui va beaucoup plus loin que le Front National et Marine Le Pen. C’est le Coran lui-même qui peut se voir interdit en Hollande, au même titre que Mein Kampf, un autre livre de paix et de tolérance bien connu, écrit par un auteur plein d’amour pour ses citoyens allemands de confession juives, en 1923.

Geert Wilders ne pense pas que l’islam soit compatible avec les lois Hollandaises. On se demande pourquoi, il n’est pas touché par les sourates de ce livre plein de tendresse et de sympathie pour ceux qui mangent halal, et considèrent la femme comme un vagin sur pattes, juste bonne à être un champ de labour. (sourate 2 verset 223)

Sans doute parce qu’il pense que l’islam est un système totalitaire exclusif, et que la démocratie est bien préférable à une dictature par essence, au nom d’une religion qui appelle à la mort plus de 6 milliards de personnes à travers toute la planète. Avouons, qu’il n’a pas tout à fait tort, n’est-ce pas Marine Le Pen ?

Geert Wilders ne pense pas qu’il y ait lieu de faire un distinguo entre Islam et islamisme. Il pense, pour avoir lu le Coran, que les islamistes, les salafistes, les djihadistes, ont tous pour point commun, le Coran, les hadiths, la vie de Mahomet. Que tous obéissent à la volonté d’un dieu souhaitant la domination du monde. Pourquoi se dit-il, les adeptes de cette religion n’auraient-t-ils pas, du fait du même fond culturel, la même tentation de vouloir appliquer la volonté d’Allah. En clair, l’islam modéré n’existe pas. Pas plus qu’il ne peut y avoir d’islam de France ou d’Hollande.

Alors on peut comprendre Marine Le Pen et son équipe compte tenu de la place grandissante de l’islam en France. Qu’elle cherche à polir une image, a édulcorer une vision patriote, laïque, souveraine, et chrétienne de la France, pour éviter la sanction d’un vote communautaire des électeurs musulmans. Disons, que c’est ce que je crois.

Geert Wilders ne souhaite pas s’embarrasser de ces arguties. Il est vrai que le système électoral en Hollande est moins tranché, et qu’il permet une réalité électorale interdite en France. Point de Front Républicain des lâches, des teigneux, des idiots utiles et des pourris du système, aux Pays Bas. L’électeur est respecté et surtout, il se respecte lui-même. Il n’est pas pris pour un canard, et se refuse de jouer le pigeon. Alors, il faut comprendre l’une, et approuver l’autre. Espérer que Geert Wilders casse la baraque hollandaise, et que Marine soit notre prochaine Présidente.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 06:05

Des groupes d’hommes qui traversent la ville en djellaba, c’est insupportable !

Publié le 5 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2012/12/Ri7Boubackeur-et-Moussaoui.jpg

Il y a longtemps que nous n’avions plus de nouvelles de notre ami Fabien Engelmann, maire d’Hayange et conseiller régional Grand Est. Une bonne raison pour reprendre contact avec lui et causer de la situation… Et il a manifestement plein de choses à dire…

Nous n’avons pas à subir les djellabas dans nos rues

Riposte Laïque : Vous venez d’accorder un entretien au journal Minute, où notamment vous faites part de votre souhait de ne plus voir de jeunes hommes en djellaba dans votre ville. Pourquoi cette réaction, et que proposez-vous ?

Fabien Engelmann : Parce que c’est un constat. Vous savez, je suis en permanence sur le terrain, en permanence en contact avec les habitants de la ville. Et lorsque vous avez des groupes d’hommes, qui descendent du foyer ADOMA et traversent toute la ville en djellaba, avec le keffieh palestinien, la gandoura, la chachia, et qui défient chaque personne du regard, c’est insupportable. Il ne faut pas tergiverser. Il faut avoir le courage de dire les choses. S’ils adoptent une telle attitude, c’est bien par provocation, rien de plus. Ces tenues, surtout adaptées au climat nord-africain, n’ont aucune raison d’être ici. Il y a bien longtemps que nous n’avons pas vu de tempête de sable à Hayange… Je suis respectueux des lois de la République, et j’estime, que l’expression de la foi doit se faire dans une sphère privée. Ce que je propose, et c’est exactement ce que j’ai expliqué au responsable de la salle de prière locale, c’est de dire à ses fidèles de se changer sur place. Ainsi, nous n’aurons plus cette gêne de la part des habitants, qui nous appellent en mairie.

Je sens monter une grande ferveur derrière la candidature de Marine

Riposte Laïque : Vous devez être en campagne pour Marine Le Pen. Que va-t-il se passer, lors des deux prochains mois, dans votre ville, votre département, et la Région ?

Fabien Engelmann : Effectivement, en ma qualité d’élu, j’ai apporté mon parrainage à Marine le Pen pour cette élection présidentielle. Je sens vraiment qu’il y a une ferveur, un esprit qui monte, dans la ville, le département, la région et même le pays. Énormément de témoignages me parviennent, de gens qui ne croyaient plus en la politique et se décident aujourd’hui à voter pour Marine le Pen. J’irai avec plaisir à la rencontre des habitants, expliquer le projet et en quoi il est nécessaire pour le redressement de la France et pour endiguer les fléaux qui touchent notre pays : la désindustrialisation, la dévaluation des services de proximité notamment dans la santé et cette islamisation rampante de la société. Je serai également présent au grand meeting qu’elle donnera à Metz le 18 mars prochain. C’est lors de ces rendez-vous que vous sentez l’adhésion, l’espoir qui est celui des Français.

Aujourd’hui, les conseils municipaux se passent beaucoup plus sereinement

Riposte Laïque : La contestation organisée des milieux gauchistes se poursuit-elle contre vous, à chaque conseil municipal ?

Fabien Engelmann : Il y a toujours ces nervis, irréconciliables avec l’ordre républicain et la démocratie. Mais ils sont de moins en moins suivis et n’agissent plus tellement. À force de faire des déclarations vides de sens et de jouer les choqués pour n’importe quoi, ils ont fini par crisper la population et ne représentent plus qu’eux mêmes. Ces nostalgiques, qui vont certainement fêter prochainement le centenaire de la révolution bolchévique, appartiennent désormais au passé. Ils ne sont même pas capables de monter une liste et ne sont élus nulle part. Aujourd’hui, les conseils municipaux se passent beaucoup plus sereinement.

J’ignore si ce Fouad Harjane sera traduit devant la justice

Riposte Laïque : Parlez-nous de l’affaire Fouad Harjane, cet antifa de Moselle, qui vient d’être accusé de viol et de prédation par Alternative Libertaire. Le connaissez-vous bien, et va-t-il, selon vos informations, être traduit en justice ?

Fabien Engelmann : Encore une fois, c’est un petit groupuscule violent qui était venu manifester après notre élection (démocratique) à la tête de la ville. Ils avaient perturbé une cérémonie et avait invité toute la lie contestataire de la région. Au final nous nous sommes retrouvés avec une cinquantaine de personnes qui ont plus dérangé les habitants qu’autre chose. Et ce Fouad était monté sur une camionnette vociférer ses inepties et ses discours de haine. Il est l’archétype du combattant social inefficace. L’idiot utile du capital. Il avait été condamné à verser 40 000€ à la SNCF suite à un blocage de la gare de Metz. Les seules fois où il a croisé la notion de travail, c’est en récitant le nom de son syndicat de gauchistes. Aujourd’hui il est écarté de ce groupuscule pour des accusations de viol et de prédation, qui sont des accusations graves et traduisent bien l’esprit malade de cet homme. Je ne sais pas vraiment s’il sera traduit en justice. La seule chose dont je sois sûr, c’est que si tel était le cas, cela se ferait dans le silence total des médias bobo-gauchistes, cherchant à protéger un nouveau modèle d’intégration comme ils les chérissent à l’instar de Mehdi Meklat.

Le terrible gâchis des super-Régions socialistes

Riposte Laïque : Vous êtes également, à présent, conseiller régional. Quel bilan tirez-vous de votre première année ?

Fabien Engelmann : Je connaissais déjà cette institution qu’était la Région. Tout a empiré quand ils ont décidé de créer ces super-régions. Ils osent prétendre vouloir faire des économies quand le coût de ces structures gigantesques est totalement déconnecté des territoires. Nous avions été les seuls, avec le Front National, à dénoncer cela. Et aujourd’hui, nous sommes les seuls à veiller aux gabegies voulues par la majorité de Philippe Richert. Dès leur élection, ils avaient fourni à chaque conseiller régional un iPad et un iPhone 6. Nous avons tous déjà un smartphone, fournir un téléphone à chacun était une mesure inutile et dépensière. Avec le groupe, nous les avons tous rendus. Quant à moi, je profite de mes temps de parole pour solliciter la Région sur des compétences importantes pour le territoire. J’ai par exemple demandé à ce que des efforts soient faits pour la gare d’Hayange. Nous avons une forte part de travailleurs qui partent vers le Luxembourg et cet axe doit être privilégié. Une A31 bis est inutile et coûtera cher aux contribuables français.

Au final, dans cette région vous avez la parfaite illustration de ce système LRPS. Ils votent ensemble des projets sans enracinement, en lien direct avec l’Union Européenne. Vous vous retrouvez avec des « mois de l’autre » qui vantent les flux migratoires et l’intégration des populations réfugiées. De l’idéologie pure que nous combattons, avec le groupe des patriotes. Enfin, sur leur entente politique, c’est un vaudeville à chaque séance. La gauche qui ne s’entend pas et créé plusieurs groupes. Des élus comme Pernelle Richardot qui devaient démissionner siègent toujours (la soupe est trop bonne). Et que dire du président aux sensibilités du centre qui soutient Sarkozy aux primaires, puis rejoint le conseil stratégique de Fillon lorsqu’il les remporte pour finalement le lâcher. C’est un système politique à bout de souffle, qu’il va falloir vite balayer en mai 2017.

La députation ce n’est pas un de mes objectifs, pour le moment

Riposte Laïque : Serez-vous candidat aux prochaines législatives, bien que maire et conseiller régional ?

Fabien Engelmann : Il y a des commissions d’investiture encore en cours. La loi sur le non-cumul des mandats m’obligerait à abandonner Hayange alors que je suis pleinement investi dans cette ville. Je ne me vois pas abandonner les habitants au milieu du mandat. Je ne suis pas Jean Pierre Masseret. J’ai encore beaucoup de projets à mener ici et je les mènerai jusqu’au bout. Nous avons passé les premières années à assainir les finances, à dégager de l’autofinancement et à baisser les dettes. Il est temps désormais de construire, de changer le visage de la ville que les socialo-communistes ont figé dans les années 80.

Les habitants adhèrent à notre projet, de plus en plus et c’est une bonne chose. Nous avons de très bonnes relations avec les associations, avec les clubs sportifs, il faut donc continuer et intensifier notre travail pour faire avancer Hayange, malgré les inepties que nous impose le Val de Fensch, dirigé par le député sortant socialiste, Michel Liebgott. Lutter contre cet échelon mortifère pour les services publics demande une énergie quotidienne. Mais j’ai bon espoir que cela change à partir de cette année, avec un projet présidentiel plus en lien avec les Français et leurs attentes. La députation ce n’est pas un de mes objectifs, pour l’instant.

La Fête du cochon, cette année, c’est le 3 septembre, et vous êtes les bienvenus

Riposte Laïque : La fête du Cochon aura-t-elle encore lieu, cette année, à Hayange ? Et si oui, quand ?

Fabien Engelmann : Bien sûr ! Le formidable succès de cette fête populaire nous pousse à la renouveler chaque année. L’an dernier, nous avons accueilli plus de 5 000 personnes sur toute la journée, dans un contexte difficile, post-attentat. C’est quand même un signe que les gens ont besoin de ces moments de tradition, de rassemblement, en accord avec nos valeurs. C’était une très belle fête, nous avons accueilli Herbert Léonard, nous avons fait participer les associations, les habitants étaient heureux, nous avons du monde qui est venu de toute la France… Nous réservons encore quelques surprises pour cette année. La Fête du Cochon aura lieu le 3 septembre, et vous serez bien évidemment les bienvenus. Ce sera l’occasion de fêter l’arrivée de Marine Le Pen à l’Elysée et d’une majorité bleu marine à l’Assemblée Nationale.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 06:01

Coup d’Etat : Les juges socialistes ont remplacé Pinochet et Jaruzelski

Publié le 5 mars 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/NanterreParquet.jpg

Les juges du Parquet de Nanterre. C’est de là qu’est partie la demande de levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen…

Chacun se souvient des coups d’Etat militaires du général Pinochet, en 1973, et du général Jaruzelski, en 1981. Ils avaient indigné le monde entier, même si la droite et l’extrême droite justifiaient le premier (démocratiquement élu) par la nécessité de remettre de l’ordre dans un Chili qui partait à l’aventure, tandis que les communistes justifiaient le second en accusant les Etats-Unis et le Pape d’avoir voulu déstabiliser un pays « socialiste », la Pologne.

Aujourd’hui, dans nos pays occidentaux, on n’a plus besoin de procéder à ce genre de méthode, ou même de tuer un président en exercice (voir Kennedy) pour éliminer un adversaire politique. Hollande et sa clique (on pense notamment à Jean-Pierre Jouyet, secrétaire de l’Elysée, ancien ministre de Sarkozy) ont mieux : leurs juges.

La France assiste à un véritable roman policier, depuis plusieurs semaines, autour d’abord de François Fillon, puis ensuite de Marine Le Pen. Précisons que les deux cas sont fort différents, mais qu’ils laissent apparaître une rare partialité dans la démarche des magistrats.

Nous n’avons pas une grande sympathie pour le parcours politique de François Fillon depuis quarante ans. Nous n’avons pas oublié toutes les trahisons à l’encontre de la France dont il s’est rendu coupable. Il est un des responsables du catastrophique état de la France, dû à l’Union européenne, à la politique migratoire menée dans ce pays depuis quarante ans et à l’islamisation de notre pays, parfaitement résumée par cette vidéo de Jacques Maisoneuve mise en ligne par Guy Sauvage.

Qu’il ait gagné les primaires de droite en tenant un discours souverainiste qui reniait ce qu’il avait fait pendant cinq ans à Matignon était un fait, qui a manifestement dérangé le Système, qui avait décidé qu’Ali Juppé serait le prochain président de la République.

Mais les faits qui lui sont reprochés, et l’acharnement que les juges socialistes (qui paraissent jouir de leur petit pouvoir de persécuter et d’humilier un élu de droite) montrent à l’évidence l’intention grossière d’interférer sur la présidentielle, et de mettre hors jeu le candidat élu par plus de quatre millions de votants.

Fillon est abandonné par une partie de LR, centristes et juppéistes, qui veulent le destituer, rien de moins, et imposer Ali Juppé, largement rejeté par les électeurs de cette primaire. Il jouait son va-tout, cet après-midi, au Trocadéro. Il a réussi son pari au-delà de ses espérances. Très mauvaise nouvelle pour Ali Juppé, qui sans vergogne, après sa déroute aux primaires, ose postuler contre celui qui l’a écrasé.

Du côté de Marine Le Pen, le dossier est différent. La présidente du FN n’est absolument pas attaquée pour enrichissement personnel, ni pour des conflits d’intérêts. Elle est victime de l’alliance entre les députés européens et les juges français, qui veulent par tous les moyens la mettre hors jeu, n’acceptant pas l’idée qu’elle puisse être au deuxième tour, voire surtout, après le Brexit et l’élection de Trump, infliger un troisième camouflet au Nouvel Ordre Mondial, hostile au retour de la souveraineté des Nations.

Alors ils ont commencé par monter une affaire d’attachés parlementaires, ne supportant pas que ceux-ci soient des militants, et puissent, en dehors de leur travail à Bruxelles, militer également pour leur parti. Bien évidemment, ces crapules n’auront jamais instruit la moindre enquête à l’encontre de Martin Schulz, accusé de faits autrement plus graves.

Et comme si cela ne suffisait pas, il s’est trouvé une large majorité de salopards, députés européens (nous attendons avec impatience de pouvoir fournir le nom des Français) qui ont osé lever la main pour voter la levée de l’investiture parlementaire de Marine Le Pen. Le prétexte trouvé confirme la collusion qui existe entre journalistes, pseudo experts et juges, aux ordres des socialistes, pour la faire tomber par tous les moyens.

L’affaire commence par un entretien, sur BFM-TV (très ciblé en ce moment, appartenant à Drahi, proche de Macron, pour son parti-pris en faveur de l’ancien ministre de Hollande) entre Jean-Jacques Bourdin et Gilles Kepel. Ils évoquent l’Etat islamique, et font un parallèle dégueulasse entre les assassins islamistes et le FN. Furieuse, Marine poste trois tweets montrant des actes barbares des soldats d’Allah. Taubira donne alors l’ordre au docile Parquet de Nanterre de demander la levée de l’immunité parlementaire de la présidente du FN, sous le grossier prétexte d’apologie du terrorisme.

Rappelons qu’Eric Zemmour avait subi une plainte semblable de la part d’une avocate franco-musulmane, qui prétendait défendre les victimes d’attentat, pour avoir dit, au sujet des islamistes, qu’ils étaient capables de mourir pour leurs idées, ce qui était devenu rare. Bien sûr, il avait ajouté que c’était une raison de plus pour les combattre sans concession. Cette plainte était tellement grotesque que le Parquet de Paris, pourtant peu favorable aux thèses du journaliste du Figaro, l’avait classée.

Si ce qu’a fait Marine, c’est de l’apologie du terrorisme, alors il faut interdire le film d’Alain Resnais pour son film « Nuit et Brouillard », pour apologie du nazisme.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/Nuitetbrouillard.jpg

Manifestement prêts à tout pour éliminer Marine de la course, ou l’affaiblir au maximum, des crapules de députés européens ont donc donné la possibilité aux juges de multiplier les perquisitions dans les locaux du FN, et de convoquer régulièrement Marine dans leurs locaux pour l’interroger. Chacun comprend, pour elle comme pour Fillon, le but de ces grossières magouilles : en la montrant sortant du bureau d’un juge, ou d’un policier, c’est toute son image de présidentiable qui serait écornée. C’est l’objectif, et c’est pourquoi Marine refuse, à juste titre, durant les présidentielles, de répondre à ces convocations.

Naturellement, le chœur des Vierges, à l’unisson, gémit qu’elle se place au-dessus des lois de la République. L’ineffable Cazeneuve, qu’on croyait payé pour diriger la France, a même annoncé, comme un vulgaire Manuel Valls, qu’il allait s’engager dans la campagne contre le FN.

Hollande et sa clique vont-ils faire débouler leurs juges-policiers à Nanterre, et forcer Marine à monter dans le panier à salade ? Avec ces islamo-collabos, il faut s’attendre à tout.

Rappelons qu’il s’est trouvé des juges, à Paris, dans un autre contexte, pour déposer plainte contre Georges Bensoussan, sur signalement du CCIF islamiste et des imposteurs de l’antiracisme (verdict le 7 mars). N’oublions pas que ce même Parquet de Paris a déposé plainte contre Christine Tasin, coupable d’avoir crié « Islam assassin » quelques jours après l’assassinat de deux policiers, à Magnanville, par un soldat d’Allah. Et sachons nous rappeler qu’un véritable cabinet noir, sur ordre du pouvoir socialiste, constitué de juges et de policiers, orchestre un véritable harcèlement judiciaire contre Riposte Laïque. Ces procédures visent un homme : Pierre Cassen, que Cazeneuve et sa clique veulent faire tomber par tous les moyens, même s’ils ont un dossier vide. Ces juges, qui auraient fait merveille dans un pays totalitaire comme le Chili de Pinochet ou la Pologne de Jaruzelski, traîneront également devant la 17e Chambre, ce mercredi, Robert Ménard, maire de Béziers, coupable d’avoir signalé que 90 % d’élèves de parents musulmans dans certaines classes de sa ville, cela posait un problème.

Hier, il y avait les procès de Moscou, où des communistes historiques s’accusaient de tous les maux, devant des commissaires politiques dont le plus célèbre fut Vychinski. Maintenant, il y a les procès socialistes, où des patriotes (qui eux ne se laissent pas faire) se voient accusés de délit d’opinion, à cause de la loi Pleven. Et s’ajoutent des juges politisés, aux ordres des socialauds, qui ont décidé que Macron serait le prochain président de la République, pour tuer définitivement la France et la soumettre à la vision du monde de Soros et des siens.

Nul ne sait ce qui peut se passer durant ces deux mois de campagne, avec la violence des antifas et des racailles, que le gouvernement socialiste, par son laxisme volontaire, laisse s’installer en France. Ils vont multiplier les coups tordus et les manipulations politico-médiatiques, pour salir et discréditer Marine Le Pen, donnée ce jour en tête dans les sondages, avec un score qui ne lui suffit pas pour gagner au deuxième tour.

Mais près d’un électeur sur deux (45 %) ne sait pas encore pour qui il va voter. C’est donc maintenant, dans les jours et les semaines qui vont suivre, que les choses vont se jouer.

Il faut dénoncer le coup d’Etat politico-médiatique dont est victime Fillon, et l’acharnement judiciaire que subit la présidente du FN. Il faut continuer à démasquer l’imposture Macron, enfant monstrueux du couple de vieillards haineux Bergé-Attali, et sa soumission à Soros et aux mondialistes. Il faut continuer à taper sur Mélenchon et Hamon, immigrationnistes fous et islamo-collabos notoires, comme Macron. Il faut démasquer la complicité presque totale de tous les journaleux du système, unis pour taper sur Marine et Fillon.

Car les vrais dessous du coup d’Etat médiatico-judiciaire qui se joue est là. Dans un contexte d’implosion des deux principaux partis politiques, qui aurait dû profiter essentiellement à Marine Le Pen, les magouilleurs qui sévissent à l’Elysée ont mis en place cette opération Macron, dans le but d’imposer à la France un représentant de la Finance et du Mondialisme, et d’éviter une alternative patriotique et souverainiste.

L’heure n’est donc pas à jouer les chochottes autour de quelques insuffisances supposées du programme de Marine, l’enjeu, c’est la France. Même si Fillon se maintient, et qu’il est un moindre mal par rapport à Macron-Hamon-Mélenchon, seule la présidente du FN peut sauver notre pays de la catastrophe qui l’attend si Macron est élu, avec l’appui de toute la classe politique, la complicité des juges et la connivence des médias. Au nom du « Tout sauf Marine ».

C’est pourquoi il faut la soutenir, et dénoncer le coup d’Etat des juges, et la pourriture de ce régime, de son président et de ses ministres et de ses journaleux de propagande.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée