Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 09:13

L’islamiste Lasfar appelle à lutter contre l’antisémitisme du FN !

Publié le 17 avril 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/uoifcontreFN.jpg

Quand on vous dit qu’on aura tout vu et tout supporté en France, nous sommes encore loin de la terrible réalité !

La complicité des politiques français avec les islamistes est une évidence qu’ils n’ont plus le droit de nier. Et là, on parle bien de l’islamisme, celui que ces autruches politiques appellent radical ou extrémiste. Nous, nous l’appelons islamisme, tout court. Car l’islamisme est à la religion musulmane ce que le christianisme est à la religion catholique.

Donc, si ces gens-là commençaient à bien nommer les choses, à n’avoir pas peur des mots avec lesquels ils ont tellement peur de fâcher « l’autre », nous nous porterions un peu mieux.

C’est en cette fin de première campagne électorale – exclusivement franco-française – que nous avons eu la stupeur de lire l’appel d’une organisation terroriste islamique établie en France, l’ex-UOIF, demandant de faire barrage à la candidate la plus franco-française de cette élection, Marine Le Pen.

Bien sûr, elle est la seule à combattre sans relâche cette organisation pour ce qu’elle est : une organisation terroriste islamique dont tous les membres directeurs sont des islamistes affiliés aux Frères musulmans, ces frérots, eux-mêmes, classés organisation terroriste de par le monde.

Son président, Amar Lasfar, qui a lancé cet appel est un Marocain, français d’adoption quand, dans les années soixante, il est venu chez l’ex-occupant pour terminer ses études !
Depuis, en plus d’avoir été le recteur de la grande mosquée de Lille (de la très collabo Martine Aubry), il est devenu l’un des principaux affréteurs pour le grand pèlerinage à La Mecque. Autrement dit, tous les musulmans qui veulent faire leur « hadj » emplissent ses caisses de Atlas Tours en faisant un acte de foi.

Mais le bonhomme aura beau crier à l’assassin quand on le qualifie d’islamiste radical, ceux qui le disent ont entièrement raison.

Depuis sa création en 1980, il est un dirigeant de cette Union des organisations islamiques EN France. D’abord adoubé par Joxe et son CORIF, ensuite par Sarkozy et son CCMF, Lasfar a fait du chemin tout en restant dans l’ombre des politiques de droite comme de gauche, attendant le moment opportun pour s’afficher en pleine lumière. Mais c’est parce qu’il est loin d’être un musulman « modéré » qu’il est resté terré tant d’années !

Il n’est pas seulement « proche » des Frères musulmans. Il «appartient» aux frères musulmans selon les écrits d’un ex-frère musulman, Mohamed Louizi, dans son livre « Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans : le double discours d’Amar Lasfar ».

Il n’y a donc pas de doute possible quant à l’appartenance du président de l’ex-UOIF à l’organisation terroriste des frères musulmans. Cet imam, ami de Tarek Oubrou (le gourou islamique d’Ali Juppé), lui aussi membre de UOIF, a partagé, comme Oubrou, les tribunes avec des imams salafistes (Rachid Abou Houdeyfa), qui prônent le voile, le djihad, la charia pour tous les musulmans où qu’ils soient, où qu’ils vivent.

Autant de preuves qui confirment que cet imam est très proche de la mouvance islamiste djihadiste. Et ce n’est pas Bernard Cazeneuve, l’incapable ex-ministre de l’intérieur socialiste qui « combattait le terrorisme islamique en prenant des selfies avec Lasfar et Aissaoui l’imam UOIF de Nice » qui dira le contraire.
Déjà, à cette époque, Nicolas Bay (FN) dénonçait « la complaisance dont bénéficient les islamistes de l’UOIF de la part des pouvoirs successifs ».

Aujourd’hui devenue « les musulmans de France », cette organisation a parcouru bien du chemin, se frayant un passage jusqu’à supplanter le CCMF du vieux Boubakeur de la mosquée de Paris.

Car l’ambition de cet imam islamiste et de son organisation terroriste est de régner sur tous les musulmans EN France. Mais, certainement pas dans la modération.

Quand on sait que, depuis 2014, l’UOIF est inscrite sur la liste des groupes terroristes publiée par les Émirats arabes unis avec 81 autres organisations dans le monde entier dont plusieurs actives légalement au sein de l’Union européenne. Et, bien sûr, en France.

Sur le site al arabya en englais, on peut lire, par ordre alphabétique, la liste dans laquelle vous trouverez l’UOIF parmi les 82 organisations terroristes islamique dans le monde.
http://english.alarabiya.net/en/News/middle-east/2014/11/15/UAE-formally-blacklists-82-groups-as-terrorist-.html

Et c’est là où on se demande à quoi jouent nos politiques français ? Ils font croire qu’ils combattent le terrorisme islamique mais le caressent dans le sens du poil de chameau alors que ses adeptes exercent leur activité terroriste au vu et au su de la planète entière, sur notre territoire.

Qu’un Sarkozy aussi bien qu’un Hollande, un Macron ou un Fillon, refusent de voir en ces islamistes de dangereux terroristes reconnus, même par le monde arabe, est une folie que nous paierions très cher si nous venions à confier aux deux derniers, un jour, notre pays.

Marine Le Pen n’est pas la seule à avoir tiré la sonnette d’alarme. De nombreux spécialistes de l’islam et de nombreux musulmans qualifiés l’ont fait avec elle. Ces gens-là sont dangereux. Mais comme elle est sur le devant de la scène, en cette période, elle est devenue la femme à abattre parce qu’elle ose le répéter à l’envi à chacun de ses meetings.
Alors, forcément, l’extrémiste islamique Amar Lasfar, faisant écho à ses collaborateurs de gauche et de droite, s’est permis – quelle audace ! de faire appel aux musulmans pour faire barrage à Marine.

Mais qui est UOIF ?

L’UOIF fédère 250 associations musulmanes et compte des partenariats avec 1.000 lieux de culte musulman en France. Une bagatelle.
Elle a formé plusieurs générations de militants musulmans dans ses organisations et ses mosquées respectives ainsi que plusieurs générations de religieux dans ses deux instituts islamiques (dans la Nièvre et à Saint-Denis) depuis 1980 qu’elle a pignon sur rue. Même dans les écoles islamiques sont enseignées les thèses islamistes. Comme au lycée musulman Averroès de Lille, présidé par Amar Lasfar et c’est un ancien professeur de ce lycée qui le déclare.

Mais que veut l’UOIF ?

Elle revendique une place pour l’islam dans la sphère politique et sociale.

On traduit : Elle veut que la religion islamique ait sa place dans la sphère politique et sociale.

Que vient faire la religion en politique ? Que vient faire la religion dans la société ?

Les Juifs ou les Chrétiens ont-ils exigé quelque fois, pour leur religion, une place dans la sphère politique et sociale française ? Non. Cent fois, non. Ils sont restés à LEUR place. La religion est une affaire du domaine privé. Point.

Donc, ces islamiques-là veulent que l’islam soit reconnu dans nos lois françaises comme il l’est, dans les pays arabes, avec leur loi chariatique.

C’est pour cette raison que, depuis des années, ils nous font le forcing avec un islam qui prône la défense des femmes voilées, le burqini, la charia, c’est à dire l’interdiction pour les chrétiens et les juifs de perpétuer leurs us et coutumes comme ils sont pratiqués depuis des millénaires, dans notre pays.

Non. Mille fois non. L’islam doit rester à sa place de religion pour tous ceux qui veulent le pratiquer. Et ce ne sont pas des musulmans, extrémistes qui plus est, qui vont nous dicter nos lois.

Nous ne devons plus accepter que des édiles, au prétexte de ne pas offenser des musulmans, nous interdisent d’exposer nos sapins ou nos crèches de Noël quand ils ne se privent pas, eux, d’égorger le mouton sur la place publique pour leur fête religieuse.

Nous ne devons plus accepter le refus des préfets ou d’autres « autorités » de revendiquer notre laïcité dans les rues quand ils se pavanent, eux, dans ces mêmes rues avec le Q en pompe pour prier leur Dieu.

Puisque nos dirigeants et ceux qui espèrent nous diriger ne sont pas capables de mettre un frein aux prétentions des islamiques de l’UOIF, c’est à nous de prouver que nous pouvons stopper ces gens-là.

Dans un premier temps, ce sera dimanche prochain puis dans les quinze jours qui suivront. Et si ce n’est pas suffisant et bien, il nous faudra, aussi, descendre dans les rues. Une rue française au printemps, pourquoi pas ?

Il n’y a aucune raison pour que nous ne nous ensauvagions pas un peu pour défendre notre liberté. Faire comme on fait n’est pas pécher. Et si, pour cela, nous rencontrons les CRS et autre maréchaussée, affrontons-les. D’autres, avant nous ont donné leur vie pour cette liberté. Rendons-leur hommage.

Et il ne manquera ni jeunes, ni vieux qui viendront nous prêter main forte.

Danièle Lopez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 06:54

Mélenchon, un mélange de Mao, Staline, Hitler, Mussolini…

Publié le 16 avril 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/Melenchongrosyeux-300x208.jpg

Pour ceux qui ne comprendraient pas que le discours de Jean-Luc Mélenchon peut en rappeler d’autres. De ces discours sur l’avenir heureux d’un peuple retrouvant le pouvoir. D’une jeunesse retrouvant le bonheur et l’espoir. D’une société communautaire du genre tous ensemble, dans un mouvement sans fin. «Une vie communautaire pour la paix, pour la prospérité, pour le socialisme», comme le disait l’auteur de cette diatribe.

Il y a des tribuns qui ont du talent car la foule, cette folle en délire, ne fait plus que réagir à la voix, au ton, et n’écoute plus le contenu, ni même ne comprend le sens des propos.

En regardant et en écoutant Jean-Luc Mélenchon, on ne peut que revoir ceux qui autrefois haranguaient les foules ! Des communards à Mao, en passant par Lénine, Mussolini, Hitler et Staline. De grands socialistes remarqués par les millions de morts qu’ils ont semés sur leur route.

En disant cela, je ne dis pas que Mélenchon est dangereux, je dis que l’Europe a déjà donné beaucoup à ces harangueurs, à ces tribuns, et que, sans doute, nous devrions nous montrer prudents et éviter de mettre en place un homme qui annonce une véritable révolution constitutionnelle à travers sa VIe République.

L’expérience et la sagesse devraient nous dire: nous savons ce que la  Ve offre, tâchons alors de l’améliorer au lieu d’aller vers une révolution dont on ne se sait rien finalement, et dont l’histoire du Vingtième siècle enseigne les résultats désastreux de ce type de révolution vanté par un tribun ! Alors pour mémoire, souvenez-vous de ce que disait l’un deux !

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

**********

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/Les-4-dictateurs-socialistes-300x83.jpg

« Notre révolution réussira une plus profonde transformation interne que toutes les révoltes de l’histoire contemporaine réunie. A aucun stade de notre progrès, à aucun stade de notre combat, nous ne devons laisser régner le chaos.

Nul n’ignore qu’au cours de l’année dernière, une révolution de la plus haute importance a commencé à couver comme un orage dans la jeunesse occidentale.

Voyez la conscience nouvelle des jeunes d’aujourd’hui !  Voyez notre communauté d’idées ! Qui oserait nous comparer à la jeunesse d’hier ? Nous sommes convaincus à l’unanimité, que la force ne trouve pas son expression dans une armée, dans les chars d’assaut et des canons, mais s’exprime finalement dans la volonté commune du peuple.

La volonté qui unit nos groupes et qui nous fait comprendre le sentiment communautaire, afin de se défendre, contre l’esprit de classe, la lutte des classes, la haine des classes. Nous allons bientôt vivre en commun, notre vie et notre révolution. Une vie communautaire pour la paix, pour la prospérité, pour le socialisme. Nous devons réveiller le monde et détruire les illusions afin que lorsqueles peuples seront enfin réveillés, jamais plus ils ne retomberont dans le sommeil.La révolution n’aura pas de fin, nous devons lui permettre de développer, d’engendrer des milliers de révolutions.

L’Histoire jugera notre mouvement, non pas selon le nombre de cochons que nous aurons éliminés, ou emprisonnés, mais selon la réussite d’une révolution qui aurarendu le pouvoir au peuple, qui aura fait régner sur le monde entier, la volonté du peuple, le pouvoir au peuple ! » 

Adolph Hitler (Berlin, Reichstag, 1937)

Gérard Brazon 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 06:46

Les musulmans ont Macron-Mélenchon, les Français n’ont que Marine

Publié le 16 avril 2017 - par 

 


http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/Ri7MacronMelucheMarine.jpg


Tout a été fait, lors de cette campagne, et des débats télévisés, pour occulter les sujets essentiels : immigration, islam, insécurité. Des juges à la solde de Hollande ont multiplié les procédures contre Fillon et Marine. Et naturellement, les journalistes de propagande ont pourri tous les débats, en mettant au coeur de leurs questions les prétendues affaires, plutôt que les programmes.

Pourtant, lors des derniers jours, les masques sont tombés. Aucun Français ne doit ignorer ce que serait la France de Macron : un pays totalement soumis à l’islam, qui renierait tout son héritage, toute sa culture, toute sa civilisation, tout son modèle laïque et social, pour complaire aux disciples d’Allah. Celui qui s’était déjà distingué en parlant, depuis Alger, du crime contre l’humanité des Français (qui avaient construit l’Algérie, ses écoles, ses routes et ses hôpitaux), celui qui avait nié l’existence de la culture française, qui avait parlé de la Guyane comme d’une île, a encore franchi une étape dans le dénigrement systématique de notre pays.

Il s’est d’abord couché devant le CCIF, en réintégrant l’islamiste Mohamed Saou dans son équipe de campagne, tout en admettant qu’il était un musulman radical…

Mais il a fait encore pire, et il faut que la France entière voit cette vidéo, où ce traître (quel autre mot utiliser ?) explique que sa conception de la République, c’est d’autoriser le voile en entreprise. Il se permet de victimiser une musulmane qui aurait pleurniché, parce qu’elle ne trouvait pas de travail. La cause ? En France, on lui interdisait de travailler avec ce symbole de la soumission des femmes (pour reprendre les propos d’Arlette Laguillier) sur la tête.

Alors que des pans de la société (écoles, entreprises, fonction publique, sports) résistent encore, au nom de la laïcité française, à l’offensive tous azimuts des islamistes, le candidat Macron leur livre la France, en abandonnant toutes les digues qui limitaient encore les dégâts. Inutile de dire, connaissant le rouleau compresseur musulman, que dans la France de Macron, les femmes comme Malika Sorel devront, elles aussi, sous la pression des « bons musulmans » se voiler au travail. Ensuite, ce seront les Françaises aux tenues « indécentes » (comprenez en robe élégante) qui devront, elles aussi, s’adapter aux codes musulmans, d’abord venir en pantalon, puis se voiler quand le rapport de forces des islamistes sera suffisant. Macron veut donc transformer les Français en dhimmis, et les Françaises en voilées.

D’autre part, faites circuler partout où cela est possible cette remarquable vidéo de Maxime Lepante, qui rappelle les nombreuses trahisons verbales de Macron, et encourage les Français à le mettre à la poubelle, dès le 23 avril prochain.

Certes, Mélenchon n’ira pas jusqu’à défendre le voile à l’entreprise, obligé de donner des gages aux principes laïques. Mais faut-il rappeler que jamais le leader de Parti de gauche n’a bougé une oreille contre le voile à l’école, et pas davantage contre l’offensive de la burka. Celui qui affirme que la défaite de Charles Martel à Poitiers a privé la France des apports de la culture musulmane (émission de France Culture, avec Alain Finkielkraut) s’est opposé de toutes ses forces, au nom d’un anti-racisme de pacotille, aux contrôles sur la traçabilité de la viande. Mélenchon, comme le disait subtilement le Lapin Taquin, c’est la France halal.

Qui a oublié cette tirade où cet islamo-collabo ose comparer le sort des musulmans au 21e siècle à celui des Juifs au 20e siècle, relayant sans vergogne la propagande des islamistes ? Cette comparaison est d’autant plus sordide qu’elle relativise, sous l’alibi anti-sioniste, la réalité de la persécution dont les Juifs furent victimes, faisant le jeu des pires négationnistes de l’Histoire. Elle nie, d’autre part, la réalité de 14 siècles de guerre et de violences menés par l’islam contre les non-musulmans.

Qui a oublié cette tirade hallucinante sur le peuple franco-algérien ? Mélenchon, comme Macron, est de la famille des porteurs de valises, de ceux qui ont soutenu les égorgeurs du FLN, et continuent à véhiculer une vision mensongère de l’Algérie des années 1830-1962. Il fait partie, comme Macron, de ceux qui rêvent d’une colonisation de la France par les Algériens, et milite ouvertement pour une immigration sans limite, permettant à des millions de jeunes élevés, de l’autre côté de la Méditerranée, dans la haine de la France, de déferler sur notre territoire. Il n’a jamais eu un mot quand des dizaines de milliers d’Algériens, en 2001, au Stade de France, ont sifflé La Marseillaise, et quand les supporters de football vandalisent nos centre-villes, après chaque match de leur équipe.

Mélenchon – comme Macron – n’aime pas la France, méprise les Français blonds aux yeux bleus, mais il espère abuser nos compatriotes en faisant le coup du patriote républicain, parce qu’il a compris qu’il ne pouvait pas dire ouvertement qu’il était mondialiste, et davantage citoyen du monde que Français.

En face, il y a Marine, qui est aux antipodes de ces deux traîtres.

– Elle seule annonce que le voile islamique sera interdit dans l’espace public.
– Elle seule demande la dissolution de l’UOIF, et la fermeture des mosquées salafistes.
– Elle seule a osé demander l’interdiction du scandaleux congrès de l’UOIF, qui s’est tenue, de manière provocatrice, le week-end de Pâques, au Bourget.

– Elle seule s’est opposée à l’offensive du burkini sur les plages.
– Elle seule s’est battue contre les prières musulmanes illégales, immortalisées par Maxime Lepante, quand elles se déroulaient dans les rues de Barbès, en 2009.
– Huit ans plus tard, elle seule a réagi contre la poursuite de cette offensive, à Clichy.
– Elle seule est intervenu contre la halalisation de nos assiettes, en signalant que les Français mangeaient halal sans en être informés, ce qui lui a valu d’être insultée par Mélenchon et toute la gauche collabo..
– Elle seule réagit sur le voile à l’université, que les pseudo laïques francs-maçons, dont Mélenchon, cautionnent, sous le prétexte que les femmes qui le portent seraient majeures.

– Elle seule réagit quand elle apprend que le CCIF est admis dans les écoles de la République, et que les Indigènes de la République ont le droit d’organiser des séminaires interdits aux Blancs.

Des onze candidats, seule Marine Le Pen a une constance, en défendant l’héritage chrétien d’une France laïque, qu’elle veut préserver de l’offensive éradicatrice de l’islam (même si, par prudence, et nous le regrettons, elle n’utilise jamais ce mot).

Les musulmans qui se disent patriotes devraient être ravis d’avoir une candidate qui, tout en leur laissant leur foi, leur demande de la cantonner dans leur sphère privée. S’ils étaient réellement sincères, ils devraient voter pour la seule présidentielle qui les préserve de l’offensive des barbus et de leurs imams, qui veulent, eux, islamiser la France. Or, nous n’avons pas oublié que, selon l’institut de sondages « Opinions Ways », en 2012, 93 % des musulmans avaient voté Hollande, sur instruction des mosquées, parce qu’il avait donné davantage de gages que Sarkozy.

Même s’il faut se réjouir si quelques musulmans votent Marine, c’est du côté des Gaulois que la victoire peut et doit venir. C’est à nos compatriotes de comprendre que seule Marine peut encore sauver le pays de la catastrophe que constituera, dans la France de Macron-Mélenchon (et dans une moindre mesure dans celle de Fillon), l’invasion migratoire, majoritairement musulmane, voulue par les apôtres de la mondialisation.

Seule Marine a cet amour de la France chevillé au corps et ce désir de retour à sa souveraineté qui peut permettre à notre pays de prendre les mesures nécessaires pour sauver notre modèle. Tous les autres candidats sont des soumis, à part Nicolas Dupont-Aignan, qui peut souvent se rapprocher du discours de la présidente du FN, mais égare également les voix patriotes.

Certes, dans la vie quotidienne des Français, Il n’y a pas que l’islam, l’immigration (et l’insécurité qui va avec), il y a bien d’autres mesures, méconnues des Français, qui justifient, dès le premier tour, de voter sans la moindre hésitation pour la présidente du FN. Elle seule, notamment, propose :

– La possibilité, pour le peuple français, d’avoir recours à des référendums, avec 500.000 signatures, pour un projet de loi, sur le modèle suisse.

– La consultation du peuple français, après six mois de négociation, sur la sortie ou pas de l’Union européenne.

– La fin de la dictature de la sécurité routière, du permis à point qui, depuis 1990 (merci Georges Sarre) et des radars routiers (merci Sarkozy) qui pourrissent la vie des Français, et ruinent de nombreux automobilistes.

– La défense de nos agriculteurs, ruinés par le productivisme et la dictature de l’Union européenne.

– le retour de l’autorité de nos policiers, et leur droit à la légitime défense.

– des moyens supplémentaires pour nos militaires et notre armée.

– une justice qui punit les multi-récidivistes, et protège les victimes.

– une école qui remet en avant la transmission des savoir, et d’abord le fait de savoir lire, écrire et compter.

– la préservation de la liberté internet, et la fin de la dictature des antiracistes, qui n’auront plus de subventions.

– l’amnistie pour tous les petits entrepreneurs ruinés par le RSI.

– la préférence pour les petits commerces, contre la grande distribution…

Et tant d’autres choses que trop de Français ne connaissent pas. Macron, Mélenchon, les gauchistes Arthaud et Poutou, veulent tous tuer la France, au service du mondialisme et de l’islamisation de notre pays. Les autres candidats, quels que soient les bonnes intentions de quelques-uns, n’ont pas les réponses à la hauteur des enjeux.

C’est parce que Marine est le seul rempart face à la destruction de notre France, voulue par les mondialistes, que toutes les pourritures financées par le système multiplient les initiatives visant à la faire passer pour une raciste nostalgique des années 1930. Il suffit de regarder qui sévira, ce mardi, à la Mutualité, pour comprendre la réalité de l’anti-France, prête à tout pour s’opposer à la victoire de la candidate du FN. On remarquera que même le président du Sénat, proche de Fillon, se permet de cautionner, par sa présence, cette scandaleuse initiative.

http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/PsyscontreMarine.png

Les musulmans ont dans leur besace deux candidats qui peuvent devenir président de la République, Macron et Mélenchon. Les Français n’ont que Marine pour s’opposer efficacement à eux. Alors, peu importe les réserves que certains électeurs puissent avoir sur le FN et sa présidente, elle est la seule chance pour sauver ce qui peut encore l’être, pour notre pays.

Elle seule peut permettre à la France de redevenir la France.

Pour que Marine soit élue présidente le 7 mai, il faut d’abord qu’elle soit au deuxième tour, et que Macron soit battu dès le 23 avril, ce j’ai pronostiqué lors de mon dernier édito. Si ces deux conditions sont réunies, double rasade de champagne dimanche soir !

Et ensuite, nous aurons quinze jours pour convaincre les trop nombreux Français qui n’auront pas voté pour elle au premier tour qu’ils ont intérêt à le faire au 2e tour…

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 08:49

Mourir dans une France apaisée ou vivre dans une France en guerre

Publié le 15 avril 2017 - par 

 

 http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/TCHOConflitsInterEthniques.jpg

Cette élection présidentielle est en fait un référendum  pour la vie de la France ou sa mort.

D’un côté, l’option souverainiste, de l’autre l’option anti-souverainiste.

Et, suite à cette présidentielles aux allures de  référendum, aucun gouvernement élu  ne pourra néanmoins  empêcher chaque Français d’être confronté au douloureux dilemme qu’il repousse depuis trop longtemps : se battre ou se soumettre.

Nos dirigeants récents suppriment les héros pour  opprimer le Peuple sans rencontrer de résistance.

Au cours de la Première Guerre mondiale, l’oligarchie alors en place en France a envoyé sa fine fleur patriotique à la mort.

Entre les deux guerres, cette oligarchie a conservé son pouvoir sur un peuple où prédominaient désormais  les  embusqués et les lâches. Une forme de Grand Remplacement.

Les courageux qui étaient encore en vie se sont battus courageusement en 39-40, mais l’oligarchie défaitiste  les a trahis en les forçant à se soumettre à l’envahisseur nazi.

Le Peuple français a dû subir  la honte décidée par l’oligarchie.

D’autres trahisons de l’oligarchie ont suivi, comme Diên Biên Phu.

Ce vingtième siècle a été le siècle des sacrifices humains accomplis par l’oligarchie française, gauche et droite confondues.

En 14-18, elle a sacrifié ses Patriotes.

En 40-44, elle a sacrifié ses Juifs.

En 1994, elle a participé au génocide des Tutsis au Rwanda.

De la même manière qu’on est vraiment riche quand on peut se chauffer en brûlant des billets de banque, on a vraiment le pouvoir quand on peut faire un sacrifice humain d’ampleur. Telle est la logique de la recherche du profit et du pouvoir sans limites.

Maintenant, la question n’est pas de savoir si la France aurait dû faire la guerre totale, sur l’exemple des Russes,  contre l’occupant nazi pour éviter  le déshonneur, c’est trop tard.

Non, la question est de savoir si la France veut continuer à vivre, en dépit de son passé récent, et en puisant dans les ressorts de son âme, pour mener le combat actuel et ceux à venir, ou si elle préfère disparaître définitivement.

De ce choix de vie  ou de mort  de la France,  dépendra la conduite des Français pendant l’élection.

De ce choix de mort ou de vie de la France,  dépendra la conduite de chaque Français, aussi après l’élection : le choix de la soumission, de la servitude, de  l’esclavage, puis de la mort ou bien celui  du combat.

Philippe Grimberg

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 08:44

L’antisémitisme d’Etat et la violence anti-démocratique des socialistes

Publié le 15 avril 2017 - par 

 http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/Antifas.jpg

Alors que nos autorités accourent aux moindres propos interdits par la bien-pensance, le moindre avis remettant en cause les responsabilités des socialistes lors de la Seconde Guerre mondiale.

Alors que le moindre pépin de pomme déposé devant une mosquée, le moindre discours fustigeant l’islam, voire la moindre réflexion sur un authentique gentil islamiste, décrété normalement comme « déséquilibré » dès lors qu’il sort un couteau, assassine (sans le faire exprès), monte dans un camion et en perd les pédales, fonce dans une rue bondée à la suite d’un malaise coranique, ou qu’il jette par la fenêtre une femme médecin, juive par le fait du hasard, en criant Allah Akbar, et qu’une marche blanche s’organise en sa mémoire, sous les jets de bouteilles sympathiques de braves jeunes gens qui exprimaient forcément une peine sincère. Tout cela dans un étrange et lourd silence des médias. Un silence complice ! La presse serait-elle devenue antisémite ?

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/Chance-pour-la-France1-300x201.jpg

La question mérite tout de même d’être posée ? La réponse est simple, les médias sont aux ordres ! «La main qui est au-dessus, donne à la main qui est en dessous », disait Napoléon 1er. Celui qui paie est le donneur d’ordres. Les journalistes se drapent dans un linge devenu bien sale, bien usé et souvent répugnant. Il sent la peur, la lâcheté, le compromis. Il sent mauvais, et cette odeur finit par indisposer tout le monde. Certes, pas encore de vomissements de la part de ceux qui écrivent dans les journaux aux mains de la finance. De la part de ceux qui animent des émissions, présentent les journaux, mais cela viendra !

Il fut un temps où les nazis brisaient les magasins des juifs en Allemagne. Les SA (Section d’Assaut) de Röhm faisaient les basses œuvres. Il fut assassiné  en 1934, lors d’une purge hitlérienne, et la SA, remplacée par la sinistre SS d’Himmler.

Nous avons aujourd’hui les brigades des Antifas, qui sèment la violence socialiste à la manière des Chemises noires de Mussolini, ce qui donne raison à Churchill, qui disait au sujet des troupes gauchistes: «Les antifascistes d’hier seront les fascistes de demain.»

Nous vivons régulièrement des attaques, des agressions contre un parti politique républicain. Le Front national reçoit chaque jour des menaces, subit des attaques sur ses permanences, et, comme pour les Églises, rien ne transpire dans les médias. La presse, en plus d’être antisémite, serait-elle fasciste ?

Loireauxence: (Loire-Atlantique), une permanence qui devait ouvrir officiellement à la fin du mois d’avril a été vandalisée.

Alençon : la campagne médiatique orchestrée contre le Front national et l’impunité suite aux violences en marge d’une manifestation contre Marine Le Pen à Nantes donneraient-t-elles des idées à certains ?

Vannes: la permanence du Front national a été attaquée: la vitrine a été brisée et un bureau a été saccagé. 

Chartres:  deux sympathisants du Front national ont été agressés par deux individus qui les ont aspergés de gaz lacrymogène avant de prendre la fuite.

Bordeaux: alors que les jeunes du Front national fêtaient la Saint-Patrick, une vingtaine de personnes encagoulées, et dont certaines étaient munies de barres de fer, ont attaqué le local situé rue Georges Bonnac. Après avoir endommagé la porte, ils ont réussi à entrer dans le local, mais ont été repoussés dans la rue.

Il y a quelques temps, une liste des attentats contre le Front national a été dressée. (Source). Là aussi un grand silence sur ces attentats, agressions et autres destructions de locaux.

Doit-on croire que l’impunité est systématique lorsqu’il s’agit d’agresser des juifs, des chrétiens, des églises, des cimetières, des SDF, des femmes âgées, des femmes sans défense, des Blancs et des militants du Front national ? Sans doute que  je dois en choquer quelques-uns de faire un tel tir groupé. Mais j’assume, car il devient de plus en plus clair qu’eux, c’est eux et que nous, c’est nous ! Et que pour nous, si la France c’est notre patrie, pour  eux, la France ils crachent dessus !

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/Etrangers-aimez-les-ou-quittez-la-France-vu-par-les-verts-300x225.jpg

Puisqu’il faut croire, dans ce beau pays de France, qu’il vaut mieux être un clandestin, un immigré, un Africain du Nord, un Africain subsaharien plutôt qu’un Français de souche, plongeant comme moi, n’en déplaise à cette gauche soumise et prétendument « insoumise », dans la terre de ses ancêtres depuis 1632. Terre de la Sarthe, de la Beauce, du Perche, de la Charente ! Mes ancêtres étaient des paysans, et je n’en ai pas honte ! Pour autant, je ne nie pas ce petit bout de femme autoritaire qu’était mon arrière-grand-mère italienne, venue travailler dans cette France, et dont elle était si fière d’y avoir fait ses enfants et d’avoir ajouté à mes racines.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 08:41

Après les véhicules « fous », un couteau « déséquilibré » menace un éboueur !

Publié le 15 avril 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/couteau-desequilibre.jpg

Mais où allons-nous si même les couteaux, habituellement si inoffensifs en dehors du traditionnel découpage de la dinde de Noël ou de l’agneau pascal, se mettent à parcourir les rues pour menacer (et agresser si affinités) d’innocents citoyens faisant consciencieusement un métier peu ragoutant… que certains préfèrent éviter en allant pointer pendant des mois à Pôle emploi plutôt que se salir les mains à débarrasser la société de ses détritus en constante augmentation !

Mais que fait la police ?

Ah mais non, j’oubliais ! La police, elle a d’autres chats à fouetter, si j’ose dire ; la protection rapprochée de toutes les éminentes personnalités de la politique et de leurs proches (incluant également les maîtresses successives de « Moi je 1er »), ça occupe une grande partie de nos forces de l’ordre ; une autre grande tranche ayant été « désignée volontaire » pour protéger les mosquées des dangereux patriotes lanceurs de lardons … ne reste donc qu’une poignée de policiers pour veiller sur l’ensemble des citoyens, c’est dire si la tache est difficile !

Alors que fait le Premier ministre ? Je passe sur l’ahuri qui projette de snober la cérémonie de passation de pouvoir à son successeur si celui-ci est une grande blonde aux yeux bleus, il compte pour du beurre depuis déjà longtemps !

« Alors, dans cette hypothèse funeste, acculé à cette fin de règne qu’il n’aurait jamais osé imaginer, le Président normal voudrait bien pouvoir sortir de la norme. Il se renseigne, pose des questions, consulte les grands sages du protocole. Vous avez deviné : dans le cas où Marine Le Pen gagnerait la présidentielle, François Hollande ne veut pas assurer la passation de pouvoir. »

http://www.bvoltaire.fr/scandaleux-marine-pen-elue-hollande-sechera-passation-de-pouvoir/

Pourquoi pas ceci, alors, nous on s’en fout des « tralala » !

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/marine-arrive-a-l-elysee.jpg

Hé bien Cazeneuve il est, dans la droite ligne des idiots-utiles, à fond les manettes contre le FN dont il a fait son principal ennemi, comme tous ceux de sa caste nauséabonde. Vu l’importance du combat, vous ne voudriez pas qu’en plus il vaque à la protection des citoyens, au moment où « les-zeures-les-plus-sombres-de-notre-histoire » menacent de revenir … lui ravir sa gamelle ?

Ne parlons pas non plus du ministre de l’Intérieur ou même de l’un ou l’autre des ministres de ce scandaleux gouvernement ; ils sont tous en train de fourbir leurs arguments pour faire leur cour à celui qu’ils pensent avoir de grande chance d’être le prochain président, quelle que soit sa couleur (sauf le bleu marine), ça n’a aucune importance, l’essentiel étant avant tout leur propre « recasage » … pour les explications aux sans-dents on verra plus tard !

Mais heureusement, en l’absence de tous ces grands pignoufs, le couteau a trouvé à qui parler, en la personne (pardon, l’objet) d’une pelle ; celle du second éboueur, venue immédiatement au secours du collègue terrorisé !

http://notrequotidien.fr/allah-akbar-il-attaque-au-couteau-un-eboueur-qui-le-corrige-a-coups-de-pelle

Comment s’étonner en cette période où ceux qui osent briguer le poste suprême, se conduisent comme des malpropres, incapables du moindre respect envers leurs adversaires, et notamment de la seule candidate sincèrement préoccupée par la sécurité des citoyens ?

D’ailleurs il n’est de voir avec quel courage six « encagoulés » ont attaqués deuxcolleurs d’affiches FN, pour s’en prendre ensuite à leur véhicule !

« Les deux bénévoles du FN ont été encerclés et menacés avec ces armes, sans être touchés physiquement. Ils ont réussi à s’enfuir à pied. Ils ont attendu le départ des six inconnus pour revenir à leur voiture, laissée en piteux état : les portières avaient été enfoncées, sans doute avec les battes de base-ball ou à coups de pied et des tags avaient été tracés à la peinture. » 

http://e-metropolitain.fr/2017/04/13/montpellier-la-voiture-de-colleurs-daffiches-du-fn-vandalisee/

Si je puis me permettre un léger conseil aux deux éboueurs menacés par un couteau qui ne devait certainement pas avoir toute sa raison… c’est de ne pas se tromper de bulletin de vote dans quelques jours !

Mais bon, si vous préférez continuer à vous faire agresser impunément… c’est votre problème !

Josiane Filio

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 06:24

Va-t-on continuer à laisser prospérer l’islam radical ?

Publié le 11 avril 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/Charia.jpg
Il y a les attentats commis avec des camions qui tuent et blessent des passants dans la rue. Les agressions violentes contre des policiers, des militaires ou des pompiers. Les incidents qui surviennent à l’occasion de contrôles d’identité avec la police. Mais les islamistes savent aussi utiliser nos lois et revendiquer leurs droits au nom de la liberté et de la démocratie.

Les actions terroristes, aussi spectaculaires soient-elles, que nous connaissons depuis quelques années, ne doivent pas nous faire perdre de vue que l’islamisme est un système global, une idéologie totalitaire à visée expansionniste. Son but déclaré étant la prise de contrôle progressive de la sphère publique. Propos alarmistes ? Une note de la Direction centrale de la Sécurité publique(DCSP), qui remonte à la fin de l’année 2016 et que Le Figaro vient de révéler, alerte les autorités sur « le développement de l’emprise religieuse dans les quartiers ». Elle souligne « les pressions exercées sur les familles et notamment les femmes » et la conquête méthodique des « instances de représentation des quartiers ». Elle pointe notamment la mainmise des salafistes sur des associations dédiées au soutien scolaire, à l’action culturelle ou à l’activité sportive, selon des méthodes qui rappellent les techniques d’entrisme de la gauche révolutionnaire dans les années soixante et soixante-dix.

Séminaires salafistes

C’est au début des années 90 que les premiers prédicateurs saoudiens arrivent en France. La monarchie pétrolière donne des bourses à des jeunes des quartiers de banlieue pour qu’ils aillent se former dans les séminaires salafistes d’Égypte et du Yémen. « Les salafistes installent peu à peu des mosquées, des crèches, des réseaux de sociabilité », explique le politologue Gilles Kepel, spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain. Les municipalités laissent faire, la police ferme les yeux. Après tout, le salafisme, par son rigorisme, n’est-il pas un facteur de paix dans les quartiers puisqu’il combat la toxicomanie et lutte contre la délinquance des jeunes ?

Une complicité passive, une cécité politique volontaire que nous payons cher aujourd’hui. Les mosquées salafistes représentent environ 5% des 2500 mosquées répertoriées en France et rassemblent entre 20 000 et 40 000 croyants. De temps à autre, l’une d’elles défraye un peu trop la chronique et on décide sa fermeture, comme ce fut le cas récemment de la mosquée Assouna à Sète au motif que les prêches qui y étaient tenus « incitaient à ne respecter que le Coran et la charia » et que « les ouvrages mis à la disposition des fidèles, mais aussi des élèves de l’école coranique, cautionnent les violences physiques faites aux femmes, appellent à la discrimination, à la haine et à la violence envers les chrétiens et les juifs et justifient le recours au djihad armé ».

Une décision purement administrative, une sanction plus symbolique qu’efficace qui n’aura, évidemment, aucun effet sur les plus radicalisés des musulmans, sinon à les faire se dresser encore un peu plus contre l’autorité républicaine, celle des « mécréants ».

La Bible des djihadistes

Pour bien comprendre la stratégie des islamistes, il convient de lire L’appel à la résistance islamiste mondiale, d’Abou Moussab Al-Souri. La Bible des djihadistes. Un ouvrage de 1600 pages publié en janvier 2005 par l’un des théoriciens de l’État islamique. Équivalent du Mein Kampf des nazis, l’ouvrage de ce Syrien, qui a été proche de Ben Laden, explique aux apprentis djihadistes qu’ils doivent « frapper l’Europe, ventre mou de l’Occident » non pas en organisant des attentats spectaculaires comme celui contre le World Trade Center qui, selon lui, a été une erreur aux conséquences catastrophiques, mais en privilégiant des attentats commis par des petites cellules indépendantes d’un commandement central et par conséquent plus difficilement repérables par les services de renseignement.

En un mot, privilégier le djihad horizontal par rapport à une structure pyramidale. Al-Souri préconise aussi de multiplier les attaques et les provocations afin de renforcer l’islamophobie et pousser les musulmans à rejoindre les plus radicaux. Une stratégie qui a pour finalité de faire imploser les pays d’Europe en suscitant une guerre civile en leur sein.

Qui peut prétendre que cette stratégie n’a pas inspiré les crimes d’un Mohamed Merah à Toulouse, d’un Medhi Nemmouche à Bruxelles, d’un Amédy Coulibaly à Paris, ou l’auteur de l’effroyable carnage de la promenade des Anglais à Nice ? Un terrorismelow cost à l’origine des attaques commises récemment au musée du Louvre et à l’aérogare d’Orly ?

« Je ne suis pas surpris par ce qu’il se passe en France, déclare dans un entretien auFigaro le journaliste et romancier Kamel Daoud. D’abord parce que le malaise français a été investi par une idéologie très agressive. Ensuite, il faut le dire, parce que les musulmans de France restent silencieux et laissent le monopole de l’islam aux islamistes. Ces derniers se sont érigés en interlocuteurs et en seuls propriétaires de l’islam. »

La mode modeste

Un islam conquérant qui se manifeste aussi d’une manière plus pacifique et surtout plus sournoise par la mode. Depuis quelques années de grandes marques comme Dolce et Gabbana, Zara, H & M, Uniqlo, Prada ont lancé la « mode modeste », dite encore « mode pudique », une collection de vêtements « islamiquement corrects ». Il s’agit de couvrir de manière ample le corps de la femme : les épaules, le décolleté, les cuisses. Rien ne doit se voir de ce qui se trouve au-dessus du genou ou du coude. Une mode dont le chiffre d’affaires a atteint 44 milliards de dollars en 2015, selon une enquête de Thomson Reuters, et qui pourrait générer 368 milliards de dollars à l’horizon 2021.

Une mode pudique qui s’affirme comme une contre-culture face à une mode sexy. Une mode qui, cependant, a bien du mal à s’implanter en France, contrairement à d’autres pays occidentaux. Conséquence de la levée de boucliers suscitée l’été dernier par le burkini sur les plages du midi et qui avait incité les marques à revoir leur stratégie. Instrumentalisation de la religion à des fins commerciales ou de la mode à des fins religieuses ? Le débat est ouvert.

Dans son dernier livre, Un racisme imaginaire, la querelle de l’islamophobie, qui vient de paraître chez Grasset, Pascal Bruckner prévient : « Dans ce genre d’initiatives lancées par les islamistes, le contrôle du langage est essentiel. Il faut choisir les mots qui ne blessent pas pour faire passer l’accoutrement qu’on veut imposer aux femmes. Modeste et pudique sont des qualités négatives qui s’opposent à immodeste et impudique. Quiconque n’embrasse pas cette « mode » passe donc pour indécent ou orgueilleux. Conclusion : toute femme qui n’est pas voilée ou ne se baigne pas en burkini est soupçonnée d’être une débauchée, une immorale.»

La Finance islamique

Tout aussi inquiétant est le développement de la finance islamique en France. Un nouveau modèle financier qui repose sur des préceptes issus de la charia interdisant la spéculation, l’usure et l’intérêt ainsi que le financement d’activités illicites telles que la drogue, l’alcool, la pornographie, les armes, notamment. L’université Dauphine vient de lancer une formation spécifique sur le campus marseillais de Kedge Business School. Dès ce mois-ci, une vingtaine d’étudiants et de professionnels du secteur bancaire et financier vont être formés à la finance islamique par Kader Merbouh, professeur à Dauphine et responsable de ce diplôme qui vise à permettre aux futurs cadres bancaires de développer le commerce international avec les pays musulmans.

Si les banques françaises ont déjà développé des activités basées sur la finance islamique dans les pays musulmans, elles ne l’ont pas encore fait en France craignant, dit-on, pour leur réputation. Peut-être aussi pour leur chiffre d’affaires ! A moins qu’une étude de marché ne leur ouvre de nouveaux horizons !

Alain MARSAUGUY

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 06:22

Bensoussan en appelle à notre courage mais ne nomme pas l’islam

Publié le 11 avril 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/BensoussanPolony.jpg

Georges Bensoussan, on l’aime beaucoup.

On l’aime parce qu’il a fait partie de ceux qui, courageusement, il y a une quinzaine d’années, ont dénoncé les fameux « territoires perdus de la République », devenus le titre du livre qu’il a coordonné. Presque en même temps est sorti le rapport Obin qui disait la même chose mais uniquement à propos de l’école dans ces territoires.

Deux coups d’épée dans l’eau.

Un constat alarmiste, lu par ceux qui voyaient, qui savaient, qui vivaient un quotidien difficile en territoire islamisé… méprisé et attaqué par les autres. Naturellement. Le rapport Obin fut même enterré par Fillon…

Et voici que Georges Bensoussan est revenu sur le devant de la scène ces derniers mois au travers d’un procès pour « incitation à la haine » et d’un nouveau livre,  » La France soumise« .

A l’occasion de la sortie de ce livre, en février dernier, il avait accordé une interview à Natacha Polony, interview qu’il nous a semblé utile de rappeler, 13 jours avant des élections cruciales, cruciales notamment pour les questions soulevées par Georges Bensoussan dans son livre.

C’est que l’écrivain, bien qu’il tire désespérément la sonnette d’alarme, manque singulièrement du courage qu’il demande à tous et notamment aux politiques quand il termine en citant Périclès : la condition de la liberté, c’est le courage.

 

Le moins que l’on puisse dire est que le regard de Georges Bensoussan est sans concession et son analyse fait froid dans le dos.

Les territoires perdus de la République, écrits 15 ans avant Une France soumise sont de plus en plus perdus…

« On a l’impression que rien n’a changé en 15 ans et que c’est même pire, dit Natacha Polony. Et Georges Bensoussan d’acquiescer. La situation s’est complètement dégradée. Absence de mixité, revendications halal à l’école, femmes qui n’ont plus accès à certains lieux, dans certains quartiers on n’entre pas, la charia prévaut sur la loi républicaine ; une partie de la population fait sécession, et l’Institut Montaigne a confirmé : 28% des musulmans de France pensent que la charia est supérieure aux lois de la République.

Georges Bensoussan livre notamment le témoignage d’un médecin des beaux quartiers fatigué des « clichés  » sur les territoires perdus et qui, fort de son humanisme, a voulu aller s’installer dans le 93 et s’est trouvé fort marri, pour ne pas dire dépité de l’expérience, face à des gens pensant que tout leur est dû, parlant de « revanche sur la colonisation », considérant que les appeler Français c’est une insulte… Georges Bensoussan a rencontré des soignants, qui témoignent anonymement, tous terrorisés. Quant au témoignage de l’assistante sociale à qui un quidam refuse la priorité et lui dit clairement « vous n’êtes pas chez vous, vous n’avez pas la priorité ». Sans commentaire.

Et il dénonce clairement le politiquement correct, la doxa, la peur de réveiller les émeutes de 2005, peur menant à une inacceptable soumission, la judiciarisation des débats…

Alors, oui, Georges Bensoussan est des nôtres, par l’analyse sans concession qu’il fait. Il est des nôtres pour avoir dit ces paroles qui l’ont amené à la 17ème Chambre : «Il n’y aura pas d’intégration tant qu’on ne se sera pas débarrassé de cet antisémitisme atavique qui est tu, comme un secret. Il se trouve qu’un sociologue algérien, Smaïn Laacher, d’un très grand courage, vient de dire dans le film qui passera sur France 3 : “C’est une honte que de maintenir ce tabou, à savoir que dans les familles arabes, en France, et tout le monde le sait mais personne ne veut le dire, l’antisémitisme, on le tète avec le lait de la mère ». Il a été relaxé mais le Parquet a fait appel…

Mais… Mais il y a maldonne. Deux fois.

Maldonne parce que, malgré ses enquêtes, ses constats… l’écrivain dédouane l’islam, faisant porter toutes ses critiques sur un prétendu islam politique dont on se demande où il a bien pu le trouver. « Nous n’avons rien contre l’islam en tant que religion, nous avons tout contre l’islam politique ». Qui a jamais pu trouver deux islam, un islam simplement religieux et un islam politique quand l’islam est essentiellement politique, un système totalitaire ? Pas nous qui y consacrons notre vie et nos efforts et aurions tant aimé qu’il ait raison… D’ailleurs, les témoignages dont il faisait état en 2002 étaient bien des témoignages de ce qu’était l’islam (on ne parlait pas d’islam politique à l’époque ) ; d’ailleurs Smaïn Laacher, quand il parlait d’antisémitisme, a-t-il fait une différence entre les familles pratiquant un islam religieux et celles pratiquant un islam politique ?

Maldonne parce qu’il n’ose pas, deux mois avant des élections cruciales, dire clairement que seule Marine Le Pen est porteuse d’une solution.

Il égratigne même en passant une « extrême-droite » dont on se demande bien qui il vise… quand il parle de « fantasmes délirants sur le nombre de musulmans et de juifs qui ne peuvent que nourrir l’extrême-droite ». Bref, il allume le feu en disant ses angoisses pour n’en laisser que des braises en le relativisant… Peu cohérent, tout cela.

Azouz Begag, militant de l’extrême-droite ?

 

Et le dialogue à propos des solutions du FN a quelque chose de surréaliste… Si je ne savais pas que c’est Georges Bensoussan qui parle, je pourrais croire qu’il s’agit de Valls, de Fillon ou même de Macron…

Et c’est et terrifiant et incompréhensible.

Rien n’est acquis, tout peut changer, à partir du moment où il y a une volonté politique.

-« Elle y est la volonté politique ? »

-Je ne la vois pas pour l’instant, il n’y a pas de volonté politique. Il faut le savoir, mais elle peut venir un jour. Il peut y avoir une prise de conscience. Si la parole se libère, alors peut-être qu’il y aura une solution. Mais de solution politique, aujourd’hui, en février 2017 je n’en vois pas.

-Vous avez sorti ce livre alors que nous sommes en campagne présidentielle, est-ce que vous verriez des candidats plus lucides que les autres sur ce sujet ?

-Je n’en vois aucun. Je suis certain que la plupart d’entre eux sont lucides. Mais la question n’est pas la lucidité, la question c’est le courage.

-Le FN par exemple a beaucoup repris la question des territoires perdus de la république vous pensez que les solutions qu’il propose sont bonnes, mauvaises… ?

Non, je crois que les solutions qu’il propose sont des solutions partielles, très focalisées, elles ont un aspect très archaïque. Sur le fond elles ne prennent pas en compte la complexité de la situation, ils globalisent trop, on ne parle pas des musulmans en général, ce ne sont pas les musulmans qui nous posent problème, ce n’est pas l’islam qui nous pose problème, c‘est une fraction d’un islam politique qui se prétend supérieur à la nation et qui fait sécession avec la nation et qui nourrit une francophobie qui est incompatible avec la France. Donc ni le FN ni aucun autre parti je ne les vois répondre pour l’instant aux aspirations d’un très grand nombre de Français. La lutte n’est pas une lutte ethnique ni religieuse, c’est une lutte politique et culturelle entre deux visions du monde, contre un projet totalitaire.

Georges Bensoussan qui répétez ad nauseam que la victoire est une question de courage, vous avez montré en février dernier que vous en manquiez quelque peu.

De quoi avez-vous peur ? De ne plus avoir de témoins pour vous lors de votre prochain procès ?

De ne plus être invités sur les plateaux télé et de nuire ainsi à votre combat, à notre combat ?

Mais il sert à quoi que vous témoigniez de la misère du monde sans indiquer clairement que les solutions existent, qu’elles passent par un refus constitutionnel du communautarisme, refus que Marine veut faire inscrire dans la Constitution, qu’elles passent par une volonté de fer face aux menaces d’émeutes, au chantage permanent ?

Mais il sert à quoi que vous veniez tirer la sonnette d’alarme pour ne pas aider les Français hésitants à choisir le seul vote possible ?

Vous ne pouvez pas ne pas savoir qu’en vous taisant vous aidez un communautariste en diable, Macron, à être élu et à continuer à favoriser ceux qui refusent la loi française, ceux qui refusent la culture et la langue française.

Georges Bensoussan, vous manquez terriblement de ce courage que vous appelez de vos vœux, et c’est infiniment triste et décevant.

Christine Tasin

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 06:19

Votez Mélenchon, et c’est ainsi qu’Allah deviendra Grand en France

Publié le 11 avril 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2015/08/M%C3%A9luche-voilees.jpg

Mélenchon est l’homme le plus répugnant de la vie politique française. Ceux qui mettent un bulletin dans une urne pour ce vieux débris du socialisme se salissent les mains de façon indélébile.

En 2012, en pleine présidentielle, l’islamiste toulousain Mohamed Merah tue des soldats et des enfants juifs. Alors que tous les candidats acceptent de suspendre leur campagne, Mélenchon refuse. Il est hors de question qu’il se laisse dicter son agenda par « un odieux dégénéré assassin » (sic).

Or, Mohamed Merah n’était pas un simple dégénéré. C’était un islamiste qui en annonçait d’autres et qui venait de commettre des meurtres contre des Français…

Mais peut-être que selon la vertu révolutionnaire ces enfants et ces soldats ne méritaient pas la minute de silence que Mélenchon a préféré accordé ce week-end aux migrants noyés en mer Méditerranée ; migrants dont certains fuient des guerres comme celle de Libye, que Mélenchon a pourtant approuvée.

Mais Mélenchon ne s’est pas contenté de ne pas suspendre ses meetings. Il a fait pire. Lors de la cérémonie d’hommage aux soldats tués par Merah qui se déroulait à Montauban, et qui fut présidée par Nicolas Sarkozy, tous les candidats (François Hollande, Eva Joly, Marine Le Pen, François Bayrou et Nicolas Dupont-Aignan) avaient fait le déplacement. Sauf un, qui a eu la grossièreté de décliner cette invitation républicaine : Mélenchon.

Ce type est un affront à l’intelligence et à l’honneur.

Votez Mélenchon, et c’est ainsi qu’Allah deviendra Grand en France.

Jérôme Cortier

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 06:16

L’antisémitisme s’épanouit dans nos banlieues, et seule Marine le combat

Publié le 11 avril 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/MortauxJuifs.jpg
Les propos de Marine sur la rafle du Vel’ d’Hiv ont le mérite de faire tomber le masque de toute cette meute ignoble qui participe à la curée.

Mais Marine n’est pas la biche aux abois.

Elle dit vrai et tient tête à la meute hurlante, sans la moindre intention de revenir sur ses propos. Et elle a raison.

Non, ce n’est pas le lepénisme qui n’a pas changé, comme s’empressent de le clamer ses adversaires, ce qui n’a pas changé c’est l’anti-lepénisme de l’UMPS, du CRIF et de la franc-maçonnerie. Ces fossoyeurs  de la nation qui se permettent de donner des leçons de morale et de patriotisme à Marine.

L’incohérence et la stupidité de ses adversaires dépassent l’entendement.

Ils s’emmêlent dans leurs contradictions et leurs mensonges.

Ils croient diaboliser Marine et ne font que discréditer de Gaulle !

Marine défend la position du général de Gaulle, qui considérait que le régime de Vichy n’avait aucune existence juridique, ce qui a été défini par l’ordonnance du 9 août 1944, mais on l’accuse de révisionnisme et de négationnisme !

On connaît la musique. Le réchauffement climatique, c’est la faute à Marine. L’extinction des espèces animales, c’est la faute à Marine. Waterloo, c’est la faute à Marine. La débâcle de mai-juin 40, c’est la faute à Marine…

Mais nos 2200 milliards de dettes, l’effondrement de notre secteur industriel, l’éclatement de la cohésion nationale, nos 6,5 millions de chômeurs, l’expansion de la charia dans nos banlieues, tout ce qui ruine et met la France en danger, tout cela c’est la faute du Saint-Esprit… mais surtout pas de l’UMPS.

Par conséquent, en toute logique, on en conclut que les Macron, Estrosi, Copé et autres petits soldats de la lutte anti-FN, sont tous, sans exception, des anti-gaullistes, qui refusent d’admettre que la seule France d’après juin 1940, c’est la France Libre établie à Londres.

Macron, qui insulte la France à l’étranger en l’accusant de crime contre l’humanité, se permet de dénoncer “une faute politique et historique lourde”.

Venant d’un nul en histoire-géo, qui a aligné bourdes sur bourdes, cela ne manque pas de sel ! Macron, c’est le candidat de l’anti-France qui la salit chaque jour.

Toutes ces attaques  sont  indignes du débat politique présidentiel.

Marine n’a jamais nié l’horreur de la rafle du Vel’ d’Hiv.

Quand Marine “condamne absolument sans réserves le régime collaborationniste de Vichy et les atrocités qu’il a commises ou laissé commettre”, les charognards de l’UMPS y voient un FN collaborationniste, vichyste et révisionniste. Rien que ça !

Comme si les 12 à 15 millions d’électeurs qui vont voter FN étaient tous des nostalgiques du pétainisme !

Mais le pire, c’est que les mêmes qui accusent Marine d’antisémitisme, nient l’antisémitisme islamique qui sévit dans tout le pays.

Marine cite le cas d’une femme de 61 ans défenestrée du troisième étage parce qu’elle était juive.

Où est l’indignation des donneurs de leçons ? Pas un mot dans la presse.

Marine cite aussi le sort des “jeunes patriotes juifs qui n’osent plus sortir dans la rue avec leur kippa”. Qui s’en soucie à part la candidate FN ?

L’antisémitisme, il s’épanouit dans nos banlieues, et seule  Marine le combat.

Il n’est pas dans les rangs du FN comme le prétendent les menteurs de la bobosphère.

Tout ce que le pays compte comme immigrationnistes et promoteurs de l’islam, CRIF et loges maçonniques en tête, ne savent que lancer un appel au vote anti-FN, pendant que  la France se fracture de plus en plus, sous l’action funeste de ses élites, qui renient leur identité et ne jurent que repentance et soumission en croyant ainsi acheter la paix civile. Une véritable capitulation sans conditions.

Quel contraste avec l’autorité de l’Etat qui domine en Chine.

On apprend en effet qu’un cadre du Parti communiste chinois a été sanctionné pour s’être abstenu de fumer devant des responsables religieux musulmans, signe selon sa hiérarchie de sa faiblesse face à « l’extrémisme », rapporte aujourd’hui la presse locale.

« Le fait que des cadres osent ou non fumer devant des responsables religieux reflète la force de leur engagement envers la laïcité ».

Tout est dit. Ce n’est pas demain que la charia va noyauter les cités chinoises !

Il est donc temps de porter une patriote à l’Elysée, après des décennies de soumission et de lâcheté.

Jacques Guillemain

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée