Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 02:01

La nouvelle arme terroriste : les « camions tueurs »

Publié le 27 mars 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/11/nice-attentat-620x349.jpg
 » Quelle que soit la cause que l’on défend, elle restera toujours déshonorée par le massacre aveugle d’une foule innocente… » Albert Camus

 Alors que les déconvenues militaires s’amplifient sur le terrain, le groupe Etat islamique a rappelé, le 22 mars 2017, à Londres, par l’entremise d’un « véhicule tueur », qu’il ne perd rien de ses capacités de nuisance.

Ainsi qu’en atteste cette nouvelle attaque meurtrière qui fait suite dans des conditions analogues à celles de Nice, le 14 juillet 2016, puis de Berlin, le 19 décembre 2016, c’est désormais sur un autre terrain que le califat compte enregistrer ses victoires et, ainsi, marquer les esprits. Car ne nous y trompons pas : l’éradication, sur le plan militaire, de l’État islamique ne signifiera en aucun cas sa disparition. Bien plus : réduit à cette forme de combat souterrain que constitue le terrorisme, il sera plus fort que jamais puisque agissant cette fois-ci selon des méthodes qu’il connaît et qu’il maîtrise parfaitement. C’est pour cette raison que le combat qui s’annonce sera long, meurtrier et difficile à parer…

Et pourtant, dès le début du conflit, dès que l’EI a jeté les bases de son Califat, la situation était limpide… En effet, dans une vidéo de propagande datant du 21 septembre 2014 et un communiqué en plusieurs langues diffusé par le quotidien online « The Long War Journal », Abu Muhamad al-Adnani n’écartait aucun moyen pour frapper : « Nous conquerrons Rome, nous briserons ses croix, nous ferons de ses femmes des esclaves avec la permission d’Allah, le très-Haut », a déclaré à ses adeptes le porte-voix de l’Etat islamique, qui n’a pas simplement répété qu’il fallait «exterminer les infidèles où qu’ils se trouvent », mais leur a indiqué également les modalités : « Placez de l’explosif sur leurs routes. Attaquez leurs bases, faites irruption dans leurs maisons. Tranchez-leur la tête. Qu’ils ne se sentent en sécurité nulle part ! Si vous ne pouvez trouver de l’explosif ou des munitions, isolez les Américains infidèles, les Français infidèles ou n’importe lequel de leurs alliés : brisez leur le crâne à coups de pierre, tuez-les à coup de couteau, renversez-les avec vos voitures, jetez-les dans le vide, étouffez les ou empoisonnez-les.” »…

Lors des auditions devant l’Assemblée Nationale des 10 et 24 mai 2016, Patrick Calvar, le directeur général de la Sécurité intérieure (DGSI) alertait les parlementaires en précisant – si besoin en était – que les troupes de Daech, si elles sont affaiblies sur le terrain de la Syrie, vont intensifier leurs attaques dans nos villes : « Je suis persuadé qu’ils passeront au stade des véhicules piégés et des engins explosifs, et ainsi qu’ils monteront en puissance », semant la mort en France comme on le voit quasi quotidiennement dans les rues de Bagdad, et comme on l’a vu durant le mois de Ramadan dans les rues d’Istanbul. « Dès qu’ils auront projeté sur notre territoire des artificiers, ils pourront éviter de sacrifier leurs combattants tout en créant le maximum de dégâts ». Particulièrement dans le collimateur du patron de la DGSI, les 2 000 suspects en relation avec le conflit syrien. « La menace la plus forte est représentée par des gens qui ont combattu, qui ont été entraînés en Syrie et en Irak, à l’exemple de ceux qui ont attaqué le Bataclan. Ils sont au nombre de 400 à 500 », a rappelé Patrick Calvar.

Une mise en garde prémonitoire avant les événements de Nice, même si l’hypothèse d’un « camion tueur » dans une foule n’avait pas (par manque de clairvoyance) été évoquée par le patron de la DGSI…

En effet, foncer dans des foules, des familles, des enfants, des poussettes, cela correspond parfaitement au mode opératoire préconisé par les théoriciens de Daechqui – faut-il le rappeler ? – l’avaient déjà « expérimenté » le 22 décembre 2014. Mais qui s’en souvient encore aujourd’hui ?…

Ce jour là, un individu au doux nom de Nacer Benabdelkahder, au volant d’une voiture bélier avait foncé, à Dijon, dans la foule, fauchant 13 personnes devant un abribus. Il fut interpellé par la police en criant : « Allah Akbar ! »… La leçon ne fut pas retenue… Et si elle ne le fut, c’est parce que la procureure de Dijon, Marie-Christine Tarrare, se refusa à qualifier cette agression « d’attentat islamiste », arguant que cet individu avait fait de nombreux séjours en hôpital psychiatrique en 2001 et 2014. Il n’était donc, à ses yeux, qu’un « déséquilibré ».

Comble de perversion dans ses propos, elle avait ajouté que si ce dernier avait crié à plusieurs reprises « Allah akhbar », « c’était pour se donner du courage ! » (sic)…

Et c’est un tunisien de 31 ans, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, domicilié à Nice, connu des services de police qui, probablement « pour se donner du courage », a reproduit le mode du « camion tueur » utilisé sur la foule le soir du 14 Juillet 2016, faisant 86 morts et plus de 200 blessés… En réalité, il ne faisait, à son tour, que mettre en pratique cette recommandation djihadiste publiée le 11 octobre 2010 dans la deuxième édition du magazine en langue anglaise d’AQPA, « Inspire », qui proposait aux musulmans américains plusieurs façons de mener des attaques terroristes y compris en utilisant un camion… AQPA étant la branche d’Al-Qaida au Yémen qui a revendiqué l’attentat de « Charlie Hebdo ».

Cet article intitulé « La meilleure machine pour faucher » suggérait d’utiliser un «camion comme faucheuse, non pas pour faucher l’herbe mais pour faucher les ennemis d’Allah » en ces termes :

« Pour obtenir le carnage le plus grand, vous devez parvenir à la vitesse la plus élevée, tant que vous conservez le contrôle de votre véhicule, afin de maximiser votre inertie et d’être en mesure de frapper autant de personnes que possible dès la première lancée. N’oubliez pas que, dès que les gens comprendront ce que vous faites, ils vont se disperser et courir dans toutes les directions pour se protéger. Ils vont chercher à se planquer là où aucun véhicule ne peut les atteindre. C’est pourquoi il est important de préparer votre trajectoire à l’avance.

Le lieu idéal est celui où se trouvent un nombre maximal de piétons et un nombre minimal de véhicules. En fait, si vous pouvez atteindre des espaces piétonniers, comme il y en a dans certaines zones du centre-ville, cela serait idéal. Il existe certains lieux fermés aux véhicules à certains moments en raison des gens qui grouillent. Si vous pouvez vous procurer des armes à feu, emportez-les avec vous pour pouvoir finir le travail si votre véhicule est immobilisé pendant l’attaque. »

Et de conclure par cette ultime recommandation :

« Après une telle attaque, nous pensons que vous aurez beaucoup de mal à vous échapper de manière sûre sans être reconnu. Aussi cela doit être considéré comme une opération martyre. C’est une voie à sens unique. Vous continuerez à vous battre jusqu’au martyre. Vous commencez votre voyage dans ce monde et à la fin, vous êtes auprès d’Allah. »

C’est exactement ce mode opératoire qui fut utilisé à Nice, Berlin et Londres…

José CASTANO    

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 01:58

 

e Monde découvre que les pays africains multiplient les expulsions

Publié le 27 mars 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/135911lemondeparis11.png

Les peuples occidentaux sont pilonnés par la propagande pour susciter le retour du refoulé chrétien.

C’est-à-dire le sentiment de culpabilité que l’idéologie soixante-huitarde s’est appliquée à congédier pour pouvoir « jouir sans entraves ».
Comme il en est du naturel, chassez le culturel et il revient au galop. Et même au grand galop au point d’atteindre ce stade ultime qu’est le désir de mort. Meurtrier de la part des élites envers leur peuple d’appartenance, et suicidaire pour ce dernier.
En l’occurrence,  les autoproclamées « gouvernances » interdisent aux peuples occidentaux de vouloir opposer un refus ou même des limites aux flux migratoires qui les submergent, même si ceux-ci  menacent leur sécurité et leur mode de vie.
Bien évidemment les populations qui se plaignent du racisme et de la xénophobie des occidentaux sont dans leur pays d’origine sans le moindre scrupule pour bouter l’étranger hors de leurs frontières.
Elles le font sans ménagement et avec un racisme assumé.
Tout particulièrement dans les pays  islamiques, dont la culture et les traditions sont structurées par la discrimination de l’Autre (femmes et minorités non-musulmanes). Des sociétés qui ne connaissent pas le sentiment de culpabilité (garde-fou spécifiquement chrétien, qui suppose l’autocritique acquise).
On ne sera pas non plus surpris qu’il en soit de même dans la plupart des pays africains qui ne sont pas en reste sur les traditions sexistes et où le tribalisme fonctionne comme un racisme.
Le journal Le Monde nous donne un  petit aperçu de cette exigence humaniste à deux vitesses. Non sans traits d’humour. Un aperçu de la réalité humaine qui mérite d’être souligné quand il émane de la pensée unique, de l’autoproclamé Camp du Bien !

Victor Hallidee

Xénophobie en Afrique : « Il faut arrêter de croire que seule l’Europe expulse des gens ! »

L’auteur camerounais Michel Tagne Foko raconte une soirée entre Africains à Bruxelles. Chacun dénonce la situation en Afrique du Sud, oubliant que son propre pays pratique aussi les expulsions.

Victor Hallidée

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 01:27

501 morts dans la rue en 2016 : presque tous Français, moyenne d’âge 49 ans

Publié le 27 mars 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/CollectifMortsRue.jpg

Il y a quelques temps, j’écoutais une émission, sur France Inter, qui faisait une propagande d’Etat en faveur de l’accueil de ce qu’ils appelaient les migrants. La France était pointée du doigt, accusée de ne pas en accueillir suffisamment. Nombre de bobos et autres artistes venaient y faire leur numéro de claquette, avec des trémolos dans la voix, destinés à culpabiliser les Français.

Et il fallait les entendre, quand on osait leur faire remarquer que tout de même, dans notre pays, des centaines de milliers de personnes attendaient un logement social, depuis des années, et que des malheureux mouraient dans la rue par centaines, tous les ans.

A ce moment là, ils poussaient des grands cris, expliquant qu’il était scandaleux d’opposer une misère à une autre, et qu’il fallait lutter, tous ensemble, contre ces deux misères. C’est beau, c’est émouvant, sauf que…

La fondation Abbé Pierre parle de 3,8 millions de mal-logés en France.

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-346883-la-france-compte-38-millions-de-personnes-mal-logees-selon-la-fondation-abbe-pierre.html

Le gouvernement, lors de la crise, a fait savoir qu’il avait trouvé 77.000 logements disponibles pour accueillir ceux qu’il appelle les migrants.

https://ripostelaique.com/hlm-non-pour-les-francais-mais-oui-pour-les-clandestins.html

Caroline Alamachère, dans ce remarquable article, expliquait que selon la fondation Abbé Pierre, encore, seul un Français sur quatre en demande de logement amélioré obtenait satisfaction.

De nombreux reportages nous ont montré des travailleurs pauvres, obligés de dormir dans leur voiture, faute de pouvoir trouver un logement.

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20111113.RUE5644/ils-bossent-dorment-dans-leur-voiture-interdits-de-parking.html

http://lagauchematuer.fr/2016/09/27/nice-un-couple-francais-avec-3-enfants-enfonces-dans-la-pauvrete-dorment-dans-leur-voiture/

Une retraitée de 62 ans dort depuis 3 mois dans sa voiture !

Mais il y a encore plus grave. Ce 21 mars, le Collectif « Les Morts de la Rue » rendait un hommage aux 501 morts de la rue, durant toute l’année 2016, place du Palais Royal. Ils avaient une moyenne d’âge de 49 ans.

Il est intéressant de regarder qui ils étaient. Le Collectif a fait des études intéressantes, pour mieux comprendre les raisons de ces drames à répétition, et l’indifférence des différents gouvernements, qui ne leur laisse le choix qu’entre la rue ou des foyers d’accueil sordides, où règne la loi de la jungle, de la violence et du vol.

Il est par ailleurs révélateur de regarder les identités de ces malheureux. Regardons, par exemple, le mois de janvier.

Anthony T., 30 ans, mort à Dole
Gaetan Payet, 63 ans, mort à Paris 16
Suzanna M., 67 ans, morte à Lille
André, 80 ans, mort à Marseille
Joseph D., 58 ans, mort à Saint-Pierre de la Réunion
Joseph, 59 ans, mort à Paris 12
Erno K., 44 ans, mort à Saint-Ouen l’Aumône
Greg, 31 ans, mort à Clermont-Ferrand
Patrice Furho, 59 ans, mort à Paris 20
Jeannette N.B., 61 ans, morte à Marseille
Belaid C., 30 ans, mort à Saint-Denis
Gérard Meygbo, 41 ans, mort à Paris
Virgil Sescu, 45 ans, mort à Pontoise
Dominique L., 57 ans, mort à Brocourt
Miroslaw S., 49 ans, mort à Paris
Christian, 67 ans, mort Corbonod
Georges N., 57 ans, mort à Angers
Zita, 3 ans, morte à Tours
Ludwig, 60 ans, mort à Orsay
Andréi B., 46 ans, mort à Marseille
Emmanuel, 50 ans, mort à Toulon
Pascal, 44 ans, mort à Rouen
Antonin, 66 ans, mort à Marseille
Joachim F., 43 ans, mort à Domont
Alexandre, 40 ans, mort à Grenoble
Bernadeta Teresa, 49 ans, morte à Saint-Denis
Michal Stanko, 66 ans, mort à Paris 8
Stéphane Cabas, 45 ans, mort à Paris 18
Marian D., 50 ans, mort à Paris 18
Tomasz D., 55 ans, mort à Paris 1er
Daniel, 63 ans, mort à Rouen
Jean-Marie, 57 ans, mort à Toulouse
Lionel, 54 ans, mort à Saumur
Régis B., 43 ans, mort à Thouars
Adel R., 49 ans, mort à Paris 20
Mustapha A., 43 ans, mort à Valence
Adam Puchalski, 48 ans, mort à Sucy-en-Brie
Oleg T., 60 ans, mort à Ferolles-Attily
Jean-Louis B., 54 ans, mort à Paris 1er
Jean-Thierry Silotia, 47 ans, mort à Nantes
Marc P., 66 ans, mort à Paris 10
Fabrice, 35 ans, mort à Melun
Houari, 44 ans, mort à Marseille

Et c’est comme cela tous les autres mois. Près de dix morts par semaine, majoritairement avec des prénoms français.

« Pernault a indiqué après un reportage sur les sans-abris et sur les migrants : « Voilà, plus de places pour les sans-abris mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France« . Bref, le présentateur de TF1 a osé dire tout haut ce que tous les Français constatent chaque, mais n’osent pas toujours dire tout haut.

Le CSA, qui a pour mission de « garantir la liberté de communication audiovisuelle » en France (…) et « le respect de l’expression pluraliste des courants d’opinion« , a regretté (condamné) le propos le jugeant « de nature à sous-entendre que les migrants seraient privilégiés par les autorités par rapport aux personnes sans domicile fixe. Il a considéré que ces propos pouvaient « encourager un comportement discriminatoire« . Le CSA, cela ose tout, c’est à cela qu’on les reconnaît, et voilà un argument supplémentaire pour dissoudre ce machin nuisible.

Les gens qui nous gouvernent n’ont pas consacré, pour nos SDF, le centième de l’effort qu’ils ont fait pour les clandestins, majoritairement hommes seuls musulmans, que la propagande officielle nous a sommés d’accepter sur notre territoire.

On remarque le nombre important de morts à Paris. Manifestement, cela n’a jamais ému Hidalgo ou Brossat, bien plus fiers de proposer des camps à des clandestins, que de sauver des personnes nées en France, victimes d’accidents de la vie, à qui on n’a jamais proposé un des 77.000 logements décents qu’on a su trouver pour les clandestins arabo-musulmans.

Doit-on accuser les associations droitsdelhommistes, la clique à Soros et autres No Borders et les dirigeants socialistes de ce pays d’avoir sur la conscience la mort de ces 501 malheureux ?
Oui.

Bernard Bayle

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 06:25

Canada : l’imam Trudeau prépare l’instauration de la charia

Publié le 26 mars 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2015/10/Trudeau1.jpg

La motion-103 contre l’islamophobie qui a été adoptée par le gouvernement canadien de Justin Trudeau n’est pas une loi à proprement parler. Elle n’a pas de pouvoir contraignant pour l’instant. Toute forme de discrimination est déjà interdite au Canada. L’adoption cette motion par le parlement était tout à fait inutile en termes de protection contre la discrimination des personnes. Nous n’avons pas le droit de tenir des propos haineux contre les juifs, les protestants, les témoins de Jehova, les musulmans, les hindous, les bouddhistes, les catholiques, etc. Un propos haineux n’est pas une critique, cependant. Il doit véhiculer des incitations à la perpétration d’actes de violence (crime contre la personne ou la propriété). Par contre, nous pouvons décrier telle ou telle religion, parce que nous n’adhérons pas à ses préceptes et que rien n’a le droit de les imposer à la société ou aux citoyens. On ne peut pas commettre des actes de discrimination contre une personne, comme lui refuser un emploi, un logement, des soins de santé sur un critère racial, religieux ou sexuel. Cependant, il n’existe pas d’interdits sur la critique des religions, toutes croyances confondues; les religions n’ayant pas le statut d’une personne et l’islam, celui d’une race ou d’une ethnie. Mais attention! Cela pourrait bien changer avec les travaux consultatifs mis en place par le gouvernement canadien à la suite du vote de cette motion-103.

En effet, cette motion-103 sert de justification au gouvernement Trudeau pour engager des travaux devant mener à des recommandations qui pourront modifier, par le vote du parlement, nos lois et règlements actuels. Cette motion a été contestée par les partis d’opposition, parce qu’elle portait spécifiquement et seulement sur l’islam, non pas sur toutes les autres religions. Pourquoi insister autant sur l’islam et pourquoi ne pas y inclure les autres religions aussi, clamait-on dans l’opposition? Tant qu’à y être, embourbons-nous jusqu’au cou dans le délire religieux! De plus, on a décrié le fait que cette motion ne définissait pas le terme islamophobie. Les conservateurs estimaient que le terme islamophobie devait être défini afin de pouvoir appuyer la motion-113. Une suggestion qu’avait faite également l’ancien ministre libéral de la Justice, Irwin Cotler, un membre éminent de la communauté juive canadienne et un parlementaire qui s’est impliqué plus que quiconque contre le racisme. Trudeau est plus catholique que le Pape! À moins que le Vatican n’ait déménagé à La Mecque en ce mois de mars 2017. Le député conservateur de Louis-St-Laurent, Gérard Deltell, estime que M-103 était une manœuvre partisane de la part des libéraux. Ces derniers ont refusé d’amender leur motion pour éviter de la « diluer » selon leurs dires. Tout et n’importe quoi. Monsieur Deltell avait affirmé à cet effet : « Écoutez, lorsqu’il est question d’islamophobie, c’est très difficile à définir exactement et ça peut porter atteinte, à un certain degré, à la liberté de parole ». Quant aux bloquistes, de leur côté, ils n’étaient pas d’accord avec le fait qu’il y a un « climat de peur et de haine » au Canada à l’endroit de l’islam, tel que le stipule le libellé de la motion-103. Sur ce point, les bloquistes ont tout à fait raison. Cependant, si M-103 amenait des dérives qui viendraient limiter les libertés fondamentales des non-musulmans, cela va amener une haine de l’islam d’un bout à l’autre du Canada, a mari usque ad mare.

Toujours est-il que suite à l’adoption de la motion-103 par le gouvernement Trudeau, le Comité permanent du patrimoine canadien entreprendra des études pour tenter de trouver une approche pangouvernementale afin d’éliminer les formes de discriminations fondées sur le racisme et la religion. Mais quelle religion ?

Voici le libellé de la motion adoptée :
Que, de l’avis de la Chambre, le gouvernement devrait :
a) reconnaître qu’il faille endiguer le climat de haine et de peur qui s’installe dans la population;
b) condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques et prendre acte de la pétition e-411 ((sur l’islamophobie)) à la Chambre des communes, ainsi que des problèmes qu’elle a soulevés;
c) demander que le Comité permanent du patrimoine canadien entreprenne une étude sur la façon dont le gouvernement pourrait
(i) établir une approche pangouvernementale pour la réduction ou l’élimination du racisme et de la discrimination religieuse systémiques, dont l’islamophobie, au Canada, tout en assurant l’adoption de politiques fondées sur les faits, qui soient d’application globale et axées sur la communauté,
(ii) recueillir des données pour contextualiser les rapports sur les crimes haineux et pour évaluer les besoins des communautés touchées; le Comité devrait présenter ses conclusions et ses recommandations à la Chambre dans les 240 jours civils suivant l’adoption de la présente motion, pourvu que, dans son rapport, le Comité devrait formuler des recommandations que pourra appliquer le gouvernement afin de mettre davantage en valeur les droits et libertés garantis dans les lois constitutionnelles, y compris la Charte canadienne des droits et libertés.

http://quebec.huffingtonpost.ca/2017/03/23/la-motion-sur-lislamophobie-adoptee-a-ottawa_n_15568124.html

À quand la charia au Canada ? Pour bientôt. La motion C-103 n’est que la première étape pour hisser la religion ou une religion au-dessus de nos lois civiles et nos libertés de citoyens occidentaux.

http://quebec.huffingtonpost.ca/david-rand/motion-m103-recriminalisation-blaspheme_b_15266794.html

Cécile Comeau

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 06:47

Attentats islamophiles : la pollution idéologique

Publié le 25 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/AttentatLondres.jpg

L’attentat à Londres n’échappe pas à cette règle d’airain désormais : Scotland Yard souligne que son articulation avec le « terrorisme international islamiste » s’avère être une hypothèse et piste privilégiées » (Defence Secretary confirms it is believed to be Islamist-related ) mais hésite ensuite à le caractériser ainsi : «  notre conviction est toujours que l’homme a agi seul et s’est inspiré du terrorisme international », a indiqué Mark Rowley, le chef de l’anti-terrorisme de Scotland Yard.  » selon BFMTV; ce qui se perçoit sur beaucoup de médias français où, si la piste « islamiste » est indiquée, mais du bout du stylo, puisqu’il sera plutôt question de privilégier l’idée de« terroriste isolé », voire de « terrorisme low cost »…en attendant l’analyse psychiatrique habituel sur les « déséquilibrés » pour une grande part liée à la « discrimination » supposée alors que nombre d’autres nationalités, asiatiques, africaines, sud-américaines, venant d’Europe centrale et vivant une misère sociale bien plus poignante n’ont pas ce genre de réaction offensive.

Pourtant, cachez ce sein que je ne saurais voir, alors qu’il conviendrait mieux de souligner que la transition idéologique n’a pas eu lieu, nous sommes au contraire en pleine pollution cachant systématiquement que, la pratique de l’islam ne sera pas questionnée, critiquée alors les partisans de cette doctrine ont beau jeu de dire que ces « actes isolés » ne les concernent pas puisque pour eux ils ne sont pas liés à l’islam, mais plutôt au vague « terrorisme international » dont les théories du complot ont vite fait d’y voir la main du « sionisme » du « néo-libéralisme » enfin du « poutinisme » selon la dernière mode en attendant celle du « trumpisme »…

Pourtant… tant qu’il n’y aura pas une réelle transition idéologique vers l’idée que l’islam est une doctrine et une pratique comme une autre qui doit elle aussi passer sous le crible de la critique, on n’avancera pas vers une prise de conscience collective de la population, permettant peu à peu d’empêcher cette tuerie du quotidien transformant chaque objet en son sein comme moyen meurtrier aléatoire.

Ainsi non seulement le manque d’égalité homme-femme doit être dénoncé, mais il faut rappeler aussi que ce n’est pas le manque de démocratie mais l’islamophilie qui empêche que soit construit des églises, des temples, des synagogues, dans les pays musulmans ; c’est aussi l’islamophilie qui réduit les minorités, y compris chiites, vivant dans ces pays à n’être que des individus de seconde zone ; sans oublier que des centaines de milliers de juifs ont été expulsés de ces pays depuis 1947 alors qu’ils y vivaient bien avant l’invasion arabo-musulmane.

Comment paralyser la main du tueur sinon en le faisant douter de son interprétation islamophile ?  Nulle recette a priori certes, mais il faudrait songer à arrêter de croire que cela n’aurait rien à voir avec toute cette pratique de l’islam qui existe dans nombre de pays venant en financer « chez nous » pour certains la réplique.

Mais nos belles-âmes préfèrent « combattre l’islamophobie » c’est-à-dire refuser cette transition idéologique qui permettrait d’armer les consciences de façon critique plutôt que le contraire.

Lucien Samir Oulahbib

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 06:43

Ils osent célébrer le traité de Rome, c’est à ça qu’on les reconnait !

Publié le 25 mars 2017 - par  

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/11448081-19115513.jpg
Les Européens célèbrent à Rome les 60 ans du traité fondateur.
Pas de quoi pavoiser quand on voit le bilan de cette Europe bancale qui se disloque de jour en jour.
Dans 72 heures, Theresa May va lancer le signal du sauve-qui-peut général en activant l’article 50 confirmant le Brexit. A quand le Grexit et le Frexit ?
 
L’Europe, c’est l’invasion migratoire, l’indiscipline budgétaire, les frontières passoires, la crise de l’euro, la faillite des pays du Sud surendettés, la domination teutonne, le carcan règlementaire imposé par Bruxelles, le déni de démocratie, le déni de notre identité culturelle, l’absence totale de diplomatie commune et d’armée européenne.
 
L’Europe c’est un chapelet de ratés dans tous les domaines, économique, territorial, diplomatique, monétaire, judiciaire et identitaire. C’est un fiasco absolu.
 
L’Europe c’est l’impuissance et la division sur tous les sujets.
 
Incapable de régler la crise grecque qui revient au galop et éclatera à nouveau après les élections françaises et allemandes. L’euro est en soins palliatifs.
 
Incapable de régler la crise des migrants qui déferlent toujours plus nombreux.
 
Incapable de nous protéger de la concurrence chinoise qui tue nos PME.
 
Incapable d’œuvrer pour une harmonie sociale et fiscale.
 
Incapable de lutter efficacement contre l’Etat islamique en Irak.
 
Incapable de stabiliser le Sahel qui passe sous le joug des islamistes.
 
Incapable de peser sur le dossier syrien ou ukrainien.
 
L’Europe est un nain militaire et diplomatique.
 
L’Europe, avec un élargissement sans fin, a ruiné les pays riches au profit des plus pauvres.
 
La France se retrouve en concurrence avec des pays de l’Est où le salaire est de 200 euros mensuels !
 
La concurrence, elle est européenne avant d’être chinoise.
 
Non seulement l’Europe nous a confisqué notre “non” à la Constitution, mais elle nous a imposé un élargissement sans jamais consulter les peuples, elle nous a imposé une immigration de masse qui détruit la cohésion nationale.
 
La plupart des nouveaux arrivants n’étaient pas prêts pour intégrer l’Union ou la zone euro. Résultat, c’est un creusement sans précédent des inégalités.
 
Plus la Grèce s’appauvrit, plus l’Allemagne s’enrichit, et plus on nous dit que sans l’Europe et l’euro, ce serait pire !
 
En définitive, l’Europe nous a totalement ruinés. Elle a détruit notre industrie et notre agriculture. Et elle nous a privés de notre souveraineté nationale. Rien ne peut se faire sans l’aval de Bruxelles.
 
6,5 millions de chômeurs, 9 millions de pauvres et 2200 milliards de dettes.
 
A la fin des Trente Glorieuses, nous n’avions ni chômage ni dettes, et nous avions éradiqué la pauvreté de l’après-guerre. Les Français ne connaissaient ni chômage, ni insécurité, ni terrorisme. Leur niveau de vie augmentait d’année en année.
 
Et si le futur tandem franco-allemand, soi-disant moteur de l’Europe, se nomme
Emmanuel Macron et Martin Schulz, comme l’espèrent le PS et le SPD, ce sera un coup d’accélérateur sans précédent pour l’immigration et le mondialisme, qui finiront par détruire les nations.
 
Jacques Guillemain
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 19:04

Habas (GODF) agressé aux cris de « Juifs, Juifs, Juifs » : pas d’amalgame !

Publié le 24 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/HabasHollande.jpg

« … il s’agit probablement… d’ une malade mentale qui, dans un accès paranoïaque, a donné libre cours à son délire dans le complotisme antimaçonnique, l’antisémitisme. »

C’est par ce brillant diagnostic d’un spécialiste mondialement reconnu que Christophe Habas, par ailleurs chef du service de neuro-imagerie à l’hôpital des Quinze-Vingts à Paris, a clos en quelque sorte le dossier de l’agression aux hydrocarbures dont il a été victime il y a quelques heures à peine.

https://www.europe-israel.org/2017/03/christophe-habas-violemment-agresse-par-une-maghrebine-aux-cris-de-juif-juif-juif/

Si l’on n’y prend garde, et en fermant les yeux, on se dit qu’on est dans les années 30, à l’époque où une extrême-droite française effectivement charpentée se livrait, verbalement notons-le tout de même pour la vérité de l’Histoire, à des attaques ciblées contre les Juifs.

Si l’on ouvre les yeux en 2017, force est de constater que l’acte de guerre a été commis par une maghrébine dont la motivation plusieurs fois hurlée aux oreilles du Grand Maître ne laissait aucun doute sur son origine. « Juif ! Juif ! Juif ! » ! fut bel et bien le cri que répéta la pétroleuse au moment où elle se jetait sur le maçon imprudemment privé d’une escorte qu’il serait bon de lui offrir au nom d’une République habituellement fort généreuse en protections de tous genre.

Maladie mentale, paranoïa, délire, complotisme : voici donc la structure d’un syndrome nouveau permettant au clinicien d’escamoter, sous une terminologie pour initiés, la réalité d’un acte pour lequel je propose quant à moi les termes :Islamhaine, préméditation, djihad. Ce qui, l’on en conviendra, possède le mérite de la clarté pour péquins lambda.

En reculant encore la désignation par son nom propre du moteur de tout cela, le Grand Maître du Grand Orient de France jette une pierre (noire) supplémentaire dans le jardin de notre démocratie. Pour un peu, on le supposerait capable de soupçonner, comme tant d’autres entre médias et gouvernants (pléonasme), quelque acte horrible d’un sous-chien nostalgique du vert-de-gris aux terrasses des cafés parisiens « occupés ». J’en connais d’ailleurs qui se font des ulcères gastriques chaque fois qu’un massacre de masse ou un meurtre isolé n’est pas le fait d’un mécréant possédé par les heures-les-plus-sombres-etc., etc.

Mais non. Alors, pour faire vivre le débat que le bon docteur Habas inaugure, nous répéterons ceci : l’extrême-droite, en France, de nos jours, ne se réunit pas dans une quelconque officine balisée par des francisques, mais bel et bien dans des lieux parfaitement connus de nos services de renseignement, lieux où l’on parle ouvertement de terminer ce que les Nazis avaient commencé, lieux où l’on vient volontiers cagoulé, lieux où résonne une parole plus que millénaire qui dit, inlassablement, les mêmes choses : supériorité, guerre, conquête, fin de l’Histoire par Dieu et par Lui seul.

Ce discours, docteur Habas, n’est tenu ni par des paranoïaques, ni par des délirants, ni par des complotistes, mais tout bêtement par des gens lucides et déterminés à obtenir ce qu’ils cherchent depuis l’époque de nos Mérovingiens.

Jean Sobieski

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 19:01

C’est fait : interdit de critiquer l’islam au Canada

Publié le 24 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/IkraKhalid.jpg

La député musulmane Iqra Khalid exulte : elle peut…

La motion M103 adoptée hier à la Chambre des communes canadienne constitue un basculement sans précédent dans la lutte que mènent les politiques mondialistes contre les peuples occidentaux. Son objet : empêcher la critique de l’islam, assimilée à de « l’islamophobie ». Présentée par la députée musulmane Iqra Khalid, elle a été approuvée par les deux tiers des élus présents dans la salle.

 

L’information a « échappé », on s’en serait douté, à l’ensemble des grands merdias français. Mais aussi, plus étonnamment, à la quasi-totalité des supports de réinformation dont disposent les résistants. Seul le site fdesouche s’en est fait l’écho, se contentant, fidèle à son habitude, de relayer le lien vers l’édition canadienne de Métro. 

 

http://www.fdesouche.com/835635-canada-la-motion-contre-lislamophobie-ete-adoptee

 

Le prétexte à la concoction et à l’adoption de cette loi est tout trouvé : elle serait inspirée par un certain climat conduisant nombre de Canadiens à rejeter les musulmans. Cette nouvelle mesure permettrait donc de lutter efficacement contre « toute forme de racisme et de discrimination religieuse systémique ».

 

On est en droit de se demander, suivant la même logique, pour quelle obscure raison le livre haineux soi-disant révélé par Dieu à un pédophile vendeur d’esclaves du VIIe  siècle ne tombe pas, lui aussi, sous le coup de cette loi. On y lit, en effet :

 

(à propos des chrétiens)

 

Sourate 2 v 191

« Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d´où ils vous ont chassés. »

 

Sourate 2 v 193 

« Et combattez-les jusqu´à ce qu´il n´y ait plus d´association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S´ils cessent, donc plus d´hostilités, sauf contre les injustes. »

 

Sourate 4 v 89

« Ne prenez pas d’alliés parmi les infidèles, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier de Dieu. Mais s’ils se détournent (deviennent apostats), saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez, et ne prenez parmi eux ni allié ni auxiliaire. »

 

Sourate 9 v 5 

« Après que les mois sacrés expirent, tuez les (chrétiens) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les. »

 

(à propos des Juifs)

 

Sourate 5 v 64

« Nous (Allah) avons jeté parmi eux l’inimité et la haine jusqu´au Jour de la Résurrection. »

 

À moins que ce ne soit des messages d’amour, certes un peu maladroits mais ces gens-là ne parlaient pas très bien, ne les stigmatisons pas.

 

Le plus grave, dans cette histoire, est que les libéraux ont refusé, comme le leur demandaient les conservateurs, d’étendre cette motion à l’ensemble des religions. Motif : seul l’islam, grande victime des temps modernes, serait malmené par d’ignobles beaufs nauséabonds.

 

La Charte canadienne des droits et libertés fournit pourtant déjà une protection contre la discrimination basée sur la religion. Pourquoi ne pas s’en contenter?

 

La notion d’islamophobie est une escroquerie à tous les niveaux.

 

Lexicalement d’abord : elle prétend désigner la haine de l’islam alors que le suffixe « phobie » désigne une maladie, une peur irraisonnée et handicapante. Doit-on être condamné pour être malade ?

 

Scientifiquement ensuite : la peur est un sentiment humain salvateur qui permet d’échapper à un danger. Doit-on faire une confiance aveugle à l’islam, dont des adeptes tuent chaque jour dans le monde pour la simple cause religieuse ?

 

Stratégiquement enfin : le terme a été mis au point par les ayatollah iraniens dans les années quatre-vingt pour empêcher les Européens de contester l’envahissement humain, culturel et cultuel des mahométans. Notre morale universaliste teintée de culpabilité toute chrétienne s’est chargée, poussée par les puissances financières avides de main d’œuvre bon marché, à l’élever au statut de dogme.

 

La criminalisation du blasphème n’est désormais plus une crainte au Canada : elle est devenue une réalité, sous l’impulsion du Premier ministre Trudeau et de sa bande d’idiots utiles du fondamentalisme, gouvernement infecté par les islamistes de la ISNA (Islamic society of North America), dont Khalid est un sbire éhonté.

 

On attend une proposition de Macron dans ce sens, qui fera le bonheur du CCIF et de tous les Frères musulmans présents sur le sol français. Après quoi, il ne restera plus qu’à entériner la mutilation des voleurs et la mise à mort des apostats pour que la tajine, pardon la coupe soit enfin pleine.

Lou Mantely

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 18:59

Trump a contre lui une partie des Républicains et de l’appareil d’Etat

Publié le 24 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/01/trump-decret.jpg

Nous venons de rencontrer Georges Clément, président du Comité Trump en France, et par ailleurs auteur d’un livre qui vient de sortir, « Les Amants des Barricades » qui retrace les événements d’Algérie, après le 19 mars 1962. L’occasion pour nous de nous entretenir de ces deux sujets avec cet ami de Riposte Laïque.

Riposte Laïque : On vous connaît comme le président du Comité Lepante. Vous avez, d’autre part, monté le « Comité Trump », lors de la campagne présidentielle américaine, en soutien au candidat républicain. Celui-ci élu, cette association a-t-elle encore une raison d’être ?

Georges Clément : Oui, nous avons une raison fondamentale pour poursuivre : la lutte entre les tenants d’un gouvernement planétaire, adepte de l’utopie de David Rockefeller  qui vient de mourir à 101 ans, et les hommes libres formant les peuples qui désirent accomplir leurs destins par eux-mêmes. David Rockefeller écrivit dans un livre paru vers 1953 « un gouvernement mondial devra être institué de gré ou de force ». Comme l’a parfaitement décrit Zemmour, la rencontre entre Trump et Merkel fut celle de la souveraineté nationale et de l’utopie planétaire. Entre ces deux versants, nous campons avec Donald Trump.

Riposte Laïque : Vous paraissez extrêmement inquiet, quand on vous lit, de la capacité de Donald Trump à pouvoir mener, malgré son courage exceptionnel, les réformes pour lesquelles il a été élu. Pourquoi ?

Georges Clément : Mon inquiétude ne vient pas d’une défiance à l’égard du président, mais de l’impression qu’une coalition d’intérêts, incluant certains Républicains, cherchent à criminaliser sa politique alors même qu’elle vient d’être avalisée par le vrai souverain : le peuple américain. La récente prestation des directeurs des agences de renseignements (FBI, CIA, NSA) devant les commissions ad hoc du Congrès est parfaitement éclairante à cet égard. Voilà des fonctionnaires, aux ordres du président et sous le contrôle du Congrès, qui déclarent enquêter sur le président et son entourage (actuellement le gouvernement des Etats-Unis) et qu’ils ne dévoileront rien aux parlementaires qui les interrogent. On ne peut pas mieux dire qu’on est indépendant de l’Etat qui nous paye, et qu’on le surveille – au lieu que ce soit l’inverse – pour qu’il ne dévie pas de la ligne qui est la nôtre. Autant dire qu’ils sont le gouvernement NON élu des Etats-Unis.

Peut-on être optimiste quand, sur les 529 postes gouvernementaux que le Sénat doit confirmer, seulement une vingtaine ont été validés à ce jour, laissant le président – et le pays – sans gouvernement ?

Peut-on sourire lorsqu’on s’aperçoit que sa majorité n’est pas à la hauteur de la révolution qu’il a fait approuver par le peuple ?

En réalité, se soumettre à des institutions dévoyées par ceux qui les peuplent c’est déjà se démettre du mandat reçu. Et les moyens de force du président, qui lui permettraient de sortir du piège de la lenteur et de la suspicion, demeurent inconnus, et en tous cas de moi.

Riposte Laïque : Vous attendiez-vous à un tel refus, de la part des mondialistes et des gauchistes, du verdict des urnes ?

Georges Clément : Oui, car leur position est celle de ceux qui se disent dans le camp du Bien, de la SEULE vérité et de la fin de l’histoire. Les hordes gauchistes, fanatiques de l’égalité et de la non-discrimination, sont eschatologiques par essence. Comme le Coran se prétend le sceau de Dieu qui clôt la révélation, les gauchistes se voient comme le sceau de l’histoire qui clôt son cycle.

On a ici l’indice qui explique l’islamo- gauchiste qui aspire à l’entropie.

Quant à nous, nous sommes des enfants de l’Histoire, qui est aventure et  donc hasard et volonté de poursuivre et non de clore.

Riposte Laïque : Certains, en France, comparent Macron à Hillary Clinton. Que pensez-vous de ce parallèle ?

Georges Clément : Absolument d’accord. Il ont presque tout en commun – sauf le sexe – et jusqu’à une forme de nihilisme et d’avidité tout à la fois.

Ils sont le mépris du peuple qu’ils prétendent servir.

Riposte Laïque : A l’occasion des commémorations du 19 mars 1962, vous venez d’écrire un roman, intitulé « Les Amants des Barricades », dont l’action se passe en Algérie, lors de cette période. Est-il indiscret de vous demander si ce roman est auto-biographique ?

Georges Clément : Je n’ai pas écrit ce roman pour honorer cette date commémorative, mais comme la continuité d’une œuvre débutée en 1998 par la poésie et poursuivie à partir de 2008 par l’évocation romanesque de l’Algérie du 19e siècle (« Un zouave, place Pigalle » puis « Les griffes du lion »).

La guerre d’Algérie fut le théâtre de mon cycle « Les Indésirables » à partir de 2012, date à laquelle Academiae édition publia « la guerre d’Algérie – chroniques de sang et d’or » pièce maîtresse du cycle, histoire  rigoureuse des événements qui se déroulèrent entre le 31 octobre 1954 et le 5 juillet 1962. Cet ouvrage sert de base à tous les romans qui tournent et tourneront autour de la guerre d’Algérie.

Le premier a été publié en 2014 sous le titre « Sous les cendres du paradis » et le second de la série « algéroise » est celui qui vient de sortir : « Les amants des barricades ».

Les romans futurs seront ceux de la  série « Oranaise » du cycle « les indésirables ».

Mais le nombre de personnages impliqués dans ces romans étant au nombre de 25, il est impossible de parler de livres autobiographiques.

Riposte Laïque : Et alors, ce roman, il nous parle de quoi ?

Georges Clément : Le livre qui vient de paraître comprend deux récits. Celui qui donne son titre à l’ensemble puis une relation par un capitaine musulman de l’armée française de la guerre des harkis. Les faits qu’ils sont amenés à vivre, ont strictement été respectés et les épreuves décrites ont été puisées dans des témoignages historiques.

Le reste, l’humain, est véridique parce que spécifique aux personnages : leurs sexes, leurs origines et leurs éducations.

Les amants des barricades

Nicole Bonnéli, amie d’Anne-France Pérez l’héroïne de « Sous les cendres du paradis », vit son dernier jour dans les cachots des Tagarins. Pour éclairer cette nuit d’épouvante, elle convoque son amour avec le colonel Grisolle et des scènes des années passées. Lui, dans la clandestinité à Oran, apprend la disparition de Nicole et poursuit malgré tout l’exercice de son commandement jusqu’à la fin, le 28 juin 1962.

Plus tard, exilé en Espagne, il retrouve la trace des responsables de la mort de Nicole.

La vengeance est plus facile à envisager qu’à accomplir…

Le Dernier des Douairs

Mustapha ben Youssef est le descendant des aghas des Douairs, tribu maghsen (milice) des beys d’Oran lors de la période turque puis, après la conquête, au service des Français. Il fut élevé dans le culte de la France. Le 20 juin 1962, il rédige un mémorandum qu’il envoie au colonel Grisolle, où il décrit sa traversée des années de la guerre d’Algérie.

Sa fin ne sera pas à l’honneur de la France.

Riposte Laïque : Et on se le procure comment ?

Georges Clément : Le livre sera disponible sur toutes les librairies en ligne : Amazon, FNAC, Decitre, Gibert, La Procure, Gallimard, Centres culturels Leclerc, etc. Les librairies desservies par le diffuseur de notre éditeur (La société Pollen), et,sur demande, dans toutes les librairies de France.

Il est probable que la librairie Duquesne le proposera à la vente comme elle l’a fait pour mes autres livres.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 18:52

Clichy-la-Garenne occupée par Marwann Muhammad et ses soldats d’Allah

Publié le 25 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/Clichy2.jpg

Suite et non fin de la situation que nous avons évoquée hier :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/23/clichy-la-garenne-prieres-de-rues-apres-levacuation-dune-mosquee-illegale/

Au lieu de balancer des bombes à eau sur ces gens qui occupent illégalement la voie publique, on les écoute, on les laisse tenir des propos séditieux, en répétant « inch allah »

et voici le discours retors de Marwan Muhammad, celui qui rêve d’une France musulmane :

On n’est pas là par notre volonté, c’est le maire qui nous a envoyés ici, il nous considère comme des citoyens de seconde zone, parce qu’on est musulman. 

Aujourd’hui et demain on fait la prière ici jusqu’à ce qu’on a une mosquée ( et en plus même pas fichu de parler français ce musulman qui se prétend français).

Clichy la Garenne est occupée par des musulmans avec le général Marwann Muhammad à leur tête

Ce qui se joue ici est important, ça a trait à la façon dont les musulmans seront traités.

Bref ils ont décidé que Clichy la Garenne serait emblématique d’un bras de fer entre les musulmans et la République française.

C’est, de plus en plus, clairement la troisième phase du djihad, quand les musulmans imposent, par la force, leurs croyances, leur religion, à tous.

Ils savent bien que c’est le bon moment, avant les élections, quand tout le monde a peur des émeutes, quand tout le monde recherche le vote musulman, quand ils se doutent qu’avec Marine ce genre de chantage a peu de chances d’être accepté…

Pauvres, pauvres habitants de Clichy, voici ce qu’ils entendent :

Il n’y a personne pour couper le haut-parleur, pour l’enlever ? Ils font quoi les Pandores ? Il fait quoi le préfet ?

Et ça c’est pas beau à voir, cette occupation de l’espace public par des types qui considèrent normal d’imposer à tous leurs croyances, leurs pratiques et osent réclamer de la puissance publique un lieu dont ils n’ont nul besoin, pouvant prier chez eux ?

Plusieurs centaines de personnes réunies pour prier à suite à la fermeture de la mosquée.

 

Fort étonnamment, Cazeneuve et Le Roux qui manquent toujours de forces de police pour permettre à nos manifestations de se tenir ont rameuté le ban et l’extrême-ban des forces de police :

 

Fermeture de la mosquée de  : de nombreuses forces de l’ordre présentes avant une nouvelle prière de rue

 

Que cette occupation-manifestation n’ait pas été autorisée ne semble pas arriver à l’esprit du Préfet… Un simple oubli, sans doute.

Christine Tasin

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée