Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 01:56

Affaire Théo : quel dommage que le ridicule ne tue point !

Publié le 27 février 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/petition-fn-soutien-police.jpg

Combien de partis politiques ont été assez honnêtes pour défendre notre police, attaquée de la plus odieuse manière par une affaire délibérément sulfureuse pour lui nuire ?

Un seul ! Le Front National !

Franchement, sans vouloir être vulgaire, je commençais à « en avoir plein le … dos » de l’affaire Théo et de ses dérivés !

Jusqu’à jeudi soir où une amie charitable m’a vite avertie du scoop de l’année : la légende du gentil Théo, prétendue victime d’un très méchant policier l’ayant violé (malgré les nombreux témoignages contraires) vient de voler en éclats devant la révélation de faits, jusqu’ici tenus secrets par sa famille … et pour cause !

Souvenons-nous que ce « pauvre jeune homme avait réussi, en deux temps trois mouvements :

– à faire sortir de son palais, le benêt Hollande, pour se rendre coudes au corps, à son chevet, dans les plus brefs délais !

– à mettre le feu aux banlieues, déjà instables par l’incurie des pouvoirs publics actuels, via ses copains racailles gauchistes et faux-antifas, sous couvert de manifestations de soutien à son « séant suturé » !

– à générer une tribune dans les colonnes de Libération des honorables (ou prétendus tels) membres du show-bizz, et à impulser des rassemblements « justice pour théo » dans plusieurs villes de France, où précisément se côtoyaient saltimbanques prétentieux, bobos stupides, magistrats déloyaux et citoyens irrécupérables parce que définitivement intoxiqués par les mensonges de la bobosphère !

http://www.dailymotion.com/video/x5c7za8_tv-la-famille-de-theo-reagit-dans-envoye-special_tv

Et tout ça pour quoi ?

Pour finalement apprendre que leur fameux martyr n’est qu’un vulgaire arnaqueur, au cœur d’une sordide affaire d’abus de confiance et escroquerie !

« La famille de Théo, et Théo lui-même, se retrouvent au cœur d’une affaire financière. Une enquête ouverte par le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour « suspicion d’abus de confiance et escroquerie » en juin dernier, soit bien avant le viol présumé de Théo lors d’une interpellation brutale, le 2 février dernier, à Aulnay-sous-Bois. ».

Sous couvert d’une association « Aulnay Events » présidée par Mickael Luhaka, l’un des frères de Théo, censée avoir embauché 30 salariés, formés pour être animateurs de rue, afin de lutter contre la violence, c’est la modique somme de 678 000 euros de subvention d’Etat, par le biais de contrats aidés, que la famille aurait reçue entre janvier 2014 et juin 2016.

Sauf que lors du contrôle de l’inspection du travail, les dirigeants de l’association n’ont pu fournir aucun élément matériel probant pour prouver la réalité des emplois.

De plus, selon le Parisien, plus de 350 000 euros de cotisations sociales, notamment Urssaf, n’auraient pas été réglées, et depuis l’association a fermé. Enfin, toujours d’après les informations du journal, huit membres de la famille Luhaka, tous habitant à Aulnay-sous-Bois, ont perçu de l’association plus de 170 000 euros de rémunérations par virement, « dont 52 000 euros sur le seul compte de Théo ».

Quand on pense qu’il y a à peine quelques jours, surfant sur l’émotion du scénario « Théo violé », la sœur et la mère de la prétendue victime, osaient « faire appel aux dons » pour aider Théo !!!

« C’est une affaire qui embarrasse les autorités, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’Etat »

Tu m’étonnes ! Quand on voit avec quelle célérité toute la clique « bienpensante » s’est jetée goulument sur la défense de ce nouveau martyr, histoire de bien étaler le bon cœur de ceux qui sont donc incontestablement « du côté des gentils » … on ne peut s’empêcher de s’esbaudir !

Sauf qu’après avoir calmé nos hoquets et s’être essuyé les yeux, on se demande qui va bien pouvoir payer la note de tout ceci, auquel il faut ajouter tous les dégâts collatéraux des saccages de rues, incendies de voitures … ?

Je crains d’avoir la réponse !

http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-famille-de-theo-au-coeur-d-une-enquete-financiere-23-02-2017-6705981.php

https://www.europe-israel.org/2017/02/exclusif-la-famille-de-theo-au-coeur-dune-enquete-financiere/

Comment se faire berner par plus manipulateur que soi ?

Demandez-le donc à tous les abrutis s’étant jetés sans réfléchir sur ce met de choix pour discréditer une police qu’ils ne respectent pas : le pseudo viol d’un « gamin innocent » … Vous rendez-vous compte ma bonne dame, où nous en sommes rendus ?

Quelle jouissance de constater que tous les habituels donneurs de leçons aux citoyens, qui dès lors qu’ils prétendent aimer la France et vouloir la sauver des griffes des usurpateurs du pouvoir, sont étiquetés « fascistes », « racistes », « nauséabonds », j’en passe et des meilleures… ont trouvé leur maître en mensonges et roublardises, en se précipitant stupidement, la tête la première dans une magnifique entourloupe, scénario monté de toutes pièces pour salir (un peu plus) les policiers et souligner la « victimisation » de ceux qui s’avèrent n’être que des crapules !

Cette fois-ci, l’effet boomerang ne s’est pas fait attendre, et c’est tant mieux !

Les médias qui n’ont pas marché, mais véritablement couru, en rajoutant chaque jour, une nouvelle louche à la version officielle, n’ont émis aucun doute sur celle de Théo, et n’ont jamais accordé le bénéfice du doute aux policiers et notamment à celui accusé de viol ; s’ils sont aujourd’hui totalement ridiculisés et un peu plus décrédibilisés, comme tous les protagonistes de cette puante histoire, c’est bien fait pour eux … quand on remue la m… il ne faut pas s’étonner de s’en trouver éclaboussés !

De cette scandaleuse affaire, seule Marine Le Pen en sort grandie, puisque seule à n’avoir pas hurlé avec les loups, et avoir fait preuve de suffisamment d’honnêteté pour ne pas tirer sur l’ambulance !

C.Q.F.D.

Josiane Filio

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 05:43

Est-ce vraiment Marine Le Pen qui pose problème aux Juifs de France ?

Publié le 26 février 2017 - par  

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/Marinejuifs2.jpg

Ça ne date pas d’aujourd’hui et à l’époque Marine n’y était pas.

Résumé de l’épisode précédent :

Il existe de nombreuses versions de ce que nous appelons “la bible” et plus précisément l’Ancien Testament et selon Mauro Biglino (spécialiste de l’hébreux antique) deux façons différentes de la lire

1- canaliser vers l’étayage d’une vision religieuse monothéiste.

2- considérer que ce texte relate des faits historiques réels comme Schliemann l’a fait avec l’Iliade pour retrouver Troie et Mycènes.

Dans l’optique monothéisante, les El, Elohim et autres Yahvé deviennent un seul et même dieu unique, éternel et créateur du ciel et de la terre.

Mais, dans l’hébreux antique les mots «dieu», «créer», «éternité» n’existent pas.

Dans l’optique « livre d’histoires vraies » ce texte raconte que la région a été envahie par une “race” supérieure de colonisateurs qui s’appellent des Elohim dont le chef s’appelle Elyon et en dessous duquel d’autres Elohim ont une fonction de législateurs, ministres et juges. Ces colonisateurs se sont partagé le territoire et des régions leur ont été attribuées : les Israélites sont confiés à la garde de l’Elohim qui s’appelle Yahvé, les Moabites à Kemosh, les Ammonites à Milkom et les Edomites à Qosh.

Ces Elohim sont mortels et quelquefois s’accouplent avec les femelles Adam qui sont les indigènes et il en naît des ghibborim qui sont des sur-hommes.

Pour comprendre aujourd’hui, il faut remonter à l’histoire d’Abram.

Si on lit le texte littéralement, Abram a épousé sa demi-sœur Saraï… pas étonnant dès lors que, suite à la consanguinité, ils ne puissent pas avoir d’enfants. Par contre Abram a un fils, Ismaël, avec Agar, la servante égyptienne de sa femme Saraï.

Là commence le gros problème car Ismaël est donc le premier fils d’Abram seulement voilà, Yahvé, leur Elohim “rend visite” à Saraï et ensuite elle aussi a un fils : Isaac. Si Abram peut procréer avec Agar et Saraï avec Yahvé c’est qu’il y a bien incompatibilité biologique entre Abram et sa demi-sœur Saraï.

Isaac est donc le deuxième fils d’Abram, donc les droits d’aînesse appartiennent à Ismaël, mais puisque Isaac est en réalité fils de l’Elohim Yahvé… il est un ghibborim c.-à-d, un être supérieur aux simples humains Adam…

En plus, Saraï, jalouse d’Agar et, justement, prévoyant des problèmes de succession, obtient de Abram qu’il exile Agar et son fils Ismaël au fin fond de l’Arabie… Là, Ismaël va devenir le père des Arabes qui depuis lors sont les frères ennemis des Israéliens… (Isaac va devenir le père de Jacob qui va changer son nom en Israël) car, bien avant la création de l’état d’Israël en 1948, “Israël a spolié Ismaël de son droit d’aînesse”…

La rivalité entre frères ennemis est un classique: dès le début Caïn et Abel, ensuite Ismaël et Isaac, mais aussi Jacob et Esaü… etc. voire même Remus et Romulus et tant d’autres.

A l’époque il y avait une curieuse coutume : offrir ce qu’on a de plus cher en holocauste à son Elohim, cela signifie. le brûler sur un autel… et entre autres ce qu’on a de plus cher c’est son fils aîné… Notre Abram veut sacrifier son fils Isaac à son Elohim Yahvé, (en fait Isaac n’est pas le fils d’Abram mais celui de Yahvé…) alors, au dernier moment Yahvé lui dit que non, un mouton fera l’affaire. Action qui va peser sur le destin de tous les moutons à venir et qui vont être égorgés lors de la fête de l’égorgement du mouton… (histoire qui ne devrait pas concerner les arabo-musulmans puisqu’il ne s’agit pas de Ismaël mais d’Isaac) Oh la la…

Mais, c’est alors que l’Elohim Yahvé dit à son sujet Abram de se couper le prépuce comme signe d’allégeance/fidélité…

Pourquoi ? à l’époque ils n’avaient pas de carte d’identité, ni de microcip, alors pour marquer l’appartenance aux partisans/sujets de Yahvé, voilà un signe indélébile…

Exemple : à Sodome et Gomorrhe il y a mutinerie à bord et ils veulent se détacher de leur Elohim pour en suivre un autre. «Ils ont abandonné l’alliance avec Yahvé»… Alors un soir il y a trois individus qui arrivent et qu’Abram reconnait comme appartenant aux Elohim et qui viennent exterminer les habitants de Sodome et Gomorrhe qui sont des traîtres… On se souviendra du plaidoyer d’Abram pour sauver les villes si on y découvre des “justes”… Alors on va compter le nombre des “justes”… qui ne sont pas des “modèles de sagesse” mais, très terre à terre, des “ajustés” par… la circoncision… Voilà : (toujours selon Biglino) la circoncision sert à reconnaître les “justes”… à une époque où on ne disposait pas de carte à puce. Et, puisqu’on n’y trouve pas d’ajustés, cela signifie qu’il ne font pas partie de l’écurie de l’Elohim Yahvé et sont donc éliminés par le feu.

«Depuis l’empereur Justinien en 543 cet épisode a été utilisé pour justifier la répression de l’homosexualité. Une telle interprétation est présente à partir du IV° siècle mais n’est pas fidèle au texte» wiki.

On pourrait ajouter que ce signe d’alliance entre Yahvé et son sujet Abram concerne plus les descendants d’Ismaël puisqu’ Ismaël est le vrai fils d’Abram et moins les descendants d’Isaac puisque celui-ci est en fait fils de l’Elohim Yahvé. Mais, ça c’est encore une autre discussion qui mène très loin car cela signifierait que les «arabo-musulmans» sont des descendants de l’humain Abram tandis que les «israëlo-juifs» ne sont pas des descendants de l’humain Abram mais de l’Elohim Yahvé et qu’ils sont donc descendants de ghibborim qui sont des sur-hommes… d’où la «jalousie» des fils d’Ismaël envers les fils d’Israël.

Israël = fils d’Elohim = ghibborim = peuple élu = supérieur… aussi dans les domaines des arts, sciences et Prix Nobel… ? Oh la la…

Et nous là-dedans ? Qui ne sommes fils de personne, toute cette affaire nous concerne-t-elle ?

Quid de la circoncision sur le psychisme du bébé qui subit un acte aussi violent ou sur le vécu sexuel ?

Aujourd’hui, alors que la fessée est interdite au titre de violence sur mineurs, faut-il interdire la circoncision ? Non, à condition qu’elle soit pratiquée sur des adultes consentants comme cela a été le cas d’Abram qui avait 90 ans lors de son geste.

Aujourd’hui cette affaire de frères ennemis entre descendants de Ismaël, père des Arabes et Israël, père des Juifs, continue à empoisonner non seulement leurs relations entre eux mais aussi le reste du monde.

Si les musulmans se battent entre chiites et sunnites, ils se battent aussi entre musulmans et juifs, Philistins/Palestiniens et Israéliens, ça n’en finit pas, non seulement depuis 1948 mais ça remonte à la nuit des temps… regardez sur Wikipédia : le problème de Gaza existait déjà en 830 avant Jésus Christ…

Cette diatribe entre «circoncis» du Moyen Orient regarde-t-elle les «non-circoncis» de l’Europe ?

Donc, si aujourd’hui on dit que ce n’est pas «la droite européenne» qui constitue un « problème » pour les « Israëlo-juifs», mais bien les « Arabo-musulmans», il ne s’agit pas d’antisémitisme, ni d’islamophobie, il s’agit d’Histoire, vraiment trèèèès ancienne… puisque depuis Abram, c’est comme ça.

Est-ce donc Marine Le Pen qui constitue un « problème » pour les Juifs de France ?

L’Ancien Testament écrit en hébreu concerne le Moyen Orient tandis que le Nouveau Testament écrit en grec est plus conforme à l’Europe.

Risquons-nous des frictions entre «circoncis» et «non-circoncis» ? «Ancien Testament» vs «Nouveau Testament» ? «halal/kasher» vs «gaulois» ? «Moyen Orient» vs «Europe» ? «homme du désert» vs «homme de la forêt» ? «religiosité» vs «laïcité» etc.

Cette dualité est le contraire du vivre ensemble multikulti dans lequel nous avions tant d’espoir et d’illusions. Ce n’est pas du charabia vieillot sans intérêt, c’est un héritage génétique qui depuis la nuit des temps est inscrit dans notre subconscient et dont on se passerait bien.

N’est-il donc pas grand temps de dire que :

«Hé, les gars, on n’est plus en 2000 avant Jésus Christ, on est en 2000 après Jésus Christ… ça ne nous concerne pas ; nous, on n’est pas preneur. » mais aussi: “Qu’est-ce que Marine Le Pen a à voir dans l’héritage d’Abram?”

Anne Lauwaert

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 05:35

Argumenter, c’est renoncer à se battre, seule la victoire compte

Publié le 26 février 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2014/12/charlesmartelpoitiers.jpg

Il serait temps d’appliquer des idées simples dans cet orient compliqué.

Ne pas hésiter à faire comme Alexandre avec le nœud Gordien, trancher.

Trop de subtilités tuent le bon sens. Il est temps de revenir au basique. Laisser parler les tripes.

Nos ennemis ne se compliquent pas le raisonnement, ils tranchent. Argumenter c’est renoncer à se battre, c’est rechercher une lâche échappatoire. Il faut une réplique à la mesure de l’agression : supprimer l’agresseur.

Une société qui se complaît dans l’amour de l’autre est vouée à disparaître. L’amour n’est pas une politique mais une soumission.

L’occident est oxydé, rouillé, Nous sommes arrivé au stade ultime de la chute de l’empire Romain. Après avoir dominé le monde, il est anéanti par des barbares. L’occident acceptera-t-il cette fin misérable ?  Je le crains.

Les bons sentiments, laissons-les aux bonnes âmes qui trouvent une consolation dans le secours de leur prochain. Assumons notre part de barbarie à opposer aux barbares au risque de nous voir nous-mêmes anéanties ou barbarisés.

Levez-vous, armées de l’ombre, ouvrez-vous et faites briller la lumière qui illumine votre combat, portez haut vos fanions. Seule la victoire compte.

Guy Sebag

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 05:29

Trump, grâce à Hollande, pas d’attentats musulmans en France !

Publié le 26 février 2017 - par  

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/hollande-pas-d-armes-a-feu.jpg

L’avorton de l’Elysée a encore frappé ! On croit toujours qu’il nous a tout fait, mais non ; il trouve toujours pire, encore et encore !

Il est vrai que depuis cinq ans que nous supportons sa trogne de bouffon bouffi, ses blagues stupides, son manque total de classe tant en attitudes qu’en vêtures … il nous en a fait avaler des couleuvres, cet incompétent puissance 100 !

Nous pensions qu’après avoir jeté le gant, il allait se calmer, profitant benoîtement des quelques mois qui lui restent pour se goinfrer aux frais de la princesse.

Bien au contraire, on dirait qu’il a carrément pété une durite et que son cynisme tourne désormais en roue libre, veillant à faire le plus de mal possible dans le peu de temps qui lui reste.

Il s’est encore lamentablement illustré récemment au chevet d’un escroc mythomane, quand on ne le voit jamais au chevet des policiers blessés dans le cadre de leur profession, rendue encore plus périlleuse avec un tel avorton au sommet de l’Etat ; dans ce cas il se contente du minimum syndical : recueillement devant une plaque d’égout ou discours bégayant et parfaitement insincère devant les familles éplorées des victimes qu’il n’a pas su protéger …

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/hollande-et-le-cerceuil.jpg

Non content d’avoir ridiculisé la France une nouvelle fois, et de décider de la boucler dorénavant, il vient encore de nous estomaquer par une sortie tellement énorme que cette fois-ci, il n’y a pas de doute : sa santé mentale est sérieusement atteinte ; son indécent vice congénital n’est plus seul responsable… il semblerait que désormais Alzheimer ait frappé au sommet de l’Etat et que Hollandescu ait perdu le peu de mémoire qui lui restait, puisqu’il vient de prétendre le plus sérieusement du monde, qu’en France il n’y a pas d’armes à feu !

Et les égorgements (pudiquement appelées blessures à la gorge par les merdias), les attentats à la kalachnikov … ils ont été réalisés avec des couteaux à couper le beurre et des pistolets à eau peut-être ?

Et pendant qu’il nous saoule avec ses sorties de plus en plus vénéneuses, ses sbires sont à la manœuvre pour plomber les présidentielles, qui n’ont jamais été aussi nauséabondes, puisque les coups bas les plus sordides sont utilisés pour tenter d’empêcher la seule candidate ayant réellement le profil du poste d’accéder au poste que les LRPS ne veut lâcher en aucun cas !

Les citoyens sont inquiets : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion France ?

Un pilote, NON ! Mais des traîtres à la Patrie … en pagaille !

A nous de nous en débarrasser de toute urgence, avant qu’il n’aille plus avant dans leurs machiavéliques machinations !

Josiane Filio

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 02:41

La fuite des Coptes en Egypte prépare-t-elle celle des chrétiens en France ?

Publié le 25 février 2017 - par -

Coptes tués par l’armée en Egypte en raison de leur foi


Cette semaine,  des Chrétiens coptes ont dû fuir le nord de la péninsule du  Sinai  et trouver refuge dans l’église évangélique d’Ismayilia à la suite d’une série d’attaques ayant fait trois morts, ont annoncé vendredi les autorités religieuses.  250 personnes, terrorisées et traumatisées, ont été accueillies, des dizaines d’autres pourraient les rejoindre. Ces attaques de plus en plus fréquentes sont menées par l’EI, très actif dans la région où la vie des Coptes est placée sous le signe de la peur au quotidien.

On ne peut pas dire que l’événement ait fait grand bruit dans la presse en France  plus occupée de l’état de santé d’un certaine victime d’une matraque, des dernières déclarations de Donald Trump ou d’un énième retournement de veste de François Bayrou.

Et pourtant, voilà une situation qui dure et s’aggrave au fil des ans.

On n’a peut-être pas oublié l’attaque sanglante  de la cathédrale copte du Caire en décembre 2016 qui avait fait au moins 25 morts et quelque bruit dans la presse occidentale. Ce sont les faits les plus visibles et susceptibles de trouver quelque écho.

Mais depuis des décennies en Egypte, la situation des non musulmans, et plus particulièrement des chrétiens  coptes,  est une suite de souffrances.

Ce sont tout d’abord  une longue liste de vexations, discrimination, et exactions au plan religieux. Ainsi, la réfection d’églises ne peut se faire qu’avec un permis octroyé par les autorités. Les attaques contre les symboles chrétiens sont fréquents jusqu’à la destruction  de lieux de culte, églises et monastères.

Les  conversions sont interdites sauf à l’Islam,  au motif que celle-ci est la dernière en date des religions et que toute conversion serait un retour en arrière. Au nom de ce même postulat,  le christianisme est dénigré dans les manuels scolaires, et les écoles chrétiennes tenues de fournir une salle de prières musulmane.  Tout comme dans certains pays de l’Afrique sub-saharienne, le pays connaît  des enlèvements de mineures chrétiennes  et mariages forcés  à un musulman avec conversion, tout cela sans que les autorités ne fassent grand chose pour protéger cette population.

Plus largement, ce sont des discriminations au plan citoyen. L’accès à certaines fonctions ou professions est interdite aux non musulmans. Ainsi, la population chrétienne en Egypte, qui s’est réduite au fil des siècles  à 15% de la population globale, ne compte que 1,5% dans la fonction publique. Le métier d’obstétricien lui est interdit.

Plus encore,  le Syndicat des Médecins contrôlé par les Frères Musulmans,  s’est illustré il y a quelques années en décrétant l’interdiction du don d’organes entre musulmans et chrétiens. Cette loi, qui ne saurait être qualifiée autrement que de raciste, a pour corollaire de réduire considérablement les chances de survie de la population … chrétienne, celle-ci n’étant plus maintenant, rappelons-le, qu’une minorité.

La religion chrétienne est tout au plus considérée comme un reliquat du passé à éradiquer. Après tout, les Chrétiens ont eu quatorze siècles pour se convertir !  Au pire, la population copte  est vouée à un génocide à l’arménienne sans susciter l’émoi que cela mériterait en Occident. Rappelons que les Chrétiens d’Occident, se firent longuement tirer l’oreille pour répondre à l’appel au secours de leurs frères d’Orient. L’histoire bégaye.

Il ne serait peut-être pas mauvais que nos inconditionnels du vivre-ensemble se remémorent ces faits et, la pression démographique aidant, s’interrogent pour savoir, si les lois de notre République pourraient nous empêcher de connaître pareille situation.

Florence Labbé

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 17:30

 


Il y aura toujours des Français pour trahir la France

Publié le 24 février 2017 - par  



Je me souviendrai toujours de la réponse que me fit le colonel Gardes, à Alger, début 1961, alors que l’OAS venait à peine de se manifester et que je ne pouvais croire que des Français, des « barbouzes », pourraient venir assassiner d’autres Français parce qu’ils voulaient uniquement que l’Algérie reste française :

– «Tu crois ça ? On trouve toujours des Français pour accomplir les actes les plus dégueulasses soit pour de l’argent, soit pour le pouvoir, soit par idéal personnel. Ne l’a-t-on pas vu lors de la dernière guerre : Il a fallu combien de temps pour que les communistes cessent de collaborer avec l’ennemi ? Combien de Français ont collaboré avec l’occupant allemand ? Combien ont dénoncé des résistants, livrés des juifs ? Et depuis le début de la guerre d’Algérie, combien de Français ont récolté des fonds pour le F.L.N., livré des armes, fabriqué et posé des bombes. Combien ? Alors tu peux en être certain, on en trouvera des tas pour venir foutre la merde ici et essayer de nous éliminer physiquement, sous des couvertures officieuses ou officielles».

C’est toujours d’actualité !

Le 24 février 1960, le réseau des « Porteurs de valises », organisé par Francis Jeanson et son bras droit, le communiste, anticolonialiste et activiste, Henri Curiel, fils de banquier, chargé du transfert des fonds entre la France et la Suisse et de l’achat des armes de guerre et des explosifs, qui serviront à assassiner nos soldats, vos enfants et nos enfants, était démantelé.

Il s’agissait véritablement d’une cinquième colonne composée de communistes, gauchistes, syndicalistes, trotskistes, de nombreux artistes, intellectuels, etc.

Depuis le 2 octobre 1957 il avait été mis en place pour apporter un soutien au FLN. Ses missions :

*Fournir des hébergements. (Héberger un algérien, ce n’est pas aider le FLN, c’est soustraire un homme à l’arrestation et à la torture). Dixit Francis Jeanson.

*Recherche de planques et de véhicules sûrs.

*Franchissement des frontières.

*Collecter, transporter et transférer des fonds. (Des sommes énormes recueillies par racket organisé contre les 400.000 Algériens travaillant en France, tous taxés de gré ou de force : 2000 francs (1957) pour les salariés et un pourcentage sur le CA pour les commerçants, artisans, professions libérales, trafic de drogue, bordels, tripots de jeux, bonneteau, etc. Chaque mois de 400 à 500 millions. 1% de ces sommes était alloué aux porteurs et les permanents : Jeanson, Curiel, Bolo, Cuena, etc. recevaient un salaire de 75.000 francs/mois.)

*Fournir des faux papiers aux agents ennemis opérant en métropole.

*Achat d’armes et d’explosifs.

*Recrutement continu de complices de nos ennemis, le FLN.

« Si nous avions pu passer des petites annonces nous aurions refusé du monde ».Dixit Francis Jeanson.

Il est vrai que du monde il n’en manquait pas pour planquer les terroristes et « porter les valises », surtout dans le milieu des artistes : (Liste non-exhaustive)  Serge Reggiani, Roger Pigaut, Jacques Charby, André Thorent, Paul Crochet, Jacques Trebout, Raoul Sangla, Georges Arnaud (Le salaire de la peur), Georgina Dufoix, Paul-Marie de la Gorce, Michel Rocard, Jean Daniel, Roland Castro, Hervé Bourges, Alain Geismar, Bernard Kouchner, Henri Alleg, Georges Suffert, Jacques Vergès, Hélène Cuena, Jacques Rispail, Christian Nucci, Michel Pezet, Pierre Vidal-Naquet, Françoise Sagan, docteur Chaulet, Professeurs D’Alsace et Veullay, prêtres de la mission de France, les abbés Mamet, Davezies, Boudouresque, etc.

Le procès débuta le 5 septembre 1960.

Comparaissaient 18 Français et 6 Algériens.

Furent prononcées 15 condamnations à 10 ans de prison, maximum de la peine.

Trois autres à 5 ans, 3 ans et 8 mois et 9 acquittements.

La plupart seront libérés lors des « accords d’Évian » sur exigence des représentants algériens du FLN.

En fuite à l’étranger, Francis Jeanson sera jugé par contumace en octobre 1960. Coupable de haute trahison il sera condamné à 10 années de réclusion criminelle.

Il sera amnistié en 1966.

Francis Jeanson se défend d’avoir trahi la France. Il se justifie par fidélité aux idéaux sur lesquels, selon lui, doivent s’appuyer les Français. Les départements d’Algérie, dit-il, ne sont pas soumis aux lois de la République. Il faut soutenir la juste cause du mouvement national algérien.

Immédiatement les intellectuels et artistes de gauche apportent leur total soutien et Maurice Blanchet rédige le « Manifeste des 121 » : « Nous jugeons justifié le refus de prendre les  armes contre le peuple algérien. Nous jugeons justifié la conduite des Français qui estiment de leur devoir d’apporter aide et protection aux Algériens opprimés au nom du peuple français ».

Suivent les signatures de : J.P.Sartre, Simone de Beauvoir, André Breton, Pierre Boulez, François Truffaut, Danièle Delorme, Françoise Sagan, Catherine Sauvage, Alain Cuny, Alain Resnais, Simone Signoret, André Mandouze, Florence Malraux et j’en oublie 108 autres.

Après l’indépendance de l’Algérie, certains de ces « porteurs de valises » rejoignent l’Algérie, espérant une reconnaissance.

Francis Jeanson choisira de rester en France. Il décèdera le 2 août 2009 à Arès, Bassin d’Arcachon en Aquitaine.

Le colonel Gardes avait raison : il y a toujours eu et il y aura toujours des Français pour trahir la France, pactiser et porter aide et assistance à ses ennemis.

Manuel Gomez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 02:38

Colonisation et crime contre l’humanité ? Parlons du Congo belge, Macron…

Publié le 23 février 2017 - par 

Quand Macron proclame que « la colonisation est  un crime contre l’humanité », ça me concerne ! Je n’étais pas dans cette Algérie qui avait été libérée du joug ottoman par les Français, mais j’étais au Congo Belge qui avait été acheté par le roi Léopold II avec ses petites économies personnelles. Quand Léopold II a voulu donner le Congo au peuple belge, celui-ci n’en a pas voulu parce que l’entretien allait coûter trop cher… La Chambre finira par accepter le testament de Léopold en 1908.

De 1914 à 1918 la Belgique est dévastée par la première guerre mondiale. Elle se relève, mais en 1940 rebelote avec  la deuxième guerre mondiale. Des villes comme Tournai ont été rasées par les bombardements. A partir de 1945, la Belgique doit à nouveau tout reconstruire. En 1956 donc à peine 10 ans après la fin de la guerre, ma mère et moi avons accompagné mon père qui avait été envoyé au Congo Belge pour y créer une école pour former des enseignants indigènes, non pas pour le compte d’une ONG mais pour le compte du gouvernement belge, malgré tous les soucis qu’il avait en métropole.

De 1956 à 1959 nous avons vécu au Congo Belge. Dans l’entre deux guerres, l’armée belge avait mis fin à la traite des nègres arabo-musulmane vers Zanzibar. Le Congo Belge était devenu un pays moderne, où, pour tout le monde, tout fonctionnait : routes, ponts, chemins de fer, aéroports, navigation sur les fleuves, poste, banques, hôpitaux, commerce, écoles, installations sportives, égouts, eau potable courante, électricité, agriculture, lutte contre la malaria, poliomyélite, maladie du sommeil et autres.

Il y avait des écoles primaires, secondaires et les premières années d’université.

Il y avait des noirs dans les écoles des blancs, pas avec des diplômes de complaisance, mais des élèves dont les parents étaient conscients de la nécessité d’étudier et d’obtenir des diplômes pour l’avenir, des élèves qui avaient suivi le cursus complet : école primaire et secondaire.

La sécurité était telle que le soir nous allions encore faire un tour au “Centre”, que nous assistions aux fêtes dans la prison de haute sécurité où les prisonniers jouaient du Molière traduit en kiSwahili, sécurité à tel point que mon père, ma mère et moi avons fait le trajet Jadotville – Cape Town tranquillement avec notre petite Coccinelle VW : 5236 km à nous trois dans la brousse.

Si les enfants dont je faisais partie avaient pu continuer l’école qui était multiculturelle avec non seulement des Belges et des Congolais mais aussi toutes les autres nationalités avec lesquelles nous vivions, Grecs, Portugais, Italiens, Indiens, Chinois, Suisses, Juifs souvent séfarades qui formaient une communauté très active et même des Américains dont on disait que c’étaient des espions… si les enfants de tout ce monde bariolé avaient pu continuer à grandir ensemble comme c’était le cas, aujourd’hui le Congo serait le pays le plus riche et le plus moderne du monde.

Et pourtant, un pas beau matin, on nous a dit Stop ! C’est fini !

Ce n’est qu’en 2008 que j’ai compris. En passant à la FNAC de Bruxelles j’ai vu par hasard le livre “Chief of station, Congo : fighting the cold war in a hot zone” de Larry Devlin le chef de la CIA à Léopoldville en 1960.

Ce qu’il écrit est très simple : la décolonisation du Congo Belge ça n’a rien eu d’humanitaire, ni d’idylliquement vertueux, mais, tout à fait prosaïquement, les Russes voulaient l’uranium du Katanga, les Américains ne voulaient pas que les Russes s’en approprient mais le voulaient pour eux-mêmes… alors vous savez quoi ? Simple : ils ont foutu le bordel et le tour était joué.

Lumumba ? Un héros? Mais nooon… un pauv’type manipulé par les uns et par les autres et qui va finir victime de tous les plus sinistres cynismes…

Et les idiots utiles ont marché dans la combine. Les petites gens ont payé le prix très fort, pas seulement nous qui avons perdu notre paradis terrestre mais surtout les Congolais et les Rwandais.

Eh bien, ça, Monsieur Macron, ça, c’est un crime contre l’humanité !

Larry Devlin nous explique qui était derrière l’assassinat du Congo Belge, maintenant il faut nous expliquer qui est derrière  Macron.

Anne Lauwaert

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 02:36

Confrontation : Ou nous écrasons l’offensive des islamistes, où nous serons islamisés

Publié le 23 février 2017 - par  

Le numéro deux de Confrontation est paru. Dans ce passionnant numéro, vous pourrez lire un long entretien avec Pierre Cassen, interrogé par le rédacteur en chef Jean-François Touzé. A lire jusqu’au bout…

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/Confrontation.png

Un entretien avec Pierre Cassen

« Ou nous écrasons l’offensive des islamistes, où nous serons islamisés »

En quelques années, Riposte laïque s’est imposée comme un élément incontournable du combat patriotique face à la menace islamique et à l’abaissement de notre nation. Par ses analyses, ses prises de position, ses informations, Riposte laïque a élargi le champ d’action des nationaux. Autant de bonnes raisons de rencontrer son fondateur, Pierre Cassen.

Riposte laïque c’est un site internet, une centrale d’énergie et un lieu de rencontres. C’est aussi et surtout l’expression d’un esprit de résistance face à la menace islamique. Pouvez- vous nous présenter les raisons qui ont présidé à sa création ?

Pierre Cassen : J’avais mené, en 2003, à travers la campagne pour une loi contre les signes religieux à l’école, une bataille politique avec des laïques de la gauche républicaine. J’étais à la tête d’un journal en ligne, Respublica, qu’en 4 ans, nous avions mené d’une lecture confidentielle à des milliers de visiteurs quotidiens. Et je ne supportais plus le discours officiel de ces laïques de gauche, la plupart du temps franc-maçons. Je n’en pouvais plus de leur sectarisme contre des républicains de droite, et de leur relativisme sur les religions, renvoyées dos-à-dos, quand seul l’islam nous posait problème.

Le détonateur a été une histoire de gite de montagne, où la propriétaire, Fanny Truchelut, a demandé à deux musulmanes de retirer leur voile dans les parties communes du gite. Mes amis et moi la soutenions sans la moindre réserve, les laïquement corrects nous expliquaient que ce n’était pas cela la laïcité. Donc, selon eux, la loi de 1905, c’est autoriser le voile, et sa symbolique, à envahir l’espace public. Ajoutez que Fanny avait accepté l’avocat de Villiers (fourni gratuitement), et toutes les conditions étaient réunies pour que la gauche Fourest la salisse, alors que nous l’avons défendue jusqu’au bout. A partir de là, la rupture était consommée, et Riposte Laïque, clairement tourné contre l’islamisation de la France, animé au départ par des militants venant tous de la gauche, pouvait voir le jour, le 29 août 2007.

Vous venez de la gauche et même de l’extrême gauche. Il y a vingt ans, nos rencontres n’auraient sans doute pas été placées sous le signe de la plus parfaite sérénité. Pourtant nous nous retrouvons sur une même ligne de front. L’offensive islamique contre notre civilisation est-elle la seule raison de ces rapprochements ou, plus globalement, assiste-t-on à la convergence de volontés retrouvées de mettre en oeuvre un processus de reconstruction de ce qui furent les bases de la Nation et de la Civilisation ?

J’ai naturellement beaucoup réfléchi à ce qu’aurait donné notre rencontre il y a 20 ans, quand je considérais que la question incontournable était le social. Je n’avais pas encore compris que j’aimais autant la France, sans oser me l’avouer, de peur d’être classé à l’extrême droite. Je ne renie rien de mon passé syndical, je suis même prêt à démontrer à qui le veut que les ouvriers du livre CGT, notamment typographes et rotativistes, étaient des syndicalistes identitaires. J’ai été trotskiste parce que j’étais séduit par la radicalité sociale qui se dégageait de ces mouvements, même si moi, ouvrier, je n’aimais pas toujours le côté petit bourgeois de nombre de militants. Je ne supportais surtout pas le stalinisme, ni le fonctionnement du PCF à l’intérieur de la CGT. Disons que je suis passé de l’internationalisme au patriotisme, convaincu que c’est grâce à l’Etat-Nation et à la souveraineté de ses frontières qu’on peut défendre le salariat. Mais l’essentiel n’est pas de savoir d’où on vient, mais où on va, et la défense de notre civilisation, donc de nos libertés, me paraît un dénominateur commun rassembleur.

Revenons à la guerre qui nous occupe aujourd’hui. Vous ne semblez pas opérer de distinction particulière entre islamisme totalitaire, radical et politique et islam tout court ? C’est la marque de Riposte Laïque depuis dix ans. C’est un apostat de l’islam, Pascal Hilout, né Mohamed, qui nous a harcelés jusqu’à ce que nous cessions rapidement cette précaution de langage. L’islamisme est une imposture qui ne sert qu’à nous faire accepter l’islam. Nous aggravons même notre cas en affirmant, suivant les conseils de notre bon ami René Marchand, que l’islam n’est pas une religion, mais un dogme politico-religieux guerrier qui ne peut exister que par la conquête.

Nous aimons rappeler cette phrase du poète kabyle Ferhat Mehenni : « L’islam, c’est l’islamisme au repos, l’islamisme, c’est l’islam en action ». Et nous adorons provoquer les cris de vierges effarouchées de la gauche bien-pensante, quand nous rappelons ces fondamentaux de RL, parce que cela met à bas toutes leurs théories à deux balles sur les musulmans modérés et l’islam de France.

Le problème de l’Islam en France est avant tout celui de l’immigration de remplacement. Quelles solutions prônez-vous pour mettre fin à cette nouvelle colonisation ?

C’est trop réducteur, selon moi, de se contenter de ce raccourci. Si vous installez dix millions de bouddhistes en France, vous aurez une immigration de remplacement, mais pas de volonté guerrière, pas de revendications communautaristes permanentes et pas d’attentats. Nous serons bien évidemment d’accord pour arrêter immédiatement toute immigration, et l’ancien syndicaliste rappelle que les partis et organisations ouvrières, dans les années 1920 et 1930, s’opposaient à l’immigration en période de chômage de masse. Il y a donc une spécificité du combat à mener contre l’islam.

Il n’y a pas de cohabitation paisible possible entre les disciples d’Allah et nous. Ou nous écrasons l’offensive des islamistes, où nous serons islamisés. Nous jouons donc, dans les quelques années qui arrivent, notre civilisation, notre France, face à des musulmans qui, pour respecter leurs textes sacrés, nous font la guerre, à leur manière, quotidiennement. Dans un tel contexte, on n’a qu’un devoir, gagner cette guerre. Donc, on ferme les casernes de l’ennemi, les mosquées. Donc, on interdit l’uniforme de
l’ennemi, le voile, les djellabas et les kamis. Donc, on interdit les financements de l’ennemi, le halal. Donc on interdit toute visibilité de l’islam, sur le territoire français. Et on expulse, ou on exile, tous ceux (30 % selon une enquête de l’Institut Montaigne, mais 50 % de jeunes) qui pensent que les lois de la charia sont supérieures à celles de la France.

A ceux qui me disent que cela déclencherait une guerre, je réponds que si la cinquième puissance du monde ne peut gagner une guerre contre une population qui représente aujourd’hui 15 % du pays, ce pays est définitivement perdu, puisque dans une génération, ce chiffre aura doublé.

Le principal obstacle à la résolution du problème migratoire et à la contre-offensive anti islamique n’est-il pas l’état de droit et le juridisme ? En temps de guerre des mesures dérogatoires aux législations ordinaires ne sont-elles pas nécessaires ?

Ces législations sont déjà insupportables en temps de paix, et confirment la dictature des juges de l’UE contre des politiques qui ont abandonné leurs prérogatives. Alors en temps de guerre… Ce sont Trump ou Poutine qui vont reprocher à la France d’appliquer ce qu’ils préconisent quotidiennement, contre l’invasion islamiste ? La menace Clinton n’existe plus pour agir en France comme les Etats-Unis l’ont fait contre les Serbes, alors, ne nous compliquons pas la vie, et laissons à Cazeneuve un prétendu Etat de droit qui ne sert qu’à masquer sa veulerie face à 20 000 fichés S qu’il laisse en libertés, et à la cinquième colonne de clandestins, majoritairement musulmans, qu’il laisse rentrer en France… Leur prétendu Etat de droit aggrave la mise en danger des Français.

Vos prises de positions courageuses vous ont valu de nombreuses convocations devant les tribunaux. Où en êtes-vous de ces procédures d’intimidation ?

Cela bat tous les records. Je me souviens qu’en 2013, au bout de cinq plaintes, nous avions tenu une conférence de presse, avec Robert Ménard, qui n’était pas encore maire de Béziers, et Karim Ouchikh, qui n’était pas encore président du Siel, pour protester contre cette chasse aux sorcières. On en est aujourd’hui, depuis cette époque, à 35 dépôts de plaintes contre nous, donc 25 procès à venir ! Parmi les plaignants, Cazeneuve (4 fois), Hidalgo (4 fois), Pierre Bergé, des associations musulmanes, des préfets socialistes et même les journalistes Fourest et Hénin. Bref, ce que nous appelions l’appareil d’Etat de la bourgeoisie, dans une autre vie. L’objectif est clair : nous frapper au portefeuille, pour nous faire taire, parce que nous n’acceptons pas leur soumission face à l’envahisseur, et encourageons nos compatriotes à résister. Et ce jour où je vous réponds, nous venons de recevoir la 36e plainte, selon un scénario bien rodé : le Mrap fait un signalement (sic !) et le Parquet dépose plainte.

Nous sommes à trois mois du premier tour de l’élection présidentielle. Riposte laïque compte-t-elle prendre position et s’engager en faveur de tel ou tel candidat ?

Je précise que notre mouvance comprend trois entités indépendantes les unes des autres : le site Riposte Laïque, sous la responsabilité de nos amis suisses, les éditions Riposte Laïque, qui ont déjà publié 16 livres, et sont dirigées par Ghislaine Dumesnil, et Résistance républicaine, présidée par Christine Tasin. RR, qui est une association avec des militants de terrain, soutiendra ouvertement Marine Le Pen. Cela ne sera pas le cas de Riposte Laïque, qui défend une notion plus large d’Union des Patriotes. Nous allons pilonner tous les responsables de l’islamisation du pays, c’est-à-dire tous les candidats immigrationnistes, de Macron à Mélenchon. Mais comme RL est un média ouvert au débat, nous laisserons des lecteurs sensibles à une prétendue évolution de Fillon sur l’islam s’exprimer. De même nous donnerons la parole à d’autres composantes du mouvement patriotique, je pense par exemple au Siel ou au Parti de la France. Mais la majorité des membres de notre rédaction est plutôt favorable à Marine Le Pen, même si beaucoup regrettent le discours trop timoré du FN sur l’islam, sans parler de la terrible phrase de sa présidente sur sa prétendue compatibilité avec la République.

Existe-t-il encore, selon vous, une voie politique à l’intérieur du Système ?

L’élection de Trump, aux Etats-Unis, et ce qu’il pourra faire, une fois en place, à partir du 20 janvier, répondra en grande partie à cette question. S’il peut appliquer le programme sur lequel il a été élu, cela montrera que les élections peuvent être un tremplin pour des grands changements de société. Si Geert Wilders devient Premier ministre hollandais, et si l’effet américain dope les mouvements patriotes européens, tout demeure possible. Si Marine bouleverse la donne en France, c’est un séisme en Europe et dans le monde… Après, les élections ne sont pas la seule voie possible, l’Histoire l’a souvent confirmé.

Riposte laïque a été à l’initiative de nombreuses manifestations. Avez-vous l’intention d’en programmer dans les prochaines semaines et, plus largement, quelles initiatives entend prendre Riposte Laïque d’ici l’été prochain ?

Nous avons multiplié les initiatives plutôt spectaculaires, depuis 2010 : Apéro saucisson pinard, Assises internationales contre l’islamisation de notre pays, Première manifestation contre l’islam, dans les rues de Paris, Assises pour la Liberté d’expression, Assises « Sauvons notre pays », et nombre de manifestations de rue, dans les endroits de France où cela demeure possible. Nous avons essayé, au lendemain de la décapitation d’Hervé Cornara, ou quand Anne Hidalgo bafoue la laïcité en commémorant le ramadan, de mobiliser les Parisiens. Nos amis du Siel font de même. Il faut faire un constat : même si ces dernières initiatives ont le mérite d’exister, elles ne mobilisent pas comme il le faudrait, preuve que nos compatriotes ont peur. Et aussi que les trois interdictions de manifester qui nous ont été faites par le pouvoir socialiste, notamment au lendemain de Charlie Hebdo, ont marqué les esprits, et que les gens ont peur de se déplacer pour rien. C’est une donnée. A Montpellier, notre ami Richard Roudier, avec la Ligue du Midi, peut mettre plusieurs centaines de militants dans les rues.

C’est bien, mais c’est peu… Qui est prêt à descendre dans la rue, au prochain et inévitable attentat islamique, pour ne pas l’abandonner aux allumeurs de bougie et aux islamo-collabos ? Une chose est certaine, nous fêterons cette année nos dix ans, sur une forme qui n’a pas encore été définie, mais qui peut répondre partiellement à votre question.

« Que mille fleurs s’épanouissent » est un beau slogan. Mais ne devons-nous pas, pour peser réellement, envisager dès à présent et dans la perspective de l’après 2017, un vaste rassemblement politique des énergies pour le relèvement de la France et l’éradication de la menace islamique ?

Depuis notre création, nous nous réclamons de l’Union des Patriotes, et avons accepté toutes les invitations des différentes sensibilités qui se réclament de cette cause, en mettant de côté toute approche sectaire. Je me suis même retrouvé dans une table ronde avec Pierre Vial et Alain Escada, un coup de Roland Hélie ! On s’est dit bonjour et on s’est dit au revoir, en respectant l’ampleur de nos divergences. Donc, bien évidemment, notre média – car nous ne sommes qu’un média – mettra en avant toutes les initiatives qui iront dans ce sens, voire s’y associera. Dans la Résistance à l’islamisation de la France, il y aura, je l’espère, plein de gens fort différents, unis par l’amour de leur pays, et le refus de sa disparition programmée. Mais l’élection présidentielle de 2017 marquera un tournant. Ne tournons pas autour du pot : que le FN gagne ou perde les prochaines élections, il faudra un contre-pouvoir patriote, qui
fasse entendre une autre voix, sur l’immigration, l’islam, l’insécurité, les médias et la justice, que celle de la frustrante dédiabolisation.

Propos recueillis par Jean-François Touzé

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 02:34

Haine des juifs, djihad : Meklat et Chaouat sont de vrais musulmans, messieurs les bobos…

Publié le 23 février 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/Paniquebobos.jpg La merdiasphère nous rejoue la partition de l’attentat déjoué au dernier moment. Avec un message clair: la menace islamiste est là, mais nos services veillent, même sous un gouvernement aux abois. Oubliez Marine, bon peuple: on ne va pas gâcher la fête multiculturelle pour quelques fanatiques.

 

Le scénario est classique: trois chances-pour-la-France 2.0, une bonne dose d’amateurisme d’adolescent attardé et les adultes qui interviennent au dernier moment pour rappeler qu’on ne joue pas avec le feu. Rien de bien nouveau, mais comme sur France 2, le feuilleton draine toujours autant d’auditeurs prédisposés à l’émotion programmée par télécommande.

 

Pendant que nos précieux cerbères se déchirent sur le sexe du démon, l’islamisation avance tranquillement. La bobosphère découvre, vierge effarouchée, que ses petits protégés ne sont pas si « Charlie » que ça, plutôt « Charlie Coulibaly ». L’affaire Medhi Meklat reflète à merveille les compromissions que sont capables d’accepter nos grands censeurs devant l’éternel, pour peu que le jeu de l’égalitarisme cosmopolite en vaille la chandelle.

 

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/02/22/31003-20170222ARTFIG00372-mehdi-meklat-ou-la-barbarie-a-visage-mediatique.php

 

Voici un garçon qui assume des convictions quelque peu éloignées des idéaux de grâce et d’humanisme portés par la caste bien-pensante. Ce qui ne l’empêche pas d’être adulé par les bourgeois « cool et rasta » du Xe arrondissement. Ceux-là mêmes qui ont goûté le plomb du boulevard Voltaire et du Bataclan.

Medhi Meklat, c’est une « star » du Bondy Blog, ce torchon banlieusard dans lequel les universitaires de Nanterre s’émoustillent de trouver un alignement de trois phrases compréhensibles issu de la diversité.

Le problème, c’est qu’en marge d’afficher sa petite tronche dans les cocktails parisiens et d’avoir ses entrées au Monde, Medhi Meklat est avant tout un musulman. Qui défend les siens, s’entend. Et ce, jusque dans les pires démonstrations de haine, criant à la mort des Blancs ou appelant Hitler à revenir pour débarrasser la « Fronce » de ses juifs.

 

Le tout sous un pseudonyme franchouillard, pour bien faire gober à qui veut que le danger, soyons-en certains, vient des Français de souche.

 

https://francais.rt.com/france/34181-racisme-antisemitisme-quand-etranges-tweets-

 

Devant un tel serpent à sonnette, les journaleux s’entortillent les neurones pour tenter d’écarter toute thèse islamiste. Ils en seraient presque touchants.

 

http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/02/22/l-affaire-meklat-symptome-revelateur_5083572_3232.html

 

On notera le message subliminal: « On l’a soutenu, mais on n’était pas au courant, on ne passe pas non plus nos week-ends ensemble. » C’est vrai qu’on a du mal à imaginer « Medhi du 9-3″savourer un « Barbier de Séville » au Théâtre de l’Opéra. Mais il avait l’air sympa, avec sa casquette et sa tête de dernier de la classe. Vraiment dommage qu’il soutienne le terrorisme.

 

Le garçon semble « très affecté » par la polémique. N’oublions pas qu’il vient d’un « quartier sensible ». La bonne nouvelle dans cette histoire : notre pauvre victime va quitter la Fronce, objet qu’il est de la violence de la fachosphère (interdit de rire).

 

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-365176-rattrape-par-ses-tweets-mehdi-meklat-annonce-quitter-la-france-provisoirement-se-disant-menace-par-la-fachosphere.html

 

Malheureusement, il semblerait que son exil ne soit que temporaire.

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/Paniquebobos2.jpgOn a moins parlé, en revanche, du Sieur Yacine Chaouat, assistant parlementaire du sénateur Roger Madec (PS). Il mérite pourtant toute notre considération. Un garçon fort sympathique, si l’on met de côté ses condamnations pour violences conjugales et les appels au djihad, teintés d’images d’égorgements, qu’il relaie sur sa page Facebook.

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/21/97001-20170221FILWWW00397-un-assistant-parlementaire-d-un-senateur-soupconne-d-apologie-du-terrorisme.php

 

Que du beau monde, ce grand remplacement. Après les journaleux terroristes de BFM, le propagandiste blogueur du Monde et le prêcheur islamique politicard, qu’est-ce qui nous attend? Un camionneur fou animateur de téléréalité? Une bombe humaine égérie de Chanel? Le tireur à la mitraillette président du Sénat?

 

Ne boudons pas notre plaisir d’attendre. La bobosphère regorge d’imagination et saura nous pondre un nouvel œuf à trois têtes. Reste à savoir laquelle avalera notre pays en premier. Personnellement, je trouve que celle des islamistes « bobocompatibles » en survêtement accuse déjà une certaine avance.

Lou Mantely

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 02:30

Bref, le malheureux Théo et sa famille ont juste détourné 670.000 euros…

Publié le 23 février 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/th%C3%A9ollande.jpg

Le président de la République au chevet de Theo

– Si le maire LR d’Aulnay, ancien syndicaliste policier, apporte illico son soutien indéfectible en attestant une famille au-dessus de tout soupçon,

– Si Hollande, toujours président (si, si !!) s’est précipité à son chevet en garantissant son comportement toujours exemplaire, et… ensuite une justice clairvoyante,

– Si des vedettes du show-bizz, bien connues pour leur engagement courageux quand il y a agressions, égorgements, décapitations, attentats, ont signé une pétition contre les violences policières

– Si l’intègre syndicat de la Magistrature en a fait de même,

– Si le « Bondy-blog (modèle d’honnêteté journalistique lui-aussi avec son écrivain dont le talent éblouit les Inrocks, Elle, Libé, Le Monde, Télérama, Radio France avec P. Clark, Taubira, Médiapart, Mehdi Meklat qui se voulait être un Mérah avec Marine Le Pen, un violeur sadique dans le cul-tiens, encore ? – de B.B. ou celui (encore ?) de madame Valls, appelant au djihad) l’a cité comme exemple pour tout un quartier,

– Si Ribéry s’est démuni généreusement de son maillot du Bayern qui va bien lui manquer,

– Si des « Chances pour la France » dégradent avec abnégation les bâtiments publics, caillassent et blessent pompiers et forces de l’ordre,

– Si des lycéens à la fibre humaniste bloquent établissements, volent et dégradent démocratiquement, c’est probablement pour une raison citoyenne :

non pas pour redemander une révision sur la « Théo-rie du genre », mais pour que Théo et sa famille touchent, sans qu’il n’y ait des poursuites judiciaires, les 670 000 euros de subventions d’État grâce à l’association Aulnay Events que dirige le frère aîné de Théo et une trentaine de salariés à l’emploi fictif et les 350 000 euros de cotisation sociales non réglées !!!….

http://www.fdesouche.com/825901-la-famille-de-theo-au-coeur-dune-enquete-financiere-678-000-euros-de-subventions

…ben oui, y’a pas raison que tous ces représentants du peuple s’engagent avec de telles convictions et certitudes pour une victime évidente, si cette dernière ne peut avoir avoir un minimum d’indemnités !

Loïc Mansard, enseignant de Lettres Classiques.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée