Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 10:04

Belkacem s’en va en guerre… contre le pape intégriste

Publié le 4 octobre 2016 - par

 

belkacemmenaceYalaaaaaa ! Dans la famille roumia, je déclare la guerre à… Le Pape, l’intégriste !

Elle a vraiment tout d’une furieuse la Belkacem. Elle réagit comme une vipère au moindre commentaire touchant l’islam ou l’éducation nationale. Ses deux chevaux de bataille… des pur-sang arabes.

Ce pauvre François – pas le sien, l’autre mais les deux sont aussi futés l’un que l’autre ! – donc, ce pauvre pape François a eu le malheur d’exprimer ses doutes sur la « théorie du genre », enseignée dans les écoles républicaines françaises, comme tout Français normalement constitué peut et a pu le faire.

« La colonisation idéologique [de la] théorie du genre [est contraire à la normalité, à la nature] quand elle devient une doctrine. »

Et il n’a pas tort.

Quand nous allions en classe on nous apprenait qu’il y avait des mots de genre féminin et des mots de genre masculin. Point.
Il n’était pas besoin d’imposer au programme, sa douteuse théorie du genre.

D’ailleurs, pour quelle raison accuse-t-elle immédiatement les « intégristes catholiques » de véhiculer une idée fausse de son programme éducatif ? Si son programme avait été honnête et dénué de toute ambigüité, elle se serait expliquée calmement depuis longtemps.

Mais l’occasion était trop belle d’égratigner au passage, les chrétiens et l’Eglise catholique. La musulmane qui donne une leçon d’éducation (sexuelle) au Pape des roumis !
Parce que, vous comprenez, elle, la ministre d’éducation qu’elle est (dixit la Belkacem), ne peut pas, ne doit pas être contredite. Surtout pas par un pape. Un incroyant, un infidèle. Un pauvre bougre qui se laisse manipuler !

Mais elle se prend pour qui, celle-là ? Elle se rappelle quand elle vivait au douar ? Elle se rappelle quand elle a fermé sa gueule devant l’intégriste musulman qui l’a sommée de se taire, d’un regard, sur un plateau de télévision ? Des millions de téléspectateurs ont été témoins de sa soumission à l’islam et à l’homme. On a eu honte pour elle !

Alors, tout ce qu’elle voudra dire, aujourd’hui, pour faire croire qu’elle ne voulait enseigner que l’égalité homme-femme à l’école, c’est du pipeau. Ça ne changera pas que le but précis consistait à appuyer la « théorie de Hollande » et de toute la bande de socialistes, faisant de l’homosexualité, une normalité. Et de se précipiter à voter le mariage pour les homosexuels. Et par la suite d’envisager la PMA et la GPA.

Qu’elle ne vienne pas nous chanter son refrain de vierge effarouchée, par l’incompréhension du Pape qui se laisserait entraîner par des intégristes. Depuis 2014, l’affaire fait grand bruit et les parents d’élèves se sont inquiétés de cette idéologie visant à entretenir une confusion entre les identités sexuelles, que les enseignants avaient vue inscrite dans leur programme.

Ce qu’elle ne veut pas admettre c’est l’usage qu’en ont fait ces professeurs ou maîtres d’école, chacun agissant, dans sa classe, comme il l’entend, du moment qu’il respecte « le programme » imposé par la ministre de l’éducation.

La seule chose que nous pouvons espérer c’est que chaque enfant a eu un professeur conscient de la gravité de ce sujet et qu’il ne l’aura pas traité à la légère.

Non, nous ne sommes pas homophobes. Loin s’en faut.

Et, pour reprendre les paroles du Pape, nous dirons que « c’est un problème de morale, c’est un problème humain et il faut le résoudre comme l’on peut… » quand nous y sommes confrontés.

Pas à la manière du coran qui exige la mort pour les homosexuels.

Danièle Lopez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 09:23

A Dresde, les Allemands insultent Merkel : fous le camp, traîtresse !

Publié le 4 octobre 2016 - par

 

merkeldresdeCe lundi 3 octobre 2016 tout l’establishment venu de Berlin a été hué par le peuple à Dresde. La révolution du peuple contre une élite corrompue ne peut plus être stoppée et elle s’annonce très violente.  Angela Merkel, Thomas de Maizière (ministre fédéral de l’Intérieur), Joachim Gauck (le président fédéral) et des députés du Bundestag, ont été insultés de « Merkel dégage ! » « élites menteuses dégagez ». Le peuple a même craché sur cette élite ! Du 1er au 3 octobre 2016 Berlin avait pourtant tout organisé pour sa protection avec l’emploi de chars, de soldats, de snipers avec plusieurs milliers de policiers armés jusqu’aux dents. Le peuple n’a pas eu peur et était là pour son rendez-vous traditionnel comme tous les lundis dans Dresde, ville symbole de la révolution.

Merkel sous les hués :

https://www.youtube.com/watch?v=lNKU9VIpkZw

https://www.youtube.com/watch?v=BhzIQtj0RCc

Gauck se fait cracher dessus :

https://www.youtube.com/watch?v=U5qjXLps_wA

Dégagez! traîtres au peuple! bons à rien !

https://www.youtube.com/watch?v=CFq8wsys1fs

Insultes et crachats. C’était la fête de l’Unité allemande à Dresde. 26 ans de réunification ! Berlin avait choisi Dresde pour damer le pion à Pegida.  Angela Merkel faisait des déclarations dans la presse officielle pour dire que « nous sommes le peuple » ne peut pas être seulement clamé par des nationalistes…  Angela Merkel a perdu sa stratégie de communication. Le peuple était bien présent pour insulter, j’écris bien, insulter la chancelière avec Gauck et de Maizière ! Sur les vidéos sorties dans des réseaux sur le Net on peut bien voir la grande colère de ce peuple allemand qui ne supporte plus le mensonge de son élite. La pauvreté ne cesse pas d’augmenter parmi les travailleurs et les retraités. De nombreuses familles sont touchées par la pauvreté et le Jugendamt en profite pour leur retirer dans la violence leurs enfants qui sont mis d’office dans une famille d’accueil. L’Allemagne est un pays occupé par les Etats-Unis depuis la fin de la guerre. L’Allemagne n’est toujours pas un pays souverain mais un système esclave. Mais son peuple fait éclater les chaînes. La violence est si forte que des gens de couleurs qui se trouvaient dans la manifestation ont été pris à partie et aussi insulté par les patriotes allemands par « Abschiebung ! » (déportation!). La colère est arrivé à un stade de non retour. L’importation des millions de dits réfugiés en Allemagne au profit des populations allemandes qui vivent déjà dans la précarité a fait éclater la ceinture de sécurité entre le peuple et les élites.

Olivier Renault

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 09:49

Escada paraît avoir plus de problèmes avec les Juifs et l’avortement qu’avec l’islam

Publié le 2 octobre 2016 - par

 

escadacassen
J’étais ce jour à Rungis, pour les dix ans de Synthèse nationale. Je l’avoue, j’étais venue pour le débat de Pierre Cassen avec Pierre Vial, président de Terre et Peuple, et surtout Alain Escada, président de Civitas. J’avais en effet été intéressée par le fait que, le vendredi 23 septembre, Riposte Laïque et Résistance républicaine aient invité Thierry Bouzard, responsable des actions de Civitas, et j’étais curieuse de voir ce qu’allait donner ce débat.

Pierre intervenait le premier. Il tint les douze minutes qui lui avaient été demandées. Il rappela les principes laïques, insista sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, et la spécificité du modèle français, en donnant quelques exemples de situations qui se déroulent à l’étranger, et seraient inenvisageables en France.

Il signala le rôle de l’islam, depuis trente ans, dans les différents reculs de notre laïcité, accusant ceux qui se réclament de ces principes d’être catholicophobes et islamophiles. Il expliqua que l’islam n’était pas compatible avec la France, ni avec notre modèle laïque, puisque la foi était une loi. Il conclut en expliquant que l’union des patriotes était indispensable, face à ce péril mortel, et qu’on s’engueulerait ensuite sur l’IVG (visant Alain Escada) ou sur les années 1940 (visant Pierre Vial). Il faut très applaudi.

https://www.youtube.com/watch?v=D1_t10FGgvs

Pierre Vial fut assez long, ensuite, et j’avoue avoir décroché, même s’il dit des choses intéressantes sur l’identité, et plus discutables, selon moi, sur les « ennemis juifs » et sur la race blanche.

https://www.youtube.com/watch?v=FldGoavP47A

Puis intervint Alain Escada. Après une entrée en matière sommaire sur le fait que tout le monde était d’accord pour refuser l’invasion migratoire (quinze secondes) il enchaîna immédiatement sur les causes. Les juifs, les juifs, les juifs, puisque, parmi les mondialistes, on n’entendit que des noms à consonnance juive : Rotschild, Attali, Fabius, le coup du rabbin qui racontait qu’il était ravi que les musulmans envahissent l’Europe, etc. Ah ! Et puis Israël qui soigne des terroristes musulmans, bon sang mais c’est bien sûr !

https://www.youtube.com/watch?v=T7pkBhUr9f8

Pas un mot sur Obama, Hollande, Merkel, Sarkozy, Christine Lagarde, qui ne me paraissent pas juifs, ni sur le rôle de l’Arabie saoudite et le Qatar. Pas un mot sur la politique de l’Union européenne, qui finance entièrement le prétendu Etat palestinien, dont les dirigeants ne rêvent que de détruire Israël.

Puis vint la charge sur l’avortement, dont la coupable se nomme Simone Veil, inutile de vous faire un dessin. Nous eûmes droit à tout, avorter c’est tuer, les 200.000 enfants assassinés qui manquent chaque année à la France sont remplacés par 200.000 immigrés, et la cause du déclin démographique se trouve là.

En l’écoutant, je frémissais à l’idée de vivre un jour dans un pays dirigé par les principes d’Alain Escada. Cet homme croit-il réellement que s’il interdisait l’IVG il aurait 200.000 naissances de plus ? Comme avant 1975, les femmes aisées financièrement iraient se faire avorter à l’étranger, et les plus modestes mourraient en voulant faire passer un enfant dont elles ne voulaient pas, c’est tout.

J’ai donc entendu Alain Escada nous dire que tout était la faute juifs et des femmes qui avortaient, mais je n’ai pas entendu, de sa part, un seul mot contre l’islam.

Peut-être la solidarité des croyants ? On ne peut que se souvenir de l’inquiétante conférence de presse, au nom de la lutte contre la théorie du genre, tenue par Escada, Boutin (pas de surprises) et hélas Béatrice Bourges, en compagnie de Farida Belghoul et de représentants de l’UOIF, comme le rappelait Christine Tasin dans cet article.

http://resistancerepublicaine.eu/2014/02/22/conference-de-presse-belghoul-boutin-bourges-escada-le-retour-de-linfame-la-republique-en-danger-de-mort/

La conclusion, malgré tout, fut assez consensuelle, même si Pierre tint à se dissocier des thèses mises en avant sur le complot juif.

https://www.youtube.com/watch?v=H3AoDXjkIsc

Bref, si on ne peut qu’être ravi que Civitas fasse des opérations de terrain contre l’invasion migratoire, on espère que les militants, sur place, ne tiennent pas les mêmes propos que ceux de leur président, car on voit mal les Français se mobiliser contre le complot juif, et encore moins contre les « salopes » qui avortent.

Jeanne Bourdillon

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 09:41

Les Français ont deux ennemis mortels : les envahisseurs et les collabos

Publié le 2 octobre 2016 - par

 



Nous sommes dans la deuxième semaine de l’opération « Sauvons notre pays », contre l’invasion migratoire que les socialistes nous imposent, avec son corollaire, l’islamisation de la France.

Après une première initiative au Trocadéro, l’ouest parisien est en pointe. Le samedi 24 septembre, à l’appel de Versailles Famille Avenir, 1500 Versaillais scandaient, sous les fenêtres du préfet « Hollande, tes camps, on n’en veut pas« .

Une semaine après, le 2 octobre, à Louveciennes, des milliers de manifestants, à l’appel de leur maire LR, exprimaient le même refus. Il est vrai que le préfet lorgnait sur un camp de 24 hectares (plus grand que la jungle de Calais) et affirmait qu’il n’y mettrait qu’une petite centaine de clandestins. Ecoutez cette formidable intervention d’un père de famille, qui, en 4 minutes, a tout dit.

https://www.youtube.com/watch?v=zBSebLPFfms

Dans la France profonde, la révolte est générale, même si elle s’exprime de différentes manières. Hébétés, les habitants de petites communes paisibles apprennent qu’on va leur imposer cinquante, cent, parfois davantage, de nouveaux venus de Calais, majoritairement musulmans, hommes seuls et jeunes. Et cela ne passe pas.

A Forges-les-Bains, quand les gens peuvent s’exprimer, c’est à 61 % qu’ils refusent le projet, sachant que parmi les 39 % de candides, les 3/4 veulent moins de migrants qu’annoncé. Affolés, le pouvoir cherche, par tous les moyens, à empêcher les maires d’organiser de nouveaux référendums.

Le sommet de la bassesse et de la caricature de la dictature socialiste sera atteint à Allex, petit village de la Drôme, où le préfet Bernard Spitz a décidé de faire payer au maire LR Gérard Crozier le référendum qu’il avait promis à ses mandants pour le 2 octobre. Il lui a déjà collé onze clandestins dans le château de Pergaud, avant que les habitants n’aient voté, façon de dire qu’il se foutait totalement de leur avis.

Puis, estimant la punition insuffisante, il a fait déclarer par le tribunal administratif le référendum illégal, menaçant le maire, de manière à peine voilée, de poursuites s’il passait outre. Ainsi, ce 2 octobre, jour où les Hongrois pourront, grâce à Viktor Orban, donner leur avis sur la politique migratoire de l’Union européenne, les habitants d’un petit village français ne pourront pas, eux, exprimer librement leur opinion.

Dans un autre registre, le préfet Triolle, de l’Ardèche, a lui aussi montré qu’il ne se comportait plus en préfet de la République, mais en commissaire politique socialiste. Alors que l’organisateur de la manifestation de Privas, Alain Barnier, avait parfaitement organisé les choses, et respecté les règles, il lui a d’abord été demandé de changer son parcours, des défenseurs de faucheurs d’OGM manifestant toute la journée pour défendre deux des leurs. Après que l’élu de Viviers ait accepté, sans vergogne, la veille de la manifestation, Triolle, s’appuyant sur une contre-manifestation gauchiste même pas déclarée officiellement (coup classique) interdisait la manifestation, et n’autorisait que le rassemblement devant la préfecture, où, entre autres, Sébastien Jallamion montrait que personne n’était dupe de ces pratiques partisanes.

https://www.youtube.com/watch?v=YmoMcJO12iI

La deuxième semaine de l’action va donc se poursuivre. Ce jeudi, à Bordeaux, nos amis du Siel, derrière François Jay, en présence de Karim Ouchikh, Christine Tasin, Alain Wagner et Pierre Cassen, animeront une manifestation et un rassemblement devant la mairie de Bordeaux, où un Coran sera offert à Alain Juppé…

C’est le 8 octobre que sera tiré le feu d’artifice final. A Pontivy, en Bretagne, les militants de Résistance républicaine seront sur le terrain, pour s’inscrire dans cette Quinzaine. A Calais également, lieu symbolique s’il en est, des initiatives se tiendront. A Cahors, Christine Tasin, invitée par des animateurs locaux, fera une conférence sur la compatibilité entre l’islam et la laïcité. Dès que l’information a été donnée, un gauchiste local, le nommé Cougnoux, appelait les siens, par centaines, à empêcher ce rassemblement, se croyant sans doute l’héritier des chemises noires italiennes ou des SA de Rohm. Ce sont les mêmes individus qui hurlent, depuis ce jeudi, contre le dernier livre d’Eric Zemmour ou contre Bernard de la Villardière, qui, sur M6, a montré un visage de la réalité de l’islam et de ses militants en France qui tranchait avec le discours officiel et obligatoire de la bien-pensance. Bien évidemment, sur place, toutes les dispositions sont prises pour que Christine puisse tenir sa conférence, considérant, n’en déplaise à tous les Cougnoux, que la France ne vit pas encore sous le régime de la charia.

richardroudier8-10Mais c’est à Montpellier, le 8 octobre, que se terminera en apothéose cette Quinzaine, qui n’est bien sûr que le lancement d’un grand appel à la Résistance du peuple français contre l’invasion migratoire imposée. Richard Roudier et ses camarades de la Ligue du Midi vont tenir une manifestation de rue de 2 kms, et paraissent avoir bien préparé les choses. En effet, aux dernières informations, le Général Piquemal, l’écrivain Renaud Camus et Jacques Clostermann interviendront, lors d’une initiative qui devrait marquer les esprits.

Et après cette Quinzaine ? Cela sera un combat de tous les jours… si les Français le veulent ! Car aujourd’hui, les choses sont claires. Nous sommes un peuple agressé quotidiennement par des nouveaux venus, insulté dans la presse par des journaleux propagandistes du système, qui en sont à contester nos origines gauloises jugées discriminantes pour les autres. Nous sommes le peuple, mais un peuple qu’on veut remplacer et éradiquer.

Nous avons face à nous deux ennemis mortels. Dans son documentaire, sur M6, le réalisateur a commencé à expliquer que le rôle de tout bon musulman était de vivre en terre d’islam, et donc de tout faire pour que le pays où il vit adopte, quand le rapport de forces sera favorable, les lois de l’islam, la charia. En attendant, un langage particulier doit être adapté, pour mieux enfumer les futurs colonisés. C’est ce que Riposte Laïque raconte depuis neuf ans, et cela nous a coûté déjà des procès qui tombent à la pelle, en ce moment. Donc, il est clair que les musulmans qui arrivent en Europe ne sont absolument pas des pauvres hères qui fuient la guerre (en laissant vieillards, femmes et enfants se faire massacrer), mais des combattants qui viennent renforcer la cinquième colonne déjà en place.

Ils ne peuvent agir ainsi qu’avec leurs complices, les islamo-collabos, qui, par idéologie, intérêts mercantiles, jouissance des avantages du pouvoir et haine d’un pays dont ils ne partagent pas les origines (voir la composition de ce gouvernement) sacrifient la population d’origine et accélèrent le changement de peuple, que Renaud Camus, dans une formule géniale, a appelé le Grand Remplacement.

S’ils veulent survivre, les Français devront terrasser ces deux ennemis mortels, dans leur action quotidienne, en s’organisant contre l’invasion migratoire, en mettant sur pied la résistance contre la dictature socialiste et les coups de forces de préfets aux ordres, et dans les urnes, en ne votant plus pour ceux qui, depuis quarante ans, organisent et soutiennent l’invasion de notre pays et son islamisation.

france9

Ne restez pas chez vous, derrière votre ordinateur. Commandez les tracts A5 (nous venons de faire un verso) et distribuez les dans les boites à lettres. Commandez les affiches, et collez-les. Faites rougir encore davantage cette carte, qui montre les départements où les 50.000 tracts déjà commandés ont été distribués.

Si vous habitez près de Bordeaux, Pontivy, Cahors ou Montpellier, rejoignez les initiatives, et assurez leur succès.

Vous êtes le peuple, « nous sommes le peuple » comme le scandaient les ouvriers hongrois, il y a 60 ans, les Polonais de Solidarnosc en 1981, aujourd’hui les militants de Pegida, en Allemagne, et, en France, les manifestants de Versailles ou de Privas.

Nous sommes le peuple, et nous avons deux ennemis mortels : les envahisseurs et les collabos. Comme en 1940…

Jeunesocialiste1940

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 09:39

L’inique loi Fabius-Gayssot, une loi anti-juive !

Publié le 3 octobre 2016 - par

 

loigayssotJuif soucieux du bon sens, j’essaie toujours de me mettre à la place de mes coreligionnaires dits « persécutés par l’extrême droite » qui seraient « secourus » par cette loi inique qu’est la loi dite Fabius-Gayssot. En effet, la thèse de ceux qui l’avaient promue et qui la protègent demeure la suivante : les contestataires de la condamnation imposée à Nuremberg en 1946 par les vainqueurs sur les vaincus cherchent à justifier les crimes contre les Juifs et, par conséquent, souhaitent la création d’un cadre civique où des pogroms anti-Juifs pourraient avoir lieu. Or, il s’avère que simultanément les défenseurs de cette loi liberticide exaltent l’« intégration européenne ». J’ai donc suivi à la lettre la ligne générale imposée par nos staliniens modernisés et, en « bon Européen », ai porté mon regard sur les pays occidentaux de notre continent où le code pénal ignore la contestation des « crimes contre l’Humanité commis durant la IInde Guerre mondiale ». Je me suis arrêté sur un pays que je connais fort bien, la Suède, laquelle, avec ses voisins scandinaves, « ne punit pas la négation des génocides ou des crimes contre l’Humanité », comme il y a encore quelques années l’approuvait l’Institut helvétique du droit comparé. Passionné par la connaissance, je me suis saisi des statistiques des crimes anti-judaïques perpétrés en France, pays de la loi Fabius-Gayssot, et de celles du royaume des Bernadotte, lequel, selon la logique de nos liberticides républicains, abandonne ses Juifs aux « massacres des Nazis ». Quel n’a pas été mon étonnement de découvrir que la Ve république, ce pays de la loi Fabius-Gayssot, battait à plate couture la Suède par le pourcentage d’agressions antisémites !

Par ailleurs, curieux, je me suis rendu en Israël où j’ai fréquenté une communauté de mes coreligionnaires, sujets suédois, qui avaient fui la ville de Malmö où leurs ancêtres vivaient pourtant depuis des siècles. Pratiquant auprès d’eux mes acquis linguistiques en hébreu et en suédois, je leur ai demandé si c’était bien les descendants des Vikings qui les avaient poussés à l’« Alya » ? Les miséreux binationaux suédo-israéliens m’avaient rassuré d’une seule voix : le responsable de leur exode était la mairie trotskisante de la ville de Malmö qui attire depuis des décennies tout le Maghreb et toute la Turquie avec le Moyen-Orient et l’Afrique subsaharienne, promouvant naturellement le culte mahométan de ses électeurs préalablement naturalisés par tribus entières. Les intellectuels bornés de nos universités ne peuvent même pas accuser la Suède des crimes colonialistes dont ces dégénérés ethno-masochistes, pourtant Français de souche, accablent leur patrie : les uniques colonies suédoises des siècles passés furent la Finlande et la Norvège ! Que de drôles de choses se passent dans notre Europe, car pour génocider des Indo-européens du Nord, les cosmopolites ne peuvent évidemment pas recourir, comme en France, au « sens des responsabilités des descendants de colonisateurs d’Afrique et d’Asie ». Les déracinés de la Suède, neutre depuis plus d’un siècle, pratiquent donc une pleurnicherie d’un racisme anti-blanc beaucoup plus humiliante pour la sapience de leurs compatriotes : « Vous êtes de la même extraction germanique que les Nazis ! Taisez-vous et laissez-vous effacer de la surface du globe ! Sinon, vous recommencez l’Holocauste d’Hitler ! ». Cependant, aux Suédois, il reste une éventuelle échappatoire spirituelle – que, certes, ils n’utilisent pas pour l’instant : celle d’entamer, un jour, une discussion sur l’« Holocauste des Nazis ». Nous autres Français dont l’âme est otage d’une loi socialo-communiste n’aurons même pas cette possibilité pour nous défendre un jour : au nom de la lutte contre une occupation quasi mythique de quelques dizaines de milliers de cousins germains, nous sommes forcés d’accepter un contingent semblable d’envahisseurs, lequel cependant arrive par vagues mensuelles !

Nous aboutissons donc à une perversité dont l’analyse nous dévoile le réel but de la loi Fabius-Gayssot, apparaissant alors comme un moteur psycho-médiatique, et non législatif, de l’extermination des peuples européens. Les architectes de la loi Fabius-Gayssot sont d’authentiques criminels contre l’humanité, a fortiori contre les Juifs de base qu’ils sacrifieront avec une délectation perverse ! Voilà pourquoi, dès qu’une voix, même celle d’un Juif supra-médiatisé, s’élève contre l’invasion et l’occupation des terres européennes, ces ordures hystériques sombrent dans une crise qu’ils considèrent comme une démarche intellectuelle : « Vous vous comportez comme les Nazis envers les Juifs ! Reconduire les clandestins (« migrants », comme ces alogoi les appellent) chez eux, c’est comme envoyer les Juifs dans les chambres à gaz d’Hitler ! », vocifèrent ces aliénés, même face à des Juifs français de bon sens. Et ils agitent frénétiquement la loi Fabius-Gayssot aggravée par les fardeaux légalisés qui en découlent avec toutes leurs multiples « incitations à la haine ». En revanche, dès qu’ils ont amassé en France, suite à ce chantage doctrinal permis par la loi Fabius-Gayssot, des foules d’occupants allogènes, celles-ci, au fur et à mesure qu’elles remplacent les Indo-européens, se mettent gaillardement à massacrer mes consanguins juifs.

Je conclurai en ces termes : l’immonde loi Fabius-Gayssot n’a pas rempli son rôle intrinsèque, celui d’éviter les pogroms et les meurtres des Juifs français – les statistiques des États européens ayant échappé aux oukases contre les « contestations de crimes contre l’Humanité pendant la IInde Guerre mondiale » le prouvent clairement. Pire encore : par sa perversité, la loi Fabius-Gayssot encourage les actes délictuels visant les Juifs français, car elle excite l’envie de mahométans entassés en France par les mêmes socialo-communistes qui, plus suicidaires que traîtres, voient dans l’oumma la source inépuisable de leurs futurs électeurs ! Cependant, comme je l’avais déjà précisé et que je le répète en toute conscience (car la pédagogie, c’est la répétition), ces promoteurs de la loi Fabius-Gayssot se moquent ouvertement des Juifs français. Soyons plus clair : cela ne sera pour eux que satisfaction si ces Juifs occidentaux périssent par centaines de milliers, nouvelles victimes collatérales de l’installation d’un gouvernement mondial sur une planète sans races ni peuples – une Terre déchirée par l’inculture et la laideur, la criminalité multiethnique et des guerres inépuisables, chaos aisé à administrer par une poignée de yahoos.

Le but fondamental des prêtres fanatiques du cosmopolitisme, c’est de bâillonner, grâce à la loi Fabius-Gayssot, les derniers résistants à l’occupation de l’Europe qui se révoltent contre le génocide des peuples indo-européens, un génocide qu’ils appliquent avec l’effronterie des grands psychotiques malfaisants que l’on a trop laissés sans surveillance.

 Dr Anatoly Livry, Bâle, Suisse

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 09:34

Inviter les musulmans à penser l’islam selon la raison est déraisonnable !

Publié le 3 octobre 2016 - par

La plupart des intellectuels français qui tentent de résoudre le problème posé par la présence de l’islam en France tombent sous le coup d’une illusion mortifère, qui consiste à inviter les musulmans à penser l’islam de façon cartésienne, c’est-à-dire rationnelle, la raison étant « la chose du monde la mieux partagée » (1). Ainsi, les musulmans découvriraient par eux-mêmes les contradictions inhérentes à leur religion… à ce détail près que pour les musulmans, l’islam ne se contredit pas ! Il se donne, au contraire, comme étant La Vérité, et cette Vérité balaie tout raisonnement s’y opposant !

Par conséquent, mettre l’islam en perspective, croiser les points de vue, invoquer l’histoire religieuse, faire des comparaisons, chercher des analogies, favoriser l’ouverture, insister sur le partage des valeurs… c’est se leurrer du tout au tout. L’islam se moque de notre dialectique comme il se moque de notre civilisation. Ce qu’il veut, c’est imposer ses dogmes à toute l’Europe, puis s’appuyer sur ce marchepied pour conquérir le monde ! Aucune auto-analyse ne permettra la moindre rectification du texte coranique, car ce serait altérer la Parole d’Allah. La psychanalyse est ici sans effet ; le sens critique également !

On objectera, cependant, que la critique existe au sein de l’islam puisque Chiites et Sunnites se font la guerre. Et c’est vrai ! Mais la guerre entre musulmans cesse dès lors qu’il s’agit de combattre les non-musulmans !

Autrement dit, c’est toujours l’islam qui prime et qui doit primer, car que l’on soit Chiite ou Sunnite, la Terre reste divisée en deux parties : d’un côté le « dar al-Islam », le « domaine de l’Islam », et de l’autre le « dar al-harb », le « domaine de la guerre », le but ultime de l’islam étant de porter la guerre là où l’islam n’existe pas encore, afin que la terre entière revienne à Allah.

Ce n’est donc pas par le raisonnement ou la bienveillance que l’on résoudra le problème que pose l’islam en terre non islamique, mais par la force, car force doit toujours rester à la loi.

Si nos hommes politiques avaient l’étoffe nécessaire pour appliquer ce principe, l’islam n’avancerait plus en terrain conquis !

Maurice Vidal

(1) Descartes, Discours de la méthode, première phrase.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 09:17

Migrants à Louveciennes : le peuple n’en veut vraiment pas !

Publié le 3 octobre 2016 - par

 

capturelouveciennes-3

La manifestation de Louveciennes (Yvelines) d’hier 2 octobre, organisée par les maires contre le camp de migrants, a réuni environ 3000 manifestants. C’est bien, mais cependant les dés sont faussés de plusieurs manières.

D’abord, rappelons-nous que les maires du canton du Chesnay ont refusé une première manif le 24 septembre, c’est à dire dès que le projet de camp a été connu, au motif minable que cette manif était organisée par Fabien Bouglé et Valérie d’Aubigny, élus de l’opposition DVD à Versailles, et risquait d’être récupérée par le FN ! Ces maires du canton du Chesnay étaient morts de trouille pour cette raison et cela les empêchait de battre le fer quand il était chaud ! Honte à eux. Ils nous ont fait perdre du temps.

Plus d’une semaine après, ils organisent cependant une manif, à laquelle se joint Fabien Bouglé, beau joueur faisant passer l’intérêt des habitants avant tout, et… également les élus FN défilant à l’arrière et mettant dans leur poche la rancune qu’il pouvaient avoir contre leurs collègues maires. Certainement les participants auraient été plus nombreux s’il n’y avait pas eu cette cacophonie. Mais en France, les querelles de clocher priment sur tout.

capturelouveciennes-3Deuxièmement, les élus, tous de droite, n’ont pas l’air convaincus du bien fondé de leur action : le maire de Louveciennes, Pierre-François Viard, a dit deux fois au cours de la manif qu’il ne voulait pas de récupération politique, et d’ajouter qu’il n’était pas contre l’accueil des migrants, mais seulement, pas dans ces conditions là, et que les migrants devaient être accueillis « dignement »  : il a été copieusement sifflé deux fois, ainsi que le député Lequiller qui en rajoutait, disant : « nous sommes opposés au choix du terrain, ce n’est pas une opposition de principe à l’accueil des migrants !… »

Rien que la banderole tenue par les élus est problématique : « non à un projet indigne », ce qui signifie qu’un projet « digne » leur conviendrait. C’est fou comme le mot dignité et tous ses dérivés sont devenus galvaudés et politiques, marqueur d’acceptation ou non. Mais ici c’est la démocratie qui est en jeu : le peuple dit non, mais le Préfet impose de manière dictatoriale et humiliante, attention au retour du boomerang, et les élus hésitent et tergiversent en se regardant le nombril. Valérie Pécresse, présidente de région, a brillé par son absence, ainsi qu’Henri Guaino, député des Yvelines, qui craint le FN comme la peste et le choléra réunis. Les noms de ces élus courageux ont été sifflés.

capturemaniflouveciennes

Quant à FR3 toujours égale à elle même, la chaîne raconte que « Louveciennes se déchire » car une autre manifestation se serait tenue, pour l’accueil des migrants et « contre le repli ». Mais on apprend qu’elle n’a réuni que cent personnes, peut-être d’ailleurs pas toutes de Louveciennes. Entre cent personnes et les foules qui se sont réunies tant à la mairie qu’à la manif du 24 septembre et celle du 2 octobre, on se demande de qui se moquent ces journalistes…désinfo et mensonges, toujours…

Disons-le en un mot comme en cent : il faut que les élus arrêtent de se voiler la face. Il faut qu’ils reconnaissent que l’immigration, ça suffit. Il faut qu’ils acceptent la volonté du peuple, sinon la démocratie est en danger, notre pays est en danger. Il faut qu’ils arrêtent d’être des collabos et des dhimmis. Il faut que les droites acceptent de se rassembler contre la gauche suicidaire.

A Louveciennes et dans toute la France les habitants ont extrêmement besoin de notre soutien à tous contre des autorités dhimmies et dévoyées, qui ont perdu toute idée de leur devoir principal qui est l’intérêt des habitants actuels, pas celui de sauvages arrivés on se sait d’où et incapables de s’intégrer sans nous désintégrer, encore moins d’ennemis venus nous faire la guerre. La contestation doit continuer et augmenter sans relâche.

Continuons donc à soutenir de toutes les manières possibles les habitants de Calais, de Louveciennes, de Rocquencourt, d’Allex, Champtercier, Saint Denis de Cabanne, Brévin, Pouilly en Auxois, Forge les Eaux, Saint-Honoré-les-Bains, pardon à ceux que j’oublie, de toutes ces villes et villages qui font la France et dont on égrène les noms poétiques comme dans la comptine du XVème siècle « Orléans, Beaugency, Notre Dame de Cléry, Vendôme…mes amis que reste-t-il … ».

En effet, que va-t-il rester de ces villes et villages qui s’ajoutent chaque jour les uns aux autres, auxquels on veut imposer de force des migrants, pour y faire une multitude de Calais, où la sécurité ne va plus exister, les vols exploser, les trafics de toutes sortes prospérer, avec les attaques de camions sur les routes proches coupées avec des troncs, où les commerces vont fermer, où les enfants ne pourront plus circuler librement à pied et se feront violer devant leurs collèges, où les femmes subiront le sort de Cologne, où les délinquants sitôt arrêtés seront relâchés pour recommencer, où les problèmes sanitaires vont se multiplier, où le prix de l’immobilier va chuter et les biens économisés sur toute une vie fondre comme de la neige au soleil, et où l’islam va finir par nous impose sa charia dont nous ne voulons pas.

Le communisme est une idéologie qui a eu des résultats abominables, cependant on peut se repasser en boucle jouissive cette vidéo de Georges Marchais qui date de 1981 et n’a pas pris une ride :

https://www.youtube.com/watch?v=ShMFdGUolwg

A Louveciennes, à quelques centaines de mètres du futur camp, il y a un petit château très luxueux et tout neuf, baptisé « château Louis XIV », copie de Vaux le Vicomte, appartenant dit-on à un héritier bien placé dans l’ordre de succession du royaume d’Arabie Saoudite, qui l’a acheté 275 millions d’euros, ce serait la demeure la plus chère du monde :

capturelouveciennes

On se demande pourquoi les grilles en restent résolument fermées, et pourquoi la solidarité ne s’appliquerait pas à son propriétaire…

On peut dans le même ordre d’idées se demander pourquoi les tentes climatisées destinées aux pèlerins de la Mecque sont vides la plupart du temps et penser qu’elles pourraient être utilisées à l’accueil des migrants :

capturecampsarabiesaooudite

http://www.nouvelordremondial.cc/2015/09/10/larabie-saoudite-possede-100000-tentes-climatisees-qui-peuvent-accueillir-3-millions-de-gens-cependant-elles-sont-vides-et-naccueillera-pas-de-refugies/

Mais non, braves gens, toute la misère du monde est pour nous, rien que pour nous, dans cette guerre qui nous est livrée sans merci par nos propres « élites » vendues à une mondialisation sans âme et islamisée.

Sophie Durand

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 12:19

Clinton et Trump, le choix entre la peste et le choléra, vraiment ?

Publié le 1 octobre 2016 - par

 

trumpclintonFace à la montée de Trump dans les sondages, un nouveau paradigme semble voir le jour chez les professionnels de la bonne morale politique dont un sursaut d’honnêteté intellectuelle les empêche d’appeler à voter Clinton : choisir entre Clinton et Trump, c’est choisir entre la peste et le choléra donc, autant ne rien choisir.

Est-ce bien certain ?

Non, car même si à certains moments il faut savoir choisir entre la peste et le choléra, ne serait-ce parce que ce n’est pas la même chose qui nous attend, les mêmes souffrances, les mêmes traitements thérapeutiques.

A ce titre, il y toute la différence qui existe entre la certitude et la probabilité dans ce choix entre Trump et Clinton.

Clinton la parasite « perverse narcissique destructrice » qui a toujours vécu dans l’humiliation réservée aux femmes sexuellement trahies par leur mari, avec pour compensation une aisance matérielle obtenue grâce à l’argent public et à celui de la corruption orchestrée par la fondation Clinton (et maintenant de celui de ses alliés du Qatar et de l’Arabie Saoudite), sorte de non choix.

Trump le milliardaire, sans doute tout aussi pervers et narcissique, qui a construit, lui, sa fortune dans le privé et qui fait campagne avec ses propres deniers sans pomper dans l’argent public prélevé sur les classe moyennes américaines.

Choisir entre Clinton et Trump serait choisir entre la peste et le choléra comme veulent nous le faire croire les moralisateurs professionnels de l’élite autoproclamée et méprisante du peuple, qui, toutefois, refuse d’appeler à voter Clinton ?

Avec Clinton, nous avons plusieurs certitudes : 1. La guerre totale contre la Syrie de Bachar El Assad sera engagée dès janvier 2017, elle débordera vraisemblablement sur des conflits directs dans la région avec les troupes russes et iraniennes, voire Chinoises ; 2. Un resserrement militaire sera effectué en Ukraine avec tentative de reconquête de la Crimée par les troupes de l’OTAN, là encore avec les risques quasi certains d’affrontements directs avec les Russes ; 3. L’amplification de l’islamisation salafiste de l’Europe (commencée avec son mari au Kosovo) passera au stade supérieur avec l’obligation pour l’UE d’accueillir des dizaines de millions d’immigrés musulmans en plus de ceux qui sont déjà sur le sol de nos pays.

Pour nous, Européens, Clinton est le choix du sang, des larmes, des morts et de la perte de nos libertés qui accompagnera celle de notre culture et la destruction des peuples et civilisations européennes.

Comment faut-il qualifier ce choix ? Peste ? Choléra ? En fait, il semblerait qu’avec Clinton nous ayons droit à la fois à la peste et au choléra.

Avec Trump, qui peut vraiment le dire ?

John-Alister Greenever

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 12:11

Elisabeth Wolff : La charia dominera l’Europe si la CEDH nous donne tort

Publié le 1 octobre 2016 - par

ChariaFrance
Dans le cadre de la rencontre organisée par l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) à Varsovie, Alain Wagner a rencontré Elisabeth Sabbaditsch-Wolf (qui était intervenue aux Assises internationales contre l’islamisation de nos pays, le 18 décembre 2010) qui nous parle de son procès contre l’Etat Autrichien à la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Ecoutez les 7 minutes de cet entretien, où Elisabeth explique les enjeux de ce procès, et encourage ses amis français, victimes des mêmes persécutions qu’elle, à tenir bon et à aller jusqu’au bout, y compris, comme elle, devant la CEDH.

https://www.youtube.com/watch?v=7Hdd9ssqyQk

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 18:18

Nîmes : la directrice d’école menacée d’être égorgée par un père d’élève

Publié le 30 septembre 2016 - par 

 

Djihad FranceUn père de famille a menacé d’égorger la directrice de l’école maternelle Henri Wallon à Nîmes. Il a été interpellé vendredi matin avec sa fille aînée.

Tout est parti d’un signalement sur des suspicions de maltraitance d’une élève. Elle avait des traces de brûlure sur le visage. Les services de police ont été alertés, jeudi, sur le cas de cette fillette scolarisée en maternelle. Lorsque la mère de famille est venue récupérer sa fille à l’heure du déjeuner jeudi, la direction de l’établissement ne pouvait pas la lui remettre puisque la justice avait ordonné une expertise de la fillette. Un examen médical a rapidement rassuré tout le monde, il ne s’agissait en fait que d’un accident domestique.

La famille de l’enfant a, elle, souhaité avoir des explications sur ce signalement. Un rendez-vous a été fixé le lendemain matin vendredi avec la directrice accompagnée pour la circonstance d’une inspectrice de l’éducation nationale. Le vendredi matin donc, les explications ont rapidement dégénéré en propos menaçants. Les parents de la fillette ont été reçus par la directrice. La sœur aînée de la gamine scolarisée en maternelle qui voulait assister à l’entretien n’a pas été invitée dans l’école.

Devant les grilles de l’établissement la sœur aînée, âgée de 22 ans, a manifesté son mécontentement devant des policiers municipaux. Des propos menaçants auraient été tenus devant des témoins, notamment des paroles visant à « brûler » l’école… et la directrice! La police nationale a été appelée rapidement en renfort. à l’intérieur de l’établissement la situation n’était pas meilleure, puisque le dialogue a été suspendu lorsque le père de famille a fait face à la directrice et à la représentante de l’inspection d’académie. Le père a menacé de « l’égorger » en mimant le geste. La police a interpellé la sœur aînée et le père. Ils ont été placés en garde à vue vendredi matin, et présentés au Parquet de Nîmes dans la soirée. « En fonction de la gravité des faits et des propos tenus, les deux personnes ont été déférées. Nous avons requis des mandats de dépôt contre le père et sa fille « , souligne le vice-procureur, Patrick Bottero, en charge des conflits dans les établissements scolaires. En soirée, le juge des libertés et de la détention a décidé d’écrouer le père de famille qui nie « les menaces de mort ». Sa fille d’une vingtaine d’années est sous contrôle judiciaire. Elle a avoué partiellement les menaces de mort indiquant qu’elle avait ciblé l’école mais pas la directrice. Elle aurait expliqué qu’elle avait agi sous la colère.

Les deux individus sont renvoyés en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour « menaces de mort sur des personnes chargées d’une mission de service public ». La fille en outre est poursuivie pour des « outrages ». Ils seront jugés dès la semaine prochaine.

Richard Roudier

liguedumidi@orange.fr

PS : le père a été condamné à 2 mois de prison avec sursis, la fille à 3 mois de prison avec sursis…

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée