Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 00:12

Le complotisme des médias corrompus de la gauche à l’agonie

Publié le 22 février 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/01/TCHOJournalisteselirontPresident.jpg

À paraphraser Ojim, on peut dire que le « décodex » bidonné du Monstre, c’est une boussole socialiste qui indique encore et toujours « à gauche toute ! », pour soutenir les intellos-bobos de la gaucho-sphère.

« Nous avons, avec « décodex« du Monde, une sorte d‘index visant à labelliser les sites d‘informations » socialo-communistes et à diaboliser les autres sur des critères aussi subjectifs que douteux. D’abord indigné, Sapir a dénoncé cet outil qui, en plus de servir l‘autopromotion du Monde, se révèle un outil de tri idéologique.

« On entre là dans un domaine ou joue à plein la subjectivité idéologique des journalistes du Monde (…) alors qu’il est lui-même un journal d’opinion, un journal qui défend ses idées (de la gauche à l’agonie).

« Pour Sapir, ce projet traduit une « volonté désespérée de certains journalistes pour se garantir le monopole de l’informationLe Monde a publié de fausses informations ou des informations non confirmées. Les utilisateurs de Décodex l‘utilisent à l‘inverse de ce que souhaitaient les journalistes du Monde. Sapirremercie Décodex pour avoir fait sa publicité adressant ses « plus chaleureux remerciements à l’équipe de Decodex« . Sapir ne peut que constater que Décodexest une opération visant à renforcer le pluralisme de la presse en assurant une promotion gratuite aux sites classés orange ou rouge, comme c’est scandaleusement le cas pour le blog « Les Crises« , réévalué par Décodex, en passant de rouge à orange. Le blog « Les Crises » veut démonter les arguments avancés par Décodex et mettre en avant la désinformation par Le Monde… »

Lu sur Europe-Israël : « L‘immonde torchon de propagande qu‘est devenu Le Monde, spécialiste dans la manipulation, titre : « Peut-on dire, comme Macron, que la colonisation est un « crime contre l‘humanité« ? en illustrant par une image de Macron dans un cimetière Juif pour faire passer le message subliminal antisémite« colonisation« = « Juifs« … » Les décodeurs de l’im-Monde, c’est la propagande fascisante de la gauchosphère à l’agonie. La désinformation de Désintox de Libération Arte-LGBT, c’est encore la propagande fascisante de la gauchosphère à l’agonie. Ces journaleux de l’anti-France sont des ennemis médiocres, sans consistance et sans volonté autre que de nuire. C’est une guerre psychologique et médiatique où les faibles seront anéantis.

« Méfiez-vous des journalistes ! » a écrit Claude Chollet. De Gaulle : « Peyrefitte, je vous supplie de ne pas traiter les journalistes avec trop de considération. Quand une difficulté surgit, il faut absolument que cette faune prenne le parti de l‘étranger, contre le parti de la nation dont ils se prétendent pourtant les porte-parole. Impossible d‘imaginer une pareille bassesse et en même temps une pareille inconscience de la bassesse. Vos journalistes, cette classe qui s‘est de plus en plus abâtardie, jusqu‘à devenir traîtresse à son propre pays, ont en commun avec la bourgeoisie française d‘avoir perdu tout sentiment de fierté nationale. Pour pouvoir continuer à dîner en ville, la bourgeoisie accepterait n‘importe quel abaissement de la nation. »

Le Figaro : « Le président des États-Unis s’est attaqué à plusieurs médias qu’il a qualifiés « d’ennemis des Américains« , The FAKE NEWS media is not my enemy, it is the enemy of the American People ! Trump a envoyé une salve de tweets contre les médias. « Les MEDIAS MENTEURS ne sont pas mes ennemis, ce sont les ennemis des Américains », a-t-il écrit sur Twitter, reprenant l’expression en anglais « fake news media« .

Le Figaro : « Le président américain a taillé un costume à la presse comme aux politiciens trahissant l‘électorat… La presse est le vrai parti d‘opposition (les démocrates ne comptent plus). Et ce parti de la haine et de la désinformation s‘acoquine avec les groupes d‘intérêt qui profitent, avec le soutien des éléments félons des services secrets, (pour tenter) de déstabiliser le seul représentant du peuple qui prouve qu‘il tient ses promesses sur les fronts du travail, de l‘économie, de la sécurité des frontières, et de la défense nationale« .

La bonne conscience des journaleux de l’anti-France ignore tout de l’intelligence des chercheurs en sciences politiques et des chercheurs de l’Université. Les journaleux de l’anti-France sont des illusionnistes experts en mensonge qui doivent soutenir les intellos-bobos de la gaucho-sphère en France. La télé poubelle du type BFMTV vulgaire est l’exemple même de la « désinformation sociolo-populiste continue » avec la bonne conscience des animateurs-usurpateurs médiocres, ignares et incultes qui n’ont pas d’autre but que de parler entre soi, sans oublier de faire le buzz pour vendre des pubs mensongères. Les petites gens ne comprennent que rarement quelle somme de mensonges et d’arbitraire, il faut à ces journaleux de l’anti-France pour vendre à la télé poubelle leur propagande de chasse aux sorcières pour refaire le procès politique de Jeanne d’Arc.

Ces journaleux de l’anti-France revendiquent la « mystification du spectacle de l’info » pour mettre en scène « le coup d‘éclat permanent » (Régis de Castelnau). La télé-pub BFMTV vulgaire a lancé une campagne médiatique furieuse qui devait lui permettre de « contester la candidature-Fillon« . Les mensonges impudents et les accusations sans preuve ont mis en évidence le manque d’honnêteté des journaleux de l’anti-France pour influencer la campagne présidentielle. L’abominable vénalité de la télé vulgaire de gauche est la forme la plus grave de la maladie vénale des journaleux de l’anti-France. La mise en scène publicitaire de l’affaire Fillon sur BFMTV de gauche a cru pouvoir faire éclater une bombe médiatique avec les révélations du Canard en pleine campagne présidentielle. La télé-pub BFMTV vulgaire a lancé un lynchage médiatico-judiciaire anti-Fillon pour influer sur le choix clair des électeurs de la primaire de la droite et du centre. « L’abominable vénalité de la télé vulgaire de gauche » a été si calamiteuse que Fillon, un temps fragilisé, retrouvait derrière lui, avec le temps, les électeurs de droite. La télé vulgaire de gauche a alimenté un temps des doutes dans la population, à sa plus grande satisfaction. La seconde cible a été Marine Le Pen, qui devait voir la confiance de son électorat se décomposer, et la Droite Nationale sombrer sous « les coups foireux des journaleux de l’anti-France ».

Pas de bol pour la bonne conscience complotiste des animateurs-usurpateurs médiocres, ignares et incultes anti-Le Pen, à savoir les journaleux de l’anti-France : Marine Le Pen ne cesse de progresser dans les sondages à propos des intentions de vote. Les journaleux veulent se présenter comme le rempart médiatique socialo-populiste pour contrer le FN et la confiscation de l’élection présidentielle pour la gauche à l’agonie.

Il est clair que l’activité laborieuse des journaleux de l’anti-France, dont la compétence se limite à la polémique digne du café du commerce, leur fait un devoir de dénoncer sans preuve tout et n’importe quoi.

Ils témoignent d’un détachement absolu et débonnaire à l’égard de la vérité des faits, préférant mettre en scène de simples rumeurs infondées. C’est le sentiment dominant chez les journaleux de l’anti-France.

Ils affichent un dédain manifeste à l’égard de l’éthique professionnelle et de l’honnêteté intellectuelle qu’ils jugent dépassées pour eux, heureux journaleux médiocres, ignares et incultes, serviles pour assurer la propagande gauchisante de l’anti-France. C’est seulement à partir de la connaissance de l’histoire de France, et non à partir de revendications personnelles, qu’un Français peut ressentir respect et considération à l’égard de la patrie, jusqu’à éprouver de la reconnaissance pour tous ceux qui ont construit et défendu le pays.

L’indifférence scandaleuse de l’Éducation Nationale socialiste et de la république socialiste à l’égard de l’histoire de France a le goût rance de la grossièreté socialiste. C’est son inhumanité qui fera fuir les vrais Français patriotes. Quelle immonde niaiserie absurde que cette croyance dans la supériorité des journaleux de l’anti-France ! La bonne conscience des journaleux de l’anti-France, c’est l’assurance de la bêtise ignare qui domine à la télé poubelle où ils bavardent dans le vide, en tant qu’individus inférieurs. Ce sont des nains socialo-populistes prétentieux, des indigents intellectuels toujours soumis à la médiocrité des bavardages vides de sens. C’est la réalité de la superficialité socialo-moderne des journaleux de l’anti-France.

Ils ont un tel besoin d’absorber la superficialité des rumeurs que leurs bavardages se réduisent à leur intention de « fausser l’image de la réalité et de la médiocrité de la république socialiste« , comme s’ils voulaient se venger obstinément de « cette véritéde la gauche à l’agonie« . Les électeurs ressentent du dégoût vis-à-vis des journaleux de l’anti-France et du degré de fausseté qu’ils souhaitent conférer à leurs bavardages vides de sens. C’est leur crainte de tomber dans un pessimisme incurable du fait de la république socialiste à l’agonie.

La dictature médiatique des journaleux de l’anti-France de gauche, contre la droite, conspire contre la mise en ordre de l’élection présidentielle et prétend faire régner le doute contre la conscience du peuple. La propagande socialo-populiste des journaleux de l’anti-France conspire publiquement contre le pouvoir légitime du peuple à décider librement de ses choix pour élire sa meilleure candidate à l’élection présidentielle.

La crainte des journaleux de l’anti-France, ces spécialistes de toutes les falsifications, est que les électeurs pourraient connaître trop tôt la vérité des mensonges des candidats du déclin de la France et de la république socialiste. Les nains socialo-populistes prétentieux, les journaleux de l’anti-France, sont le dernier « repli du culte du non-vrai et de la peur de la vérité« . Au contraire, les sites sérieux de la réinfosphère n’ont nul besoin des falsifications de l’anti-France destinées à tromper pour embellir « la misère socialiste pour tous« .

La dictature médiatique de la télé poubelle de gauche, avec les journaleux de l’anti-France, est le trait révélateur de la nature intello-bobo-déglingo-anarcho-libertaire de ces privilégiés friqués sur-médiatisés, les propagandistes de la télé poubelle qui veulent essayer de masquer la réalité de la gauche à l’agonie.

Thierry Michaud-Nérard

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 04:08

Au Liban, Marine sauve l’honneur de la France en refusant de se voiler

Publié le 21 février 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/les-dhimmis-voilees.jpg

Les dhimmis se sont couchées devant l’islam, Marine ose refuser le voile !

En 2009, Hillary Clinton qui plus tard briguera l’investiture suprême aux Etats Unis, s’est présentée au Caire voilée… No comment !

http://ripostelaique.com/Egypte-la-forfaiture-d-Obama-qui.html

En 2010, Laurence Ferrari s’affublait du voile islamique, vivant symbole d’une démission républicaine, pour interviewer le président Iranien dans son palais à Téhéran !

http://www.marianne.net/Le-voile-de-Laurence-Ferrari-en-Iran-symbole-d-une-demission-republicaine_a193876.html

En 2013, Christine Boutin ex-présidente du parti Chrétien démocrate, est apparue voilée à la télévision iranienne, où elle a copieusement étrillé Hollande !

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-312939-christine-boutin-apparait-voilee-a-la-tele-iranienne-pour-critiquer-francois-hollande.html

Toujours en 2013, accompagnant Hollande en voyage au Maroc, Valérie Trierweiler, favorite du moment, et Najat Belkacem, toujours prompte à s’indigner lorsqu’on parle « d’identité nationale » en France, alors qu’elle ne perd aucune occasion de défendre son identité marocaine… s’affichent voilées, scandalisant toutes les femmes du monde (et notamment en France), libres, fières de l’être, et désireuses de le rester en refusant les diktats de l’islam !

http://ripostelaique.com/belkacem-et-trierweiler-voilees-etait-ce-vraiment-indispensable.html

Je pense notamment à toutes les courageuses qui luttent dans leurs propres pays pour sortir de cet infernal esclavage, inadmissible au 21ème siècle… mais ces bobos de la gauche caviar, qui une fois rentrées en France, retourneront à leurs libertinages, n’en ont cure en s’affublant ainsi sans vergogne !

De nos jours, pendant que le tricheur Macron, et l’insipide Hamon prétendant que si Marine Le Pen arrive au pouvoir les banlieues s’embraseront… alors que cela fait des années que c’est déjà le cas, chaque fois que des racailles se disent offensées, et que les couards politiques regardent ailleurs avec application…

Pendant que les deux clowns précités se précipitent, qui en Algérie, qui en Tunisie, non pour y créer des liens aptes à y faire rayonner la France (bien au contraire !), mais tout simplement pour glaner des voix pour leur élection, à l’aide de juteuses promesses destinées aux binationaux…

Marine Le Pen s’est rendue au Liban, pays ami où la langue française est très répandue, ainsi que sa culture, et est traditionnellement dirigé par un président chrétien.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/marine-au-liban-1.jpg

La classe ! Aucune comparaison avec l’allure du culbuto !

Après avoir rencontré lundi le président libanais Michel Aoun, dont elle avait salué l’élection en octobre dernier, avec lequel elle a abordé la crise des réfugiés syriens…

https://www.youtube.com/watch?v=WpF9TqpfErE

Après s’être entretenue avec le premier ministre Saad Hariri, principale personnalité sunnite au Liban, qui la mettait en garde contre tout « amalgame » entre islam d’un côté et terrorisme de l’autre, Marine osait affirmer à ce fervent ennemi du président syrien que Bachar al Assad est un moindre mal.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/marine-et-le-premier-ministre-libanais.jpg

Marine avait souhaité également rencontrer des personnalités religieuses, dont le grand mufti de Beyrouth, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que cela s’est plutôt mal passé (pour les pro-islam qui s’en offusqueront) ou pour tout dire, « pas du tout » ; Marine ayant eu à cette occasion l’opportunité de montrer de quel bois elle était faite !

Ayant indiqué la veille aux responsables qu’elle ne se voilerait pas, le rendez-vous n’avait pas été annulé, Marine pensait donc que sa décision était acceptée … or « ils ont cherché à m’imposer cela, à me mettre devant le fait accompli. Eh bien on ne me met pas devant le fait accompli », dira-t-elle plus tard aux journalistes.

Faisant référence à son voyage en Egypte en mai 2015 où elle avait rencontré Ahmed al Tayeb, le grand imam de la mosquée Al-Azhar, une des plus prestigieuses institutions de l’islam sunnite, au Caire, elle a précisé à ses interlocuteurs :

« La plus haute autorité sunnite du monde n’avait pas eu cette exigence, par conséquent je n’ai aucune raison de… Mais ce n’est pas grave, vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas », puis elle est repartie aussitôt !

https://www.youtube.com/watch?v=FJErf8-PY8s

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/21/97001-20170221FILWWW00077-marine-le-pen-refuse-de-porter-le-voile.php

Quelle joie ! Quelle immense fierté de voir celle qui vient de prouver à tous les « sans couilles » (la grande majorité des élus européens actuels), et au monde entier, que malgré tous les maux dont ils l’accusent, elle a vraiment cette stature d’homme d’état qui fait tant défaut à tous ces pleutres !

Un immense BRAVO à Marine, et un gigantesque MERCI, pour ce moment de grâce où notre fierté de Français est enfin jetée à la face de tous ces lâches, passant leur vie aux pieds des représentants de la religion maudite … et allant jusqu’à embastiller (ou mettre en examen !) les citoyens qui refusent de les imiter dans leurs écœurantes courbettes.

Il me faut reconnaître pour être tout à fait honnête, qu’avant Marine, seule Michelle Obama, que par ailleurs je ne porte pas dans mon cœur, avait eu, contrairement à bien d’autres (dont celles citées plus haut) le courage de ne pas porter de voile lors d’une visite officielle de son mari en pays musulman.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/01/29/michelle-obama-non-voilee-choque-les-saoudiens-la-faute-a-hillary-clinton-christine-boutin-laurence-ferrari-laurence-parisot-michelle-obama-non-voilee-choque-les-saoudiens-la-faute-a-hillary-cli/

Pour rester dans le sujet du voile, voici un court extrait du film « La source des femmes », la comédienne Biyouna interprète une mère qui explique à son fils fondamentaliste pourquoi les femmes n’ont plus à porter le hijab voile !

https://www.youtube.com/watch?v=enCqz5YaP5E

Une qui, comme nous, doit doublement se féliciter de l’attitude de Marine, c’est sans aucun doute Brigitte Gabriel, Libanaise-chrétienne, qui a sa place parmi les courageuse et infatigables femmes qui luttent pour que leurs semblables cessent d’être oppressées par l’islam.

http://www.europe-israel.org/2015/07/video-brigitte-gabriel-libanaise-chretienne-raconte-comment-les-islamistes-ont-detruit-le-liban-les-musulmans-voulaient-nous-massacrer-israel-est-venu-nous-sauver/

Contrairement à ceux qui nous promettent la lune à chaque campagne électorale, pour s’empresser de tout oublier une fois élus, Marine, avant même de l’être, nous montre qu’elle est capable de s’appliquer à elle-même ce qu’elle a promis : interdire le port du voile dans les lieux publics en France, en refusant de se soumettre aux exigences des religieux d’un autre âge.

Elle a d’autant mieux fait qu’avec cette engeance les exigences sont toujours dans le même sens ; c’est-à-dire que chez eux, nous devrions nous soumettre à leurscoutumes, alors que chez nous, leurs ressortissants refusent les nôtres pour mieux nous imposer les leurs !

« A Rome, fais comme les Romains », d’accord, mais uniquement à condition que ce soit réciproque, et comme ce ne sera jamais le cas, sauf à avoir un vrai chef d’état osant imposer le respect de nos lois, il n’est pas question de céder sur ce point précis.

https://www.youtube.com/watch?v=nGBkUyORJqA

http://www.europe-israel.org/2016/10/marine-le-pen-si-elle-est-elue-veut-interdire-le-voile-la-croix-et-la-kippa-dans-la-rue-sacrifice-necessaire-pour-lutter-contre-lislam-politique/

http://fr.timesofisrael.com/le-pen-promet-dinterdire-la-kippa-et-tous-les-signes-religieux-en-public-si-elle-est-elue/

Aujourd’hui j’ai plaisir à faire la nique (rien à voir avec le verbe niquer tant prisé des chances pour la France) aux bobos compassionnels s’affichant « Je suis … » à chaque nouvel attentat, en clamant haut et fort, moi « Je suis la FRANCE, Je suis MARIANNE, Je suis MARINE » !

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/MARINE-A-LELYSEE-e1487170713807.jpg

Josiane Filio

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 04:04

 

Le désastreux modèle multiculturel suédois

Publié le 21 février 2017 - par  -

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/su%C3%A8de.jpg

Le texte qui suit s’inspire largement d’un excellent article paru sur Dreuz-info, déplorant le naufrage identitaire de la Suède à cause de la lâcheté de ses élus :

http://www.dreuz.info/2017/01/07/nous-les-suedois-nous-avions-tout-nous-etions-heureux-mais-nos-politiciens-deciderent-de-changer-tout-cela/

Ce qu’a vécu la Suède, c’est ce que vit la France, qui refuse de voir qu’elle est sur un toboggan qui la mène au désastre, un toboggan qui prend de la vitesse chaque jour et qu’aucun responsable politique, à part Marine, n’a l’intention de ralentir.

Voici donc l’adaptation à la France de ce que vivent les Vikings.

Il était une fois, un pays magnifique, merveilleusement situé, appelé France.

Un pays où vivaient les descendants des Gaulois, avec leurs coutumes, leur folklore, leurs traditions régionales et leur modèle social unique au monde.

A la fin des Trente Glorieuses, ce pays était l’un des plus heureux et prospères de la planète. Il vivait enfin en paix, après des siècles de guerre, il était riche, ne connaissait ni chômage ni insécurité. On avait éradiqué la pauvreté de l’après guerre.

Les générations du baby-boom pouvaient remercier leurs ancêtres, qui leur avaient légué un héritage exceptionnel, construit dans le sang et les larmes.

En 1975, ces Gaulois avaient sans le savoir, le cinquième niveau de vie au monde, derrière les Etats-Unis, la Suisse, le Luxembourg et la Suède.

De Gaulle et ses barons, avaient su redonner sa grandeur et sa fierté à la France, épuisée par la guerre et humiliée par la défaite de 1940. Devenue une puissance nucléaire, riche et prospère, notre pays avait son siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, aux côtés des autres grandes puissances.

Pour les jeunes générations, qui entendaient leurs parents parler des privations et des souffrances de la guerre et de l’Occupation, ce bonheur avait quelque chose de magique. Les enfants découvraient la société de consommation et l’âge d’or des sixties, alors que leurs parents n’avaient connu que pénurie et sacrifices.

Oui, en 1975, nous Français, avions tout pour être heureux. Jusqu’au jour où les politiques décidèrent de changer tout cela.

En avril 1976, Giscard et son Premier ministre Chirac, décidèrent du regroupement familial. Une erreur monumentale aux conséquences incalculables.

La France était depuis longtemps une terre d’immigration. Mais la majorité des immigrés étaient des travailleurs paisibles, qui avaient vocation à retourner au pays. Il n’y avait ni émeutes, ni troubles, ni insécurité dans les foyers immigrés.

Mais en quelques mois toutes les structures d’accueil du pays sont saturées, avec l’arrivée de milliers de femmes et d’enfants, s’engouffrant dans la brèche.

“Raymond Barre, nouveau Premier ministre, se rendant compte des difficultés rencontrées par les services administratifs et opposé à l’immigration qu’il perçoit comme un obstacle à la modernisation de l’appareil productif, suspend par décret (1976) le regroupement familial, mais le décret est déclaré illégal par le Conseil d’Etat.”

C’est ainsi que la France est devenue une terre d’immigration extra-européenne massive, encouragée par une désinformation odieuse et des slogans mensongers, propagande orchestrée par les politiques et largement relayée par les medias et les associations immigrationnistes de gauche.

“L’immigration est une chance pour la France”

“Les immigrés tiennent les emplois que refusent les Français”

“Ils paieront les retraites des Français qui ne font plus d’enfants”…

et autres niaiseries du même tonneau, totalement infondées.

Mais au fil des ans, tout s’est aggravé, l’intégration des minorités extra-européennes se révélant de plus en plus impossible.

Les ghettos se sont constitués, les zones de non droit se sont répandues sur tout le territoire. La loi républicaine a été systématiquement contestée.

Et quand l’islam politique a fait de l’ingérence dans les programmes scolaires, l’Etat s’est couché. Le rapport Obin, dénonçant la grave islamisation de l’école, en 2004, a été enterré par Fillon, alors ministre de l’Education Nationale.

Le même Fillon qui prétend aujourd’hui combattre l’islam politique !

La cohésion nationale s’est donc diluée dans les multiples communautarismes que les politiques n’ont jamais eu le courage de combattre, au point que les diverses communautés ne partagent plus les mêmes valeurs, ni un avenir commun avec ceux qui les ont accueillis.

La société multiculturelle promise par nos élus n’est en réalité que désintégration de la nation. Des pans entiers du territoire sont déjà en sécession.

La sécession des territoires ? «Comment peut-on éviter la partition? Car c’est quand même ça qui est en train de se produire: la partition.» a dit Hollande !

C’est ainsi qu’en 2017, près de 30% de nos musulmans, et même 50% chez les jeunes, se laissent bercer par les sirènes de la charia et rejettent la loi républicaine. Un danger mortel pour la nation.

L’immigration de pauvres non qualifiés a entraîné l’explosion de l’insécurité, transformant certains quartiers en bande de Gaza, où plus personne n’ose s’aventurer. Et le laxisme judiciaire n’a fait qu’empirer le problème.

Ceux qui dénoncent l’amalgame immigration-insécurité sont des hypocrites et des menteurs. Cacher l’identité des délinquants dans la presse, ne sert à rien.

Deux détenus sur trois, selon Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe, sont musulmans.

Les synthèses de la DCSP ( Direction centrale de la sécurité publique ) et de la DCPJ ( Direction centrale de la police judiciaire ) sont pourtant formelles :

60 à 70% des délinquants sont issus de l’immigration.

Et qu’ont fait nos politiques pour améliorer notre sécurité et restaurer l’Etat de droit dans les banlieues ? Rien !

Ils ont sans cesse légiféré pour museler les citoyens et interdire les statistiques ethniques afin de cacher la vérité au peuple de plus en plus exaspéré.

Là où un problème exige une solution, les politiques nient le problème.

L’immigration nous ruine. Avec nos 2200 milliards de dettes et une croissance quasi nulle, le pays n’a ni emploi ni logement à offrir aux immigrés, qui vont gonfler le flot des assistés.

En fait nous finançons notre propre suicide collectif !

Quand on demande des comptes aux politiques, qui ont détruit l’héritage des Trente Glorieuses, ils ne savent que taxer leurs contradicteurs de racisme, d’islamophobie et de xénophobie. Dérobade et lâcheté sont de mise.

Il ne faut pas stigmatiser et jouer sur les peurs. Alors on doit se taire et courber l’échine. C’est le renoncement permanent qui guide nos élus.

Il n’y a pas de responsable du désastre ! Pour la simple raison qu’il n’y a pas de désastre ! Seuls les délires de la fachosphère sèment la discorde, c’est bien connu !

En fait, ils savent très bien qu’ils sont responsables du chaos mais n’ont aucune solution pour en sortir. Alors, ils mentent, ils cachent la vérité et surtout ils condamnent à tour de bras les patriotes qui entendent défendre leur identité et leur héritage culturel. Et s’ils pouvaient leur interdire de voter, ils le feraient !

Les politiques ont trahi sciemment le peuple français.

En effet, conscients du désastre annoncé, droite et centre avaient tenu les Assises de l’immigration à Villepinte en 1990. En voici les conclusions :

Fermeture immédiate des frontières.

Immigration zéro

Islam incompatible avec la loi républicaine

Social réservé aux seuls Français.

Mais en 2017, celui qui tient ce discours est aussitôt traîné devant les tribunaux !

En effet, l’éclair de lucidité de nos politiques à Villepinte, n’aura été que de courte durée.

L’Europe nous imposant d’ouvrir les frontières, de maintenir le regroupement familial et nous interdisant de faire de la discrimination en matière de prestations sociales, droite et centre ont renié à 100% leurs convictions de 1990.

C’est dire combien nos politiques sont fiables et honnêtes avec leurs électeurs.

Après 1990, tout n’a été que mensonges, dissimulations et trahisons.

Un seul parti aurait pu sauver le pays du naufrage identitaire. C’est le Front National, qui avait sonné le tocsin dès les années 80.

Hélas, totalement inconscients du danger et des mensonges de leurs élus, les citoyens ont toujours cédé au discours anti FN, qui leur promettait la fin du monde en cas de victoire de JMLP. Quelle naïveté !

Le peuple français est donc responsable de ce qui lui arrive, responsable du sinistre avenir qu’il prépare à ses enfants, responsable de la dislocation de la nation.

Entre les deux tours des régionales, alors que Marine et Marion tenaient la corde pour l’emporter dans le Nord et en Paca, il a suffi que Valls leur promette la guerre civile en cas de victoire du FN, pour que les électeurs frontistes les plus frileux, retournent leur veste et rentrent précipitamment aux abris.

Ce n’est pas ainsi que les Français sauveront leur pays de la libanisation qui s’annonce. Sans le courage des électeurs devant les urnes, Marine, seule, ne pourra rien.

Il est temps de redresser la tête et de ne plus céder à la propagande de ceux qui détruisent sciemment le pays parce qu’ils se plient aux diktats immigrationnistes de l’Europe. Ils ont tous abandonné la France.

Il ne se passe plus une seule journée sans que l’immigration ne fasse l’actualité, mobilisant toujours plus l’énergie du pays. Qu’en sera t-il quand nous aurons deux fois plus d’immigrés, et de moins en moins désireux de s’intégrer ?

Des émeutes quotidiennes ? L’insurrection généralisée ? La guerre civile ?

En mai prochain, ce sera l’heure du sursaut salvateur ou du renoncement définitif.

Il faut bien comprendre qu’aucune politique économique, aucune politique sociale ne pourra réussir si on ne combat pas en priorité l’islam politique, qui tisse sa toile avec l’argent du Golfe et la complicité de nos élus, trop poltrons pour réagir.

Ce que veulent les barbus, c’est nous imposer la charia. Soit en douceur, en misant sur notre soumission et notre lâcheté, soit par la force quand ils seront assez nombreux pour déclencher une insurrection généralisée avec le soutien d’islamistes étrangers.

Ne pas voter Marine, c’est donc écrire le dernier chapitre de l’histoire de France.

Aucun pays ne peut survivre s’il n’y a plus personne pour le défendre.

Jacques Guillemain

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 02:16

Mehdi Meklat : le bon musulman de la bobosphère rêve du retour d’Hitler…

Publié le 20 février 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/04/Capture-Mehdi-1.png

Mehdi Meklat…

Si vous ne connaissez pas ce nom, la bobosphère, elle, le connaît. C’est son poulain, son chouchou, sa coqueluche, son favori, une pépite telle que les quartiers peuvent en produire. En un mot, une chance pour la France. D’ailleurs avec son binôme Badroudinte Saïd Abdala, n’écrivent-ils pas dans un édito de Téléramadan : Nous sommes le grand remplacement d’une génération qui s’active sur Internet pour contrer les coups bas, en réaction aux approximations sur l’Islam.

Mehdi Meklat est d’abord contributeur au Bondy Blog, dont le DECODEX du Mondenous indique que ce site, bénéficiaire d’une subvention de 50 000 euros annuels, connu pour son communautarisme, son esprit victimaire, ses positions systématiques anti-flics, est un site fiable, c’est dire ! C’est pour ce blog, qu’encore lycéen le duo couvre l’élection d’Obama.

Les compères prennent du galon. Ils parlent dans le poste. Pour la radio publiqueFrance Inter, bigre ! avec Pascale Clark qui les prend sous son aile. Rebigre ! Ils font la couverture des Inrocks, une référence, et excusez du peu, en compagnie de Christiane Taubira. Ils publient des romans, Burn Out et Minute, et sont, consécration suprême, invités à La Grande Librairie. Un passage à cette émission, c’est être adoubé comme écrivain véritable, c’est être accueilli dans le saint des saints de la littérature.

Mehdi Meklat a un compte twitter et compte parmi ses followers un certain François Hollande. Sous le pseudonyme de Marcelin Deschamps, cet individu poste une série de tweets dont le lecteur sera juge.

Florilège:

Les Blancs vous devez mourir ASAP (as soon as possible, autrement dit « le plus vite possible »).

Faites entrer Hitler pour tuer les Juifs.

Je crache des glaires à la gueule de Charb

Marine Le Pen je l’égorge dans ma baignoire

Viens dans ma cave, je vais t’égorger selon le rite musulman (toujours Marine Le Pen).

Marine Le Pen est deux étages au-dessous de moi (dans les locaux de la radio lors de la précédente campagne présidentielle). JE VAIS LUI FAIRE LE COUP MOHAMED MERAH

Grosse race maudite (Caroline Fourest)

Fallait lui casser les jambes à ce fils de pute (Alain finkielkraut)

et autant d’autres – depuis Mehdi Meklat en a supprimé des milliers – visant indistinctement les Blancs, les Juifs, les femmes non musulmanes, les homosexuels.

Grand émoi dans le Landerneau. L’animateur de La Grande Librairie désavoue Mehdi Meklat et assure qu’il ignorait tout de l’existence de tels propos. Les Editions duSeuil qui ont publié les romans commis par ce jeune homme, aussi. Les Grandes Gueules s’en émeuvent et l’une d’elle demande même à ce qu’il y ait une action en Justice. Interrogé, le Bondy Blog ne peut faire moins que prendre ses distances:Puisqu’il y a des évidences qu’il faut affirmer, le Bondy blog ne peut cautionner des propos antisémites, sexistes, homophobes, racistes, ou tout autre propos discriminatoires et stigmatisants, même sur le ton de l’humour. Remarquons au passage que seul le racisme anti Gaulois ou anti Blancs n’est pas spécifiquement nommé.

Les Inrocks, eux, y voient une forme d’humour.: « farceur », « provoc », « la plupart du temps , c’est drôle à mourir« . Pour Pascale Clark aussi, il s’agit de provoc. On sait bien que le sens de l’humour est la chose au monde la plus diversement partagée.

Et si c’était un jeu, s’interroge Chrisiane Taubira , qui pense, à tort que Les Inrocksn’avait pas connaissance d’un seul de ces tweets, et propose de curer, purger le mauvais côté d’un jeune homme au début de sa vie et capable par ailleurs de bien écrire. Imaginons un tout aussi jeune homme de droite qui aurait écrit de tels propos. Aurait-on la même réponse?

On ignore encore la réaction de François Hollande.

Florence Labbé

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 04:22

Crimes contre l’humanité : ce sont les Algériens qui les ont commis

Publié le 19 février 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/CrimesFLN.jpg « Je vous ai compris », non, ne riez pas, Emmanuel Macron nous a parfaitement compris et il avait entièrement raison quand il a affirmé qu’il y avait « crimes contre l’humanité ». C’est nous qui avons mal interprété sa pensée profonde.

Oui, il y a bien eu « crimes contre l’humanité », mais ce sont les Algériens qui les ont commis.

  • En 1962, en massacrant plus de 80.000 Harkis, enfants, femmes, vieillards et même les chèvres, les moutons et les vaches.
  • En 1962 toujours, en enlevant et assassinant plus de 3000 enfants, femmes, vieillards et adultes, à Oran.
  • En 1957, à Melouza, en éliminant dans une boucherie abominable 374 algériens, musulmans, enfants, femmes, vieillards, adultes, parce qu’ils refusaient de soutenir le FLN.
  • En 1955 à El Halia, en tuant 140 enfants, femmes, vieillards et adultes. Un vrai carnage, des bébés écrasés contre les murs sous les yeux des parents.

Et j’arrête là cette liste des « crimes contre l’humanité » commis par les Algériens, car elle serait trop longue.

En Algérie, le récit national officiel passe sous silence de très nombreux faits historiques en ne reconnaissant pas la dimension criminelle de l’État français en Algérie, dixit le professeur Abdelmadjid Merdaci. Il ferait mieux de se lever et admettre également la dimension bien plus criminelle de l’État algérien.

Il est vrai qu’il est encore très en retrait vis-à-vis de certains historiens français, aussi coupables que « les porteurs de valises » de l’époque guerrière parce qu’ils portent, eux, le mensonge sur les crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis par le FLN et la désinformation sur l’œuvre colonisatrice française.

C’est le cas notamment d’Olivier Le Cour Grandmaison qui souhaiterait obliger Macron à prendre l’engagement d’inscrire, s’il est élu, le colonialisme comme « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité »,

Au passage il informe, contre toute vérité et réalité, le chiffre de 35.000 à 40.000 victimes, lors des évènements de Sétif, en mai 1945, alors que le chiffre officialisé, par les chercheurs algériens, est d’environ 8000, ce qui est déjà beaucoup trop, sans avoir besoin d’en rajouter.

Ces dizaines de milliers de victimes massacrées pour des raisons politiques mais, surtout, pour des raisons ethnico-raciales, selon lui.

Il demande à Emmanuel Macron de signer un appel, paraît-il national et même international, demandant la reconnaissance des crimes coloniaux commis par la France et cela en raison des massacres, déportations massives des civils, tortures généralisées, exécutions sommaires, disparitions forcées, travail forcé imposé aux hommes, femmes et mineurs.

Il veut faire signer cet appel aux candidats des prochaines élections législatives.

Comme je suis poli, aujourd’hui, je ne lui dirai pas où il peut se l’introduire, son appel !

Manuel Gomez

 

 

Repost 1
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 04:20

L’Allemagne nous envoie ses migrants… que la France n’expulse pas !

Publié le 19 février 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2015/12/Merkel-hollande.jpeg

Les élections approchent, c’est donc le grand silence sur les migrants.

Pourtant, ils sont là, toujours plus nombreux à s’entasser jour après jour.

Les régions saturent, ce qui grippe le dispositif parisien et inquiète Anne Hidalgo.

Depuis une semaine tout bloque au centre parisien, censé garder les arrivants de 5 à 10 jours, avant de les réorienter sur la province. Mais les délais s’allongent.

Les campements sauvages refleurissent. 400 migrants dorment autour du centre. Afghans et Soudanais se battent.

“C’est compliqué”, “c’est tendu”, disent les associations débordées. Evidemment, puisque rien n’est réglé, le démantèlement de Calais n’ayant fait que déplacer le problème sans stopper le flux continu de candidats à l’Eldorado européen.

Paris ne gère que le transit des demandeurs d’asile, les régions devant prendre le relais dans les CAO pour traiter les dossiers.

Anne Hidalgo se retourne vers l’Etat pour ouvrir de nouvelles structures en province afin de désengorger la capitale.

Au ministère de l’Intérieur, on répond aussi que “c’est difficile” mais que les appels d’offre devraient débloquer 5000 places au printemps.

Mais le gros problème, c’est que les CAO ont été souvent ouverts dans des centres de vacances qu’il faut libérer pour les vacances de Pâques. C’est le cercle vicieux.

De plus les migrants s’attardent plus que prévu dans les CAO.

Et pour couronner le tout, les migrants déboutés du droit d’asile en Allemagne et en Suède, viennent tenter leur chance en France, réputée plus généreuse.

Ces migrants expulsés des pays voisins représentent 70% des arrivées chez nous.

La France est le déversoir de toute la misère du monde.

“C’est plus facile en France pour manger et dormir” dit un Afghan.

“La mentalité est plus difficile en Allemagne” ajoute un Libyen.

La situation va s’aggraver avec les beaux jours et le durcissement de la politique d’accueil de Merkel, qui a retourné sa veste après avoir goûté aux joies de la diversité.

Après avoir diabolisé Viktor Orban, elle se félicite que la route des Balkans soit fermée. Et tous les migrants qu’elle ne veut plus, elle nous les refile.

Anne Hidalgo dénonce les petits campements qui se constituent partout dans la capitale, “précurseurs de campements de plus grande ampleur, semblables à ceux que nous avons connu dans un passé récent”.

Par conséquent les forces de l’ordre interviennent tous les jours, pour empêcher l’installation de tentes dans les rues.

Et bien entendu, les bénévoles crient au “harcèlement”. On n’en sort pas.

Et comme la France n’expulse plus personne faute de personnel, la plupart des migrants qui ne sont pas éligibles au droit d’asile, seront déboutés mais jamais expulsés !

Voilà la France de 2017, voilà le pays que nous préparons à nos enfants.

Un pays qui se tiermondise et se paupérise à grande vitesse, à cause de politiques irresponsables, qui ont volontairement attiré toute la misère du monde depuis des décennies et qui ne savent plus comment stopper le tsunami.

Pas un seul candidat, à part Marine, évidemment, ne propose de solution énergique pour en finir avec cette invasion continue.

Affolé et désemparé, le gouvernement laisse pourrir la situation.

Paris va encore se transformer en bidonville, faisant fuir un peu plus les touristes, déjà refroidis par les attentats et les émeutes incessantes.

La France est en train de crever de son immigration et tous nos politiques restent les bras ballants. C’est hallucinant.

Jacques Guillemain

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 04:17

La tentative de putsch de la CIA contre Donald Trump

Publié le 19 février 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/01/01-Lib%C3%A9-et-Trump.jpg

La première puissance du monde est en train de vaciller. Donald Trump, le nouveau président démocratiquement élu par le peuple américain, se trouve confronté à une fronde totalement inédite et d’une violente inouïe contre la politique qu’il essaye de mettre en œuvre, en particulier dans le domaine souvent consubstantiel de l’ immigration et de la sécurité. De petits juges, soutiens affichés de l’ idéologie islamo-tiers-mondiste (tel le juge James Robart) osent se rebeller contre la démocratie en empêchant l’exécutif de prendre des décisions concernant pourtant la sécurité nationale ! À travers tout le pays de très nombreux activistes, associés évidemment aux médias, à la Silicon Valley, aux «célébrités » et à des organisations de toutes obédiences sont en ordre de bataille contre Donald Trump . Mais, ce qui est profondément inquiétant réside dans la décision prise par plusieurs services de renseignement US – et en particulier la CIA- de ne plus transmettre des informations d’une importance stratégique à Donald Trump et à son équipe (The Wall Street Journal ; 15 Février 2017) sous le fallacieux prétexte qu’elles pourraient être divulguées aux… Russes !

Le lundi 13 Fevrier, Donald Trump s’ était vu contraint de limoger son loyal conseiller à la sécurité nationale, le Lieutenant-Général Michael Flynn, parce que ce dernier avait eu des discussions avec l’ambassadeur Russe aux États-Unis, Sergey Kislyak…

La prétendue collusion entre le Général Flynn et les services de renseignement russes ne repose sur rien (le FBI lui-meme a expliqué que Flynn n’ avait rien fait d’ illégal !) mais la pression était trop forte…

Alors, pourquoi cette campagne orchestrée contre le Général Flynn (en plus du fait d’«éclabousser», bien évidemment, Donald Trump) ? La raison en est que Michael Flynn est connu comme étant un opposant de longue date à l’infâme accord passé entre les USA de Barack Hussein Obama et Téhéran sur l’affaire concernant le nucléaire iranien. Flynn cherchait depuis des semaines à connaître les vrais détails de ce pacte diabolique. C’est donc pour cela (et pour ses positions pro-israéliennes du temps d’ Obama) que Flynn a été diffamé par les taupes de l’ ancien Président américain qui demeurent dans les administrations américaines. Ce sont bien les services de renseignements américains qui ont fait fuiter cette non-information prétendument compromettante concernant des discussions entre Flynn et des officiels russes (au fait, qui a donné l’ordre d’ écouter les communications téléphoniques entre l’ambassadeur russe et le Général Flynn ?). J’ aimerai rappeler que la CIA et les vendus du Département d’ État entretiennent d’excellentes relations avec des États terroristes musulmans : il est donc interdit de parler aux Russes mais il est permis de dialoguer et échanger des informations (y compris sur des alliés occidentaux !) avec des pays qui portent l’entière responsabilité de l’exportation dramatique du djihadisme global en Occident ainsi que dans la déstabilisation du Moyen-Orient!

C’ est donc bien à une tentative de putsch à laquelle nous assistons aujourd’hui aux États-Unis. Le Président Donald Trump se retrouvant en partie « aveugle » pour guider la politique internationale des USA puisque manquant de renseignements stratégiques nécessaires que la CIA et la NSA gardent jalousement pour elles, protégeant ainsi leurs relations privilégiées et financièrement très fructueuses avec plusieurs États Arabo-musulmans. Il est clair aussi que Donald Trump et son équipe ne pourront plus se fier aux services de renseignement US !

Pour Trump, selon moi, la seule solution de ne pas se faire renverser par un coup d’ État fomenté – entre autres- par les services américains, est de s’ appuyer sur le FBI qui n’a pas l’air d’ avoir été trop gangrené par les lobbies pro-musulmans, mais aussi de créer une garde prétorienne (voire une police politique !) qui mettra au pas tous les séditieux…

C’ est paradoxalement à ce prix que la démocratie américaine pourra survivre et l’Occident avec elle !

Frédéric Sroussi

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 04:11

La France profonde en a marre de la sous-France de Théo

Publié le 19 février 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2012/09/18juinpublicgaulois.jpeg
L’apéro saucisson-pinard du 18 juin 2010 : l’esprit gaulois, la réalité de la France profonde…

Il y a une semaine, à l’initiative de nos amis du Siel et de sa responsable Ardèche Laura Biancheri, se tenaient à Villeneuve-de-Berg les « Assises de la France profonde« .

120 personnes présentes ont entendu successivement Karim Ouchikh (40′), président du Siel, Christine Tasin, présidente de Résistance Républicaine (15′), Renaud Camus, écrivain, inventeur du concept du Grand Remplacement (40′), Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque (15′) et Jacques Clostermann, patriote gaulliste, expliquer leur conception de cette France profonde, qu’ils aiment de manière charnelle.

Karim Ouchikh : La France pour laquelle se bat le Siel

Christine Tasin : l’affaire Théo confirme le conflit de civilisation qui ronge la France

Renaud Camus : la France profonde, c’est l’arrière-pays

Pierre Cassen : La France profonde c’est celle du bon sens

Jacques Clostermann : La France profonde ne peut qu’être gaulliste, donc souveraine

Dans le même temps, dans nombre de villes de France et de Navarre, se tenaient des rassemblements, dont le prétexte était le soutien à la racaille Théo, et la volonté d’affronter la police et de multiplier actes de vandalisme et pillages. Une situation que Christine, dans son intervention, développera avec pertinence, évoquant un inévitable conflit de civilisation.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/pastedImage-38.png

En fonction des lieux, on retrouvait des mélanges d’islamo-racailles et de gauchistes, ou bien, à Paris, toute la clique, gavée de subventions, qui constitue le bras armé de ce régime :
– Organisations syndicales dont les bureaucrates, fort bien nourris par le pouvoir, trahissent les travailleurs, en leur collant dans les jambes une main d’oeuvre de substitution, en période de chômage de masse.
– Associations dites antiracistes, dont le racialiste Cran, véritables polices politiques totalitaires du système, gavées de subventions pour criminaliser l’amour de la France, et le refus de son invasion migratoire et de son islamisation.
– Syndicat de la Magistrature, discrédité à jamais par l’histoire du Mur des Cons, majoritairement constitué de gauchistes qui ont épousé la profession pour briser la police et détruire « l’Etat bourgeois ».
– Et Mélenchon, islamo-collabo dans toute sa splendeur, qui incarne jusqu’à la caricature, de manière pathologique, la haine de son pays, de sa civilisation, et la préférence de l’Autre, comme le montre le très drôle Lapin Taquin.

Disons-le clairement, ces deux France ne peuvent pas vivre ensemble. La France du bon-sens – celle qui préfère le travail à l’assistanat, celle où les jeunes respectent les anciens, celle qui aime sa culture, sa civilisation, son histoire, y compris celle glorieuse de la colonisation, stupide Macron -ne peut cohabiter ni avec des islamistes radicaux, pas davantage avec des musulmans modérés qui veulent islamiser en douce la France, ni avec des racailles, ni avec des crasseux, pour reprendre une expression de Richard Roudier, ni avec ceux qui, par idéologie mondialiste et internationaliste, veulent briser ce pays, abolir les frontières et nous faire tous devenir des citoyens du monde.

Notre France est attaquée par deux cancers, qui se complètent fort bien pour la détruire : l’islam et la gauchisme, liaison monstrueuse qui a engendré l’islamo-gauchisme.

Cette clique, bras armé des socialistes, est en répétition générale, en France, mais aussi en Europe et aux Etats-Unis. Son objectif : tout faire pour empêcher Marine Le Pen d’accéder au pouvoir, en utilisant les médias de propagande, dont France Info est la caricature suprême, et la violence de la rue. Cette mafia bénéficie d’importantes subventions venues de l’étranger, puisqu’on se rappelle que Soros a été épinglé en train d’arroser la LDH et le CCIF, sans parler des associations d’aide aux prétendus migrants.

Nos ennemis disposent, au sein de l’appareil d’Etat, de relais prêts à tout pour empêcher une alternative démocratique, voulue par le peuple. En laissant s’installer la France dans le désordre, à deux mois des élections, Hollande, qui rêve, comme tous les leaders de la finance mondialisée, d’installer Macron à sa place, espère dissuader les Français de voter, comme l’ont fait les Américains, pour une alternative patriote. Il est complice du naufrage de l’Etat de droit, symbolisé par l’affaire Théo, et le lynchage d’une police qui demeure le dernier rempart à la barbarie des islamistes, des racailles, des voyous et des gauchistes.

Sans notre police, ce serait le viol de dizaines de de milliers de femmes blanches européennes par des « diversités », pour qui elles constituent proies et prises de guerre (voir le livre-fiction Guerilla, de Laurent Obertone). Sans notre police, ce serait la multiplication d’agressions de vieillards, pour voler leurs biens. Sans notre police, nombre de Français d’origine seraient livrés en pâture à la barbarie des nouveaux venus, comme on le constate sur cette vidéo tournée récemment sur un quai de RER, en région parisienne. Et pourtant, même avec le courage de nos policiers, trop de nos compatriotes vivent dans la peur, suite à une agression, verbale ou physique, que les grands médias taisent. Et quand les racailles sont arrêtées, il peuvent compter sur la bienveillance des juges du syndicat de la Magistrature, ou de son idéologie, pour se retrouver en liberté aussitôt.

https://www.youtube.com/watch?v=7BT7lGVwAEw

http://www.fdesouche.com/823463-violences-dans-une-gare-dile-de-france

La sous-France Théo, ses islamo-racailles, c’est la lie de l’humanité, c’est ce que Marx appelait le lumpen-prolétariat, contre lequel il appelait les travailleurs à lutter sans complaisance. « Le lumpenproletariat – cette lie d’individus déchus de toutes les classes qui a son quartier général dans les grandes villes – est, de tous les alliés possibles, le pire. Cette racaille est parfaitement vénale et tout à fait importune. Lorsque les ouvriers français portèrent sur les maisons, pendant les révolutions, l’inscription : « Mort aux voleurs ! », et qu’ils en fusillèrent même certains, ce n’était certes pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien avec la conscience qu’il fallait avant tout se débarrasser de cette engeance. Tout chef ouvrier qui emploie cette racaille comme garde ou s’appuie sur elle, démontre par là qu’il n’est qu’un traître. » Tout est dit, et confirme l’ampleur de la trahison de cette gauche collabo, immigrationniste, dont nombre de dirigeants sont vendus aux pays du Golfe.

Marine Le Pen est aujourd’hui donnée en tête dans les sondages. Mais les chiffres avancés (qui sont probablement sous-estimés) ne suffisent pas, aujourd’hui, lors d’un deuxième tour, malgré le discrédit de Macron ou de Fillon, et la division jouissive Hamon-Mélenchon. La seule chance de la présidente du FN est de largement dépasser les 30 %, au premier tour, et qu’une majorité de nos compatriotes, au deuxième tour, comprenne qu’elle demeure la dernière chance d’une France qui ne veut pas mourir…

Il faut que tous ceux qui aiment vraiment notre pays, quelles que soient les divergences qu’ils puissent avoir avec des aspects de son programme (et nous n’en manquons pas), se rallient à elle. Nicolas Dupont-Aignan est fort sympathique, et très courageux, mais à quoi vont servir ses 2 % au premier tour ? Henri Guaino a de bonnes idées, mais peut-il vraiment soutenir Fillon, alors qu’il est plus proche de Marine ? Même question aux Christian Vanneste, Jacques Myard et ces quelques députés LR qui prétendent aimer la France ? Philippe de Villiers sait trouver les mots qu’il faut pour exprimer son amour charnel d’un pays dont il refuse la disparition. Cela aurait de l’allure si ces patriotes, tout en conservant leur identité, tenaient des meetings communs avec Marine Le Pen…

A vous par ailleurs de convaincre un maximum de personnes que s’ils ne veulent pas la France racailles, la France islamo de Hamon, la France gaucho de Mélenchon, la France algérienne de Macron, la France capitularde de Fillon, il n’y a qu’un vote possible, celui de la France profonde, incarné par Marine dans son clip de campagne… Et pour cela, il faut qu’on sente un souffle, venu de tout le pays, qui pousse la candidate vers l’Elysée.

Car, chers compatriotes, si nous voulons que la France profonde continue d’exister, il faudra écraser la sous-France de Théo, dans les urnes d’abord, le 7 mai prochain. Et s’il se trouve que la sous-France Théo conteste ce verdict démocratique dans la rue, il faudra, avec une police et une armée ayant enfin des consignes claires et précises, rétablir la sécurité publique et un état de droit dont le Général Martinez réclame, avec pertinence, le retour au plus vite.

Et cela, seule une victoire de Marine peut le permettre…

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 18:07

Toute l’Algérie derrière Emmanuel Macron

Publié le 18 février 2017 - par  

Comme l’on pouvait s’y attendre, toute l’Algérie, médias et responsables politiques, volent au secours d’Emmanuel Macron.

  • Ils stipendient la droite française et les médias qui ne paraissent même pas vouloir réfléchir, selon eux, aux dégâts de la colonisation.
  • Ils estiment fort judicieux les propos tenus par leur nouveau candidat, Macron.
  • Ils estiment que, pour les médias et la droite française, dénoncer la barbarie coloniale, qui est un fait avéré, toujours selon eux, ne devrait pas s’avouer publiquement. Signalant que la chaîne LCI avait dénoncé « la première erreur de Macron »
  • Ils estiment que certains, en France, cultivent la haine et que cela se manifeste dans certaines cités périphériques, laissées pour compte, où les policiers vont jusqu’à brutaliser les jeunes de ces quartiers de façon éhontée.
  • Ils estiment que Emmanuel Macron, en véritable socialiste, a mis fin aux atermoiements de ses prédécesseurs, à commencer par François Mitterrand, incapable de la moindre repentance, et même de l’actuel François Hollande qui avait, tout au plus, dénoncé en 2012, devant le parlement algérien, un système colonial « injuste et brutal », regrettant, sans les condamner, « les souffrances que la colonisation a infligée  au peuple algérien ».

Toujours selon eux, la France ne veut pas reconnaître les brimades, les spoliations, les enfumages dans les grottes, les exécutions sommaires lors de l’invasion et à chaque insurrection, la destruction des lieux de culte, le code de l’indigénat et, pour finir, la violence de la guerre entre 1954 et 1962.

La France refuse de reconnaître toutes ces évidences au nom de ce qui « aurait » été réalisé en Algérie par la colonisation et que cela est un terrible aveu de la persistance de l’idée d’éternelle Algérie française.

Surprenante amnésie sur les décennies d’écrasement de tout un peuple qui, forcément, devait aboutir à l’indépendance du pays.

En quelques tweets, la droite et l’extrême droite ont balayé 130 années de colonisation de l’Algérie et des décennies de violation du reste de l’Afrique (Source : la presse quotidienne algérienne).

Messieurs les Algériens, puisque vous cumulez tous ces griefs contre cette France criminelle et que, selon vous, l’indépendance a fait de votre pays un paradis de liberté, d’égalité et de fraternité, pourquoi vous obstinez-vous à accourir, chez l’ex colonisateur, par centaines de milliers. Comment pouvez-vous concevoir de partager le sort de ces colonisateurs qui vous ont tant fait souffrir, et continuent d’ailleurs à vous martyriser dans les cités ?

Nous n’avons aucun besoin, nous, de quitter notre pays pour rejoindre votre paradis, alors conservez vos ouailles, nous vous en prions sincèrement, et que ceux qui ne retrouvent pas, chez nous, la fraternité, dont ils bénéficiaient chez eux, il n’y a aucune frontière pour les retenir !

Manuel Gomez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 14:12

Daesh appelle les musulmans à migrer vers l’Etat islamique

Publié le 18 février 2017 - par 


http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/04/mahometpiedocul.gif
 

Extrait d’un livre à paraître sur La migration (hijrah) dans l’islam

Interprétation des versets relatifs à la migration à travers les siècles

Daesh, acronyme de al-dawlah al-islāmiyya fi-l-ʿirāq wa-al-shām, littéralement «État islamique en Irak et dans le Cham [Syrie]», est une organisation terroriste, militaire et politique d’idéologie salafiste djihadiste s’étendant sur de vastes territoires en Irak et en Syrie et exerçant une influence dans plusieurs pays du monde musulman à travers l’allégeance de nombreux groupes djihadistes, les plus importants étant Boko Haramau Nigeria, Ansar Bait al-Maqdis dans le Sinaï égyptien et le Majilis Choura Chabab al-Islam en Libye. Il apparaît également en Afghanistan, où il tente de supplanter les talibans. À partir de 2015, il commet des attentats jusqu’en Europe et en Amérique du Nord. Il se proclame un califat sous le nom d’État islamique, ayant pour calife Abou Bakr Al-Baghdadi, successeur de Mahomet. Il est classé comme organisation terroriste par de nombreux États et est accusé par les Nations unies, la Ligue arabe, les États-Unis et l’Union européenne d’être responsable de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité, de nettoyage ethnique et de génocide. Il s’adonne également à la destruction de vestiges archéologiques millénaires dans les territoires qu’il contrôle.

Daesh a des combattants tant locaux qu’étrangers, venus des cinq continents. Le 19 août 2014, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) affirmait que ses effectifs étaient de 50’000 hommes en Syrie. Parmi ceux-ci, 20’000 auraient été étrangers et 6000 auraient été recrutés pendant le seul mois de juillet 2014.

Pour attirer les combattants, Daesh exploite la doctrine musulmane de la migration qu’il expose dans ses revues, dont nous produisons des extraits plus bas, en anglais et en français, publiés respectivement dans Dabiq en 2014 et dans Dar al-islam en 2015. Nous en donnons ici un résumé.

L’article en français définit la migration comme «le fait de sortir de la terre de mécréance vers la terre d’Islam». Ce qui correspond exactement au sens qui lui est donné par le Coran, les exégètes, les juristes classiques et les fatwas à travers les siècles.

Quant à la terre d’Islam, elle est définie comme était le pays où les lois islamiques sont appliquées. C’est donc un appel à la migration adressé non seulement à des pays non musulmans anglophones et francophones, mais aussi à des pays musulmans où la loi musulmane n’est pas appliquée – des pays considérés par Daesh comme des pays mécréants, au même titre que les pays occidentaux. Ainsi, si la migration doit intervenir, elle ne peut pas viser n’importe quel pays musulman, elle doit concerner un pays qui applique les lois islamiques, ce qui serait le cas de l’État islamique.

L’article en français va encore plus loin, et estime que le meilleur endroit pour émigrer est la Syrie (Cham) en se fondant sur le récit suivant de Mahomet: «Il y aura une migration après la migration [la première, par Mahomet], et les meilleurs gens de la Terre seront ceux qui resteront dans l’endroit où Abraham a fait la migration [en Syrie].» Daesh veut donc que des musulmans rejoignent ses rangs en Syrie.

Toutefois, Daesh ajoute: «La Syrie est sans aucun doute l’un des meilleurs endroits pour émigrer mais nous devons garder en tête que quiconque accomplit son jihad et son ribat [garder les frontières], où que lui ordonne son Émir, est dans une adoration plus grandiose que [celle qui consiste à] simplement habiter en Syrie ou même près des trois mosquées sacrées [de la Mecque, de Médine et de Jérusalem].»

Pour démontrer l’obligation de la migration dans le sens susmentionné, Daesh invoque des versets du Coran (M-85/29:56; H-92/4:97-99), des récits de Mahomet, les exégètes Al-Baghawi et Ibn Kathir et des juristes musulmans. Il souligne que la migration «ne s’interrompra pas tant que les mécréants seront combattus» (récit de Mahomet).

Daesh rappelle les mérites spirituels de la migration et ses bienfaits terrestres en invoquant les versets H-87/2:218 et H-92/4:100 ainsi que des récits de Mahomet. Quant à celui qui délaisse la migration, il rompt ses liens avec les musulmans, selon le verset H-88/8:71, des récits de Mahomet et des juristes musulmans dont certains vont jusqu’à le considérer comme pécheur, mécréant, voire apostat. N’est dispensé de la migration que «celui (…) qui ne peut l’accomplir à cause d’une maladie, de la contrainte, de la faiblesse parmi les femmes, les enfants et leurs semblables», selon les versets H-92/4:98-99 et Ibn-Qudamah. L’obligation s’adresse aussi à la femme, même sans mahram [tuteur mâle], si elle craint pour sa religion ou pour elle-même. Ce qui constitue une exhortation aux femmes de rejoindre Daesh. Des fatwas ont d’ailleurs incité des femmes à soulager les combattants en s’adonnant à des rapports sexuels avec eux – ces textes parlent de «jihad al-niqah: jihad par le coït».

Daesh signale aussi aux musulmans qui refusent de le rejoindre que la migration est «une nécessité pour le musulman pour qu’il ne vive pas au milieu des nations injustes qui désobéissent à leur Seigneur et encourent ainsi sa colère», citant à l’appui le verset H-88/8:25. Il ajoute que le fait de vivre avec les mécréants expose le musulman à la persécution, citant les versets M-72/14:13, H-87/2:217 et M-69/18:20 et H-92/4:102 et Ibn-Qudamah qui dit: «Si le musulman craint la prison, le mieux est qu’il combatte jusqu’à ce qu’il soit tué, sans se laisser faire prisonnier, car il aura ainsi de hauts grades au paradis et il évitera d’être sous l’autorité des mécréants qui pourront ainsi le torturer, en faire un esclave ou le tenter dans sa religion.»

Daesh termine par ces propos: «Et pas de meilleure arme pour éviter la prison que la ceinture d’explosif que porte nos frères, émirs et soldats dans l’État du Tawhid: le Califat Islamique.»

L’article en anglais relève le caractère unique dans l’histoire de la revivification de l’État islamique sous le calife Abu-Bakr Al-Baghdadi, État «établi par l’émigration de pauvres étrangers de l’Est et de l’Ouest, qui se sont ensuite rassemblés dans une terre de guerre étrangère et ont promis fidélité à un homme ‹inconnu›, malgré la guerre menée par des forces politiques, économiques et militaires ainsi que des services de renseignement de nombreuses nations du monde contre leur religion, leur État et leur migration.» Ce phénomène n’est même pas apparu dans l’État de Médine établi par des migrants de Quraysh ayant de nombreux liens en commun. Les combattants de l’État islamique ont abandonné leurs familles et leurs pays et se sont réunis sans jamais s’être connus auparavant. Il s’agit de «la plus grande collection de migrants dans le monde, (…) une merveille de l’histoire, qui a ouvert la voie de l’Al-Malhamah al-Kubra» (la grande bataille avant l’heure finale).

Ce phénomène, ajoute l’article, rappelle le récit de Mahomet: «L’islam a commencé comme une chose étrange et va redevenir étrange; bienheureux les étrangers.» On lui demanda: «Qui sont les étrangers?» et il répondit: «Les étrangers qui ont laissé leurs familles et tribus.»

Cet article ajoute que la grande bataille avant l’heure finale aura lieu en Syrie (Cham), selon un récit de Mahomet. Selon un autre récit, «la Syrie est le lieu de la réunion et de la résurrection». L’immigration fait partie de la religion d’Abraham qui a déclaré son hostilité envers les polythéistes et les tyrans. D’autres récits sont cités en faveur de la migration vers la Syrie. Ibn-Taymiyyah a dit: «L’Islam à la fin des temps sera plus manifeste en Syrie. […] Ainsi les meilleurs des gens sur la terre à la fin des temps seront ceux qui gardent le pays de la migration d’Abraham, qui est la Syrie.» L’article conclut: «Ainsi, ceux qui ont quitté leurs tribus – les meilleurs des serviteurs d’Allah – se sont rassemblés autour d’un imām et ont formé une jamā’ah (un groupe) sur le chemin d’Abraham. Ils se sont rassemblés dans le pays des malahim (des batailles) peu avant l’apparition d’Al-Malhamah al-Kubra (la grande bataille), ont annoncé leur inimitié et leur haine pour les adorateurs de la croix, les apostats, leurs croix, leurs frontières et leurs urnes, et ont promis allégeance au califat, promettant de mourir en le défendant.»

L’article associe ensuite la migration à la notion de sincérité. Ceux qui migrent sont ceux qui abandonnent l’hypocrisie pour la sincérité. Les hypocrites sont ceux qui disent une chose et en font une autre (versets H-109/61:23 ; H-113/9:75-77), rechignent à combattre pour Dieu (H-87/2:246-247) ou demandent des choses compliquées à Dieu au lieu d’exécuter ses ordres (H-87/2:71). De ce fait, tout musulman doit cesser de chercher des prétextes pour ne pas accomplir son devoir de migration, surtout après l’établissement du califat qui «a plus que jamais besoin d’experts, de professionnels et de spécialistes qui peuvent contribuer à renforcer sa structure et à répondre aux besoins de ses frères musulmans. Sinon, ses prétentions deviendront une preuve plus forte contre lui au jour du jugement.» Il ajoute:

Quant aux étudiants musulmans qui utilisent ce même prétexte maintenant pour continuer à délaisser l’obligation de l’époque, ils doivent savoir que leur migration de Dar al-kufr vers Dar al-islam et le jihad sont plus obligatoires et plus urgents que de passer un nombre inconnu d’années à étudier tout en étant exposés à des doutes et des désirs qui vont détruire leur religion et mettre fin pour eux-mêmes à tout avenir possible pour le jihad.

L’article cite un récit de Mahomet: «Celui qui meurt sans prendre part à une bataille et sans vouloir prendre part à une bataille, est mort avec un trait d’hypocrisie.» Abandonner la migration, soit la voie du jihad, est une affaire grave, cela signifie déserter volontairement le jihad, accepter la condition tragique d’un spectateur hypocrite, et ainsi tomber sous le coup de la condamnation coranique (H-90/33:20; H-113/9:46-47). L’article ajoute:

Ce sentiment constant de doute de soi devrait détruire ses entrailles. Dans le passé récent, les musulmans sincères auraient pleuré et prié quotidiennement pour s’évader des terres de qu’ûd (abandon du jihad) vers les terres du jihad, même s’ils ne vivaient que comme soldat en attente constante de l’occasion de combattre. Ils rêvaient d’aller en Irak, en Afghanistan, au Yémen, en Tchétchénie, en Algérie, en Somalie et au Waziristan, mais en vain. Ils savaient que le seul moyen pour un homme qui aspirait à n’avoir ne serait-ce qu’une graine de moutarde de foi en son cœur, à préserver sa foi, était de quitter l’Occident. Avant, une telle idée aurait pu sembler impossible à certains, mais aujourd’hui il existe un califat prêt à accepter tous les musulmans et toutes les musulmanes sur ses terres, à faire tout ce qui est en son pouvoir pour les protéger en se fondant sur Allah seul.

Sous le titre «Il n’y a pas de vie sans jihad et il n’y a pas de jihad sans migration», l’article cite un récit – «Fais le jihad dans la voie de Dieu, car c’est une des portes du Paradis par laquelle Allah repousse l’inquiétude et la tristesse des âmes» – et les versets H-113/9:14-15: «Combattez-les. Dieu les châtiera par vos mains, les couvrira d’ignominie, vous secourra contre eux, guérira les poitrines des gens croyants, et fera disparaître la rage de leurs cœurs. Dieu revient sur qui il souhaite. ~ Dieu est connaisseur, sage.» Puis il ajoute: «Cette vie de jihad n’est pas possible sans que tu fasses tes bagages et te rendes dans le califat.» Rester dans la mauvaise compagnie des mécréants détruit le cœur. Mahomet dit à cet égard: «Je me dissocie de chaque musulman qui vit parmi les polythéistes.» L’article précise que même si une personne passait toutes ses journées dans une mosquée à faire la prière et étudier la religion, mais résidait parmi les mécréants sans faire le jihad, une telle personne ne ferait que fournir la preuve de son péché et témoignerait contre elle-même.

L’article donne ensuite des conseils à ceux qui entreprennent la migration vers l’État islamique. Par exemple:

  • Il ne faut pas soucier de ses besoins. Un récit de Mahomet dit: «Si vous comptez sur Allah et l’invoquez comme il devrait être invoqué, Allah subviendra à vos besoins comme il subvient aux besoins des oiseaux. Ils s’envolent le matin affamés et reviennent le soir rassasiés.»
  • Il ne faut pas se dire: «Je ne réussirai pas ma migration.» La plupart de ceux qui l’ont tenté ont réussi à rejoindre le califat. Parmi ceux-ci, certains ont voyagé par la terre, parfois à pied, de pays en pays, traversant frontière après frontière, et Allah les a amenés en toute sécurité au califat.
  • Il ne faut pas se dire: «Je pourrais être arrêté.» Ce risque est incertain tandis que l’obligation de la migration est certaine. Il n’est pas correct d’annuler ce qui est certain par ce qui est incertain.
  • Il ne faut informer personne de votre intention de migrer.
  • Ne vous inquiétez pas pour l’argent ou l’hébergement, pour vous-même et votre famille. Il y a beaucoup de maisons et de ressources pour vous et votre famille.

Dans l’introduction du numéro 3 de la revue dans lequel est publié l’article en français, il est dit:

L’Etat Islamique est le seul endroit au monde depuis des siècles où la loi d’Allah est appliquée. Il est donc une obligation pour tout musulman de rejoindre la wilâyah la plus proche, s’il ne peut faire cela qu’il frappe les ennemis d’Allah où qu’ils soient: «Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade» [H-113/9 :5].

Daesh a publié à cet effet un manuel en anglais intitulé Safety and security guidelines for Lone World Mujahideen and small cells. Ce manuel prodigue une série de conseils à ceux qui souhaiteraient commettre un carnage sans préparation ni coordination particulières. À la page 58 du manuel, dont la couverture représente la statue de la liberté et la ville de New York en flammes, le texte évoque l’importance de l’effet de surprise pour obtenir le résultat le plus destructeur et meurtrier possible. Il explique également que pour minimiser les risques de se faire repérer, les djihadistes solitaires potentiels ont intérêt à se réunir dans des établissements publics de divertissement tels que les bars et les boîtes de nuit, car les gens y seront ivres et ne se soucient pas de leur présence: «Un endroit où la musique est très forte est préférable pour discuter, car les conversations ne pourront pas y être enregistrées», précise le manuel.

Le point clef de ce manuel traduit en anglais pour les non-arabophones réside dans l’importance de «se fondre dans la masse». Ainsi, il explique que les personnes dont le passeport indique un nom occidental doivent porter une croix, pour mieux passer pour des chrétiens. Ceux ayant un nom arabo-musulman en revanche ne doivent surtout pas faire cela, au risque d’être découverts. Par ailleurs, il est fortement conseillé aux «loups solitaires» de porter des bijoux et des montres pour «faire comme les Occidentaux», ou encore de se raser la barbe, ne pas porter d’objets rituels islamiques pour ne pas attirer l’attention et d’éviter les salutations typiques musulmanes. Il doivent aussi se parfumer, mettre du déodorant et de la lotion après rasage. Le manuel va jusqu’à proposer de créer un maximum de fausses alertes, afin d’exaspérer la police et ainsi de distraire les forces de l’ordre, de les inciter progressivement à baisser leur garde.

Ce livret a été largement partagé sur les réseaux sociaux et même si, pour l’instant, rien ne permet d’affirmer que les terroristes de Paris y ont eu recours, cela ne paraît pas impossible puisqu’il a été établi que les frères Abdeslam, notamment, avaient adopté un mode de vie et une apparence occidentales quelques mois avant de perpétrer les attaques qui ont fait 130 morts et 352 blessés, le 13 novembre dernier à Paris.

Dr Sami Aldeeb, Professeur des universités

 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée