Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 08:51

L’invasion des clandestins s’accélère dans les Hauts-de-Seine

Publié le 21 août 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/MacronMerkel.jpg  

Les Hauts de Seine subissent une véritable invasion dans les villes dites riches comme Courbevoie, Issy les Moulineaux, Rueil Malmaison et Neuilly sur Seine.

120 migrants par ci, 240 par là. Les habitants de ces villes vont bientôt découvrir les plaisirs du vivre ensemble avec de jeunes et vigoureux célibataires. Tous instruits, tous cultivés, ayant des diplômes à foison, pouvant remplacer nos savants, nos ingénieurs, nos chirurgiens, nos médecins, techniciens, et infirmiers. Tous prêts à l’emploi et admiratifs de nos sociétés de libertés, de droits, et d’égalité. Surtout envers les femmes qu’ils ne manqueront pas de regarder avec respect et admiration.

De plus, ces villes sont juste à côté de la Défense, un grand quartier d’affaire. Il y a aussi un Auchan et un centre commercial bien achalandé. Une magnifique esplanade. La présence de ces gentils migrants instruits, si polis, si propre sur eux, faisant attention à leur environnement, sera une aubaine dans ces lieux de consommation, et de distractions de nos chers cadres supérieurs. Ce sera bien vu par ceux-ci, qui seront ravis de partager leurs sandwichs et autres canettes de coca. D’autant dit-on, que cette catégorie sociale comporte une grande proportion de gentils bobos.

Les habitants de ces villes vont pouvoir se mélanger, proposer leurs filles, offrir leurs sœurs, leurs femmes et maîtresses, sans oublier leurs frères si d’aventure, il est homosexuel, ce qui donnera l’occasion de faire un reportage bien-pensant sur l’amour est partout, la tolérance ensemble et la paix l’un pour l’autre, où l’un dans l’autre. Au choix.

 

 http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/08/Acceuil-de-migrants-204x300.jpg

Les parents des enfants de Courbevoie, Neuilly sur Seine, Issy les Moulineaux et Rueil Malmaison sont ravis nous dit Le Parisien comme cette douce Sandrine de Rueil qui tente d’apercevoir ses nouveaux voisins. 120 migrants sont arrivés ce vendredi matin vers 9 heures, après le démantèlement du camp de La Chapelle à Paris« Je suis agréablement surprise ! C’est bien qu’une ville aisée comme Rueil montre l’exemple et soit solidaire pour aider les personnes dans le besoin » C’est beau, c’est humain, c’est droit de l’homme ! Sous son parapluie rose, Sandrine jette un regard curieux à travers les grilles du gymnase Jean-Dame, à Rueil-Malmaison. Nul doute qu’elle offrira sa gentillesse, l’hébergement et plus, si affinités pour que sa ville riche, soit à la hauteur de sa réputation.

Un militant de SIEL92 de Rueil, a fait quelques photos, puis s’est informé auprès d’une voisine qui très curieusement, ne semble pas partager l’avis de cette Sandrine sous son parapluie rose. C’est honteux, dit-elle ! Le gouvernement m’a retiré mes quatre cents euros par trimestre pour la pénibilité sur ma retraite, et je dois en plus financer sur mes impôts ces clandestins. Nous sommes en plein mois d’août et personne n’a été informé. De plus, le Maire Patrick Olier, ne dit rien. Il s’écrase sans protester. J’ai voté Macron et croyez-le bien, je le regrette. J’ai envie de lui répondre qu’elle n’avait juste qu’à écouter ce que Macron disait, plutôt que de regarder sa bouille d’ange au sourire aussi mortel qu’un couteau islamiste.

À Neuilly sur Seine, c’est le gymnase du collège Théophile Gautier – propriété du département – rue de Longchamp, qui a été réquisitionné. Le Maire, Monsieur Fromantin ne décolère pas, contrairement à Patrick Olier. Il va mettre des policiers municipaux 24h/24 devant les entrées. Une manière de faire oublier son impuissance devant le Préfet, véritable chef d’orchestre de cette installation sauvage.

C’est l’Armée du Salut qui joue les supplétifs de l’invasion voulue par nos dirigeants politiques. « La plupart viennent d’Érythrée, de Somalie et d’Afghanistan, précise Emmanuel Olivier, directeur de la fondation.Certains sont sur le territoire depuis plusieurs mois. Nos équipes dressent leurs profils. » Le gymnase ne compte que des hommes.

Cette collaboration de l’Armée du Salut s’ajoute à toutes celles venant de la Croix Rouge, de Médecin Sans Frontière, du Secours Catholique et Populaire. En clair, si vous aviez des dons à faire et que vous êtes contre cette collaboration, songez plutôt à vous offrir un voyage, un bon restaurant ou faire des cadeaux à vos enfants ou donner à Riposte-Laïque. Ce monsieur Olivier sait que les habitants et réfugiés se croiseront tous les jours. « Que les habitants ne soient pas contents, c’est normal. En général, personne n’a envie que des migrants viennent habiter à côté de chez soi ». Personne sauf ceux qui en vivent bien sous forme de subvention comme les susnommées !

Courbevoie : ils sont quelques 120 clandestins dits « migrants ».Afghans, Soudanais, Somaliens…,  qui furent eux aussi évacués du campement de La Chapelle, à Paris. Ils ont été accueillis nous dit le Parisien  dès 9 h 30 ce vendredi matin au sein du gymnase Camille Claudel. Voilà un symbole fort ! Camille Claudel qui voulait être un sculpteur comme les hommes, aux talents multiples, vilipendée par ce monde d’homme du 19iém siècle, dont on peut se poser la question du rapport entre Camille et un gymnase, hébergera sous son nom un tel aréopage de misogynes.

Issy les Moulineaux aura aussi son lot de 120 clandestins. Pas de jaloux a dû penser le Préfet des Hauts de Seine.

Vous noterez au passage, que nous n’avons pas de passé colonial  avec eux. Pas de repentance à avoir. Qu’ils sont tous musulmans. Qu’en conséquence, nous n’avons aucun lien avec eux. Ni de prés, ni de loin. Alors quoi ? 

Reste Puteaux qui semble passer entre les gouttes. Pourtant, il y a un beau gymnase sur l’Île de Puteaux, juste après la piscine. Il y a aussi deux terrains de sports. J’imagine que Madame Ceccaldi-Raynaud à de l’entregent. Je l’en félicite au demeurant. Si elle peut éviter ces clandestins dans sa ville, ce ne sera que mieux pour tous et pour tous ces habitants. Sinon, il faudra qu’elle songe à inviter ces clandestins en fin d’année dans ses somptueuses réceptions.

Les Hauts de Seine n’ont pas fini de souffrir. Ces électeurs ont voté massivement pour l’immigrationniste Macron. Il serait normal finalement qu’au-delà du vote, il y ait une action. Celle d’accueillir avec joie et bonheur  les mâles clandestins, futures richesses de ce département, comme de la France. Il faut bien que ces électeurs comprennent in situ, que le combat mené par les partis dit « d’extrême droite « , est un combat mené pour tous, pour la France, pour notre société.

Nous ne devrons pas nous étonner si dans les semaines qui viennent, des attentats se fassent dans ce département, dans ces villes. En conséquence, et par précaution, les habitants de ces villes sont priés d’acheter des bougies, de préparer les larmes, sans oublier les peluches…

Si l’on te demande pour qui sonne le glas, dis-toi que c’est pour toi, chers électeurs LR, PS, et de Macron. Il serait juste également, de demander ce qu’en pense le Front National des Hauts de Seine, etMarine Le Pen en particulier. Il est vrai que les Hauts de Seine n’ont jamais été sa priorité. 

Gérard Brazon

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 08:45

Quand donc tirerons-nous les leçons de ce qu’est l’islam ?

Publié le 21 août 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/06/ISLAM-PAIX-AMOUR.jpg

Les attentats terroristes qui viennent de se produire en Espagne et en Finlande, et qui ne sont pas près de s’arrêter, devraient nous faire comprendre une bonne fois pour toutes que l’islam n’est pas une religion « d’amour, de tolérance et de paix », mais une politique – et pas n’importe quelle politique : c’est une politique de conquête, à caractère totalitaire.

Ce que veut l’islam, c’est dominer le monde. Allah l’ordonne ! Pour le djihadiste, l’Histoire n’a pas d’autre sens. Le passé est donc toujours en marche, parce qu’il porte en lui le futur éternel sanctifié par la victoire de l’islam sur tous les mécréants de la Terre. 

Mais cette victoire n’est pas seulement la victoire d’une politique : c’est aussi la victoire de la Vérité, dont le musulman est l’unique détenteur. Cette Vérité est tout entière dans le Coran, à partir duquel le djihadiste livre bataille. Et la bataille est toujours la même, puisque le Coran est immuable. C’est pourquoi l’islam combat la vérité scientifique – qui évolue –, comme il combat les Droits de l’Homme, qui ne sont pas les Droits d’Allah. D’où sa guerre contre l’Occident !

Toutes ces évidences auraient dû nous avertir depuis bien longtemps des risques mortifères que fait courir l’implantation de l’islam sur notre sol. Or, il n’en est rien : nous continuons d’édifier des mosquées, de permettre le voile et les djellabas, d’autoriser les prières sur les lieux de travail, de célébrer le début et la fin du ramadan, d’introduire la nourriture sans porc dans les cantines scolaires, d’accepter le halal, l’Aïd, la finance islamique, de vendre le Coran, et j’en passe… afin que les musulmans se sentent bien chez nous !

Mais est-ce ainsi que l’on bâtit un avenir radieux ? Est-ce ainsi que l’on respecte l’âme de la France ?

Que cherchons-nous au juste ? Que l’islam annonce bientôt son triomphe du haut de ses minarets ?

Si tel est le cas, nous sommes sur la bonne voie !

Maurice Vidal

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 07:41

Belgique : des enfants radicalisés dès la maternelle !

Publié le 21 août 2017 - par  

Ma cousine avait une relation privilégiée avec mon père car tous deux avaient le feu sacré de l’enseignement dans le primaire.

Dans les années 1970

Un soir, ma cousine arrive chez nous, toute chamboulée, et nous raconte qu’elle a puni un de ses petits élèves qui lui a répondu “Aujourd’hui c’est vous qui commandez, d’ici peu ce sera nous qui commanderons”… Stupéfaction… Comment un petit gosse de parents immigrés marocains peut-il proférer une telle extravagance ? Manifestement à 10 ans il n’invente pas cela mais… il répète ce qu’il entend dire à la maison… ça alors !

Au début des années 1990

Je séjourne dans une famille sunnite au Pakistan. En fin d’après midi, quand la grosse chaleur est tombée, une des grandes filles de la maison rassemble tous les enfants, ils s’assoient à l’ombre dans le jardin et elle leur enseigne la récitation du coran. Le plus jeune sait à peine parler mais il imite les autres qui suivent le texte avec le doigt et récitent, probablement, sans rien y comprendre car le coran est en arabe et la langue du Pakistan c’est l’Urdu, sans compter que sans doute entre eux ils parlent “leur patois”.  (cf. mon livre “des raisins trop verts” gratuit sur

https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/des-raisins-trop-verts.html

En 2017

– Le bloggeur algérien Aldo Sterone nous raconte au long de ses vidéos comment les parents inculquent l’islam à leurs enfants dès leur naissance.

– Parmi les jihadistes qui vont rentrer dans leurs pays européens d’origine (ça c’est chez nous) bon nombre de jihadistes entrainés sont des gosses de 5 ans…

– Ce matin je lis dans le magazine flamand Knack.be que dans une école de la ville de Ronse (Renaix, en Belgique) un rapport interne dénonce des signes de radicalisation islamique auprès de bambins de l’école maternelle… bambins de l’école maternelle!
http://www.knack.be/nieuws/belgie/intern-verslag-tekenen-van-radicalisering-bij-kleuters/article-normal-890259.html

http://www.lesoir.be/110100/article/2017-08-21/flandre-des-signes-de-radicalisation-detectes-chez-les-enfants-dune-ecole

Des petits gosses citent des versets du coran pendant la récré – ils ne viennent pas à l’école parce que son orientation ne correspond pas à leurs convictions religieuses – ils ne viennent pas le vendredi pour des raisons religieuses – une des petites a déjà un ami au Maroc avec lequel elle se mariera plus tard – une autre refuse de donner la main à un condisciple parce qu’il est un garçon – une autre refuse de se trouver à côté d’un garçonnet dans le rang… Mais… des menaces d’assassinat ont été prononcées envers “les non-croyants”  qu’on traite de “cochons”… et… on fait le signe d’égorgement avec le doigt autour de la gorge… Des gosses entre 3 et 5 ans…

Et les parents ? Selon ce rapport ils soutiennent leurs enfants et escamotent le problème en riant…

Ben quoi ? Si c’est eux-mêmes qui endoctrinent leurs gosses dès leur naissance…

D’ailleurs les mamans éplorées des terroristes, à Bruxelles, Paris ou Barcelone, vous le diront toutes «je n’y comprends rien ! un si gentil garçon qui avait si bien appris l’islam que je lui avais enseigné»…

Il faut les comprendre: ça fait partie de leur culture et cela enrichit la nôtre en passant. A la maternelle les gosses ont entre 3 et 5 ans… voilà une pépinière qui nous promet bien du plaisir…

Question :

Aux USA le problème racial n’est pas résolu et cela provoque des racistes et des Ku Klux Klan. En Europe, à force de nier le problème islamique, allons-nous assister à la naissance de mouvements  anti-islamiques et de clubs pas gentils ?

Anne Lauwaert

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 01:56

Inde-Pakistan : l’impossible paix entre hindous et musulmans

Publié le 20 août 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/08/IndePakistan.jpg 

Inde et Pakistan, deux pays issus de la partition des Indes anglaises, fleuron de l’Empire britannique, viennent de célébrer leurs 70 ans d’indépendance, c’est à dire 70 ans de guerre et de violences régulières  entre ces deux Etats que tout sépare.

En effet, le Pakistan musulman considère que l’islam est le pilier de son identité nationale, tandis que l’Inde se veut une république laïque ouverte à toutes les communautés.

Cette tension  permanente est donc la parfaite illustration de l’impossible compatibilité entre l’islam et les autres religions.

En 1947, c’est un vaste exode, particulièrement sanglant, qui s’opéra de l’Inde vers le Pakistan pour les musulmans, et inversement pour les hindous et les sikhs qui vivaient au Pakistan.

A peine indépendants, le Pakistan et l’Inde se lancent dans la guerre dès 1947 pour la possession du Cachemire. Cette guerre sera suivie de deux autres en 1965 et 1971.

Ce dernier conflit se terminant par l’indépendance du Bangladesh en 1971 (ex-Pakistan oriental).

Sans vainqueur ni vaincu, la première guerre de 1947 aboutit à la séparation du Cachemire en deux parties, sous la souveraineté respective des deux belligérants, avec une certaine autonomie.

Mais 70 ans plus tard, Islamabad exige un référendum pour que la population du Cachemire à majorité musulmane, décide de son destin. Ce que refuse New Delhi.

Cette rivalité entre les deux pays se retrouve également en Afghanistan, où le Pakistan soutient les talibans alors que l’Inde soutient le régime de Kaboul.

Il est clair que c’est une paix impossible entre musulmans et hindous.

Le conflit permanent entre l’Inde et le Pakistan reste cependant un conflit de basse intensité et devrait le rester puisque les deux pays sont devenus des puissances nucléaires depuis près de 20 ans.

Quoi que l’on puisse penser de l’arme atomique, il est prouvé une fois de plus quel’équilibre de la terreur est bien une réalité, suffisamment convaincante pour calmer les belligérants.

Sans la peur du feu nucléaire, il y a longtemps que le sous-continent indien serait encore à feu et à sang.

Car le conflit territorial pour le contrôle du Cachemire est en fait une éternelle guerre de religion entre musulmans et hindous, alimentée par une haine qui remonte aux invasions arabes du 8ème siècle jusqu’aux conquêtes de Tamerlan au 14ème siècle.

Ce conquérant turco-mongol et musulman sunnite, s’est particulièrement illustré par les destructions et les massacres qu’il a propagés en Asie.

“De tous les monstres de l’histoire, aucun ne fut plus sanguinaire que Tamerlan”.

En 1399, il fit massacrer 100.000 hindous en une seule journée !

Le Professeur Kishori Saran Lal dans son livre « La Croissance de la Population musulmane en Inde » estime qu’entre les seules années 1000 à 1525, 80 millions d’hindous furent tués, « sans doute le plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité ».

https://www.dreuz.info/2016/07/14/hindi-kouch-ou-le-negationnisme-du-genocide-de-80-millions-dindiens-par-lislam/

On le voit, la paix entre musulmans et hindous n’est pas pour demain.

Jacques Guillemain

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 01:53

Et le suprématisme des islamistes et des Black Panthers ?

Publié le 20 août 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2014/05/Islam_Will_dominate_World.jpg 

Lorsque vous observez la vidéo montrant Alain Marsaud se prendre le bec avec l’une des éminences grises du Politiquement Correct ayant sa base sur une radio, publique, cette éminence, réellement habillée en gris/noir, a l’air d’un clergyman allant répandre sur un ton sec la bonne parole à savoir que s’il s’agit bien de nommer le dépositaire supposé des attentats en Catalogne voire même de daigner de prononcer le terme « islamiste » jamais en effet n’est abordé en général que ce dit « islamisme » ne tombe pas du ciel. Un imam de la ville de Ripoll serait concerné par exemple ce que n’a pas « informé » l’éminence grise qui se targuait de faire « son travail de journaliste ».

Admettons qu’elle n’en sache rien cette éminence, est-ce à dire qu’elle ne se demande pas pourquoi le discours de l’islam dit radical prend dans une certaine jeunesse alors qu’il n’y a jamais existé autant d’appels à la prudence, d’enseignement permanent sur l’existence supposée d’un « vrai » islam que ces jeunes sont donc supposés apprendre au lieu de se voir « détournés » par un dit « faux » islam celui desdits « islamistes » ?

Il n’y a jamais eu en effet autant de mobilisation, de par le monde, pour condamner la « déviance » comme le disent les wahhabites saoudiens qui s’y connaissent pourtant en « radicalité ».

Avec si peu de résultats sinon qu’en effet la majorité des musulmans n’a pas basculé du côté djihadiste et que la majorité des peuples touchés par ce genre d’attentats n’a pas non plus basculé vers un rejet massif des musulmans peuplant leur sol. Mais rien n’est joué encore. Hélas.

Car les sédiments d’une multiplication des provocations sont bien visibles et ce n’est pas ce genre d’éminence grise qui s’en est prise à Alain Marsaud qui nous sortira de l’impasse.

Il n’est en effet jamais vraiment admis qu’il ne suffit pas de supprimer les chefs voire les cellules comme le croient les dirigeants actuels du monde dit libre (et qu’accentuèrent Obama, Hollande, Cameron, avec leurs opérations ciblées d’élimination) si n’est pas posé que l’islamisme vient de l’islam dans sa version expansionniste (djihadisme) autrement dit précisément le suprématisme….

Le fait que certains musulmans, y compris des convertis espagnols, réclament le retour de  » l’Andalousie » dans leurs mains et que d’aucuns fassent pression depuis des années pour que la cathédrale de Cordoue puisse servir aussi à l’occasion de mosquée en dit long sur leur façon insidieuse de s’infiltrer par les « ouvertures » alors que cela reste des envahisseurs (rendez Sainte Sophie dans ce cas…) sauf qu’ils apparaissent comme des libérateurs puisqu’il est dit et ce au plus haut niveau universitaire que le catholicisme ce n’est rien d’autre que l’obscurantisme et que l’islam a au contraire apporté la civilisation, une copie conforme du discours tenu par les républicains socialistes du XIX° siècle lorsqu’ils se lancèrent à la conquête de l’Afrique. Rien de nouveau sous le soleil.

Il est ainsi si aisé, depuis des lustres de voir ledit « suprémacisme » uniquement du côté « white », ce qui fait que l’Occident ira porter tel Atlas tous les malheurs du monde, laissant de côté les exactions opérées par la colonisation et la traite arabo-musulmane, par l’expansionnisme japonais, par l’impérialisme maoïste suite à l’impérialisme stalinien…sans parler des Bokassa, Mobutu, Kabila, Amin Dada, etc etc etc.

Prenons un exemple récent : comment se fait-il que les relations se soient tendues entre la police américaine et certains individus de la population afro-américaine alors que beaucoup des policiers impliqués étaient…noirs ?…

Il n’est pas possible de comprendre cette tension —alors que la question raciale faisait plutôt place à la question sociale sous Clinton (où l’on a vu la réhabilitation réussie du Bronx et de Harlem) comme il n’est pas également possible de saisir pourquoi la situation dégénère en France dans certains quartiers (tout récemment à Aulnay-sous-Bois)— sans comprendre que le clientélisme en politique (concernant tous les bords dudit « mainstream ») a surtout préféré faire marcher l’assistanat plutôt que la formation, la bureaucratie plutôt que la franchise, ce qui fait que certains, « las » de toucher seulement le Welfare State ou le RSA (et puis on leur a dit à l’école qu’ils sont des « victimes » de la colonisation/esclavagisme et du capitalisme) eh bien ils arrondissent leur fin de mois par des trafics en tout genre dans des quartiers qu’il serait par ailleurs vain de croire que le seul retour de « la police de proximité » puisse devenir la nouvelle panacée.

Ce qui fait que (outre le retour aux années cinquante/soixante) certains récalcitrants arment de plus en plus leur rébellion dans un suprémacisme inversé (symbolisé par les camps dits « décoloniaux ») en ce sens où il s’agit de racialiser les valeurs dites pourtant communes aidés pour ce faire par la collusion entre les éléments radicaux et l’islam, ces mêmes radicaux étant à la base du mouvement BLM (black live matter) lui-même lié au mouvement BDS cherchant à boycotter Israël. Tout se tient.

Dans un tel contexte, qui prend en otage des millions d’individus, blancs, noirs, jaunes, métis, désireux, eux, qu’on les laisse vivre en paix à l’ombre des valeurs démocratiques, les radicaux alter et pro islam accentuent la pression en cherchant à sauver leur parasitage de la subvention étatique et de la commisération privée (made in Silicon Valley), en traquant le désir de certaines populations en effet blanches (mais pas que, les noirs aussi vivent séparés) de non pas imposer mais de vivre entre-eux, de refuser certes pour certains de voir se propager ce suprémacisme insidieux de ladite « diversité » obligatoire via logements sociaux à la gestion opaque, via l’omerta des médias sur les corruptions et la relativisation des « incivilités », via les lobbies liés à la manne étatique, via tous ceux qui profitent de « l’anti-racisme » ayant nettement besoin de lui pour se construire un statut médiatique et social.

Ce genre de propagande et d’infrastructures institutionnelles bien ancrées dans les appareils organiques étatiques est tout autant suprémaciste sans le dire bien sûr en ce sens où diversité veut dire de plus en plus non blanc où tout conflit social est transformé en conflit racial (merci Obama, Hollande, etc…) où l’envie de devenir calife à la place du calife est alors telle (pourquoi ont-ils des églises des temples des synagogues ?) que lorsque certains américains, en effet blancs, en appellent à se réveiller, déjà démographiquement en tentant de comprendre pourquoi tant de femmes blanches avortent ou ont désormais à peine un à deux enfants pourquoi, quelle est la cause de ce quasi suicide démographique alors qu’un équilibre ethnique doit être maintenue si l’on vraiment qu’un « vivre ensemble » soit possible, eh bien ils sont immédiatement traités eux de racistes suprémacistes selon le mot à la mode alors qu’il s’agit de se battre pour la « bio-diversité » non ?….

Sauf que loin de ces questions complexes (qu’une Merkel a violemment simplifié en intégrant à la va-vite des millions de migrants alors qu’elle récusait naguère la notion même de multiculturalisme, alors qu’il s’agit d’une question onusienne et non pas européenne) les radicaux dont lesdits « antifa » issus de la collusion entre le marxisme-léninisme, le bakouninisme, le christianisme repenti (les ONG par exemple) et l’islam les balayent évidemment d’un revers de main, montrant du doigt les quelques nostalgiques du suprémacisme blanc alors que non seulement ils se fourvoient dans les causes mais renforcent ces derniers qui veulent en effet prendre la tête d’un mouvement plus diffus ayant plutôt ses racines dans les Tea Party et a été à la base du succès de Trump qui n’a rien à voir avec les néo-nazis et autres KKK, même si les propagandistes pro « antifa » essayent avec l’énergie du désespoir (maintenant que ledit complot russe tourne à vide) de déclencher un maccarthysme à l’envers.

Ainsi le fait pour ces radicaux de la suprématie pro « diversité » d’avoir choisi les statues de Lee (en attendant celle de Washington et en France celle de Louis XIV et de…Voltaire qui aurait eu sans le savoir des capitaux dans la traite mais cela a été démenti) en dit long sur la volonté d’effacer les problèmes de l’heure en s’en prenant au passé alors que Lee, répétons-le, a été réhabilité par la classe politique américaine dans une quasi-unanimité, est-ce à dire qu’en 1975 l’on n’était pas au courant que Lee était sudiste ?…

La reductio ad hitlerum marche à merveille, on l’a également vu lors de la campagne présidentielle française, il n’y a donc aucune raison que cela s’arrête: plus les attentats se multiplieront, plus le suprémacisme de ladite « diversité » s’accentuera en pensant que la question islamique, la question racialiste, ne seraient que des questions de déviance (du « true » islam) de non intégration sociale  de refus de « l’autre » ; et plus la reductio ad hitlerum marchera avec même une accentuation désespérée des « inclusions » à la canadienne, des négociations secrètes dans les quartiers avec des supposés imams influents ou comment croire qu’en donnant le doigt on sauve le bras alors que l’on perd son âme puisque les responsables actuels alimentent ceux-là mêmes qui empêchent que se constitue une réelle société plurielle avec un équilibre ethnique politique adéquat comme le prônait les Anciens, à commencer par Aristote et Machiavel.

Lucien SA Oulahbib

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 01:46

Israël : la preuve qu’il faut armer les Français

Publié le 20 août 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/05/collomb-pleure.jpg 

Gérard Collomb Ministre de l’Intérieur

Les bisounours en mal de psychiatrie pour traiter le problème des auteurs d’attentats islamistes et leurs complices ne trouveront guère satisfaction sur les méthodes employées par l’armée de défense d’Israël, Tsahal. Ses unités d’élite en particulier. Fiamma Nirenstein, ancienne parlementaire italienne, chercheuse au JCPA-CAPE de Jérusalem, a dirigé une étude approfondie sur ce fléau et les leçons qui pourraient en être tirées partout dans toutes les villes et villages ensanglantés d’Europe. A condition que les peuples des pays concernés se saisissent de cette opportunité vitale et contraignent leurs gouvernants.

Les enseignements de la réponse israélienne au terrorisme islamiste

L’Europe et Israël sont désormais confrontés au même terrorisme. Depuis le début de son histoire, Israël a toujours été obligé de se défendre contre la terreur, chaque jour de chaque année. Cet Etat est de fait le plus qualifié au monde pour expliquer et neutraliser les rouages des soldats civils de la terreur et leurs lâches actes de guerre asymétrique.

« Comment la démocratie israélienne fait-elle pour si bien lutter contre le terrorisme? D’où vient la formidable résilience des Israéliens? Comment ce petit Etat parvient-il à prévenir et à repousser le djihadisme? »

Voici des réponses pour les Européens maintenant placés devant la lutte pour leur survie. Extraits d’une étude exclusive du JCPA-CAPE de Jérusalem : http://jcpa-lecape.org/comment-combattre-le-terrorisme-en-europe/

Les jihadistes ont décidé que les Européens et les Israéliens étaient des infidèles à détruire et leurs pays à conquérir

 

https://youtu.be/HoDF3dsCNQI

 

source http://www.europe-israel.org/2017/08/video-leurope-et-israel-sont-confrontes-a-la-meme-menace-les-enseignements-de-la-reponse-israelienne-au-terrorisme-islamiste/

L’armée israélienne et l’arme tchèque viennent de s’entrainer pendant une semaine

à voir sur Twitter ou sur https://tsahal.fr

Tsahal aux côtés de l’armée tchèque lors d’un entraînement en Israël  🇮🇱🇨🇿pic.twitter.com/v9JRWXT4uC

Les forces de sécurité israéliennes démantèlent un réseau de trafic d’armes

C’est en achetant sur Internet qu’une cellule palestinienne a attiré l’attention des services de renseignement israéliens qui ont ensuite traqué les comptes et activités du réseau de trafic d’armes. Cette enquête a permis aux forces de sécurité de saisir des centaines d’armes qui auraient pu être utilisées dans des attaques terroristes.

 

https://youtu.be/jFpKklDCeug

  

Le Mossad à la pointe du combat anti-terroriste pour gagner, du champ de bataille au cyber-espace

L’impitoyable agence de sécurité israélienne s’est fixé pour nouvel objectif de ne pas prendre un quelconque retard en matière de haute technologie. Elle se donne comme moyens, une collaboration renforcée avec les entreprises du secteur et la création d’un fonds d’investissement. Et en prime, une splendide vidéo-pub pour comprendrehttp://ripostelaique.com/le-mossad-a-la-pointe-du-combat-anti-terroriste.html

 

https://youtu.be/tTZnzDOgS_w

 

Des barrières spéciales pour épargner des victimes

 

https://youtu.be/44p21X-iwKY

  

Israël : des touristes de passage se forment aux techniques anti-terroristes

 

https://youtu.be/UB3El16sw3M

 

https://youtu.be/1MJVz1fdEAo

 https://youtu.be/7tf6lKju_34

  

Zoom sur les unités d’élite antiterroristes israélienneshttp://ripostelaique.com/zoom-sur-les-unites-delite-antiterroristes-israeliennes.htmlDavantage d’infos sur https://tsahal.fr/category/news/terrorisme-news/

 

Trévidic : « Face au terrorisme, il faut adopter des réflexes à l’israélienne »http://ripostelaique.com/trevidic-face-au-terrorisme-il-faut-adopter-des-reflexes-a-lisraelienne.html

 

Port d’arme en France : les citoyens doivent l’exiger : la preuve par troishttp://ripostelaique.com/attentats-les-citoyens-doivent-etre-armes-la-preuve-par-trois.html

 

https://youtu.be/gLx4y2ti-C4

 

La législation française sur le port d’armes doit-elle évoluer ? Entretien avec Maître Laurent-Franck Lienard, Avocat au Barreau de Paris et spécialiste du sujet. Vous aussi donnez votre avis en commentant la vidéo.

 

https://youtu.be/bDbRTmscnyQ

 

Israël : La ruée vers les armes

Face au terrorisme aux couteaux, les conditions d’obtention du port d’armes sont facilitées

 

https://youtu.be/CPjI8GFxtKs

  

Port d’arme au Texas

 

https://youtu.be/u5HDIMF1V1U

  

Welcome to the NRA

 

https://youtu.be/hJo2xlmT29I

Jacques CHASSAING

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 01:45

Les arabes sont de plus en plus détestés en Europe

Publié le 20 août 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/08/Victoire.jpg 

Suite aux récents attentats qui ont frappé l’Europe, et l’Espagne en particulier mais également la Finlande et la Russie, des manifestations « anti-islamistes » se multiplient un peu partout.

Les Arabes, inutile de le cacher, sont de plus en plus détestés dans toute l’Europe.

Et ce geste « V comme victoire » juste après l’attentat de Barcelone (notre photo) n’est-il pas davantage apprécié par la communauté musulmane que certains rassemblements solidaires de femmes voilées ?

En Allemagne c’est à l’intérieur même de l’armée qu’a été démantelé (pour le moment) un groupe de militaires décidé à rendre coup pour coup aux islamistes.

À Barcelone qui, rappelons-le, avait vu des milliers de manifestants du parti « Podemos » défiler dans les rues aux cris de « Laissez entrer les migrants ». Ils souhaitaient un accueil plus large, plus bienveillant.

Après les attentats de ces dernières quarante-huit heures, le parti « Podemos » s’est fait bien discret depuis quelques heures et nous pensons qu’il le restera durant quelque temps.

Mais c’est en Corse, et ce ne sont pas les médias ni la télé française qui vous en informeront, que les manifestations anti-Arabes, dans les cités habitées en majorité par les musulmans, deviennent quotidiennes aux cris de « Arabes dehors ! ».

La première exigence des « indépendantistes » Corse n’est plus le départ des « colonialistes français » mais à présent, celui des Arabes.

Leur priorité est « qu’ils quittent l’île ».

Après les graves incidents qui se sont déroulés, l’an dernier, sur une plage de Sisco, suite à une provocation musulmane (Attaque de lieu de prières, des voitures et des « Coran » brûlés, etc.).

Le mot d’ordre en Corse est devenu :

  • Plus de burka
  • plus d’Halal
  • plus de prières dans les rues
  • plus de gangs arabes distributeurs de stupéfiants.
  • Pas d’attentats.

S’il existe des cellules dormantes sur l’île, elles doivent dormir profondément et elles n’ont pas intérêt à se réveiller.

Les Corses, qui s’estiment déjà sous occupation française refusent de subir la terreur islamiste et ils le font savoir avec force.

Les « Pieds Noirs » savent quelles peuvent être les réactions des Corses, quand ils supposent qu’on veut leur imposer une présence « étrangère ».

Ce fut le cas notamment dans la région d’Aléria, après 1962. Ils ont subi la colère corse avant que les insulaires comprennent que « ces nouveaux arrivants » défendaient les valeurs de l’île avant celles des métropolitains.

Ils sont devenus corses, comme ils sont devenus espagnols en Espagne.

Ils se sont assimilés parfaitement dans ces provinces où ils ont été compris et bien accueillis.

Ce qui n’a pas été le cas dans certaines régions métropolitaines, même jusqu’à l’heure présente.

Les Corses affirment avec force qu’ils ne sont pas racistes et qu’ils sont même particulièrement hospitaliers mais uniquement envers les étrangers qui respectent l’ordre public et n’imposent pas leur mœurs et leurs coutumes.

S’ils exigent le départ des Arabes c’est justement à cause de leur racisme envers les Corses, en tentant de semer la haine et la peur dans l’île.

Jusqu’à aujourd’hui ils ont su préserver leur identité et s’il est un lieu en France où les islamistes hésiteront à provoquer des réactions incontrôlées et dangereuses, c’est bien en Corse !

Sur l’île de beauté ils ne peuvent pas s’enfuir et ils ont peur à leur tour, ce qui est loin d’être le cas en métropole !

Manuel Gomez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 00:37

La rage islamique a-t-elle contaminé David Paterson, premier suicidaire « souchien » ?

Publié le 18 août 2017 - par

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/08/Islam-bombe-300x215.jpg

Alors que le moustique tigre vient d’inoculer son chikungunya à sa première victime dans le sud de la France, un présumé « souchien » vient d’être contaminé par la rage islamique en Seine et Marne.

Car comment comprendre, qu’à La Ferté-sous-Jouarre, un souchien, non musulman, non fiché S, sans casier judiciaire, veuille se suicider en jetant sa voiture contre des gens tranquillement attablés à la terrasse d’une pizzeria ?

Comme le font d’ordinaire les fous d’Allah en roulant sur tout ce qui peut ressembler à des mécréants ou qui se comportent comme des mécréants.

Bilan du suicide de ce contaminé : une petite fille morte et neuf blessés graves dont certains en urgence absolue.
Et l’enragé suicidaire certainement « sous influence » s’en sort sain et sauf. Grâce à l’inertie des témoins de la scène qui l’empêchent seulement de s’enfuir en attendant les forces de l’ordre.

Mais dans cette affaire le souchien suicidaire est déjà jugé pénalement responsable, contrairement aux tueurs islamiques qui sont souvent considérés comme déséquilibrés.

Car la rage islamique sur un « souchien » doit être éradiquée, mais la rage de l’idéologie islamique couverte par les irresponsables islamo-collabos qui nous gouvernent est une chance pour la France.

Quitte à subir, par quelques déséquilibrés coraniques, des rafales dans des salles de spectacle ou des égarements de voitures et de camions sur des terrasses de café ou des trottoirs.

Si rien n’est fait, cette rage totalitaire va nous mener au chaos civilisationnel.

Alors que les précautions à prendre pour éviter la prolifération du moustique tigre sont connues et appliquées dans les grandes lignes :
– éliminer régulièrement toutes les eaux stagnantes,
– installer des pièges à proximité des zones de vie,
– et tuer le moustique tigre qui veut nous inoculer ou nous a piqué.

Pour la rage islamique, ça devrait faire débat. Mais ce débat est interdit par les tenants de l’islamo-collaborationnisme qui considèrent que la prolifération de zones infectées par l’idéologie totalitaire islamique est porteuse de signes compatibles avec les valeurs de la République. Et pire ces islamo-collabos financent les officines islamiques qui veulent faire rendre gorge aux lanceurs d’alerte contre la pandémie.

Puisqu’on connait la propension de cette nuisible idéologie à vouloir éliminer les mécréants que nous sommes et à tout le moins nous soumettre dans le chemin d’Allah, le bon sens politique voudrait, que la conduite à tenir soit aussi radicale que celles de nos ennemis, particulièrement dans la France en guerre sous état d’urgence :
– en fermant régulièrement toutes les mosquées radicales et en expulsant régulièrement tous les prêcheurs de haine contre nos valeurs,
– en dénonçant le totalitarisme coranique criminel contre les juifs, les chrétiens, les mécréants, les athées qui punit aussi de mort l’apostasie, interdisant toute liberté de conscience aux musulmans qui voudraient se libérer de cet obscurantisme,
– et en expulsant ou en éliminant tout soldat d’Allah prêt au djihad.

D’autant qu’une récente communication du ministère de l’Intérieur nous informe que le nombre de radicalisés fichés S est passé de moins de 12.000 à plus de 18.500 depuis les attentats du Bataclan en novembre 2015.

A ce rythme de progression, le prochain calife disposera bientôt d’une armée forte de 30.000 combattants sur le sol de France.

A Barcelone et Cambrils de nouvelles attaques mortelles viennent encore d’illustrer l’imposture de la religion de paix, d’amour et de tolérance.

Mais beaucoup trop d’idiots utiles, de complices et de traîtres à la Nation se demandent comment on a pu en arriver à ce ravage islamique qu’ils encouragent depuis des lustres.

Il est plus que temps que les politiques qui nous gouvernent, comprennent que l’idéologie islamique nous fait la guerre pour nous soumettre à la charia dans le chemin d’Allah.

Alain Lussay

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 00:35

Non, ce n’est pas l’Etat Islamique qui a frappé à Barcelone

Publié le 19 août 2017 - par

Quand bien même l’appel non authentifié de revendication serait venu d’Irak ou de Syrie, cet endossement publicitaire rétroactif ne coûte rien et ne prouve rien. On peut réitérer tout ce qu’on a écrit l’année dernière en réponse au ministre français de la défense selon lequel l’ennemi est « Daech » et rien que « Daech » (http://www.stratediplo.blogspot.com/2016/06/la-pire-erreur.html). Comme leurs prédécesseurs, les perpétrateurs de ces attaques n’ont certainement reçu ni mission ni moyens, de quelque commanditaire que ce soit. Ils n’appartenaient à aucune organisation, et s’ils s’identifiaient à une communauté de croyance c’est plus par un choix personnel déterminé par leurs lectures et auditions, que par une fatalité déterminée par leur lieu ou leurs conditions de naissance.

Les perpétrateurs, qu’ils soient de nationalité espagnole, marocaine ou française, ont appris les commandements de leur idéologie dans des salles de prêche qui ont pignon sur rue et auxquelles des autorités comme le ministre français de l’intérieur assurent que « ce n’est pas un délit de prôner » ça. Ils l’ont approfondie dans un livre en vente libre partout même dans les pays qui prétendent réprimer l’incitation à la violence. Ils en apprennent des exemples d’application sur des sites internet et des comptes de réseaux sociaux dont l’accès reste autorisé, sans qu’on sache si c’est par laxisme politique ou pour repérer et surveiller ensuite ceux qui s’y expriment.

Ils n’ont généralement « pas d’antécédents » du sacrifice bismillah de masse, car c’est une activité dont les conséquences ne permettent ni la récidive ni généralement la survie, et sont donc tous décrits, après coup par leur entourage, comme des gens jusque-là normaux sinon discrets dont le seul signe de moins en moins distinctif est de faire partie des 80% d’adeptes de leur idéologie qui déclarent ouvertement vouloir la mettre en pratique. Contrairement à ce qu’on dit, ils ne sont pas tous des terroristes, car ils ne cherchent pas nécessairement à engendrer la terreur par des frappes aléatoires comme leurs prédécesseurs d’il y a trente ans en France. Certains sont des agents d’initiative spontanée qui poursuivent un objectif précis (intimidation, publicité de recrutement, retrait des services étatiques) en visant des cibles déterminées en fonction de cet objectif, donc à l’opposé du principe terroriste interdisant de sélectionner la victime afin que chacun craigne d’être la prochaine. D’autres sont des pratiquants de base qui obéissent simplement au précepte d’occire le maximum de non-adeptes de leur idéologie. A une prochaine phase apparaîtront des combattants, d’abord individuels puis regroupés en milices. Le terrorisme n’est donc ni un acteur ni un but en soi, il n’est que l’un des modes d’action, présent dans l’une des phases. Le but c’est la généralisation de l’idéologie, par l’intimidation des faibles et l’élimination des réfractaires. Et l’acteur c’est tous les adeptes de cette idéologie.

En France, la doctrine officielle est la tolérance (et même la promotion) de l’idéologie au motif que certains adeptes peuvent ne pas la mettre en pratique, et que seuls ceux qui entendent l’appliquer à la lettre, que l’on appelle les radicalisés, sont susceptibles d’être dangereux, sans toutefois qu’on puisse en être certain et le leur reprocher avant la confirmation de cette intention de mise en pratique, c’est-à-dire le passage à l’acte. On assure que sur les (dix à quinze) millions d’adeptes il n’y aurait que dix-huit mille radicalisés recensés mais que la surveillance de chacun d’eux occuperait de quinze à vingt personnes à temps complet, soit une armée (d’avant Jacques Chirac). Il serait donc beaucoup moins coûteux pour la société de faire criminaliser par le législateur cette fameuse radicalisation et d’enfermer dans des emprises à surveillance commune ces dix-huit mille individus dangereux, c’est-à-dire de punir la radicalisation par une peine de prison d’une durée correspondant aux capacités physiques d’action de chaque radicalisé. Evidemment le législateur devrait définir les éléments constitutifs du délit de radicalisation, c’est-à-dire des critères objectifs permettant de déterminer si le délit a été commis ou non.

Tout cela n’est que palliatif très insatisfaisant, et ne vaut pas la seule solution efficace à long terme, à savoir l’interdiction et l’éradication de cette idéologie, donc la prohibition de sa pratique et de sa transmission sous quelque forme que ce soit, comme ce fut le cas, dans certains pays, du national-socialisme puis plus tard du communisme.

Stratediplo

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 00:31

L’Edit de Mantes : le concordat pour une France musulmane dans 10 ans

Publié le 19 août 2017 - par

Décidément, les fictions seraient-elles, dans une France judiciarisée, le dernier espace de liberté où on peut encore parler de l’islam et de l’immigration sans se retrouver devant la 17e Chambre ?

On se souvient de notre livre, écrit avec Christine Tasin, « La faute du Bobo Jocelyn », qui montrait, en 2017, la Reconquista de tout le peuple de France, convergeant depuis les campagnes vers Paris, pour y virer les occupants qui y faisaient la loi, avec le gouvernement d’un personnage qui ressemblait fortement à Hollande.

http://ripostelaique.com/livres/la-faute-du-bobo-jocelin

On n’a pas oublié « Opération Pédalo », de Paul Le Poulpe, édité également par Riposte Laïque, qui mettait en scène un groupe d’une dizaine d’anciens officiers d’élite qui décidait de multiplier des « accidents » touchant les collabos et les islamistes.

http://ripostelaique.com/livres/operation-pedalo

Dans un autre registre, Michel Houellebecq, dans « Soumission », nous racontait l’Histoire d’une France, en 2022, qui élisait un Président de la République musulman, pour barrer la route à la « Bête immonde ».

Plus effrayant, dans « Guerilla », Laurent Obertone nous racontait l’histoire d’une France qui s’effondre en trois jours, suite à des émeutes embrasant l’ensemble du territoire. Des milliers de bobos étaient égorgés dans les rues de France, l’armée était débordée, la police marquée par de nombreuses désertions, et des dizaines de milliers de femmes blanches violées en une nuit.

https://ripostelaique.com/guerilla-de-laurent-obertone-la-france-peut-elle-seffondrer-en-trois-jours.html

Le « Grand Rembarquement », d’Emmanuel Albach, après un palpitant récit, nous permettait de rêver à une meilleure issue.

https://ripostelaique.com/grand-rembarquement-livre-ne-faire-rever.html

Après de telles fictions, que peut bien raconter de nouveau ce livre de 500 pages, titré subtilement « L’Edit de Mantes », écrit par le mystérieux Modeste Lakrite, édité par Diffusia ?

L’histoire commence lors de l’été 2027, donc dans 10 ans. Elle se termine un an après. La classe politique française est à bout de souffle. Le président de la République, Félix Normandieu, ne pense qu’à se maintenir à la tête du pays, offrant aux musulmans toujours plus de concessions.

Il a même nommé l’un d’entre eux, Rachid Allouf, Premier ministre.

Saint-Denis a un maire, musulman modéré, bien évidemment, qui s’appelle Mokhtar-Maurice Massoud. Son rêve : transformer la Basilique des rois, dans sa ville, en lieu de culte musulman, grâce à l’argent d’un prince qatari, par ailleurs obèse. Les moeurs du nouveau maire paraissent par ailleurs assez dissolues.

Parmi les personnages capitaux de ce livre, qui se lit d’une traite, malgré sa longueur, retenons :

– le journaliste politiquement incorrect Grégoire Deupartou, qui a le don d’être toujours présent là où il faut, et là où on ne veut pas le voir…

– le commissaire Raoul Lelièvre, chef de la section anti-terroriste, un flic à l’ancienne…

– une mystérieuse Milady voilée, qui vient donner les ordres de l’émir à l’imam de Saint-Denis.

– la Ligue des Vieux Habitants, dernier îlot de résistance, avec son idéologue, Patrocle Polivot, son président, Claude Pagnol, et sa pasionaria, Geneviève Nisat. Sans oublier son chef du service d’ordre, Bouvier.

– Et naturellement, les imams et autres islamo-racailles de service…

Dans cette fiction, les musulmans se montrent de plus en plus conquérants. Des émeutes éclatent, et des gigantesques manifestations se mettent en place, suite à l’exécution de plusieurs imams modérés. Dans ce contexte, 3 millions de Français ont quitté leur lieu de vie habituel, en une semaine, et se sont réfugiés chez des familiers ou des amis.

Prêt à tout pour acheter la paix civile, le Président et son ministre de l’Intérieur proposent aux musulmans la signature d’un nouvel Edit de Mantes, approuvé avec enthousiasme par toutes les Eglises. Le but du jeu : étendre le concordat d’Alsace-Moselle à toute la France, y ajouter l’islam, et donc obliger les différentes structures politiques locales à financer, en toute légalité, la construction de lieux de culte partout où cela est demandé. Donc, la fin de la loi de 1905 et de notre modèle laïque (on fera remarquer que depuis 10 ans, les politiques réfléchissent à cela, et que l’auteur ne fait, dans son hypothèse, que reprendre les travaux de la commission Machelon).

http://ripostelaique.com/Manuel-Valls-Machelon-Tariq.html

Dans le même temps, les responsables musulmans décident, lors d’une réunion secrète à la Mosquée de Paris, de créer leur parti politique, qui pourra, en toute légalité, se présenter aux élections : le Parti des Oummanistes. Bien évidemment, un prince qatari s’engage à financer l’opération, et met à leur disposition la chaîne Al-Jazeera.

Question : le peuple français répondra-t-il à l’appel de la Ligue des Vieux Habitants à descendre dans la rue par millions, à Paris ? Les islamistes, qui ont juré d’avoir la peau de la pasionaria Geneviève Nisat, arriveront-ils à leur fin ? La France restera-t-elle la France ?

Et les plus déterminés de la Ligue, derrière leur chef de service d’ordre, Bouvier, ne vont-ils pas avoir envie, sentant que tout est perdu, de régler quelques comptes, et d’exécuter quelques collabos et quelques leaders musulmans ?

Pour le savoir, il vous faudra lire cette formidable fiction, l’Edit de Mantes, qui, nous l’espérons, devrait être disponible aux 10 ans de Riposte Laïque.

http://ripostelaique.com/les-10-ans-de-riposte-laique.html

Pierre Cassen

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée