Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 09:34

Guerilla, de Laurent Obertone : la France peut-elle s’effondrer en trois jours ?

Publié le 12 octobre 2016 - par

 

guerilla

Il n’y a pas de morale à cette histoire. C’est juste une histoire noire, violente, sanglante même, qui nous fait prendre conscience que notre monde actuel est  fragile comme un château de cartes.

On trouve dans ce livre les mêmes personnes que nous croisons au quotidien : les islamo-racailles, qui écrasent des individus pacifistes et déconnectés, les Français (des agressions que l’on connaît déjà trop bien sauf que tout s’accélère puisque le chaos arrive en trois jours).

guerillaversoLaurent Obertone explique avec talent que ces derniers qui ont été abreuvés pendant quarante ans d’analyses, de psychanalyses, d’expertises, de journaux télévisés, de campagnes publicitaires antiracistes, d’Etat de droit, de droits de l’Homme… sont devenus des victimes parfaites.

Il y a donc ces barbares, qui tuent, violent, pillent, brûlent vif, dans Paris et sa banlieue, mais aussi dans Marseille, Lyon, Montpellier, Lille, Calais, Brest, et dans bien d’autres endroits, même les plus reculés.

Certains seront rapidement éliminés : les militants antiracistes et droits-de-l’hommistes, qui, animés par la haine de soi et de leurs semblables, à peine caricaturés, trouvent toutes les excuses du monde aux acteurs du chaos ; et les gens, indifférents au monde qui les entoure, et qui, de fait, n’ont rien vu venir.

Puis, il y a ceux qui par la niaque, l’instinct de survie ou un concours de circonstances, survivront au moins pour un temps.

Et cet homme isolé, qui sait qu’il va mourir mais qui, avant cela, va faire payer très cher à ceux qui ont contribué au désastre : les élites. Il agit froidement, pour ne pas leur laisser cette chance d’une fuite organisée.

Tous ces acteurs décrits dans ce livre sont désespérément seuls. Il n’y a même plus ni police, ni armée, ni Etat. Et la fin du roman est sans espoir.

La question n’est pas de savoir si ce jour arrivera ou pas, les faits divers témoignent qu’on en prend dangereusement le chemin (voir l’épisode de Viry-Châtillon). Le plus préoccupant est de savoir quels personnages nous serons.

Je n’aime pas l’image de cette France chaotique décrite par Laurent Obertone dans « Guerilla ». Mais malheureusement je crois tous les jours de plus en plus à ce scénario cauchemardesque d’une France qui pourrait s’effondrer comme un château de cartes en trois jours.

Si les Français veulent éviter la catastrophe que décrit si bien Laurent Obertone, il convient, donc, d’ores et déjà, de s’organiser, pour en sortir vivants et victorieux.

Or, je déplore, dans ce scenario très pessimiste, que, contrairement au magnifique livre d’Emmanuel Albach, « Le Grand Rembarquement », il n’y ait aucune réaction collective des nôtres.

Un peuple français en armes, répondant à l’agression d’une cinquième colonne conquérante, voilà un scénario que ce remarquable livre, qu’il faut lire et faire connaître, justement pour discuter de cela, n’a hélas  pas prévu.

Ghislaine Dumesnil

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 09:29

En disant le réel, Hollande a appuyé sur le bouton, tout va sauter…

Publié le 13 octobre 2016 - par

 

unknown

Un Président ne devrait pas dire ça…, le livre d’entretiens de Hollande avec deux journalistes du Monde, Fabrice Lhomme et Gérard Davet fait quelques remous que la caste va tenter de faire disparaître le plus rapidement possible.

un-president-ne-devrait-pas-dire-ca

Hollande n’est pas encore qualifié de déséquilibré, mais cela ne devrait pas tarder. Pour l’instant, ses « amis » parlent de suicide politique.

Pourtant, les propos de Hollande devraient être loués, puisque pour la première fois, un homme politique dit la réalité.

Que dit le petit François?

Sur la justice: «Cette institution est une institution de lâcheté… Parce que c’est quand même ça, tous ces procureurs, tous ces hauts magistrats, on se planque, on joue les vertueux… On n’aime pas le politique. La justice n’aime pas le politique… ».

Sur la crise identitaire : «Quand on lit Finkielkraut, Zemmour, Houellebecq, qu’est-ce que ça charrie? Toujours la même chose, la chrétienté, l’histoire, l’identité face à un monde arabo-musulman qui vient… C’est ça qui fait que les gens basculent, ce n’est pas parce qu’ils ont perdu 3 % de pouvoir d’achat -qu’ils n’ont pas perdu d’ailleurs!- ou parce qu’ils sont chômeurs. Il y a des choses qui les taraudent, ils arrivent dans un train, ils voient des barbus, des gens qui lisent le Coran, des femmes voilées…»

«L’insécurité culturelle» n’est pas un sentiment.

Sur l’intégration: «Il y a à la fois des choses qui marchent très bien et l’accumulation de bombes potentielles liées à une immigration qui continue. Parce que ça continue.»

Sur l’équipe de France de football: elle est en proie à une «communautarisation, une segmentation, une ethnicisation». «Il n’y a pas d’attachement à cette équipe de France. Il y a les gars des cités, sans références, sans valeurs, partis trop tôt de la France

Sur les footballeurs: «Ils sont passés de gosses mal éduqués à vedettes richissimes, sans préparation. Ils ne sont pas préparés psychologiquement à savoir ce qu’est le bien, le mal.» «La Fédération, c’est pas tellement des entraînements qu’elle devrait organiser, ce sont des formations. C’est de la musculation de cerveau

Sur Benzema: «Moralement, ce n’est pas un exemple»

Sur l’immigration: «Je suis convaincu que, quand on interroge les Français, ils sont majoritairement sur sa position (celle de Nadine Morano). (…) Ils pensent: “On est plutôt des Blancs, il y a plus de Blancs que d’autres.”»

«Je pense qu’il y a trop d’arrivées, d’immigration qui ne devrait pas être là.»

«On ne peut pas continuer à avoir des migrants qui arrivent sans contrôle, dans le contexte en plus des attentats.»

Sur les classes remplies de gamins issus de l’Afrique noire et du Maghreb: «C’est Sisyphe! On les fait parler français, et puis arrive un autre groupe, et il faut tout recommencer. Ça ne s’arrête jamais (…). Donc, il faut à un moment que ça s’arrête.»

Sur l’islam: «Qu’il y ait un problème avec l’islam, c’est vrai. Nul n’en doute.»

Sur les zones de non-droit: «Comment peut-on éviter la partition? Car c’est quand même ça qui est en train de se produire: la partition.»

Sur les écolos: «Des cyniques et des emmerdeurs»

Sur les frondeurs: «Une agrégations de gens intelligents peut faire une foule idiote»

Pour toutes bonnes âmes de gauche, du centre, de droite, pour tous les politicards, pour tous les journaleux, la parole “libérée” de Hollande est un vent mauvais.

Elle met en lumière leurs mensonges permanents, leur volonté de tromper le peuple français.

Elle est l’aveu qu’une fois à l’abri des regards, derrière les murs du pouvoir, la caste connaît très bien la situation dramatique du pays.

Elle prouve que la prétendue fachosphère a des analyses pertinentes de la situation, que sa dénonciation du discours hypocrite des gouvernants et de leurs domestiques médiatiques est juste, que sa critique de la magistrature est fondée

Elle dit que la vertu proclamée des élites est un masque, que de refuser sciemment le réel est la seule possibilité de se maintenir au pouvoir pour ces “petits hommes”, tous bâtis sur le même modèle, tous clamant les mêmes bobards: pas de «zone de non-droit», «l’islam n’est pas le problème», «les migrants sont une chance pour la France».

Et quand l’un d’eux, comme Hollande, dit le réel (sans peut-être le vouloir), ils resserrent les rangs, regardent ailleurs, apportent un démenti.

Mais le barrage commence à céder, le bourrage de crâne perd en puissance, la désinformation s’écaille.

Espérons que les Français iront jusqu’au réveil complet.

Marcus Graven

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 19:00

Ian Brossat rêve d’installer ses migrants dans les chambres de bonnes !

Publié le 11 octobre 2016 - par

 

©Francois Lafite/Wostok Press France, Paris 23/11/2013 Anne HIDALGO, candidate socialiste aux elections municipales a Paris, reunit l ensemble de ses tetes de liste et colistiers sur l esplanade de la Bibliotheque Nationale de France BNF, avec son porte parole communiste Ian BROSSAT. Anne HIDALGO, socialist candidate in Paris 2014 election, gathers her team at the France National Library, with her communist spokesman Ian BROSSAT.

©Francois Lafite/Wostok Press
France, Paris
23/11/2013
Anne HIDALGO, candidate socialiste aux elections municipales a Paris, reunit l ensemble de ses tetes de liste et colistiers sur l esplanade de la Bibliotheque Nationale de France BNF, avec son porte parole communiste Ian BROSSAT.
Anne HIDALGO, socialist candidate in Paris 2014 election, gathers her team at the France National Library, with her communist spokesman Ian BROSSAT.

Si par le plus grand des hasards, par pure ignorance, par distraction ou par oublie vous pensiez être encore en démocratie, cette volonté de la Mairie de Paris dont Madame Hidalgo est la gouvernante, la mairesse, devrait vous réveiller ou vous faire réaliser que ce n’est plus le cas depuis que la socia-lie règne sur notre beau pays.

Nous apprenons que cette délicate personne, bien-pensante et particulièrement retors, compte déposséder de leurs biens, des propriétaires d’appartements ayant des chambres de bonnes attenantes. Vous avez dit dictature ?

Logement: la mairie de Paris part à la reconquête des « chambres de bonnes »

A Paris, 50% des chambres de service sont trop petites pour être louées légalement. A la recherche perpétuelle de logements, la Ville de Paris a l’objectif de « transformer 1.000 chambres de bonnes d’ici 2020 », a indiqué Ian Brossat, adjoint PCF au logement de la maire PS de Paris Anne Hidalgo. Dans ce cadre, la mairie de Paris dévoile lundi un plan pour mieux utiliser le gisement des quelque 114.000 « chambres de bonnes » de la capitale qui sont souvent inutilisées ou insalubres.(Source)

Rappelons que Ian Brossat  donneur de leçons vit à Montmartre dans l’un des quartiers verdoyants les plus riches et « bobo » de la capitale où le mètre carré tourne entre 10.000 et 15.000 euros, entre galeries d’art, bistros et restaurants branchés qu’il fréquente assidûment et dont il vante souvent les mérites sur Facebook nous informe Danielle Moulin.

En bon adepte de la nomenklatura, il souhaite faire aux autres ce qu’il n’a aucunement envie de vivre pour lui. Sa haine du riche serait incompréhensible si l’on ne se réfère pas à ses origines familiales de communistes. Ceux de la pire espèce, puisque en plus d’être communiste, il est un bobo-homo. Cet homme se vante de porter toutes les « différences » et à ce titre, il fait payer les « bourgeois » de Paris. Cette vieille bourgeoisie qui s’est construite tout au long des années, des générations et du travail en famille. Je n’ai aucune sympathie particulière avec ces vrais bourgeois, mais j’ai par contre, une profonde détestation de ces bobos friqués qui s’habillent en pauvres, mode grunch, pantalons déchirés aux genoux et nous bassinent sur la diversité et la mixité. Ils se croient modernes et progressifs parce qu’ils vont faire leurs courses aux magasins bios, et mangent au restaurant sénégalais ou marocain du coin. Au moins, les vrais bourgeois ne se comportent pas en parvenus ignobles. Pour mémoire, l’expression Bourgeois-Bohème (bobo)  c’est l’expression qui a remplacé la gauche-caviar. C’est tout dire.

Ian Brossat est un des leurs. Un commissaire politique ayant la haine chevillée au cœur (Lire ICI). Une de ces haines qui n’a rien à voir avec celle du prolétaire misérable et assoiffé de justice sociale. Cet homme est un communiste de papier, et en cela, il ressemble aux Lénine, Trotski et autres Staline. Bien né, bien nourri et destructeur. Il y a fort à parier qu’il aurait su trouver sa place plus facilement auprès de Robespierre que de Bonaparte.

Pour faire aboutir son projet de « mixité sociale« , son dada, il va planter les crocs dans les chambres de bonnes et faire passer dans les appartements des Bourgeois et chambres de bonnes des beaux quartiers, des supplétifs chargés de la dénonciation (délation). Un peu comme autrefois aux heures les plus sombres pour vérifier qui habite là ! «Ce projet illustre parfaitement bien ce que nous voulons faire, rappelle l’adjoint à la maire : faire vivre sur un même territoire des gens qui viennent d’horizons divers.» « Notre objectif fondamental c’est que dans tous les quartiers de Paris il y ait de la mixité sociale », traduisez : la mixité ethnique à forte concentration musulmane, que vous le vouliez ou non. La bourgeoisie va saigner, l’échafaud est dressé.

Pour créer du logement social et de la « mixité sociale » dans l’Ouest parisien où sont concentrées ces chambres, la Ville achètera des chambres « soit à l’amiable », dit Ian Brossat, soit en allant jusqu’à l’expropriation.

Le droit à la propriété ? Monsieur le commissaire s’en moque, il s’assoit dessus! Quand on vous dit que la gauche n’est pas essence fasciste, c’est une réalité. Mais gageons que derrière cette volonté d’étaler sa mixité, il y a la volonté de déboulonner les Maires de droite bien installés dans leurs Mairies. 2020 n’est pas loin et de nouveaux électeurs venus d’ailleurs seraient une manne. Toujours ce projet de la gauche de type Terra Nova de remplacer les travailleurs par les immigrés.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 18:54

Colloque à Paris : l’islamisation de la France est-elle inévitable ?

Publié le 11 octobre 2016 - par

 

IslamisationCélèbre démographe, Yves-Marie Laulan organise le jeudi 13 octobre de 9 h à 18 h, à l’Espace Bellechasse, 18 rue de Bellechasse dans le 7 arrondissement de Paris, un important colloque intitulé :”Comment lutter contre l’inévitable islamisation de la France”. Entouré de nombreux intervenants, le spécialiste de la démographie va démontrer que nous sommes soumis à deux évolutions de populations divergentes et contrastées : la population d’origine, dite de souche, dont la fécondité est insuffisante et la population extra-européenne, souvent de religion musulmane, dont le nombre ne cesse de croître et cela de manière exponentielle. Cette situation aboutit à une transformation profonde de la société et à une islamisation de la France.

On l’entend répondre aux questions de Martial Bild sur TV-Libertés. A noter que Christine Tasin interviendra, en fin de matinée, sur le thème « L’islam à la conquête de la France ».

https://www.youtube.com/watch?v=lHSfeW9W6X8

Voilà le programme de ce colloque :

Matin
Présidence : Philippe Conrad
Jean Paul Gourevitch : les données démographiques : l’Islam à la conquête du monde : Afrique, Moyen- Orient, Asie, USA.
Françoise Monestier : l’Islam à la conquête de l’Europe (Londres, Berlin) , une religion fondée sur la conquête et la violence. Compatible avec la démocratie ? L’effondrement des valeurs européennes et de l’identité européenne.
Christine Tasin : l’Islam à la conquête de la France. Les deux vecteurs de l’islamisation :
a) les élus à la chasse aux voix des Musulmans ; exemples : Alain Juppé ; François Hollande.
b) l’humanitarisme et la crise des migrants. L’Islam importé en masse sur nos rivages : chaque migrant sauvé par l’Italie en Méditerranée est un musulman de plus qui prend pied en Europe. Mais que faire ?

Après-midi
Présidence : Philippe Milliau , président de TV Libertés
Bruno Mégret : les contraintes politiques, sociologiques et institutionnelles qui entravent la lutte contre l’Islam.
Jean-Yves Le Gallou : l’immigration, cette plaie des temps modernes.
Christine Boutin : une idée nouvelle pour lutter contre l’islamisation : réhabiliter la famille française. Réintroduire la morale dans le débat politique et la vie publique.
Yves Marie Laulan : quelques propositions « dures » à contre-courant de la pensée unique dominante depuis 30 ans qui conduit la France à l’abîme c.a.d à la mort :
a) révision de la loi Veil, loi mortifère ;
b) substituer des mesures fiscales (qui supposent des revenus et un travail) aux allocations familiales favorisant les « familles lapins ».
Conclusion : Jacques Myard, député-maire de Maison-Laffitte.

Jeanne Bourdillon

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 01:35

Pourquoi « migrants » et pas « envahisseurs musulmans » ?

Publié le 10 octobre 2016 - par

 

pierrefeucocosA l’attention des rédactions de : France TV – Infos, BFM TV, i Télé, TV Libertés, Valeurs actuelles, Rédaction journal Le Monde, FranceTélévisions-relationstéléspectateurs, Rédaction Ouest-France Rennes, Rédaction Le POINT

Pourquoi nos dirigeants de l’Etat, Bernard Cazeneuve en tête, nos politiques divers, et surtout nos médias nous bassinent avec ce titre, cette appellation, ce concept de « migrants », sans précisions ? (Migration. Déf. Larousse : « Déplacement de population, de groupe, d’un pays dans un autre pour s’y établir, sous l’influence de facteurs économiques ou politiques »).

Quelques réflexions sur ce sujet :

Autant notre culture judéo-chrétienne et républicaine nous enseigne d’accueillir « l’étranger » surtout s’il est en détresse, autant nous avons tous des limites à notre charité et à nos capacités d’accueil.

Il convient par exemple d’écouter d’abord le prêche du Père Henri Boulad sur l’accueil de l’étranger et la charité : https://youtu.be/atPttuTnyMo, et relire la Fable de Jean de La Fontaine « La Lice et sa compagne ».

Les capacités d’accueil de la France sont limitées  …, en personnel, en moyens d’hébergement et en moyens financiers … . Ne pas oublier notre Dette de plus de 2200 milliards d’Euros, notre déficit budgétaire qui augmente cette Dette chaque jour …, et surtout notre taux de chômage … .

Dans « les migrants », il me semble que l’on devrait toujours distinguer des catégories d’immigrés de motivations très diverses pour orienter leur positionnement sur notre territoire.  Nos politiques et notre Administration savent le faire car ils ont bien établi de nombreuses catégorisations sur nombre de sujets. Par exemples : pour les chômeurs les catégories A, B, C, D, E, pour les permis de conduire ou pour les armes, les catégories A, B, C, D, ou encore récemment pour la nourriture les catégories « nutri-score » A, B, C, D, E…

Un  critère de « musulman » ou « non-musulman »  d’abord est celui qui devrait bien convenir ici, car une majeure partie des « migrants » sont musulmans, et des pays sont gérés officiellement par ce système politique (OCI : 57 Etats) et ils sont présents à l’ONU.  Voir la Déclaration du Caire sur les Droits de l’homme en Islam, basés sur la Charia, du 05 août 1990, signée par 57 pays musulmans : http://d1.islamhouse.com/data/fr/ih_articles/fr-Islamhouse-DHL16-DeclarationDroitdeLHomme-Cheha.pdf,).

Ne pas ignorer non plus le principe de l’esclavage, inclus dans cette idéologie et pratiqué encore maintenant par l’islam, même s’il est occulté, et surtout son historique.  Par exemple : « L’esclavage dont on ne parle jamais : L’esclavage en terre d’islam. Un aperçu de la traite arabo-musulmane » par http://www.europe-israel.org/2015/04/lesclavage-dont-on-ne-parle-jamais-lesclavage-en-terre-dislam-un-apercu-de-la-traite-arabo-musulmane/,

En première approximation, selon ce que j’ai compris de notre situation en France, voici un essai de catégorisation des « migrants », qui « immigrent » chez nous, en France :

  1. A) des « réfugiés politiques non musulmans », ou d’idéologie non musulmane, provenant de pays en guerre officielle ou masquée, entre eux, ou de l’Islam contre le monde entier pour imposer à toute l’humanité cette idéologie théocratique et totalitaire. Cette idéologie est masquée derrière le paravent de « religion » telle que nous concevons ce concept de « religion » dans notre culture judéo-chrétienne et gréco-romaine :

– familles chrétiennes ou juives ou non-musulmanes diverses comme les Yézidis (hommes assassinés, femmes et enfants vendus comme esclaves sur les marchés de l’Etat islamique), ayant échappé à la mort, dont la plupart ne cherchent qu’à survivre …

– chrétiens, juifs, ou non musulmans divers isolés (enfants, femmes et hommes vieux ou jeunes), rescapés de diverses contrées « gérées » par l’islam.

En recherche d’asile politique, le titre de « réfugiés politiques » convient effectivement.

Note : quelques sous-catégories doivent être prises en compte : francophones, langues européennes, arabophones, nationalités, … . Et rappelons-le, ce n’est pas du « racisme », mais des informations indispensables pour déterminer les moyens à consacrer pour les aider, ainsi que leurs capacités à terme, si leur séjour doit se prolonger, de pouvoir travailler pour subvenir à leurs besoins de vie.

  1. B) des « expatriés économiques non-musulmans», non imprégnés idéologiquement de l’islam, ou de mentalités compatibles avec notre culture et nos lois françaises. Le plus souvent d’abord des hommes seuls, qui de plus, la plupart du temps, ne parlent pas notre langue, et viennent chercher chez nous des moyens de survie ou de vie, attirés par nos aides diverses (droits distribués sans contreparties de devoirs …, financés par l’impôt…) et notre niveau de vie atteint par le travail et les sacrifices de nos prédécesseurs pour défendre leur terre nourricière.

L’immigration en relative petite quantité d’immigrés, comme le passé l’a prouvé, indique que leur adaptation en France et à nos lois s’est passée correctement, y compris lorsqu’ils ne maîtrisaient pas notre langue à leur arrivée.

Actuellement, vu leur nombre, diverses difficultés ne permettent pas de les intégrer correctement au monde du travail, car nos capacités d’accueil et d’éducation, sont limitées, et en plus le chômage en France est très important (plus de 6,5 millions de chômeurs officiels, toutes « catégories »), et le déficit de notre caisse de chômage de plus de 30 milliards d’Euros … .

  1. C) des « réfugiés politiques musulmans », ou d’idéologie musulmane, provenant de pays en guerre, victimes ou acteurs de divergences idéologiques … . Pour une majeure partie, ils sont imprégnés de l’islam neuronalement depuis leur plus tendre enfance, de force la plupart du temps (madrassas), et pourront mal s’empêcher de ne pas pratiquer cette « religion » et d’imposer petit à petit la Charia par de multiples détails et exigences en France. (Le Coran les y contraint).

Semble-t-il, ils ne veulent ou ne peuvent rester dans leur pays pour défendre « leur terre », leur famille, … et se battre pour cela. Mais, de diverses nationalités, dans l’attente d’un retour, au lieu d’aller vers des pays voisins ou proches, de même langue, de même idéologie ou « religion » et de même mentalité, …, ils viennent vers l’Europe et la France pourtant bien plus lointaines. Pourquoi ? Mais pourquoi donc ? … . Et pourquoi nous sentirions nous obligés de les accueillir ?

  1. D) des « expatriés économiques musulmans», qui sont aussi imprégnés de l’islam. Motivations de « chercher une vie meilleure » ? Au lieu de rester pour contribuer à développer leur pays … ?

Par ordre du Coran et donc de leur « Dieu », ils savent venir en pays à conquérir (Dar al-harb) peuplés « d’infidèles », considérés par le Coran comme humains inférieurs. Ils peuvent exiger la dhimmitude et le paiement de la taxe de vie (la « djizia ») lorsqu’ils seront en force, ainsi que promouvoir la Charia. Ce fût le cas durant plusieurs centaines d’années dans nombre de pays.

Ils s’appuient de plus sur les musulmans de France par le communautarisme (« l’Oumma »). En pratiquant la taqiya et en utilisant la démographie (les femmes étant classées avec un statut d’êtres inférieurs) et l’immigration, ils imposeront « démocratiquement » un jour l’islam et la Charia en France. D’autant plus qu’actuellement dans nombre de quartiers de villes de France l’Islam s’est déjà imposé…

(Note : ceci est aisé à comprendre en lisant le Coran, les hadiths, et l’Histoire de l’Islam très instructive. Instructive par ses 270 millions minimum d’humains tués par les musulmans depuis la création de l’Islam et pour une population mondiale bien plus faible qu’actuellement … . Par exemple voir en vidéo un des cours de Bill Warner : Histoire de l’islam – un secret de 1400 ans : https://www.youtube.com/watch?v=hOMaaNenNTE, – durée : 44 minutes – . Et lire : http://legrandsecretdelislam.com/. Quant aux crimes et meurtres de l’islam, on trouve diverses sources, par exemple : http://www.dreuz.info/2015/09/27/crimes-de-lislam-depuis-les-origines-une-liste-qui-fait-tourner-la-tete-ca-une-religion-de-paix-ils-se-foutent-de-nous/).

 

  1. E) des « envahisseurs politiques musulmans » qui sont en fait des « soldats » ou des « combattants volontaires » de l’islam, qui le moment venu seront armés. Ceci pour la conquête de territoires et de terres, et le racket des populations autochtones comme indiqué dans le Coran et pratiqué dans l’Histoire de l’Islam. Voir les explications précédentes. Ils sont envoyés par divers pays musulmans, en guerre officiellement ou pas, sous couvert de « réfugiés » ou de « migrants » officiels ou de « clandestins », dans le but final d’imposer l’Islam à l’humanité entière. Ces personnes ont pour objectif d’accélérer l’islamisation de la France par la violence et la terreur en appliquant le Coran exactement et en le faisant aussi appliquer par les musulmans « locaux ». Ceci par soutien entre membres de l’Oumma et incitations personnelles plus ou moins violentes en réactivant le « jihad » auprès des tièdes et des dits « modérés » qui ne peuvent pas ne pas les soutenir.  Voir les « attentats » et drames meurtriers récents, et les manifestations approbatrices de ces meurtres par « des musulmans de France », « des Français musulmans » … . Bien sûr après leurs actions, ils sont classés  officiellement comme étant  « déséquilibrés », bizarre presque tous musulmans, ou « radicalisés », ou « djihadistes » … . Un essai de caractérisation est diffusé par les « fichés « S », mais les assigner à résidence (à nos frais), leur imposer un bracelet électronique, les surveiller, etc., n’empêche absolument pas qu’ils passent, comme on l’a vu, à l’action discrète ou violente, quand ils le veulent.

Cet essai de « catégorisation » sommaire pourrait aider à définir des « titres de séjour » bien distincts indiquant des traitements adaptés à chaque catégorie, y compris vigoureux si nécessaires par refoulement ou renvoi vers leur pays d’origine ou ceux qui les inspirent … .

Quant au traitement des « migrants, clandestins », aux motivations inconnues …, « en transit » ? Détermination de leurs motivations ?  Et critères de durée de transit, de séjour, d’accueil ou de refus et de retours éventuels ? …, vers ? …, (tout cela, pour mémoire, à nos frais …).

J’ai évoqué divers critères de caractérisation (risques personnels de mort, idéologie, langue, motivations de vie, motivations d’actions, capacités à terme de subvenir à leur propres besoins de vie, etc…) pour tenter de catégoriser les « migrants ».

Un critère important à rajouter lorsqu’il s’agit de musulmans immigrant en France : déclaration personnelle d’abandonner les coutumes et modes de vie antérieurs pour s’assimiler à celles de la France et de respecter toutes ses lois. En particulier renoncer à appliquer les ordres du Coran, de tuer ou de convertir les « non-croyants », etc.  (Voir le livre de Paul Korlov : « Interdire l’islam ? » dont ses « Propositions de Charte de l’islam en France »)

S’il existe ce genre de catégorisation par notre Administration, même avec d’autres critères à bien apprécier, elle n’est pas connue des citoyens.

Disposant de nombreux spécialistes, notre Administration a pourtant les capacités d’étudier et d’établir un tableau multi-critères, qui permettrait d’orienter les décisions et de définir des titres et vocables à substituer ou en complément à l’appellation simple de « Migrants », mis à toutes les sauces et qui irrite bigrement.

Particulièrement, seraient intéressés par des précisions les habitants de villes et villages de province auxquels notre Ministre de l’intérieur impose des quotas de « migrants », qualifiés de « réfugiés », sans détails … .

Ma réaction est certes un peu vive, probablement assez mal exprimée et mal rédigée, mais nos dirigeants, nos élus, notre Administration, nos médias, agacent fortement par le mépris qu’ils portent aux citoyens français et que je ressens à chaque fois que j’entends et lis le terme de « migrants » qui désigne en fait la catégorie « de réfugiés » ou « d’immigrés » que chacun veut bien entendre et comprendre …

Je vous souhaite de bonnes réflexions …

Cordialement.

Georges COLLÉTER

(73 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde)

P.S. : des « migrants », en nombre important, qui, non invités, viennent s’installer en terre de France et qui non seulement gardent leurs lois et modes de vie  mais veulent les imposer à la population qui les accueille, sont des « colonisateurs », il  me semble … Pourquoi ne pas envisager d’engager une « décolonisation » de notre pays, après consultation de la population par référendum ?

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 01:33

Quand le Jihad affronte la Croix !

Publié le 10 octobre 2016 - par

 

MIEGEcroixQu’on le veuille ou non, ce qui subsiste de la foi chrétienne dans la civilisation occidentale s’enracine dans la Croix de Jésus-le-juif.

Le déni de cette source de vie, l’évolution de l’immoralité, la décadence des moeurs, la faillite de la justice, l’égarement des sciences du vivant, l’orgueil de la dé-culturation, l’arrogance du mensonge et la fascination du chaos prédominent.
Qu’ils le veuillent ou non, les agnostiques laïcs, les mécréants de tous poils, les embrigadés en divers systèmes religieux et d’innombrables sectes, tous savent que leur enfermement négationniste les conduit au néant…
C’est la situation qui prévaut à l’orée du troisième millénaire de l’ère judéo-chrétienne. C’est pourquoi les « vieux démons » séculaires reprennent une ardeur médiévaliste pour co-habiter avec les islamistes qu’ils habitent, pour égarer, soumettre ou massacrer.
D’où la recrudescence des conflits contre la famille humaine occidentale pour s’emparer de leurs nations encore libres.
Albert Einstein nous avertissait par ces mots: « le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire ».

Dès son originel adamique, l’esprit religieux de la rébellion s’insinua dans la faille du 1er meurtre rituel, engendrant l’orgueil de Babylone, les mœurs de Sodome et la frustration ulcérante d’Ismaël, fils d’Abraham.
Il galvanisera les fils du désert jusqu’au djihad arabo-musulmam actuel.

Issus de cette filiation idéologico-guerrière, ces héritiers du Malin se crurent dédouanés par leur coran astucieusement « incréé ».
Or, celui-ci n’est qu’un mauvais plagiat de la Tora, inspirée par l’Eternel aux fils de Jacob. Ce pseudo saint livre arabique ordonnança le djihad de l’islamisme pour la soumission le monde. Il alimente les fantasmes les pensées de ses crédules croyants hallucinés aux neurones modifiés.
Or, cette idéologie islamique de névrosé découvre récemment que son temps lui est compté… D’où sa rage d’en finir avec la « mécréance » des juifs et des chrétiens, témoins à charge de leur trauma séculaire. Juifs , chrétiens et hommes de bon sens, ne vous laissez pas égarer par les philosophies modernes fondées sur l’athéisme des pseudo « avancées » de la civilisation occidentale issue des « Lumières » agnostiques.

Dieu n’est en rien démodé. IL nous a créés, nous aime et nous appelle à une destinée sur-naturelle. Les forces de la vie sont toujours actives. Aussi, marchez en éclairant les autres d’un grand souffle d’espoir.
Ne craignez pas la mort, l’associée de Satan. Soyez confiant en votre conscience du bien plutôt que celle du Mal qui nous détermine.

Votre prochain est une personne comme vous-même, aimée de Dieu dans sa transcendance. Tenez à votre liberté d’être et de penser qui fonde votre dignité. Ne vous privez pas de la joie que procure la beauté de la nature. C’est la condition de votre liberté d’espérer par vous-même en l’Eternel.

Nul ne peut combattre le crime religieux fanatiquement organisé avec des discours raisonnables ou de pieux sermons, et moins encore avec des drapeaux en berne. Cette guerre actuelle n’est que l’ultime regain d’une politique de Reconquista des territoires « perdus » du Califat historique. Une guerre de civilisation, opportune, commencée au 20ème siècle (les Turcs contre les Arméniens, reprise par le Grand Mufti de Jérusalem, Amin el Husseini, lançant ses troupes arabes contre les Juifs.

Guerre qui se poursuit toujours contre Israël depuis 1948, après que celui- ci a courageusement reconquis sa souveraineté.

Face à l’horreur barbaresque, il est temps de se poser des questions telles que « l’honneur d’être un homme digne est-il dans l’obéissance absolue au pouvoir légal, ou dans le refus d’abandonner des populations ignorantes qui vont être massacrées ? (sic le Cdt Hélie Denoix de Saint- Marc).

L’état d’urgence actuel est un régime d’exception permettant de prendre des mesures restreignant toutes les libertés : Etablir un couvre- feu, interdire des manifestations et des rassemblements sur la voie publique; fermer des lieux publics (salles de spectacle, cafés ou salles de réunion); des lieux de culte musulman où se fomentent impunément des incitations à la haine; contrôler la presse, publier la vérité des faits; de perquisitionner à domicile; de donner droit à la juridiction militaire, etc.

Ne serait-il pas temps de se dire : Pourquoi le gouvernement n’applique- t-il pas l’article 23-8 du Code civil permettant de déchoir de la nationalité française les individus engagés dans les rangs de l’Etat islamique ? De même, pour l’article 35 de la Constitution aux termes duquel le Parlement déclare la réalité de l’état de guerre en cours ? Et enfin, pourquoi ne pas appliquer les dispositions du livre IV du code pénal sur les crimes et délits contre la Nation avec l’incrimination d’ « intelligence avec l’ennemi » ?

Outre les bien-pensants es langue de bois, pourquoi les chrétiens sont si timorés ? Prier, certes, « tendre l’autre joue », voire… mais prendre les armes. Ah non ! S’ensuivrait une kyrielle de citations sur la non-violence, les droits de l’hommisme, la démocratie du vivre-ensemble, la charité humaine…Bref, pour de parfaites mauvaises raisons. Ils ne veulent pas les approfondir ou méditer sur les « Guerres bibliques de l’Eternel ».

Sous occupation romaine, Jésus déclarait pourtant « N’allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix mais le glaive ». Matt 10:14.
Il redirait ses même mots sous l’actuelle occupation de l’islam en tous lieux. D’ailleurs, quelle est la vraie nature de l’Islam ? Réaction de peur, de haine, de cupidité, de colère compulsive ? Les croyants coraniques ne se posent pas la question. Mais les occidentaux ? Les Européens, les Français, pourquoi ont-il peur de connaître le vrai visage de l’Islam, de lire son Manuel de guerre coranique ? La soumission totale de ses adeptes conditionnés, son esclavagisme, sa violence et sa cruauté médiévale ?

Ou encore savoir comment il est réellement né, ses sources, son développement par l’épée, l’art de la ruse et la tactique d’écrasement des peuples dès qu’un plus grand nombre des leurs le permet.
Les occidentaux ne veulent même pas savoir comment tout le Moyen- Orient a cessé d’être chrétien pour devenir musulman, contraints et forcés ou par strabisme de leur cupidité.
L’héroïque et cinglante réponse qui hantera leurs nuits provient justement de nos frères chrétiens du Moyen-Orient… Parmi d’innombrables témoignages semblables, le refus de 21 coptes chrétiens égyptiens de se convertir à l’islam, puis leur exécution sur une plage libyenne.
Terrifiant symbole de la cruauté et de la sauvagerie des islamistes. D’autant que leur mise en scène était précédée du titre :
« Un message signé avec du sang à la nation de la Croix ».
Puis, la lâcheté de la plupart des médias qui cachèrent aux européens, alors qu’ils allaient être décapités, que tous crièrent d’une même voix:

« Ya Rabbi Yassu », ce qui signifie « Oh, mon Seigneur Jésus ». Ils choisirent de rester fidèles au Christ jusqu’à la mort.
Saluons haut et fort le courage de nos frères coptes et combattons l’islamisme où qu’il soit et plus que jamais.

Pasteur François Celier

  1. « Volontaires Pour la France » est le mouvement de résistance patriotique auquel j’ai adhéré, en tant que Chargé de mission national et des relations internationales.
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 01:30

Apologie du terrorisme : j’ai d’autres noms que Zemmour…

Publié le 10 octobre 2016 - par

 

zemmourlacensurepourlechafaudbd4Zemmour pourrait être inculpé pour apologie du terrorisme.

La caste s’est beaucoup moins démenée sur les plateaux de télévision, les studios radiophoniques et dans les colonnes des journaux lorsque Cazeneuve lança: «On ne peut pas interdire des livres dès qu’ils sont choquants. S’il n’y a pas d’appel à la haine ou d’apologie au terrorisme, on ne peut pas l’interdire. Ce n’est pas un délit de prôner le djihad, ce n’est pénalement pas répréhensible

miki-kratsman-wanted-1-5-2007-digital-print-70x50-cm-each

unknown

Je ne l’ai pas entendue demander le passage de Fabius devant un tribunal quand il déclara: «Al Nosra (donc Al Qaïda) fait du bon boulot» en Syrie.

unknown-1

La caste devrait aussi ordonner une réécriture de ce verset de l’Evangile de Matthieu (5-44): «Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent

Il sent l’apologie du terrorisme.

Et lorsque, à la Fête de l’Huma, -journal le plus subventionné de France au vu de son tirage-, les communistes et leurs alliés soutiennent Marwan Barghouti, terroriste palestinien purgeant en Israël cinq peines à vie, il y a là un relent nauséabond d’apologie du terrorisme.

unknown

Barghouti, fondateur des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, condamné pour plusieurs meurtres et tentatives d’assassinat, pour avoir transféré des fonds dont certains en provenance d’Arafat vers des organisations terroristes palestiniennes, pour avoir fourni à certaines occasions des armes et reçu des comptes rendus d’acte de terrorisme est également soutenu par une vingtaine de villes française dont les très communistes Vitry-sur-Seine, La Verrière et Montataire, qui lui ont accordé le titre de citoyen d’honneur.

Pas d’apologie du terrorisme?

shibli-jp

Lorsque La Galerie nationale du Jeu de Paume à Paris a exposé la série de photographies “The Death” (La Mort) d’Ahlam Shibli, photos des prétendus martyrs palestiniens, en fait des kamikazes, des assassins, avec des légendes glorifiant leur mort en djihadistes, toujours pas d’apologie du terrorisme?

Quand Bezons, encore une ville communiste, fait officiellement citoyen d’honneur le terroriste palestinien Majdi Ihrima Al-Rimawi, assassin du ministre du Tourisme israélien Rehavam Zeevi en 2001, n’y a-t-il pas un léger parfum d’apologie du terrorisme?

Lorsque la terroriste du FLN, Zohra Drif, célèbre pour avoir posé une bombe au « Milk bar », rue d’Isly à Alger, bombe qui tua trois jeunes femmes et blessa grièvement douze autres personnes dont plusieurs enfants qui mangeaient des glaces, est reçue en France avec les honneurs par le Président du Sénat et le Maire de Marseille, je ressens cela comme une certaine apologie du terrorisme.

5383  Zohra Drif reçue par Gaudin

les_poseuses_de_bombes Les poseuses de bombes du FLN. De gauche à droite : Samia Lakhdari, Zohra Drif, Djamila Bouhired et Hassiba Ben Bouali.

A quand la Promenade des Anglais rebaptisée “Promenade Mohamed Lahouaiej Bouhlel » et une rue des terrasses parisiennes “Rue des frères Salah et Brahim Abdeslam”?

Mais est-ce vraiment plus idiot que de vouloir inculper d’Eric Zemmour d’apologie du terrorisme ?

Marcus Graven

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 01:29

Pas de migrants à Gussignies : une victoire qui en appelle d’autres !

Publié le 10 octobre 2016 - par

 

Il n’y a pas d’âge pour résister. Pas d’âge pour participer à la résistance. Il y a surtout de la colère, un affront, une injustice par la volonté d’imposer sans concertation. Il y un abus d’autorité si ce n’est, un abus de pouvoir, car au fond, qu’est-ce d’autre que de vouloir imposer à une population, des « clandestins » sans l’avis des citoyens?

Regardez ces visages ? Ont-ils l’air de fous, de débiles, de personnes ayant perdu la raison tout au moins ? Bien sûr que non ! Ils sont inquiets car ils savent que parmi la population de ces clandestins, il y a de dangereux terroristes en puissance. Mais ce n’est pas tout !

On peut tout dire sur les Français qui manifestent contre l’imposition de ces clandestins dans les villages et petites villes. Qu’ils sont des salauds de réactionnaires, de sombres égoïstes, des femmes et des hommes ne pensant qu’à eux-mêmes, et pourquoi pas, d’horribles fascistes. Ce discours méprisant est porté par les médias radiotélévisés. C’est une attitude de salauds qui refuseraient pour eux-mêmes, les clandestins dans leurs immeubles du 6éme, 7éme, 8éme, 16éme arrondissements, dans leurs maisons de Neuilly sur Seine, dans les résidences de Levallois-Perret, les beaux quartiers de Rueil-Malmaison, les belles maisons de maître avec jardins de Saint-Cloud, dans toutes ces banlieues huppées et le plus souvent aisées.

Pourquoi ne demande-t-on pas à ces journalistes, acteurs, chanteurs d’aller au bout de leurs leçons de morale. De prendre ces clandestins chez eux ! Prenez-les dans vos appartements, vos chambres de bonnes, vos maisons de campagne, vos chalets de montagne, et autres propriétés au bord de la mer à Ramatuelle, Saint-Tropez, Nice, Cannes, etc.

Nous connaissons déjà la réponse comme à Louveciennes. C’est le secrétaire de la Fédération du Front National Axel Loustau qui l’a donné dans son formidable coup de gueule. Ces braves habitants ne veulent pas des clandestins car ils représentent pour eux et la valeur de leur bien, un véritable risque. « Vous n’en voulez pas parce que vous savez que vous allez perdre 30% de la valeur de vos maisons » disait-il avec raison !

Malheureusement, cette vidéo a été supprimée par celui qui l’avait mis en ligne.

Par crainte de quoi ?  Par peur de qui?

 https://www.youtube.com/watch?v=HjXe1aBZgrI

Cette vidéo fut un véritable révélateur de deux états d’esprit. L’un porté par les élus de la Région qui est l’intérêt de la France, et l’autre bien plus mesquin, porté par les petits propriétaires de Louveciennes qui refusaient la présence des élus Front National de la Région ! On veut protester n’est-ce pas, mais entre-nous, entre gens de bonne compagnie, pas avec les soudards, le peuple d’en bas, les manants, les crasseux, les sans dent ! Pourtant, ces élus étaient propres sur eux, n’avaient pas de fourches, de têtes coupées plantées sur des piques ! Alors quoi, cette vidéo a t-elle été supprimée pour que ces habitants n’aient pas à prendre conscience ? Cette suppression doit-elle nous faire croire que désormais, les coups de gueule seront dorénavant censurés pour ne pas déplaire ?

Il n’en reste pas moins que cette colère, cette action a été et est encore partagée par beaucoup de Français. Cette colère prend du volume, et en prendra de plus en plus lorsque les habitants des villages seront contraints d’assumer les dépenses de jeunes hommes à la force de l’âge, sans femme, qui ne resteront pas pour autant, les bras ballants. On sait ce que certains d’entre eux ont fait en Allemagne à Cologne, en Finlande, en Suède, etc. Nous savons surtout que les Français contribuables, ont déjà bien du mal à boucler les fins de mois sans avoir à financer leur présence.

A Lèves, prés de Chartres en Eure et Loir, ces 22 logements qui attendent les clandestins avec l’internet gratuit en prime. 22 logements qui ne seront pas proposés à ceux qui sont inscrits comme demandeurs de logements sociaux. Comme ne pas réaliser qu’il était impossible de reloger des SDF, des familles à la rue et que soudain, en quelques semaines, on peut loger des milliers de clandestins qui ont bafoué la loi française. Car le fond du problème est bien là, c’est une prime aux hors la loi qui est donnée. C’est une insulte aux Français en demande de logements, une insulte aux protestataires, un abus de démocratie, un abus de mandat qui n’a jamais autorisé les élus à agir contre le peuple en faveur de l’étranger, du hors la loi.

Alors oui, il faut protester, il faut manifester, il faut dire d’une manière ou d’une autre que nous refusons ces abus de démocratie qui n’a rien à voir avec la Démocratie. Le pouvoir appartient au peuple pour le peuple. Déjà, il y a des résultats:

L’État renonce au centre d’accueil des migrants

Quelques heures après une réunion publique animée, le maire de Gussignies avait rendez-vous, ce mardi matin, avec la sous-préfète, Virginie Klès, pour aborder le projet de création d’un centre d’accueil et d’orientation pour migrants. Face au refus catégorique de la population, la représentante de l’État a finalement décidé de faire marche arrière. (Source)

La preuve que la résistance paie. Français de France, vous pouvez le faire ! Vous pouvez dire et protester. Descendons dans les rues de France pour manifester !

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 01:24

Trump, homme de trempe, a été formidable

Publié le 10 octobre 2016 - par

 

Donald Trump

Si Donald Trump, au cours des dernières quarante huit heures et à l’issue du deuxième débat présidentiel, a prouvé quelque chose, c’est assurément qu’il a la carrure pour assumer la fonction.

La « révélation » de propos de corps de garde tenus il y a onze ans est à la fois sans objet et lourdes de conséquences familiales et humaines.

Elle est sans objet car ces paroles grossières et vantardes sont le fait de toute société d’hommes. Ayant eu comme chacun à fréquenter les vestiaires sportifs dans ma jeunesse, je peux témoigner de la constante vulgarité des conversations qui s’y tiennent. Combien de chirurgiens, de hauts fonctionnaires ou de célébrités deviendraient rouges de confusion si d’aventure on diffusait un enregistrement de leurs élucubrations d’après compétition ? Ses « sorties » sont consubstantielles à la gente masculine qui tremble toujours de ne pas être « à la hauteur » et de ne pas être capable de plaire, et cette terreur sous-jacente se délivre dans ces fanfaronnades sans importance.

Il fut un temps très long où l’anonymat et un accord tacite entre mâles gardaient le secret sur ces débordements. Depuis deux décennies, des malfaisants ou des maîtres-chanteurs s’en délectent par avance, les enregistrant à l’insu des protagonistes, les sauvegardant puis les classant, en espérant qu’un jour ces « témoignages » pourront servir. Que ceci soit illégal et condamnable moralement, ils n’en ont cure. L’espionnage est partout et la sphère intime percée de toute part. Orwell avait envisagé l’œil de l’état partout, mais il n’avait pas exploré l’éventualité que l’œil du voisin serait plus redoutable.

C’est ainsi, nous sommes à découvert dans le plus petit réduit où nous penserions ne pas l’être.

Car en effet, Donald Trump, qui n’envisageait pas, en 2005, être un jour candidat à la présidence des Etats-Unis, se comportait comme un rugbyman après un match des cinq nations, et le milieu télévisuel dans lequel baigne l’anecdote est un terreau fertile pour cette sorte de culture du champignon vénéneux.

Cependant, comme Donald Trump est l’homme à abattre, et que les médias de gauche, ceux-là mêmes qui ont procédé à la « libération des mœurs » et présenté la pornographie comme un outil d’accomplissement, et ce depuis 50 ans, ces mêmes boîtes à malice deviennent sourcilleuses comme des ligues de vertu contre celui qui menace le monde qu’ils ont bâti sans en dire mot aux peuples.

Et de fait le seul enjeu de ces élections est celui de la mondialisation.

Or, cette « révélation » n’est d’aucun secours dans le choix qui est devant les électeurs américains : mondialisation ou Etats-Unis souverains.

Par contre, pour l’homme qui parla ainsi, sans qu’aucun membre de sa famille n’eût à en sentir les miasmes, apparaissant aux siens comme un père aimant ou un époux respectueux, être ainsi mis à nu peut entraîner des déchirements douloureux qui pourraient ne pas affecter que sa personne. Et les américains pourraient un moment oublier l’avenir en étant choqués par le passé de Donald Trump.

Or, qu’a-t-on observé ? Que les électeurs de Trump se sont déclarés « non concernés » par ces divulgations. Ils montrent par là que leurs préoccupations sont uniquement politiques, et surtout leur détermination à culbuter la clique politique des Démocrates comme des Républicains qui détruit leur pays au nom d’un utopique gouvernement mondial.

Enfin, il fallait à Trump une force intérieure hors du commun pour dépasser le dégoût de cette fange, et une détermination absolue quant à sa mission (C’en est une à présent) pour paraître sans ciller sur la scène du débat à Saint Louis, calme et maître de lui.

Qui aurait pu, sans trembler, se présenter au public après une telle pelletée d’ordures ? Qui aurait su susurrer qu’Hillary serait en prison s’il était président ? Qui aurait eu l’audace de lui promettre un magistrat spécifique pour enquêter sérieusement sur l’ensemble de ses malversations, délits et crimes, coupant ainsi les ponts pour Hillary Clinton, qui sait désormais qu’elle doit vaincre ou payer ?

Donald Trump, dans le maelström mondial qui va nous broyer, est l’homme de la situation, car il vient de prouver qu’il ne recule ni devant l’offense ni devant le danger.

Georges Clément
Président du Comité Trump France

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 08:51

Après la guerre d’Algérie, la guerre de France ?

Publié le 9 octobre 2016 - par

 

Valiseoucercueil
Comment notre gouvernement peut-il autoriser la diffusion – qui plus est à une heure de grande écoute – d’un reportage aussi criant de vérité que celui dont nous a gratifié (1) Bernard de La Villardière sur l’islam en France (2), et ne rien faire pour mettre un terme à l’islamisation de la France ?

Que montre en effet ce reportage, sinon que les musulmans qui se revendiquent musulmans ne veulent pas de la France ? Certains même sont allés jusqu’à chasser Bernard de La Villardière de l’endroit où il se trouvait, alors qu’il s’y trouvait en toute légalité !

Oui, des musulmans ont eu l’outrecuidance de chasser un Français sur le sol français !

Et le Pouvoir ne dit rien ? Et le Pouvoir laisse faire ? Attend-il, pour réagir, que l’ensemble des Français soient chassés de France par ceux-là mêmes qu’il a accueillis – et qu’il continue d’accueillir ! – à grands frais ?

Hormis Bernard de La Villardière et ses collaborateurs, quel Français véritable était présent dans cette émission télévisée où voiles, burqas et djellabas régnaient en maîtres absolus ? Qu’avons-nous appris sinon que la violation de la laïcité n’est jamais sanctionnée ? Croit-on résoudre ce problème par la gentillesse, à l’image de cette infirmière expliquant, en vain, à une collègue voilée qu’elle n’a pas à garder son voile pendant le service ? Que valent nos lois si on peut les contourner par un sourire ?

Quand le Pouvoir va-t-il enfin comprendre que la  plupart des musulmans – y compris ceux qui sont en prison ! – se moquent éperdument de lui parce qu’ils se sentent plus forts que lui, et qu’ils se sentent plus forts que lui parce qu’il souscrit à leurs demandes communautaristes, autrement dit parce qu’il leur permet de déroger à ses lois ?

En France, voir des fillettes voilées jouer dans la cour d’une école, entendre des messages de haine proférés par des salafistes, enseigner à des enfants que celui qui écoute de la musique sera avalé par le sol ou bien transformé en singe ou en porc… et ne pas éradiquer d’un seul coup ces incroyables dérives, n’est-ce pas sacrifier sciemment la France sur l’autel de l’islam, comme naguère l’Algérie sur l’autel des intérêts gouvernementaux ?

Alors, après la guerre d’Algérie, la guerre de France ?

Maurice Vidal

(1) Au sens étymologique de « faire plaisir » (latin gratificari).

(2) DOSSIER TABOU – L’islam en France : la République en échec (M6, mercredi 28 septembre 2016).

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée