Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 14:30

Bouteldja : qu’attendent la LICRA et le CRIF pour lui faire un procès ?

Publié le 5 septembre 2016 - par

 

Bouteldjahaine
Thomas Guénolé ne fait pas partie de ces journalistes pour lequel j’ai une admiration. L’homme est bien-pensant, fait la chasse à tout ce qui porte un étendard national et  porte haut les couleurs  patriotes. Il ne tolère que l’accessoire de type France-foot porté par des étrangers, et autres billevesées.

Lors d’un article il m’avait dénoncé parmi d’autres candidats du FN aux élections dans le journal l’Express pour propos antisémites. « Il n’y a qu’un malheur » comme dirait Marine Le Pen, c’est que je n’avais pas écrit l’article accusatoire qu’il dénonçait comme étant le mien. Ce qui n’a pas empêché la direction du FN de me faire des réflexions comme si la parole de nos ennemis idéologiques était plus importante que celles d’adhérents suant sang et eau pour valoriser le parti de Marine. Il parait qu’il ne doit pas prêter le flanc à la critique. Je peux le comprendre mais jusqu’à une certaine limite, à savoir que nos ennemis ne peuvent pas avoir plus d’influence que les militants.

Je dois dire qu’il a bien évolué le Guénolé depuis qu’il s’est fait virer manu militari de RMC, la Radio bobo de Jacques Bourdin. Évolution sensible  si j’en juge cette vidéo ou il se paye avec délectation et arguments une ennemie de la France, à savoir l’épouvantable et catastrophique Houria Bouteldja.

Cette algérienne née à Constantine, déteste la France, les blancs, les « sionistes » dont on sait que l’accusation de sionisme n’est que le déguisement d’un antisémitisme anti juif violent, et se répand comme une vomissure sur tous les plateaux de télévisions. Beaucoup trop d’animateurs de Radios-Télévisions en bon masochistes, aiment se faire fouetter la couenne, et lui tendent le fouet, le bâton, la canne, et attendent avec une certaine jouissance la pénétration finale. Ils glapissent un peu certes, mais jouissent beaucoup de cette position de soumis.

La diablesse enfoulardée, du haut de ses talons, le regard haineux, en redonne à chaque fois sans que jamais l’un de ses animateurs se lève pour lui dire son fait et la remettre à sa place, c’est-à-dire dans un placard à balais des toilettes publiques. C’est à ça que l’on reconnait le courage. C’est aussi à ça que l’on reconnaît les débats télévisés de France-Pravda-Télévision et autres I-Télé et BFMTV, à l’acceptation des baffes, des mensonges et de l’ignominie par des invités haineux qui mentent ou travestissent à chaque fois. L’émotionnel étant devenu le nerf de l’indice d’écoute.

 

Raciste, antisémite et aucune plainte de la LICRA, du MRAP, LdH, SOS-Racisme et autres CRAN.

Raciste anti blanc, antisémite avérée et aucune plainte de la LICRA, du MRAP, LdH, SOS-Racisme et autres CRAN.

L’ami Guénolé s’est rebiffé et lui a mis une claque, suivie d’une beigne et pour l’achever, une vraie torgnole. Estomaquée, la voilée lui a filé ces grolles.

Merci Monsieur Thomas Guénolé. J’en veux encore de ces moments de bravoure.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 14:24

Résister-attaquer ou laisser faire et mourir

Publié le 5 septembre 2016 - par

 

Autruche_islam

Nous savons que depuis 1400 ans, l’islam a déclaré une guerre religieuse au reste du monde civilisé pour le remplacer par une dictature musulmane sous l’égide de califes omnipotents. Son objectif intangible est celui de soumettre ou d’exterminer les non-musulmans, conformément aux versets du coran.

Nous savons que plus de 500 versets sanguinaires sont écrits dans ce « saint » livre incréé : « S’ils se détournent [d’Allah], emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez. »

(S. 4, verset 89)

« Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants [les non-musulmans]. Donc frappez-les au-dessus des cous [décapitations] et frappez-les sur tous les bouts des doigts [amputations] » 

(S. 8, verset 12)

« Quand les mois sacrés ont expiré [ramadan], tuez-les [juifs et chrétiens] où que vous les trouviez. » 

(S. 9, verset 5)

Nous savons selon des historiens de renom qu’au cours de 14 siècles de batailles et de conquêtes, les islamistes ont massacré de 250 à 300 millions de non-musulmans.

Nous savons que la multiplication des attentats musulmans en France devient exponentielle: Voitures projetées dans la foule, assassinats à la kalachnikov, bombes, égorgements, décapitations, avec un dosage calculé pour surenchérir inexorablement le concept de terreur planifiée.

Nous savons que depuis les attentats du 11 septembre 2001, les islamistes ont commis 27.304 attentats mortels sur les cinq continents. Autrement dit aucun pays ne leur échappe, aucune sécurité n’existe plus dans le monde.

L’Oumma, immense secte du croissant in-fertile, avec sa puissance financière et ses poignards-cimeterres, peuvent assassiner n’importe qui et n’importe où.

Nous savons que depuis 14 siècles, les musulmans testent les moyens, la stratégie et l’ampleur de leurs armées pour remporter d’autres « pieuses batailles » à la gloire de leur Dieu et d’un paradis posthume infantile.

Ainsi pouvons nous imaginer que durant des siècles de conquêtes incessantes (56 pays et plus d’un milliard 500 millions d’adeptes conditionnés au fatalisme de la soumission); leurs quartiers généraux, leurs manuels de guerres coraniques, haddhitiques, chariatiques, stratégiques; leurs cartes d’Etats Majors criblées de cercles rouges de territoires et peuples conquis ou en devenir; la puissance de leurs finances pétrolières, de leurs armes de guerres; leur détermination meurtrière par   l’ampleur des populations asservies, recensées, composées de femmes, d’enfants, d’adultes, de vieillards torturés, massacrés, forment des rivières de sang innocent.

http://la-voie-de-la-raison.blogspot.com/2015/07/versets-coraniques.html

Ainsi pouvons-nous imaginer combien le pire est à venir… Ce qu’ils exercèrent au cours des siècles, méthodiquement, ne sont que préludes aux grandes barbaries prochaines qui s’abattront dans les pays occidentaux en particulier.

Selon Marc Trévidic : Nous allons assister à une intensification tous azimuts des attentats musulmans, aussi bien en nombre qu’en violence :

« J’ai acquis la conviction que les hommes de Daech ont l’ambition et les moyens de nous atteindre beaucoup plus durement en organisant des actions d’ampleur, incomparables à celles menées jusqu’ici. Je le dis en tant que technicien : les jours les plus sombres sont devant nous ».

Ainsi pouvons-nous imaginer qu’en opérant un survol panoramique de la géopolitique actuelle, nous constatons que les Russes sont déjà fortement implantés au Moyen-Orient. Ayant supplanté les USA, ils s’activent à réaliser une alliance tactique avec la revancharde Turquie (membre de l’Otan). Les Russes disposant de bases militaires en Syrie et en Iran, rendront ultra-sensibles les rapports avec les Israéliens de même qu’avec les Iraniens, les contraignants de s’associer à eux pour le démantèlement territorial de la Syrie.

Ainsi pouvons-nous imaginer que dans le même temps, les USA, affaiblis par la politique pro-arabe désastreuse d’Obama, devront se replier dans leur continent forteresse. Fini pour eux de jouer aux « gendarmes du monde ». Quant à l’Europe funambulesque des 27, elle continuera de s’assourdir et de « laisser faire » jusqu’à ce qu’advienne son suicide politique. Affaiblie sous le joug des envahisseurs islamiques, nouveaux Troyens semi-clandestins, sa capitulation suivie de sa dhimmitude est à la portée des poignards musulmans. Le peuple des socialo-compatissants du « Pas d’amalgame » et « vivons ensemble » électoralement, seront les plus humiliés.

Quant à la droite républicaine, pataugeant dans son magma politicien, aucune étoile Churchilienne ne se lèvera de ses rangs.

Ainsi pouvons-nous imaginer le crépuscule du « printemps des petits blancs » dans une floraison d’attentats majeurs qui ne tarderont à mettre la France et les nations qui la suivent à genoux. La seule alternative citoyenne qui reste aux patriotes  de coeur est celle de prendre les armes, de résister et de combattre tous ceux qui rôdent dans nos murs, armés de bombes et de poignards.

Manuel Valls n’a-t-il pas reconnu devant l’Assemblée nationale à propos de la prolongation de l’état d’urgence :  « L’imagination macabre des donneurs d’ordre est sans limite : fusil d’assaut, décapitation, bombe humaine, armes blanches (…). Il ne faut aujourd’hui rien exclure. Je le dis bien sûr avec toutes les précautions qui s’imposent mais nous savons et nous l’avons à l’esprit, il peut y avoir aussi le risque d’armes chimiques ou bactériologiques ».

Ainsi pouvons-nous imaginer que les terroristes musulmans prépareraient une attaque au gaz mortel contre la France. L’atmosphère confinée des métros est une cible aisée pour une grande opération de terreur; de même que celui d’assassiner un   puissant symbole occidental par la chute de la Tour Eiffel (ciblée par l’EI…)

Ainsi pouvons-nous imaginer de même, l’attaque d’une des 19 centrales nucléaires françaises, dans lesquelles se trouvent 58 réacteurs nucléaires en activité. Nos élites dirigeantes osent-elles envisager ce que l’État Islamique a annoncé : l’holocauste nucléaire de l’Occident, exterminant près de 500 millions de personnes (soit l’ensemble des populations européennes)… De même concernant l’attaque terroriste d’une de nos centrales nucléairee avec un avion de ligne détourné ?

L’Etat sait-il que celle-ci ne résisterait pas à un tel crash et provoquerait d’imparables fuites radioactives sur des pans entiers de l’hexagone, à la merci des vents…

Ainsi pouvons-nous imaginer que la troisième guerre mondiale s’ordonnance sous nos yeux. Elle est en parfaite corrélation avec la voix d’un prophète hébreu annonçant (depuis 2500 ans): « Or, voici de quelle plaie l’Eternel frappera tous les peuples : leur chair se décomposera, eux étant encore sur pied, leurs yeux s’useront dans leurs orbites, et leur langue pourrira dans leur bouche. En ce jour, règnera parmi eux une grande perturbation de par l’Eternel; l’un saisira la main de l’autre et la main de celui-ci élèvera contre la main de l’autre… Une plaie atteindra chevaux, mulets, chameaux et ânes , tout le bétail qui se trouvera dans ses camps -une plaie toute pareille à celle-là » (Za. 14: 12 et  15).

Comment pouvait-il imaginer en son temps les effets de la radio-activité ?

Pour clore cet article, saviez-vous avec qui vous seriez contraints de vous « soumettre » si vous capituliez devant l’Islam ? Ce système religieusement totalitaire n’est pas seulement une singularité historique accidentelle de changement de l’ordre du monde ? En allant plus avant dans le coeur métaphysique de l’islam, vous pourriez découvrir qu’il est un système d’enfermement mental qui produisit en 14 siècles, une réaction génétique « d’involution culturelle et raciale »…

A savoir, les résultats désastreux de la consanguinité musulmane procédant des mariages entre cousins du 1er degré… Cette pratique, prohibée par la tradition juive et chrétienne depuis l’époque de Moïse, a été validée par Mahomet et a prospéré durant 50 générations ! Cette tradition de consanguinité massive dans la culture musulmane serait la cause de dommages irréversibles au socle génétique de ses fidèles : appauvrissement de leur QI, de leur défaillance évolutionniste sociétale par l’affaissement du bon sens de la vie et appétence pour la mort.

http://www.slate.fr/monde/74933/mariage-cousins-germains-risques

En tant que Pasteur judéo-chrétien , il m’apparaît que cette idéologie religieuse dévoyée relève d’un piège irénique de l’entité démoniaque Iblis, al shaytan. Néanmoins, je n’ignore pas que de rares et courageux musulmans tentent de l’apostasier pour s’en libérer. Or l’islam ne peut les quitter car ils sont le produit biologique de consanguinités douteuses. C’est une tare maléfique recommandée par Mahomet… Autrement dit, unie au sang de l’impétrant, cette religion fataliste explique l’atavisme des peuples subjugués par la gravitation de l’islam autour de la Kaaba. Cette involution garantit sa permanence dans les esprits soumis.

Peuples occidentaux, inconsidérément déchristianisés (à vos dépens actuels),  souvenez-vous que même si vos âmes sont tétanisées et idéologiquement vendues à l’Islam, vous pouvez revenir à Dieu en lisant sa Parole évangélique. Il vous suffit de reconnaitre que seul Jésus peut vous libérer de votre enfermement intellectuel, vous affranchir de vos aliénations, vous offrir un esprit libre, une vie nouvelle. Appelez son secours et IL vous répondra. Cette réalité a été expérimentée par des millions de croyants dans la foi en l’Eternel, le Père de tous les hommes et non d’une religion ! 

Pasteur François Celier

Note additive:

396 versets coraniques haineux, belliqueux, esclavagistes, anti-chrétiens, anti-juifs, appellent à tuer les apostats et les infidèles ;

129 versets qui prônent la guerre et le djihad ;

41 versets qui associent la femme au mal et au diable.

Ces versets hautement conflictuels doivent être effacés par les musulmans eux-mêmes, s’ils veulent être libérés de l’enfermement mental qui les égare…

AVANT QUE LES ARMES DE LA RÉSISTANCE NE LES TRAQUENT EN TOUS LIEUX

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 14:20

L’islam en France : stop ou encore ?

Publié le 5 septembre 2016 - par

 

Le voile – dont nos politiques assuraient qu’il disparaîtrait au fur et à mesure de l’intégration musulmane – est là plus que jamais. Il a même fait des émules avec la burqa (qui, bien qu’interdite, demeure) comme avec le burkini, dont le pendant masculin, certifié halal (sic), est en pleine expansion !

Autrement dit, l’islam progresse en terrain conquis !

Telle est la conséquence d’une dhimmitude gouvernementale sans précédent, qui grandit au prorata des avancées – d’abord imperceptibles puis perceptibles – de l’islam.

En effet, au début on ne remarque rien, les musulmans étant trop peu nombreux pour revendiquer quoi que ce soit.

Mais l’immigration aidant, apparaissent les discours prosélytes, puis les revendications religieuses, qui sont autant de revendications politiques, l’islam ne séparant pas le religieux du politique.

Bientôt, le gouvernement lui-même subit des pressions de la part de la communauté musulmane, qui entend s’autogérer, c’est-à-dire court-circuiter le vivre-ensemble au profit de la Charia !

Les quartiers musulmans ne cessent alors de se multiplier, au grand dam des Français qui y vivaient et qui n’ont d’autre choix que d’en partir !

A ce stade, tout comportement non conforme à l’islam est perçu par les musulmans comme une offense à Allah, avec, en guise de réponse, les émeutes et les assassinats que l’on sait.

Au-delà, la Charia se transforme en arme de guerre… et ce jusqu’au retour de la paix, car la paix ne peut revenir que dans un monde totalement islamisé.

Mais même dans ce monde, il y aura toujours des Chiites et des Sunnites pour s’entretuer !

Alors, faut-il continuer ou faut-il arrêter ?

Faut-il des madrasa en guise d’Education nationale ? Faut-il le Coran comme livre de référence ? Faut-il la Charia pour unique loi, et l’arabe comme langue nationale ? Bref, faut-il faire de la France un pays musulman ?

Quand donc nos politiques répondront-ils ouvertement à ces questions ? Savent-ils au moins qu’à ces questions les Français répondent « NON, NON et NON ! » ? Savent-ils enfin que le temps presse ?

Maurice Vidal

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 07:09

La solution patriotique

Publié le 4 septembre 2016 - par

 

10novembrefoule3Français de coeur, de souche, de culture ou de raison, j’espère que vous avez passé de belles et bonnes vacances 2016 en priant pour qu’elles ne soient pas les dernières dont vous aurez malgré tout profité.

En effet, dès la rentrée, se profilera la dernière ligne droite d’un quinquennat de malheur, corollaire de près d’un demi siècle d’erreurs et dont nous n’attendons plus rien sauf peut-être le pire, édulcoré par quelques savants mensonges et nauséabondes turpitudes … « après eux le déluge ! ».
La boite aux doléances étant archi-pleine, je laisse son contenu aux spécialistes de l’enfumage qui sauront par expérience en tirer profit pour tenter de nous faire oublier l’essentiel, l’autodestruction de la France… Il y a peu, juste avant 2015 , j’avais encore le sentiment que les musulmans modérés occupaient une place prépondérante au sein de l’islam français.
Mais voici qu’à la suite des attentats de novembre 2015, à l’appel de Camel Bechikh et de Tareq Oubrou Imam de la mosquée de Bordeaux, membre de l’UOIF (fait chevalier de la Légion d’Honneur par Alain Juppé ), fut organisé place du Trocadéro un rassemblement de tous les musulmans hostiles à Daech et unis contre le terrorisme et la barbarie. Ce rassemblement qui devait démontrer à la France profonde que les sirènes Patriotiques chantaient faux ne réunit en fait qu’une centaine de personnes dont une partie de chrétiens !
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/12/13/01016-20151213ARTFIG00203-une-centaine-de-musulmanset-de-chretiens-unis-contre-la-barbarie-au-trocadero.php
Pour justifier ce lamentable échec, les organisateurs invoquèrent la PEUR, permettez-moi d’en sourire; souvenons nous de l’immense rassemblement qui a suivi la tuerie de Charlie-Hebdo, la PEUR ne s’y fraya aucune place ! À l’heure même où j’écris ces lignes, j’apprends par un courriel de Résistance-Républicaine qu’aux USA, à la suite d’un appel similaire aux musulmans « modérés », quelques dizaines de personnes seulement se sont déplacées le samedi 23 juillet pour exprimer leur désaccord envers les mouvements terroristes extrémistes…
http://resistancerepublicaine.eu/2016/07/24/washington-rassemblementinterconfessionnel-de-musulmans-moderes-contre-lislamismequelques-dizaines-de-personnes-presentes/

Sans compter les dénonciations des méchants djihadistes par leurs gentils congénères, où, quand ? Ah, j’oubliais, la PEUR ! Ben voyons…

Quoi qu’il en soit, c’est à partir de ces constats que j’ai acquis la certitude de la très faible existence d’un Islam français « modéré ». Mais à la suite de cette découverte, c’est l’EFFROI qui m’envahit peu à peu et pour cause ! Si la classe politique dirigeante et ses médias « autorisés » s’employèrent à minimiser cet épisode (et combien d’autres) jusqu’à le taire, cela signifie que la part d’ombre sur l’évolution de l’Islam intégriste dans notre pays est bien réelle et beaucoup plus importante que ce qu’ils veulent nous laisser croire.

D’ailleurs, nous venons d’en avoir une flagrante démonstration par le rejet de l’amendement de Christian Jacob réclamant la fermeture des mosquées salafistes ! On y a vu les gourous et voyous de tous bords unir leurs voix scélérates pour tordre le cou à cet amendement que chacun d’entre-nous aurait pu croire gagné d’avance compte tenu de l’hécatombe niçoise qui le précédait de quelques heures ???

Le DANGER ne peut plus se regarder en filigrane, IL est devenu trop présent pour être camouflé par de vieux paravents politico-médiatiques.

TOUT PARLEMENTAIRE AYANT REFUSÉ OU S’ÉTANT ABSTENU DE VOTER LA FERMETURE DES MOSQUÉES SALAFISTES S’EST RENDU DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT COUPABLE DE SOUTIEN AUX THÈSES LES PLUS RADICALES DE L’ISLAM INTÉGRISTE ET DONC DE LA CHARIA…

En aucun cas, je ne veux me substituer à la clairvoyance des uns ou des autres, à chacun ses talents, je n’ai aucun argument à vous soumettre, mais seulement des certitudes pour ne pas dire des preuves établies d’après les faits incontournables que je viens d’exposer.

Chacun de nous ne peut extirper de sa pensées ces 250 personnes atrocement assassinées depuis Charlie. Le carnage niçois, suivi de l’attaque de nos racines chrétiennes par l’assassinat du père Hamel démontrent le calcul, l’organisation, la stratégie d’un ennemi non pas infiltré mais composé de français ou « étrangers » vivant depuis si longtemps en France, qu’ils bénéficiaient et bénéficient ainsi de réseaux, de complicités et de nos aides sociales ! (cheval de Troye pour une invasion islamique d’envergure, allez savoir ?).
Le ver est bien dans le fruit ! Et si le MAL est si profond, c’est qu’il est ancré chez nous depuis l’apparition du « RAP HAINEUX », stigmatisé plus tard par Michel Herland
http://mondesfrancophones.com/espaces/politiques/le-rap-haineux-»-revelateur-social/

2009, grâce à cette remarquable étude je découvre avec stupeur qu’un grand nombre de rappeurs s’adonnent depuis déjà fort longtemps et avec délectation à la flétrissure, à l’avilissement de la France et de son Histoire trainant celles-ci dans la boue excrémentielle de leur vocabulaire sans que personne en haut lieu (malgré mes courriels) ne s’insurge vraiment, le pas d’amalgame et le politiquement correct exerçant déjà leurs ravages soutenus par les mouvements anti-racistes bien connus pour entretenir leur ambiguë et néfaste influence.

LÀ, je n’en peux plus, (aidé par Riposte Laïque, Alliance-Police-Nationale et Le Gaulois) je dénonce et je réponds à l’immonde cacographie par la poésie chantée avec « SOS MA FRANCE ! »

https://www.youtube.com/watch?v=RCRKqxTR5Qk

Encore un peu tôt, car c’était sans compter sur l’ignorance d’une certaine France encore peu habituée à se rendre sur le WEB à la découverte de médias libres de tous clivages, exempts de toute censure politique, n’ayant de comptes à rendre qu’à leurs lecteurs… eux-même toujours libres d’aller voir ailleurs… Et surtout, les kalachnikov, les kanjars et véhicule bélier n’avaient pas encore contribué à changer les états d’esprit.
Ma chanson s’est donc tout naturellement heurtée à ce public quelque peu étranger aux textes de ces rappeurs odieux ne sévissant que sur les ondes périphériques mais très prisés d’un jeune public plus enclin à parler le sabir que la langue de Molière. Même une partie de mon entourage me tint rigueur d’avoir écrit cette chanson m’accusant de vouloir diviser les français…

Si l’évolution des choses me donne aujourd’hui raison, je ne veux en tirer gloire car sincèrement, je préfèrerais avoir tort et me retrouver dans la France sereine qui fût la NÔTRE…

LA SOLUTION…
La solution est apolitique, pour un temps très court elle s’offre à nous car elle appartient aux Patriotes, elle n’appartient qu’aux patriotes, car les patriotes sont de tous les partis et ne désirent qu’une chose, qu’on leur rende leur France ! Celle de la Libération, celle des trente Glorieuses, de son indépendance, celle d’avant mai 68, celle de Brassens, Ferrat, Ferré, celle de son rayonnement sur le MONDE ! NON cette solution n’est pas une utopie !

C’est en analysant l’accueil que les twittteurs réservent à mon dernierclip « Homme Debout ! » que cette solution m’est venue à l’esprit car tous ceux qui le soutiennent, le « retwittent », souvent avec opiniâtreté, l’accompagnant parfois de messages exaltants, tous ces patriotes viennent d’horizons tellement divers qu’ils me donnent raison.

Si les Patriotes acceptent de ne pas se replier sur leur clan, leur parti, leur chapelle, leurs intérêts, leur incrédulité, mais guidés par un instinct de survie s’accordent pour mener à la victoire celui ou celle qui sera le ou la mieux placé(e) pour relever leurs défis, alors, ce sera la France qui surprendra le Monde !

Souvenons-nous que la Libération n’a pu se faire qu’avec le concours d’une Résistance multipartite… Puéril diront certains, candide diront d’autres… À ceux-là je répondrai que nous venons de subir une infime partie de ce qui nous attend si nous ne réagissons pas VITE, très VITE !

FRANCE DEBOUT !

https://www.youtube.com/watch?v=G2ilM0j_Pvo

Pour les mal-intentionnés qui me prêteraient des intentions mercantiles, ce clip, conçu à mes frais et repoussé par les médias audiovisuels, ne me rapporte aucun droit d’auteur.

Jean-Paul Orcel
Poète autodidacte apolitique et Patriote

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 06:48

Ils appellent de la haine notre légitime ras-le-bol

Publié le 4 septembre 2016 - par

 

valls-vous-etes-la-haine« Si le gouvernement compte poursuivre en justice tout propos haineux proféré dans la rue ou sur internet, je leur souhaite bien du courage » affirmait Laurent Wauquiez, nouveau patron des Républicains, sur BFM TV. Une telle déclaration a bien entendu suscité une polémique. D’aucuns y voient du laxisme, voire de la complaisance, face aux propos « haineux » véhiculés notamment sur internet. D’autres accusent la droite d’avoir « libéré la parole raciste » au travers de la « zemmourisation », de la Manif Pour Tous et d’autres prises de positions ou manifestations ayant concouru à rendre la France « de plus en plus nauséeuse » selon l’expression du ministre Cazeneuve.

Avoir libéré la haine… c’est la nouvelle accusation d’hérésie que l’on assène tour à tour à la droite classique, à « l’extrême-droite », aux intellectuels patriotes comme Zemmour, Camus, Houellebecq et autres, ainsi qu’à des sites comme Riposte Laïque qui est pour le Système un des sites les plus haineux de l’internet français…

Ce qui gêne ces élites bourgeoises ce n’est pas tant notre idéologie, mais le fait qu’elle soit visible. Bien sûr que le patriotisme leur est insupportable; mais s’il reste marginal et quasiment clandestin, ils ne le persécuteront pas autant que s’il acquiert un crédit et un soutien au sein du peuple. En effet, quand seuls des journaux comme Minute ou Rivarol pourfendaient le politiquement correct, ils étaient certes pris pour cible par le Système, mais du moins cela ne prenait pas les proportions qu’a aujourd’hui la « lutte contre la montée de l’extrême-droite ». Plus le Système est acculé, plus sa rage contre nous est grande.

Ce qu’ils appellent la « haine », nous appelons cela le ras-le-bol légitime du peuple français. Asservi sur son propre territoire, massacré et soumis petit à petit à un Nouvel Ordre Mondial qu’il n’a pas demandé, le seul droit qui lui reste est de crier sa colère derrière un clavier. Et même cela, on voudrait le leur enlever? En somme on demande au bon peuple d’aller à l’abattoir avec le sourire et sans hausser le ton.

Non messieurs les journaleux et les politicards, ce n’est pas la haine mais un ressentiment légitime que nous avons modestement concouru à libérer; et nous en sommes fiers. Et si nous l’avons « libéré », c’est qu’il était déjà là, ce ressentiment, et qu’il demandait à éclater au grand jour. Mais, empêchés par le politiquement correct des médias et les lois liberticides, les Français se voyaient forcés de taire leurs pensées; forcés de baisser la tête. Or, si médias et politiques se plaçaient en ennemis du peuple, il fallait bien que quelques irréductibles se chargent de dire ce que beaucoup pensent en leur for intérieur. Oui, nous avons libéré la parole. De haine? Non. Ce n’est pas haïr que de vouloir garder son identité sur son propre sol et de le clamer haut et fort.

Mais les lois liberticides ci-nommées n’ont pas disparu. Elles sont toujours en vigueur et menacent des pires sanctions tout citoyen osant contredire une vérité officielle ou proférant des mots jugés « offensants » par la nouvelle inquisition. Ces lois font de nous la risée du monde. Car, nous sommes le seul pays européen (avec l’Allemagne) où de simples mots peuvent vous mener dans les geôles. Imaginez-vous des historiens, des humoristes ou même de simples internautes emprisonnés comme de vulgaires brigands pour leurs écrits? Eh bien, c’est la triste réalité de notre pays qui se gargarise d’être la patrie des Droits de l’Homme.

Nicolas Kirkitadze

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 06:40

Le fric halal et la finance islamique au service de l’invasion de la France

Publié le 4 septembre 2016 - par

 

ChariaFranceIl y a peu je vous disais sans vous l’apprendre par ailleurs, que l’envahissement de nos villages se faisait discrètement et que nos dirigeants politiques les peuplaient sans demander l’avis des habitants.

Ainsi donc, ils se retrouvent lotis de nouveaux voisins d’un mois sur l’autre. Rien dans les communications des édiles ne signale ces occupations par des étrangers clandestins, mais aussi de facto, légale puisque dans le cas du village que je connais bien, ce sont des roumains qui s’installent et bientôt des turcs.

Quelle est la raison donnée ? Une usine d’abattage de poulet dans le cas qui me préoccupe. Un changement de propriétaire. L’usine en grande difficulté financière fut rachetée par un musulman croyant et pratiquant. Il en a fait une usine d’abattage halal chargée en principe, d’envoyer sa production de poulet dans le Paris multiculturaliste du 18ème.

La puissance de feu de ce musulman sur la municipalité de 630 habitants est son centre de traitement des eaux usées. À l’origine, ce bassin de traitement a été conçu par et pour l’usine. Le village en étant bénéficiaire de fait, sans avoir la main dessus. Cette station, à la première fermeture de l’abattoir de poulets, a été considérée comme étant démesurée pour ce village, et jugée trop coûteuse pour les finances publiques. Le nouveau propriétaire fut donc le bienvenu malgré ses exigences comme le halal, l’embauche « d’un égorgeur » agréé, et la mainmise sur le bassin de décantation. Voilà pour la partie économique, qui explique le nerf islamiste de la guerre, si ce n’est le fric halal sur un petit village du Loir et Cher. Peut-on en vouloir au Maire précédent alors que des Présidents de la République ont vendu la France au Qatar et à l’Arabie Saoudite ?

« On dirait que ça te gêne de marcher dans la boue » n’est plus d’actualité dans le Loir et Cher. Les ouvriers, malgré 3,6 millions de chômeurs, ou 8 millions de pauvres, ne se sont pas bousculés à l’embauche. Même les immigrés de Paris ne voulaient pas descendre à la campagne. Cela en dit long sur les dégâts commis par l’état providence. Pourquoi se fatiguer à la campagne alors que l’on peut rester à ne rien faire. Alors, ce fut du « pain bénit » pour les adeptes d’une immigration. Une immigration pourtant refusée par les Français, mais acceptée de fait par les municipalités aux mains des industriels. À qui la faute finalement ?

Il n’en reste pas moins que depuis 3 mois, se baladent dans les vides greniers et autres brocantes et autres marchés de villages, de jeunes Roumains célibataires, logés par l’usine dans les maisons du village vides d’habitants. Ils sont chrétiens et c’est le paradoxe. Des Roumains chrétiens travaillant dans une usine d’abattage halal tenu par un musulman. D’où peut-être, l’arrivée annoncée par la rumeur populaire des fameux turcs. Vont-ils s’additionner aux Roumains, ou les remplacer à terme ? C’est l’avenir de ce village de campagne qui le dira. Un village bien de chez nous, avec son Église, son clocher qui sonne les heures, les messes, les mariages et les obsèques. La question étant, combien de temps encore avant la demande d’une première salle de prière ?

Dans la ville voisine de Mondoubleau pour ne pas la citer, l’ancien Maire fit venir une famille Malienne il y a quelques années. Par générosité pour un ouvrier malien licencié. Celle-ci a tellement prospéré qu’elle est devenue une minorité très forte dans le petit groupe d’HLM. Le regroupement familial, la polygamie, la démographie ont fait leurs œuvres. Cette famille vit sur elle-même et ne s’intègre pas véritablement au tissu social de la campagne environnante. Échec patent d’une intégration à défaut d’une assimilation. La distance entre les indigènes Percherons et les nouveaux venus est une réalité. Qu’en sera-t-il des prochains.

Comment ne pas songer à l’inénarrable Raffarin qui, oubliant la susceptibilité nationaliste de la Chine qu’il aime tant, n’hésite pas dans un discours d’énarque imbécile, à trouver très bien que les « clandestins » d’Irak, de Syrie, d’Afghanistan s’installent dans nos villages dit « abandonnés ». Est-ce que la Chine ferait ce genre d’invites chez elle Monsieur Raffarin ? Ce politicien vivant dans son Olympe de borgnes et de myopes, dans un royaume d’aveugles, ne voit la France « d’en bas« , celle des « sans dent » que sous un filtre démographique et statisticien.

Cet homme comme l’ensemble du pouvoir politique depuis quarante ans; les Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande, ne savent pas ce qu’est de marcher dans la boue, de dîner avec les « gens d’en bas ». Ils sont déconnectés. Pire, ils ont trahi par leur inconséquence, la mère Patrie, la France et les Français. Il serait temps et en urgence, qu’ils descendent très vite de leurs Élysées réciproques. Il serait temps que les Français comprennent dans quelle situation ils sont.

Lorsque je songe qu’il y a encore 12 ou 14% de Français qui font encore confiance au pouvoir actuel, je reste effaré. Quand je lis qu’Ali Juppé, (Mosquée salafiste de Bordeaux) et Nicolas Sarkozy (auteur du CFCM) sont les candidats favoris de la droite dite « républicaine », je suis effondré ! Quand j’entends de ci de là, l’espérance des uns dans l’offre politique de la gauche, j’ai envie de me jeter à l’eau ou de fuir à l’étranger.

Fort heureusement, j’écoute aussi les hommes de la terre, de la campagne, le bon sens du peuple des arbres et des forêts, celui des femmes et des hommes de l’aube qui ont le nez derrière le cul des vaches. Ils sont insensibles aux discours parisiens. Doutent fortement des sourires et des programmes de ceux qu’ils ont vus à l’œuvre durant ces dernières années. Habitués des mensonges, vaccinés par les promesses la main sur le cœur, ces hommes déconnectés ne leur font  plus beaucoup d’effet. Que feront-ils en 2017 ?

Reste que nous pouvons, et avec raison, réaliser que tout s’accélère. Les dirigeants politiques et médiatiques actuels, augmentent la pression immigrationiste. Ils jouent la carte du temps électoral, transforment en électeurs les étrangers d’hier.

Aujourd’hui, ce sont des fleuves d’immigrants musulmans qui envahissent nos côtes avec des reportages larmoyants sur la petite fille, le bébé dans les bras d’un père, ou d’une mère voilée larmoyante. Les médias évitent de montrer les déferlantes d’hommes jeunes. L’émotionnel anesthésiant la raison.

L’appel à la générosité est le harpon de la mort lente de nos peuples. L’ouverture de nos cœurs à la misère immigrante est l’infarctus qui tuera nos Nations. Les larmes de joie de ces « déserteurs » sont autant de lames qui perceront nos défenses et finiront par noyer nos civilisations.

Ce petit village du Loir et Cher, cette petite ville voisine ne sont que les chancres d’un mal qui s’annonce violent et mortel pour la France. Notre réflexe premier serait de sortir les responsables politiques qui sont en tout premier lieu, les responsables de cette contamination culturelle et religieuse.

Les partis patriotes montent en popularité en Europe, les médias insultent les électeurs en y voyant des partis nazis, des partis d’extrême droite. Ils démontrent de fait, la panique devenue palpable parmi la bien-pensance. En Suède, en Allemagne, en Autriche, en Bulgarie, en Hongrie, en Slovénie, en Suisse, en France, le réveil s’annonce enfin. Pour nous Français de France, ll nous faut réaliser notre bataille de Valmy, bouter l’envahisseur et les nouveaux « immigrés de Coblence » dans tous les sens de l’expression historique, comme dans celle des violeurs. Il nous faut de « l’audace et encore de l’audace » et mener la bataille de notre survie. Vive la résistance.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

En suivant vous avez un texte en PDF traitant de l’islam par thème comme celui de la Femme en islam sourate par sourate. A lire suivant vos thèmes préférés ou en globalité. 169 pages, libre de droit.

Livret-musulman-27-juillet-2016

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 06:35

Mesdames, choisissez votre mari parmi les migrants…

Publié le 4 septembre 2016 - par

Migrantmari1Avertissement : A lire avec ironie et distance car mieux vaut en rire qu’en pleurer

Ils sont jeunes, ils sont forts, ils sont résistants car ils ont brillamment surmonté de terribles épreuves. Comme les esclaves noirs qui avaient survécu à leur transport dans les galères et les plantations, pour les plus forts d’entre eux, ils pourraient nous donner de beaux enfants. Admirez la splendeur et les muscles des métis afro-américains.

Des centaines de milliers de mâles seraient bien heureux de faire un mariage blanc, gris, rouge ou bleu, qu’importe, avec une européenne qui leur permettrait d’avoir des papiers pour vivre et travailler en Europe et y faire venir leur famille en toute légalité.

Qui sait ? leur ouvrir volontairement notre lit les dispenserait de nous prendre de force à plusieurs comme si nous étions une biche dans une chasse à courre.

Migrantsmari4Des milliers de femmes européennes sont sans homme du fait de l’immaturité de nos éternels enfants mâles, de leur choix d’assumer leur plaisir de rester entre eux, de leur narcissisme, de leur complexe de Pygmalion qui les pousse à renouveler leur compagne pour une fifille toujours plus jeune au fur et à mesure qu’ils vieillissent. Après tout, s’il n’y a pas d’homme disponible sur le marché intérieur, pourquoi ne pas profiter de cette manne qui nous tombe d’outre Méditerranée ? Soyons donc libérales, les socialistes nous ont ouvert la voie.

Bien sûr le marché du mâle migrant exige une certaine prudence.

Migrantsmari3Comment savoir si le lauréat n’est pas déjà marié et père de 9 enfants ? Mariage coutumier ou mariage religieux ne sont pas forcément inscrits à l’état-civil et il faudrait aussi que les archives n’aient pas été détruites.

Les risques du mariage gris : j’ai connu une brave mamie dans la soixantaine qui s’était laissée séduire par un trentenaire égyptien. Elle l’avait épousé, l’hébergeait, le nourrissait mais le bonhomme, après avoir brièvement consommé le mariage, passait sa vie au bistro, découchait, disait qu’il cherchait du travail et n’en trouvait jamais, ne participait pas aux tâches domestiques et délaissait la couche matrimoniale. Elle avait fini par comprendre et avait demandé le divorce.

Migrantsmari2Le mariage est une telle porte de sortie que la blague suivante circule chez les maghrébins clandestins : un beau jeune homme gravit l’escalier d’honneur de la mairie pour gagner la salle des mariages. Une vieille femme est accrochée à son bras. Soudain, elle trébuche et s’affale sur les marches. Le garçon d’honneur souffle alors à l’oreille du marié : attention, tu es en train de perdre tes papiers !

Il y a ceux qui à peine mariés font venir toute leur famille nucléaire et élargie du bled ou du village

Il y a ceux qui se feront entretenir toute leur vie parce qu’ils ne trouvent pas de travail étant donné que les Européens sont racistes, qu’ils discriminent et stigmatisent les gentils immigrés.

Il y a ceux qui exigeront que leur femme se convertisse à l’islam, porte des chiffons salafistes et obéisse à la charia. Voir le sommaire du très long document « la femme en islam » de ce site salafiste.

Il y a ceux qui battront, violeront, séquestreront et violenteront leur épouse de toutes les façons avec les encouragements et les félicitations de l’Oumma Islamiya. Il y en a même qui l’égorgeront.

Mesdames, si vous pensez que vous êtes capables d’éviter tous ces pièges et que vous ne pouvez pas vous passer d’un homme, alors allez faire votre marché dans la jungle de Calais, dans les camps de migrants, dans les centre d’hébergement pour demandeurs d’asile, à Lampedusa, à Lesbos ou carrément sur place au Soudan, au Liban, en Turquie ou en Jordanie. Cazeneuve et Allah vous le rendront peut-être au centuple.

Sinon, rendez-vous prochainement au salon des migrants en présence de Bernard Cazeneuve, Christiane Taubira (on dit qu’elle revient), Najat Vallaud-Belkacem, le roi du Maroc, Erdogan, Ibrahim Awad Ibrahim Ali al-Badri, dit Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi, les monarques d’Arabie saoudite et du Qatar, Bouteflika, DSK, Denis Baupin et Emmanuelle Cosse, le Pape François…et des invités surprise. Cazeneuve a annoncé que la réalisation du salon des migrants sera entièrement confiée aux migrants déplacés de la jungle de Calais. Il sera clôturé par l’élection de Mister Migrant par un jury féminin réuni sous la présidence du fantôme de Bernard Stasi. (Immigration une chance pour la France, 1984)

Ci-dessous, vous trouverez un échantillon du marché marital des migrants. Grand choix; Occasions à saisir ! Réduction d’impôt. Rabais pour les handicapés et malades.

Rose Martin

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 06:32

Conseil d’Etat : Inconscience irresponsable ou collaboration avec l’ennemi ?

Publié le 4 septembre 2016 - par

 

Tuot3A peine quelques semaines après le carnage de Nice et le meurtre barbare d’un prêtre dans son église par les assassins islamistes, terroristes musulmans qui ont montré que leurs attaques contre notre société ne connaîtront dorénavant aucune limite ni aucun tabou, l’ennemi a voulu tester les capacités de réaction de nos institutions avant de passer à l’étape suivante.

Avec la décision rendue par le Conseil d’État sur l’interdiction contestée du port du burkini, suivie quelques jours plus tard par l’invalidation par le tribunal administratif des arrêtés pris par les maires de plusieurs communes, notamment celle de Nice martyrisée, les juges offrent une victoire à l’islam conquérant conforté dans sa stratégie. « Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques nous vous dominerons » (cheikh Yousouf al Quaradawi). Il y a cependant beaucoup à dire sur ces juges censés dire le droit mais qui sont, en réalité, très marqués politiquement. En effet, en raison de leurs prises de position dans le passé et de plusieurs de leurs actions récentes favorables à l’immigration, à l’islamisation de la France, à la régularisation des clandestins, à l’abandon de toute référence nationale et de toute idée de nation, ces juges sont discrédités. Ils sont incapables de rendre un jugement au nom du peuple français en respectant la neutralité qu’exige leur fonction. L’ordonnance rendue est donc illégitime.

Ces juges ont considéré que l’interdiction du burkini, accoutrement vestimentaire qui offense notre culture, uniforme des soldates de l’islam, constituait une mise en cause d’une liberté individuelle. Mais une liberté peut-elle enfermer les femmes ? Le burkini, comme la burqa, ne sont-ils pas des instruments au service de la soumission de la femme et donc de son infériorité, et ne consacrent-il pas l’inégalité entre les hommes et les femmes, ce qui est contraire à notre droit ? Comment ne pas comprendre que ces uniformes traduisent le refus affiché et revendiqué du vivre-ensemble – tant évoqué pourtant par nos responsables politiques – et manifestent clairement le rejet de l’Autre qui non seulement n’est pas comme soi mais est, en outre, considéré comme corrompu et impur et dont il faut se protéger ? Et tout cela sans tenir compte des près de 250 morts, et en particulier ceux de Nice suppliciée, persécutée, torturée, victimes de ces barbares qui osent introduire un recours en Conseil d’État ! Arrogance de nos ennemis et indécence des juges !

Alors que l’état d’urgence est en vigueur et que nous sommes en guerre contre un ennemi à l’extérieur mais avant tout à l’intérieur, comment le Conseil d’État peut-il raisonnablement ne pas tenir compte de ce contexte explosif et affaiblir à ce point la République face à un ennemi qui combat ouvertement la démocratie et ses valeurs ? C’est faire preuve d’inconscience irresponsable. Alors, Il est aujourd’hui urgent, face au péril qui guette la France, de sortir de cette dictature des juges qui ne sait que confisquer la souveraineté du peuple en l’empêchant de s’exercer pour des raisons plus idéologiques que juridiques. Et si le Conseil d’État estime que la décision prise est de nature à apaiser la situation, les juges se trompent lourdement car ils n’ont pas mesuré le degré d’exaspération des citoyens. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à ne plus supporter l’islamisation abominable du pays. Ils sont, en effet, confrontés quotidiennement à l’irruption de plus en plus contestée de burkinis, burqas, qamis, jellabas, niqabs, voiles qui agressent leur conscience et qui marquent le refus et la haine de notre culture. Une telle décision, plutôt que d’apaiser les esprits, risque d’alimenter la polémique et provoquer des incidents, voire des affrontements. Ces juges, obsédés par leur militantisme multiculturaliste et anti-national, n’ont nullement envisagé ce risque. Si cela se produisait, ils en seraient responsables et cela aurait au moins le mérite de démontrer le bien-fondé des arrêtés sur l’interdiction du port du burkini, les troubles à l’ordre public étant avérés.

Mais une autre question légitime se pose. Nous sommes en guerre et les juges ne peuvent pas ne pas tenir compte de cette situation en se retranchant derrière l’alibi du droit du temps de paix qui n’est pas adapté. En prenant cette décision indécente, ils se sont abstenus de prendre en compte le fait que la France – mais l’Europe est dans la même situation – est engagée dans une guerre de civilisations qui, en seulement quelques mois, a causé la mort de centaines de personnes sur le territoire national. Car ils acceptent alors, en toute connaissance de cause, d’affaiblir les capacités de défense de la République, permettant à l’ennemi d’utiliser les faiblesses de la démocratie à son avantage. Dans ces conditions, ce type de décision devrait donc être considéré comme de la trahison, de la complicité ou de la collaboration/intelligence avec l’ennemi avec les conséquences qui en découlent. Une réflexion devrait d’ailleurs être engagée sous cet angle par un collège d’experts, cette qualification de la faute tombant alors sous le coup de sanctions sévères (article 411-4 du code pénal : « …Est puni des mêmes peines (trente ans de détention criminelle) le fait de fournir …à une entreprise ou une organisation … sous contrôle étranger les moyens d’entreprendre des hostilités ou d’accomplir des actes d’agression contre la France »). Et l’étranger dans cette guerre de civilisations, c’est l’islam qui appelle ses troupes présentes sur notre territoire au djihad contre la France et sa culture. Nul doute qu’après cette décision obtenue grâce à la lâcheté des juges, l’ennemi voudra bientôt célébrer sa victoire à sa façon, c’est à dire sanglante. Ce sera la prochaine étape. Et nos gouvernants auront, une fois de plus, l’outrecuidance de nous dire qu’il ne faut pas faire d’amalgame.

Il revient donc à présent au politique de prendre ses responsabilités et d’envisager rapidement les réformes nécessaires pour sortir de cette situation anti-démocratique instaurée par la dictature des juges qui conduit à confisquer au peuple son expression. Il faut dire que les valeurs énoncées dans leurs décisions sont souvent contradictoires et leur permettent de faire primer selon leur idéologie et au gré de leur seule subjectivité, tantôt la liberté, tantôt l’égalité, ou encore la sécurité, la liberté de culte ou le droit de la propriété. Cette suprématie des juges sur le peuple constitue une véritable trahison. De plus, cette suprématie n’est nullement justifiée ; en effet, pourquoi les juges détiendraient-ils une supériorité morale sur le simple citoyen ? En démocratie, le peuple est souverain et il doit à présent le revendiquer haut et fort. Un peu de démocratie directe, notamment sur des sujets portant sur son identité, doit l’emporter sur le gouvernement des juges.

Peut-être faut-il rappeler que la volonté politique précède le droit. La politique préexiste, en effet, au droit qui n’est qu’un outil qui, certes, porte en lui la contrainte mais répond à la nécessaire conciliation entre politique et morale. Le droit suppose donc l’existence d’une volonté politique, d’une unité politique déjà constituée. Mais il comporte également un aspect moral, bien sûr, car il suppose la prise en compte de valeurs et de fins admises au préalable par la société. Ainsi le droit doit faciliter l’action de cette volonté politique en lui conférant la légitimité. Cela dit, la morale et la politique ne visent pas le même but. Si la morale relève du for intérieur privé et donc d’une exigence intérieure personnelle, la politique répond, elle, à une nécessité de la vie sociale qui tend en particulier vers le bien commun qui doit assurer la cohésion des citoyens. Et cela ne doit pas être oublié par les dirigeants politiques qui ont la responsabilité du destin de la collectivité et qui devraient savoir qu’on ne fait pas de la politique avec de bonnes intentions morales, mais en sachant ne pas faire de choix politiquement malheureux. Aristote précisait déjà cette différence en distinguant la vertu morale de l’homme de bien, visant la perfection individuelle, de la vertu civique du citoyen relevant de l’aptitude à commander et à obéir qui vise, elle, le salut de la collectivité, ce qui est très différent.

Général (2s) Antoine MARTINEZ  coprésident des Volontaires Pour la France

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 06:26

A la prochaine tuerie musulmane, on fait quoi ?

Publié le 4 septembre 2016 - par

 

L’énumération des quelques faits qui vont suivre sont potentiellement porteurs d’une situation révolutionnaire… si les Français le veulent.

Depuis trente ans, nos dirigeants nous disent que l’immigration est une chance pour la France, l’islam une richesse et une religion d’amour et de paix, et l’Union européenne un horizon indépassable.

En 18 mois, près de 250 Français ont été tués sauvagement, au nom de l’islam, à Paris et à Nice. Plus de mille blessés s’ajoutent à ce carnage. Tous les jours, des « déséquilibrés » agressent au couteau des policiers ou des passants.

Le procureur Molins a tenu une conférence de presse, ce vendredi. Il a annoncé que la menace de prochains attentats n’avait jamais été aussi forte. Il nous a dit que désormais les islamistes risquaient 30 ans de prison au lieu de 10 ans auparavant. Il nous a appris que 577 djihadistes étaient dans la nature, et que d’autres, qui allaient revenir de Syrie, représentaient un certain danger. Et pour conclure, il nous a dit qu’on ne pouvait pas les enfermer avant qu’ils ne soient passés à l’acte !

Le ministre de l’Intérieur Cazeneuve est revenu, ce vendredi, pour la 8e fois à Calais. Il est vrai que la dernière fois, il avait, fièrement, annoncé qu’il fermait la moitié du plus grand bidonville d’Europe de l’Ouest, et qu’il n’y aurait plus « que » 2000 migrants. Quelques semaines plus tard, les petits villages français ont donc récupéré les clandestins de Cazeneuve, mais Calais a récupéré 8000 nouveaux « réfugiés », ce qui porte le chiffre à 10.000 ! Ces paisibles « malheureux qui fuient la guerre » constituent donc une armée qui agresse quotidiennement les routiers, les policiers, les pompiers, et terrorise la population locale.

L’Union européenne, qui paie des ONG immigrationnistes, comme Soros, va chercher sur les côtes africaines par milliers des nouveaux venus, majoritairement hommes seuls musulmans, jeunes, pour les déverser sur le Vieux-Continent, et nous imposer leur présence. Personne, à gauche comme à droite, ne proteste, et surtout pas ce gouvernement.

Marwan Muhammad, président du CCIF, arrosé par une puissance étrangère (Soros) est invité sur tous les plateaux de télévision, depuis l’affaire de Sisco et du burkini. Il insulte la France, et la somme de s’adapter à l’islam, ne cachant même pas son projet de transformer notre pays en terre d’Allah. Il monte une énorme provocation contre un restaurateur du Tremblay, qu’il met délibérément en danger. Il est pris la main dans le sac, en train de dialoguer avec un prédicateur salafiste pur et dur, parti mourir en Syrie.

Lors de l’affaire du burkini, des juges politisés, qui n’ont aucune légitimité démocratique, comme le démontreront fort justement le général Martinez, Ivan Blot et Nicolas Stoquer, se permettront, sur la base de leur idéologie, de retoquer des arrêtés municipaux d’élus locaux, refusant l’islamisation de leurs plages et la conquête musulmane que symbolise cet uniforme.

La Licra poursuit devant les tribunaux Christine Tasin, coupable d’avoir, au lendemain de l’assassinat des deux policiers de Magnanville, devant leur enfant de trois ans, par un « déséquilibré » musulman qui fera une vidéo glorifiant son acte, commis au nom d’Allah, d’avoir, dans une prise de parole, repris l’expression « Islam assassin ».

L’Union européenne, et son fidèle caniche Cazeneuve, organisent le désarmement des Français, et des Européens, en compliquant les réglementations pour posséder des armes. Mais on apprend que Cazeneuve, lui, a collé trois chauffeurs armés pour protéger sa femme. On n’ose imaginer combien de policiers le protègent, lui, ainsi que Hollande, ses maîtresses, Valls, sa femme, et tous les petits marquis du système.

On pourrait, bien sûr, compléter ce tableau en parlant de la destruction de Paris, orchestrée par Hidalgo et ses mignons Julliard et Brossat, des journalistes de Radio Paris (qui verront les aides de l’Etat augmenter cette année) qui, en mission, gavent les Français de la propagande officielle, des centaines d’heures passées par Hollande pour encourager des journaleux à écrire des livres à sa gloire, des dizaines de bons à rien qui sont ses amis et se voient recasés à des postes inutiles, mais fort bien rémunérés, pendant qu’on massacre les Français d’impôts nouveaux et qu’on asphyxie les entrepreneurs…

Une fois qu’on a dit tout cela, on sent bien que l’étincelle ne demande qu’à s’enflammer. Oui, mais…

Quand, dans quelques heures, quelques jours, quelques semaines, peut-être quelques mois (cela nous étonnerait), de nouveaux soldats d’Allah, que les collabos de type Bourdin s’empresseront de qualifier de « Français », vont à nouveau tuer des dizaines, peut-être des centaines, des nôtres, on fait quoi, chers compatriotes ?

J’ose espérer que les bougies, les fleurs, les prières et les bises aux musulmans qui viennent dire que leur religion n’a rien à voir avec ces massacres, c’est terminé !

Alors, on fait quoi, chers amis patriotes ? Jusqu’à ce jour, le plus gros rassemblement de rue réussi en France contre l’islamisation de notre pays a été le fait de Résistance républicaine, qui, le 10 novembre 2012, a mis 3000 personnes dans la rue. Depuis, les prétextes pour descendre manifester n’ont jamais été aussi nombreux.

10novembrefouleMais c’est contre le Mariage homo que des millions de Français sont descendus dans la rue, avec le soutien très actif des réseaux catholiques.

Mais c’est sur le pathétique « Je suis Charlie » que des millions d’autres Français sont descendus dans la rue, soutenus par l’appareil d’Etat, en oubliant juste de préciser quels étaient les assassins des dessinateurs, et en veillant à évincer le FN de l’union nationale.

Mais c’est contre la loi travail, dite « Loi El Khomri » que des millions d’autres Français, soutenus par la CGT et la mouvance d’extrême gauche, sont descendus dans la rue.

Quoi qu’on pense du fond de ces rassemblements, ils bénéficiaient de structures puissamment organisées pour les mettre en place. Ce n’est absolument pas notre cas, ni celui du camp des patriotes. Cela prouve, si besoin en était , que les vrais rebelles sont ceux qui refusent l’islamisation de notre pays et son invasion migratoire, et certainement pas les gauchistes en peau de lapin de « Nuit Debout ».

Reste qu’à présent, la réponse appartient au peuple, dans la rue, et dans les urnes.

Vous en avez marre, à 70 % d’entre vous, de l’immigration qu’on nous impose, du changement de peuple qu’elle inclut, et du Grand Remplacement qui est en train de s’opérer. Mais 70 % d’entre vous ne veulent pas, pour le moment, de Marine Le Pen au pouvoir. Donc, vous aurez ceux qui vous imposent les envahisseurs !

Vous en avez marre, à 70 % d’entre vous, des barbus et des voilées qu’on nous impose, de leur revendications permanentes, de leurs insultes récurrentes et de leurs menaces systématiques. Mais 70 % d’entre vous ne veulent pas, pour le moment, de Marine Le Pen au pouvoir. Donc, vous aurez ceux qui sont maqués avec les pays du Golfe, le Qatar et l’Arabie Saoudite, et vous imposeront toujours plus d’islam !

Les faits que nous avons énumérés, en début d’article, sont incontournables. La situation de la France est révolutionnaire, et, comme toutes les situations révolutionnaires, tout est possible, y compris la victoire de la contre-révolution islamo-gauchiste. Cela se jouera dans la rue, mais aussi dans les urnes.

Alors, à l’inévitable prochaine tuerie islamique, annoncée par le procureur Molins, on pleure, on prie, on se terre chez soi, ou on descend dans la rue, aux cris de « Islam assassin » ?

Il est à craindre qu’on ait bientôt la réponse…

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 07:22

Dans cette Europe avachie, il n’y a plus ni morale, ni honneur, ni fierté

Publié le 3 septembre 2016 - par

 

JunckerHollandeMerkelL’Europe s’enfonce toujours plus dans l’ignominie.

C’est carrément un retour au Moyen-Âge qui est en train de s’opérer avec la déferlante migratoire. Comment ne pas donner raison à Viktor Orban, quand on voit où mène la politique d’accueil imposée par Merkel ?

Après les agressions sexuelles de masse, les viols, le racket et les rivalités confessionnelles dans les centres d’accueil, l’Allemagne n’en finit pas de découvrir les joies de la diversité et les délices du vivre ensemble.

En décidant précipitamment d’accueillir 1,2 million de migrants en 2015, sans la moindre réflexion sur les conséquences d’un tel raz-de-marée, Angela Merkel a plongé son pays dans un pétrin monumental et se retrouve confrontée à la charia.

Plus de 1000 enfants mariés,  parmi les migrants musulmans, sont entrés dans le pays. Mais ils seraient bien davantage, puisque pour la seule Bavière, on compterait 160 enfants mariés de moins de 16 ans et 550 entre 16 et 18 ans, selon un article d’Audrey Duperron paru sur le site d’information indépendant fr.express.live.

Le mariage d’un Syrien de 21 ans, avec sa cousine de 14 ans a été approuvé par un tribunal de Bavière !

Et le mari devient tuteur légal de sa femme ayant moins de 16 ans !

Selon l’ONU, 51% des femmes dans les camps de réfugiés des pays d’accueil, ont moins de 16 ans.

Voilà encore une grande avancée sociale, une grande victoire pour les droits des femmes et de l’enfance !

Mais certains se résignent en Allemagne et s’accommodent de cette ignominie au prétexte  qu’il faut respecter la culture et la religion des demandeurs d’asile !

Si la décision du tribunal de Bavière fait jurisprudence, devrons nous accepter dans toute l’Europe cette forme d’esclavage sexuel de mineures, qui n’est rien d’autre que de la pédophilie ?

En France, nous fermons les yeux sur la polygamie, les mariages arrangés, les répudiations. Faudra t-il un jour tolérer les mutilations sexuelles et la flagellation, au nom du respect des autres cultures ?

Faudra t-il se résigner mettre la charia sur un même pied d’égalité que la loi républicaine, au prétexte que de plus en plus de musulmans la réclament ?

Il est vrai qu’aux Pays-Bas, on reconnaît les mariages d’enfants conclus dans le pays d’origine.

Nous sommes en train d’effacer des siècles de civilisation et allons faire un bond de 1000 ans en arrière si nous acceptons l’inacceptable.

Et, comble de la soumission à l’islam, on n’entend aucun politique, aucun média, aucune association de soutien aux femmes victimes, aucune association de défense des droits de l’enfant, pour dénoncer cette abomination.

Décidément, nous n’avons pas fini de payer la folie d’Angela Merkel, qui non seulement  a totalement perdu les pédales, mais continue d’exercer son pouvoir de nuisance en exigeant encore ses quotas de migrants imposés à toute l’Europe.

En refusant de défendre les droits des femmes et de l’enfance, nous sombrons dans la bassesse la plus ignoble. Dans cette Europe avachie, il n’y a plus ni morale, ni honneur, ni fierté. C’est la soumission systématique qui mènera à la disparition pure et simple de notre civilisation.

C’est le suicide collectif de tout un continent fatigué, qui a oublié qu’il était le berceau des valeurs universelles de l’humanisme. C’est dramatique.

Jacques Guillemain

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée