Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 05:38

Voilà les noms de ceux qui pilotent le cabinet noir de l’Elysée

Publié le 29 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2015/11/Hollande-Valls-Cazeneuve-Flou.jpg

Y a-t-il encore en France un citoyen qui puisse douter qu’un « cabinet noir » n’existe pas ?Cette organisation mise en place pour faire « remonter » vers le ministre de l’Intérieur puis le Premier ministre et enfin le président de la République tous les renseignements et informations sensibles a toujours existé, sous toutes les républiques et tous les gouvernements de droite comme de gauche.

C’est ce « cabinet noir » qui alimente les médias, la presse et certains journalistes spécialisés. Il suffit pour cela de ne citer que les cas les plus connus de son intervention et des dégâts qu’il a causés et qu’il « cause toujours » :

Roger Salengro, ministre de l’Intérieur du gouvernement Blum, se suicide en novembre 1936 suite à une campagne de presse menée par la droite qui l’accusait d’avoir déserté durant la première guerre mondiale. Joseph Caillaux, plusieurs fois président du conseil et ministre des finances, objet d’une campagne de presse qui aboutira à l’assassinat, par sa femme, du directeur du quotidien Le Figaro.

Pierre Bérégovoy également « suicidé » après une campagne de presse qui s’attirera la colère du président François Mitterrand : « Toutes les explications du monde ne justifieront pas qu’on ait pu livrer aux chiens (les médias) l’honneur d’un homme, et finalement sa vie » Et la liste serait bien longue s’il fallait tous les citer !

François Fillon ne s’est pas suicidé, il fait face et accuse. Il est bien placé pour savoir que ce « cabinet noir » existe, n’a-t-il pas été Premier ministre durant cinq années !

Voici l’organisation, sous la présidence de François Hollande, de ce « cabinet noir » qui n’existe pas !

A sa tête, Alain Zabulon, directeur de la DGSE (Direction Générale de la Sûreté Extérieure), de la DGSI (Direction Générale de la Sûreté Intérieure), de la DRM (Direction du Renseignement Militaire), de la DPSD (Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense), de la DNRED (Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières) et, enfin, du TRACFIN (Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits FINanciers clandestins). Ex préfet du département de Corrèze, c’est l’homme le mieux informé de France.

Sous ses ordres :

Robert Gelli – ancien procureur – directeur des affaires criminelles et des grâces. Poste le plus sensible du ministère de la justice.

Camarade de François Hollande lors de leur service militaire. Il centralise l’intégralité des rapports des procureurs généraux.

Il peut demander à n’importe quel parquet l’état d’avancement de toute procédure judiciaire en cours.

Placé sous l’autorité directe du Garde des Sceaux, Christiane Taubira, il lui transmet tous les renseignements sur les procédures en cours.

Sylvie Hubac – Directrice du cabinet de François Hollande. Elle est soupçonnée de diriger ce « cabinet noir ».

Jean-Marc Falcone – Ex commissaire de police – Directeur général de la Police Nationale.

Il a la main sur l’ensemble de la police nationale.

Pierre Valleix – ex avocat général – en relation étroite avec Christiane Taubira. Maillon essentiel du dispositif mis en place en 2012, après l’élection de François Hollande.

Renaud Vedel – Conseiller pour les affaires intérieures de Manuel Valls, Premier ministre. Il a succédé, à Matignon, à Jean-Marc Falcone. Il possède tous les dossiers sensibles touchant la gendarmerie et la police.

Eric Bio-Farina (surnommé « le colonel ») – ex commandant de la gendarmerie du département de Corrèze.

Tout comme Alain Zabulon, il a été nommé à l’Elysée dès l’arrivée de François Hollande.

C’est l’un des exécutants-clés de ce dispositif.

Yves Colmou – Conseiller particulier de Manuel Valls, Premier ministre, il s’occupe de tous les dossiers politiques sensibles depuis son arrivée Place Beauvau et contrôle toutes les nominations dans la haute fonction publique. Nommé préfet en septembre 2013.

Que l’on ne se fasse aucune illusion, le prochain président de la République, son Premier ministre et son ministre de l’Intérieur auront également un « cabinet noir ». Seuls les noms changeront !

Manuel Gomez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 09:54

Montluçon : en dix jours, Zaki et ses zamis ont tué trois anciens, violé, volé…

Publié le 28 mars 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/montlucon.jpeg

Affaire ZAKARI
Maison de Zakari
Appart en bas à droite (porte avec serviette rose)
AFFAIRE PERSONNES AGEES TUEES EN MARS 2017 A MONTLUCON

Montluçon. Ses remparts, ses jardins, ses maisons à colombages. Il faudra désormais rajouter : « sa horde sauvage ». C’est que « Zaki et ses zamis » ont bien travaillé à marquer de leur empreinte le paysage médiéval : en dix jours, un viol, trois meurtres, pour ne parler que des actes les plus graves.

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/crimes-en-series-a-montlucon-le-pivot-central-de-la-horde-sauvage-arrete-26-03-2017-6796359.php

 

Pas de quoi s’embêter, dans le centre de la France. Mais plutôt que d’arpenter les rues de la vieille ville, Zaki et ses zamis (six au total) préféraient s’en prendre aux personnes âgées ou vulnérables. En s’invitant chez elles. Pour leurs cartes de crédit et bijoux, en substance, mais aussi pour le simple plaisir de revivre la scène du film de Stanley Kubrick, « Orange mécanique », où les « héros » du cinéaste américain abusent d’une jeune femme sous les yeux de son mari.

 

Comme nos chances-pour-la-France sont très 2.0, et qu’elles savent se vendre, elles n’hésitaient pas à afficher leurs exploits sur les réseaux sociaux.

 

http://www.fdesouche.com/833597-montlucon-03-le-suspect-n1-des-meurtres-en-serie-se-vantait-detre-le-tueur-dans-une-video

 

Montluçon n’est pourtant pas une ville à la démographie galopante et à l’urbanisme effréné de la banlieue parisienne. Elle a connu son âge d’or avec l’industrialisation : charbon, métallurgie, exploitation du canal de Berry. Au siècle dernier, c’est l’automobile, avec Dunlop, qui a fait ses beaux jours.

 

Depuis 1975, sa population diminue en moyenne de cinq cents habitants par an. La part de logements sociaux y est de 19,7 %, ce qui est conforme à la loi SRU pour les agglomérations de plus de 50 000 habitants. 

 

Bref, rien qui puisse caractériser cette ville de l’Allier comme un terreau de l’ultraviolence.

 

L’Express la jugeait en 2004 la ville la plus sûre de France…

 

http://www.lexpress.fr/region/montlu-ccedil-on-la-ville-la-plus-s-ucirc-re-de-france_480547.html

 

La vérité est que plus aucune ville de notre pays n’est à l’abri de ces hordes de sauvages, dont les membres manifestent autant de considération pour la vie humaine qu’un chien errant pour une fresque de Giotto.

 

Dans son ouvrage devenu culte, La France Orange mécanique, Laurent Obertone compare la situation de 1905 (190 000 infractions, 320 000 affaires classées, 309 homicides) et celle de 2011 (quatre millions, cinq millions et un millier). 

 

Durant le Moyen-Âge, il se disait, dans les villes et villages, de ne pas baguenauder dans les ruelles sombres. Les mauvaises rencontres n’avaient rien d’impossible ; seulement, elles étaient rares. Les légendes fournies qui accompagnaient leur évocation révélaient, par leur prodigalité, la relative singularité des attaques. La chance de tomber sur une horde de pillards ou de malfaisants en tout genre se limitait généralement à certains coins reculés des bois et des forêts.

 

Nos dirigeants ont transformé notre pays en une contrée sauvage où des bandes de pillards et de malfrats s’en prennent désormais aux habitants directement dans leurs maisons. Cela n’est plus l’apanage de repères isolés ou de quartiers concentrant les immigrés extra-européens.

 

Dans un édito de l’Obs, en 2013, Jean Daniel, peu connu pour ses positions sécuritaires, mettait en garde contre une dérive de notre société. Il constatait l’erreur très répandue chez les bobos de penser que jamais la France ne pourrait se retrouver dans la situation sociale du Mexique, de l’Afrique du Sud ou du Brésil.

 

Force est de constater que cette éventualité n’est plus le fantasme de quelques fascistes en mal de sensations fortes.

 

Lou Mantely

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 09:47

Ferrand, le bras droit de Macron, finance les boycotteurs d’Israël

Publié le 28 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/MacronFerrand.jpg

La Réunion fut un voyage de folie pour Emmanuel Macron, malgré les efforts de la presse faisant des prises de vue courtes (Est-ce pour éviter de montrer le peu de Réunionnais ?)  Ses prestations commencent à montrer les faiblesses du Pantin Macron. La grenouille Macron atteint ses limites devant le taureau de la fable.

Nous en avons un exemple fort de ce gonflement. Plus il se déplace en dehors de la métropole, plus il démontre son incompétence phénoménale, et son minimalisme culturel.

Voilà un homme qui ne comprend rien à la France, ne sait rien sur le récit national, ne sait pas que le mot Algérie fut créé par la circulaire Schneider en 1839 ; considère que la construction d’un pays, (routes, voies ferrées, hôpitaux, ports, assèchements des terres cultivables, agriculture, industries, pétrole et gaz, soins aux populations) ne serait que des actions nous rapprochant d’une Allemagne nazie à travers ce qu’il appelle « le crime contre l’humanité« . Indécence, ignominie !

Il parle de la loi de 1905 sur la laïcité et affirme sur BFMTV : « Pour voter la loi de 1905, il a fallu des femmes et des hommes de gauche et de droite« . Le souci est qu’il n’y avait pas de femmes à la chambre des Députés en 1905 ! Approximation, ignorance, bêtises, il cumule les bourdes ! C’est affligeant !

Il confond le département de la Guyane se situant en Amérique du Sud, avec une île. Il n’alla pas jusqu’à la situer géographiquement, et heureusement pour les Guyanais, qui sans doute auraient été atterrés de se retrouver voisins de la Réunion, ou de la Guadeloupe.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/L%C3%AEle-de-la-Guyane-300x300.jpg

Cet homme à une femme qui a été son professeur. Que lui a-t-elle appris ?

Sûrement pas de vivre adolescent avec rien dans les poches, comme il l’affirme. Car pour cet homme, un adolescent qui vit avec seulement 1000€ en poche par mois, c’est le summum de la misère. Cet homme ne sait pas ce qu’est la misère, et les fins de mois difficiles. Il ne sait pas la monstruosité de l’insulte qu’il porte à un ouvrier en bleu de travail, lorsqu’il lui parle de ses costumes à plusieurs milliers d’euros. C’est à dire, plusieurs mois de salaires d’un ouvrier. Ignare, inculte, et indigne ! Cela fait déjà beaucoup. Prétendant à la Présidence de la République, cela relève de l’insulte faite au peuple de France. Je ne suis pas gauchiste, loin de là, mais ma fibre sociale est révoltée, mon passé de syndicaliste me tourmente, et j’ai des envies de violences face à cette honte !

Construction d’une presse gauchiste aux abois, marionnette de la finance inquiète pour ses affaires juteuses, le pantin Macron est la dernière carte d’un système politique à bout de souffle.  Il faut être bien naïfs, voire idiots pour ne pas comprendre que sous la « belle gueule » de Macron, se trouvent les ficelles de Hollande et la marionnettiste Merkel.

J’ai vu le débat sur TF1. J’ai entendu les tirades macronistes, celle qui dura 7 mn comme le fit remarquer Madame Marine Le Pen. Ce fut consternant d’énarchisme. Giscard d’Estaing disait qu’à l’ENA, les étudiants devaient être capables de faire un exposé bien construit, solide, de le valoriser, et puis d’en faire un autre consistant à le démolir point par point.

Macron est ce type d’étudiant. Au service d’une nomenklatura mondialiste. Il veut charmer les foules en leur vendant du rêve. C’est le démarcheur, le commercial qui vous annonce qu’il vend l’aspirateur qui fait tout. Il aspire à vous laver, il nettoie, fait la cuisine et, par un clin d’œil coquin, il vous annonce qu’en plus, il donne du plaisir à la cuisinière, et vous rend vos vingt ans. La ménagère devrait se demander pourquoi sa femme fait plus vieille que lui ! Problème de notice, ou affabulation d’un représentant de commerce. Je reste stupéfait d’entendre des femmes et des hommes parler de sa jeunesse comme étant une chance, où pire, qu’il est beau et donc suffisant ! Napoléon 1er avait son âge lorsqu’il fut Empereur, mais avant, il avait été le vainqueur des Autrichiens en Italie, le 1er Consul de France ! 

Sur un autre plan, il reste que les Réunionnais n’ont pas gobé l’artifice. La salle était bien loin d’être comble comme l’ont affirmé les médias locaux et métropolitains.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/R%C3%A9union-Salle-Comble1-300x160.jpg

 

Il reste, je l’espère, que les électeurs dans les jours qui viennent, vont bien finir par comprendre que cet homme est une sorte d’hologramme bruxellois.

Dans un article paru sur Riposte-Laïque, Jean Louis Yzambert dit qui est Emmanuel Macron, une continuité de François Fillon au service des Etats Unis et des multinationales dont voici un court extrait: A peine sorti de la Banque Rothschild, celui qui se présente comme un « candidat anti-système » fut introduit à l’Elysée pour devenir le conseiller économique de François Hollande. Il est à ce titre, bien avant de devenir ministre de l’Economie, l’un des principaux responsables de l’aggravation de la situation économique et financière du pays. (…) la tonalité de la campagne du Front national est en-dessous des possibilités ambiantes dans la mesure où François Fillon, Emmanuel Macron et Benoit Hamon sont tous trois les candidats de la crise et de la guerre ainsi qu’en témoignent leur présence et leurs décisions politiques dans les gouvernements auxquels ils ont appartenu. Ce qu’ils promettent aujourd’hui dans de belles paroles comme s’ils n’avaient pas de passé ne peut faire oublier ce qu’ils ont fait hier qui a conduit au désastre présent.. (A lire absolument « Trump face à l’Europe »)

Une affaire qui monte, que l’on ne voit que sur les réseaux sociaux et qui mériterait une attention plus vigilante de la part des Français et des juifs en particulier !

Richard Ferrand, est un député socialiste du Finistère. Il est le bras droit d’Emmanuel Macron. Cet homme a financé l’association France Palestine Solidarité avec sa réserve parlementaire 2016. Qu’en est-il de cet argent public dépensé à financer des associations clairement antisionistes. De fait, antisémites ?  Rien ne vient éclabousser le pantin Macron. On a donc le droit en France, de laisser défiler les islamistes aux cris de Morts aux juifs, d’Allah ou Akbar, d’occuper les rues de France, (Clichy la Garenne en ce moment) et de financer des associations antisémites ? Pourquoi se priveraient-ils finalement ?

Richard Ferrand  est un proche de Jean-Yves Le Drian qui soutient Macron. Il présidait le groupe socialiste au conseil régional de Bretagne, et donc, via des fonds publics, il a le droit de soutenir une association qui a pour objet « de développer l’amitié et la solidarité entre le peuple français et le peuple palestinien (sic) et d’œuvrer pour l’établissement d’une paix juste et durable au Proche-Orient fondée sur la reconnaissance des droits nationaux du peuple palestinien, sur la base du droit international. (source)

On sait ce que sont, ces « Palestiniens  » du Hamas et du Fatah. Leur idéologie est celle des islamistes, leur croyance, en sus de détruire Israël, appelle à tuer les juifs, les chrétiens et les mécréants. Alors amis juifs, et pas seulement, vous n’en avez pas marre que l’on vous prenne pour des cons ? Vous trouvez normal qu’Emmanuel Macron soit soutenu par des antisémites de fait, au nom de l’antisionisme ? Le pantin Macron est bien plus dangereux que l’image de carte postale qu’il donne !

Au commencement était un richissime personnage du nom deXavier Niel, propriétaire de Free et copropriétaire avec Bergé, du Monde. Un proche ami du couple. Brigitte n’hésita donc pas à lui confier qu’elle et son mari souffraient des rumeurs qui couraient sur l’homosexualité supposée d’Emmanuel. Xavier lui répondit immédiatement : « Il faut que tu te montres avec lui, que vous vous affichiez ensemble, que tu te colles contre lui ». Et il les mit en contact avec « Mimi ». Ah, vous ne connaissez pas « Mimi » ? Vous êtes des ploucs, des gueux, des ringards, des has been Vous pouvez aussi trouver des sources chez la fabrique de stars.

Gérard Brazon 

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 09:37

Caroline Fourest est une falsificatrice, complice de l’islamiste Oubrou : les preuves !

Publié le 28 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/FourestOubrou1.jpg

Caroline Fourest participe aux attaques judiciaires contre Riposte Laïque et les personnes qui s’expriment sur ce site. Elle s’est jointe aux personnes qui participent à la persécution judiciaire. Connaissant la force dont dispose la justice socialaud et ses juges aux ordres, elle a déposé plainte contre Riposte Laïque. Comme l’a si bien écrit Lucette Jeanpierre (http://ripostelaique.com/collabos-putains-lincomprehensible-plainte-de-fourest-contre-riposte-laique.html) : « Bienvenue au club ! L’article concerné est signé Élise Elisseievna. Celle-ci exprime une colère spectaculaire et justifiée dans certains mots contre les féministes qui se soumettent à l’offensive de l’islam, et insultent d’autres militantes (comme Anne Zelensky) qui refusent le voile et tout symbole d’oppression des femmes ».

Cette attaque totalement injustifiée, apporte la preuve de la duplicité entre la persécution judiciaire instaurée par les socialauds et la classe médiatique au service de l’islam.
Il est pourtant clair que le dépôt de plainte contre Élise Elisseievna ne repose sur aucune preuve ni argument valable. Caroline Fourest n’a pas la moindre crédibilité dans ses accusations. Le manque de crédibilité de Caroline Fourest concerne également ses autres discours et affirmations, comme le montre son émission censée nous éclairer sur les « radicaux de l’islam » (https://carolinefourest.wordpress.com/2013/02/13/les-radicaux-de-lislam-2/).
Dans cette prétendue enquête sur les « radicaux de l’islam », elle met en évidence sa duplicité incroyable envers l’islam et ses propagandistes. Comme on le constate sur cette vidéo, Caroline Fourest prétend mener une enquête sur l’islam. En réalité, elle ne fait que montrer sa duplicité envers cette idéologie totalitaire et ses représentants comme Tareq Oubrou, membre des frères musulmans. Elle relaye ses mensonges et son déni d’évidence quand il prétend qu’il a adhéré aux frères musulmans par spiritualité et mysticisme (voir vidéo Caroline Fourest et l’islam, ci-dessous).

Elle ne rappelle même pas à Tareq Oubrou la devise des Frères musulmans : « Allah est notre objectif, le prophète est notre leader, le Coran est notre unique constitution, le jihad notre voie, le martyre dans le chemin d’Allah : notre unique aspiration. »

Et dans ce combat pour l’instauration d’un état islamique qui dominerait le monde, les Frères musulmans n’oublient pas de rappeler que le terrorisme fait partie intégrante du Jihad.
Ils mettent sur leur étendre le premier mot du verset 60 de la sourate 8. Dans ce verset, le Coran ordonne de terroriser tous ceux qui refusent de se soumettre à l’islam :
« Et préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin de TERRORISER l’ennemi d’Allah et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissiez pas en dehors de ceux-ci mais qu’Allah connaît. »
Tout cela, Caroline Fourest fait semblant de l’ignorer.

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/FourestOubrou2.jpg

Mais elle ne s’arrête pas là : elle veut aller beaucoup plus loin, et se sert de sa prétendue enquête pour diffuser sa propagande sur l’islam.
En fait, Caroline Fourest s’est fixé un but principal : exonérer l’islam de sa responsabilité accablante dans les crimes qui ont accompagné son existence depuis quatorze siècles. Elle veut à tout prix passer sous silence, les quatorze siècles de massacres, de pillage et d’esclavagisme pratiqués au nom d’Allah.

Elle veut surtout cacher cette horreur : le Coran et Mahomet donnent une légitimité divine au pillage, aux viols, aux massacres et à l’esclavage sexuel. C’est la marque de fabrique de l’islam.
Caroline Fourest fait semblant d’ignorer que ces massacres, ces pillages et cet esclavagisme ont été commis en conformité totale avec les préceptes du Coran. Toutes ces barbaries sont consubstantielles à l’islam, depuis sa fondation par Mahomet.

Caroline Fourest ne se limite pas à tordre la vérité pour occulter ces barbaries, en faisant porter à un prétendu « islamisme » les crimes de l’islam. Pour enjoliver le visage hideux de cette idéologie, elle va jusqu’à falsifier d’une manière ignoble la vérité sur le Coran, en inventant un prétendu « verset de la démocratie dans l’islam ».

Avec la complicité honteuse de Tareq Oubrou, qui sait pertinemment qu’un tel verset n’existe pas, elle ne recule pas devant la falsification du Coran.

Par la citation d’un faux verset, elle prétend que le Coran a instauré la démocratie.
Caroline Fourest cite la sourate 42 intitulée la « consultation » et qu’elle traduit par « délibération », ce qui ne signifie pas exactement la même chose.
Dans cette sourate, elle cite un prétendu verset de cette sourate qui donnerait cet ordre à Mahomet :
« Laisse-les (hommes) délibérer entre eux de leurs propres affaires ».
Et Tareq Oubrou de surenchérir dans le mensonge en disant : « le Prophète lui-même a respecté la délibération ».

Si on les écoute, la liberté et la démocratie constituent un fondement de l’islam. La liberté de se gouverner en toute démocratie, serait inscrite comme une prescription divine dans le Coran.
Naturellement, tout cela n’est que mensonge et manipulation.

En fait, Caroline Fourest falsifie la traduction du verset 38 de la sourate 42. Ce verset dit exactement ceci : « Ceux qui répondent à l’appel de leur Seigneur, accomplissent la prière rituelle, se consultent entre eux à propos de leurs affaires, dépensent de ce que Nous leur attribuons. »

Ce verset parle des musulmans qui répondent d’une manière positive aux appels d’Allah, qui accomplisse la prière rituelle, se consultent entre eux pour leurs affaires. »
Se consulter ne signifie en aucun cas gouverner d’une manière démocratique ou instaurer des lois autres que celles d’Allah.

Contrairement à ce qu’affirme Caroline Fourest, ce verset ne dit pas : « laisse-les délibérer entre eux de leurs propres affaires ». Cette traduction constitue une falsification grossière destiné à tromper les Français sur le vrai visage de l’islam.

Par cette falsification, Caroline Fourest délivre une information mensongère dans un but de manipulation. Elle affirme que le Coran prescrit aux musulmans de juger, gouverner et légiférer, dans le cadre de délibérations libres et démocratique.

Cette affirmation est entièrement fausse. Elle est en contradiction frontale avec l’ensemble des prescriptions du Coran.

D’ailleurs, dans la même sourate 42, le verset 10 précise que le jugement appartient à Allah et à lui seul : « Sur toutes vos divergences, le jugement et l’arbitrage appartiennent à Allah ».

À plusieurs reprises, le Coran affirme ce principe fondamental de l’islam :
(Sourate 6, verset 18) : « C’est Lui (Allah) qui est le dominateur suprême sur ses serviteurs. »
(Sourate 16, verset 52) : « C’est à Lui (Allah) qu’appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre ; c’est à Lui que l’obéissance perpétuelle est due. »

Dans le Coran, et contrairement aux mensonges de Caroline Fourest, la souveraineté, la gouvernance et le jugement n’appartiennent qu’à Allah et à lui-seul. À de très nombreuses reprises, le Coran affirme avec force qu’Allah est le seul législateur.

Il est le seul à posséder la souveraineté de légiférer et Il a établi ses lois pour l’éternité dans le Coran. Ce livre que l’islam considère comme la « Parole incréée, éternelle, explicite et inaltérable d’Allah ». Les prescriptions de ce livre, sont valables en toute période et en tout lieu. C’est le fondement de l’islam.

Par ailleurs, le Coran rejette explicitement la démocratie et met en garde Mahomet contre la décision de la majorité :
(Sourate 6, verset 116) : « Et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t’égareront du sentier d’Allah : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges. »

Et le Coran ne laisse aux musulmans, aucune autre issue en dehors de l’obéissance totale et la soumission complète à Allah :
(Sourate 24, verset 51) : « La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est : “Nous avons entendu et nous avons obéi”. Et voilà ceux qui réussissent. »

De plus, Allah menace d’une manière explicite, ceux qui osent gouverner en toute liberté et démocratie. Dans la seule sourate 6, il précise à trois reprises :
« Ceux qui ne jugent et ne gouvernent pas selon ce qu’Allah a révélé, ceux-là sont les infidèles,… ceux-là sont les injustes,… ceux-là sont les pervers. »

On voit ainsi que Caroline Fourest, sous le prétexte de mener une enquête destinée à informer les Français en toute honnêteté, utilise la manipulation et ne recule pas devant la falsification grossière.
Dans ses interventions sur les médias grand public, elle se prononce sur des sujets qu’elle est loin de maîtriser. Pour cela, elle fait appel aux manipulateurs professionnels, comme Tareq Oubrou, qui profite de cette occasion pour montrer toute sa Taqiyat musulmane.
Non seulement Caroline Fourest fait preuve d’une duplicité honteuse avec ce genre d’individu, mais elle n’hésite pas à falsifier le texte coranique, en inventant ce prétendu verset de la « démocratie coranique ». Avec la complicité abjecte de l’imamenteur, Caroline Fourest utilise la falsification grossière, pour étayer ses affirmations mensongères.

Nos médias officiels et notre service public, diffusent ces mensonges au peuple français, ce qui relève d’une propagande digne des heures les plus noires de notre histoire. Les falsifications de la vérité constituaient la principale arme des systèmes totalitaires. Goebbels et Staline en sont la parfaite illustration. Nous ne voulons pas revivre ces horreurs. Malheureusement, on constate cette triste réalité : Dès qu’il s’agit de manipuler le peuple pour lui cacher le vrai visage de l’islam, nos dirigeants et nos médias n’hésitent à revenir aux méthodes utilisées durant les heures les plus sombre du stalinisme et du nazisme.

Zohra Nedaa Amal

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 02:01

La nouvelle arme terroriste : les « camions tueurs »

Publié le 27 mars 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/11/nice-attentat-620x349.jpg
 » Quelle que soit la cause que l’on défend, elle restera toujours déshonorée par le massacre aveugle d’une foule innocente… » Albert Camus

 Alors que les déconvenues militaires s’amplifient sur le terrain, le groupe Etat islamique a rappelé, le 22 mars 2017, à Londres, par l’entremise d’un « véhicule tueur », qu’il ne perd rien de ses capacités de nuisance.

Ainsi qu’en atteste cette nouvelle attaque meurtrière qui fait suite dans des conditions analogues à celles de Nice, le 14 juillet 2016, puis de Berlin, le 19 décembre 2016, c’est désormais sur un autre terrain que le califat compte enregistrer ses victoires et, ainsi, marquer les esprits. Car ne nous y trompons pas : l’éradication, sur le plan militaire, de l’État islamique ne signifiera en aucun cas sa disparition. Bien plus : réduit à cette forme de combat souterrain que constitue le terrorisme, il sera plus fort que jamais puisque agissant cette fois-ci selon des méthodes qu’il connaît et qu’il maîtrise parfaitement. C’est pour cette raison que le combat qui s’annonce sera long, meurtrier et difficile à parer…

Et pourtant, dès le début du conflit, dès que l’EI a jeté les bases de son Califat, la situation était limpide… En effet, dans une vidéo de propagande datant du 21 septembre 2014 et un communiqué en plusieurs langues diffusé par le quotidien online « The Long War Journal », Abu Muhamad al-Adnani n’écartait aucun moyen pour frapper : « Nous conquerrons Rome, nous briserons ses croix, nous ferons de ses femmes des esclaves avec la permission d’Allah, le très-Haut », a déclaré à ses adeptes le porte-voix de l’Etat islamique, qui n’a pas simplement répété qu’il fallait «exterminer les infidèles où qu’ils se trouvent », mais leur a indiqué également les modalités : « Placez de l’explosif sur leurs routes. Attaquez leurs bases, faites irruption dans leurs maisons. Tranchez-leur la tête. Qu’ils ne se sentent en sécurité nulle part ! Si vous ne pouvez trouver de l’explosif ou des munitions, isolez les Américains infidèles, les Français infidèles ou n’importe lequel de leurs alliés : brisez leur le crâne à coups de pierre, tuez-les à coup de couteau, renversez-les avec vos voitures, jetez-les dans le vide, étouffez les ou empoisonnez-les.” »…

Lors des auditions devant l’Assemblée Nationale des 10 et 24 mai 2016, Patrick Calvar, le directeur général de la Sécurité intérieure (DGSI) alertait les parlementaires en précisant – si besoin en était – que les troupes de Daech, si elles sont affaiblies sur le terrain de la Syrie, vont intensifier leurs attaques dans nos villes : « Je suis persuadé qu’ils passeront au stade des véhicules piégés et des engins explosifs, et ainsi qu’ils monteront en puissance », semant la mort en France comme on le voit quasi quotidiennement dans les rues de Bagdad, et comme on l’a vu durant le mois de Ramadan dans les rues d’Istanbul. « Dès qu’ils auront projeté sur notre territoire des artificiers, ils pourront éviter de sacrifier leurs combattants tout en créant le maximum de dégâts ». Particulièrement dans le collimateur du patron de la DGSI, les 2 000 suspects en relation avec le conflit syrien. « La menace la plus forte est représentée par des gens qui ont combattu, qui ont été entraînés en Syrie et en Irak, à l’exemple de ceux qui ont attaqué le Bataclan. Ils sont au nombre de 400 à 500 », a rappelé Patrick Calvar.

Une mise en garde prémonitoire avant les événements de Nice, même si l’hypothèse d’un « camion tueur » dans une foule n’avait pas (par manque de clairvoyance) été évoquée par le patron de la DGSI…

En effet, foncer dans des foules, des familles, des enfants, des poussettes, cela correspond parfaitement au mode opératoire préconisé par les théoriciens de Daechqui – faut-il le rappeler ? – l’avaient déjà « expérimenté » le 22 décembre 2014. Mais qui s’en souvient encore aujourd’hui ?…

Ce jour là, un individu au doux nom de Nacer Benabdelkahder, au volant d’une voiture bélier avait foncé, à Dijon, dans la foule, fauchant 13 personnes devant un abribus. Il fut interpellé par la police en criant : « Allah Akbar ! »… La leçon ne fut pas retenue… Et si elle ne le fut, c’est parce que la procureure de Dijon, Marie-Christine Tarrare, se refusa à qualifier cette agression « d’attentat islamiste », arguant que cet individu avait fait de nombreux séjours en hôpital psychiatrique en 2001 et 2014. Il n’était donc, à ses yeux, qu’un « déséquilibré ».

Comble de perversion dans ses propos, elle avait ajouté que si ce dernier avait crié à plusieurs reprises « Allah akhbar », « c’était pour se donner du courage ! » (sic)…

Et c’est un tunisien de 31 ans, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, domicilié à Nice, connu des services de police qui, probablement « pour se donner du courage », a reproduit le mode du « camion tueur » utilisé sur la foule le soir du 14 Juillet 2016, faisant 86 morts et plus de 200 blessés… En réalité, il ne faisait, à son tour, que mettre en pratique cette recommandation djihadiste publiée le 11 octobre 2010 dans la deuxième édition du magazine en langue anglaise d’AQPA, « Inspire », qui proposait aux musulmans américains plusieurs façons de mener des attaques terroristes y compris en utilisant un camion… AQPA étant la branche d’Al-Qaida au Yémen qui a revendiqué l’attentat de « Charlie Hebdo ».

Cet article intitulé « La meilleure machine pour faucher » suggérait d’utiliser un «camion comme faucheuse, non pas pour faucher l’herbe mais pour faucher les ennemis d’Allah » en ces termes :

« Pour obtenir le carnage le plus grand, vous devez parvenir à la vitesse la plus élevée, tant que vous conservez le contrôle de votre véhicule, afin de maximiser votre inertie et d’être en mesure de frapper autant de personnes que possible dès la première lancée. N’oubliez pas que, dès que les gens comprendront ce que vous faites, ils vont se disperser et courir dans toutes les directions pour se protéger. Ils vont chercher à se planquer là où aucun véhicule ne peut les atteindre. C’est pourquoi il est important de préparer votre trajectoire à l’avance.

Le lieu idéal est celui où se trouvent un nombre maximal de piétons et un nombre minimal de véhicules. En fait, si vous pouvez atteindre des espaces piétonniers, comme il y en a dans certaines zones du centre-ville, cela serait idéal. Il existe certains lieux fermés aux véhicules à certains moments en raison des gens qui grouillent. Si vous pouvez vous procurer des armes à feu, emportez-les avec vous pour pouvoir finir le travail si votre véhicule est immobilisé pendant l’attaque. »

Et de conclure par cette ultime recommandation :

« Après une telle attaque, nous pensons que vous aurez beaucoup de mal à vous échapper de manière sûre sans être reconnu. Aussi cela doit être considéré comme une opération martyre. C’est une voie à sens unique. Vous continuerez à vous battre jusqu’au martyre. Vous commencez votre voyage dans ce monde et à la fin, vous êtes auprès d’Allah. »

C’est exactement ce mode opératoire qui fut utilisé à Nice, Berlin et Londres…

José CASTANO    

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 01:58

 

e Monde découvre que les pays africains multiplient les expulsions

Publié le 27 mars 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/135911lemondeparis11.png

Les peuples occidentaux sont pilonnés par la propagande pour susciter le retour du refoulé chrétien.

C’est-à-dire le sentiment de culpabilité que l’idéologie soixante-huitarde s’est appliquée à congédier pour pouvoir « jouir sans entraves ».
Comme il en est du naturel, chassez le culturel et il revient au galop. Et même au grand galop au point d’atteindre ce stade ultime qu’est le désir de mort. Meurtrier de la part des élites envers leur peuple d’appartenance, et suicidaire pour ce dernier.
En l’occurrence,  les autoproclamées « gouvernances » interdisent aux peuples occidentaux de vouloir opposer un refus ou même des limites aux flux migratoires qui les submergent, même si ceux-ci  menacent leur sécurité et leur mode de vie.
Bien évidemment les populations qui se plaignent du racisme et de la xénophobie des occidentaux sont dans leur pays d’origine sans le moindre scrupule pour bouter l’étranger hors de leurs frontières.
Elles le font sans ménagement et avec un racisme assumé.
Tout particulièrement dans les pays  islamiques, dont la culture et les traditions sont structurées par la discrimination de l’Autre (femmes et minorités non-musulmanes). Des sociétés qui ne connaissent pas le sentiment de culpabilité (garde-fou spécifiquement chrétien, qui suppose l’autocritique acquise).
On ne sera pas non plus surpris qu’il en soit de même dans la plupart des pays africains qui ne sont pas en reste sur les traditions sexistes et où le tribalisme fonctionne comme un racisme.
Le journal Le Monde nous donne un  petit aperçu de cette exigence humaniste à deux vitesses. Non sans traits d’humour. Un aperçu de la réalité humaine qui mérite d’être souligné quand il émane de la pensée unique, de l’autoproclamé Camp du Bien !

Victor Hallidee

Xénophobie en Afrique : « Il faut arrêter de croire que seule l’Europe expulse des gens ! »

L’auteur camerounais Michel Tagne Foko raconte une soirée entre Africains à Bruxelles. Chacun dénonce la situation en Afrique du Sud, oubliant que son propre pays pratique aussi les expulsions.

Victor Hallidée

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 01:27

501 morts dans la rue en 2016 : presque tous Français, moyenne d’âge 49 ans

Publié le 27 mars 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/CollectifMortsRue.jpg

Il y a quelques temps, j’écoutais une émission, sur France Inter, qui faisait une propagande d’Etat en faveur de l’accueil de ce qu’ils appelaient les migrants. La France était pointée du doigt, accusée de ne pas en accueillir suffisamment. Nombre de bobos et autres artistes venaient y faire leur numéro de claquette, avec des trémolos dans la voix, destinés à culpabiliser les Français.

Et il fallait les entendre, quand on osait leur faire remarquer que tout de même, dans notre pays, des centaines de milliers de personnes attendaient un logement social, depuis des années, et que des malheureux mouraient dans la rue par centaines, tous les ans.

A ce moment là, ils poussaient des grands cris, expliquant qu’il était scandaleux d’opposer une misère à une autre, et qu’il fallait lutter, tous ensemble, contre ces deux misères. C’est beau, c’est émouvant, sauf que…

La fondation Abbé Pierre parle de 3,8 millions de mal-logés en France.

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-346883-la-france-compte-38-millions-de-personnes-mal-logees-selon-la-fondation-abbe-pierre.html

Le gouvernement, lors de la crise, a fait savoir qu’il avait trouvé 77.000 logements disponibles pour accueillir ceux qu’il appelle les migrants.

https://ripostelaique.com/hlm-non-pour-les-francais-mais-oui-pour-les-clandestins.html

Caroline Alamachère, dans ce remarquable article, expliquait que selon la fondation Abbé Pierre, encore, seul un Français sur quatre en demande de logement amélioré obtenait satisfaction.

De nombreux reportages nous ont montré des travailleurs pauvres, obligés de dormir dans leur voiture, faute de pouvoir trouver un logement.

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20111113.RUE5644/ils-bossent-dorment-dans-leur-voiture-interdits-de-parking.html

http://lagauchematuer.fr/2016/09/27/nice-un-couple-francais-avec-3-enfants-enfonces-dans-la-pauvrete-dorment-dans-leur-voiture/

Une retraitée de 62 ans dort depuis 3 mois dans sa voiture !

Mais il y a encore plus grave. Ce 21 mars, le Collectif « Les Morts de la Rue » rendait un hommage aux 501 morts de la rue, durant toute l’année 2016, place du Palais Royal. Ils avaient une moyenne d’âge de 49 ans.

Il est intéressant de regarder qui ils étaient. Le Collectif a fait des études intéressantes, pour mieux comprendre les raisons de ces drames à répétition, et l’indifférence des différents gouvernements, qui ne leur laisse le choix qu’entre la rue ou des foyers d’accueil sordides, où règne la loi de la jungle, de la violence et du vol.

Il est par ailleurs révélateur de regarder les identités de ces malheureux. Regardons, par exemple, le mois de janvier.

Anthony T., 30 ans, mort à Dole
Gaetan Payet, 63 ans, mort à Paris 16
Suzanna M., 67 ans, morte à Lille
André, 80 ans, mort à Marseille
Joseph D., 58 ans, mort à Saint-Pierre de la Réunion
Joseph, 59 ans, mort à Paris 12
Erno K., 44 ans, mort à Saint-Ouen l’Aumône
Greg, 31 ans, mort à Clermont-Ferrand
Patrice Furho, 59 ans, mort à Paris 20
Jeannette N.B., 61 ans, morte à Marseille
Belaid C., 30 ans, mort à Saint-Denis
Gérard Meygbo, 41 ans, mort à Paris
Virgil Sescu, 45 ans, mort à Pontoise
Dominique L., 57 ans, mort à Brocourt
Miroslaw S., 49 ans, mort à Paris
Christian, 67 ans, mort Corbonod
Georges N., 57 ans, mort à Angers
Zita, 3 ans, morte à Tours
Ludwig, 60 ans, mort à Orsay
Andréi B., 46 ans, mort à Marseille
Emmanuel, 50 ans, mort à Toulon
Pascal, 44 ans, mort à Rouen
Antonin, 66 ans, mort à Marseille
Joachim F., 43 ans, mort à Domont
Alexandre, 40 ans, mort à Grenoble
Bernadeta Teresa, 49 ans, morte à Saint-Denis
Michal Stanko, 66 ans, mort à Paris 8
Stéphane Cabas, 45 ans, mort à Paris 18
Marian D., 50 ans, mort à Paris 18
Tomasz D., 55 ans, mort à Paris 1er
Daniel, 63 ans, mort à Rouen
Jean-Marie, 57 ans, mort à Toulouse
Lionel, 54 ans, mort à Saumur
Régis B., 43 ans, mort à Thouars
Adel R., 49 ans, mort à Paris 20
Mustapha A., 43 ans, mort à Valence
Adam Puchalski, 48 ans, mort à Sucy-en-Brie
Oleg T., 60 ans, mort à Ferolles-Attily
Jean-Louis B., 54 ans, mort à Paris 1er
Jean-Thierry Silotia, 47 ans, mort à Nantes
Marc P., 66 ans, mort à Paris 10
Fabrice, 35 ans, mort à Melun
Houari, 44 ans, mort à Marseille

Et c’est comme cela tous les autres mois. Près de dix morts par semaine, majoritairement avec des prénoms français.

« Pernault a indiqué après un reportage sur les sans-abris et sur les migrants : « Voilà, plus de places pour les sans-abris mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France« . Bref, le présentateur de TF1 a osé dire tout haut ce que tous les Français constatent chaque, mais n’osent pas toujours dire tout haut.

Le CSA, qui a pour mission de « garantir la liberté de communication audiovisuelle » en France (…) et « le respect de l’expression pluraliste des courants d’opinion« , a regretté (condamné) le propos le jugeant « de nature à sous-entendre que les migrants seraient privilégiés par les autorités par rapport aux personnes sans domicile fixe. Il a considéré que ces propos pouvaient « encourager un comportement discriminatoire« . Le CSA, cela ose tout, c’est à cela qu’on les reconnaît, et voilà un argument supplémentaire pour dissoudre ce machin nuisible.

Les gens qui nous gouvernent n’ont pas consacré, pour nos SDF, le centième de l’effort qu’ils ont fait pour les clandestins, majoritairement hommes seuls musulmans, que la propagande officielle nous a sommés d’accepter sur notre territoire.

On remarque le nombre important de morts à Paris. Manifestement, cela n’a jamais ému Hidalgo ou Brossat, bien plus fiers de proposer des camps à des clandestins, que de sauver des personnes nées en France, victimes d’accidents de la vie, à qui on n’a jamais proposé un des 77.000 logements décents qu’on a su trouver pour les clandestins arabo-musulmans.

Doit-on accuser les associations droitsdelhommistes, la clique à Soros et autres No Borders et les dirigeants socialistes de ce pays d’avoir sur la conscience la mort de ces 501 malheureux ?
Oui.

Bernard Bayle

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 06:25

Canada : l’imam Trudeau prépare l’instauration de la charia

Publié le 26 mars 2017 - par  

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2015/10/Trudeau1.jpg

La motion-103 contre l’islamophobie qui a été adoptée par le gouvernement canadien de Justin Trudeau n’est pas une loi à proprement parler. Elle n’a pas de pouvoir contraignant pour l’instant. Toute forme de discrimination est déjà interdite au Canada. L’adoption cette motion par le parlement était tout à fait inutile en termes de protection contre la discrimination des personnes. Nous n’avons pas le droit de tenir des propos haineux contre les juifs, les protestants, les témoins de Jehova, les musulmans, les hindous, les bouddhistes, les catholiques, etc. Un propos haineux n’est pas une critique, cependant. Il doit véhiculer des incitations à la perpétration d’actes de violence (crime contre la personne ou la propriété). Par contre, nous pouvons décrier telle ou telle religion, parce que nous n’adhérons pas à ses préceptes et que rien n’a le droit de les imposer à la société ou aux citoyens. On ne peut pas commettre des actes de discrimination contre une personne, comme lui refuser un emploi, un logement, des soins de santé sur un critère racial, religieux ou sexuel. Cependant, il n’existe pas d’interdits sur la critique des religions, toutes croyances confondues; les religions n’ayant pas le statut d’une personne et l’islam, celui d’une race ou d’une ethnie. Mais attention! Cela pourrait bien changer avec les travaux consultatifs mis en place par le gouvernement canadien à la suite du vote de cette motion-103.

En effet, cette motion-103 sert de justification au gouvernement Trudeau pour engager des travaux devant mener à des recommandations qui pourront modifier, par le vote du parlement, nos lois et règlements actuels. Cette motion a été contestée par les partis d’opposition, parce qu’elle portait spécifiquement et seulement sur l’islam, non pas sur toutes les autres religions. Pourquoi insister autant sur l’islam et pourquoi ne pas y inclure les autres religions aussi, clamait-on dans l’opposition? Tant qu’à y être, embourbons-nous jusqu’au cou dans le délire religieux! De plus, on a décrié le fait que cette motion ne définissait pas le terme islamophobie. Les conservateurs estimaient que le terme islamophobie devait être défini afin de pouvoir appuyer la motion-113. Une suggestion qu’avait faite également l’ancien ministre libéral de la Justice, Irwin Cotler, un membre éminent de la communauté juive canadienne et un parlementaire qui s’est impliqué plus que quiconque contre le racisme. Trudeau est plus catholique que le Pape! À moins que le Vatican n’ait déménagé à La Mecque en ce mois de mars 2017. Le député conservateur de Louis-St-Laurent, Gérard Deltell, estime que M-103 était une manœuvre partisane de la part des libéraux. Ces derniers ont refusé d’amender leur motion pour éviter de la « diluer » selon leurs dires. Tout et n’importe quoi. Monsieur Deltell avait affirmé à cet effet : « Écoutez, lorsqu’il est question d’islamophobie, c’est très difficile à définir exactement et ça peut porter atteinte, à un certain degré, à la liberté de parole ». Quant aux bloquistes, de leur côté, ils n’étaient pas d’accord avec le fait qu’il y a un « climat de peur et de haine » au Canada à l’endroit de l’islam, tel que le stipule le libellé de la motion-103. Sur ce point, les bloquistes ont tout à fait raison. Cependant, si M-103 amenait des dérives qui viendraient limiter les libertés fondamentales des non-musulmans, cela va amener une haine de l’islam d’un bout à l’autre du Canada, a mari usque ad mare.

Toujours est-il que suite à l’adoption de la motion-103 par le gouvernement Trudeau, le Comité permanent du patrimoine canadien entreprendra des études pour tenter de trouver une approche pangouvernementale afin d’éliminer les formes de discriminations fondées sur le racisme et la religion. Mais quelle religion ?

Voici le libellé de la motion adoptée :
Que, de l’avis de la Chambre, le gouvernement devrait :
a) reconnaître qu’il faille endiguer le climat de haine et de peur qui s’installe dans la population;
b) condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques et prendre acte de la pétition e-411 ((sur l’islamophobie)) à la Chambre des communes, ainsi que des problèmes qu’elle a soulevés;
c) demander que le Comité permanent du patrimoine canadien entreprenne une étude sur la façon dont le gouvernement pourrait
(i) établir une approche pangouvernementale pour la réduction ou l’élimination du racisme et de la discrimination religieuse systémiques, dont l’islamophobie, au Canada, tout en assurant l’adoption de politiques fondées sur les faits, qui soient d’application globale et axées sur la communauté,
(ii) recueillir des données pour contextualiser les rapports sur les crimes haineux et pour évaluer les besoins des communautés touchées; le Comité devrait présenter ses conclusions et ses recommandations à la Chambre dans les 240 jours civils suivant l’adoption de la présente motion, pourvu que, dans son rapport, le Comité devrait formuler des recommandations que pourra appliquer le gouvernement afin de mettre davantage en valeur les droits et libertés garantis dans les lois constitutionnelles, y compris la Charte canadienne des droits et libertés.

http://quebec.huffingtonpost.ca/2017/03/23/la-motion-sur-lislamophobie-adoptee-a-ottawa_n_15568124.html

À quand la charia au Canada ? Pour bientôt. La motion C-103 n’est que la première étape pour hisser la religion ou une religion au-dessus de nos lois civiles et nos libertés de citoyens occidentaux.

http://quebec.huffingtonpost.ca/david-rand/motion-m103-recriminalisation-blaspheme_b_15266794.html

Cécile Comeau

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 06:47

Attentats islamophiles : la pollution idéologique

Publié le 25 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/AttentatLondres.jpg

L’attentat à Londres n’échappe pas à cette règle d’airain désormais : Scotland Yard souligne que son articulation avec le « terrorisme international islamiste » s’avère être une hypothèse et piste privilégiées » (Defence Secretary confirms it is believed to be Islamist-related ) mais hésite ensuite à le caractériser ainsi : «  notre conviction est toujours que l’homme a agi seul et s’est inspiré du terrorisme international », a indiqué Mark Rowley, le chef de l’anti-terrorisme de Scotland Yard.  » selon BFMTV; ce qui se perçoit sur beaucoup de médias français où, si la piste « islamiste » est indiquée, mais du bout du stylo, puisqu’il sera plutôt question de privilégier l’idée de« terroriste isolé », voire de « terrorisme low cost »…en attendant l’analyse psychiatrique habituel sur les « déséquilibrés » pour une grande part liée à la « discrimination » supposée alors que nombre d’autres nationalités, asiatiques, africaines, sud-américaines, venant d’Europe centrale et vivant une misère sociale bien plus poignante n’ont pas ce genre de réaction offensive.

Pourtant, cachez ce sein que je ne saurais voir, alors qu’il conviendrait mieux de souligner que la transition idéologique n’a pas eu lieu, nous sommes au contraire en pleine pollution cachant systématiquement que, la pratique de l’islam ne sera pas questionnée, critiquée alors les partisans de cette doctrine ont beau jeu de dire que ces « actes isolés » ne les concernent pas puisque pour eux ils ne sont pas liés à l’islam, mais plutôt au vague « terrorisme international » dont les théories du complot ont vite fait d’y voir la main du « sionisme » du « néo-libéralisme » enfin du « poutinisme » selon la dernière mode en attendant celle du « trumpisme »…

Pourtant… tant qu’il n’y aura pas une réelle transition idéologique vers l’idée que l’islam est une doctrine et une pratique comme une autre qui doit elle aussi passer sous le crible de la critique, on n’avancera pas vers une prise de conscience collective de la population, permettant peu à peu d’empêcher cette tuerie du quotidien transformant chaque objet en son sein comme moyen meurtrier aléatoire.

Ainsi non seulement le manque d’égalité homme-femme doit être dénoncé, mais il faut rappeler aussi que ce n’est pas le manque de démocratie mais l’islamophilie qui empêche que soit construit des églises, des temples, des synagogues, dans les pays musulmans ; c’est aussi l’islamophilie qui réduit les minorités, y compris chiites, vivant dans ces pays à n’être que des individus de seconde zone ; sans oublier que des centaines de milliers de juifs ont été expulsés de ces pays depuis 1947 alors qu’ils y vivaient bien avant l’invasion arabo-musulmane.

Comment paralyser la main du tueur sinon en le faisant douter de son interprétation islamophile ?  Nulle recette a priori certes, mais il faudrait songer à arrêter de croire que cela n’aurait rien à voir avec toute cette pratique de l’islam qui existe dans nombre de pays venant en financer « chez nous » pour certains la réplique.

Mais nos belles-âmes préfèrent « combattre l’islamophobie » c’est-à-dire refuser cette transition idéologique qui permettrait d’armer les consciences de façon critique plutôt que le contraire.

Lucien Samir Oulahbib

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 06:43

Ils osent célébrer le traité de Rome, c’est à ça qu’on les reconnait !

Publié le 25 mars 2017 - par  

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/11448081-19115513.jpg
Les Européens célèbrent à Rome les 60 ans du traité fondateur.
Pas de quoi pavoiser quand on voit le bilan de cette Europe bancale qui se disloque de jour en jour.
Dans 72 heures, Theresa May va lancer le signal du sauve-qui-peut général en activant l’article 50 confirmant le Brexit. A quand le Grexit et le Frexit ?
 
L’Europe, c’est l’invasion migratoire, l’indiscipline budgétaire, les frontières passoires, la crise de l’euro, la faillite des pays du Sud surendettés, la domination teutonne, le carcan règlementaire imposé par Bruxelles, le déni de démocratie, le déni de notre identité culturelle, l’absence totale de diplomatie commune et d’armée européenne.
 
L’Europe c’est un chapelet de ratés dans tous les domaines, économique, territorial, diplomatique, monétaire, judiciaire et identitaire. C’est un fiasco absolu.
 
L’Europe c’est l’impuissance et la division sur tous les sujets.
 
Incapable de régler la crise grecque qui revient au galop et éclatera à nouveau après les élections françaises et allemandes. L’euro est en soins palliatifs.
 
Incapable de régler la crise des migrants qui déferlent toujours plus nombreux.
 
Incapable de nous protéger de la concurrence chinoise qui tue nos PME.
 
Incapable d’œuvrer pour une harmonie sociale et fiscale.
 
Incapable de lutter efficacement contre l’Etat islamique en Irak.
 
Incapable de stabiliser le Sahel qui passe sous le joug des islamistes.
 
Incapable de peser sur le dossier syrien ou ukrainien.
 
L’Europe est un nain militaire et diplomatique.
 
L’Europe, avec un élargissement sans fin, a ruiné les pays riches au profit des plus pauvres.
 
La France se retrouve en concurrence avec des pays de l’Est où le salaire est de 200 euros mensuels !
 
La concurrence, elle est européenne avant d’être chinoise.
 
Non seulement l’Europe nous a confisqué notre “non” à la Constitution, mais elle nous a imposé un élargissement sans jamais consulter les peuples, elle nous a imposé une immigration de masse qui détruit la cohésion nationale.
 
La plupart des nouveaux arrivants n’étaient pas prêts pour intégrer l’Union ou la zone euro. Résultat, c’est un creusement sans précédent des inégalités.
 
Plus la Grèce s’appauvrit, plus l’Allemagne s’enrichit, et plus on nous dit que sans l’Europe et l’euro, ce serait pire !
 
En définitive, l’Europe nous a totalement ruinés. Elle a détruit notre industrie et notre agriculture. Et elle nous a privés de notre souveraineté nationale. Rien ne peut se faire sans l’aval de Bruxelles.
 
6,5 millions de chômeurs, 9 millions de pauvres et 2200 milliards de dettes.
 
A la fin des Trente Glorieuses, nous n’avions ni chômage ni dettes, et nous avions éradiqué la pauvreté de l’après-guerre. Les Français ne connaissaient ni chômage, ni insécurité, ni terrorisme. Leur niveau de vie augmentait d’année en année.
 
Et si le futur tandem franco-allemand, soi-disant moteur de l’Europe, se nomme
Emmanuel Macron et Martin Schulz, comme l’espèrent le PS et le SPD, ce sera un coup d’accélérateur sans précédent pour l’immigration et le mondialisme, qui finiront par détruire les nations.
 
Jacques Guillemain
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée