Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 03:06

Le lynchage d’un Français du 93 qui a refusé deux voilées dans son restaurant

Publié le 28 août 2016 - par

 

RestoTremblayDécouvert il y a une demi-heure sur internet : Le Cénacle, à Tremblay en France, auquel le Guide Michelin donne l’appréciation

« Assiette MICHELIN : une cuisine de qualité 

Bon standing. 

Belle carte des vins.« ,

a refusé de servir deux clientes voilées.

La nouvelle est apparue, semble-t-il, par une vidéo mise en ligne ce matin par une des clientes :

http://www.ledauphine.com/france-monde/2016/08/28/il-ordonne-a-deux-femmes-voilees-de-quitter-son-restaurant

On a également des précisons supplémentaires sur cet article de Christine Tasin.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/28/restaurateur-ayant-refuse-2-voilees-rossignol-noserait-pas-porter-plainte-si-cetait-a-sisco/

Les réactions n’ont pas traîné. Gouvernementales tout d’abord, la Ministre du Droit des Femmes, entre ce matin et le début de l’après-midi – 15 heures – un dimanche, a demandé des sanctions, le chef cuisinier (qui a perdu un ami au Bataclan) a été obligé de s’excuser, etc. :

http://www.francetvinfo.fr/societe/la-ministre-des-droits-des-femmes-demande-des-sanctions-contre-un-restaurateur-accuse-d-avoir-refuse-de-servir-deux-femmes-voilees_1799247.html

Capture d’écran 2016-08-28 à 21.05.32 Capture d’écran 2016-08-28 à 21.04.12 Capture d’écran 2016-08-28 à 21.04.33 Capture d’écran 2016-08-28 à 21.03.41 le cénacle 4 marwan mosquée tremblay

Mais aussi, des réactions moins légales… Si l’on clique sur « Site Web » en dessous de la présentation du restaurant, voici ce que l’on obtient :

Egalement, sur Google et sur le site du Guide Michelin :

On notera le « DEFINITIVEMENT fermé ».

Hacking du site, fermeture du restaurant en quelques heures… On peut se demander, ou imaginer, quelles pressions a reçues ce restaurant pour fermer si vite.

L’auteur du présent article n’en sait pas plus pour le moment.

Si ce n’est ce qu’en dit Fdesouche.

http://www.fdesouche.com/760021-tremblay-en-france-93-altercation-entre-un-restaurateur-et-2-femmes-voilees

Les lecteurs qui habitent dans la banlieue nord-est de Paris peuvent aussi se dire, si le restaurant rouvre ses portes, que rien ne leur interdit légalement d’y aller dîner, et de revenir souvent si la cuisine est bonne, ne serait-ce que pour aider le restaurant à payer ses cotisations d’URSSAF, qui elles, continueront à courir allègrement, n’en doutons pas.

Benoît Desprez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 03:01

Après les attentats et le burkini, les Français ne supportent plus l’islam : tant mieux !

Publié le 28 août 2016 - par

 

Islamraslebol
Je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a neuf ans jour pour jour, nous publiions, sous la forme d’une lettre hebdomadaire, le premier numéro de Riposte Laïque, avec une rédaction de huit contributeurs. Nous avions eu alors 3.000 visites, ce qui, pour une première journée, n’était pas négligeable.

Ce dimanche, neuf années plus tard, nous mettions en ligne, comme tous les jours, 14 articles. La rédaction est passée à 25 membres, répartis dans toute la France. 71.000 visiteurs, chiffre exceptionnel (en général nous tournons entre 30.000 et 40.000 par jour) avaient consulté RL.

Malgré l’acharnement du pouvoir contre notre site, comme je l’expliquais hier, je suis convaincu que l’an prochain, nous serons encore là, à fêter comme l’événement le mérite, nos 10 ans, alors que les socialauds auront été balayés dès le premier tour, et jetés dans les poubelles de l’Histoire.

http://ripostelaique.com/5-nouvelles-plaintes-contre-rl-rr-en-une-semaine-on-vous-dit-tout.html

Je vais sans doute surprendre les lecteurs habituels de Riposte Laïque. La décision des juges collabos du Conseil d’Etat, désavouant les maires qui avaient pris des arrêtés anti-burkini, m’a comblé. Rassurez-vous, elle m’a scandalisé, et je n’ai pas de mots trop durs contre les traîtres Tuot-Stirn-Stahl, contre ce gouvernement, les féministes suce-babouches à la Caroline de Haas, les gauchistes d’Allah, les journaleux vendus au régime, les laïques islamophiles à la Mélenchon et toute la collabosphère qui, pendant des jours, ont préparé l’opinion à la décision des militants socialistes du Conseil d’Etat.

Je m’en réjouis parce que cela aggrave le fossé entre le pays réel, qui ne supporte plus les Barbus et les voilées, et le pays qui se dit légal, qui vend, chaque jour davantage, notre pays à l’islam, par une politique migratoire criminelle et des concessions sans fin aux disciples d’Allah.

L’arrogance des dirigeants musulmans, parfaits représentants de leur base, ne passe plus. Le fait que ces soldats de l’islam, qui devraient longer les murs après les assassinats commis par leur coreligionnaires, osent continuer à se victimiser, à pleurnicher, à exiger et à menacer, comme s’ils étaient déjà les maîtres du pays, suscite chez nos compatriotes un rejet des disciples d’Allah de plus en plus massif. On l’a encore vu hier à Marseille, les voilées dans la flotte, cela passe de moins en moins chez les nôtres.

L’époque des fleurs, des bougies et des bisous est terminée, et c’est tant mieux. Ceux qui connaissent le pays réel, qui discutent avec les gens « normaux » sentent bien que, dans ce pays, les choses sont en train de changer, et à toute vitesse. Les Français ne supportent plus l’islam, et rejettent de plus en plus les musulmans trop visibles, ressentis comme des djihadistes potentiels et des envahisseurs.

Aucune soirée entre amis ne se termine sans que cette question ne soit évoquée, et il n’y a pas qu’en Corse que la parole se libère. Trop longtemps victimes de la dictature du politiquement correct, nos compatriotes, de plus en plus librement, osent dire qu’ils ne supportent plus les voilées, les barbus, les mosquées, les boucheries halal, les racailles et toute visibilité de l’islam. Et ils se mettent à rêver d’une France sans islam, thème que j’avais développé en décembre 2014.

http://ripostelaique.com/sans-lislam-la-france-serait-un-pays-formidable.html

Certains des nôtres se préparent à « la guerre civile qui arrive », comme le disait dans son livre Ivan Rioufol. De plus en plus lucidement, les Français sont capables d’exprimer les enjeux de civilisation du choc qui se prépare. Trop nombreux sont ceux qui, découragés, pensent notre défaite inéluctable, devant le nombre, la démographie et la politique migratoire de ce régime, qui gonfle délibérément les rangs de l’ennemi.

Mais quand les Corses, à Sisco, mettent une branlée aux envahisseurs musulmans qui ont privatisé une plage pour y imposer leur burkini et leurs pratiques rétrogrades, chassant les baigneuses corses impures, c’est toute la France qui exulte, sauf celle de Cazeneuve, Mélenchon et des collabos antiracistes.

Quand des maires prennent des arrêtés anti-burkinis et font verbaliser les soldates de l’islam délinquantes, ils ont le pays derrière eux.

D’où la panique de ce régime, qui n’a qu’une obsession, pour ses huit derniers mois : donner tous les gages possibles aux musulmans, essayer d’obtenir leurs voix, comme en 2012, et pour cela, désarmer au maximum les Français qui refusent l’islamisation de leur pays, et appellent leurs compatriotes à se mobiliser.

Totalement sous le joug des islamistes, par leur politique étrangère inféodée à Obama-Clinton-Arabie saoudite-Qatar, et par leur politique intérieure clientéliste et électoraliste, les socialauds, affolés par la prise de conscience de nos compatriotes, essaient de briser dans l’oeuf la Résistance, qui, méthodiquement, se met en place.

Les Hollande-Valls-Cazeneuve-Cambadelis sont prêts à toutes les trahisons possibles, à toutes les magouilles imaginables, à toutes les tricheries envisageables, pour sauver leurs privilèges. Ils n’hésiteront pas à vendre le pays aux barbares, à sacrifier les Français, si cela leur permet de rester en place.

On ne peut pas comprendre, comme je l’expliquais hier, pourquoi cinq plaintes tombent en une semaine contre notre mouvance, pourquoi ils ont décidé de ruiner notre fondateur Pierre Cassen, pensant l’intimider, en l’impliquant dans toutes les plaintes déposées dans RL, pourquoi ils s’acharnent contre Christine Tasin, si on n’intègre pas cette donnée. Nous sommes, avec d’autres, la bête noire du régime et de toute la collabosphère, parce que les faits nous donnent raison. Nos écrits sont porteurs du réveil des Français, du refus de l’islamisation de leur pays, de la mobilisation patriotique, alors que les traîtres qui nous dirigent et leurs obligés continuent de noyer le poisson et de lécher les babouches musulmanes.

Sébastien Jallamion, dans un remarquable article, expliquait que l’étau se resserrait autour de Riposte Laïque et de Résistance Républicaine.

http://ripostelaique.com/liberte-dexpression-letau-se-ressert-contre-rl-et-rr.html

Dans un autre article, intitulé « L’épuration de la collabosphère sera impitoyable », notre ami Gérard Pince disait ses espoirs devant la situation actuelle : « Dans ce contexte, le torrent d’infamies que déverse la télévision doit redonner espoir. En effet, l’expérience enseigne qu’un régime sombre dans la propagande la plus grotesque lorsqu’il sent sa fin prochaine, d’une manière ou d’une autre, les Français vont sortir de leur léthargie ».

http://ripostelaique.com/lepuration-de-la-collabosphere-sera-impitoyable.html

Il reste, malgré tout, deux problèmes, et pas des moindres, à résoudre au plus vite. Bien que nos compatriotes nous donnent de plus en plus raison, la peur prend souvent le dessus, et nombre d’entre eux ne descend plus dans la rue, pensant que ce n’est plus ainsi qu’on résoudra les problèmes, quand ils ne craignent pas les agressions de racailles et de gauchistes, que notre service de sécurité et la police ont toujours contenues, à ce jour. Il va donc falloir, comme ils avaient su le faire le 10 novembre 2012, que nos amis retrouvent la rue, qui appartient, comme chacun le sait, à ceux qui la prennent.

10novembrefoule

Devant le Conseil d’Etat ? Devant les locaux d’une association dite antiraciste ? Devant la place Beauvau ? Cela se réfléchit. Mais le plus grave n’est pas là.

70 % des Français pensent comme nous que l’islam est incompatible avec les valeurs de notre pays, qu’il faut arrêter l’immigration, et que l’insécurité, due à la surdélinquance étrangère et musulmane, n’est plus tolérable dans ce pays.

Et en même temps, 70 % des Français ne veulent pas de Marine Le Pen, qui défend des positions voisines, au pouvoir. Cela s’appelle une impasse politique.

Nos compatriotes – mais aussi le FN – ont 8 mois pour résoudre ce problème, en espérant qu’une victoire de Trump aux Etats-Unis puisse constituer le déclic que tout le monde attend.

Dans ce contexte, ceux qui se feront rouler dans la farine, en avril, en votant encore PS, Républicains, Mélenchon ou centristes seront au mieux des crétins incurables, au pire des traîtres, mais en tout cas des fossoyeurs de la France.

Qu’on se le dise…

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 19:03

Belkacem a confirmé qu’elle est d’abord arabe, puis musulmane et enfin française

Publié le 26 août 2016 - par

 

 

Voilà une « grosse » affaire d’Etat, provoquée par des musulmans, qui divise la caste politique française et, franchement, on s’en contrefout.
Le peuple français, lui, est presque unanimement d’accord sur le fait que les musulmans commencent sérieusement à nous gonfler avec leur religion.

Depuis deux ou trois jours, les media et les réseaux sociaux tweeter ou facebook nous ont envahis d’images montrant des policiers niçois verbalisant une musulmane en djellaba de baignade et l’obligeant à se dévêtir.
Ce qui est absolument faux. Mais c’est bien le but de cette propagande.

Ces images provenant d’une agence de presse anglaise ont déclenché une « indignation générale » qui frise l’hystérie en France et à l’étranger et s’est immédiatement transformée en appel au meurtre et à l’égorgement desdits policiers.

Leurs photos non floutées sont publiées et il est conseillé, dans un post, aux futurs assassins : « En plus des photos, on peut mettre directement l’adresse des policiers, pour un égorgement plus rapide ».

Mais « l’appel à égorger » les policiers français qui se permettent d’appliquer la loi, circule très vite et prend une véritable tournure de guérilla. Une guérilla initiée par… toujours les mêmes !

Une plainte contre X pour menaces écrites et outrage à des personnes détentrices de l’autorité publique a été déposée par la Mairie de Nice.

Guérilla ou guerre de religion ?

A l’origine de l’affaire, des musulmans s’étant appropriés, illégalement, une plage publique, ont été furieux d’y voir une européenne se baigner les seins nus. Non pas parce qu’elle était laide mais parce que leur religion interdit à une femme de montrer son corps. D’ailleurs, au même moment, une femme de leur groupe se baignait avec burkini ou voile, bref, elle se baignait habillée.

Nous savons, tous, comment ça a fini à Sisco, petit village tranquille et sympathique du Cap Corse.

Résumons :

1/ Si un Français porte une tenue, en contradiction avec les diktats du Coran, qui donc, blesse leurs croyances, ils sont en droit de punir voire, d’attaquer physiquement, le contrevenant à leur dogme islamique.

2/ Si les Français voient un musulman portant une tenue religieuse contraire à l’esprit laïque qui régit la République Française, ils ont tort. Ils sont racistes. Ils sont islamophobes.

C’est, à peu de chose près, le « dilemme » sur lequel le Conseil d’Etat décidera cet après-midi après avoir entendu, hier, en présence d’une nombreuse assistance, les défendeurs pro islamistes du burkini. Nous nous doutons bien que la « nombreuse assistance » comptait plus de musulmans que de non musulmans.

A force de vouloir nous imposer leur religion, les musulmans nous forcent à détester tout ce qui la représente. A commencer par les musulmans eux-mêmes.

Depuis trop longtemps, déjà, les problèmes qu’ils nous occasionnent obligent la Loi française à se manifester. Malheureusement, nous l’avons vu, celle-ci préfère concéder par faiblesse à leurs revendications, toujours plus contraignantes en matière religieuse.

On a eu le foulard. On a eu le hijab. On a eu le tchador. On a le burkini et ce n’est pas fini !

Mais pourquoi et de quelle manière ce morceau de tissu est-il devenu une affaire d’État ?

Plusieurs maires ont décrété que ces « burkinis » seraient dorénavant interdits sur les plages de leur commune. Ce qui est leur droit puisqu’ils ont le devoir de faire régner l’ordre chez eux.

Valls leur donne raison. Belkacem, la musulmane marocaine, leur donne tort.
Hollande, toujours égal à lui-même, répond ni oui ni non.

Voici quelques échanges entre les « artistes » qui dirigent la France.

Belkacem : « Les arrêtés anti-burkini libèrent la parole raciste, il y a là une dérive politique grave […] Jusqu’où va-t-on pour vérifier qu’une tenue est conforme aux bonnes mœurs ?»

Valls : « Ces arrêtés ne sont pas une dérive (…) Ces arrêtés ont été pris au nom même de l’ordre public. »

Hollande : «  la vie en commun [en France] est un grand enjeu et suppose que chacun se conforme aux règles et qu’il n’y ait ni provocation ni stigmatisation ».

Ha ! Ce vivre-ensemble si cher aux politiques qui vivent, eux, bien loin de cette mixité.
Sauf que cette mixité est devenue impossible du fait même des Arabes et non de la faute des Français européens. Les Européens aimeraient bien continuer à vivre à l’européenne, non ? Les Arabes, eux, veulent continuer à vivre comme des Arabes. Mais ils n’habitent pas en pays musulman, ils habitent en Europe. Et c’est là, la pierre d’achoppement.

Que ce soit la Belkacem qui ait trouvé à redire sur la position de Valls est tout à fait dans la droite ligne des problèmes que les Français vivent aujourd’hui.

Parce que la Belkacem est d’abord arabe ensuite, elle est musulmane et, pour finir, elle n’est qu’à moitié française.

A l’heure où (son) Roi du Maroc, engage la réforme des manuels scolaires sur l’éducation islamique, devenue éducation religieuse (ndlr : la différence est extrêmement importante pour les musulmans), pour les élèves des collèges, cette ministre de l’Education nationale nous impose l’enseignement de la langue arabe pour les enfants français, dès l’âge de 6 ans.
Serait-ce que, ayant appris à parler et lire l’arabe, nos enfants seraient plus aptes à lire le Coran ?

Pourtant, le Maroc a imposé au peuple marocain, depuis longtemps, de ne pas laisser traîner le Coran à la portée des enfants !

C’est dire si Mohamed VI et ses ministres ont un jugement très lucide de la dangerosité du contenu de ce livre.

Eh bien, non ! La très musulmane Belkacem ne s’arrête pas en chemin.
La voilà qui se mêle du burkini controversé pour accuser les Français de racisme.
Interdire la djellaba de baignade, serait selon elle, « libérer la parole raciste, des Français ».
Mais de quoi elle se mêle, celle-là ! Elle qui a toujours les cuisses à l’air et les jupes ras-de-la-moule ?

Il est là, le danger. Le danger d’avoir inclus dans la classe dirigeante des islamiques qui défendent leur religion même quand ils ne la pratiquent pas.

Nous en concluons que la Belkacem est ce que les bienpensants, aveugles ou bornés, appellent une « musulmane modérée ».

Modérée, uniquement quand ça l’arrange. Mais pas modérée lorsqu’il s’agit de défendre la religion islamique. Elle est la première à monter au créneau contre ceux qui deviennent, à ses yeux, des racistes ! Racistes ?

Quel Français n’a pas eu et/ou a un voisin, un collègue ou un ami arabe avec qui il entretient de bonnes relations ? Ce Français-là, n’est pas raciste !

Mais il est en droit de ne pas accepter certaines contraintes religieuses de ce musulman qui le mettraient mal à l’aise si elles sont pratiquées en sa présence.

Nous avons le cas des prières à n’importe quelle heure de la journée, pour des collègues de travail, par exemple. Ou encore le fait d’avoir obligatoirement fait disparaitre le porc des menus dans les restaus d’entreprises. Ou encore de supporter des femmes voilées dont on ne sait plus comment leur adresser la parole sans les regarder. Ou de ces hommes musulmans qui ne supportent pas la présence d’une femme non voilée même si elle n’est pas musulmane.

Et, maintenant il y a le burkini qui nous empoisonne !

Et toutes ces simagrées, à but essentiellement provocateur, ces musulmans s’en servent et s’en resservent pour nous imposer leurs us, coutumes et religion, nous poursuivant jusque dans les tribunaux et, pour faire bonne mesure, exiger du Conseil d’État qu’il tranche… en leur faveur, comme il se doit.

Nous ne savons pas encore ce qui nous sera annoncé cet après-midi. Mais ne vous faites aucune illusion.

Cette « affaire d’Etat » a pris trop d’ampleur. Connaissant les réactions prévisibles de l’une et l’autre partie, le Conseil d’Etat jugera en fonction des réactions prévisibles et uniquement de celles-là, pas du fond, de la forme ni de la législation en vigueur.

S’il avalise l’interdiction, c’est une guerre des pro-islamiques contre la France non islamique qui s’ensuivra. On a déjà eu ça, en France. Depuis 2015, on connaît !

S’il avalise le port du burkini comme il l’a fait précédemment de tous les autres vêtements religieux islamiques, les Français seront très, très en colère… mais ils fermeront leurs gueules. Et ils continueront de rouspéter sans faire de vagues.

A votre avis ? Pour qui penchera le plateau de la Balance ?

Danièle Lopez

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 18:59

Burkinis et chemisettes des Scouts interdits : réactions totalement opposées !

Publié le 26 août 2016 - par

burkini-interdit

Si j’ai bien tout compris des pleurs, piaillements, cris hystériques, menaces et glapissements des pro-burkini ; à savoir les musulmans dits modérés (mais prenant un malin plaisir à provoquer des incidents aptes à leur faire endosser illico leur uniforme de victimes) et la flopée de dégénérés hypocrites et traîtres à leurs semblables, qui les soutiennent contre vents et marées… le fait de voir interdire de plages par plusieurs maires de France, ce très « seyant » et « hygiénique » costume folklorique, dont le rôle est paraît-il de garantir la pudeur des baigneuses ainsi affublées, serait proprement scandaleux, pour ne pas dire raciste et nauséabond venant de la part de maires qui eux souhaitent tout simplement protéger la vie de leurs administrés, justement en temps de guerre.

burkini- contre-chemisette-scout

Pourtant, faut-il précisément le rappeler, qui donc nous l’a déclaré cette guerre sur notre sol, en perpétuant d’ignobles attentats plus sanglants les uns que les autres ???

De féroces Inuits, des régiments de Bouddhistes sanguinaires, des hordes de curés et bonnes-sœurs Cathos parcourant les rues en tendant la joue droite à ceux qui ont frappé leur joue gauche (ou inversement) aux terrifiants cris de « Jésus est amour, aimez-vous les uns les autres » ?

Rien de tout cela mesdames et messieurs les éternels mécontents, revendiquant l’adoption de vos usages barbares d’un autre âge par les nations vous ayant accueillis, vous ou vos parents, sans la plus petite intention de vous soumettre à leurs propres lois et coutumes !

definition-de-l-islam

Rien de tout cela parce que, en un mot comme en cent, ce sont les « vôtres », et uniquement les vôtres qui passent l’essentiel de leur temps à nous emmerder pour que nous nous résignions à nous laisser envahir sans broncher, et vous laisser nous imposer vos inepties, tant vestimentaires, nutritionnelles, relationnelles … pour faire court, dans tous les domaines de la vie où vos meneurs prétendent mettre leur nez !

D’ailleurs je ne comprends toujours pas pourquoi vous vous obstinez à rester dans ces pays occidentaux, et accessoirement en France, où règne d’après vous la plus ignoble stigmatisation envers vos frères et sœurs, victimes chaque jour d’amalgames épouvantables et injustes … et ce malgré l’interdiction de l’un de vos puissants protecteurs … le premier ministre lui-même (euh … avant qu’on n’entre en période pré-électorale, où bizarrement il commence à modérer ses propos) !

Pourquoi avez-vous quitté vos si adorables pays d’origine pour venir en grand nombre, vivre dans des pays tellement décriés par vos pairs, et pourquoi persistez-vous ainsi à braver la souffrance, vous qui n’avez aucunement la fibre des martyrs (si l’on excepte les décervelés croyant dur comme fer que se faire exploser leur vaudra les faveurs de 72 vierges au paradis d’Allah), vous êtes masos ou quoi ?

Autre questionnement important, face à votre comportement incompréhensible pour les citoyens légitimes de ces contrées impures et dévoyées ; pourquoi, vous des gens prétendus si pudiques et discrets, passez-vous l’essentiel de votre temps à vous faire remarquer par des accoutrement d’un autre âge, des coutumes d’arriérés et des agissements spectaculaires (prière de rue pour n’en nommer qu’un seul), aptes à vous démarquer du commun des mortels, au lieu de vous fondre dans la masse en adoptant nos us et coutumes ?

Pourquoi après chaque attentat, vous arrangez-vous toujours pour vous attribuer le rôle de victimes souffrant encore plus que les autres … si ce n’est précisément pour faire rapidement oublier que jamais (ou alors extrêmement rarement) vous ne vous souciez de pleurer sincèrement la mort des mécréants visés, pas plus que vous ne condamniez sans ambiguïté les odieux attentats de vos semblables … et non en entonnant seulement le dérisoire « l’islam c’est pas ça ! », parce que, si, justement l’islam c’est ça et uniquement ça !

Car figurez-vous que contrairement à beaucoup d’entre vous qui pratiquez aveuglément un simulacre de religion, sans même vous donner la peine de creuser un peu le sujet … nous autres les mécréants, nous l’avons fait et sommes en possession de preuves irréfutables, figurant noir sur blanc (ou sur vert ? à vérifier) dans votre livre maudit, incitant sans aucun doute possible à « tuer tous les mécréants » !

Et ce n’est pas parce que nos traitres et couards dirigeants vous lèchent scandaleusement les babouches depuis des lustres et se couchent lamentablement devant chacune de vos nouvelles revendications, que vous devez en conclure que tous les citoyens sont dans le même état d’esprit ; la réaction des Corses face à vos provocations, n’étant que l’avant-première de ce qui vous attend, partout en France, si vous persistez à tirer sur une corde passablement usée et en passe de casser définitivement et brutalement !

burkini-solitaire

Aurions-nous besoin d’autres preuves que cette photo pour démontrer que les exhibitions de burkinis, partout en France, aussi bien dans les piscines que sur nos plages, ne sont rien d’autre qu’un nouveau maillon de la conquête de notre pays par la pieuvre islam, et ce par l’intermédiaire de ses petites soldates arrogantes et stupides ?

Primo une femme musulmane, pratiquante au point de porter les oripeaux prétendus protéger sa pudeur (prescriptions de mâles, machos et obsédés sexuels au point de croire tous les hommes atteints de ces tares) ne serait pas seule, mais obligatoirement accompagnée d’un homme, à plus forte raison en terrain « ennemi » au beau milieu d’un groupe de kouffars … sauf à être précisément en « service commandé » pour afficher la couleur, en l’occurrence celle de l’islam !

Secundo, rien dans l’attitude ce cette femme, sans serviette de bain, ni siège, sac, livre … (l’attirail habituel des baigneurs se rendant à la plage), se pavanant au centre d’un groupe, apparemment de « non musulmans », ne peut être qualifié de pudique, mais bien au contraire de pur exhibitionnisme, venue là justement pour « se faire voir » … pour la pudeur et la discrétion qui va de paire … vous repasserez  !

Alors la « créatrice » du burkini peut bien accuser la France de « ne pas avoir compris » le pourquoi de cette tenue, il semblerait qu’au contraire, nous ayons reçu le message 5 sur 5, et que cette fois, après tant de lâchetés de nombreux maires face aux incessantes revendications islamiques, votre nouveau « missile » soit tombé sur un os, en la personne de quelques-autres, courageux et suffisamment patriotes pour veiller à faire respecter nos lois, suivis en cela par certains magistrats (enfin !) preuve que la goutte d’eau qui fera déborder le vase de  l’exaspération est pour bientôt.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/la-france-na-pas-compris-le-burkini-estime-sa-cr%C3%A9atrice/ar-BBw0hSc?li=AAaCKnE&ocid=spartanntp

http://www.lepoint.fr/societe/burkini-sur-les-plages-le-tribunal-administratif-de-nice-enfonce-le-clou-22-08-2016-2063081_23.php

Rappelons également qu’au Maroc, pays islamiste s’il en est, le burkini est par mesure d’hygiène, totalement prohibé dans certaines piscines. Mais exactement comme les voiles, burqa, hidjab … dont il est la suite logique, celui-ci n’est qu’un des nombreux maillons de la conquête de l’islam, utilisant pour cela, comble de l’ironie, celles que par ailleurs il se complait à abaisser, humilier, infantiliser …

burkini-interdit-au-maroc

Mais ce qui est rageant c’est qu’au-delà des polémiques soulevées ici et là, par les pro-burkini, pour se victimiser comme à leur fâcheuse habitude, au lieu de comprendre et d’accepter les raisons de ces interdictions …il faut rappeler que d’eux-mêmes les responsables du mouvement scout en France, ont pris des mesures aux lendemain du plan Vigipirate, en interdisant aux scouts et Guides de France, de porter leur uniforme !

chemisette-scout

En avril dernier, sur une vidéo de TVLibertés, Hervé Juvin, essayiste et économiste français, auteur de « La grande séparation », qui avait annoncé « bientôt en France des persécutions antichrétiennes », dénonçait cette interdiction notamment à Houilles (78) ;  les responsables du mouvement scouts de Houilles se sont bien évidemment empressés d’accuser l’extrême droite de colporter de faux bruits : « Non, les scouts de Houilles n’ont jamais été interdits de porter leur chemise. » tout en reconnaissant que : « Nous pensons qu’un amalgame a été fait suite à l’interdiction nationale des Scouts et Guides de France de laisser les jeunes se rassembler en chemise et foulard dans les lieux publics dans le cadre du plan Vigipirate en cours … »

 

https://www.youtube.com/embed/zGfhxkcstew

http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/les-scouts-de-houilles-interdits-duniforme-cest-faux-et-vrai-a-la-fois,262083

Nous arrivons donc à l’aberration suivante : pour se protéger de terroristes pullulant sur notre territoire, les autorités scouts se sont crues obligées d’interdire de port de l’uniforme lors de rassemblements publiques … pendant que sur nos plages et dans nos piscines, des crétines s’exhibent dans le dernier uniforme de leur condition d’inférieures, afin de mieux nous « habituer » à ces nouveaux marqueurs !

Avons-nous entendu l’armée des objecteurs de conscience habituels (assos, journaleux, politicards …) monter au créneau  pour défendre les pauvres Scouts et Guides de France injustement stigmatisés  ???

Poser la question, c’est déjà y répondre !

Démonstration est donc faite, que ce sont des citoyens français qui d’eux-mêmes prennent des mesures de prudence afin d’éviter d’attirer l’attention des fous de la ceinture explosive ou de l’égorgement sauvage … pendant que les « frères et sœurs » des fous d’Allah ne pensent qu’à ruer dans les brancards dès que l’on ose toucher à l’indécent étalage de leurs stupides coutumes !

Très mauvais calcul car la coupe est pleine et les kouffars français sont chaque jour moins enclins à gober les simagrées de cette engeance, incapable de s’exprimer dans leurs pays d’origine, mais toujours aux avant-postes pour exiger que l’Etat français (malheureusement représenté par des couards) cède à tous leurs caprices !

Sachant bien que si nous laissons faire, voici exactement ce qui nous attend :

 

Personnellement, n’ayant pas l’intention d’aller m’exhiber en bikini sur les plages de pays islamiques, par respect pour leurs propres coutumes, il va de soi que c’est férocement que j’attends qu’en face « on » fasse de même chez nous … sinon, fini les discussions sans fin ; retour au bled et puis basta !

Et ZUT (en mal poli) à notre couard ministre de l’Intérieur se vautrant toujours devant les diktats des muzz … et qui se fâche quand on le traite d’islamo-collabo !

Josiane Filio

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 18:56

Liberté d’expression : l’étau se resserre contre RL et RR

Publié le 26 août 2016 - par

 

 

Notre liberté d’expression, liberté occidentale par excellence, déjà mise à mal par de nombreuses dispositions législatives dont la légitimité mériterait d’être débattue, fond dans la pratique comme neige au soleil.

Plus exactement, et de moins en moins de personnes ne sont dupes à ce sujet, cela dépend de quel côté de l’échiquier politique se situent les propos tenus par les justiciables qui font les frais de procédures intentées à leur encontre.

Ainsi, Riposte Laïque et Résistance Républicaine, qui ont chacun en ce qui les concerne eu à se défendre devant des juridictions de jugement pour des articles et/ou des propos tenus par certains de leurs membres, voient s’accumuler les plaintes et les procédures depuis peu, au point qu’il convient de s’interroger quant à la volonté de certains de museler une parole qui n’entrerait pas dans la droite ligne du « politiquement correct » – pour ne pas dire de la pensée unique promue par une caste politique corrompue – à quelques mois des élections présidentielles et législatives.

A la manoeuvre, des associations dites « anti-racistes », ayant de facto la faculté de décider qui peut dire quoi et comment, par la capacité que la Loi leur octroie d’ester en justice en l’absence de toute plainte ou constitution de partie civile d’un particulier, mais aussi des personnalités politiques telles que Bernard Cazeneuve ou Anne Hidalgo.

Il convient de souligner que les sites de ré-information en général ont rencontré un succès grandissant ces dernières années, pour diverses raisons, dont la principale consiste en une présentation de l’actualité différente du traitement fait par les médias traditionnels, et parfois même du traitement de certaines informations passées sous silence.

Ce phénomène de société inquiête en haut lieu. En effet, à l’heure où les médias français ont pour la plupart perdu toute indépendance, soit du fait de ceux qui en sont les propriétaires, soit du fait des subventions publiques qui leur permettent de survivre, nos élites ont perdu l’habitude de se faire vertement critiquer. Et elles le font savoir, en utilisant la Justice (dont l’indépendance est elle aussi discutable), afin de faire condamner ceux qui oseraient s’affanchir du discours officiel.

En somme, et bien que ceux qui en sont à l’origine s’en défendent, il est clair que nous assistons aujourd’hui à des procès politiques, permis par une législation qui ne garantit par tant la libre expression qu’elle ne la limite, au gré de l’interpétation souveraine, pour ne pas dire arbitraire, de certains juges, saisissant l’opportunité de « se farcir » quelques personnes étiquetées ( à tort ou à raison) trop à droite à leur goût. Et d’en faire des exemples.

En effet, il convient de rappeler que les dispositions de la Loi du 29 juillet 1881 dite « sur la liberté de la presse » dont les articles répriment les incitations à la haine, à la violence ou à la discrimination, ne sont pas d’interprétation stricte, et que si la Cour de Cassation a tenté de définir dans une jurisprudence particulièrement abondante les contours de l’élément intentionnel requis dans toute infraction, les magistrats du fond ont la fâcheuse habitude de calquer celui-ci sur la seule orientation politique du prévenu, en lieu et place de sa volonté coupable.

Ainsi, à l’heure où tout est mis en oeuvre pour diffuser un message que nombre de concitoyens fustigent du fait de ne l’avoir que trop entendu, et que l’ont pourrait résumer en deux expressions devenues indigestes : « le vivre ensemble » et « pas d’amalgame », l’accent est mis sur les poursuites judiciaires quasi systématiques de tout discours n’allant pas dans ce sens. Au point qu’il convient, dans certains cas, de parler d’un véritable acharnement.

A ce rythme là, il sera bientôt impossible de dénoncer en France certaines réalités à l’origine de problèmes fondamentaux ayant des répercussions gravissimes sur la vie quotidienne de nos compatriotes, sous peine d’être détruit socialement par des condamnations judiciaires, et au mieux d’être ruiné par les frais d’avocat.

Cela n’est bien entendu pas valable pour les militants et sympathisants d’extrème gauche dont les appels à la haine, à la violence, et parfois même l’apologie du terrorisme, demeurent largement impunis. C’est inacceptable dans un Etat de droit, derrière lequel se retranchent d’ailleurs ceux qui ont la mission de persécuter certains tout en fermant les yeux et les oreilles sur les propos tenus par d’autres. Il ne se passe plus une semaine en France sans que cela ne soit vérifié.

La seule issue semble passer par une refonte de notre législation en vigueur afin de consolider cette liberté fondamentale qu’est notre liberté d’expression. Un rapport du think tank « Génération Libre », rédigé en 2013, abonde dans ce sens : https://www.generationlibre.eu/wp-content/uploads/2013/12/liberte-d-expression.pdf

Il semble cependant que nous nous orientons dans le sens inverse, comme tend à le prouver les propositions récentes de deux sénateurs : François Pillet (LR) et Thani Mohamed Soihili (PS) : http://www.breizh-info.com/2016/07/20/46749/senat-liberte-dexpression-internet-menacee-soilihi-pillet

Il se pourrait donc que ceux qui résistent avec pour seule ambition d’informer la population en toute indépendance soient promis à un avenir digne des dictatures les plus sombres.

Sébastien JALLAMION

Président de l’Association Nationale de Défense Egalitaire de la Liberté d’Expression (ANDELE)

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 18:53

Burkini : le Conseil d’Etat contre les Français

Publié le 26 août 2016 - par

 


Je ne suis pas surpris par le délibéré rendu par le Conseil d’État à propos des interdictions municipales de maires de villes balnéaires où des femmes étaient venues délibérément se baigner dans une tenue qui n’avait rien en soi de provocante mais était en fait une provocation lancée par les mouvements musulmans. Immédiatement se sont émus des artistes du CAC 40 et la Ligue des droits de l’homme n’a pas perdu une seconde pour instruire une plainte. Elle était accompagnée d’un autre mouvement Conseil contre l’islamophobie dont l’énoncé en dit long sur les intentions internes de ceux qui l’animent.

Les juges du Conseil d’État, se sont montrés conformes à l’état d’esprit de ceux qui étaient en charge dans les années 1940 ; ceux-là ne se sont pas élevés contre l’obligation faite aux Juifs Français de porter l’étoile de manière à pouvoir les distinguer des autres français. Ils ne se sont pas élevés et n’ont pas émis la moindre protestation ; ils se sont tus !

Je les ai vus à l’œuvre pendant le procès des survivants de la déportation contre la SNCF. J’ai vu leur façon odieuse d’instruire les actions des plaignants.

En refusant de trouver un juste milieu à l’affaire du Burkini et en déboutant les maires de leur interdiction, plus que jamais et avec éclat, les juges du Conseil d’État ont définitivement installé sur notre territoire, le voile, la nourriture hallal, le burkini et tout le reste. Soyons lucides, aujourd’hui la France, qui ne veut pas disparaître vient de perdre une immense bataille. Cela ne signifie pas que les Français patriotes ont perdu la guerre !

Raphaël Delpart

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 18:49

Plainte contre Christine Tasin : que les Juifs de France pulvérisent la Licra !

Publié le 26 août 2016 - par

 

La plainte ignoble de la LICRA contre Christine TASIN, présidente de Résistance Républicaine, est l’ignominie de trop.

http://ripostelaique.com/jakubowicz-goldman-licra-kapos-islamistes.html

Au niveau de sa direction nationale, la LICRA est une officine, marionnette du pouvoir. Elle est chargée de faire croire aux Juifs naïfs ou idiots, encore en France, que ceux qui protestent contre les déséquilibrés, et autres assassins, tous musulmans, sont plus dangereux que les nazislamistes.

La LICRA ne peut pas défendre les Juifs contre l’antisémitisme, tout en attaquant ceux qui luttent contre sa principale cause.

Par conséquence, nous demandons à chaque Juif de protester avec véhémence contre cette officine collabo, dans les synagogues, centres communautaires et autres milieux juifs. Nous empêcherons les membres de la LICRA de s’y exprimer, ès qualité.

Le nouveau président du CRIF prétend être plus réaliste, à propos de l’antisémitisme actuel en France. Donc nous lui demandons de désapprouver officiellement cette plainte. Nous lui demandons aussi de suspendre toutes les actions entreprises par les précédents dirigeants du CRIF contre « Résistance Républicaine » et « Riposte Laïque ». Ces deux mouvements n’étant ni racistes, ni encore moins, antisémites.

Nous condamnons les décisions honteuses et nuisibles du président national de la LICRA. Nous déplorons que ce sinistre individu s’exprime dans les ultimes média prétendus juifs en France. Nous lui opposons notre plus profond mépris.

Merci de diffuser et de partager largement ce communiqué dans votre entourage.

Charles DALGER

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 18:44

Le Conseil d’Etat donne son aval à la propagation de la propagande musulmane

Publié le 26 août 2016 - par

 

Resistants-collabos-une-lutte-a-mortLe Conseil d’Etat a donné son avis (1). Saisi par la Ligue des droits de l’homme (LDH) et le Comité contre l’islamophobie en France (CCIF), il s’est prononcé, vendredi 26 août, contre l’arrêté « anti-burkini » de la commune de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes). C’est une défaite pour la Résistance au totalitarisme islamique. Par-delà l’argumentation juridique, les conseillers, malgré les attentats et la forte croissance du nombre de burkinis ou de foulards, n’ont toujours rien compris à la nocivité de ses tenues.

Pourtant à l’image de Florian Philippot, qui ce 26 août sur les ondes de RMC, a évoqué l’interdiction de tous les signes religieux ostensibles dans l’espace public en cas de victoire du FN en 2017, de plus en plus de Français prennent conscience de l’intolérable prosélytisme que constituent ces affichages de voiles et foulards islamiques. Et même si l’avis du Conseil d’Etat ciblait le burkini, la même logique est à l’œuvre en ce qui concerne le voile.

Le voile et le burkini sont des drapeaux ambulants qui imposent la propagande de l’islam dans l’espace public. C’est un harcèlement auquel sont soumis quotidiennement les Français. L’exhibition de ces tenues est analogue à une campagne électorale permanente en faveur de l’islam.

Cette exhibition va à l’encontre de l’esprit de la loi de 1905. En effet si l’article 28 de cette loi « interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions », c’est bien pour qu’aucune religion ne puisse marquer son territoire dans l’espace public, afin qu’elles n’exercent aucune pression et influence sur les passants.

1905

Ne parlons pas non plus du caractère discriminant, sexiste et séparatiste de ce foulard islamique, portant atteinte aussi bien à la dignité de la femme, en sous-entendant que la femme est impure par l’expression de sa féminité, qu’à la dignité de l’homme en l’assimilant à un étalon prêt à sauter sur toutes les femmes.

Mais au lieu d’être alertés par l’extension du danger du totalitarisme islamique, les conseillers d’Etat ont préféré capricieusement axer leur réflexion sur la notion de liberté. Ils ont considéré que « l’arrêté litigieux a ainsi porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ».

Ce faisant, ces conseillers ont fait preuve de confusion mentale. En quoi la liberté de conscience de ces burkinibées est-elle remise en cause ? Elles peuvent toujours déclarer leur croyance, pratiquer leur culte dans un espace privé. Par contre on leur demande de ne pas harceler autrui dans l’espace public.

De la même manière, il ne leur est pas empêché d’aller et venir sur la plage si elles revêtent une tenue non religieusement ostentatoire. Si on raisonne de la même manière que ces conseillers, il est alors attentatoire à la liberté d’aller et venir des naturistes, que de légiférer en interdisant le naturisme !

La mauvaise foi est manifeste à travers la façon dont les conseillers ont appréhendé la notion d’ordre public : « Il ne résulte pas de l’instruction que des risques de trouble à l’ordre public aient résulté, sur les plages de la commune de Villeneuve-Loubet, de la tenue adoptée en vue de la baignade par certaines personnes. […] En l’absence de tels risques, l’émotion et les inquiétudes résultant des attentats terroristes, et notamment de celui commis à Nice le 14 juillet dernier, ne sauraient suffire à justifier légalement la mesure d’interdiction contestée. Dans ces conditions, le maire ne  pouvait, sans excéder ses pouvoirs de police, édicter des dispositions qui interdisent l’accès à la  plage et la baignade alors qu’elles ne reposent ni sur des risques avérés de troubles à l’ordre  public ni, par ailleurs, sur des motifs d’hygiène ou de décence. »

Donc pour eux, il est hors de question de tenir compte des attentats commis en France. Faudrait-il attendre qu’un trouble à l’ordre public ait été commis à Villeneuve-Loubet pour que le maire de cette commune ait le droit de sortir un arrêté ? Faut-il attendre que chaque maire de France attende l’accident ?

Leur ingénuité s’explique en grande partie par le refus de voir que ces tenues constituent une propagande et un soutien à l’islam de Mahomet. Or la liberté d’expression n’est pas la liberté de manifestation. Celle-ci est pleinement encadrée. Qui supporterait d’être en permanence confronté à des slogans politiques, en croisant des militants qui les tiendraient. Personne ! La démocratie ne serait plus viable. On n’a connu cela que dans les régimes totalitaires. C’est pourtant ce type de harcèlement que nous subissons avec les foulards islamiques & co qui sont en campagne électorale permanente !

Le droit est fait par le peuple. Donc le combat continue. A nous de faire prendre conscience à encore plus de Français que les 64 % de Français déjà opposés au burkini sur la plage, que le port du voile est un harcèlement et un message politique anti-républicain ! Et la loi sera modifiée. La liberté a ses limites et elle ne peut donc être étendue à la propagation d’une idéologie opposée à l’exercice de la pleine liberté pour les non-musulmans.

Jean Pavée

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 19:29

En Tunisie aussi, la bataille du burkini fait rage

Publié le 25 août 2016 - par

 

BurkiniTunisieAux yeux des Tunisiens,  ces dernières vacances d’été n’ont pas été des plus joyeuses.

Un été douloureux pour les nombreuses populations du sud tunisien privées d’eau potable pendant de nombreuses semaines avec une chaleur torride ! Certains disaient «  même que sous Ben Ali nous n’avons pas eu ça, quatre années de sécheresse  de suite. Elles n’ont pas provoqué la catastrophe de manque d’eau potable de cette année », bien qu’elle soit largement utilisée par les nombreux hôtels à un point de surconsommation !

La  frange littorale de Hammamet au nord du pays, Sousse au Sahel, en passant par Zarzis et Djerba dans le sud – vitrine estivale mondialement réputée – a fait parler d’elle et a connu cette saison d’été  au niveau des plages, un spectacle des plus navrants ; une lutte fratricide  pour ne pas dire une cohabitation musclée entre certains hôteliers décidés d’interdire le port des maillots de bain des femmes voilées, connus aussi sous le terme « burkini », les femmes voilées revendiquant leur droit de disposer de leur corps, poussées et soutenues par des organisations radicales de mouvance Nahdaoui. Le tout sous les yeux du simple citoyen venant comme à l’accoutumée passer une journée ou quelques nuits quand le budget familial serré le permet ! Sans oublier naturellement l’heureux touriste qui vient découvrir la Tunisie, pays « de la révolution au Jasmin » et qui cherche le calme des plages et des piscines.

En fait de quoi s’agit-il au juste ?

Il s’agit en toile de fond de ce spectacle, de femmes de tous âges. Anges de l’enfer, portant  plusieurs milliers de centimètres carrés de tissus de toutes couleurs véhiculant plusieurs millions de microbes voulant par le forcing évoluer à leur guise aussi bien à la plage que dans les piscines ! Le côté amusant, c’est que ce « libe burkini  » a pris toutes les couleurs ; rose, bleu, vert… qui mettent les formes généreuses en relief, et semble crier : « Ana houna, regardez -moi ». Du coup la minorité passe inaperçue « hamdoullah »remarquait une nageuse !

Alors que certaines villes des côtes françaises, Cannes, Nice en passant par l’Allemagne (qui considèrent que l’interdiction du burkini est venue pour des raisons « d’intégration) ont sorti les registres et les lois d’interdiction  qui ont fait  rapidement mouche !

Naturellement, la Tunisie – occupée par la formation de son nouveau gouvernement – n’a pas pris de position officielle en matière d’interdiction, eu égard au chaos social et économique qui secoue le pays et l’envie d’avoir le maximum de touristes pour la saison, surtout nos voisins algériens ! S’agissant de ce fléau, le burkini est plus que jamais  un sujet à la fois complexe, sensible et tabou, avec beaucoup d’acteurs en présence : Annahdha et ses alliés, le Qatar, les wahhabites de l’Arabie Saoudite, les Deischs et les autres formations qui se proclament « pour un Islam moderne et démocratique creusé dans les ténèbres», sans oublier les hôteliers « islamisés » et les juntes au pouvoir proches du courant Nahdhaouis !

A l’inverse et d’après les informations non confirmées, cinq députés islamistes koweïtiens ont présenté une proposition prévoyant un an de prison et une amende de 3 500 dollars pour les femmes se présentant en maillot de bain sur les plages. Ils suggèrent d’amender le code pénal pour pouvoir infliger ces sanctions aux « impudiques »…

Restant dans le registre du fameux burkini, je trouve que son acceptation pose un énorme problème, parce que, sur le problème sécuritaire, c’est inadmissible aujourd’hui  de se baigner à côté de « croque-morts » difficiles à identifier ! Deuxième argument, il est également invraisemblable qu’une silhouette portant sur son corps des millions de microbes incrustés dans le tissu « du paradis semble-t-il ! » plonge dans une piscine pleine d’enfants et d’adultes sans se soucier des conséquences sanitaires et hygiéniques. Nous avons là les principes clés, révélateurs et convaincants pour régler le compte de ces « Anges de l’Enfer » : Sécurité, hygiène et salubrité publique !

Alors dernière appréciation du fléau tel qu’il se présente aujourd’hui en Tunisie, nous n’avons pas attendu cette mode maudite fabriquée par les Nahdahouis et leurs complices des pays du Golfe, alliés de la France, et entre autre les Wahhabites, pour interdire dans nos piscines le port du caleçon pour les raisons que j’ai évoquées, et cela depuis le règne de feu Président Habib Bourguiba.

Donc, les accrochages, les agitations, les dénigrements et les provocations des minables « Anges de l’enfer » et aussi les politiques et les notables des pays musulmans fascistes ressemblent à un couscous royal, « celui qui vient le premier rafle le gros morceau et le bon vin ! ».

Ceci pour dire que la question fondamentale ici ne relève pas de l’Islam, mais de la pauvreté d’esprit et la confusion qui règnent dans nos sociétés sous-développées, mais aussi en occident. Ce sont aussi ces esprits des ténèbres qui faussent la donne et entraînent autant que faire se peut la haine et l’hostilité entre les peuples !

Sur un autre versant, il faut être honnête, il y a là un danger majeur qui menace aujourd’hui aussi bien vos pays que les nôtres, vos institutions et vos enfants que les nôtres, si on veut regarder les choses en face ! Donc le mot d’ordre serait de protéger notre progéniture, nos patries et nos villes, des violences et des hors la loi ! La solution vient dans la fortification de la société civile à notre sens !

Quant à la Tunisie « pays de la révolution au Jasmin ; appellation fabriquée de toute pièce en France, les dés sont jetés maintenant et son destin est incertain ! Le burkini est devenu en quelques semaines un vêtement de propagande pour certains en piscine et à la plage. Une femme, s’adressant à la télévision au peuple tunisien assoupi, disait, parlant de cette tenue : « Eh bien voilà un autre exemple de l’islamisation rampante de la société tunisienne, continuez à dormir ! »

Ali Zribi

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 19:25

Les Trotskistes d’Allah de NPA manifestent leur soutien au burkini antiraciste…

Publié le 25 août 2016 - par

 

NPAmanifestanteProfitant de leur université d’été, qui se tenait pas loin de là, les trotskistes d’Allah de NPA (ancienne LCR de Besancenot) ont organisé une manifestation sur la plage de Leucate, et devant la mairie, pour protester contre le maire, qui avait fait un arrêté anti-burkini.

Rappelons que ces islamo-collabos avaient fait parler d’eux en présentant une candidate voilée aux élections régionales, dans l’Hérault, en 2009, ternissant à jamais leur image.

Ils sont régulièrement aux côtés de la raciste Houria Bouteldja, et n’hésitent pas à manifester leur soutien au peuple palestinien aux côtés du Hamas, qui, dans son programme, veut juste éradiquer les juifs, rayer Israël de la carte et imposer un Etat religieux.

Bien sûr, NPA se dit anti-raciste, anti-fasciste et féministe.

https://www.youtube.com/watch?v=-e7m_Fd1sME

Cela n’a pas empêché ces éternels lèche-babouches de soutenir l’offensive de l’uniforme de l’islam sur les plages, en organisation une baignade toute habillée de l’ensemble de leurs militants (ce qui nosu permet de constater que, pour une université d’été, ils ne sont plus guère nombreux).

Parmi les mots d’ordre, on remarquera « Ni trop vêtus, ni pas assez, c’est aux femmes de décider ». Slogan particulièrement imbécile, qui laisse entendre qu’on pourrait se baigner nue, dans les lieux publics, si les femmes le décident. Mot d’ordre particulièrement démagogue, qui laisse entendre que, face à l’offensive des soldats d’Allah, un Etat n’a pas le droit de légiférer.

A écouter la prise de parole particulièrement gratinée d’une caricature de féministe, à la fin du rassemblement, qui voit du racisme dans un arrêté interdisant l’uniforme religieux sur une plage. Bref, si on écoute sa logique, porter le burkini est un acte antiraciste… Imbécile ! Et cela se dit féministe !

Bref, les Trotskistes d’Allah sont incurables, et seront devant l’Histoire d’éternels collabos. Mais on le savait déjà…

Martine Chapouton

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée