Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 06:57
 
Blason IsraelBlason IsraelShalom Israël
Bandeau Murailles 597x123
15 août 2017
La Parole prophétique

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 
Il y a plusieurs façons de discréditer la Bible. L'une est de la falsifier grossièrement, comme le fait le Coran. Dalid Boubaker aurait dit : "Les Juifs ont modifié le Texte sacré et substitué Isaac à Ismaël". Qui peut croire à de telles inepties, quand on sait que l'islam est apparu au 7e siècle... Grâce à Dieu, en 1947, la découverte des parchemins de Qumran (1) confirment, s'il le faut, que la Bible n'a en aucun cas été modifiée. Quelle merveilleuse découverte, juste avant la création de l'Etat hébreu ! Dieu savait que les détracteurs d'Israël feraient tous leurs efforts pour discréditer la Bible, la réalité du Dieu d'Israël, et par conséquent la légitimité du peuple juif d'habiter sa terre ancestrale.
 
Une autre façon de discréditer la Bible est d'ôter toute valeur prophétique à la Parole de Dieu, et de faire de la Bible (Tanakh + NT), un livre d'histoires juives plus ou moins trafiquées, une compilation de légendes. Soit la Bible est "la Parole de Dieu", digne de foi, soit elle est mensongère. 
 
Dans nos livres d'Histoire, nous entendons parler de la gloire du "siècle des lumières" (18e siècle), qui apporte la prééminence de la pensée et de la raison sur l'obscurantisme moyenâgeux, et sur la superstition religieuse. C'est l'apogée de l'Humanisme. Malgré de nombreux points positifs (touchant la vie humaine ou la démocratie), on doit remarquer l'effort systématique des philosophes et grands érudits de faire passer la Bible sous le rabot de la "critique radicale". Cela s'est poursuivi jusqu'au 19e et 20e siècle avec des hommes comme Darwin (théorie de l'évolution), Renan, Wellhausen (2). On passait au crible de la pensée libérale les Écritures saintes.
 
La critique radicale
L'un des objet de cette critique porte sur la valeur prophétique. 
Cyrus1
Exemple : les passages d'Esaïe 44:28, 45:13 parlent de Cyrus (Koresh) que Dieu appelle son "oint": « Je dis de Cyrus: Il est mon berger, et il accomplira toute ma volonté; il dira de Jérusalem: Qu'elle soit rebâtie! Et du temple: Qu'il soit fondé! ». 

Esaïe est du 8e siècle av. J-C, et Cyrus interviendra seulement deux siècles plus tard en faveur du peuple juif, permettant le retour de l'exil, la reconstruction des murailles de Jérusalem et celle du Temple.
Alors, les exégètes ont décidé de dire qu'il y a "deux Esaïe", le premier ayant écrit les chap 1-39, le deuxième, les chap 40 à 66. Et l'on va dire que le "2e Esaïe" a écrit et compilé ses écrits lors de l'exil, après les événements de Cyrus. Le tour est joué, la prophétie a été annihilée, Esaïe n'est plus un vrai prophète.
 
Autre exemple : Concernant le NT et la chronologie des Evangiles, la "norme" dans l'Eglise est de dire que ceux-ci ont été écrits après la destruction du Temple en 70 ap. J-C. Cela enlève toute valeur prophétique aux paroles mêmes de Jésus : lorsque des disciples parlaient de la beauté du Temple et des belles pierres, Jésus répond : « Les jours viendront où, de ce que vous voyez, il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée...» (Luc 21:5). 
Jésus avait prédit la destruction du Temple par les Romains, et prévenu les croyants d'alors de sortir de la ville avant que tout cela n'arrive (Luc 21:20-24). 
 
Pour contrer la valeur prophétique des paroles de Jésus, les exégètes ont décrété que les Évangiles ont été écrits et compilés après 70. Claude Tresmontant, un philosophe hébraïsant, a démontré dans son ouvrage "le Christ Hébreu" que cette chronologie est mensongère.  Il préconise la chronologie suivante : Matthieu, autour de la mort de Jésus, Jean autour de 36, Luc entre 40 et 60, et Marc entre 50 et 60. 
L'ordre "officiel" est le suivant : Matthieu 85-100, Marc 65-70, Luc 70-90, Jean 90-120. 
 
Relisons les prophètes !
Il est phénoménal de voir la justesse des prophéties données dans la Bible concernant les temps que nous vivons ! Il n'y a pas longtemps, un prêtre m'a gentiment dit que j'étais trop "littéraliste", qu'en somme je prenais trop la Bible au mot. Hélas, depuis Saint Augustin, les chrétiens ont trop souvent lu la Bible selon l'interprétation allégorique, remplaçant Israël/Jérusalem par Eglise, etc. Cela a donné la théologie de remplacement.
 
La Bible est la Parole de Dieu, et elle est prophétique ! En Esaïe 66, il est dit : « Qui a jamais entendu pareille chose? Qui a jamais vu rien de semblable? Un pays peut-il naître en un jour? Une nation est-elle enfantée d'un seul coup? A peine en travail, Sion a enfanté ses fils! »
Et oui, l'Etat hébreu est né le 14 mai 1948, la prophétie s'est accomplie ! Et oui, Esaïe a aussi prédit qu'Israël vendrait ses fruits et sa technologie de par le monde (Es 27:6). Et oui, la Bible a dit que Jérusalem serait le centre du monde, avec le Temple rebâti : « Et il arrivera, à la fin des jours, que la montagne de la maison de l'Eternel sera établie sur le sommet des montagnes, et seraélevée au-dessus des collines; et les peuples y afflueront » - Michée 4:1. 
Amen, qu'il en soit ainsi - GF
 
note1(1) Un travail de datation portant sur plus de 690 manuscrits indique que 448 d'entre eux ont été copiés au 1er siècle, alors que 224 ont été copiés dans la période 150 - 50 av. J.-C. Le rouleau d'Isaïe A, le plus ancien manuscrit hébreu complet connu d'un livre biblique (Livre d'Isaïe) a été écrit au IIe siècle av. J-C (wikipedia)
note2(2) L'exégète allemand Julius Wellhausen a systématisé une hypothèse ("documentaire") pour prouver que la Torah a été écrite par différents auteurs (et non par Moïse) à différents moments dont celui de l'exil et du temps de Esdras. La véracité du texte est ainsi sapée à la base.
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans shalom israel
commenter cet article
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 17:37
Bandeau Murailles 597x123
22 juillet 2017
Le Mont du temple est à Israël !

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 
Alors qu'à cause du terrorisme islamique, depuis des années, on est obligé de passer sous les portiques et obligé de se faire fouiller..., alors qu'au Vatican, au Kotel, ou à la Mecque même, les pèlerins se soumettent bien volontiers à passer sous les portiques, voilà que les Arabes musulmans en Israël refusent les détecteurs à l'entrée du Mont du Temple, et hurlent au blasphème.
 
Quel bon prétexte pour proclamer une intifada et tuer des Israéliens! Durant le repas de shabbat, une famille israélienne queFrance 2 appelle "des colons"- faut-il appeler les Alsaciens, les Niçois, ou les Savoyards des "colons" ? - a été poignardée par un jeune Arabe. Déjà le 14 juillet, deux soldats druzes (des musulmans aimant Israël!) sont assassinés lors d'un attentat prémédité, avec des armes à feu cachées dans la mosquée sur le Mont du Temple. Tout a été filmé par les caméras de sécurité et cela prouve que quatre hommes ont agi intentionnellement pour tuer des policiers.
Les officiers Hayil Satawi et Kamil Shanaan assassinés le 14 juillet 2017
Voilà la cause première de ces portiques.
 
Les responsables concernant cette réaction insensée de colère sont principalement les leaders religieux, dont le Mufti de Jérusalem, qui appellent à l'intifada pour "défendre El-Aqsa". Mahmoud Abbas en profite pour renchérir et accuser Israël de changer le statu quo de l'Esplanade... Affirmons-le clairement : Israël a toute souveraineté sur le Mont du temple : le général Moshé Dayan en 1967 avait confié la gestion des lieux saints au comité religieux jordanien, le Waqf, "pour préserver la paix", mais Israël en gardait le contrôle. En outre, avec les récentes résolutions de l'Unesco déclarant ce lieu "musulman", les Islamiques se sentent forts et enfoncent le clou pour déstabiliser Israël. (voir cet article)
 
Le Mont du Temple, éternel prétexte pour attaquer Israël
- Le 26 sept 1996, le PM Netanyahou achève le tunnel du Kotel, permettant qu'il débouche dans la Via Dolorosa. Pour ceux qui se rappellent combien c'était difficile de se croiser dans ce tunnel étroit, on comprend l'utilité de cette décision. Et pourtant, cela a provoqué l'ire des Musulmans qui ont hurlé au blasphème, provoquant des émeutes qui ont fait une centaine de morts. En France, des députés pensaient même qu'Israël avait creusé une route sous l'Esplanade !
- Le 28 sept 2000, Arafat profite de la visite du PM Ariel Sharon sur l'Esplanade pour déclencher la 2e Intifada - cette visite était prévue et organisée avec le Waqf.
- Il y a 66 ans, le 20 juillet 1951, le roi Abdallah I de Jordanie est assassiné par un Palestinien sur le Mont du Temple ! Le meurtrier était un Arabe de Jérusalem (voiralyaexpress). Aujourd'hui, le Parlement jordanien félicite les terroristes ayant tué les policiers. 
 
Le Mont du Temple, dernière pièce de puzzle du tableau messianique
Dans la Bible, en 2Samuel 24:24 et 1Chron 21:25, nous voyons que le roi David achète l'aire d'Ornan, le roi Jébusien. Cela correspond à l'Esplanade du Temple qui verra l'édification du Temple de Salomon, une merveille à l'époque de la reine de Saba. 
« Oui, l'Eternel a choisi Sion, Il l'a désirée pour sa demeure: C'est mon lieu de repos à toujours; J'y habiterai, car je l'ai désirée... Là j'élèverai la puissance de David, Je préparerai une lampe à mon oint » - Psaume 132
L'enjeu du Mont du Temple est très élevé car, c'est le lieu où le Messie-Roi rentrera avec puissance et gloire pour établir Son règne ! L'espérance est à la hauteur de l'enjeu. 
« Il me conduisit à la porte, à la porte qui était du côté de l'orient. Et voici, la gloire du Dieu d'Israël s'avançait de l'orient. Sa voix était pareille au bruit des grandes eaux, et la terre resplendissait de sa gloire... » - Ezéchiel 43
 
Nous nous associons de tout cœur à la douleur des familles et de tout le peuple d'Israël, et nous prions avec le roi David : "Seigneur, tu te lèveras, et tu auras compassion de Sion... car le temps d'avoir compassion d'elle est à son terme" - Ps 102
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans shalom israel
commenter cet article
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 07:31
Après la shoah, la délégitimation

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 
 "Voici, le méchant prépare le mal, il conçoit l'iniquité, et il enfante le mensonge" - Psaume 7:15.
 
L'Unesco continue ses délires et déclare sans sourciller que le Caveau des Patriarches est musulman. On croit rêver - mais non ! Une résolution critiquant la politique d'Israël à Jérusalem a été votée à l'Unesco. Les Etats-Unis, l'Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la République tchèque et l'Estonie sont les six pays qui s'y sont opposés (JForum.fr). La France "s'est abstenue", ce qui signifie qu'elle s'en lave les mains, ou pire qu'elle reconnaît implicitement la thèse islamique.
Les Etats islamiques qui votent contre Israël sont "pardonnables", sachant combien l'idéologie de l'islam est basée sur la tromperie, le mensonge et la haine d'Israël.
 
Mais les nations occidentales, qui connaissent la Bible hébraïque ?!... Macpéla ou le caveau à Hébron est devenu la propriété de Abraham il y a 4000 ans, payée "400 sicles d'argent" aux Hittites : "Le champ d'Ephron à Macpéla, vis-à-vis de Mamré, le champ et la caverne qui y est, et tous les autres abresqui sont dans le champ et dans toutes ses limites alentour, devinrent ainsi la propriété d'Abraham..." - Genèse 23:17
A Macpéla furent enterrés Abraham et Sarah ; selon la tradition, sont également là les tombeaux d'Isaac et Rébecca, Jacob et Léa. Quand à la ville d'Hébron, on sait qu'il y a 3000 ans, le roi David y fut sacré roi de Juda (2 Samuel 2), et la ville devint sa capitale.
 
L'ambassadeur d'Israël aux Nations unies, Danny Danon, a sévèrement condamné le vote de l'UNESCO : « Cette tentative de séparation des liens entre Israël et Hébron est honteuse et offensante, et élimine le dernier reste de crédibilité de l'UNESCO. Dissocier Israël des lieux de sépultures des patriarches et des matriarches de notre nation est un étalage hideux de discrimination et un acte d'agression contre le peuple juif » - timesofisrael.com
 
Après la shoah, la délégitimation d'Israël
Il est incroyable de réaliser que, 80 ans après la tentative du meurtre systématique de tous les Juifs d'Europe, nous assistons à une attaque systématique d'Israël. Tous les coups sont permis, et l'Europe, sauf quelques nations courageuses, accepte toutes les compromissions, et se comporte en dhimmi. Mais est-ce la seule excuse ? N'y a-t-il pas derrière cette volonté partisane et veule de plaire à tout prix aux Musulmans, un sentiment plus fort d'antisémitisme primaire ?... 
martin luther king
Le pasteur Martin Luther King était au clair avec cela, avec la lettre écrite à  un jeune homme « ...Tu déclares, mon ami, que tu ne hais pas les Juifs, que tu es seulement antisioniste. A cela je dis, que la vérité sonne du sommet de la haute montagne, que ses échos résonnent dans les vallées vertes de la terre de Dieu : quand des gens critiquent le sionisme, ils pensent Juifs, et ceci est la vérité même de Dieu ... 
L'antisémitisme, la haine envers le peuple juif, a été et reste une  tache sur l'âme de l'humanité »
 
 
Du 6 au 14 juillet 1938 à Evian, Hitler a proposé à l'Occident de se débarrasser de "ses Juifs" - 32 pays étaient représentés, mais aucune nation n'accepta de lever le petit doigt pour recueillir les Juifs allemands. La presse allemande, triomphante, a titré au lendemain de la conférence : « Juifs à vendre ; même à bas prix, personne n'en veut ! ». 
Singulièrement aujourd'hui, c'est une immigration musulmane qui asphyxie l'Europe. 
Mais ces choses ne seraient-elles pas préméditées dans le but de briser l'Occident qui déjà perd toutes ses valeurs morales, jusqu'à son identité, en imposant ad fine le "Nouvel Ordre mondial"? (Apo 13). Je crois que nous en sommes là, les ténèbres commencent à couvrir la terre.
 
Israël, l'Etat refuge !
Contrairement à l'époque des nazis, où les Juifs étaient pourchassés comme des bêtes, aujourd'hui, Israël est une nation forte avec de vraies valeurs, une Torah comme fondement, une armée, une vision, celle de bénir l'humanité, et une protection divine. 
Et Dieu dit à Israël :  « Lève-toi, resplendis, car ta lumière arrive. Et la gloire de l'Éternel se lève sur toi... Car voici, les ténèbres couvriront la terre, et l'obscurité profonde, les peuples. Mais sur toi se lèvera l'Éternel, et Sa gloire sera vue sur toi. Et les nations marcheront à ta lumière» - Es 60:1-3
 
A Israël, 'hazaq ve'emats - "Fortifie-toi et prends courage"
 Aux chrétiens, soutenez Israël !
"Vous n'êtes pas montés sur les brèches pour protéger la maison d'Israël..." - Ez 13:5
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans shalom israel
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 12:05
Un prêtre au service de la république

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 
Quand la France mêle politique et religion en Israël
Sur cette photo se saluent le Consul général de France Pierre Cochard et le Père directeur de l'Ecole biblique de Jérusalem, le Père dominicain Jean-Jacques Pérennès. Entre les deux se trouve le Père jésuite Luc Pareydt, Conseiller au Affaires religieuses du Consulat général de France - un Jésuite au service de la république laïque. Ces images émanent d'une émission de France 2 diffusée le dimanche 25 juin 2017.
 
La France, gardienne des lieux saints
La République française est la seule puissance étrangère à posséder des biens dans Jérusalem - la France est "gardienne des Lieux saints" : « L'aventure des croisades achevée en 1291, la France est l'une des premières puissances européennes à se voir de nouveau accorder des privilèges au Levant, lorsque François 1er (1) signe en 1536 avec Soliman le Magnifique le traité des Capitulations. Le traité, suivi par d'autres, confie à la France la protection des lieux saints et des chrétiens de l'Empire... Une trentaine de ces "messes consulaires" se déroulent dans l'année, et notamment le 14 Juillet. La célébration religieuse d'une fête révolutionnaire et républicaine peut surprendre, mais l'on n'est pas à un paradoxe près à Jérusalem. Outre ces messes catholico-républicaines et les privilèges religieux du consul général, la France est aussi la seule puissance étrangère à posséder des biens fonciers dans et autour de la ville. » - Le Figaro 14/09/2010
 
Israël est "un Etat d'occupation"
Ce sont les paroles du Père jésuite Luc Pareydt : "Israël est un Etat d'occupation" ! Le rôle de ce prêtre est de veiller à la "protection" des communautés catholiques. Curieusement, selon lui, les seuls ennemis de ces communautés sont les "colons juifs"... et l'Etat hébreu, qui voudrait notamment rétablir l'impôt foncier. La France bénéficiait déjà du privilège d'exemption de ces taxes sous l'empire ottoman. 
Selon ses dires, le journaliste ayant fait le reportage aurait bien voulu aller du côté israélien, mais le Prêtre ne lui a montré que la partie palestinienne, et l'autre coté du Mur, où bien sûr Israël n'est pas bien vu. Et le Père Pareydt de décrier le Mur séparant certaines communautés des quartiers de vie ; hélas, jamais il n'a été dit que, grâce à ce Mur honni, les attentats à Jérusalem ont été drastiquement réduits, de même, que les premiers responsables sont les Palestiniens eux-mêmes. 
 
Une théologie perverse
Les propos acerbes et non diplomatiques de Luc Arbeydt ne sont que le reflet d'une idéologie perverse acceptée par beaucoup et notamment du Vatican. Elle revient à dire qu'Israël n'a aucune légitimité sur la terre d'Israël, et pire, que les problèmes rencontrés par les chrétiens au Moyen-Orient sont la faute des Juifs ! 
Je cite "question plus" : "Le Vatican a accusé Israël non seulement pour l'exode des chrétiens des territoires contrôlés par les Palestiniens, mais aussi pour le sort des chrétiens dans tout le Moyen-Orient. La déclaration, qui a servi de base au dernier synode du Vatican, a également été créée par des évêques arabes du Moyen-Orient, qui ont soutenu que l'occupation des terres revendiquées par les Arabes d'Israël est à l'origine de la plus grande partie de l'oppression subie par les chrétiens la région. Ils ont suggéré qu'en l'absence d'une «occupation», les forces islamiques radicales à travers le Moyen-Orient perdraient leur base de soutien et cesseraient de causer des problèmes aux chrétiens".
 
Dire, comme l'affirme l'archevêque grec-melchite Boutros, que Jésus a annulé la promesse "d'une terre promise pour un peuple choisi, Israël", est un non-sens et un mensonge caractérisé. Le mot "Israël" apparaît 67 fois dans le Nouveau Testament. « Quand Hérode fut mort, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, en Egypte, et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, et va dans le pays d'Israël, car ceux qui en voulaient à la vie du petit enfant sont morts. Joseph se leva, prit le petit enfant et sa mère, et alla dans le pays d'Israël » - (Matt 2 :20-21). Il est bien question d'Israël et non de la Palestine...
De même, lors de l'Ascension, les disciples demandèrent à Jésus : "Est-ce en ce temps que tu rétabliras le Royaume d'Israël ?" (Actes 1:6). Oui et amen, le Royaume d'Israël sera rétabli, à la venue du Messie-Roi, à Jérusalem-capitale d'Israël.

La Chrétienté hélas a perdu aujourd'hui toute crédibilité, elle est en dhimmitude, 
avec le souci constant de plaire à l'Islam. 
Puissent les vrais chrétiens s'appuyant sur la vérité biblique se lever !
"Tout celui qui n'aura pas l'amour de la vérité, tombera sous une puissance d'égarement" - 2Thess 2:11. 
 
note1(1) On doit rappeler que les Croisades "chrétiennes" (exactions barbares de 1095 à 1290) ont été une terrible malédiction pour les Juifs européens- nombre de communautés juives sur le passage des Croisés, ont été massacrées et décimées, sans parler des milliers de Juifs assassinés à Jérusalem... "le 15 juillet 1099, les Juifs de Jérusalem résistent aux Croisés et se réfugient dans une synagogue ; ils y sont brûlés vifs lors de la prise de cette ville par les troupes chrétiennes de Godefroy de Bouillon. Les chrétiens rétablissent l'interdiction aux Juifs d'habiter Jérusalem. Un nouveau massacre de Juifs se produira lors de la prise de Haïfa en 1104 (wikipedia).
Concernant le roi François 1er qui, nous apprend-on à l'école, a été un bienfaiteur des arts, sachons qu'il a fait massacrer 3000 Vaudois (Protestants). « Trois mille morts, près de sept cents hommes envoyés aux galères au large de Marseille, des villages dévastés, des femmes violées, des enfants vendus... Tel est le triste spectacle qu'offre le Luberon 15 ans à peine avant les guerres de Religion. En avril 1545, François Ier ordonne au baron d'Oppède de mener à Mérindol 3 000 soldats qui remontaient des guerres d'Italie et d'éradiquer l'hérétique Eglise évangélique vaudoise, par peur de la montée du Protestantisme - (Le Point)
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans shalom israel
commenter cet article
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 06:55



"Sur tes murs Jérusalem, J'ai placé des gardes.
Ils ne se tairont ni jour ni nuit.
Vous qui la rappelez au souvenir de l'Eternel, point de repos pour vous !"

Esaïe 62:6


http://img.constantcontact.com/letters/images/1101093164665/religious_symbolic_pageLeafWhite.gif

 

Shalom Israël

 

 

 

Pour la cause de Sion

19 juin 2017

 
 

 

 

 

http://files.constantcontact.com/0fcc91ba001/6e3f2e42-522f-43ae-b783-8cc8b6c4b304.jpgLes célébrations pour la libération de Jérusalem se poursuivent. "Les sons et lumière" sont éblouissants, illuminant la ville de David ; un vrai festival.

Israël continue toujours de vivre, malgré les tensions.

 

Jérusalem demeure "une coupe d'étourdissement pour les peuples d'alentour", une "pierre pesante pour tous les peuples" (Zach 12). Mais Dieu garde Sa main sur Israël, et il s'adresse également aux "nations", à ceux qui connaissent la Bible et peuvent comprendre quelle est "la Cause de Sion" (Jér 50:34), qui est aussi celle de Dieu. Est-elle la nôtre ?...

 

"Si je t'oublie, Jérusalem, que ma droite m'oublie !"

 

Nous pouvons aider Israël, au travers de ses enfants. Actuellement trop d'enfants sont en détresse ; et en ce temps d'été, ils ont aussi besoin de vacances ; aidons-les.

...................................................................................................................................................................

 

Collecte pour les enfants d'Israël

 

 

http://files.constantcontact.com/0fcc91ba001/ac2362d7-0d63-4242-82f9-7f880f853b3b.png

 

Jeunes de Tsedek

BESOINS : il est bon que les chrétiens se mobilisent pour aider Israël, ses enfants et leurs familles. Vous pouvez le faire, par chèque, par virement bancaire ou via Paypal, au travers de "Shalom Israël" - voir les coordonnées en bas du message.

 

Nous travaillons depuis plusieurs années en direct avec différentes associations s'occupant de jeunes en détresse comme Negba, ou Tsedek (voir la lettre de Tsedek). Nous souhaitons contribuer à l'effort des ces associations qui vivent de dons, et notamment en cette période de l'année, offrir à des enfants quelques jours de vraies vacances.

 

"Une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle allaite ? N'a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ?

Quand elle l'oublierait, moi, je ne l'oublierai point.

Voici, Je t'ai gravée sur mes mains ; tes murs sont toujours devant mes yeux"

Esaïe 49:15

http://files.constantcontact.com/0fcc91ba001/c15a98fd-b699-4b36-ab62-0c80f2f14316.png

Jeunes de Negba

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans shalom israel
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 07:43
Trump à Jérusalem

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ
 
Bien sûr, on aurait aimé entendre une reconnaissance sur la légitimité de Jérusalem-capitale d'Israël, avec le déménagement de l'Ambassade US... La venue de Donald Trump mérite cependant d'être saluée : c'est la première fois en effet qu'un président de Etats-Unis vient en Israël pour sa première sortie du pays... et l'on sent une telle harmonie entre les deux pays... c'est une joie certaine de voir Israël être apprécié et respecté par la plus grande des nations. 
 
En Tribune, nous faisons suivre le message donné par Donald Trump en Arabie saoudite - il vaut la peine d'être lu et relu, car ce message est fort et démontre un vrai courage. Ce serait bien que les leaders européens s'en inspirent. Puisse le voile des peuples tomber concernant cette religion de mort qui gangrène le monde.
 
« L'Eternel des armées prépare à tous les peuples, sur la montagne (de Sion), un festin ... Et, sur cette montagne, Il anéantit le voile qui voile tous les peuples, la couverture qui couvre toutes les nations » - Esaïe 25:6-8
 
Etoile T            Etoile T            Etoile T
 
En Arabie Saoudite, Donald Trump a décapité 50 pays musulmans
le 22 Mai 2017
 
A Riyad, devant le roi d'Arabie saoudite et 50 dirigeants de pays musulmans, le Président américain a fait un discours historique, puissant et sans compromis, d'une intelligence, d'une finesse et d'un réalisme que personne n'a jamais osé prononcer. Trump s'est adressé au monde musulman comme s'il parlait à des enfants, de façon ferme mais respectueuse.
 
Il a donné aux dirigeants musulmans réunis une leçon de morale, tout en insistant sur le fait que « l'Amérique ne cherchera pas à imposer son mode de vie sur les autres, mais à tendre la main dans un esprit de coopération et de confiance ». En expliquant qu'il n'entend pas que les Etats-Unis leur dictent ou tentent de réformer leur façon de vivre - un virage à 180° par rapport aux néo-conservateurs qui voulaient démocratiser l'Irak, ou à celui d'Obama qui voulait incliner l'Amérique en direction de l'islam, Trump a habilement malaxé le cuir des leaders pour les préparer à entendre ce qu'il est venu leur dire...
 
Les dépêches ont été très oublieuses des parties les plus importantes de son discours : l'évocation du christianisme, du judaïsme, d'Israël et de Jérusalem, du terrorisme islamique. Avec élégance et fermeté, le Président américain a fait ce qu'aucun homme politique occidental n'avait jamais fait ni même songé à faire : il a remis à leur place 50 leaders musulmans, y compris le roi d'Arabie saoudite, médusés, subjugués par autant de force et de résolution, alors que son prédécesseur leur faisait des courbettes.
 
Après le narratif banal du roi Salman (Islam religion de paix et de tolérance bla bla bla), Trump a consacré la première partie de son discours à - littéralement - passer la brosse à reluire au roi d'Arabie pour ses « mots extraordinaires », l'accueil fabuleux que le « magnifique royaume d'Arabie » lui a réservé, et dont « les mots ne rendent pas justice de la grandeur de ce remarquable lieu et l'incroyable hospitalité qui lui a été offerte ».
Puis Trump est passé à la partie la plus intéressante - et réjouissante - au plan géopolitique, dont voici les extraits les plus significatifs :
 
« Notre but est de former une coalition de nations qui partagent le désir d'écraser l'extrémisme et d'apporter à nos enfants un futur d'espoir qui honore Dieu. Et cette réunion historique et sans précédent de leaders - unique dans l'histoire des nations -est un symbole envoyé au monde de notre respect mutuel et de notre commune volonté.
[...]
Hier, nous avons signé des accords par lesquels le royaume va investir près de 400 milliards de dollars dans nos deux pays et créer plusieurs milliers d'emplois en Amérique et en Arabie saoudite.
[...]
Plus tard aujourd'hui, nous allons à nouveau marquer l'Histoire en ouvrant un nouveau Centre destiné à combattre l'idéologie extrémiste  - situé ici, dans la partie centrale du monde islamique. Ce nouveau centre, unique en son genre, représente une déclaration claire que les pays à majorité musulmane doivent être à l'avant-scène du combat contre la radicalisation, et je veux exprimer ma gratitude au roi Salman pour sa puissante démonstration de leader.
[...]
Nous ne sommes pas ici en donneur des leçons - nous ne sommes pas ici pour dire aux autres peuple comment ils doivent vivre, ce qu'ils doivent faire, ce qu'ils doivent être, ou qui ils doivent vénérer. Au lieu de ça, nous sommes ici pour offrir un partenariat - basé sur nos intérêts et nos valeurs communs - la poursuite d'un meilleur futur pour chacun de nous.
[...]
Les jeunes garçons et filles musulmans devraient être libérés de la peur, être à l'abri de la violence, et les innocents protégés de la haine. Et les jeunes hommes et femmes musulmans devraient avoir la possibilité de construire une nouvelle ère de prospérité pour eux-mêmes et les leurs.
 
Avec l'aide de Dieu, ce sommet marquera le début de la fin pour ceux qui pratiquent la terreur et répandent leur vile croyance. Et par la même occasion, nous prions pour que cette rencontre unique puisse un jour être évoquée comme le début de la paix au Moyen-Orient et peut-être, même partout dans le monde. Mais ce futur ne peut être atteint que si l'on vainc le terrorisme et l'idéologie qui le pousse.
[...]
Le vrai coût de l'Etat islamique, d'Al Qaeda, du Hezbollah, du Hamas, et de tant d'autres, ne doit pas seulement être compté en nombre de morts. Il doit aussi être compté en générations de rêves disparus. Chaque fois qu'un terroriste tue un innocent, et invoque fallacieusement le nom de Dieu, cela devrait être une insulte envers tout croyant. Les terroristes ne vénèrent pas Dieu mais la mort.
 
Ceci n'est pas une bataille entre différentes fois, entre différentes sectes ou différentes civilisations. C'est une bataille entre des barbares criminels qui cherchent à éliminer la vie humaine, et des personnes décentes, de toutes les religions, qui cherchent à la protéger.
 
Ceci est une bataille entre le bien et le mal.
 
Quand nous découvrons les scènes de destruction après un attentat terroriste, nous ne voyons pas les signes que ceux qui ont été tués étaient juifs ou chrétiens, chiites ou sunnites. Quand nous voyons le flot de sang innocent pénétrer cette terre ancienne, nous ne pouvons pas voir la croyance ou la secte ou la tribu des victimes -nous ne voyons qu'une chose : ils étaient des enfants de Dieu dont la mort est une insulte à tout ce qui est saint.
 
Mais nous ne pourrons vaincre ces forces du mal que si les gens de bien sont unis et forts - et si tout le monde dans cette salle remplit une part équitable des responsabilités qui lui incombe et assume sa part du fardeau. Le terrorisme s'est étendu dans le monde. Mais le chemin de la paix commence exactement ici, sur cette terre ancienne, cette terre sacré. L'Amérique est prête à vous assister dans la poursuite de nos intérêts communs et de notre sécurité commune.
 
Mais les nations du Moyen-Orient ne doivent pas attendre que l'Amérique écrase cet ennemi pour eux. Les nations du Moyen-Orient devront décider quel genre de futur ils veulent pour eux-mêmes, pour leurs pays, et pour leurs enfants.
C'est un choix entre deux futurs - et c'est un choix que l'Amérique ne PEUT PAS faire à votre place. Et cela veut dire aussi se dresser ensemble contre le meurtre d'innocents musulmans, l'oppression des femmes, la persécution des juifs, et le massacre des chrétiens. Un meilleur futur n'est possible que si vos nations se débarrassent du terrorisme et des extrémistes. JETEZ-LES DEHORS.
 
JETEZ-LES HORS de vos lieux de culte.
JETEZ-LES HORS de vos communautés.
JETEZ LES HORS de vos terres saintes, et
JETEZ-LES HORS DE CETTE TERRE.
 
Les pays musulmans doivent être prêts à assumer leurs responsabilités, s'ils veulent que nous vainquions le terrorisme et que nous envoyions cette idéologie perverse dans l'obscurité. Chaque pays de cette région a un devoir absolu de s'assurer que les terroristes ne trouvent aucun abri sur leur sol.
[...]
Cela veut dire affronter honnêtement la crise de l'extrémisme islamique et les groupes terroristes islamiques qu'il inspire. Et cela veut dire aussi se dresser ensemble contre le meurtre d'innocents musulmans, l'oppression des femmes, la persécution des juifs, et le massacre des chrétiens.
[...]
Du Liban à l'Irak et au Yémen, l'Iran finance, arme et entraîne des terroristes, des milices, et d'autres groupes extrémistes qui sèment la destruction et le chaos partout dans la région. Pendant des décennies, l'Iran a jeté de l'huile sur le feu des conflit sectaires et sur la terreur. L'Iran est un gouvernement qui parle ouvertement de meurtre de masse, qui promet de détruire Israël, qui hurle mort à l'Amérique, et apporte la ruine de nombreux leaders et nations présents dans cette salle.
 
Tant que le régime iranien ne sera pas d'accord pour être un partenaire pour la paix, toutes les nations doivent travailler pour isoler l'Iran, refuser son financement du terrorisme, et prier pour le jour où le peuple iranien aura le gouvernement juste et droit qu'il mérite.
[...]
Les leaders religieux doivent être très clairs là dessus : la barbarie n'apportera aucune gloire - l'adoration du mal ne vous apportera aucune dignité. Si vous choisissez le chemin de la terreur, votre vie sera vide, votre vie sera courte, et VOTRE ÂME SERA CONDAMNÉE. [Ici, je dois faire une parenthèse importante : peu de gens savent que le musulman très pratiquant ne craint pas la mort, contrairement à l'Occidental, il craint l'enfer. Et c'est exactement à cette crainte cauchemardesque que le Président Trump fait référence ici]
 
Pendant des siècles, le Moyen-Orient a été le lieu où vivaient côte à côte les chrétiens, les musulmans et les Juifs. Nous devons pratiquer la tolérance et nous respecter les uns les autres à nouveau - et faire de cette région un endroit ou chaque homme ou femme, quelque soit sa foi et son ethnie, puisse vivre dans la dignité et l'espoir. [Songez que Trump dit cela devant le roi d'Arabie saoudite et de 50 pays musulmans qui ont chassés les Juifs et les chrétiens et traitent les femmes comme des êtres de seconde zone]
 
Dans cet esprit, après avoir conclu ma visite à Riyad, je me rendrai à Jérusalem etBethléem, puis au Vatican - pour visiter de nombreux lieux saints des trois religions abrahamiques. Si ces trois religions peuvent se joindre et coopérer, alors la paix dans ce monde est une chose possible - y compris la paix entre les Israéliens et les Palestiniens. Je rencontrerai le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas.
[...]
Mais aucune discussion pour écraser cette menace terroriste ne serait complète sans mentionner le gouvernement qui donne aux terroristes - un lieu protégé, un soutien financier, et la stature sociale dont ils ont besoin pour recruter. C'est un régime qui est responsable pour beaucoup d'instabilité dans la région. Je parle évidemment de l'Iran.
 
Serons-nous indifférents à la présence du mal ? Serons-nous là pour protéger nos citoyens de cette violente idéologie ? Laisserons-nous son venin se déverser sur nos sociétés ? Le laisserons-nous détruire les lieux les plus saints de la terre ? Si nous ne confrontons pas cette terreur mortelle, nous savons quel futur nous aurons - plus de souffrance et de désespoir. Mais si nous agissons - si nous quittons cette magnifique salle unifiés et déterminés à faire ce qui est nécessaire pour détruire cette terreur qui menace le monde - alors il n'existera aucune limite pour notre futur et nos citoyens.
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans shalom israel
commenter cet article
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 05:36
Israël en fête !

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 
Après avoir pleuré ses morts, avec Yom hashoah et Yom hazikaron, Israël se réjouit enfin avec la Fête de l'Indépendance - Yom Haatsmaout. Après avoir énuméré les noms des disparus, ceux de la Shoah, et ceux des guerres comme ceux des attentats, Israël se donne le droit de fêter la vie, et de danser !
La Bible dit : "Tu seras rétablie, vierge d'Israël, tu auras encore tes tambourins pour parure, et tu sortiras au milieu des danses joyeuses !" - Jérémie 31:4. Ainsi, il y a plus de 2500 ans, le prophète anticipait ce temps de liesse.  
 
Jérusalem, la ville de Dieu
Ce logo du jubilé dessinant le chiffre 50, ci-dessus, allie avec art le lion de Juda, la harpe du roi David et les murailles sur lesquelles veillent "les gardes", symbolisé par le magen David. 
Nul ne peut contester, pas mêmes les Arabes, le fait qu'Israël et Jérusalem ont un destin particulier, et que 'El 'Elyon - le Très Haut, veille sur Israël, cette nation honnie et jalousée, et sur cette cité à qui le monde refuse le droit d'en faire sa capitale.
Le 14 mai 1948 (le 5 Iyar 5708 dans le calendrier juif), accomplissait la prophétie d'Esaïe (66:8) vieille de 2600 ans. Et le 7 juin 1967 (le 28 Iyar 5727), alors que la Jordanie attaquait la ville, Israël libérait la ville de David et la réunifiait (lire les combats héroïques par les paras israéliens dansourielpost). Nous savons que Jérusalem fut prise par les guerriers du roi David, du temps où elle s'appelait Jébus (lire 2 Sam 5:6-12, et 1 Chron 11:4-9). 
Déjà dans la Torah, Dieu avait prédestiné la ville sainte comme étant "le lieu (HaMaqom) que l'Eternel a choisi pour y faire résider Son nom" (Deut 12:5,11,14,18,21,26). 
C'est dans cette même ville que le Messie devant établir un vrai Royaume de paix et de justice, se présentera et imposera Son règne : "Ses pieds se poseront en ce jour sur le mont des oliviers en face de Jérusalem" (Zach 14:4). Et le Seigneur de gloire entrera dans le Temple reconstruit : "Et la gloire du Dieu d'Israël s'avançait de l'orient... et entra dans la maison (HaBeit) par la porte du côté de l'orient" (Ezéchiel 43) - c'est la Porte Dorée, ou Porte de la miséricorde, se trouvant en face des innombrables tombes juives sur le Mont Sion, dans l'attente de la Résurrection. 
 
La preuve par les nations !
Le monde ne cesse de vouloir délégitimer Israël ! Le jour même de Yom Haatsmaout, étrangement , la énième résolution contre Jérusalem. Cet entêtement si ridicule confirme ce qui a été prédit par le prophète Zacharie, il y a plus 2500 ans : « Parole de l'Eternel : Je ferai de Jérusalem, une coupe d'étourdissement pour tous les peuples (arabes) des alentours... et une pierre pesante pour tous les peuples » - Zach 12:2-3. 
"Vingt-deux États se sont prononcés en faveur de cette résolution. Vingt-trois autres se sont abstenus dont la France et l'Espagne. Dix pays  ont voté contre dont l'Italie, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Grèce, l'Ukraine, le Togo, la Lituanie, les Pays-Bas ou encore l'Allemagne" - (lemondjuif.info). 
Honte à la France ! Comme le souligne le CMJ, le Congrès mondial, à l'adresse de la France : 
"France, comment réagiriez-vous si l'UNESCO déplaçait votre capitale ?"
Bravo aux quelques pays qui ont su dire "non" ! Les autres récolteront la fureur de l'Eternel. 
 
"Dites, quel est votre secret ?"
« Je suis l'Eternel, votre Dieu, qui vous ai séparés (distingués) des peuples, afin que vous soyez saints, à moi » - Lév 20:26. 
Israël fait la fête dignement et follement, quelle que soit l'humeur des nations. "Les enfants d'Israël danseront encore dans les rues de Jérusalem", disait Jérémie. 
 
Israël se porte bien ! "A l'occasion de Yom Haatsmaout, le ministre de l'Economie Elie Cohen a annoncé qu'Israël a été classé à la 21e place mondiale sur 187 pays pour le PNB/hab... Le ministre note que la croissance israélienne a augmenté de 62% depuis l'an 2000, que le chômage est à son plus bas niveau historique et que l'entrée des orthodoxes sur le marché du travail subit une évolution positive" - lphinfo.com
 
Durant la Fête, Binyamin Netanyahou a parlé, terminant son discours par ces mots : "Tous les dirigeants du monde entier, lorsque je les rencontre, me demandent avec étonnement : «Dites, quel est votre secret ?». Et je leur réponds avec enthousiasme : notre secret, notre secret - c'est vous, les citoyens d'Israël! Les rêveurs, les entrepreneurs, les gens qui osent, des personnes chaleureuses avec un grand cœur! Juifs et non-juifs, nouveaux et anciens immigrants, citoyens d'Israël, il n'y a rien d'autre comme notre état, comme notre peuple. Joyeuse journée d'Indépendance, Israël!". 

J'ajouterais que le secret pour Israël est également d'être le "peuple de Dieu", et que le Créateur de l'univers a pour Israël "des projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance" - Jér 29:11. 
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans shalom israel
commenter cet article
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 04:35
 
Shalom Israël
Bandeau Murailles 597x123
24 avril 2017
Roglit, la mémoire pour la Vie

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 
Yom hashoah Ranimer la flamme du souvenir, revivifier la mémoire en Israël émane d'un impérieux devoir... Pour ne pas oublier, pour ne pas laisser mourir encore des millions d'êtres chers, parents, enfants, vieillards, disparus en fumée et en cendres, formant une multitudes de noms à jamais gravés sur des murs. 
Roglit est le Mémorial des Juifs de France : quelques 80 000 noms y sont inscrits, non plus par convois, mais par ordre alphabétique, regroupant ainsi les familles qu'il importe de faire revivre... le trou noir de la Shoah se doit d'être éclairé par l'énergie vivante du souvenir. 
 
Hélène le Gal, madame l'ambassadeur de France
Roglit est le passage obligé pour tout ambassadeur de France à l'occasion de Yom hashoah. Hélène le Gal n'a pas dérogé à la règle, et a affirmé d'emblée la responsabilité de la France, dont voici quelques mots : 
« Oui, la France est responsable de la déportation des Juifs de France... de la rafle du Vel d'Hiv'. 
Oui, la France a commis l'irréparable... Oui, elle a livré ses protégés à leurs bourreaux.
Les valeurs de la France ont été trahies, et son honneur n'a été sauvé que par les milliers de Justes qui ont caché et sauvé des centaines de Juifs....
L'antisémitisme n'est pas une opinion, mais une aberration... »
 
Ensemble, Hélène Le Gal et Beate Klarsfeld, ont rallumé la flamme du souvenir, avant que toute l'assemblée ne chante d'un seul coeur la Marseillaise et l'hymne israélien, l'Hatiqvah.
 
Beat Klarsfeld, la résistante
On se souvient de l'épisode incroyable de Beate Klarsfeld giflant le Chancelier allemand Kurt Kiesinger, ancien nazi au pouvoir en 1968. 
« Je suis une jeune Allemande, mariée à Serge Klarsfeld, et je suis révoltée contre l'injustice et l'impunité dont bénéficient d'anciens nazis en Allemagne, dont Kurt Georg Kiesinger, élu chancelier en 1966. Ce 7 novembre 1968, l'occasion m'est enfin donnée de faire ce geste symbolique » (lire son témoignage)
Ce geste, mûrement réfléchi, fut un symbole extrêmement fort pour Beate Klarsfeld, une revanche pour toutes les victimes du nazisme.
« Je lui ai asséné une gifle à toute volée ; il s'est pris le visage dans les mains. L'image est symbolique. Le geste l'est aussi : j'ai l'âge des filles d'anciens nazis qui voudraient, dans leur inconscient, infliger la même punition à leur père. Je suis arrêtée et condamnée à un an de prison ferme ! Je rappelle au juge ma double nationalité et je lui conseille de ne pas me jeter en prison. Une heure plus tard, je suis libre... Une semaine après, je me rends à Bruxelles pour faire campagne contre Kiesinger qui doit parler devant les dirigeants de l'Otan. Quand il prend la parole, les insultes pleuvent, l'obligeant à se taire. Sa carrière politique est ébranlée. En 1969, c'est Willy Brandt, un ancien résistant, qui devient chancelier. Il m'amnistie aussitôt. Aujourd'hui, la photo de la gifle se trouve au musée de l'Histoire allemande »
 
Les Klarsfeld sont une famille de résistants. Un article de La Croix nomme Serge et Beate Klarsfeld, les "architectes de la mémoire" 
« Le plus fondamental pour moi, a écrit Serge, est d'avoir fait rentrer dans l'histoire le rôle de Vichy dans la déportation des Juifs tout en montrant - j'insiste - qu'il y avait aussi d'autres Frances, celle des résistants, celle des Justes qui ont contribué à sauver près des trois quarts des juifs de l'Hexagone ».
L'autre grande réalisation de l'historien tient au Mémorial de la Déportation des Juifs de France. Grâce à un titanesque travail d'archiviste, Serge Klarsfeld a réussi à consigner les noms, destins et visages de chaque Juif de France déporté. 75 721 victimes ont ainsi été arrachées à l'oubli. Le Mémorial leur offre désormais une forme de sépulture symbolique.
De nos jours qui redeviennent sombres, souvenons-nous de cette gifle magistrale de Beate Klarsfeld, c'est un geste de résistant. En tant qu'amoureux d'Israël, l'on se doit d'imiter cette force de caractère, comparable aux héroïnes de la Bible - Déborah, Yaël, Tamar, ou Rahab - en étant forts face aux accusations des nations. Israël l'est aujourd'hui, il est non seulement un modèle de démocratie, mais une modèle de vie, car, malgré la shoah et tant de persécutions, le peuple juif respire l'amour de la vie et de l'espoir en l'humanité. 
 
Souviens-toi - Zakhor !Roglit1
Le Zakhor - "souviens-toi" est un commandement biblique - D.ieu interpelle le peuple juif : "Souviens-toi de ces choses, Jacob !" - Esaïe 44:20
Mais, il arrive aussi qu'Israël interpelle D.ieu : "Souviens-toi, Seigneur! de l'opprobre de tes serviteurs, souviens-toi que je porte en mon sein tous les peuples nombreux Souviens-toi des outrages de tes ennemis, ô Eternel ! De leurs outrages contre les pas de ton oint" - Psaume 89:51.
Si Israël est le peuple de la mémoire, c'est aussi pour en être le miroir des nations, rappelant à celles-ci la noirceur de leur âme, pour les amener à changer, en un ...  "plus jamais ça !".  
Toda raba, Israël !
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans shalom israel
commenter cet article
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 12:23

Une énième résolution...

 

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 

Birkat hakohanim - la bénédiction des cohanim
Les adversaires d'Israël et du Dieu de Jacob ne baissent pas les bras : le 1er mai, l'Unesco va à nouveau jeter Israël  à la vindicte des nations :
« Les pays arabes prévoient de contester la souveraineté israélienne sur toute la ville de Jérusalem lors de la prochaine réunion du Conseil exécutif de l'UNESCO à Paris, selon un projet de résolution obtenu par des responsables israéliens. Le texte, qui doit être soumis au vote le 1er mai prochain, stipule que "toute mesure prise par Israël, la Puissance occupante, pour imposer ses lois, sa juridiction et son administration à la Ville de Jérusalem, est illégale et donc nulle et sans valeur" ». Voir europe-Israel.org
 
Enfoncer le clou, et s'emparer de tout Jérusalem ?
« Avec ce texte, c'est la première fois que les pays arabes remettent en question la souveraineté israélienne sur la partie ouest de la ville. L'Algérie, l'Égypte, le Liban, le Maroc, l'Oman, le Qatar et le Soudan ont présenté à l'UNESCO la résolution au nom des Palestiniens... Le texte réaffirme par ailleurs que les lieux saints juifs tels que le tombeau des Patriarches à Hébron et le tombeau de Rachel à Bethléem font « partie intégrante de la Palestine ». Pour les musulmans, ces deux lieux saints aux yeux de l'islam sont désignés comme le "sanctuaire d'Ibrahim" (tombeau des Patriarches pour les Juifs) et comme la mosquée Bilal bin Rabah ». 
Déjà, l'Unesco, grande Institution de la Culture, avait allègrement prêté sa voix pour affirmer envers et contre toute vérité historique que le kotel et le mont du Temple étaient musulmans, ayant comme nouvelle appellation : le mur de Buraq et la mosquée Al-Haram Al-Sharif. 
 
A présent, c'est tout Jérusalem qui n'a plus rien de juif ! Quelle dérision ! Mais la Bible dit que l'Éternel se rit des nations :
« Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l'Eternel et contre son oint ? Brisons leurs liens, délivrons-nous de leurs chaînes ! Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d'eux. Puis il leur parle dans sa colère, Il les épouvante dans sa fureur : c'est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte ! » - Psaume 2. 
 
Les Etats-Unis reprennent la main
En même temps, nous voyons des changements radicaux : le règne Obama est désormais fini - un règne de huit ans qui a hélas permis :
  • l'essor des Frères musulmans et du Djihad, avec  les multiples "printemps arabes" qui ont fait boule de neige, apportant le chaos au Moyen-Orient, et le terrorisme islamique au premier plan,
  • la politique interventionniste de la Russie, ami de l'Iran et de Assad, qui lui permet d'avancer ses pions jusqu'aux frontières d'Israël, 
  • l'incroyable migration islamique en Europe provoquée par la montée du terrorisme islamique.
Trois mois après son installation aux commandes des Etats-Unis, Donald Trump met fin à la confusion. Le lancement d'une soixantaine de missiles "tomahawks" sur Homs suite à l'attaque chimique de Bachar el-Assad, cloue le bec aux détracteurs de Trump. 
Voilà donc "le retour de l'Amérique au Moyen-Orient ; les USA, seule superpuissance militaire mondiale. La Russie et Poutine, ramenés à leur dimension naturelle. La confiance des Arabes retrouvée en un raid. Un signal fort en direction de Téhéran et Pyongyang" - menapress.org.
 
Jérusalem, capitale d'Israël 
Poutine ne veut pas perdre la main : «... nous jugeons nécessaire de déclarer que nous considérons Jérusalem-Ouest comme la capitale de l'État israélien », lit-on dans un communiqué publié à Moscou, qui affirme d'un autre côté que Jérusalem-est doit être la capitale "du futur Etat palestinien" - coolamnews.com
Il est ainsi intéressant de voir qu'il y a dans l'air une sorte d'émulation - qui va être le premier à déclarer Jérusalem capitale d'Israël ?... Attendons de voir bien sûr si Donald Trump va tenir sa promesse de déménager son ambassade. 
Depuis 1980, par une loi de la knesset, Israël déclarait Jérusalem "capitale éternelle et indivisible d'Israël". Toutes les ambassades étaient alors parties à Tel-Aviv sauf celles du Costa-Rica et du Salvador ; ces dernières sont finalement parties comme les autres en 2006. 
 
Il ne reste ainsi qu'une seule ambassade à Jérusalem,l'Ambassade Chrétienne Internationale (ICEJ), qui possède des agences dans plus de 60 nations. L'ICEJ s'efforce de motiver l'Eglise à prendre ses responsabilités bibliques envers le peuple juif, de rappeler à Israël les promesses merveilleuses de Dieu à son égard et d'apporter une aide concrète aux différentes communautés qui vivent sur sa terre.
 
2017 sera-t-elle l'année pour réinstaller les ambassades et déclarer Jérusalem capitale d'Israël ?... Tout cela appartient à D.ieu, qui déjà "habite" Jérusalem :
« Oui, l'Eternel a choisi Sion, Il l'a désirée pour sa demeure : c'est mon lieu de repos à toujours ; 
J'y habiterai, car je l'ai désirée...» - Psaume 132.
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans shalom israel
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 07:28
La vengeance de l'Eternel

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 
pourim2
Hier, nous avons assisté à Jérusalem, à la 2e lecture de la Meguila d'Esther. Le livre d'Esther est le seul livre à être lu deux fois à Pourim, ce qui montre l'importance de la fête. Pourim est véritablement la fête de la Délivrance finale,  évoquant la victoire du Messie sur les ennemis d'Israël. 
 
Bravo à ceux qui, hier dans les assemblées chrétiennes, ont partagé la Parole concernant Pourim, car ce jour nous rappelle que Dieu est en contrôle de toute chose, et qu'Il veille sur son peuple Israël, la prunelle de son oeil. Est-ce important pour nous chrétiens ? - Bien sûr, car l'Eglise est sur le même arbre qu'Israël, l'olivier franc. Et nous constatons combien aujourd'hui particulièrement, les nations, l'Europe et le monde sont dans un chaos qui peut emporter quiconque n'est pas accroché aux promesses de l'Eternel.
 
Pourim 1946 !
Connait-on cette histoire incroyable des "dix fils d'Haman" pendus à Nuremberg en 1946 ?  Dans la Méguila d'Esther, nous trouvons une requête de la part de la reine Esther au roi, une demande pour le moins surprenante. Le roi dit à Esther : "Les Juifs ont tués et faits périr dans Suze, la capitale, cinq cents hommes et les dix fils d'Haman"Esther lui demande : "S'il plait au roi, qu'il soit donné aux Juifs de Suze d'agir encore demain selon le décret d'aujourd'hui, et que l'on pende au bois les dix fils d'Haman" - Esther 9:12. 
Les pendre alors qu'ils avaient été tués le jour même ? Voilà qui est bien étrange...
 
Il y a en fait dans le texte des anomalies intéressantes. L'une concerne l'énumération des fils d'Haman, avec des lettres plus ou moins grandes formant un mot, qui selon la gematria, évoque une date. Les lettres Tav, Shin, Zayin ont ainsi pour somme 707. Le grand Vav désigne la valeur de 6000. En clair, au cours du 6ème millénaire, durant la 707ème année, donc 5707, la requête d'Esther devra se réaliser, soit en 1946, date de l'exécution de dix nazis, à Nuremberg !
 
C'est précisément le 7e jour de Soukkot 5707le 16 Octobre 1946, que furent pendus les dix "dignitaires" nazis à l'issue du procès de Nuremberg !  Et la date d'exécution tombe sur la fête juive de "Hochana Raba" (21 Tishri du calendrier juif) qui est le jour de l'accomplissement des verdicts de Dieu, d'après la tradition. 
 
En outre, le rapport établi par les témoins oculaires des derniers instants de Julius Streicher, déclare ceci : "Alors qu'il monte sur la plate-forme, nous l'entendons crier : "Et maintenant, à Dieu !" Puis il se tourne vers les officiers alliés et vers les huit correspondants de presse alignés face aux potences. Avec un regard plein de haine il fixe tous ces témoins et crie : "Pourim 1946!". C'est à ce moment que la trappe est tirée (...) ".
 
Hitler incarnait Haman, et cet épisode des dix fils d'Haman "réincarnés" en ces meurtriers nazis nous montre que la vengeance de l'Eternel a commencé avec le jugement des nazis, juste avant que Dieu ne recrée l'Etat hébreu, ramenant Son peuple dans son pays. Et cette vengeance se poursuit aujourd'hui encore, selon le calendrier de Dieu.
 
La vengeance de l'Eternel
Peu de prédications évoquent ce qui précède la venue du Messie, à savoir la vengeance de Dieu, Yom naqam - le Jour de vengeanceen hébreu (Esaïe 61:2). Pourtant les prophètes en parlent abondamment. Même Jean en a la révélation, lorsqu'il parle de la venue du Roi des rois : "... De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant" - Apocalypse 19:11-16. 
 
Chez les prophètes de la Bible, l'on sait que "ces nations" sont les ennemies d'Israël : "Je rassemblerai toutes les nations, et Je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat ; Là, J'entrerai en jugement avec elles, au sujet de mon peuple, d'Israël, mon héritage, qu'elles ont dispersé parmi les nations, et au sujet de mon pays qu'elles se sont partagé..." - Joël 3:2. 
 
Or, que voyons-nous aujourd'hui ?... - Nous voyons que le jugement commencé avec les enfants d'Haman continue. "C'est la vengeance de l'Eternel ... (v17) Israël est une brebis égarée, que les lions ont chassée ; le roi d'Assyrie l'a dévorée le premier ; et ce dernier, Nébucanetsar, roi de Babylone, lui a brisé les os. C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël, voici Je châtierai le roi de Babylone et son pays, comme J'ai châtié le roi d'Assyrie" Jérémie 50:15-18
 
Nous voyons combien le Moyen-Orient est dans le chaos ; est-ce le fruit du hasard ?... L'Irak et son tyran Saddam Hussein ont été humiliés, le pays ravagé, démembré. La Syrie aujourd'hui vit la même chose, ce pays n'existe plus, et tous les pays environnants subissent les mêmes terribles destructions. Dieu permet ce chaos...  et ce n'est pas fini.
 
Aujourd'hui, le nouveau président américain semble permettre que les Kurdes, qui ont toujours été favorables à Israël, retrouvent un territoire qui puisse réunir tous les Kurdes éparpillés en un seul pays de 40 millions d'individus ; ils pourraient être les Mèdes et les Perses mélangés aux tribus exilées d'Israël. Pensons à "la route de l'Egypte à l'Assyrie", d'Esaïe 19.
 
- L'Iran, le pays de Haman, subira-t-il la colère de Dieu ?... Actuellement, l'Iran des mollahs fait toujours peser sur Israël une lourde menace, et ils sont les grands pourvoyeurs du Hamas et du Hezbollah. Pourtant, L'Iran est aussi la Perse du roi Cyrus, ancien grand ami d'Israël. 
 
- L'Europe subit-elle déjà la colère de Dieu, avec "l'invasion" par l'islam des  migrants, dénaturant les nations forgées par la civilisation judéo-chrétienne ?... L'Europe a fait partie des persécuteurs du peuple juif, comme les dix fils d'Haman ; l'Occident est en partie responsable de la Shoah.... comme d'ailleurs la théologie chrétienne, anti-juive depuis 2000 ans.
 
Dieu fait grâce
La grâce de Dieu suit toujours Sa colère, comme l'aurore après la nuit. Autant pour Israël que pour les nations:  "Je ramènerai Israël dans sa demeure... en ces jours-là, on cherchera l'iniquité d'Israël et elle n'existera plus, et Je pardonnerai au reste que J'aurai laissé" - Jérémie 50:19-20. 
Concernant les nations, Dieu fait grâce également: "Dans la suite des temps, Je ramènerai les captifs... de Moab (Jér 48:47), d'Ammon (Jér 49:6), d'Elam (49:39)"
Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans shalom israel
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée