Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 22:51
Nouri al-Maliki

Al-Maliki: «la Russie doit avoir une présence militaire importante en Irak»

Le vice-Président irakien, en visite de travail en Russie, a estimé que Moscou devrait renforcer sa présence politique et militaire en Irak pour «créer un équilibre dans la région».

Les autorités irakiennes souhaitent que la Russie renforce sa présence militaire et politique dans leur pays, a déclaré lundi le vice-Président irakien Nouri al-Maliki à l’issue d’une rencontre avec la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) Valentina Matvienko.

«La Russie a des liens traditionnellement solides avec l’Irak. Nous souhaitons que la Russie ait une présence importante dans notre pays sur le plan politique et militaire. Cela créerait un équilibre pour le bien de la région, de ses peuples et de ses pays», a indiqué M.Al-Maliki, au cours d’une visite de travail à Moscou depuis le 23 juillet.

 

Selon le vice-Président irakien, Bagdad souhaite également raffermir les liens avec Moscou dans les secteurs énergétique et pétrolier, ainsi que dans ceux de la recherche scientifique, de l’enseignement supérieur et du commerce.

Le 21 juillet dernier, Nouri al-Maliki a déclaré à Sputnik que la position russe concernant la Syrie et le Proche-Orient avait permis de sauver cette région.

«La position russe à l’égard du problème syrien, qui se distingue de celle des États-Unis, a permis d’éviter le renversement du gouvernement syrien qui entraînerait l’intensification des activités terroristes, la modification de la carte de la région et la chute de Bagdad», a-t-il indiqué.

Lundi soir, le vice-Président irakien se rendra à Saint-Pétersbourg où il devrait s’entretenir avec le Président russe Vladimir Poutine. Selon le porte-parole du président russe Dmitri Peskov, cette rencontre est «en préparation».

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Sputnik
commenter cet article
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 22:41
Le Golan observé depuis la Syrie

Ligne de contact en Syrie: la Russie a prévenu par avance les USA, la Jordanie et Israël

La Russie a prévenu par avance les États-Unis, la Jordanie et Israël de l’installation de points de passage et de postes d’observation le long de la ligne de contact en Syrie, a déclaré l’État-major russe.

La Russie a prévenu par avance les États-Unis, la Jordanie et Israël qu'elle installerait deux points de passage et dix postes d'observation le long de la ligne de contact en Syrie, a signalé le chef du Commandement opérationnel principal de l'État-major de l'Armée russe Sergueï Roudskoï.

Selon lui, ces points de passage et ces postes d'observation ont été établis par la police militaire russe à la limite de la zone de désescalade du sud-ouest du pays afin d'assurer le régime de cessez-le-feu.

«Ces mesures permettront de maintenir le régime de cessez-le-feu, de garantir le libre accès des convois humanitaires, le retour des réfugiés et des personnes temporairement déplacées. Via les canaux militaires et diplomatiques, nous avons prévenu par avance nos collègues américains, jordaniens et israéliens du déploiement de forces russes de contrôle sur le périmètre de la zone de désescalade dans le sud de la Syrie», a indiqué Sergueï Roudskoï.

Le chef du Commandement a également signalé que le poste d'observation le plus proche est éloigné de 13 kilomètres de la zone de séparation des forces israéliennes et syriennes sur le Golan qui a déjà été fixée par les accords internationaux.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Sputnik
commenter cet article
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 00:17
La mosquée Al-Aqsa et le dôme du Rocher à Jérusalem

La Jordanie convoque en urgence une réunion de la Ligue arabe sur Jérusalem

Consécutivement à la décision des autorités israéliennes d’installer des détecteurs de métaux à l’entrée du mont du Temple, Amman a pris l’initiative de réunir en urgence la Ligue arabe. Ces mesures de sécurité ont provoqué une vague de mécontentement parmi les Palestiniens qui affrontent depuis la police dans les rues de Jérusalem.

La Ligue arabe a décidé de réunir en urgence le 26 juillet les ministres des Affaires étrangères de ses États membres. Ils examineront la situation qui se noue actuellement autour du mont du Temple à Jérusalem-Est, annoncent les médias.

«Nous avons décidé d'organiser le 26 juillet une réunion extraordinaire de la Ligue arabe au niveau des chefs de la diplomatie pour discuter de l'acte d'agression et des récentes mesures prises par Israël à Jérusalem, sur le territoire attenant à la mosquée Al-Aqsa», a annoncé le porte-parole de la Ligue arabe Mahmoud Afifi.

Les Palestiniens réclament que l'État hébreu retire les détecteurs de métaux et les caméras de surveillance supplémentaires installés à l'entrée au mont du Temple et autour de l'esplanade des Mosquées. Cette décision fait suite au meurtre de deux policiers israéliens par trois Palestiniens le 14 juillet, près du mont du Temple. Les assaillants ont essayé de se cacher sur le mont du Temple.

Des milliers de fidèles musulmans palestiniens prient dans les rues devant le mont du Temple à Jérusalem-Est et refusent de se rendre à la mosquée Al-Aqsa et au dôme du Rocher (Qubbat As-Sakhrah) en signe de protestation contre ces nouvelles mesures de sécurité mises en place par Israël. Ces prières collectives dégénèrent en affrontements avec la police qui ont déjà fait quatre morts et des centaines blessés parmi les Palestiniens.

L'esplanade des Mosquées est située dans la Vieille ville, secteur palestinien de Jérusalem, occupé par les autorités israéliennes.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Sputnik
commenter cet article
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 00:14
La mosquée Al-Aqsa et le dôme du Rocher à Jérusalem

La Palestine confirme la fin de sa coopération avec Israël en matière de sécurité

La décision du gouvernement palestinien de suspendre sa coopération avec Israël s’étend également à la coopération dans le domaine de la sécurité, a déclaré à Sputnik le conseiller du Mahmoud Abbas, Majdi al-Khaldi.

La rupture des contacts officiels avec Israël, annoncée le vendredi 21 juillet par le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas après l'installation de portiques de sécurité aux entrées de l'Esplanade des Mosquées, implique la cessation de toute coopération dans le domaine de la sécurité, a précisé à Sputnik Majdi al-Khaldi, conseiller de Mahmoud Abbas.

«La position des autorités palestiniennes est celle que le Président Mahmoud Abbas a évoquée dans son discours, à savoir la cessation de toute forme de coopération avec la partie israélienne, y compris de coopération et de coordination en matière de sécurité», a-t-il déclaré.

Il est à noter que c'est la première fois qu'Israël et la Palestine rompent leur coopération en matière de sécurité, considérée par les deux parties comme un instrument efficace de lutte contre le terrorisme.

Selon la presse israélienne l'interaction entre Israël et la Palestine prenait la forme de contacts réguliers des forces de l'armée israélienne et des forces de sécurité palestiniennes et avait pour objectif la prévention des actes de terrorisme et l'arrestation des personnes suspectes. En plus, les militaires palestiniens aidaient les Israéliens entrés par erreur dans la zone A (une partie de la Cisjordanie sous contrôle palestinien) et assuraient des opérations anti-terroristes israéliennes sur le territoire palestinien.

Des experts israéliens soulignent que, pour la Palestine, la coopération avec Israël représente un moyen de lutte contre l'opposition islamiste et une garantie que le Hamas, qui a pris le pouvoir il y a une dizaine d'années dans la bande de Gaza, ne le prendrait en Cisjordanie.

Après l'attaque qui a coûté la vie à deux policiers israéliens le 14 juillet dans la vieille ville de Jérusalem, les autorités israéliennes ont décidé d'installer des détecteurs de métaux et des caméras de surveillances supplémentaires aux entrées de l'Esplanade des Mosquées. Le gouvernement israélien a motivé cette décision par le fait que les armes des assaillants qui ont attaqué les policiers y avaient été cachées.

Les Palestiniens craignent qu'Israël ne prenne le contrôle total de l'Esplanade des Mosquées, lieu saint pour les musulmans et les juifs, pour qui elle est le Mont du Temple. Bien que l'État israélien en contrôle les accès, la gestion du troisième lieu saint de l'islam est dévolue à la Jordanie.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Sputnik
commenter cet article
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 00:01
Amman, Jordanie

Fusillade à l’ambassade israélienne en Jordanie

Une fusillade est survenue dimanche dans l’enceinte de l’ambassade israélienne en Jordanie. Une personne a été tuée et une autre blessée.

Un Jordanien a été tué et un Israélien blessé dimanche lors d'une attaque menée contre l'ambassade d'Israël à Amman, a annoncé l'agence jordanienne Ammun.

L'agence fait état d'une tentative de pénétrer dans le périmètre de sécurité établi autour de l'ambassade. L'Israélien grièvement blessé lors de la fusillade qui a éclaté dans l'enceinte de l'ambassade a été hospitalisé.

Selon les médias, les forces de sécurité ont encerclé le secteur de l'ambassade et se sont déployées dans les rues voisines.

Les représentants des services de sécurité n'ont pas encore commenté l'incident.

Consécutivement à la décision des autorités israéliennes d'installer des détecteurs de métaux à l'entrée du mont du Temple à Jérusalem-Est, la Jordanie a pris dimanche l'initiative de réunir en urgence la Ligue arabe le 26 juillet prochain. Les mesures de sécurité prises par Israël ont provoqué une vague de mécontentement parmi les Palestiniens qui affrontent depuis la police dans les rues de Jérusalem

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Sputnik
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 16:08
Jérusalem

Le doigt dans l'oeil de la Ligue arabe: Jérusalem, «la ligne rouge» à ne pas franchir

secrétaire général de la Ligue arabe a accusé dimanche Israël de «jouer avec le feu» en imposant de nouvelles mesures de sécurité à l'entrée de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem.

Le secrétaire général de la Ligue arabe, organisation panarabe basée au Caire, a dénoncé «l'aventurisme» du gouvernement israélien qui veut provoquer une «grave crise avec le monde arabe et musulman» en imposant de nouvelles mesures de sécurité à l'entrée de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem.

«Al-Qods [Jérusalem] est une ligne rouge. Aucun arabe ni musulman n'accepterait qu'on porte atteinte à ses lieux saints», a déclaré Ahmed Aboul Gheit dans un communiqué.

Pour rappel, depuis une semaine, les heurts sont quotidiens entre forces de sécurité israéliennes et manifestants palestiniens, qui dénoncent l'installation par Israël de détecteurs de métaux aux points d'accès à l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam.

Cinq Palestiniens et trois Israéliens sont morts depuis vendredi.

Située dans la vieille ville, à Jérusalem-Est annexé, l'esplanade des Mosquées — Mont du Temple pour les juifs — est un site ultra-sensible qui cristallise les tensions israélo-palestiniennes depuis des décennies

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Sputnik
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 13:47
Militaires israéliens. Archive photo

Tir depuis la bande de Gaza: l’obus est tombé sur le territoire d’Israël, sans exploser

De nouvelles informations ont surgi concernant l’obus tiré ce dimanche matin depuis la bande de Gaza sur le territoire israélien. Selon l’armée, le projectile est tombé sans exploser dans une aire ouverte sur le territoire de l'État hébreu.

Le projectile en provenance de la bande de Gaza, tiré ce dimanche matin sur Israël, n'a pas explosé dans les airs mais est tombé sur le territoire de l'État hébreu, ont annoncé des militaires israéliens.

«Le contrôle effectué a révélé que l'obus tiré ce matin sur le territoire israélien était tombé dans une aire ouverte près du Conseil régional de Sha'ar Hanegev», a déclaré le porte-parole de l'armée.

Auparavant, un projectile a été tiré de la bande de Gaza le 26 juin, sans faire ni victime ni dégât.

Les tirs de projectiles depuis la bande de Gaza sont attribués à de petits groupes djihadistes échappant au contrôle des autorités de l'enclave. Israël, toutefois, en fait porter la responsabilité au Hamas, qui contrôle l'enclave palestinienne, et bombarde généralement les bases de sa branche armée en représailles.

Depuis le conflit dévastateur de l'été 2014, Israël et le Hamas, qui se sont livré trois guerres depuis 2008, observent un cessez-le-feu fragile.

Des experts israéliens ont calculé qu'en 2016 le nombre de tirs effectués depuis la bande de Gaza a été à son plus bas niveau depuis 11 ans. Selon eux, l'année passée, les terroristes ont tiré 15 missiles, contre 24 en 2015 et 3852 en 2014, l'année du plus grand conflit militaire d'Israël avec des groupes armés palestiniens.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Sputnik
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 01:13
Situation à Jérusalem

Escalade à Jérusalem: le Conseil de sécurité de l'Onu se réunira en urgence lundi - PET DANS L'EAU

Constatant l'intensification des violences à Jérusalem où trois Israéliens et autant de Palestiniens ont perdu la vie vendredi, le Conseil de sécurité des Nations unies tiendra une réunion en urgence le 24 juillet. Plus tôt, trois pays, dont la France, avaient réclamé la tenue d'une telle réunion.

Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira en urgence lundi pour aborder les violences à Jérusalem, rapportent les médias, se référant à des sources diplomatiques.

Plus tôt dans la journée de samedi, la France, la Suède et l'Égypte avaient réclamé une réunion en urgence du Conseil de sécurité pour «parler urgemment de la façon dont les appels à la désescalade peuvent être soutenus», a déclaré l'agence AFP, se référant au représentant permanent de Suède auprès des Nations unies, Carl Skau.

Après l'attaque qui a coûté la vie à deux policiers israéliens le 14 juillet dans la vieille ville de Jérusalem, les autorités israéliennes ont décidé d'installer des détecteurs de métaux aux entrées de l'Esplanade des Mosquées. Le gouvernement israélien a motivé cette décision par le fait que les armes des assaillants qui ont attaqué les policiers y avaient été cachées.

Les Palestiniens craignent qu'Israël ne prenne le contrôle total de l'Esplanade des Mosquées, lieu saint pour les musulmans et les juifs, pour qui elle est le Mont du Temple. Bien que l'État israélien en contrôle les accès, la gestion du troisième lieu saint de l'islam est dévolue à la Jordanie.

Les protestations de la communauté musulmane contre les mesures adoptées par l'État hébreu ont atteint leur point culminant vendredi. Trois Palestiniens ont alors perdu la vie et des dizaines d'autres ont été blessés à Jérusalem. En outre, le jour même, trois Israéliens ont été tués à l'arme blanche par un Palestinien de Cisjordanie.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Sputnik
commenter cet article
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 17:40
Le Premier-ministre hongrois Viktor Orban

Le Premier ministre hongrois exhorte l'UE à expulser tous les immigrés clandestins

Lors d’un discours prononcé aujourd’hui en Roumanie, le Premier ministre hongrois a de nouveau critiqué la politique migratoire européenne et a appelé à résister au «plan Soros», qui prévoirait l’arrivée en Europe d’un million de migrants musulmans.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, lors du discours qu’il a prononcé samedi dans la ville roumaine de Baile Tusnad, a déclaré que l’«empire de Soros» porte atteinte aux intérêts des Hongrois et met en danger non seulement la Hongrie, mais aussi l'Europe dans son ensemble, informe l’agence de nouvelle national roumaine Agerpres.

Selon M.Orban, «il existe un plan Soros» qui prévoit d’amener en Europe un million d'immigrants du monde musulman pour les installer dans les pays de l'Union européenne.

«Nous ne pourrons empêcher ce processus que si l'UE regagne sa souveraineté et que chaque État-membre recouvre sa capacité à protéger ses propres frontières. Alors, nous pourrons mettre fin au phénomène migratoire et expulser tous ceux qui sont entrés illégalement», a estimé Viktor Orban.

«Cela peut-être semble dur, mais je ne pense pas qu’on puisse résoudre ce problème d’une autre façon», a ajouté le dirigeant hongrois.

Par ailleurs, M.Orban a noté qu’il y avait un mouvement fort en Hongrie qui s’opposait à l’afflux des migrants et que les Hongrois doutaient que les musulmans puissent s’intégrer en raison de différences importantes, voire de contradictions, entre les valeurs, la mentalité, l'éducation et la culture européennes et musulmanes.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Sputnik
commenter cet article
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 04:33
Des soldats israéliens

Un palestinien abattu après avoir tenté de poignarder des soldats israéliens

Des militaires israéliens ont ouvert le feu contre un Palestinien en Cisjordanie. Ils ont été contraints de recourir à la force après que l’homme a essayé de les poignarder.

Un Palestinien a tenté d’attaquer au couteau des soldats israéliens en Cisjordanie, selon le quotidien Haaretz. Les militaires ont abattu l’assaillant.

L’action est survenue à un poste de contrôle près du village de Tuqu, au sud de Jérusalem. Aucune victime israélienne n'a été signalée.

Le ministère palestinien de la Santé a identifié le Palestinien tué comme Mohammad Khasin.

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Sputnik
commenter cet article

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée